AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 Il faut un canon...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 27
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Il faut un canon...   Sam 17 Juil 2010 - 14:18

Celui qui a dis que la vie d'un espion n'était qu'un long fleuve tranquille avec quelques ponts d'aventures et de femmes et bien cette personne se met le doigt dans l'oeil en remontant jusqu'au cou.
Aujourd'hui encore Taimu prouvait à quel point vivre en tant qu'espion est très problématique pour mourir de vieillesse.

En effet actuellement l'impérial courait dans les rue de la ville, il tenait à la main ce qui pouvait ressembler à un dossier et était surtout poursuivit par une dizaine de gardes impériaux.

Il n'était donc pas difficile de comprendre que l'espion venait de leurs dérober quelques chose et que la fuite semblait mal se passer.
C'était un comble pour un espion de devoir dérober des documents à son propre empire mais les ordres sont les ordres.

Et le Capitaine Schwann avait demander à son groupe d'espion d'inflitrer la base d'information d'Héliord afin de récupérer des information sur les membres du sénat.
Le groupe était composer de Marina, Sasaki, Ken et Taimu.

Le début de l'opération fut un franc succès, et les quatre membres de la onzième brigade n'avait eu aucun mal à s'infiltrer, mais les défense magique mis en place pour protéger les dossiers de ce genre avait dépasser les compétence de crochetage de Taimu et celui-ci n'avait put en récupérer qu'un seul sur la dizaine demandé avant que la cavalerie n'intervienne.

Tactiquement ils avait décidé de se séparer, il fallait diviser pour mieux reigner, c'est de cette façon que le jeune espion se retrouva donc dans cette fâcheuse situation, mais pour l'heure il lui fallait une idée.
Car devant lui la rue se terminait en cul-de-sac, voyant cela il plongea sa main dans son sac et en sorti une des grenade que lui avait confier le vieux Robert Richard avant de rejoindre ses ancêtres.

Il la dégoupilla puis la laissa tomber par terre avant de se mettre dos au mur alors que la troupe approchait, aucun d'eux n'avait remarquer l'objet et lorsqu'il furent à bonne distance, Taimu commença à incanter un sort.

Le sort en lui même important peu, car l'espion comptait sur le fait qu'il allait tous s'arrêter, cela ne manqua pas et lorsque l'espion ce fut appliquer Haste la grande explosa les soufflant tous contre la paroi d'une maison.
L'espion mis alors le dossier dans son sac puis se mit grimper de façon plutôt acrobatique le mur afin d'atteindre les toits.

Ceci fait il lança aux homme qui se trouvait en bas un Cercle de Soins afin de ne pas les laisser en trop mauvais état puis il reprit sa course afin de quitter la ville.
Pendant qu'il sauta de toits en toits, Taimu se faisait un bilan mental, la mission avait été un échec, il n'avait put récupérer qu'un dossier sur douze et maintenant que les gens savent que ses dossier sont en "danger" ils vont probablement renforcer les défenses.

Si celle-ci n'était pas d'un niveau élever de magie elles avait été trop rapide pour l'espion, d'ailleurs celui-ci venait de sauté d'un toit en faisant une vrille et il était maintenant tête en bas alors que le sol en dessous de lui s'approchait dangereusement .
Mais au dernier moment ses yeux semblait avoir doublé de volume alors qu'une grosse dose d'adrénialine venait d'atteindre son coeur.
Il se retourna brusquement et glissa le long du toit de l'auberge avant de sauté à nouveau et de se retrouver devant celle-ci alors que son atterrissage venait de soulever un nuage de poussière


-Bon je n'ai plus qu'à attendre le retour des autres, il va falloir repréparer une attaque le plus tôt possible sinon il vont avoir le temps de consolider leurs défenses et nous ne pouvons pas nous le permettre.

Et donc l'espion entra tous simplement dans l'auberge, il avait été décider qu'il s'agirait due leurs point de repère principale, d'ici entrer dans le bureau administratif de l'empire était assez aisé.

Comme convenu Taimu prit la chambre royale, son balcon était le point de départ parfait, et le canapé était très confortable, le jeune homme prévint alors le tenancier qu'il attendait ses compagnons de route.
La dessus l'espion laissa sur le comptoir un bourse pleine de galds puis il monta à l'étage et s'allongea sur le canapé.

