AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 Une journée chargée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
KratosVoyeur Ancestral
Messages : 1146
Date d'inscription : 26/07/2009
Localisation : là ou tu passes tes vacs
avatar

Personnage
Elément: Air
Arme: Katana/dagues/armes de jets/boules de fumée,
Classe: Traqueur
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Ven 26 Nov 2010 - 13:53

Maintenant lui aussi se demandait...mais par ou il était passé ? Il ne savait plus très bien s'il y avait plusieurs entrées dans la ville, il se souvenait seulement d'une pente qu'il avait monté à pied pour atteindre la cité, en même temps c'était logique cela se trouvait sur une montagne...Ce qui était sûr c'est qu'il n'avait vu aucun garde ou personne en particulier, bizarre, peut être que tout simplement les gardes avaient quitté leur poste un petit moment, juste assez pour qu'il rentre inaperçu. Mais pour ce qui était du pont...

Je sais plus si j'en ai traversé un en venant...mais j'en cherche un qui amènerait en dehors de la ville vers une immense grotte...il y a peut être plusieurs ponts ? Euh par contre ça fait assez longtemps que je ne suis plus venu ici, il n'y a peut être plus de grotte qui sait haha.

Il se mit à rire doucement sur ses dernières paroles s'imaginant bien que ce "assez longtemps" voulait dire très longtemps, la dernière fois qu'il était venu c'était pendant grande guerre à l'époque des entelexia, là ou se trouve actuellement Temza fut à l'époque un champ de bataille. Mais il n'avait fait qu'une brève apparition, contre son gré qui plus est, lui ne s'intéressant pas aux horreurs de la guerre. Mais déjà à l'époque il avait entreposé ce qu'il était venu cherché aujourd'hui.

En tout cas elle avait l'air de bien vouloir l'accompagner, la fin de la journée approchait et il ne savait pas s'il ne valait pas mieux y aller le lendemain. Sachant qu'il ne sait lui même plus exactement ou se trouvait son repaire, la petite expédition pouvait durer un certain temps. Il se leva tout de même.

Tu es sûre ? Je suis pas pressé, ça peut attendre.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Ven 26 Nov 2010 - 14:07

Citation :
P.N.J. Mouna Joffar

Mouna semblait perplexe, puis elle se disait qu'il était peut être passé par un ancien chemin qui donnait vers le fin fond de Temza, du côté de là où s'étaient installés les Andùrin...

Et bien... quand tu es arrivé, il y avait surtout des maisons ou tu es arrivé directement sur la grande place? Non parce qu'il y a bien un chemin par le côté, mais il donne directement sur les zones résidentielles, et il n'y a pas grand monde qui connaisse ce passage, les gardes n'y sont donc presque jamais...

Elle se disait alors qu'il vaudrait surement mieux qu'elle en touche un mot à Plett... il valait surement mieux augmenter la sécurité là bas

Et sinon oui, il y a bien une grotte avant le pont, c'est même là que le Grand Ba'ul s'était caché le temps de sa transformation en entelexeia! Il y a maintenant une stèle avec une statue à son effigie, avec Dame Judith en souvenir de ce jour...

Elle soupira doucement avec un petit regard suspicieux... cela faisait maintenant près de 50 ans que cette statue était là, tout comme le pont, ils avaient été faits presqu'en même temps...

Euh... ça fait combien de temps exactement que tu n'es pas venu à Temza?

Elle s'était levée et se dirigeait vers la cuisine, vu qu'apparemment, il ne voulait pas partir au pont maintenant, elle allait commencer à préparer à manger... Elle ouvrit un placard réfrigérant et sortit un rôti de rhinossus emballé dans du papier avant de le déposer sur le petit plan de travail. Ensuite, elle se dirigea vers un autre placard où elle sortit des pommes de terre.

Elle mit le rôti dans un plat et alluma le four, en attendant qu'il soit chaud, elle commençait à préparer les pommes de terre. Elle sortit un couteau économe et se tourna de nouveau vers Kratos en souriant, signe qu'elle attendait toujours une réponse de sa part


Ne me prends pas pour une idiote, je sais que tu n'es pas un humain ordinaire, tu n'as pas du tout la même aura...

Elle alla chercher la poubelle pour y laisser tomber ses épluchures au fur et à mesure, tournant le dos au plan de travail, elle faisait face à Kratos en souriant, tout en continuant doucement de préparer le dîner...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
KratosVoyeur Ancestral
Messages : 1146
Date d'inscription : 26/07/2009
Localisation : là ou tu passes tes vacs
avatar

Personnage
Elément: Air
Arme: Katana/dagues/armes de jets/boules de fumée,
Classe: Traqueur
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Dim 28 Nov 2010 - 19:31

Apparemment elle n'insista pas plus et alla dans la cuisine pour préparer à manger, elle qui semblait assez enjouée d'y aller il y a quelques secondes, il fut un peu surpris par sa réaction un peu brusque. Mais tant mieux pour lui, il préférait savourer de loin un bon repas que d'aller explorer de vieilles grottes humides et obscures, en plus il était affamé ça tombait bien.

