AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 La pluie est signe de mauvais présage…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: La pluie est signe de mauvais présage…   Mar 20 Avr 2010 - 23:08

Le temps était gaté au dessus de la forêt de Keiv Moc. Les averses de la région étaient fréquentes et cela n'étonné cependant personne de voir un tel ciel couvert au dessus du continent, en particulier dans cette région tropicale.

Les gouttes de pluie tombaient rapidement, venant s'abattre sur les feuilles des immenses arbres où l'on pouvait même marcher pour s'enfoncer dans la jungle. Les héros de Brave Vesperia avaient autrefois parcourut ces même branches humides afin d'analyser la perturbation d'Aer au fond de la végétation, là où ils avaient réellement fait connaissance pour la première fois avec Duke…

L'eau ruisselait un peu partout. Par moment elle s'enfonçait dans de large feuille, et quand enfin le poids était trop important elle cédait, déversant leur contenu en contrebas, non loin d'un chevalier qui venait juste d'abattre un monstre assez coriace qui, selon certains dires, posait problème.

Schwann releva lentement son arme, la retirant de la créature qu'il venait d'abattre. Il secoua cette dernière d'un geste vif afin de retirer le sang qui persistait à rester sur le filet de son épée, rengainant par la suite cette dernière en tournant les talons, sa cape suivant l'oscillation de son mouvement pour se replacer derrière lui. Il entreprit de marcher d'un pas assez pressé en direction de la sortie, devant affronter la faune et la flore malgré lui à nouveau, de la même manière qu'il était venu.

Vingt cinq jours étaient passés depuis la dernière fête à Eloher, celle en l'honneur de la chute des légions du Chaos, de l'anniversaire de la chef Krytienne et d'un autre fait qui n'avait jamais concerné le capitaine. Il fêtait d'ailleurs lui même ses trente-quatre ans aujourd'hui, mais ça tout le monde s'en fichait. Puis seul Lina était au courant, ayant prit soin de l'éviter afin qu'elle ne lui dise pas son caractéristique « Bon anniversaire !! » tout en lui sautant au cou pour ne plus le lâcher durant une heure, lui embrassant la joue, quand ce n'était pas les lèvres, d'une manière répétée à intervale de dix secondes.

Il avait appris pas mal de technique depuis lors, mais jusque là il n'en avait montré aucune. Ses muscles étaient maintenant encore plus important qu'avant et sa carrure était maintenant celle d'un fier capitaine, un certain respect se faisant ressentir lorsque les soldats ou civils le regardaient.

Schwann avait réussit à laisser Ynia à la taverne d'Heliord, et Agatha était encore dans ses périodes de test afin de valider pleinement son intégration à la brigade.
Il était donc seul, totalement, sous la pluie, alors qu'un orage venait de frapper pour ne laisser qu'un éclat blanc à l'oeil du chevalier…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Invité
MessageSujet: Re: La pluie est signe de mauvais présage…   Mer 21 Avr 2010 - 20:06

Citation :
Magdalëniia Windwaker

Maudite pluie.

Et ce fut peu de le dire. La patrouille de Mag' volait tranquillement vers leur prochaine cible : un ancien client du bordel d'Aurnion qui habitait dans les bas cartier de Danhgrest, lorsque cet orage commença à se manifester. Elle avait cru que leurs corbeaux auraient été plus rapides que la tempête, mais alors qu'ils s'approchaient du continent, le nuage marin venant de l'océan s'était subitement accentué.

Ils avaient donc été contraints malgré elle de se poser à l'abri, à la lisière de la forêt de Keiv Moc. Les corbeaux géants s'étant immédiatement abrités près de la végétation pour ne pas attraper froid, car l'eau était asse intense pour traverser leur plumage. Les cordes tombaient en martelant le sol déjà imbibé des plaines autour de Keiv Moc. La patrouille de Windwaker avaient monté un semblant de camps, quelques tentes dressées et couvertes par des bâches pour échapper tant que bien que mal à l'humidité.

Les hommes de Mag' s'étaient agglutinés autour d'un feu de camp de fortune, méditant en attendant que la pluie cesse. Mag', quant à elle, était debout, loin de ses hommes, sous la protection de la végétation cependant, elle fixait l'horizon couvert par cet immense rideau de pluie. Ses mains posées sur chacune de ses hanches, elle avait une expression sévère et énervée par cette satanée pluie.

L'un de ses hommes vint alors la voir, les mains derrière le dos.


- Mag' ? Tu ne viens pas avec nous ?
- Non.
- Ce genre d'averses ne durent pas très longtemps, tu devrais venir te reposer. Cet assassinat n'est pas très difficile, mais il serait préférable qu'on ne se fasse pas repérer pas d'autres guildiens.
- Inutile, je suis déjà prête.
- Tu ne devrais pas rester ainsi à ruminer ta colère face la nature.
- Tu as raison ! Je vais aller faire un tour en forêt.
Et avant qu'il ne lui ait proposé : Seule !

Le Windwaker la regarda tourner les talons et s'enfoncer entre les troncs encore de taille plus ou moins normales avant qu'elle ne bondisse en avant derrière une racine colossale. il soupira et retourna auprès des autres...

Mag' avança silencieusement. La faune locale semblait endormie ou morte. Elle pesta une nouvelle fois : elle qui voulait se défouler face à quelques monstres, sa déception l'irritait plus encore. Et lorsqu'elle trouva des cadavres de noctules et autres "merveilles" de la nature, elle ne put s'empêcher de froncer les sourcils en remarquant que le sang qui s'échappait des corps était encore frais.

