AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 L'échafaudage d'un plan...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: L'échafaudage d'un plan...   Lun 29 Nov 2010 - 17:22

Depuis la chute de l'Adephagos, de nombreuses recherches ont été effectuées sous les ruines du Temple de Zaude. Un nouveau groupe avait alors vu le jour, les "Technocrates", groupe secret dont le but ultime était de mettre la main sur toute technologie de Terca Lumireis et ainsi la faire développer et prospérer sans que les grands de ce monde ne puisse s'en servir à de mauvaises intentions.

Au fur et à mesure que ce groupe s'est développé, notamment grace aux révélations de la Tour de Tarqaron, les personnalités, envies et ambitions de chacun ont évolué au sein même du groupe, et la prise de possession de Ségonar de la Grande Tour noire a eu raison de les séparer définitivement. Les Dissidents de Fer, groupe relativement extrémiste souhaitant trouver un moyen d'accéder à Tarqaron par tous les moyens... deux d'entre eux avaient réussi à obtenir un entretien avec l'un des hommes de main de Segonar, mais alors, le Mage Noir avait refusé leur proposition, estimant que ses scientifiques personnels étaient largement suffisant pour ses propres projets. Mais alors que l'attaque de Myorzo avait échoué, le grand mage noir décida qu'il était temps de faire appel à ces mystérieux dissidents afin qu'ils l'aident à accomplir son "plan B".

Les deux dissidents qui étaient parvenus jusqu'à lui, avaient signalé que leur groupe avait élu résidence à Zaude, dans l'un des nombreux temples sous-marins encore bien cachés et inexplorés... le Mage Noir décida donc d'envoyer les Mentaïs recruter quelques uns des meilleurs cerveaux de cette organisation afin de lui construire rapidement une machine, indispensable au bon déroulement de son plan...

C'est ainsi que Kendara se retrouvait à chevaucher l'un de ses fameux hannetons géants... dans la mesure où c'était elle qui avait surtout échoué à la tentative d'assassinat de Khrones, elle avait été chargée de recruter des Dissidents.

Accompagnée de Krasus, elle apercevait enfin les ruines du temple, ils allaient devoir passer par la surface et chercher dans quelle partie du temple sous-marin ils se cachaient...


Tsch... moi, Kendara, on m'oblige à accomplir un sale boulot de recrutement... jetant un coups d'oeil à Krasus qui s'était retrouvé embarqué avec elle, pour une raison qui lui échappait, elle rongea son frein tout en atterrissant sur la plate forme au niveau de l'entrée. Elle caressa furtivement la corne de son hanneton avant que celui-ci ne décolle, restant probablement dans le coin au cas où sa maîtresse ait besoin de lui. On pouvait entendre un bourdonnement incessant tout autour de la krityenne, visiblement, ses insectes se tenaient prêts également en cas de besoin...

------------------

Ce rp se déroule entre les Phases 1 et 2 de la mission géante. Seuls Kitsune et Estrello peuvent y répondre. Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   Lun 29 Nov 2010 - 17:45

Krasus n'avait pas débaillé les dents durant le voyage. Il avait été envoyé aux côtés de Kendara, sur ordre de Ségonar, afin de "veiller au bon déroulement de la mission", selon le Mage Noir; en effet, l'ttaque de Myorzo, qui devait être commandée par Kendara avait échoué, et Ségoanr avait donc décidé de vérifier la réputation de Krasus, quant à sa place de "Leader" des Mentaïs, si l'on pouvait considérer qu'il y avait un leader... Cela tapait sur les nerfs du Mentaï que Ségonar lui donne ainsi des ordres, mais Krasus savait qu'il avait besoin du pouvoir du mage pour restaurer Xerx, et cela lui suffisait à laisser couler le débit des paroles du mage noir.

Lorsque Kendara ronchona Krasus, qui chevauchait son monstre noir volant, soupira, et tourna son regard gris vers la belle krytienne.


Crois bien que si je pouvais faire autre chose, je ne m'en priverais pas... Il aurait pu envoyer ses cloportes de larbins plutôt que nous... L'arrogance de ce Mage commence sérieusement à m'insupporter... J'attend avec impatience le jour ou je pourrais le faire mourir à petit feu, le découper centimètres par centimètres, en commençant par un orteil, etc etc etc... Ce jour sera béni de Xerx...

Krasus avait un sourire béat en pensant à ce qu'il pourrait faire endurer au mage... Mais, ils arrivaient déjà à Zaude. Leurs montures se posèrent, et Krasus glissa sur le flan du Krull, laissant glisser sa main jusqu'à la tête de la bête. Il se campa alors devant l'entrée et analysa le lieu très rapidement. Apparemment il n'y avait qu'une porte.

Bien... Je suppose que l'entrée est par là... Ils auraient quand même pu nous envoyer un comité d'accueil... Ca ferait mieux pour les affaires...

Krasus sortit un de ses cimeterres et commença à se diriger vers la porte de la plateforme, détendu, mais néanmoins aux aguets du moindre mouvement suspect.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   Lun 29 Nov 2010 - 18:18

Citation :
Kendara

La krityenne savait bien que Krasus n'était pas là non plus par plaisir, mais l'idée qu'il soit là "pour s'assurer que tout se passe bien" lui tapait sur les nerfs... l'échec de l'attaque de Myorzo n'était pas seulement sa faute! Si l'Empire ne s'en était pas mêlé, tout se serait passé comme sur des roulettes! Elle avait quand même anéanti les Windwaker! Et pratiquement seule qui plus est... un clan qui avait failli l'anéantir lui-même autrefois.

Elle avait, cependant, eu le même sourire sadique que Krasus à l'idée des différentes tortures qu'ils pourraient infliger au mage noir... il était temps d'entrer dans le temple de Zaude


Un comité d'accueil? Ils ne savent même pas que nous venons les voir... nous avons empêché les deux zigotos de les prévenir de notre arrivée...

Il était, cependant plus que probable qu'ils soient capables de les trouver, s'ils utilisent des machines bizarres à haute technologie et machin truc chose pour laquelle ils ont été envoyés ici.