Il ne donna pas plus de précisions pour ce qui était du lieu de sa venue dans la ville, il ne saurait pas quoi dire de plus, et puis il s'en fichait un peu, il était passé par là ou il était passé c'est tout.
Ainsi donc une stèle fut érigée en hommage pour le grand Ba'ul, il peut très bien dire qu'il n'avait jamais vu la grotte et qu'il en a juste entendu parlé par des gens, il y a pas mal de façons de "l'innocenter", des arguments il n'en manquait pas. Mais il semblerait que cette fois-ci elle ne se contenterait pas de telles réponses...

Aussi, il n'essayait pas tellement de le cacher, surtout à elle, c'est juste qu'il n'y accordait pas grande importance.


Mais je suis tout ce qu'il y a de plus ordinaire ! Enfin à quelques exceptions près.

Il continua lui aussi à lui sourire tout "innocemment" en attendant de voir ce qu'il se passait, mais elle n'opta pas pour l'abandon. Cela l'embêtait un peu de tout lui expliquer, il y en avait à dire c'est sûr, ce n'était pas par fainéantise qu'il ne voulait pas, enfin si un peu, mais c'était plutôt parce qu'il ne voulait pas ternir quel qu'en soit la façon l'ambiance. Mais en même temps...

Bah quelle importance ? Je peux utiliser la salle de bain ?
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Dim 28 Nov 2010 - 20:21

Citation :
P.N.J. Mouna Joffar

Un voile de tristesse passa sur le visage de Mouna en voyant que Kratos avait, une fois de plus, détourné la question. Après tout, c'était normal, il ne la connaissait pas, il n'allait pas lui raconter sa vie. Elle avança vers la porte et se dirigea vers le salon pour lui montrer la chambre de droite

Il faut entrer dans les chambres pour accéder à la salle de bain qui se trouve entre les deux pièces... donc, vu que de toute manière, tu vas dormir dans ma chambre, passe par là, la salle de bain sera à gauche...

Elle avait un air assez triste alors qu'elle levait le bras pour lui indiquer la direction, elle ne lui demanda même pas de ne pas fouiller ses affaires, se disant qu'il ne serait pas assez bête pour penser qu'elle ne s'en rendrait pas compte... Elle retourna à la cuisine pour mettre les pommes de terre dans l'eau bouillante, puis inséra le rôti dans le four désormais chaud. Elle prit de la salade et commença à la laver pour accompagner le tout... elle l'essora et commença à préparer une vinaigrette... ses yeux se perdirent un instant alors qu'elle remuait la sauce, elle se sentait stupide, Kratos était un homme qui aimait s'amuser dans la vie, il ne s'attachait à personne et il ne pensait surement pas ce qu'il disait quand il parlait de subvenir aux besoins d'une autre personne... elle soupira et une larme coula le long de sa joue avant qu'elle ne l'essuie rapidement pour sourire... après tout, vivre avec Maître Vladimir ne serait pas si dramatique que ça...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
KratosVoyeur Ancestral
Messages : 1146
Date d'inscription : 26/07/2009
Localisation : là ou tu passes tes vacs
avatar

Personnage
Elément: Air
Arme: Katana/dagues/armes de jets/boules de fumée,
Classe: Traqueur
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Dim 28 Nov 2010 - 22:13

Il la dévisagea un bref instant avant de se rendre dans la salle de bain. Il passa d'abord dans la chambre de Mouna. Il s'arrêta net, il se rendit compte alors qu'il était dans sa chambre et qu'il passerait là nuit dans cette même chambre. Ce qui veut dire que...il regarda un peu partout dans la pièce et vit contre le mur une armoire. Il se dirigea vers celui ci comme si de rien n'était et prit soin de regarder derrière lui afin de s'assurer qu'il en risquait pas de se faire surprendre.

Mais qu'est-ce que je fais, ça ne se fait pas...

Il avait déjà tendu son bras et s'était arrêté en pleine course. Mais tout d'un coup il fut pris d'un réflexe incontrôlable et ouvrit l'un des tiroirs dévoilant en grande partie son contenu.
Il le referma tout de suite puis se mit une gifle pour reprendre ses esprits.


Je n'ai rien vu ! Alors c'est ça qu'elle porte... HUM, j'dois me calmer.

Il se précipita ensuite dans la salle de bain et referma doucement la porte derrière lui comme s'il ne voulait pas se rappeler de ce qu'il venait de faire en bloquant sa vision de la chambre. Il soupira et se mit à se regarder dans la glace pensant qu'il valait mieux se raser...voulant paraître plus présentable, il commença à se déshabiller et à entrer dans la douche. S'aspergeant d'eau en plein visage il ferma les yeux et décontracta tous ses muscles en ne pensant à rien.


Quelques minutes plus tard il sortit de la douche, prit la première serviette qui lui tombait sous la main, et s'en entoura la taille après s'être essuyé. Ses vêtements étaient plutôt sales et il n'avait pas envie de les remettre, il chercha alors ses vêtements de rechange quand il se rendit compte qu'il les avait oublié dans son sac dans le salon. Il sortit de la salle de bain et retourna dans le salon pour prendre son sac...mais ne le trouva pas. Mouna devait sûrement encore être dans la cuisine, s'il allait la voir dans cette tenue cela pourrait la surprendre, ou même plus. Il haussa donc la voix.