Elle tira alors son épée et se fondit dans la dense végétation, tapie comme un prédateur. Les corps avaient été mutilés à l'arme blanche. Les marques étaient trop franches et pas asse chaotiques pour qu'il s'agisse qu'un prédateur local. Elle commença alors a avancer comme une panthère entre les feuilles démesurément grandes. Elle avança, a pas de loup, prenant bien soin, maintenant qu'elle était un patrouilleur averti, de ne pas briser de branches ou autre, pour ne pas trahir sa présence. Dans une discrétion parfaite, elle finit par contourner les chemins pour finalement arriver a l'un des autres sentiers de cette forêt.

C'est là qu'elle le vit.

Cet humain. Celui qu'elle avait vu il y a trois semaines à Eloher, devant la taverne. Celui qui s'était fait agressé par une folle qui l'avait accusée, elle, une Windwaker, de fricoter avec cet... "humain". Quelle ironie ! C'était lui. Mais il avait changé. Il était plus musclé, plus carré, et semblait dégager une aura de puissance. Une aura qui lui faisait penser à celle de leur patriarche, mais en moins oppressante. L'armure de l'impérial était maculée de sang. Il devait être épuisé par les combats qu'il venait d'enduré. C'est ce qu'elle pensait. Une proie qu'elle croyait facile et sûrement asse distrayant pour lui passer cette petite colère due à la pluie. Ils étaient seuls, ce cadavre passera pour tué par les animaux.

Elle avait trouvé ce qu'elle cherchait, et un sourire sadique et mesquin se dessina sur son visage.

Cherchant plus le divertissement qu'autre chose, elle ne tenta pas de l'attaquer par surprise et de l'éliminer trop rapidement. délicatement, elle attrapa une brindille au sol et elle lui lança vers l'arrière du crâne.
Elle sortie alors de la végétation pour se dresser au beau milieu du sentier, a quelques mètres du chevalier, son épée pendant sur le côté de son corps, son autre main posée sur son bassin. Elle avait pris une position provocante, la tête hochée de côté avec le sourire en coin qu'arboraient toujours Relemdiir et Calëtaura lorsqu'ils étaient en présences d'amis. Elle haussa un sourcils et observa le capitaine, comme l'indiquait le grade sur son armure, lui lançant sur un ton sulfureux :


- Oh-oh ! On dirait bien ce cher chevalier dont j'ai brisé le cœur de sa dulcinée la dernière fois ? Comment va notre cher bourreau des cœurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: La pluie est signe de mauvais présage…   Jeu 22 Avr 2010 - 1:05

Le cliquetit de l'eau sur la végétation et les flaques formées par l'averse était presque épaisant pour le capitaine impérial, ce dernier fixant maintenant celle qui avait été de près ou de loin la cause d'un désagrément il y a de cela presque un mois.

Elle était là, juste devant lui, l'arme à la main. Il devait avouer qu'il ne l'avait pas vu approcher, ni même entendu. L'orage et la pluie masquait bien le bruissement des feuilles il fallait l'admettre, mais même avec ça il était un peu surpris de ne pas l'avoir entendu arriver. Enfin, on parlait là d'une Windwaker, des combattants d'exception si l'on s'en tenait à leur réputation. Réputation qui d'ailleurs laissait par moment un peu à désirer, mais lui n'était pas là pour les juger.

Un vague souvenir remonta le canal des pensées du chevalier. Quelque chose qui lui semblait maintenant bien lointain il devait l'admettre.
C'était une mission qu'il avait faite avec Ysyhteha, cela dans le but de suivre la trace d'énigmes de Soren Spiritum, plus connu sous le pseudonyme de Sorcier Corbeau.
Il revoyait déjà la macabre conclusion de cette affaire, la première fois qu'il avait réellement rencontré des Windwaker à vrai dire, ayant même affronté les deux sous-fifres de l'aujourd'hui Premier Intendant, ce qui le fît sourire… intérieurement, ne voulant toujours pas montrer une quelconque émotion, sachant tout à fait contrôler ces dernières.

La Krytienne qui se trouvait devant lui était en revanche assez ravissante si l'on faisait abstraction de son caractère. Ses courbes étaient des plus envoutantes et cela ne faisait que les mettre en valeur quand à sa posture. Bien peu d'homme ce serait laissé charmer par une telle apparence, mais Schwann n'était pas de cela.

Alors que la pluie fouettait le visage du bretteur, ses cheveux se collant sur son visage et dans son dos, il restait droit, sa main sur le garde de son épée elle aussi trempée, quelques gouttes ayant réussit à se glisser entre la lame et l'intérieur du fourreau. Enfin, à vrai dire c'était le cas uniquement pour son Epée de Vrai Chevalier, car Ebène ; sa lame directement venue du futur via une faille temporelle, et la Sombrelame ; une épée extrêmement rare qui ne pouvait être maniée que par sa personne jusqu'à sa mort, étaient toutes les deux en bandouillères dans son dos, lui donnant l'impression d'être un véritable armurié sur pattes. De nombreuses gouttes d'eau glissaient le long du tranchant des deux lames jusqu'à arriver à leurs pointes, gouttant ainsi sous la flaque où l'impérial se trouvait.
A l'équipement du capitaine s'ajoutait ses deux couteaux jumeaux. La version obscure se trouvait à sa taille, le manche légèrement visible sous sa veste, alors que le second était soigneusement caché dans sa botte droite, celui-ci ayant l'élément lumière, sauf au niveau du manche. Il ne les utilisait jamais mais avait simplement prit l'habitude de les avoir sur lui, comme si il se sentait nu sans ces derniers, ou du moins plus vulnérable.
La cape noire du guerrier était totalement trempée. Le motif brodé d'or et de blanc ayant pour but d'améliorer sensiblement sa résistance à l'élément lumière était devenu légèrement plus foncé en s'imprégnant de l'eau. Elle recouvrait tout son dos et tout le côté gauche avant de son corps, par dessus l'endroit où aurait dû se trouver son bras gauche si il n'en avait pas été emputé…
A son unique poignet il avait ses deux bracelets azures qui augmentait légèrement sa défense et l'empêchait d'être atteint de cécité. Des gouttes d'eau persistaient à rester au croisement des deux accessoires d'un bleu éclatant, ne voulant pas tomber selon les lois de la gravité.

