AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 Après la mission du Labyrinthe : Entre Tarqaron et Halure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Après la mission du Labyrinthe : Entre Tarqaron et Halure   Mar 11 Mai 2010 - 14:58

Ysyhteha après avoir libéré la malédiction du labyrinthe de Tarqaron, était immédiatement partit en courant de cet endroit, elle avait toujours se trou béant dans son coeur suite à l'arrachement de Merius. Elle voulais respirer le plus possible, ne pas voir de civilisation avant un bon moment, elle devait respirer, beaucoup respirer ...

Aussi après avoir marcher machinalement en direction d'Halure, elle bifurqua au plus loin, de cette ville. Malgré sa tenue, malgré la douleur à l'épaule, tout ce qu'elle voulais c'était retrouver Merius. Elle fini par s'effondrer, tournant le dos à la ville d'Halure, dont ont ne voyait que l'imposant et magnifique arbre. Elle tomba d'abord sur les genoux, déversant alors toute les larmes de son corps, puis ensuite elle tomba sur le dos, brisant une nouvelle fiole sacrée pour ne pas être déranger par les monstres. Là, les larmes manquèrent de nombreuse fois de l'étouffer mais elle tenait bon malgré tout.


Merius ... Où est tu passé ?

De son coté, Merius avait d'abord été déboussoler d'avoir été ainsi éjecter du corps d'Ysyhteha, mais malgré toute ses connaissances, il ne parvenait pas à la rejoindre, il se contenta donc de suivre sa "trace" par l'ancien lien qui les unissait il fini par la retrouver beaucoup plus nettement quand elle sortit du labyrinthe, il aurait bien voulue foncé vers elle, mais il ne pouvais pas rentré dans son corps comme avant, il faudrais qu'ils renouent ensemble pour pouvoir le faire, cela dit, même en la suivant de loin, il aperçue qu'elle était déboussoler. Elle semblait vouloir rentré à Halure, mais elle bifurqua soudainement tournant le dos à la ville. Elle fini par s'arrêter, il était maintenant assez proche d'elle pour l'entendre pleurer. Il ne savait pas ce qui s'était passer là bas, et il était un peu vexé qu'elle n'ai pas chercher à l'appeler ou même à le retrouver aussitôt sortit. Après tout ce qu'ils avaient vécue ensemble ? C' était un peu fort tout de même !

Mais il se calma rapidement car, une fois allongé et continuant de pleurer, la mage déboussoler par la perte de son ami, avait prononcé une phrase qui fit sursauté Merius. Malgré toute ses années de sagesse, il venait de se trouvé stupide devant la réaction qu'il eut. Il avait craint qu'elle ne veuille plus de lui, mais en réalité, c'était la perte de leurs lien qui l'avait autant chagriner. Et c'était pour cette raison qu'elle avait du refuser de rentrer dans une ville et de voir du monde. Il se traita d'imbécile dans de nombreuse langue avant de s'approcher doucement de son ancienne hôte. Il posa une de ses pattes griffue mais tellement douce sur le front d'Ysyhteha avant de la faire glisser doucement sur le coté, répétant cette action de nombreuse fois.


Je suis là pourtant, jamais très loin, jamais trop près ...

Ysyhteha n'avais pas d'abord réagit, se sentant apaiser par les caresses de Merius, elle n'avais cependant pas ressentit sa présence. Mais lorsqu'il lui adressa la parole, elle sursauta et se releva d'un bond, la main de Merius traversant son front en prodiguant une sensation agréable. Elle se retourna pour mieux le voir. Il se tenais pile devant l'arbre d'Halure, ce qui fait qu'à travers son corps d'eau, l'arbre avait changer de couleur pour un parme plutôt qu'un rose habituel. Immédiatement elle sourit mais son esprit fut assaillit de doute en tout genre aussitôt. Il était là depuis longtemps, l'avait il suivit ? Voudrait il pactisé avec elle de nouveau ? Même si il ne pouvais plus lire dans ses pensées, les yeux de la jeune femme exprimait tout ce qu'elle pouvait penser.

Il lui sourit aussitôt reposant une de ses pattes sur sa joue pour pouvoir la calmer et faire cesser ses doutes. Ysyhteha aurait bien sourit à se contact, mais elle souffrait tellement de son absence qu'elle avait l'impression de mourir à petit feu si il ne disait rien. Elle n'avait pas ce pouvoir de savoir à quoi il pensait, et que voulait t'il dire. Allait il enfin mettre un terme à ce supplice et parler ?


Je m'attendais à ce que tu me réponde tu sais ? Hahahaha ! Fais pas cette tête voyons ! Sourit l'épreuve est fini ! Alors raconte moi ce qu'il c'est passé ? Tu as vaincu Fenril ?

Un peu désorienté par sa réaction Ysyhteha répondit quand même, elle fronçait les sourcils en même temps. Elle n'aimais pas l'idée qu'il fasse comme si de rien n'était, elle ne le sentait plus en lui. Une sensation bien trop cruelle.

Oui ... Oui ... Je l'ai vaincu et ... Et j'ai gagné une nouvelle technique ... Je ...

Ysyhteha baissa la tête et de nouvelle larmes coulèrent.

C'était horrible sans toi ... J'avais l'impression qu'ont m'avais arraché une partie de moi même ... J'ai trop mal ...

Ysyhteha ...

Ça fait trop mal sans toi ... Je sais pas si je m'habituerais un jour mais ... Mais si tu ne veut pas pactiser avec moi ... Même si je comprend totalement ... Je te demande de me laisser alors ... Parce que ...

Mais Ysyhteha ...