Il ferma doucement les yeux, il avait l'intention de prendre le maximum de repos possible avant l'arrivée des trois autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Il faut un canon...   Mar 20 Juil 2010 - 22:29

Citation :
P.N.J. Minerve

Lentement, tout doucement, alors que l'espion avait les yeux fermés, une silhouette se matérialisa en silence. Une jeune et resplendissante femme aux longs cheveux blonds apparue alors, flottant au-dessus du sol en plein milieu de la pièce. La lueur de son apparition avait été absolument silencieuse, sans le moindre bruit. La jeune femme portait une robe blanche à moitié transparente sur le corps, sa peau blanche mettant son visage d'ange en valeur. Elle était d'une rare beauté et on avait l'impression qu'une fine brise la faisait flotter, faisant flotter ses cheveux comme si ils étaient dans de l'eau.

Minerve, l'esprit, s'approcha lentement de Taimu. Cet espion avait attisé sa curiosité. Elle voulait savoir de quoi il était capable. Pouvait-il faire les justes choix ? Minerve voyait en lui le pouvoir de maîtriser une capacité rare. Mais en serait-il digne ? Elle voulait voir en lui la sagesse et la justice pour lui offrir ce présent.
Elle posa sa main gauche sur son sein, près de son cœur, et elle ferma les yeux en priant toujours silencieusement. Elle eut un fin soupir, mais celui-ci fut inaudible encore. Elle s'approcha encore de l'espion. Sa silhouette flottante sembla s'assoir dans le vide, sur le côté alors qu'elle approchait du buste de Taimu. Lorsqu'elle fut enfin près de lui, elle ressentit pleinement la présence d'Aska. Elle soupira cette fois fortement avant de dire à voix haute :


- Je suis désolée, Aska. Tu n'as pas le droit d'aider le garçon pendant mon épreuve.

Taimu ouvrit les yeux en entendant la voix de Minerve, mais il était trop tard. L'esprit avait toujours sa main gauche calée contre son sein, mais l'autre main se posa soudainement avec force sur la poitrine de Taimu. Le corps du jeune homme fut comme soulevé par un électrochoc, lui arrachant un cri de douleur et d'étonnement. Il y eut alors un flash, et lorsque la lueur disparue, Taimu et Minerve n'était plus là...


_____________________________________________________



C'était une forêt simple et luxuriante. Les animaux couraient dans les arbres et la végétation était verdoyante. La petite prairie qui se trouvait là était le terrain de jeu de nombreux insectes et surtout de beaux et grands papillons de toutes les couleurs. Le soleil était au plus haut, à son zénith et un doux zéphyr caressait la lisière de cette forêt.

Soudain, il y eut de nouveau le flash. Taimu apparu alors au milieu de la prairie, mais en hauteur. Lorsque la magie de Minerve sembla se dissiper, il s'écrasa lourdement au sol. L'esprit se matérialisa de nouveau devant lui, flottant toujours dans toute sa grâce et sa beauté, ses mains jointes au creux de sa poitrine, rayonnante dans sa robe très peu vêtue et très translucide. La jeune femme regardait l'espion avec ce visage si calme et doux, ce regard si bienveillant et protecteur, remplis de puissance. Gracieuse, il émanait clairement d'elle une aura oppressante, cependant, la nature de cette aura restait incertaine. Cette apparence angélique conservait l'esprit dans un voile de mystère qui l'empêchait d'être cernée clairement.

La belle Minerve ferma les yeux pendant trois secondes avant de dire de sa voix si douce et calme, si rassurante :


- Es-tu capable de faire preuve de sagesse ? Es-tu capable de faire preuve de juste justice ?
Je suis Minerve, esprit des techniques, des combats justes et de la sagesse. Prouves-moi ta valeur et je t'accorderais un présent inestimable.
Mais tu peux cependant renoncer. Si tu le désire, je te renverrais d'où tu viens.
Que choisis-tu ?


Minerve restait ainsi, droite, attendant la réponse du jeune homme. On aurait vraiment dit une apparition presque divine, à s'en croire fou.
Malheureusement pour Taimu, là où il se trouvait, chose qu'il ignorait, Aska ne pouvait pas l'atteindre. Et naturellement, la petite Plume n'avait pas été emportée elle non plus. Il était seul face au dilemme face à Minerve...
Revenir en haut Aller en bas
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 27
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: Il faut un canon...   Mar 20 Juil 2010 - 23:48

Indécis

Un sommeille sans rêve ?... et bien pas tout à fait, disons que une fois complètement fermé du monde extérieur et entré dans le monde de son esprit l'espion avait retrouver l'endroit avait été son "univers" pendant très longtemps.