Mouna, tu sais ou se trouve mon sac ?
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Lun 29 Nov 2010 - 8:51

Citation :
P.N.J. Mouna Joffar

La jeune fille sursauta lorsqu'elle entendit la voix de Kratos, elle se retourna alors pour voir que son sac était posé juste à côté de la chaise où il s'était assis. Elle en saisit donc la lanière et se dirigea dans le salon pour voir un Kratos enroulé seulement d'une serviette... elle en lâcha le sac de surprise et se retourna brutalement en ramassant le sac d'un air honteux qu'il ne pouvait pas voir

Je.. je suis désolée, j'espère qu'il n'y avait rien de fragile dedans... je... je rembourserai sinon...

Elle ne savait pas trop comment elle rembourserait mais bon, elle préférait espérer qu'il n'y ait rien de fragile dans le fameux sac. Elle recula de trois pas et le posa sur le fauteuil derrière elle avant de retourner dans la cuisine pour le laisser aller s'habiller. Elle l'avait pourtant déjà vu en serviette lorsqu'ils étaient allés à Yumanju, mais les conditions étaient différentes (il portait un maillot de bain dessous alors, ce qui ne devait pas être le cas ici).

Une fois dans la cuisine, elle soupira et se mit presque à rire de la situation, elle avait déjà vu Maître Vladimir se balader ainsi, mais elle savait que dans son cas, c'était volontaire pour chercher à la rapprocher de lui, elle leva les yeux au ciel en souriant, se retenant de ne pas rire de la situation... décidément, il lui arrivait bien des choses depuis que Kratos était entré dans sa vie. Mais peut être était-ce suffisant? Après tout, ne vivre que d'aventure pouvait se révéler à force dangereux et peut être lassant?

Tout en touillant la salade, elle réfléchissait, le Maître Vladimir était un homme bon, et elle savait qu'il avait des sentiments très forts pour elle, il ferait son possible pour la rendre heureuse, il n'aurait jamais jeté son dévolu sur une simple servante sinon... et elle savait aussi que Maître Cross veillerait au grain à ce qu'il la traite bien... elle se perdit ainsi dans ses pensées, ne sachant toujours pas trop quoi faire, mais après tout, elle avait encore un peu de temps...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
KratosVoyeur Ancestral
Messages : 1146
Date d'inscription : 26/07/2009
Localisation : là ou tu passes tes vacs
avatar

Personnage
Elément: Air
Arme: Katana/dagues/armes de jets/boules de fumée,
Classe: Traqueur
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Lun 29 Nov 2010 - 16:12

Kratos la regardait ramasser son sac d'un air interrogatif après lui avoir dit que ce n'était pas grave, même s'il y avait certaines choses fragiles à l'intérieur, pourvu qu'il n'y ai rien de cassé.
Serait-ce à cause de lui si elle avait eu ce petit sursaut de surprise ? Pourtant lorsqu'ils étaient à Yumanju, sa tenue n'avait pas l'air de lui déranger plus que ça.


...merci je perds la mémoire en ce moment moi

Il prit son sac qu'elle a posé sur le fauteuil et retourna dans la salle de bain. Il se changea rapidement et finit sa toilette. Malheureusement pour lui quelques fioles se trouvant dans se sacs se sont brisées à cause du choc, ça ne valait pas une fortune mais c'était toujours mieux de les avoir gardé intacts. Sortant ensuite il alla dans la cuisine, rasé, tout propre tout neuf, il s'adossa contre un mur en croisant les bras en regardant Mouna qui avait l'air occupée aux fourneaux.
Une délicieuse odeur émanait de sa cuisine et lui donna encore plus faim qu'il ne l'avait, c'est alors qu'un bruit de gargouillement venant de son ventre trahit sa présence dans la cuisine.


Ah...il pouvait pas se taire celui là ?

Il lui sourit un peu timidement et lui proposa son aide.

Ton frère ne devrait plus tarder non ?
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Lun 29 Nov 2010 - 17:53

Citation :
P.N.J. Mouna et Plett Joffar

La jeune fille terminait de préparer la salade lorsque le bruit caractéristique d'un ventre affamé se fit entendre. Elle sourit tout en se retournant suite à la réplique de Kratos

C'est bientôt prêt... donc oui, il devrait bientôt arriver, en général il a un 6ème sens pour débarquer lorsque le diner est servi...

Elle prit le petit chaudron dans lequel elle faisait bouillir les pommes de terre pour les égoutter. Elle mit le tout dans un plat avant de sortir le rôti du four. Elle avait ajouté des petits oignons pour donner du goût et plaça le tout sur la table avant de mettre le couvert. A peine le dernier verre était-il posé que le bruit de la porte se fit entendre

Je suis rentré!!

Qu'est-ce que je disais?
reprit Mouna en souriant alors que son frère atteignait la cuisine

Salut Kratos! Tiens, t'as changé de tenue? HEY!