Laisse moi finir je t'en prie ! Parce que je peut pas supporter de te voir là, et de ne plus avoir le bonheur et la chance de t'avoir là ...
Elle pointa son coeur de sa main, et à l'aide de son pouce elle traça une ligne imaginaire. Je ne suis qu'une humaine Merius ... Et à nous, ca nous fait très mal ce genre de sensation et je peut pas gérer cette douleur tout en te voyant ... Un jour peut être que je pourrais à nouveau, mais là ... Ca me fait trop de mal ... J'en suis désoler Merius ... Mais c'est comme ca ... A toi de voir si tu veut bien pactiser à nouveau avec moi ...

Merius soupira de découragement décidément quand elle se mettait une idée dans la tête, elle était pas ailleurs ! Mais il savait que ca ne durait pas très longtemps, surtout si ont lui montrait bien le contraire, il entreprit d'abord de faire cesser les larmes de la guildiene. Il s'approcha d'elle pour la consoler, et tout en la berçant comme une enfant, il diffusait une onde apaisante à la fois pour elle, et pour éloigner les monstre aux alentour. Toujours en la berçant il baissa son visga prêt de celui d'Ysyhteha et sourit. De petite bulle s'échappaient de son corps.

Qui à bien put te faire croire que je ne voulais pas pactisé avec toi à nouveau hein ?
Premièrement j'ai pas put retourner dans le labyrinthe à cause de la force qui m'avait éjecter. Il est plus vieux que moi tu sais, alors forcement, il possède des magies et des méthodes que je ne peut pas contrer.
Deuxièmement, même si nous n'avons aucun "besoin" élémentaire comme vous les humains, nous avons aussi des sentiments tu sais ? Et j'ai détester être loin de toi. C'est pour ca que j'ai attendue que tu sortes des ruines. Ensuite je t'ai suivit au loin car si j'étais retourné dans ton esprit rapidement tu aurais été encore plus déboussoler. Parfois il faut savoir être patient ...
Troisièmement et dernièrement. J'ai l'intention de pactiser à nouveau avec toi, si tu le veut toujours ... Tête de mule !


C'est un peu comme si quelqu'un s'acharnait à verser de la colle de bonheur dans le trou béant que l'ont a. C'est comme ca qu'Ysyhteha percevait les paroles de l'esprit Merius. Elle qui d'habitude était si enjoué et forte, s'était en cet instant montré fragile et triste. Mais sous ses paroles et geste réconfortant, elle se surpris à sourire à nouveau, et son cœur à accepter de colmater le trou béant avec la colle déverser. C'était assez étrange, après tout, il était libre et il choisissait de rester avec elle. Vraiment étrange, surement qu'elle le questionnerais quand ils auront pactiser ... Non ! Elle devait lui poser la question avant. Elle se redressa et fit fasse à Merius, le visage sérieux mais serein.

Je ne comprend pas ... Tu es libre mais tu choisit de rester avec moi ? Pourquoi ? Après tout, même si ca me fait du mal, rien ne nous empêches de partager de temps en temps notre esprit et toi tu pourrais enfin être vraiment libre ...

Merius fut comme étonné de la question. Pas tant de son contenue, mais plutôt qu'habituellement elle aurait posé la question plus tard. Après l'avoir retourné dans sa tête et sa bouche un million de fois. Il soupira un peu plus et fini par répondre.

Et bien ... Disons qu'avec toi je peut observer le monde sous tout les angles, les différents caractère des humains, les différentes sensations, ce qui peut pousser certaines personne à faire certaine chose ... Etc etc ... C'est vraiment enrichissant d'apprendre à travers toi, et puis bon, tout seul à quoi bon voyager ? Mes sœurs ne partiraient pas de leurs hôtes elles s'y sont beaucoup attaché, tout comme moi ... Disons que ma vie avec toi me convient, enfin ma vie. Non ma condition je dirais ... Même si tu as un futur mari tête brulé, je suis content de rencontré et de connaitre encore mieux les personnes qui t'entourent. Sans compter que tu pars souvent en mission et dans des endroits divers et varié. J'ai beaucoup de chance d'être tombé sur toi tu sais ?

Ysyhteha fut étonné de la réponse et se mit à rire.

Oh alors si je comprend bien tant que je te fait voyager et rencontrer du monde tu reste ? Hihihi ! Je vois que monsieur n'est là que par intérêt merci ca fait plaisir hahaha !

Hey mais j'ai jamais dit ca ! Tête de mule ! Oh attend je vois ! Tu t'es encore moquer de moi ... Attend un peu que je te chatouille !


Et les deux amis se retrouvèrent embarque dans une bataille de chatouille, surtout Ysyhteha en fait, puisqu'elle ne pouvais pas chatouillé Merius, elle se protégeait comme elle pouvais. Puis en plein "jeu" Merius disparut dans une pluie de bulle. Si habituellement Ysyhteha se serai inquiété elle n'en fit rien bien au contraire, elle sourit et se sentit enfin apaiser et complète. Elle avait suffisamment ouvert son cœur pour que Merius puisse pactiser avec elle à nouveau. Signe qu'il avait réintégré son esprit et était de nouveau liée à elle. Il intensifia son aura qui transperça la peau d'Ysyhteha dans un léger hâle bleuté. Elle s'allongea alors sur le dos le sourire aux lèvres.


Peut être qu'elle verrai quelqu'un aujourd'hui qui sait ? Enfin en attendant, elle se demandait comment elle allait faire pour retourner à Halure discrètement sans se faire voir dans la tenue qu'elle avait. Une épaule cassé, une robe transformer en mini robe, et plus de manche ... Ca c'était de la mission ...
Revenir en haut Aller en bas
 

Après la mission du Labyrinthe : Entre Tarqaron et Halure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres
» [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors
» Après 3 ans sur dofus ...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Le reste de la carte-