Schwann soupira finalement. Son code de conduite lui ordonnait au moins de répondre quelque chose par courtoisie, alors il n'allait pas faire le difficile juste à cause d'une réputation…

- Il n'est pas très aimable de me dévisager de la sorte… Lâcha t-il finalement en sachant pertinament qu'elle devait se souvenir que c'était la seule chose qu'elle est entendue la fois où elle l'avait rencontré, à quelques mots près…

L'unique oeil du chevalier fixait la Windwaker comme depuis qu'elle était arrivée, se posant parfois sur ses courbes, son arme, ses yeux, ses cheveux, ou toute petite chose que le bretteur jugeait utile d'analyser pour se faire un avis sur la personne. Malgré qu'elle semblait avoir un caractère manquant cruellement de tact elle était définitivement charmante, et ça il ne pouvait le nier.

- Pardonnez-moi… Dit-il finalement d'une voix totalement dénuée d'émotion. Il est de coutume chez moi de se présenter avant de s'adresser à quelqu'un. Schwann Oltorain, capitaine de brigade dans l'armée de l'Empire. Et il resta droit, comme l'homme de la justice qu'il incarnait, prenant soin de faire basser son animosité pour paraître plus « vivant » auprès de son interlocutrice. Pour vous répondre je dirais que mon état est similaire à celui des monstres que vous avez du croiser, à l'exception que je suis cependant vivant. Malheureusement ce qu'il disait n'était pas si loin de ça de la vérité. Le miasme faisait des dégâts sur son corps, mais pour l'instant il pouvait encore supporter, alors il tenait bon. Pas pour lui ou pour quelqu'un, mais pour l'Empire…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Invité
MessageSujet: Re: La pluie est signe de mauvais présage…   Ven 23 Avr 2010 - 17:47

Citation :
Magdalëniia Windwaker

La jeune krityenne émit un large sourire, un sourire radieux. Elle le trouvait déjà amusant. Qu'est-ce que ça serait une fois en combat ! Elle lui envoya un regard très provocant en inclinant la tête toujours de manière aussi séduisante :

- La sublime jeune krityenne que tu contemple se nomme Magdalëniia Windwaker. Membre des impitoyables patrouilleurs Windwaker.

Elle fit tourner sa lame comme un redoutable bretteur s'échauffant. Puis, elle envoya un regard sadique en biais vers Schwann :

- Et tu n'as vraiment pas de chance mon vieux : je suis de très mauvaise humeur, et j'ai besoin de me défouler ! Et puis tu sais... J'ai beau être une jolie femme, je n'en reste pas moins une Windwaker. J'ai comment dire... Mal pris que ta "dulcinée", si vous êtes encore ensembles, ait pu ne serait-ce qu'insinuer que moi, une noble Windwaker que je suis, ait pu s'abaisser a "fricoter" avec un... "humain" tel que toi.

Elle pointa alors la pointe de son glaive vers le Capitaine hochant la tête d'une façon fort charmante avec ce si beau sourire en coin :

- Que dirais-tu que je te tue ? Et elle lui envoya un clin d'œil.
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: La pluie est signe de mauvais présage…   Ven 23 Avr 2010 - 21:47

- Je vois… Soupira l'impérial en baissant légèrement la tête, un regard légèrement blasé. Cela n'allait pas être simple à cause du miasme. Il allait vraiment devoir régler ce problème sous peu si il voulait pouvoir continuer de servir les intérêts de l'Empire, car à ce rythme là il ne tiendrait plus des années, voir même des mois…

Schwann posa en premier lieu la main sur le garde de son épée de Vrai Chevalier, retirant lentement cette dernière de son fourreau alors qu'elle frottait le métal humide de l'eau qui leur tombait dessus depuis maintenant un bon moment, et quand enfin elle était totalement libre de son rangement, il la jeta sur le côté. La pointe de la lame rencontra la terre humide pour s'y enfoncer, tenant ainsi fixement dans le sol comme une pierre tombale. Et alors que la pluie s'abattait sur le métal forgé, le propriétaire de l'arme se courba légèrement sur sa jambe droite, laissant ses doigts glisser à l'intérieur de sa botte de métal pour ensuite en retirer un couteau qu'il tenait entre son annuaire et son majeur, tendant ensuite la main sur la droite pour laissait tomber le poignard qui, comme l'épée, s'enfonça dans la boue.
Enfin il replia son bras et l'amena sur son flanc gauche, descenda ensuite lentement sa main à sa taille pour désarçonner la sécurité de l'étui de son second couteau, prenant ensuite ce dernier et le laisser tomber là où se trouvait ses autres armes, celui-ci tombant cette fois-ci de travers, et quand la lame voulu s'enfoncer dans le sol humide l'arme pencha sur le côté, se retrouvant donc presque couchée…


- Mais croyez bien que… Là il releva lentement la tête pour fixer la Windwaker. Décidément, son charme n'était plus à faire et il était compréhensible qu'Ynia est pût croire qu'il y avait quelque chose, sans compter que c'était tout à fait le genre du chevalier que de s'intéresser à ce genre de créature paradisiaque, bien qu'il ne l'avait jamais montré à qui que ce soit, pas même à lui même…

Schwann ne s'attarda cependant pas sur ses courbes. Elle voulait s'en prendre à lui et faisait une erreur : elle le sous estimait. Et à l'instant où un éclair frappa, la lumière ne laissant apparaître que les silhouettes de tout ce que chacun d'eux pouvaient voir, il jugea que c'était le bon moment.