Une fois dans la première partie du temple, la krityenne posa ses mains au sol et quelques insectes sortirent de sa peau pour aller farfouiller un peu les environs, elle ferma les yeux, suivant les bruits provoqués par les bestioles qui cherchaient les salles secrètes. La krityenne se mit alors à frapper doucement une pierre qui se trouva être amovible et appuya plus fort dessus pour qu'une trappe apparaisse. Elle indiqua à Krasus de la suivre, commençant à descendre les escaliers doucement. Un Jons l'attendait en bas, elle dégaina son cimeterre et plongea en avant pour le traverser de part en part... elle était désormais couverte d'encre, mais lancée dans son élan, elle plongea dans de l'eau... elle sortit en secouant la tête et regarda Krasus qui semblait s'amuser de la situation...


Ce n'est pas drôle! Je suis étonnée qu'il n'y ait pas encore eu de piège ou de gadget bizarres pour empêcher les intrus de rentrer!

Elle sortit souplement de l'eau et essora doucement ses longs cheveux d'un geste sec avant de les envoyer en arrière et de mettre une main sur sa hanche, il y avait encore un couloir qui semblait descendre tout en bifurquant sur la gauche... il allait probablement vers l'un des fameux temples sous-marins... elle espérait seulement qu'il n'y aurait pas de pièges ou autre, elle n'était pas d'humeur
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
KitsuneEmpereur
Messages : 995
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 31
Localisation : Quelque part, c'est toujours ailleurs
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Golgotha (arc protecteur)/ Ramuh (brise-épée)
Classe: Espion
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   Mar 30 Nov 2010 - 9:33

Le couloir qu’avait emprunté Kendara ne se distinguait guère des autres couloirs qui pullulaient dans les sous-sols du sanctuaires. Glissant, humide et dont l’odeur véhiculait de vagues relents de moisi. Mais plus les deux mentaïs s’enfonçaient dans les entrailles de Zaude, plus le décors habituel se modifiait. Ils purent ainsi traverser plusieurs salles dont l’eau avait été complètement drainée, les murs et le sol remis à neuf, un air frais sortant d’on ne sait où soufflant doucement dans les parages. L’éclat des couleurs était presque agressif, et l’ensemble semblait si propre qu’il donnait l’impression d’avoir été passé à tous les antiseptiques connus. Et plus d’une fois. Au plafond, de longs tubes en verre disposés à intervalles réguliers dispensaient une lumière artificielle brillante et, lorsqu’on tendait l’oreille, on pouvait entendre le son étouffé de nombreux cliquetis et autres engrenages, comme si de grosses machines fonctionnaient loin derrière ces murs. Et, autre fait étonnant, plus aucun monstre, aucune créature errante n’était à rencontrer ou même à ressentir. Les lieux étaient totalement déserts de la moindre forme de vie.

Plusieurs statues mêlées de pierre et de métal faisaient officie d’unique et curieuse décoration, telles d’antiques rangées d’armures dans le couloir d’un château. Contrastant avec la propreté et l’air remis à neuf du décor, les silhouettes immobiles semblaient anciennes, des tâches de rouille fleurissant ici et là à la surface du métal. Massives et trapues, les statues étaient vaguement humanoïdes, mais ne ressemblaient à rien qui ait parcouru les terres de Terca Lumireis. Du moins depuis des temps bien antérieurs à la chute même de l’Adephagos… Leur yeux vides donnaient l’impression de suivre les mentaïs du regard, de la même façon que les vieux portraits inquiétants d’antiques tableaux dans les plus lugubres des manoirs. Et le couloir continuait, bien plus long que les précédents, dispensant sans cesse sa lueur, presque aveuglante tellement elle se réfléchissait le long des murs éclatants, et ses statues.

Et, soudain, Kendara put sentir le sol vibrer sous le pied qu’elle venait de poser. C’était une sensation infime, uniquement sous la surface du membre et, chez tout individu ne disposant pas de la perception aigue de la mentaï, rien n’aurait été remarqué. Bien qu’au final, cela ne changeait rien à ce qui se produisait tout à coup : un puissant hurlement se répercuta le long des murs, roulant dans le couloir par à-coups. Une alarme, stridente, qui claironnait sans s’arrêter. De chaque côté des deux mentaïs, une lourde cloison glissa du plafond pour venir s’enfoncer dans le sol. Deux portes de pierre et de métal dépourvues du moindre mécanisme apparent et épaisse chacune de plus de cinq mètres bloquèrent ainsi les deux visiteurs dans une petite portion de couloir. Ajoutant leur inconfort au bruit assourdissant, les lumières artificielles se mirent à s’éteindre et se rallumer sans cesse. Le long des murs, de chaque côté du bout de couloir, les statues virent leurs yeux briller d’une leur jaune, et donnaient la curieuse impression qu’elles étaient en train de s’animer. Il y en avait six en tout, chacune un peu moins grande que Krasus mais presque deux fois plus large, et elles se mirent toute en branle au même instant, leurs pas lourds martelant le sol tandis qu’elles encerclaient les mentaï et se dirigeaient droit sur eux, les alarmes et les lumières continuant leur manège…


"Le chaos l'emporte toujours sur l'ordre parce qu'il est mieux organisé." Terry Pratchett




______________________
Avatar by Cixi ^.^
Revenir en haut Aller en bas
http://plumederenard.hautetfort.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   Mar 30 Nov 2010 - 17:39

Krasus eut à peine l'air surpris du piège. Un classique assez rare si on écartait les clignotements de lumières intempestifs qui étaient assez dérangeant. Cependant, l'ancienneté du guerrier le fit vite s'accoutumer à cette clarté aléatoire, et il sortit son deuxième cimeterre, faisant ainsi tournoyer les deux, dont la pointe raclait le sol de pierre dans une étincelle, et laissant une fine traînée sur les dalles de pierre. Avec un sourire, il arrêta ses mouvements, gardant son épée droite en garde normale et prenant la gauche dans une garde inversée.