Et oui le jardin de sa résidence, toujours installé au moment endroit, assit sur le carré de tulipe rouge et le champ de tulipe noire en face de lui.
Bien évidemment ces fleur n'étaient pas réellement dans son jardin, elles n'étaient la que pour leur sens.

Mais il y avait de quoi être un peu déçu, de voir que toutes ces années plus tard les mêmes cauchemars et les mêmes peur vous hantent toujours de la même manière.


Soudain une voix perça les méandre de son esprit et l'atteint en plein coeur, cette voix était celle d'une femme mais bien trop pure pour appartenir a un simple humain.
Instinctivement l'espion ouvrit les yeux mais il eut à peine le temps d'apercevoir un visage angélique se trouvant à mi-portée de bras du sien, car il sentit une pression sur la poitrine puis un violent courant la traverser, il semblait bien plus fort ceux que l'on avait put lui envoyer lors des entrainement de résistance à la torture.

Il expira un grand coup, action créer par la contraction involontaire du diaphragme à cause du choc, ce qui produisit un son entre le cri et le chuchotement mais à plein volume et la dessus un flash de lumière qui l'aveugla.

La situation venait de complètement dégénérer, avait il été découvert par les force impériale ?
Si c'était le cas il allait donc très bientôt se retrouver en cour martial puis pendu en exemple, à moins que son temps de carrière ainsi que ses service à sa patrie ne lui permette de s'en tirer qu'avec un "remerciement".


En tous cas lorsque sa vision revint, ce qu'il fit balaya ses hypothèse, au lieu de se retrouver dans un lieux confiné ou clos il était face au arbre et a un nid d'oiseaux.
Ce qui l'étonnait c'est qu'en générale les nids était plutôt en hauteur, sauf qu'il se rendit compte qu'il tombait et qu'en dessous de lui le sol se rapprochait dangereusement vite.
Heureusement pour lui Taimu eut le réflexe de vriller puis de s'étendre pour opposer brutalement plus de résistance mais de la hauteur où il se trouvait cela n'était pas très utile mais le fait est que l'espion put se réceptionner sans trop de dégats.

Si on oublie le fait qu'il tremblait de partout et que le choc l'avant complètement engourdie, bien qu'il ait pris soin de le répartir le plus possible afin d'évité de se casser quelque chose.
L'impérial commença alors à observer autours de lui mais un détail attira bientôt toute son attention.
Devant lui se dessinait le corps d'une femme, d'abord les contours puis l'intérieur se mit doucement à apparaitre à son tours , quand la femme fut enfin entière, Taimu reconnut le visage qui l'avait réveillé un peu plus tôt.

Mais à présent il la voyait entière et surtout qu'elle flottait d'au moins un bon mètre au dessus du sol, il déglutit difficilement alors que l'ange ouvrait doucement la bouge afin de parler.

Ces paroles furent une vrais bénédiction au yeux de l'espion, lui qui se croyait perdu, il avait peut être atteint le plus haut taux de chance de sa vie.
Mais pour l'heure il fallait d'abord penser à répondre, il verrait plus tard pour les auto-congratulations et autres problème d'ordre personnel.


- Et bien Minerve, il me semble qu'il me faudra prouver ma valeur. Malgré la douleur l'espion avait eu le sourire aux lèvres pendant qu'il parlait, non pas que la situation était drôle, mais l'espion se demandait plutôt si il n'était pas une espèce d'aimant à être surnaturel, entre Aska, Plume et maintenant Minerve, la liste commençait à être longue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Il faut un canon...   Sam 24 Juil 2010 - 23:27

Citation :
P.N.J. Minerve

La magnifique jeune femme ne répondit pas. Son corps se dissipa juste lentement devant les yeux de l'espion, comme un mirage qui s'évade, devenant de plus en plus translucide avant d'être invisible...