D'abord la cape qui recouvrait tout le flanc gauche du chevalier se souleva, nettement tendue, comme si il y avait un bras en dessous. Quand le vent frappa, le grondement du tonnerre se fît enfin entendre, et c'est aussi à ce moment là que la bourrasque qui avait frappée à l'instant souleva la cape du guerrier pour laisser voir son bras qui venait d'être créer par ~Matérialisation~, ce dernier oscillant sous les frappes de vent.


- … je ne vais pas te laisser faire. Dit-il en ayant prit soin de tutoyer aussi la Krytienne comme elle ne se gênait pas pour le faire.

A cet instant il posa sa main gauche immatérielle sur le pommeau de sa Sombrelame dans son dos et celle de chair sur le garde d'Ebène, retirant lentement ses deux épées de son dos pour laisser rapidement tomber ses deux bras le long de son corps, chacune des lames étant maintenant visible aux yeux de la jeune femme.

- Magdalëniia Windwaker… En garde !
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Invité
MessageSujet: Re: La pluie est signe de mauvais présage…   Sam 24 Avr 2010 - 21:00

Citation :
Magdalëniia Windwaker

- Intéressant.

Se dit-elle en voyant le capitaine porter adroitement deux lames dans une parfaite dualité d'éléments. Pour pouvoir matérialiser un membre de mana obscur, il ne pouvait être que de cet élément, naturellement. Le combat s'annonçait donc "intéressant" comme venais de le dire Mag', car les deux guerriers étaient d'éléments opposés.

La jeune Windwaker porta son arme vers l'arrière et dans une charge rapide, elle partie comme une flèche vers le capitaine. Lorsqu'elle arriva sur ce dernier, elle s'arrêta d'un seul coup et bifurqua d'un bond sur le côté, du côté du bras de mana. Elle frappa avec force, d'un large coup, pour que son glaive vienne rencontrer la sombrelame. L'éclat ténébreux de l'épée conforta la krityenne dans l'idée qu'il ne valait mieux pas que cette lame rencontre sa chair. Elle recula d'un bond.

Elle commença alors a tourner autour du capitaine comme une hyène affamée. Le regardant avec un air vraiment mal sain, un sourire en coin sérieusement horrible. Elle portait fermement son épée en marchant dans ce mouvement circulaire autour du chevalier, ne le lâchant pas du regard, toujours entièrement face à lui. Elle observait chaque partie du corps du capitaine et finit par dire de façon toujours aussi provocante :


- Impressionnant tout ça. Mais j'ai surtout l'impression que c'est de la décoration totalement futile. Laisse-moi te prouver que la véritable force du guerrier se trouve dans sa volonté et sa détermination. Une seule épée forgée par les puissants Windwaker aura sans mal raison de tes deux lames impériales, même de cette breloque rayonnant d'obscurité ! Elle lui lança un nouveau sourire radieux. Assez parlé ! Bats-toi !

Et elle se rua sur lui comme un démon...
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: La pluie est signe de mauvais présage…   Dim 25 Avr 2010 - 12:39

- Moi ? Lâcha Schwann en parant un coup d'épée, Ebène venant rencontrer la lame de la Krytienne dans un claquement de métal qui résonna dans l'immensité de la végétation, la pluie créant elle aussi un cliquetis sur les deux armes qui s'entrechoquaient alors qu'une étincelle résultait de leur rencontre. Mais je n'ai rien dis. Souffla t-il à l'attention de son adversaire alors que la Sombrelame venait par dessus sa première épée et contraint Magdalëniia à reculer vivement sans quoi elle n'aurait pas appréciée la décharge de mana.

Les deux combattants se faisaient maintenant face. Ni l'un ni l'autre n'était essouflé pour le moment. Aussi le duel venait juste de commencer, alors il n'y avait pas de raison de l'être, quoi que le capitaine aurait pût l'être de ses affrontements passaient et du miasme dans son corps, mais il préférait ne rien montrer pour laisser à l'esprit de la Krytienne qu'il était en pleine forme et infatiguable…

- Première erreur : Soupira t-il en laissant de nouveau ses armes pendrent de chaque côté de son corps, les lames légèrement inclinés vers le bas à quelques centimètres du sol. La pluie qui épousait le filet des armes coulait le long du métal forgé, tombant dans la boue sous leurs pieds en arrivant à la pointe de chacune des épées. Rien est d'apparat sur un bon combattant.

Cette simple phrase suffit à donner le signal, le chevalier se penchant légèrement en avant alors qu'il poussait sur ses jambes, ses pieds s'enfonçant dans la mélasse où il marchait alors que sa vitesse augmentait. Et si au début son mouvement était clairement visible il disparut dès l'insant d'après pour se retrouver nez-à-nez avec la Windwaker, et ce au sens propre du terme, le visage du bretteur touchant presque celui de la jeune femme.
Durant ce face à face les deux épées du soldat arrivèrent sur chacun des flancs de son adversaire, cette dernière ayant un champ de vision légèrement restreint n'ayant le temps que de voir les lames du combattant au dernier moment, ce dernier la voyant s'enfuir avec deux légères entailles au niveau de chaque épaule.