Il les regarda chacun leur tour d'un regard suspicieux et la jeune femme leva les mains pour le calmer

Ne va pas te faire de fausses idées! Il a juste pris une douche! Tu vois bien que moi je ne me suis pas changée!

Son regard continua encore de passer de l'un à l'autre, pendant que Mouna tirait la chaise pour qu'il vienne s'assoir

Ca suffit avec tes bêtises, viens t'assoir et découpe moi le rôti! Que tu serves au moins à quelque chose!

Hey! J'ai ramené du vin!
dit-il avec un air boudeur tout en montrant la bouteille de liquide rouge qu'il tenait dans sa main... il la posa sur la table et alla chercher les grands couteaux pour découper la viande pendant que Mouna indiquait à Kratos de s'assoir. Elle commença à servir les pommes de terre tout en souriant d'un air amusé à Kratos

Alors... qu'est-ce qui t'emmène dans notre petite ville Kratos? Besoin d'une nouvelle monture?

Après tout, l'élevage d'oiseaux de Temza était assez réputé, alors il n'était pas rare que des gens viennent dans la ville à cette occasion... Mouna reprit rapidement

Non, il est venu chercher un objet qu'il a perdu dans les environs... nous irons probablement à sa recherche demain...

Tu ne travailles pas demain? Plutôt cuit ou saignant Kratos?
rajouta t'il en se tournant vers le guildien après avoir bien découpé le rôti... la jeune fille haussa les épaules

Si, mais une fois que Maître Vladimir sera parti, je pense que Maître Cross me laissera m'absenter quelques heures... d'autant que Maître Vladimir sera surement content de savoir que demain, je resterai plus longtemps le soir pour rattraper mes heures...

Plett haussa les épaules à son tour et se tourna de nouveau vers Kratos pour savoir quel morceau lui convenait et ainsi le servir et pouvoir manger enfin
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
KratosVoyeur Ancestral
Messages : 1146
Date d'inscription : 26/07/2009
Localisation : là ou tu passes tes vacs
avatar

Personnage
Elément: Air
Arme: Katana/dagues/armes de jets/boules de fumée,
Classe: Traqueur
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Mer 1 Déc 2010 - 22:13

Effectivement aussitôt la table faite, son frère débarqua dans la cuisine avec une bouteille de vin à la main. Il leur lança un regard suspicieux à la vue du changement de vêtements de Kratos, mais heureusement pour lui il ne s'était rien passé de suspect, il avait seulement prit une douche, bien qu'il aurait voulu qu'elle en prenne une avec lui aussi, enfin bref. Kratos le salua brièvement et s'installa sur une chaise en respirant toute cette bonne odeur.

Je sens que j'vais me régaler !

Mouna se chargea de répondre à sa place quant à la raison de sa venue, il fit ensuite part de son goût plus prononcé pour une bonne viande saignante en remplissant en même temps son plat de pomme de terre.
Apparemment Mouna travaillait demain aussi, il faudra attendre quelques temps s'il voulait qu'elle vienne avec lui, pendant ce temps il ne savait pas trop quoi faire sans elle, peut être ira-t-il à la taverne retrouver ses chopes adorées...

A vrai dire je n'aime pas tellement voyager sur le dos d'une bête, j'ai toujours eu une sorte de...mal de l'air, alors j'évite comme je peux de voyager comme ça.Mais dites moi, qu'est-ce qu'il y a d'intéressant à voir dans cette ville ? Il y a des lieux à ne pas manquer ou des choses à absolument voir ? Autant visiter un peu non ?

Puis il commença à boire quelques gorgées de vin en s'empiffrant comme un mort de faim et ce tout le long du dîner. Dîner qui dura un bon moment à force de parler de tout et de rien, allongée au fur et à mesure de la quantité d'alcool ingurgitée, car oui dans la foulée il avait reprit un peu de whisky.
A la fin du repas Kratos s'étira un bon coup et alla se passer de l'eau à la figure, la nuit s'était déjà installé il y a un moment,indiquant qu'il était maintenant l'heure au repos...
Il se dirigea alors vers la porte et en saisit la poignée.


Hum, j'vais faire un tour, histoire de prendre l'air avant d'aller me coucher.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Jeu 2 Déc 2010 - 10:15

Citation :
P.N.J. Mouna et Plett Joffar

Mouna laissa Kratos partir faire un tour, elle commençait à faire la vaisselle, aidée par son frère qui essuyait au fur et à mesure

Sympa ce ptit gars... un peu bizarre, mais sympa...

Oui... tu sais, c'est avec lui que j'ai passé la majorité de mes "vacances"

Oui, je m'en doutais un peu, je doute qu'il y ait beaucoup de "Kratos" humains avec qui tu aies sympathisés


La krityenne pouffa de rire et continua doucement sa vaisselle, son frère eut alors un regard un peu plus sérieux

Vu qu'on est seuls... qu'est-ce que tu comptes réellement faire au sujet de Vladimir?

Mouna se stoppa nette, un verre plein de mousse à la main, perdant son regard dans le vide, elle baissa ensuite les yeux et un voile triste passa sur son visage

Je ne sais pas... et puis, est-ce vraiment important? Au final, il ne m'a encore rien demandé...