Il en aura fallu du temps... Je suis assez déçu... Si c'est là leur seul pouvoir, ces zozos vont pas nous être super super utiles... Bon. Allons-y pour l'échauffement.

Le Mentaï partit en pleine course, et fut sur la plus proche statue en un clin d'oeil. Laissant couler son mana le long de ses lames, les faisant ainsi irradier, d'une épaisse aura noire, Krasus sauta et planta ses armes jusqu'à la garde sur les deux blocs qui servaient d'épaule à la statue, s'appuyant sur celles-ci pour effectuer un saut de main. Son saut se prolongea derrière la statue, et lorsqu'il atterrit derrière, le Mentaï serra son poing droit, et des rayons noirs de jais sortirent des interstices de la statue, et furent suivi d'une explosion pure et simple de cette dernière : ~ Implosion obscure ~

Les Cimeterres du Mentaï partirent en vrille vers le plafond. Krasus ne daigna pas les récupérer et partit vers deux autres statues un peu trop proches l'une de l'autre; il posa une main sur chacune d'elle, et un rayon noir transperça les deux statues qui vacillèrent. Alors seulement, Krasus utilisa son mana pour que ses épées filent vers lui, et frappa dans une vrille, de haut en bas des deux statues. Lors que les morceaux séparés touchèrent le sol, le Mentaî se trouvait aux côté de Kendara.


Le comité d'accueil est vraiment lamentable... Indigne de toutes discussions posées... PI-TOI-YABLE. Je te laisse aller voir par toi-même, il parait que c'est moi qui ets un caractère de cochon...

Krasus fit mine de se renfrogner, mais gardait un grand sourire, en réfléchissant à un autre moyen pour ouvrir la porte que de l'exploser.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   Mar 30 Nov 2010 - 17:52

Citation :
Kendara

La mentaï n'avait pas vraiment attendu le signal de départ de son compagnon, alors qu'il était en train d'achever les deux dernières statues de son côté, elle s'était retrouvée perchée sur celle qui se trouvait être la plus proche d'elle et sembla planter ses mains totalement au travers du corps de pierre... de là, l'armure commença à s'effriter doucement, comme si elle était rongée de l'intérieur et des milliards de petits points noirs commencèrent alors à en sortir pour s'attaquer enfin au reste de la carcasse désossée de ce qui fut le gardien de pierre... les lumières des yeux cessèrent de clignoter alors que Kendara se retrouvait dos à dos avec Krasus...

En effet, pas terrible, mais qui sait? Sur des adversaires tels que l'Empire ou les Guildes, ces petites choses suffiront peut être? elle donna un légère coups de rein pour percuter les fesses de son ancien amant, avant de sauter en direction de la deuxième statue, son cimeterre tourna sur lui-même en une aura brune et traversa l'interstice au niveau de l'épaule. Se retrouvant ainsi derrière son "adversaire", elle se retourna d'un coups sec pour sectionner le second bras puis ramena son arme derrière elle pour frapper au sol ~Stalagmite la terre se souleva alors et la statue n'ayant plus de bras pour garder son équilibre se retrouva projetée en l'air, s'agitant de manière grotesque alors que la krityenne faisait un coups de pied retourné pour l'envoyer valdinguer contre le mur... de la même manière que l'autre, les yeux clignotèrent encore quelques secondes avant de s'éteindre. Elle se baissa alors rapidement, esquivant gracieusement le coups qui venait de derrière elle de la 3ème statue, elle se retourna dans un agile mouvement de contorsion, une main au sol pour faire un salto arrière tout en donnant un coups de pied dans le menton du gardien de pierre... réajustant son cimeterre en position offensive, elle afficha un sourire sadique tout en le faisant tourner pour viser les rotules au niveau des genoux... lorsque la statue bascula sur le côté, elle percuta la porte qui les maintenait bloqués et le sol se mit à trembler, tout comme le plafond qui semblait s'effriter par endroit.

La krityenne s'avança alors vers la statue et bloqua le coups que celle-ci tentait de lui administrer avec son arme


Chuttt! Les jouets ne doivent jamais attaquer leur maître! Sinon ils sont jetés! dit-elle en murmurant comme une maman qui gronderait son enfant... de là, alors qu'elle tenait fermement le poing de la statue, ses insectes repartirent à l'attaque et dévorèrent le bras puis remontèrent jusqu'au cou et enfin savourèrent le reste du corps du gardien de pierre...

Elle rangea son arme dans son fourreau avant de s'épousseter les mains, couvertes de poussière et de se tourner vers Krasus


Bon... on fait quoi? On casse tout ou on cherche un mécanisme?

Elle posa doucement une main sur l'un des murs, son autre main pianotait sur sa hanche d'un air impatient... deux petits scarabées sortirent alors de son bras pour inspecter également le mur à sa place... pourquoi donc se fatiguer?
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   Mar 30 Nov 2010 - 18:24

Krasus avait beau analyser le mur, il ne voyait pas comment le bouger. Il confirma son hypothèse en tapant dessus ; le mur devait être assez large. Il soupira donc, comme si il allait faire un travail rébarbatif.

Si tu veux bien te donner la peine de t'écarter très chère...

A peine la Krytienne s'était écartée, que krasus posa ses mains sur le mur. Rien ne se produisit pendant quelques secondes... de visible. Krasus sourit en trouvant le centre du mur, et recula. Il visa, et tendit sa main; un rayon noir très intense en sortit, et vint percuter la porte de pierre. Il y eut un alors un gros fracas, mais le trait de mana jaillit de l'autre côté après avoir creusé un trou dans la porte d'environ 1m50 de diamètre: ~Trait du Chaos~

L'onde de choc se répercutta dans la salle où les deux Mentaïs étaient, et la cape de Krasus fut agitée par le souffle. Krasus tapa ses mains l'une contre l'autre, ce qui produisit une légère fumée, mélange de poussière et de restes de mana, puis il s'avança, avec un ronchonnement.


Alors de un, le comité d'accueil est à chier, et de deux, leurs pièges c'est de la camelote... Ca m'a l'air d'être une belle bande de vainqueurs ces glandus... Mais qu'est-ce qu'on va pouvoir foutre de ces débiles... Enfin bref.