- Deuxième erreur : Ce n'est pas la lame qui fait le guerrier mais bel et bien l'individu qui fait la lame. A cet instant il décida de la poursuivre, plongeant dans sa direction alors qu'elle jugea cette fois-ci bon de répondre à l'assaut.

Les trois épées se croisèrent. Mais la force du capitaine par rapport à celle de la jolie demoiselle était toujours nettement supérieur, sans compter que Schwann possédait deux lames qui étaient en train de faire jaillir des étincelles et faire courber la Krytienne en arrière sous la force du chevalier. Elle décida donc de faire une replie stratégique en faisant une roue arrière, la Sombrelame venant cependant laisser une légère plaie sur la cuisse droite de la jeune femme qui émit un soupir de douleur, la goutte de sang qui s'était formée sur l'arme du chevalier se mêlant à celles de pluies pour finalement tomber à cause de la surcharge de d'eau, atterrissant ainsi sur la terre trempée…


- Troisième et dernière erreur… Le capitaine impérial recula sa jambe droite, Ebène et la Sombrelame toutes les deux pointées en direction de la Krytienne. J'étais déjà en train de me battre. Une vague de mana entourant le corps du chevalier, lui donnant l'apparence d'un loup noire, alors que vivement et en ne laissant qu'une trainée noire dans son sillage il se retrouva derrière la Windwaker qui voyait deux belles estafillades en croix dans son dos, achevant ainsi le ~Loup Assassin~ qu'il venait d'employer, le sang ruisselant le long de ses armes qu'il avait croisées devant lui…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Invité
MessageSujet: Re: La pluie est signe de mauvais présage…   Dim 25 Avr 2010 - 13:25

Citation :
Magdalëniia Windwaker

La jeune krityenne fit alors un bond sur le côté, effectuant une roulade en jurant. Elle se retrouva un genou a terre, fixant le capitaine, surprise. Elle jura en sentant les ténèbres lui brûler la chair là où la sombrelame avait frappé. Les autres plaies ne lui faisait pas si mal, en bonne Windwaker, sa volonté était asse aiguisée pour résister au combat et au blessures. Mais son élément obscur allait poser problème... La krityenne ne releva aucune des phrases du capitaine.

Elle bondit alors comme un fauve vers lui, ayant déjà apprécié un peu son style de combat, elle avait détecté quelques faille et pouvait dorénavant s'adapter. Elle porta comme une lionne plusieurs coups larges pour forcer le chevalier à parer ses coups. Les lames s'entrechoquaient vivement alors que la Windwaker ne lâchait pas son enchaînement endiablé. Elle porta alors un coup puissant que le capitaine dut bloquer avec ses deux épées en même temps. Sachant très bien qu'il était plus musclé qu'elle, elle ne devait pas perdre de temps. A travers le croisement de leurs lames, elle lui envoya un sourire en coin avant de lui porter un magnifique coup de talon dans les côtes grâce à sa souplesse.

Le capitaine fut déséquilibré par le coup. Mag' porta alors une large estoc, ciblant précisément le défaut de l'armure de l'impérial : les articulations de l'armure qui lui permettait de ne pas être entravé par cette protection. Elle ouvrit une large plaie sur la hanche droite du capitaine avant de continuer le mouvement en tournant sur elle-même. Sa jambe droite se leva pour venir rencontrer le visage de l'impérial et maintenir cet état de choc pour frapper à nouveau. Elle visa le visage, mais sa pointe ne fit que lui ouvrir la peau dans le cou, malheureusement de manière superficielle, mais le sang atrocement noir du chevalier commençait à couler en se mêlant à la pluie.

Elle poussa des cris digne d'une walkyrie en revenant à la charge, mais cette fois-ci l'humain était de nouveau sur ses gardes et les coups rapides furent aisément parés. Elle donna quelques coups de plus, dans cet élan offensif, et au moment où le capitaine ne s'y attendait pas, elle profita d'une petite ouverture pour hurler en lui offrant un somptueux coup de boule dans le nez.
Voyant le chevalier reculé sous l'effet de surprise d'un tel style de combat, elle le suivait en marchant, baissant évidement sa garde, un grand sourire mesquin sur les lèvres.


- Qu'est-ce que tu dis de ça mon beau ? Je t'ai abîmé ton pauvre nez ! héhé ! Dit-elle en ricanant, portant sa main libre sur sa hanche.

Le sang de ses plaies coulait déjà sur ses vêtement totalement mouillés par la pluie incessante. Ses longs cheveux blancs étincelants étaient plaqués contre son corps à cause de l'eau. Ses longues antennes mauves restaient bien droites dans son dos. Elle tendis la pointe de son épée vers le Capitaine qui n'allait pas tarder à retourner à la charge. Elle hocha la tête comme pour lui dire : "Tu viens ?".
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: La pluie est signe de mauvais présage…   Dim 25 Avr 2010 - 14:11

Ebène tomba dans la terre humide, s'y enfonça légèrement alors que la main qui la tenait vînt toucher le nez de l'impérial. Ce dernier saignait légèrement, mais du revers de la main Schwann essuya le sang noir qui déjà se mêlait à l'eau pour se dissiper. La couleur de ce dernier n'avait pas l'air de gêner la Krytienne et le bretteur jugea que c'était tant mieux : il n'aurait pas aimé qu'elle soit déconcentrée durant cet affrontement, alors c'était parfait…

En retournant son poignet il réaggripa le garde de son arme, la retirant sans mal du sol trempé pour la brandir devant lui.