Je pense qu'il attend quand même que tu cèdes un minimum à ses avances avant de te demander de l'épouser tu sais?


La jeune fille hocha la tête tout en haussant les épaules avant de se remettre à sa vaisselle

Je ne sais pas Plett... je te l'ai dit, je n'en sais rien...

Le krityen posa alors l'assiette qu'il tenait assez violemment avant de mettre une main sur sa hanche et de forcer sa soeur à le regarder

Mouna... il ne faut pas que tu te sentes obligée de l'épouser pour assurer une bonne condition à notre famille! J'ai été promu je te rappelle, je suis maintenant affilié également à la sécurité de Myorzo! Et si tu décides de partir, que ce soit pour épouser Vladimir ou non, je ne veux pas que tu te sentes obligée de faire quelque chose pour moi! Je revendrai cette maison et en prendrai une plus petite pour moi seul, ou encore j'irai vivre à la pension de la caserne! Tu ne me dois rien! Je ne t'ai pas élevée pour que tu estimes devoir subvenir à mes besoins! Je m'en sortirai très bien tout seul, quelque soit ton choix!

La jeune fille eut alors les larmes aux yeux... ainsi donc, il savait... il savait qu'elle avait peur de le laisser se débrouiller tout seul

Mouna... je suis un grand garçon tu sais? Moi, ce que je veux, c'est que tu sois heureuse, alors fais ce que tu veux vraiment faire! Si tu ne veux plus être servante chez Maître Cross, et bien vas t'en! Je suis sur qu'il comprendra... tu es une jeune fille intelligente, serviable, dégourdie, tu trouveras autre chose à faire! Tu peux essayer de rejoindre une guilde par exemple? Ils ont toujours besoin de mages! Tout comme l'Empire, surtout en ces temps de crise! Tu peux aller dans les petites villes ou les villages qui n'ont pas de casernes pour enseigner la magie aux enfants qui ne peuvent pas apprendre! Tu es douée! Il y a tellement de choses que tu peux faire!

Les larmes coulèrent doucement le long des joues de la jeune femme, cela devait faire un moment qu'il y pensait pour avoir ainsi autant d'idées... elle se jeta alors dans les bras de son frère, il l'enlaça doucement en passant une main dans ses cheveux

Tu ne m'en voudrais vraiment pas? demanda t'elle dans un murmure

Bien sur que non... du moment que tu reviens me voir de temps en temps...

Elle se redressa et essuya ses larmes en reniflant un peu

Bien sur que je viendrais te voir idiot...

Elle avait cependant un regard partagé entre la peine et la peur... une nouvelle vie s'offrait à elle désormais, mais elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'elle allait faire. L'enseignement lui tentait bien, mais en même temps, elle voulait quelque chose qui lui permette de voyager... donc peut être justement enseignante itinérante? Passer de villes en villages pour proposer ses services, rester quelques jours le temps d'apprendre les règles de base aux enfants et repartir? C'était une idée à creuser, ou peut être effectivement rejoindre les guildes... Kratos ne faisait partie d'aucune d'après ce qu'il disait, peut être qu'il serait intéressé d'en former une avec elle? Même si elle ne savait pas trop quel genre de guilde ils pourraient créer, mais c'était peut être une idée à creuser...

Elle se remit à la vaisselle, même si elle avait désormais peur de son avenir, elle sentait son coeur un peu plus léger, et Plett le remarqua... un sourire se dessinait sur le visage du krityen alors qu'il recommençait à sécher la vaisselle. Une fois qu'ils eurent terminé, il posa le torchon et la regarda tranquillement


Je vais à aller faire un tour à la taverne, je pense que je rentrerai tard vu que demain je ne reprends le boulot que l'aprem, tu seras surement couchée

Oui, je vais attendre un peu Kratos, s'il ne revient pas, je lui prêterai quelques affaires à toi pour dormir

Oui, vu le gaillard, je pense que tu peux lui filer juste un pantalon de toile, je me demande même si c'est pas le genre à dormir nu!


Ils se mirent à rire alors, il embrassa sa soeur sur le front et sortit pour se rendre à la taverne. Mouna se rendit d'abord dans la chambre de son frère pour prendre un pantalon et le déposer sur le bord de son lit à elle, avant de fouiller dans son armoire pour prendre sa chemise de nuit. Elle prit une bonne douche dans un premier temps, puis s'habilla pour la nuit avant de mettre une robe de chambre et s'installer dans le fauteuil du salon avec un livre... en attendant que Kratos ne rentre... et au pire des cas, vu l'état de fatigue aussi bien physique que morale dans lequel elle était, d'ici une heure elle irait se coucher
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
KratosVoyeur Ancestral
Messages : 1146
Date d'inscription : 26/07/2009
Localisation : là ou tu passes tes vacs
avatar

Personnage
Elément: Air
Arme: Katana/dagues/armes de jets/boules de fumée,
Classe: Traqueur
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Ven 3 Déc 2010 - 0:20

Tutututu, je laisse un peu trop filer mes oreilles moi.