C'est alors qu'un jeune homme avec un arc passa devant Taimu, traversant la clairière à toute vitesse, passant devant l'impérial sans s'arrêter. Mais le jeune homme trébucha, s'étalant à terre en hurlant.
Un bel ours bipède sortit alors des fourrés à sa suite. C'était un Ours Bestial de bonne taille, et celui-ci bavait, tenant dans sa main un petit cadavre. L'ours approchait du jeune homme à terre avec la rage sur le visage, prêt à exécuter l'archer qui s'était retourné sur le dos pour reculer en rampant le mieux qu'il le pouvait.
En y regardant de plus près, l'ours portait dans sa main le cadavre d'un bébé de son espèce. L'ourson avait une flèche qui lui traversait le corps de part en part, et sa mort récente laissait son sang coulé dans la main de l'adulte qui marchait toujours vers le jeune garçon. L'archer tourna alors la tête vers l'espion, hurlant son appel :


- Aide-moi !
Revenir en haut Aller en bas
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 27
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: Il faut un canon...   Dim 25 Juil 2010 - 12:32

Qui recherche le pouvoir

Il ne fallut pas longtemps pour l'espion de comprendre que c'était à lui de décider qui devras vivre ou non.
Le poids d'une vie, c'était si lourd à porté et à la fois si facile d'oublié son importance et l'archer l'avait oublié.

Espérons que ce qui va se passer va lui rafraichir la mémoire, l'espion se mit donc à courir mais il savait que si il ne comptait que sur sa vitesse il ne pourrait pas faire grand chose aussi pendant sa course il mis un shot dans un petit caillou qui alla frapper l'ours sur le côté.
Juste histoire de détourner très légèrement son attention, d'ailleurs quand il tourna la tête vers la direction d'où venait la pierre l'espion lui venait de lui passer sous le nez et venait de saisir l'archer par le col de ses vêtement puis de le trainer sur une courte distance avant de l'aider à se relever alors que l'ours les poursuivait.

L'espion s'arrêta puis se tourna vers l'archer.


- Te tuer ne servirait à rien mais sache que si cela avait ramener le petit je l'aurai fais moi même, maintenant dégage je vais essayer de raisonner le parent.

Le jeune archer paniqué s'était remis à courir comme un dératé alors que l'espion attendait que l'ours s'approche.
- Cela ne te redonnera pas ton enfant...L'ours continuait d'approcher la peine dans le coeur et la rage au ventre... Tu ne me laisse pas le choix...

Tenta alors de donner un grand coup de patte à l'espion qui esquiva aisément le coup en passant en dessous puis il donna un coup de paume sous l'aisselle de la bête afin de lui appliquer Paume du Sommeille.

La grosse masse s'affala alors au sol alors que Taimu lui s'assit à côté d'elle.
Le prix d'une vie ?, On ne peut pas le compter, et il n'existe aucune forme d'équivalence, il était juste dommage que ce genre de situation puisse exister.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Il faut un canon...   Jeu 2 Sep 2010 - 7:34

Citation :
P.N.J. Minerve

Une douce lumière apparut et l'archer disparut, un regard apeuré fixant avec incompréhension le jeune espion.

Elle s'avança alors vers l'ourson, toujours dans les bras de sa mère endormie et pausa sa paume sur son front, une douce lumière fit disparaître la flèche et le sang, et le petit se releva, comme réveillé d'un profond sommeil et se mit à lécher sa mère. L'esprit la réveilla également et tous deux repartirent


Aucune épreuve ne mérite un tel sacrifice...

La mort de l'ourson était-elle une illusion dès le départ, ou bien l'esprit l'avait-elle réellement ressuscité? Difficile à savoir.

Elle se tourna alors vers l'espion en souriant


Prêt pour l'épreuve suivante?

Elle s'approcha et posa à nouveau sa main sur le coeur de Taimu pour que le paysage disparaisse dans un nouveau flash. Le décor changea alors du tout au tout, ils se retrouvaient dans l'embouchure d'un volcan visiblement sur le point d'entrer en éruption, quelque part près des anciennes ruines de Tarqaron. L'espion avait été déposé sur une très haute plate forme ronde, en pierre, pile poil au centre du cratère. Pour le moment, la lave se trouvait à un bon kilomètre sous ses pieds, mais on pouvait voir que le niveau commençait doucement à monter.

Une voix résonna alors dans sa tête...

La justice entraîne parfois des choix douloureux... voyons voir si tu seras capable de choisir...