Krasus s'engouffra dans le couloir et continua à avancer, surveillant à ne pas tomber dans un autre piège... Au bout du couloir, ils arrivèrent dans une autre salle, éclairé de manière identique, mais qui semblait moins restaurée; en effet, certaines colonnes étaient partiellement détruites, et des lances datant de l'époque Alexei jonchaient encore le sol, dans un état assez lamentable. Krasus ignora ces détails et se concentra sur la route à prendre. Cependant, il ne put retenir une remarque, typique de sa nature.

En tout cas, la déco est vraiment pourrie... Et en plus, quelle idée de venir crécher dans un trou pareil... Le gogo qui nous sert de "patron" ce mot sembla avoir plus de mal sortir t'aurais pas donné des détails quant à la position des technotrucs? On aurait pas du les tuer les deux zozos... Ca aurait été pratique d'avoir un guide... Enfin bon...

Krasus ramassa un caillou et commença à le faire tourner dans ces mains ; il commençait vraiment à s'ennuyer et à se demander si sa présence était vraiment nécessaire.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
KitsuneEmpereur
Messages : 995
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 31
Localisation : Quelque part, c'est toujours ailleurs
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Golgotha (arc protecteur)/ Ramuh (brise-épée)
Classe: Espion
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   Mer 1 Déc 2010 - 9:43

Les alarmes s'étant tues, le silence qui régnait maintenant dans les souterrains était presque oppressant. Du moins l'aurait-il sûrement été pour quelqu'un d'autre que des mentaï. Quant à la nouvelle pièce où ils se trouvaient, elle semblait effectivement moins bien entretenue que le reste (note de l'auteur: dis Estrello, je ne voudrais pas donner l'impression de râler pour rien, mais ce serait agréable de ne pas décrire à ma place l'apparence des quartiers de mon organisation. <3 ), comme si les nouveaux occupants des lieux n'avaient pas pris le temps d'y mettre de l'ordre.

Aucun golem n'était visible dans les environs, un seul néon éclairait faiblement les parages, et il n'y avait manifestement que deux sorties. Celle par où étaient entrés les deux mentaï, et une ouverture de l'autre côté de la salle qui semblait donner -ô, surprise!- sur un autre couloir. Du moins avant que les deux issues ne se voient interdites par le glissement de deux nouvelles portes. D'un matériau noir inconnu qui rappelait une sorte de pierre, elles étaient bien plus fines que celles du premier piège, à peine une dizaine de centimètres. Et comme les deux mentaï allaient pouvoir le constater, plus résistantes que l'acier le plus solide. Et, fait étrange, aucune technique coûtant ne serait-ce qu'une fraction de mana ne serait capable de les esquinter. Du point de vue de la pure force physique, même Brutal s'y serrait casser le nez en y chargeant sans même l'esquinter.

D'ailleurs, en parlant de mana, quelques secondes après avoir pénétrés dans la pièce, ce fut comme si Kendara et Krasus s'en étaient retrouvés... coupés. Cette partie d'eux qu'ils avaient connu toute leur vie avait soudainement disparue, donnant aussi bien l'impression qu'elle n'avait jamais été là. C'était exactement comme si la pièce était un endroit totalement vide de mana et, en y regardant mieux, on pouvait voir que l'ensemble des murs, du plancher et du plafond de la pièce étaient recouverts du même matériau noir que les deux portes. Les insectes de Kendara se désagrégeaient dès qu'elle les appelait, leur vie minuscule se terminant plus vite encore qu'elle n'avait commencé. Tout ce qui dépendait même d'une fraction infime de mana ne fonctionnait pas. Les capacités des armes et autres équipements se retrouvaient tenus au silence, faisant d'eux de simples objets.

Et pour couronner le tout, un gaz commença à se répandre. Gros nuage de fumée verdâtre en expansion, dont les effluves âcres flottaient dans l'air. Il piquait déjà les yeux et la gorge, rendant la respiration de plus en plus difficile, et dieu seul savait ce dont il serait capable une fois entièrement répandu...


"Le chaos l'emporte toujours sur l'ordre parce qu'il est mieux organisé." Terry Pratchett




______________________
Avatar by Cixi ^.^
Revenir en haut Aller en bas
http://plumederenard.hautetfort.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   Mer 1 Déc 2010 - 10:24

Citation :
Kendara

La krityenne soupira... les autres dissidents n'avaient pas été tués, c'est juste que Segonar les avait mis au travail immédiatement, ce qui justifiait leur absence... Krasus et sa manie de penser qu'on zigouillait les gens à tout bout de champ...

Alors qu'ils continuaient d'avancer, Kendara fut parcourue d'un frisson... elle plaqua la main sur le mur du couloir au moment où les portes se refermèrent et ses insectes partirent de nouveau à l'assaut avant de disparaître en poussière


QUOI?

Elle eut alors l'impression que son corps se vidait complètement et posa un genou à terre, le temps de s'habituer à cette étrange sensation. Elle ne pouvait même plus sentir les insectes dans son corps, y étaient-ils seulement encore? Elle sortit son cimeterre et se concentra pour chercher à le renforcer en mana terreux, mais rien ne se produisit à nouveau

Comment peuvent-ils bloquer ainsi le flux du mana! Toi qui disait qu'ils ne valaient pas grand chose! On a l'air malin maintenant!! gronda la krityenne entre ses dents... elle rangea son cimeterre, il était évident que la force ne sera pas utile ici... il fallait trouver le mécanisme pour sortir, il devait bien y en avoir un, les Dissidents ne voudraient probablement pas laisser mourir ceux qui venaient en ces lieux, cherchant surement plutôt à les interroger sur leur venue avant.

Alors qu'elle commençait à inspecter les murs, sa patience étant mise à rude épreuve à l'idée de ne pas pouvoir utiliser ses insectes en éclaireurs, elle sentit quelque chose bizarre et repéra enfin le gaz qui se propageait dans leur prison.