- L'on ne devient pas un bon combattant sans être blessé. Ce sont des choses qui arrive… Lâcha t-il d'une voix assez morose alors qu'il fixait la Windwaker qu'il trouvait un peu plus adorable à chaque fois qu'elle prenait une pose provocante. C'est dommage…

[ Musique ! ]

Le capitaine se déplaca rapidement en direction du flanc gauche de la jeune femme, une aura noireâtre entourant son corps meurtri alors que le vent lui soufflait au visage. C'est à cet instant qu'elle pût remarquer qu'il était borgne, ses cheveux partant sur le côté alors que mécaniquement il se mettait à bouger comme une poupée désarticulée.

Schwann fît faire un moulinet à chacune de ses armes, obligeant ainsi la guerrière à reculer et à parer rapidement les coups. Comme elle savait que rapidement elle allait s'épuiser elle tenta une nouvelle estocade en direction d'une des parties non-protégée de l'armure du chevalier, au niveau de genou. Et si la cotte de mailles avait sauvée un peu l'épéîste tout à l'heure il n'allait pas pour autant se laisser faire, croisant déjà ses deux épées devant celle de Magdalëniia pour bloquer son coup, soulevant ensuite ses deux lames pour faire de même avec le sienne et lui frapper l'estomac de sa botte d'acier, exactement celle qu'elle visait…


- … d'abîmer une si jolie fille… Termina enfin l'impérial alors que déjà il se ruait de nouveau vers elle, concentrant l'aura occulte sur sa Sombrelame pour planter sa lame là où son pied venait de frapper. D'instinct la Windwaker se courba en arrière et seule la pointe de l'épée transperça son corps, ne lui laissant ainsi « que » une entaille dans la taille de la lame.

Mais cette posture n'était pas des plus appropriée au front alors Schwann ne se priva pas pour passer rapidement derrière la Krytienne en prenant soin de la tacler, sa botte d'acier venant frapper les deux tibias de la charmante demoiselle ce qui la fît tomber en avant, et pendant qu'il était là Schwann l'accueillit d'un coup de genou en même temps qu'un coup de coude dans le dos ce qui arracha un cri à la Windwaker digne d'une Walkyrie en train d'agoniser.

Elle envoya donc son épée en direction de son assaillant aussi bien pour le blesser que pour le repousser, mais ce dernier appuya sur son pied pour reculer d'un bond et se mettre hors de portée d'arme, aucune expression n'étant visible sur son visage, comme un pantin qui n'agissait que selon la volonté de son maître.

Cependant il devait avouer qu'il avait du mal à respirer. Comme elle lui avait probablement cassé le nez ▬ quoi qu'il n'en savait rien ▬ il avait un peu de mal à respirer, le miasme dans son organisme n'aidant pas vraiment à cela.

Mais il n'allait pas en rester là, fonçant de nouveau vers elle alors qu'elle se remettait juste de ses coups. Elle arrivait néanmoins à tenir debout mais devait avoir le souffle un peu coupé après un tel enchaînement. Alors elle eût juste le temps de voir Schwann sauter sur elle, les deux épées jointes pendant qu'il déclenchait ~Excalibur~, une aura de tenêbre créant une vent un peu plus violent alors que toutes les lames s'entre-choquaient.


- Ex… Là le poids du chevalier, sa force et l'intensité de l'Arte allèrent à l'encontre de la condtion physique de la guerrière, son arme étant contrainte malgré elle de s'abaisser sous l'assaut. … calibur ‼️
Les deux lames s'enfonçèrent dans l'épaule gauche du la Windwaker en même temps que le vent noir se faisait plus intense autour des épées, brûlant ainsi la chair à vif de la jolie et charmante demoiselle, la faisait céder sous la douleur pendant que le capitaine reculait de nouveau d'un pas, plaçant ses deux armes devant lui, prêt à l'attaque suivante pendant qu'il faisait faire des moulinets devant lui à Ebène, un orage grondant au loin…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Invité
MessageSujet: Re: La pluie est signe de mauvais présage…   Dim 25 Avr 2010 - 14:59

Citation :
Magdalëniia Windwaker

La jeune krityenne porta sa main libre a sa blessure en jurant une nouvelle fois. Avec une épaule dans cet état et le mana noir qui pénétrait sa chair en profondeur, elle se sentait moins à l'aise d'un coup. Elle secoua cependant la tête pour ne pas perdre sa concentration et son sourire mal sain s'encra de nouveau sur son visage.

Ce capitaine était plus fort qu'elle ne le pensait. Elle l'avait un peu sous estimé. Tant mieux ! Cela l'excitait encore plus ! Elle prit un air fou vraiment inquiétant sur le moment en pensant à cela avant que son expression charmante de femme fatale revienne pour narguer l'impérial. Elle fit tourner son glaive dans sa main et lança sur un ton de défi :


- C'est pas fini beau gosse !

Et comme une torpille elle se rua de nouveau vers le chevalier. Une première estoc habillement parée, puis plusieurs coups de tailles lancés pour épuiser sa défense. Mag' passa alors aux choses sérieuses. Elle provoqua son adversaire en alternant plusieurs estoc entrecoupées par des feintes. Le capitaine donna alors de larges coups pour la repousser, mais Mag' fit le grand écart pour se retrouver l'entrejambe à même le sol trempé. L'impérial ne put réagir asse vite devant un nouveau tour d'une telle fourberie. Mag' enfonça alors de toutes ses forces son épée dans l'aine gauche du chevalier qui hurla. Et avant qu'il puisse réagir, elle retira sa lame pour la plonger dans l'autre aine.