Kratos était resté un long moment sur le seuil de la porte, ayant écouté une partie leur conversation. Ce n'était pas tellement qu'il les espionnait mais une fois pris dedans il était difficile de s'en sortir sans savoir davantage. Il ne partit vraiment qu'après avoir estimé qu'il en avait suffisamment entendu, vu qu'il ne devait pas être à cet endroit à ce moment là, il fera comme s'il n'avait rien entendu tentant au mieux qu'il pourrait de ne pas trop s'investir dans ce qu'ils avaient dit.

Il n'était pas un justicier combattant le mal et répandant la paix, ni même un monstre sanguinaire sans cœur, mais s'il pouvait aider quelqu'un qu'il appréciait de n'importe quelle façon, il le ferai.
Dans ce cas là, et concrètement il ne savait pas encore ce qu'il pouvait faire, encore moins ce qu'il voulait faire réellement. Elle avait besoin d'argent c'était certain, quant à savoir ce que Mouna voulait faire et pouvait faire, il n'en savait rien...

Puis finalement il se disait qu'il était inutile de réfléchir à ça maintenant, il verra ça avec elle en temps et en heure. Lorsqu'il commença à marcher vers une destination inconnue un elfe aux longs cheveux argentés fit irruption à quelques mètres de lui, il était adossé contre le mur d'une maison. Ce n'est qu'après l'avoir entendu parler que Kratos le remarqua.


Spoiler:
 

Quelqu'un a dit un jour que faire un geste pour un ami par amitié revenait à faire un geste pour soi même afin d'avoir la conscience tranquille, que le geste n'était en fait que pour se conforter soi même et non pour le salut de cet ami, seulement pour préserver l'amitié qui les lie.

J'en ai rien à battre.


...

Et arrête d'apparaître comme ça tout d'un coup à chaque fois.

Kratos continua sa promenade tranquillement sans trop savoir ou aller, tant qu'il pouvait profiter du calme, de la fraîcheur de la nuit et de ce ciel étoilé, cela lui convenait. L'elfe continuait à le suivre tranquillement sans rien dire tandis que le guildien l'ignorait totalement, visiblement las de cet énergumène qui n'arrêtait pas de dire ce qu'il devait faire. Il était toujours en train de lui remonter les bretelles ou de le mettre en garde sur ce qu'il faisait, tel un professeur ou un maître. Bien que parfois cela l'a aidé et que ça lui a évité souvent des ennuis, sa présence n'était jamais synonyme de joie ou de bonheur...


Kratos arriva alors près d'un pont par hasard, peut être celui qu'il devait traverser demain ? Il essaya de se remémorer le passé et de se rappeler vraiment ou il a dissimuler son repaire...en vain.
Peut être que s'il allait maintenant récupérer ce qu'il devait reprendre, cela éviterait de revenir demain et surtout ça sera une galère en moins pour Mouna. Ce n'était pas vraiment intéressent d'aller explorer des grottes qui pouvaient se révéler dangereux, enfin c'est ce que penserait le commun des mortels. Lui, il y trouverait sûrement son compte de n'importe quel moyen, encore plus s'il devait emmener avec lui une jolie femme...rien qu'à imaginer ce qu'il pouvait faire dans le noir...les échos de leurs voix...cet environnement naturel rendant une allure plus bestiale aux ébats...

Hum bref.

A vrai dire il était un peu fatigué pour y aller cette nuit, il préféra retourner chez la krytienne profiter de la chaleur d'un bon foyer...
Quand tout à coup il se rendit compte qu'il ne se souvenait plus très bien du chemin qu'il avait emprunté. Il n'y avait plus grand monde dans les rues à cette heure pour lui montrer le chemin, d'ailleurs il doute que la plupart sache ou habite une simple servante, si au moins il se rappelait de quelque chose de particulier sur le lieu de son habitation, mais rien, ce n'était juste qu'une petite maison modeste banale qu'on pouvait en voir partout.
Il se mit à soupirer puis dût se résoudre à appeler son très cher confrère Elendur.


E-Elendur ?

...

Hey je t'appelle.

...

Pfft jamais là quand il faut lui.


Je suis là.

Kratos se mit à sursauter légèrement pour ne pas paraître plus surpris que ça, car en effet l'elfe était apparu juste derrière lui au moment ou il ne s'y attendait le moins, à croire qu'il le faisait exprès.

Je t'ai dit de ne jamais...!


C'est par là.

...et puis je ne t'ai rien demandé !

Tu es trop borné pour appeler de l'aide.

Cet elfe nommé Elendur invisible pour les autres...c'était vraisemblablement le seul être capable d'être en position de force comme ça face à Kratos, c'est aussi parce que c'est le seul à le connaître vraiment. Encore heureux, pour quelqu'un qui était né de son esprit...
Il parcourut quelques temps la ville jusqu'à enfin atteindre sa destination. Il entra dans la maison et alla dans le salon ou il retrouva Mouna sur le fauteuil...endormie. Son frère n'était apparemment plus là, en tant que garde peut être avait il eu une urgence et qu'il devait accomplir son devoir ?