Sur une plate forme qui dépassait du cratère à la gauche de l'espion, une femme était allongée, visiblement endormie, évanouie ou assommée... on ne pouvait pas vraiment voir de qui il s'agissait, seulement qu'elle avait de longs cheveux roux, une armure gris clair et si on regardait bien, des antennes violettes. Sur une plate forme totalement à l'opposé, un groupe d'enfants, il y avait deux jumelles brunes d'environs 6 ans, un adolescent roux d'une douzaine d'année et un autre petit garçon brun d'environs 9 ans. Rien n'indiquait qu'ils étaient de la même fratrie, mais eux étaient bien réveillés et se serraient les uns les autres en se demandant bien ce qu'ils faisaient là...

La lave continuait à monter doucement, mais plus le temps passait, et moins l'espion allait avoir le temps de sauver les uns, ou les autres...


Fais ton choix...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 27
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: Il faut un canon...   Jeu 2 Sep 2010 - 10:05

La tension venait de monter d'un cran et bien que ce ne soit pas à cause de la chaleur l'espion transpirait à grosse goutes.
Cela faisait à peine une minute qu'il était arrivé et si l'espion avait déjà une idée pour sortir d'ici avec le maximum de personne le plan comportait quelques failles de tailles.

Taimu avait ses deux grappins à la main, le metal pouvait encore résister à cette chaleur mais l'espion était plus inquiet pour la corde en chanvre, mais il n'y avait pas de temps à perdre.
Il fit tourner les deux grappin puis les envoya chacun saisir d'un des côté de l'extrémité du volcan puis il croisa les corde entre elle plusieurs fois de façon a ce que le noeud se retrouver au centre des deux plateaux.

Ceci fait l'espion saisit les deux corde et enroula ses deux mains dedans de façon à ne pas lâcher accidentellement puis il respira un grand coup et se mit à courir, d'abord jusqu'au bord de sa plateforme puis une fois qu'il n'y avait plus de sol l'espion continua sa course le long du mur sur quelques pas puis finalement il sauta et utilisa la corde pour atterrir à l'endroit voulut.
La kirtyenne endormit ne semblait pas être en mesure de se réveiller aussi l'espion l'attacha rapidement à l'aide des deux corde.

Le magma continuait de monter, doucement mais surement et avec elle la chaleur devenait telle que même l'espion commençait à la sentir, une fois attaché, il se redressa et la serra dans ses bras avant de se jeter dans le vide avec elle.
La corde les retint et il s'approchèrent donc du plateau où était les enfants, l'espion sorti alors une dague et coupa la corde qui les retenait à l'autre côté du volcan et Taimu se retrouva donc écraser par le corps de la krityenne endormit lors du la rencontre avec le sol.

Les enfants s'était écarté alors que Taimu venait d'arriver puis lorsqu'il se fut redressé il vinrent jusqu'à lui comprenant alors que la corde restante était le voie de sorti.
L'impérial demanda alors au rouquin si il savait monter à la corde, le petit lui répondit que oui aussi Taimu le fit monter en premier car il aurai besoin de quelqu'un de plus fort que les autres petit pour les faire monter si besoin.
Le gamin avait plutôt du mal et l'espion lui conseilla d'entourer la corde avec ses jambe pour pouvoir utiliser ses pieds pour grimper.

Finalement il avait réussit à atteindre la sorti, Taimu fit alors monter les deux jumelles en les attachant à la corde puis le petit n'avait plus qu'a tirer pour les faire monter, le petit restant monta à la corde tous seul et enfin il attacha la krityenne qui dormait toujours puis les enfant durent se mettre à quatre pour réussir à la monter avec tous son équipement.

La chaleur devenait vraiment insoutenable et lorsque la corde redescendit et cette fois-ci pour lui, l'espion eut la mauvaise surprise de la voir bruler juste devant lui alors qu'il allait commencer à grimper.
En réponse à cela l'espion demanda alors au enfants de partir avec la grand femme au longue antenne, puis il alla jeter un coup d'oeil au niveau de la lave et remarqua qu'elle n'était plus qu'a quelques centimètre de sa plateforme.

Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Il faut un canon...   Jeu 2 Sep 2010 - 12:25

Citation :
P.N.J. Minerve

La douce lumière fit disparaître d'abord les enfants, puis le niveau de la lave monta jusqu'à recouvrir l'espion sans qu'il n'en ressente la moindre douleur... et la plaine réapparut avec Minerve plantée au milieu.