Etant ensuite dans une position très délicate pour se défendre, il fallait qu'elle le force a reculer d'avantage, sinon c'était la défaite assurée. Elle retira alors son glaive et d'un revers du bras elle écrasa son pommeau dans l'abdomen du chevalier, lui coupant la respiration. Elle ramena sa jambe sur le côté et fit une roulade pour se retrouver un peu plus loin, un genou à terre.

Elle respirait déjà de manière saccadée. Sa blessure à l'épaule était trop douloureuse. Elle porta donc sa main dessus et s'appliqua un
~premier soin~ qui referma grossièrement les chairs, empêchant l'hémorragie de perdurer. Elle le regarda avec un air terriblement séduisant, comme un appel.

- J'ai pas voulue t'ôter ta virilité mon beau !
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: La pluie est signe de mauvais présage…   Dim 25 Avr 2010 - 15:32

Le cri qu'avait poussé le chevalier était assez sourd. Il se jura de ne pas recommencer, quitte à ce que ses capteurs sensoriels soient un peu plus détruit qu'autre chose : il détestait montrer ses faiblesses.

Le problème dans un tel combat n'était pas de souffrir, mais bel et bien de devoir affronter une telle créature. Bon nombre d'hommes se seraient laissé charmer juste pour passer un peu de temps avec elle, quitte à mourir ensuite. Mais Schwann n'était pas de ce genre là. Il tenait plutôt à se battre pour conquérir quitte à se prendre de sacré coup et à agoniser, mais au moins il parvenait le plus souvent à ses fins.

Alors qu'il avait envie de flancher il tenta de respirer mais rien à faire. Le sang l'empêchait d'avoir une respiration normale et le miasme épais n'arrangeait rien. Alors le coup qu'il avait reçu n'arrangeait rien et ne l'enchantait pas plus que ça. Sans parler des deux plaies en dessous de la ceinture, ces dernières ruisselantes encore de son sang noireâtre. Il allait être contraint de se soigner, mais pas sans attaquer, et il avait la technique parfaite pour ça.

Le premier pas qu'il fît faillit le faire chuter, mais sa détermination reprit les rennes sur les ficelles qui le faisait bouger. Décidément elle était d'une fourberie sans égale et difficile de lui résister sans arrière pensée, aussi il décida de mettre toutes les chances de son côté en sprintant à nouveau, se retrouvant en un pas devant la Windwaker qui fût un peu surprise de voir le guerrier se mouvoir si habillement malgré ses blessures, ce qui ne l'empêcha pas de parer pour autant.

Schwann de tenter une estocade en direction de la Krytienne. Elle avait réussit à esquiver le coup en faisant un peu sur le côté mais elle ne remarqua pas que le seconde lame s'était plantée dans le sol pour y voir un disque de rune se dessiner autour de sa pointe, une aura noire se dégageant de ce dernier en brûlant la chair de Magdalëniia alors que tous les deux pouvaient entendre un sorte de ~Chant occulte~, drainant ainsi la vitalité de la jolie demoiselle au profit de celle du chevalier qui pouvait maintenant surmonter un peu la douleur.

Mais comme ce n'était pas fini il décida de mettre les bouchées double, attrapant la main de la demoiselle en affichant un sourire digne de ceux qu'elle lui adressait depuis le début.

- Je n'en ai pas eu l'occasion la dernière fois très chère… Une aura noire entoura la main du bretteur alors que son sourire devenait un peu plus sinistre. … mais m'accorderiez-vous cette danse ? Et sans même lui laisser le temps de répondre il envoya sa lame dans le flanc droit de la demoiselle, lui laissant une jolie estafillade assez profonde alors que déjà il relâchait sa main pour la laisser se courber sous la douleur, Schwann venant se placer cette fois-ci sur son flanc gauche en donnant une entaille verticale le long de ses cotes. Et comme la machine était en marche cela ne faisait que commencer…

L'aura noire semblait guider les pas du capitaine, qui déjà passait dans la dos de la Krytienne pour y laisser une marque en biais, tournant encore autour pour poursuivre avec coupure à la cheville droite de la jeune femme. La mélodie que produisait la lame du bretteur poursuivit avec une entaille sur l'épaule du même côté et une balafre sur la joue. Quand la suite arriva c'était pour lui perforer l'estomac d'une estocade ainsi que la cuisse gauche, passant de nouveau sur son flanc pour la marquer d'un coup d'épée parallèle à celui de tout à l'heure.
Enfin la note du ~Second mouvement du Requiem~ se termina par une passe dans le dos de la nymphe alors que les deux épées venaient rencontrer ce dernier, y laissant deux profondes entailles parallèles et verticales dans une lueur noire qui se dissipait lentement tel de la brume.


- Vous devriez danser plus souvent. Cela m'est bien en valeur vos courbes. Lâcha Schwann alors que plus aucune émotion ne se trouvait sur son visage depuis lors où il avait lancé son Arte…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Invité
MessageSujet: Re: La pluie est signe de mauvais présage…   Dim 25 Avr 2010 - 16:33

Citation :
Magdalëniia Windwaker

La guerrière tomba alors a genoux. Elle tenait encore son épée mais ses forces l'abandonnait. Elle regardait le capitaine avec ce sourire toujours encré sur ses lèvres, mais elle était incapable de bouger.