En la voyant comme ça, il n'avait pas vraiment le cœur à la réveiller, mais en même temps ce ne devait pas être très confortable de dormir là, si au moins il pouvait la recouvrir d'une couverture...
Mais non, Kratos se résolut à la transporter jusqu'à son lit dans sa chambre, il fit néanmoins attention à ne pas la brusquer et à la réveiller. De ce côté là il ne s'inquiéta pas trop, elle semblait dormir à poings fermés et puis...à force de s'exercer à des activités de voyeurisme il possédait des talents de discrétion inégalables...


On peut dire que tu ne choisis pas la solution la plus simple.


Je ne t'ai rien demandé.

Il lança un regard noir à Elendur, qui, à le voir le regarder dans cette situation là, l'agaçait au plus haut point. Dans un chuchotement il lui avait jeté un "dégage".
...et c'est ce qu'il fit, à sa plus grande surprise, il disparut comme par enchantement. Au début il n'y croyait pas vraiment mais au fur et à mesure du temps qui passait, il devait admettre qu'il n'y avait plus aucune trace de lui dans le coin. Soulagé.


Il déposa délicatement le femme sur le lit et la recouvrit sous la couette. Il recula et alla s'asseoir par terre contre un mur face à elle, exténué, il était beaucoup plus fatigué qu'il ne le pensait, pas à cause de son poids (oui bon de toute façon on est dans ses pensées là...) mais à cause du voyage qu'il avait entrepris, et pas seulement le voyage qu'il avait fait pour aller à Temza, mais aussi...

...le voyage de ma vie.
...voila que je me met à parler comme lui, quel ringard...

Il jeta un autre un autre coup d'œil vers Mouna qui était paisiblement endormie, étrangement sereine, un peu comme si elle était sur un petit nuage, est-ce qu'elle était en train de faire un joli rêve ?
Soudain il se rappela de Elendur juste avant de disparaître, oui, il se souvenait avoir décelé quelque chose sur son visage, c'était comme un...sourire ? Lui sourire ? Il ne savait pas qu'il était capable d'une telle prouesse, et même s'il avait souri c'était à peine si son visage s'était déformé...
Il regarda à nouveau dans le vide en réfléchissant, tellement longtemps que le sommeil finit par le happer lui aussi, entrevoyant de même un léger sourire à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Ven 3 Déc 2010 - 8:50

Citation :
P.N.J. Mouna Joffar, Vladimir et Joura Cross

Le lendemain matin, Kratos s'était retrouvé dans le lit de Plett au final, ce dernier l'ayant trouvé recroquevillé par terre l'avait porté jusque là avant de rejoindre sa soeur bien emmitouflée sous la couette.

Elle fut donc un peu surprise de voir que les chambres avaient été inversées et que le linge prévu pour Kratos était toujours sur la chaise... avait-il dormi tout habillé?

Elle s'étira doucement avant de se glisser délicatement hors des draps pour ne pas réveiller Plett qui avait du se coucher bien tard. Elle passa rapidement par la salle de bain pour prendre une douche et s'habiller, ses cheveux attachés en une queue de cheval bien serrée. Elle avait mis sa tunique noire de voyage, elle trouvait qu'elle lui allait bien et elle était pratique pour toute situation.

Elle passa juste la tête pour voir un Kratos toujours endormi et sourit avant de se diriger vers la cuisine pour préparer du café, du thé et du chocolat chaud, ne sachant pas trop ce que le guildien voudrait boire. Elle laissa le tout se préparer lentement puis regarda par la fenêtre quelques minutes avant de finalement soupirer et sortir de la maison.

Elle marcha dans la rue, saluant les quelques voisins matinaux sur le passage avant d'arriver au manoir Cross où elle tomba nez à nez avec le Maître Vladimir... Il lui afficha son plus beau sourire, ravi de la voir avant de partir pour Nordopolica


Bonjour ma chère Mouna, vous êtes bien matinale aujourd'hui!

La jeune krityenne rougit doucement, puis respira un grand coups et baissa la tête

Bonjour Maître Vladimir...

Il haussa alors un sourcil de surprise, puis il pencha la tête d'un air interrogateur

Quelque chose ne va pas?

Et bien... je ne voudrais pas vous retarder pour votre travail, Monsieur. Je comptais aller voir votre père...

J'ai quelques minutes devant moi, que se passe t'il?
le krityen semblait très curieux de savoir ce qui pouvait bien arriver à la jeune femme, avait-elle enfin décidé de céder à ses avances?

Vous pouvez tout me dire, vous le savez... lui dit-il avec un sourire charmeur en lui soulevant délicatement le menton. Il plongea son regard dans le sien, un air sérieux et presque passionné sur le visage... Mouna rougit un peu, mais ses yeux affichaient tout de même une certaine tristesse, ce qui le perturba

Je viens annoncer à Maître Cross que je vais devoir vous quitter... Seigneur Vladimir...