Cette plaine était cependant différente de précédemment, il n'y avait que de l'herbe à perte de vue et des arbres la bordaient, donnant l'impression qu'on était sur une immense allée d'environs 1km de large.

Puis la terre se mit à trembler doucement, sans que l'on sache trop pourquoi, mais Minerve ne sembla pas s'en inquiéter et sourit doucement


Evidemment... le choix de sacrifier sa vie plutôt qu'une autre, peu importe laquelle...

Elle pencha doucement la tête sur le côté avant de reprendre et de montrer quelque chose qui se tenait derrière Taimu. On pouvait juste voir une immense tente, et derrière, des centaines, des milliers d'autres plus petites...

En revanche, derrière Minerve, le sol tremblait de plus en plus et une armée semblait visiblement en approche.

On ne les voyait pas encore, mais ils arrivaient... en première ligne, des guerriers armés d'épées ou de haches, en seconde ligne, des cavaliers armés de lances ou hallebardes. Puis des mages, chacun protégé par un assassin, et enfin... des archers.


Entre... et prépare une stratégie pour vaincre! Ce sera là ton ultime épreuve...

Un homme ouvrit alors la grande tente centrale

Allez viens! On t'attend!

---------------------

Défi rp: préparons nous à une grande bataille!

Tu entres dans la grande tente dans laquelle est installée une table sur laquelle repose la carte de la plaine. Tu vas devoir juste établir une stratégie de combat pour vaincre l'ennemi en approche.

Tu as à ta disposition autant de guerriers que de mages ou d'espions / assassins, mais tu n'es pas obligé de tous les envoyer au front. Tu as également tout type de monture à te disposition, mais évidemment, le nombre d'hommes ne peut pas dépasser le nombre d'ennemis, le but est de prouver à Minerve tes talents de tacticiens.

Bonne chance!
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 27
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: Il faut un canon...   Ven 3 Sep 2010 - 5:33

L'espion soupira avant de courir en direction de la tente de commandement, l'une des raison pour laquelle Taimu n'était encore qu'un simple soldat venait du fait qu'il avait de grosse lacune en stratégie quand il s'agissait de bataille rangée.
Heureusement que Minos avait eu la bonne idée de lui en expliquer quelques principe alors que Taimu recherchait un moyen de rendre les invocation de l'aveugle plus puissante.

Une fois dans la tente, l'impérial prit à peine le temps de jeter un coup d'oeil sur la carte, l'ennemis n'était pas loin et il fallait agir maintenant si on voulait leur arracher la victoire.
Des yeux l'espion chercha le campement puis il désigna l'espace devant celui-ci.


- Je veux une ligne d'archer et une ligne de mage, avec un peu de chance le fait de recevoir une pluie de flèches et de feu fera au moins tomber la première ligne et leurs moral avec.
L'espion resta quelques secondes absent puis reporta son attention sur la carte
Avec ça vous me mettez tous les guerrier et espion restant sur une troisième ligne, dès que les ennemis seront trop près pour qu'on leur lance des projectiles les ligne d'archer et de mage devront reculer et la on met les homme par groupe, un guerrier avec un espion.
Les espion devront en priorité faire taire les mages et faire taire n'inclut pas forcement le mutisme.

Dans le doute que les espions se tienne prêt à invoquer des champ de force protecteur pendant que les archer et les mage arrosé les ennemis si jamais ceux-ci ont la bonne idée de répliquer.
Par la suite les mage se concentre sur le soin des alliés au front tendis que les archer une nouvelle fois placer reprennent l'arrosage.


Le plan était donc basé sur la défense du camp et jouait sur le fait qu'ils attendaient l'ennemis, s'octroyant ainsi le monopole des projectiles aussi bien physique que magique.
Il savait que même si il était bien construit son plan comportait quelques failles évidentes dont il espérait ne pas avoir à regretter par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Il faut un canon...   Ven 3 Sep 2010 - 7:16

Citation :
P.N.J. Minerve

Le commandement hocha la tête et les directives furent envoyées aux soldats à l'extérieur... alors que l'attente semblait interminable, le commandant revint dans la tente

Nous sommes prêts...