Quelle force. Quelle puissance.
Il était inouï. Il l'avait vaincue elle : une Windwaker, membre des patrouilleurs du clan du vent maudit. Quelle puissance incroyable.
La jeune krityenne cracha alors du sang tandis qu'elle se retrouvait a quatre pattes, souriant au sol. Elle se vidait de son sang à cause de ses blessures bien trop profondes. Elle devint alors toute pâle. Elle était sans aucuns doutes en danger de mort.

C'est alors qu'une voix grave et puissante résonna :


- Humain, éloigne-toi d'elle immédiatement si tu tient à la vie : tu es cerné.

Et avant que Schwann ne puisse réagir, quatre grands et larges Windwaker, tous des patrouilleurs puissants et musclés solidement armés, sortirent des quatre coins de la végétation. L'un pointait une grande épée longue vers le capitaine, l'autre tenait fermement sa hache, alors qu'un assassin portant une lame dans chaque main s'approcha par derrière. Le dernier tenait une épée longue simple, mais il s'approcha de Mag' et la fit rouler sur le côté. Il lui enfonça immédiatement une gelée dans le gosier et la força a avaler en lui fermant brutalement la mâchoire. Mais malgré cela, elle était trop mal en point, a la limite de perdre conscience. Le Windwaker qui l'avait soigné la prit alors dans ses bras pour la porter.

Le grand patrouilleur qui pointait sa hache reprit alors plus fermement, toisant l'impérial du regard :


- Tu as de la chance que l'état d'une des nôtres soit asse grave pour que nous n'ayons pas le temps de te tuer.
- Tuons-le, il n'est plus capable de se défendre.
- J'ai dis non. C'est un capitaine impérial.


Les patrouilleurs eurent alors une sorte de violente discussion psychique et finalement la survie de Mag' fut prise comme priorité. Tous les Windwaker s'écartèrent alors pour disparaître de nouveau dans la dense végétation. Seul restait celui avec sa grande hache. Il foudroya Schwann du regard avant de s'éclipser a son tour.

Leur mission était compromise a cause de l'état de Mag'. Ils s'envolèrent donc malgré la pluie qui n'avait pas encore cessé, perçant les nuages au loin...
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: La pluie est signe de mauvais présage…   Dim 25 Avr 2010 - 23:09

Lorsque les autres patrouilleurs étaient arrivés Schwann n'avait pas flanché un seul instant, au contraire. Devant eux il paraissait plus imposant encore qu'il ne l'était. Peut-être pour leur donner l'impression que malgré ses blessures il ne se laissait pas écraser par la présence des guerriers et qu'il serait prêt à les combattres.

Mais il dévisageait chacun d'eux, en particulier la Windwaker qu'il venait de vaincre. Elle était une bonne combattante et continuait de sourire malgré ça, ce qui rassuré le chevalier intérieurement : il n'avait pas pour but de tuer mais de défendre. Alors si elle pouvait continuer de vivre en s'en étant prise à lui c'était l'essentiel. Puis il avait la vague sensation qu'il la reverrait bien assez tôt de toute manière.

Cependant quand ils partirent le capitaine ne décrocha pas son oeil de celui du guerrier qui le fixait d'un air mauvais. Lui n'avait rien à se rapprocher : il avait agis selon ses idéaux et et n'avait fait que répondre à la provocation. Le patriarche Windwaker ne le portait sûrement pas dans son coeur et cela était probablement une raison suffisante pour subir un tel châtiment que la mort que voulait lui porter les hommes du chef des têtes blanches.

Schwann se laissa tomber en arrière, son corps s'enfonçant dans la mélasse qu'ils avaient piétinnés, alors que ses plaies se remettaient à saigner d'un noir écarlate.

- Quel sacré brin de fille… Soupira t-il à l'attention de lui même alors qu'il était bel et bien seul désormais. Il sentait la pluie battre sur son visage à un rythme répété et il ferma son unique oeil. Il aurait aimé pouvoir la remercier pour ce petit duel, bien qu'elle en aurait sûrement rien à faire comme le Premier Intendant. Sauf si peut-être elle avait été impressionnée par sa prestation, bien qu'il n'était même pas encore à fond. Mais malheureusement il en doutait… Les Windwaker ne devaient pas être du genre à accepter les remerciements et encore moins venant d'un impérial, même si il était capitaine et qu'il méritait probablement son grade. A cet instant il se demanda pourquoi le Patriarche du vent maudit avait une telle rancoeur envers lui alors que pour sa part il les respectaient aussi bien en tant que personne que combattant. Etrange…

Un grondement se fît entendre et le bretteur plongea sa main de chair dans sa tunique, prenant une gelée mixte qu'il fourra imméditement dans sa bouche sans quoi il mourait stupidement. Il sentait déjà les propriétés de la texture molle refermer ses chairs qui resteraient un moment marquées, voir même toujours.

Elle était réellement une sacrée combattante. Puis elle était charmante et pas désagréable à regarder, ça c'était certain.

- Je l'aime… bien… Sourit Schwann en ricanant légèrement avant de rire aux éclats, bien que c'était surtout nerveux plus qu'autre chose. Apprécier un Windwaker était maudit peut-être, mais il avait eût son lot de malédiction pour être immunisé.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La pluie est signe de mauvais présage…   

Revenir en haut Aller en bas
 

La pluie est signe de mauvais présage…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Draft M11: Je suis mauvais mais j'me soigne...
» Arrivé sous une fine pluie de Cyrus
» [2300] Le signe particulier de Romarik
» Peut-on être fondamentalement mauvais à Magic et le rester?
» Module "pluie / neige"
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Keiv Moc-