Koff koff... et m... toussa la mentaï en utilisant le creux de son bras pour se boucher le nez. Ses yeux lui piquaient mais il en fallait plus pour lui faire perdre son sang froid, même si elle n'aimait guère le fait de ne pas savoir à quoi elle avait affaire. Elle se mit accroupie histoire de s'éloigner le plus possible du gaz verdâtre et se mit à crier

Hey! Bande de buses! Si vous souhaitez que Segonar vous laisse le champ libre à Tarqaron, il vaudrait mieux éviter de flinguer ses émissaires! hurla t'elle sur un ton dédaigneux... Elle se plaqua au sol et continua de chercher un éventuel mécanisme qui permettrait de les faire sortir de là, se doutant bien que Krasus chercherait de toute manière un moyen de sortir par la force, même s'il était évident que ce serait inutile...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   Mer 1 Déc 2010 - 12:15

Krasus observa la pièce où ils se trouvaient. Il n'avait pas du tout prévu ce petit piège et sourit.

Quoi que...

Ses yeux le piquait, mais il parvenait tout de même à garder une vision correcte, pour le moment, mais le gaz allait finir par lui obliger à fermer les yeux. Il se rappela la précédente salle et réfléchit à toute vitesse. Ils étaient au niveau de l'eau surement, et le courant d'air qui soufflait dans la salle d'avant venait forcemment d'une endroit comme une bouche d'aération, vu que toute action du mana était impossible dans cette pièce, sans doute à cause du minerais noir tapissant la pièce. Il en déduisit qu'il trouverait des conduits similaires ici, et que les boucher leur enlèverais déjà une sacrée épine du pied.

Kratos sourit et se baissa pour récupérer un peu d'air frais.


Trouve un truc qui ressemble à un conduit d'aération. L'air circule ici, donc il y a forcément un appel d'air quelque part. Trouve tout ce qui ressemble à un conduit d'aération, et bouche ceux qui crachent des effluves vertes... Je ne pense pas que les technotrucs aient pour envie de nous tuer. On aura qu'à se laisser portr jusqu'à ce que nous ayons récupéré nos pouvoirs. Si c'est pas le cas, le mana n'est pas une obligation pour trancher de la chair... Si ces gogos pensent que l'on peut tuer un Mentaï aussi facilement, ils se foutent le doigt dans l'oeil jusqu'au coude

Un sourire carnassier apparut sur le visage de Krasus en parlant de trancher. Il prit une grosse inspiration et partit du côté Est de la salle à la recherche d'n conduit d'aération, gardant son nez dans un pan de sa cape. Trouver de telle bouche devrait pouvoir se faire.

[Si Kit me confirme que je peux trouver des bouches d'aération j'éditerais, je veux pas me faire encore remonter les bretelles x)]



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
KitsuneEmpereur
Messages : 995
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 31
Localisation : Quelque part, c'est toujours ailleurs
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Golgotha (arc protecteur)/ Ramuh (brise-épée)
Classe: Espion
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   Jeu 2 Déc 2010 - 15:47

[HRP: nan mais c'était même pas grave, en fait. J'étais de mauvais poil, hier matin. u.U;; Navré que ça soit tombé sur toi, le Don! ^^; ]

________________________________________________

Il n'y avait pas de fentes d'aération. Ou, du moins, elles s'étaient toutes refermées aussitôt après avoir introduit le gaz dans la pièce, afin de conserver l'homogénéité du curieux matériau noir. Acre et piquant, le nuage aux reflets verts semblait vouloir s'infiltrer au plus profond de la gorge, des narines et des poumons des mentaïs. La substance alourdissait l'air ambiant, dépourvu maintenant du moindre souffle. Stagnant, immobile, il finissait par donner l'impression de se noyer dans une pièce dépourvue de la moindre goutte d'eau.

Et puis, très vite, le ronronnement rassurant de bouches d'aération se remettant en service se fit entendre. En quelques dizaines de secondes, le gaz volatile fut dissipé par la brise artificielle. Jusqu'à ce que la dernière bouffée gazeuses disparaisse, l'aération continua son office. Puis, tout danger éliminé, elles se refermèrent à nouveau. Le reste de la pièce n'avait pas changé. Le revêtement noir recouvrait toujours le moindre centimètre carré de surface, coupant ses occupants du mana.

Pendant de longues minutes, rien ne se passa. C'était comme si l'on soumettait les deux visiteurs à une épreuve forcée de patience. Et puis, soudain, un cercle se dessina dans la porte close qui faisait face aux mentaï. Une sorte de lentille opaque apparut, un judas hautement perfectionné. Au-dessous, une sorte de grille qui rappelait les orifices de transmissions à bord de La Dame de l'Empire, par exemple, apparut également. Tandis que l'oeil synthétique brillait, le dispositif de haut-parleur grésilla et crachota quelques secondes avant qu'une voix ne se fasse entendre. Distordue et perturbée par l'effet mécanique du haut-parleur rustique, il était impossible de savoir si son propriétaire était un homme ou une femme, un jeune ou un vieux.

"Déclinez votre identité et le but de votre visite."


Et ce fut tout. Rien d'autre. On entendait que le faible grésillement de l'appareil, visiblement permanent.


"Le chaos l'emporte toujours sur l'ordre parce qu'il est mieux organisé." Terry Pratchett




______________________
Avatar by Cixi ^.^
Revenir en haut Aller en bas
http://plumederenard.hautetfort.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   Jeu 2 Déc 2010 - 16:52

Citation :
Kendara

La krityenne était à même le sol et regardait Krasus en levant les yeux au ciel, le nez toujours enfoui dans le creux de son bras "chercher des bouches d'aération" hein? Et donc se retrouver nez à nez avec encore plus de gaz? Non merci... elle n'avait même pas cherché à savoir s'il y en avait contrairement à son compagnon.