Lorsqu'ils sortirent, les mesures prises par l'espion avaient été mises en place et les premières flèches commençaient à pleuvoir... les mages attaquaient alors que les espions partaient en duo, chacun avec un guerrier pour assurer son renforcement et sa protection, tout en frappant dès que possible les adversaires afin de les priver d'un maximum de fonctions.

Le temps semblait interminable dans les cris, les hurlements, les sorts qui pleuvaient tout comme les flèches, mais étrangement, on ne voyait aucun cadavre joncher le sol, ni de l'ennemi, ni des alliés... plus le temps passait, et plus les soldats devenaient d'un blanc opaque et laiteux, tout comme le commandant aux côtés de Taimu, qui se retourna pour regarder le jeune espion en levant le pouce en souriant tristement... puis tout le monde disparut.

Minerve revint, un léger regard triste sur le visage


Il y a plus de 500 ans, si ces hommes avaient eu vent de cette stratégie, ils auraient peut être gagné cette bataille et la ville de Shaikos serait peut être encore existante aujourd'hui...

Elle pointa quelque chose du doigt, et désormais, si on regardait bien, on pouvait voir que le plateau sur lequel ils se trouvaient était le plateau à l'Est d'Halure, au Sud des ruines que l'on pouvait voir d'ici...

Cette fois-ci, l'esprit s'avança en écartant les bras


Tu es doué, Taimu Shido... pas étonnant que le Grand Aska ait pu se lier à toi... tu sembles décider à soutenir et protéger ton prochain avant de combattre, c'est pourquoi, je vais t'accorder mon aide... Tu auras désormais la possibilité de lancer des artes sans incantation... ces artes seront efficaces un peu moins longtemps, mais en cas d'urgence, je suis sure que tu trouveras cette aptitude utile...

Elle écarta les bras et Taimu fut alors entouré d'une belle aura rouge, flamboyante, un peu comme lorsqu'Aska se préparait à attaquer...

Capacité apprise: ~Uncast

Elle sourit à nouveau et tout disparut... il était de nouveau à l'auberge d'Heliord, allongé sur son lit... et Aska se trouvait à ses côtés

Salut Gamin! Alors cette balade?
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 27
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: Il faut un canon...   Ven 3 Sep 2010 - 13:11

Le réveil, si on peut appeler ça comme cela, avait été plutôt violent et si Aska n'avait pas été là pour lui demander ce qu'il s'était passé le jeune homme aurai mis cette aventure sur le compte de son imagination.
Mais sans même y penser il savait qu'il était plus fort grâce à l'esprit qui venait de le quitter, de plus sorti de l'inconscience les occupation première de l'espion lui revenait peu à peu en temps.

Il avait récupérer l'un des dossiers des membres du sénat mais il manquait tous les autres.
L'espion caressa doucement la tête de l'esprit qui était la plus proche de sa main et l'oiseau de feu retourna dans le corps de son contractant.
Ainsi Taimu eut le loisir de partager les derniers évènement subit avec l'esprit mais à ce moment là quelqu'un atterrit sur le balcon.

Il s'agissait de Ken, l'un des quatre espions de la onzième brigade apparemment il avait réussit à semer ses poursuivants.
Le nouvel arrivant fit alors quelque pas dans la chambre alors que Taimu sorti le dossier de son sac puis le lui tendis.


- Apporte celui-là au patron, je me charge du reste ici.
Ken saisit le dossier, en regarda la couverture puis posa son regard sur le jeune espion.

- Ce n'est pas que je doute de tes compétences, mais tu n'avais pas réussit à déjouer les barrière magiques pour les autres dossiers et maintenant ils ont renforcé les défenses.
J'espère que tu as un plan
.

Là dessus Ken se dirigea vers la fenêtre puis disparut dans les ténèbres, Taimu lui ressemblait ses affaires afin de retourner à l'assaut.
Il lui faudrait agir vite et surtout utiliser son arme secrète en plus de sa nouvelle capacité pour lever les barrière plus rapidement qu'elles n'abaissent leurs défenses.

Une fois prêt l'espion passa lui aussi par le balcon car il lui faudrait d'abord escalader le grand bâtiment centrale d'Heliord avant de pouvoir atteindre sa cible, évidemment escalader n'était pas un problème c'est juste que ça prenait pas mal de temps.