Elle préférait rester à terre et se concentrer sur sa respiration, les yeux fermés, brûlants à cause du gaz nocif. Mais alors qu'elle se sentait asphyxiée, elle sentit l'air se faire plus frais et moins agressif, elle ouvrit les yeux et papillonna des cils quelques secondes puis essuya rapidement les larmes qui s'y étaient déposées à cause du produit. Elle toussa un peu pour évacuer les dernières bribes de gaz qui s'étaient malgré tout infiltrées dans sa gorge et se releva dans un mouvement souple et gracieux. Visiblement, leur mana n'était toujours pas utilisable à cause de cette fichue pierre noire, mais au moins ils pouvaient respirer.

Elle s'approcha de l'oeil étrange, s'appuyant sur la plaque noire à l'aide d'un bras, son autre main étant négligemment appuyée sur sa hanche d'un air provoquant


Que les choses soient bien claires, si vous ne voulez pas que notre troisième larron débarque avec une bombe qui vous réduira tous en miettes alors que nous nous en sortirons indemnes, vous avez plutôt intérêt à ouvrir cette fichue porte!!

Son regard était absolument glacial, elle commençait sérieusement à perdre patience, finissant par se tourner vers Krasus

Je t'avais dit qu'on aurait du venir avec Ichi! Pourquoi Segonar a t'il refusé qu'il se joigne à nous?

Elle frappa du poing sur la porte et se tourna de nouveau vers l'oeil en soupirant d'ennui

Nos noms n'ont pas d'importance, on est envoyé par Segonar à cause de vos deux lurons qui ont proposé leurs services en échange de l'accès à la tour! Apparemment, y'a un truc chez vous qui l'intéresse pour la suite de son plan!

Elle frappa de nouveau du point sur la pierre noire

Alors ouvrez cette fichue porte sinon je vous jure que ça va mal finir!!

Elle commençait à trembler d'énervement, c'est pas pour dire, mais déjà que servir de larbin à Segonar n'était vraiment pas une partie de plaisir, mais en être réduite à "demander" à ce qu'on lui ouvre une fichue porte, c'était vraiment le comble!
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   Ven 3 Déc 2010 - 16:21

Krasus respira à nouveau librement. Il ne comprenait pas l'utilité de diffuser un gaz pour ensuite lenlever avant que les cibles soient étalée, mortes, ou du moins inconscientes. Il soupira et alla vers la porte au juda étrange. Kendara commençait à s'énerver. Krasus se plaça à sa hauteur et mit sa main sur son épaule, espérant que cela pourrait avoir l'ombre d'un espoir d'une idée de la clamer, ce qui était fort improbable.

Krasus tourna son regard vers l'oeil, et parla d'une voix calme.


Pour traduire ce que ma chère collègue a dis, nous sommes à la recherche de votre chef, afin de sceller un accord entre le Mage Noir Ségonar et lui, suite à une requête de deux de vos "amis".

Cependant, mes compagnons (et surtout cette jeune femme) étant moins patients que moi, je vous conseille d'ouvrir cette porte, sans quoi je me ferais un plaisir de l'ouvrir, même s'il me faut frapper 100 ans dessus.


Krasus se campa devant l'oeil. Il ne doutait pas d'avoir à subir une nouvelle épreuve d'ici là. Tout cela commençait à lui taper sérieusement sur les nerfs, et la mort d'un ou deux Dissidents n'était pas à exclure. Et tant pis pour les dommages collatéraux; même si il n'appréciait guère le mage noir, Ségonar serait très désappointé si les Mentaïs étaient capturés, et il risquait de faire tout simplement disparaître Zaude de la carte.

Krasus commença à taper du pied, à cause de l'attente interminable


Je suppose qu'il est inutile de vous dire que nous attendons...



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
KitsuneEmpereur
Messages : 995
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 31
Localisation : Quelque part, c'est toujours ailleurs
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Golgotha (arc protecteur)/ Ramuh (brise-épée)
Classe: Espion
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   Lun 6 Déc 2010 - 12:48

Le silence fut de mise encore quelques dizaines de secondes, si ce n'était le ronronnement des bouches d'aération fonctionnant à nouveau. La structure en forme d'oeil qui était apparue sur la porte brillait d'une lueur étrange tandis que son espèce d'iris mécanique tournait d'un côté ou de l'autre, accentuant l'impression d'être observés qu'avait les mentaï. Enfin, le crachotement particulier du haut-parleur se fit à nouveau entendre, laissant présager les instructions suivantes.

"Bienvenue à vous vous bienvenuevous bienbienbienbienvenuuuuue vousvousà venue venue... VOOOOUUuuuooooUUUUUUSSS!"

La voix mécanique semblait avoir perdu tout contrôle, et le grésillement rappelant la friture d'un grill s'amplifia jusqu'à vriller les oreilles des personnes présente. Enfin, les mots moururent après avoir beaucoup souffert, s'éteignant dans un larsen à réveiller les morts.

Quelques secondes plus tard, la porte coulissa vers le haut, et un personnage de taille moyenne à la carrure malingre se découpa dans l'encadrement. Il était vêtu d'un curieux manteau vert mangé par les mites, d'une casquette du même acabit et plusieurs excroissances métalliques dépassaient de son col. Une grande mèche de cheveux noirs dissimulait presque la moitié de son visage, dissimulant son oeil gauche. Le droit, lui, était caché par un dispositif rouge qui évoquait à la fois le cache-oeil typique des pirates et une sorte de lentille grossissante. Mais le détail le plus frappant était sans-doute le bras gauche de l'humain: il était entièrement mécanique, du moins jusqu'à la partie qui était cachée par la manche déchirée. Difficile de dire si la prothèse continuait jusqu'à l'épaule. Quoi qu'il en soit, la prothèse semblait remarquablement conçue, et les mouvements du bras et des doigts mécaniques étaient pratiquement aussi agiles que ceux d'un bras de chair et de sang. Dans sa main artificielle, l'homme tenait ce qui ressemblait vaguement à une grosse clef à molettes et se mit à taper rageusement sur le côté de la porte, dans la partie couloir. Il n'avait pas l'air d'accorder la moindre attention aux mentaï, se contentant de frapper de manière répétée le mécanisme.

"Saleté de machine! Tu fais la maligne, hein, avec tes rouages et tes machins? La troisième fois cette semaine, que tu m'fais l'coup, ma fille! Mais ça va pas s'passer comme ça, j'vais t'resserrer les boulons moi t'vas voir!"

Puis il dut s'apercevoir de la présence des deux visiteurs, car il se retourna soudain pour leur face, un sourire d'excuse sur le visage:

"Oups, s'cusez moi vos seigneuries. Luc Placide, gardien en chef. Bienvenue à vous, donc. Et navré pour le son, les haut-parleur ne sont pas encore au point... Venez, j'vais vous conduire au boss!"

Il donna un dernier coup rageur sur le mécanisme, puis s'engagea dans le couloir, s'attendant certainement à ce que les visiteurs lui emboitent le pas. Le couloir était également recouvert du matériau noir empêchant toute connexion au mana et s'enfonçait un peu plus dans les entrailles de Zaude. Quant à Luc Placide, il n'avait nullement l'air de réaliser le danger de cheminer aux côtés de deux mentaï en colère, tellement son esprit semblait concentré sur les problèmes du mécanisme, sur lesquels il ne pouvait s'empêcher de marmonner à haute voix un charabia incompréhensible...

_____________________________________________________



Luc Placide, gardien en chef

_________________________________________________________

[HRP: voilà, il ne vous reste plus qu'à suivre Placide. Ah et euh... si vous le malmenez, malmenez le, mais le tuez pas. Siouplaît. -^^- ]


"Le chaos l'emporte toujours sur l'ordre parce qu'il est mieux organisé." Terry Pratchett




______________________
Avatar by Cixi ^.^
Revenir en haut Aller en bas
http://plumederenard.hautetfort.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   Mer 8 Déc 2010 - 21:33

[HRP: Honnêtement, juste le suivre, sans savoir où on va, c'est pas super pratique... -_-]

Citation :
Kendara

La krityenne devait contenir une colère tellement énorme qu'on aurait pu voir sa peau se craqueler... elle aurait tellement aimé lâcher ses insectes sur la créature mi-homme mi-machine qui se tenait devant eux... ça aurait changé de leur alimentation de base

Le "boss" hein? Parce que vous avez un "boss" vous?

L'idée qu'un individu ait eu envie d'être le chef d'une bande de clanpins qui faisaient joujou avec des machines! Elle suivit malgré tout le cyborg (peut être qu'il était simplement humain avec une drôle de prothèse, mais de toute manière, elle n'aimait pas les humains alors bon...) dans ce couloir noir qu'elle maudissait pour l'empêcher d'utiliser son mana... Elle avait dégainé son cimeterre et raclait ces murs d'une obscurité parfaite, écoutant le chant provoqué par la lame en mouvement, mais ne laissant absolument aucune trace sur les surfaces d'ébène.

Ils arrivèrent alors à une autre porte, elle devait probablement avoir un autre mécanisme compliqué, elle espérait qu'il marcherait mieux que l'autre et que ce Luc Placide n'allait pas devoir à nouveau taper dessus à coups de clé à mollette... c'est que ce bruit était irritant à la fin!


------------------

HRP: honnêtement, je ne pense pas qu'Estrello ait un grand intérêt à poster juste pour donner ses impressions, il vaudrait mieux nous amener au boss si ça ne t'ennuie pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
KitsuneEmpereur
Messages : 995
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 31
Localisation : Quelque part, c'est toujours ailleurs
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Golgotha (arc protecteur)/ Ramuh (brise-épée)
Classe: Espion
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   Sam 11 Déc 2010 - 12:07

"Bien sûr qu'on a un boss. Pourquoi on n'en aurait pas?" répondit distraitement Placide, qui s'était arrêté au niveau d'un mécanisme semblable à une valve. Il la tripatouilla quelques secondes, sans cesser de proférer à mi-voix son jargon technique, puis se résolut à flanquer de nouveaux coups de son outil sur le dispositif. Face aux trois êtres, une nouvelle porte s'ouvrit et le gardien en chef se déplaça pour laisser entrer les mentaï.

"Au fond, tout le monde a un boss,non?continua le gardien, philosophe. "Le mien vous attends là-dedans. Enfin, plus ou moins... A la r'voyure les mecs!"

Luc Placide se fendit d'un grand sourire, agita sa clef comme pour dire en revoir, puis s'en retourna dans le couloir. La porte se referma en coulissant derrière lui, et les mentaïs se retrouvèrent seuls. La pièce où ils se trouvaient était plongée dans la pénombre, et semblait aussi remise à neuf que le reste du complexe, toujours recouverte du fameux matériau noir. Plusieurs rangées de sièges recouverts de velours rouge étaient installés devant une espèce de scène cachée par de grand rideaux, rouges eux-aussi.

"Prenez place, je vous prie."

La voix, surgissant sans doute d'un autre dispositif de haut-parleurs -bien plus perfectionné que le premier car dépourvu de la moindre friture- avait un timbre doucereux et impérieux à la fois. Et légèrement impersonnel. Il ne se passa rien jusqu'à ce que les deux visiteurs prennent place sur les fauteuils. A ce moment là, l'épais rideau révéla une grande surface plane, légèrement réfléchissante.

"Ségonar s'est enfin décidé à nous renvoyer des messagers. C'est bien aimable de sa part. Deux mentaïs, qui plus est. J'imagine que je devrais me sentir honoré."

A chaque mot, des symboles lumineux dansaient sur l'écran, s'adaptant au ton de la voix.

"Alors, comment trouvez-vous nos installations? Et quelle est la teneur de votre message? Je vous prierai d'être concis; je n'ai pas de temps à perdre."


"Le chaos l'emporte toujours sur l'ordre parce qu'il est mieux organisé." Terry Pratchett




______________________
Avatar by Cixi ^.^
Revenir en haut Aller en bas
http://plumederenard.hautetfort.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   Mar 14 Déc 2010 - 17:25

Krasus s'assit sur le fauteuil, mais croisa les bras et se vautra plus qu'il ne s'assit. Il n'aimait pas du tout cet endroit... Un sourire ce dessina cependant sur son visage, qu'il avait découvert, pour une fois.