Aussi l'espion commença par atteindre le toit de l'auberge puis de la il pris de l'élan et sauta pour atteindre le rebord d'un fenêtre.
C'est donc de là que l'espion se mit à grimper à un allure constante.

*Lorsque cette mission est terminée, je prend des vacances, de trèèèèès longue vacances.*

[i]Le toit n'était plus qu'à quelques mètres, mais malheureusement pour Taimu il eu la mauvaise surprise de constater qu'il n'était pas le seul à s'être trouver un coin d'ornithologie.
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Il faut un canon...   Jeu 18 Nov 2010 - 20:41

- Alors, on traine le morveux ?
Sasaki se trouvait dos à l'espion, regardant la ville en contrebas, mais au vue du ton qu'il avait employé, il était toujours aussi nonchalant et froid avec ses compatriotes.

L'assassin se trouvait porter une tenue assez classique. Comme le plan avait été initialement de ne pas se faire repérer, ils avaient jugés nécessaire et surtout important de ne pas porter d'uniforme impérial qui aurait pût les démasquer. Il avait donc sur le dos une toge couleur froide assez large et légère. Chez les Kojirô, c'était typiquement le genre de vêtement qui faisait un peu leur originalité, à la fois assez ancien sans pour autant perdre de leur grâce.
Avec ça il gardait son long katana en main. Visiblement il ne semblait pas très enclin à vouloir faire confiance à son compagnon d'armes, et pas non plus lui faire preuve de respect en lui parlant droit dans les yeux.

- Enfin, j'imagine que c'est là le rôle existentiel des boulets. Cette fois-ci, il disait cela en se moquant de Taimu, et si il c'était trouvé en face de lui, il aurait très bien pût voir un sourire sarcastique. Enfin, au moins maintenant on va vraiment pouvoir s'amuser à découper du monde.
- Ce ne sont pas nos ordres. La voix à la fois douce et tranchante de Marina se fît entendre, l'archère effectuant un dernier saut pour attérir en haut du toît où les deux rivaux semblaient s'être retrouvés. Il va nous falloir un plan d'action si l'on veux parvenir à faire de cette mission un succès. Elle épouseta sa tenue afin d'en dégager la poussière qui c'était imprégnée de sa tunique durant l'ascension. Elle portait la même chose que quotidiennement lorsqu'elle était au château, une tenue rouge, légère et à la fois résistante.
- J'en ai rien à foutre. Déclara Sasaki séchement, la sous-officier s'approchant alors de lui d'un pas vif et rapide pour lui décocher une torgnole qui pouvait bel et bien faire rire Taimu. Vraisemblablement, il ne fallait pas contrarier cette femme…
- Que tu ne nous fasses pas confiance est une chose, mais que tu nous manque de respect ▬et en particulier à un supérieur▬ est une chose inacceptable. Je ne comprends vraiment pas pourquoi le capitaine t'as accepté dans la brigade.
L'assassin avait toujours la tête décallée sur le côté, une main était venue se plaquer contre la joue qui avait subit le choc et il semblait presque choqué d'un tel geste de la part de Marina, elle qui semblait être habituellement si calme et posée avait fait preuve d'une cruauté sans pareille, mais sans doute justifiée.
- Je suis ici pour mes capacités… Aussi surprenant soit-il, il avait cette fois parlé d'une voix bien plus calme.
- Et non pas pour tuer au nom de l'Empire.
Elle se retourna brusquement pour regarder en direction du gamin. Il était visiblement toujours sur le rebord du toît et n'avait qu'à enjambé celui-ci pour terminer de monter. Elle s'approcha donc de lui pour lui tendre la main dans ce dernier geste, et une fois fait elle regarda dans la direction qu'ils allaient prendre.

Pour pouvoir avancer, il allait falloir faire une estimation des troupes restantes dans le batîment, ainsi que savoir comment déjouer la barrière magique protégeant la paperasserie qui intéressé leur capitaine. Ils avaient donc toute une stratégie à établir en fonction de ce qu'ils verraient, mais ils n'étaient pas espion pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il faut un canon...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il faut un canon...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Liste entre amis mais faut pas déconner non plus
» [Recherche] Voici les Bionicle qu'il me faut absolument
» Il faut se réveiller!!
» Taille du gabarit du canon nova?
» canon de khorne Epic
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Heliord-