Vous parlez de perdre du temps, alors que vos salles sont piégées et qu'il faut poirotter une heure pour avoir enfin un accueil déplorable par un...truc entre l'humain et le robot? Vous avez mangé un clown ou votre humour est aussi un programme enregistré quelque part? ]dédicasse à Cixi =p]

Le Mentaï dut se contrôler intérieurement pour ne pas aller trancher la gorge à cet empoté, bien qu'il était fort probable que son corps soit dénué de toute humanité... Il se contentait de sourire, ce qui le calmait un peu.

Quant à notre message, il devrait être assez clair pour vous... Si Ségonar refusait, vous auriez juste récupéré vos messagers...peut être pas entier, mais quelques morceaux tout de même. L'échange est simple ; vos services contre un accès à durée inderterminée à la Tour de Tarqaron, comme vous demandiez.

Krasus se tut et s'enfonca dans son fauteuil. Il tourna la tête vers Kendara pour voir ce qu'elle allait dire, mais intervint une dernière fois.

Et si je puis me permettre, les golems ou je sais pas quoi de l'entrée, faut les remplacer par quelque chose de plus résistant... C'est vraiment de la camelote et actuellement ils sont en bouillie... Après ce n'est que mon avis... Et la déco est assez; moche pour être franc. Ca manque de couleur avec ce minerais au mur... Un décorateur bien médiocre que vous aviez pris...



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   Mar 14 Déc 2010 - 18:15

Citation :
Kendara

La krityenne s'installa d'un air provoquant face au rideau, s'affalant légèrement tout en croisant les jambes sur le côté, une main tenant avec finesse son menton.

Lorsque Krasus prit la parole, elle eut un léger sourire en coin concernant la déco, elle baissa nonchalamment la main et jouait de son pied


Vos hommes vont bien si vous vous posez la question, ils commencent déjà à travailler sur le projet de Segonar, malheureusement, ils ne vont pas assez vite à son gout, c'est pourquoi il faut que vous rameniez d'autres gugusses dans votre genre... je pense que cette pierre qui tapisse les murs et qui bloque notre mana sera utile, vous devriez en embarquer!

Elle pencha alors la tête en arrière dans un large mouvement d'une profonde lassitude et poussa sur ses hanches pour se relever en souplesse

Sur ce, je veux pas dire, mais on a perdu assez de temps avec vos bêtises dans cette fichue salle avec votre gaz vert là! Vous avez 24h pour envoyer vos hommes à Tarqaron, tenez...

Elle lança un cristal jaune sur le fauteuil où elle était assise

Ce cristal agira comme une laisser-passer lorsque vous serez à l'entrée, les Immortels vous laisseront tranquilles si l'un d'entre vous a ça sur lui!

Elle revint vers la porte et posa ses mains sur ses hanches...

Bon... faut tuer qui pour sortir de là? Vous avez encore des golems en réserve ou on peut ressortir tranquillement par là où on est venus?

Elle se retourna d'un air provoquant en regardant Krasus pour voir s'il se décidait à se bouger pour qu'ils s'en aillent de cet endroit sordide, comme l'avait si bien dit son compagnon, la déco laissait vraiment à désirer
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
KitsuneEmpereur
Messages : 995
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 31
Localisation : Quelque part, c'est toujours ailleurs
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Golgotha (arc protecteur)/ Ramuh (brise-épée)
Classe: Espion
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   Jeu 16 Déc 2010 - 13:09

Si le propriétaire de la voix -qui qu'il ou elle soit, impossible à dire- s'était vu offensé par l'attitude des mentaïs, il ne le montra pas. Quand il parla à nouveau, son ton était aussi inflexible qu'auparavant.

"Les golems sont remplaçables, et faciles à construire. Leur nombre sera leur avantage, comme il en va de vos immortels... Si mes sources sont exactes, lors de la bataille de Myorzo, c'est bien leur nombre plus que leurs capacités réelles qui leur ont permis de mettre à mal les défenseurs."

Le dirigeant des dissidents marqua une courte pause, avant de reprendre:

"Quant au gardien Placide, il est on ne peut plus humain, excepté son bras. Et il dispose avec ce dernier de capacités bien supérieures... Je vois aussi que vous avez remarqué l'utilité de notre minerai noir, le cortiosis. J'avoue qu'il ne flatte guère la rétine d'un point de vue décoratif, mais son utilité compense largement ce fait. Après tout, même vos pouvoirs n'y ont pas résisté... Malheureusement, les gisements sont si rares et si peu pourvus qu'il nous est impossible d'en produire à grande échelle. Cette base contient presque toutes nos réserves, afin d'assurer notre sécurité face aux utilisateurs de mana. Mais nous avons su comment l'utiliser sur le terrain, à moindre échelle... Vous le constaterez vous-même. Je n'ai pas attendu votre visite pour me préparer à remplir ma part du marché avec votre seigneur et maître Ségonar..." Un brin d'amusement perça soudain dans le ton, avant qu'il ne redevienne tout aussi monotone. "Les dissidents seront prêts à se ranger à vos côté, et une équipe sera sur le départ d'ici peu, selon votre requête. Vous m'excuserez maintenant de couper court à toute politesse -elle ne semble pas votre fort, de toute façon- et de vous demander de partir. Notre temps à tous a été assez usé. Soyez assurés qu'aucun ennui ne se dressera lors de votre départ de Zaude. Mes amitiés à votre seigneur noir."

Puis la voix se tut, l'écran s'éteignit et les rideaux se refermèrent. Derrière les mentaï, la porte s'ouvrit. Ils pouvaient rebrousser chemin et quitter le sanctuaire...


"Le chaos l'emporte toujours sur l'ordre parce qu'il est mieux organisé." Terry Pratchett




______________________
Avatar by Cixi ^.^
Revenir en haut Aller en bas
http://plumederenard.hautetfort.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'échafaudage d'un plan...   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'échafaudage d'un plan...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Zaude-