Le temps sembla s'arrêter, le bras de Vladimir restait figé dans les airs, sa main gardant l'index tendu là où il tenait le menton de Mouna, ses yeux ne regardaient plus rien et il sembla rester immobile ainsi pendant de nombreuses secondes. La krityenne avait reculé d'un pas, c'est là qu'il sortit de sa stupeur

Nous... nous quitter? Vous partez? dit-il enfin... La jeune femme serra ses mains devant elle et hocha juste la tête à l'affirmative... Vladimir affichait désormais un air de totale incompréhension, il s'approcha alors d'elle, les yeux emplis de panique tout en la prenant doucement par les épaules

Mouna... vous n'êtes pas sérieuse... je vous en prie ne me laissez pas!

Se rendait-il compte qu'ils étaient dans la rue? Juste devant le pas de la porte du manoir Cross? De toute évidence, le père avait compris qu'il se passait quelque chose car il ouvrit brutalement la porte

Vous deux! Rentrez tout de suite!

Il avait une mine assez sévère et Mouna s'exécuta rapidement, suivie du fils Cross. Une fois à l'intérieur, ils se dirigèrent dans le bureau du patriarche qui se planta au beau milieu pour les regarder tous les deux

Vladimir, je te prierais de ne pas te donner ainsi en spectacle! Je pense que notre famille a eu suffisamment de déboire comme ça!

Pardonnez moi, père... mais j'ai été tellement surpris d'apprendre que Mouna allait nous quitter...


La jeune femme sursauta, elle aurait préféré l'annoncer elle-même, elle baissa la tête un peu honteuse, Joura soupira en baissant la tête à son tour avant de regarder la krityenne

Ainsi donc tu as enfin pris ta décision?

Elle sursauta et le regarda avec surprise

Je... pardon?

Allons Mouna... tu n'es plus la même depuis que tu es revenue de tes vacances! Il était évident que cette vie ne te convenait plus! Je me demandais juste si tu arriverais à t'en rendre compte avant qu'il ne soit trop tard...

Comment ça trop tard?
demanda Vladimir d'un ton sec

Vladimir... tu es peut être mon fils, mais il serait bon que tu comprennes que parfois dans la vie, on n'a pas ce que l'on veut... et je pense que Mouna n'aurait pas été heureuse en devenant ton épouse... regarde la! les deux krityens posèrent leurs yeux sur elle, alors qu'elle même rougissait sans trop comprendre

C'est une jeune fille vive et dynamique! Elle ne peut pas être la simple épouse d'un homme! Il lui faut de l'aventure, du voyage! Et toi avec ton travail, tu aurais été souvent absent! Si un jour elle doit se marier, et elle a le temps pour ça, il faut que ce soit avec un homme qui reste près d'elle! Tu ne pouvais pas lui convenir, même si tu lui assurais une parfaite sécurité de vie...

Le regard du jeune homme se voila de tristesse, puis finalement il regarda Mouna qui semblait, elle aussi assez gênée... se mordant la lèvre, elle était surprise de la clairvoyance de Maître Cross... ce dernier soupira en posant la main sur son front avant de se mettre à lisser sa moustache impressionnante

Mon seul regret est de perdre une bonne assistante... Personne ne classait mes dossiers aussi bien que toi ma chère...

La krityenne eut alors un léger rire nerveux alors que des larmes commençaient à couler le long de ses joues. Le vieil homme s'approcha alors doucement d'elle pour la prendre par les épaules et la regarder dans les yeux

J'espère que tu viendras rendre visite de temps en temps au vieil homme que je suis... tu me manqueras

Les larmes coulèrent alors plus fort et, chose surprenante, elle se jeta dans les bras du Maître pour pleurer contre lui. Cet homme l'avait recueillie alors qu'elle n'avait que 14 ans, lui offrant un travail et l'amour qu'un père aurait pu avoir pour la fille qu'il n'avait jamais eue. Le vieux Cross la serra doucement dans ses bras tout en lui caressant les cheveux, attendant qu'elle se calme. Vladimir serrait les poings, pas de colère, juste de tristesse... il se retourna pour fixer la bibliothèque et s'y appuyer pour camoufler sa propre peine.

Lorsque Mouna reprit un peu sa respiration, elle regarda le Maître Cross qui affichait un sourire très doux


Bien sur que je viendrai vous voir, Maître... vous avez été comme un père pour moi... je ne pourrai jamais vous oublier... Merci pour tout ce que vous avez fait...

Il hocha la tête avec satisfaction puis la lâcha pour se diriger vers son bureau. Il prit une bourse visiblement bien replie puis une autre vide et commença à transvaser quelques galds de l'une à l'autre. Puis il s'approcha de la jeune femme pour lui tendre la plus petite des deux

Voici le solde de ta paye pour ce mois-ci mon enfant... Sache que tu peux revenir quand tu veux, il y aura toujours une place pour toi ici, si jamais tu changes d'avis, et je croise les doigts pour que cela n'arrive jamais...

Elle prit délicatement la bourse dans ses deux mains et hocha la tête pour remercier le Maître, puis, pendant qu'elle l'accrochait à sa ceinture, Joura posa une dernière fois sa main sur son épaule et lui sourit

Je dois aller à Myorzo... n'oublie pas de me donner régulièrement de tes nouvelles, d'accord? et il l'embrassa sur le front, la jeune fille en fut surprise et ses yeux s'imbibaient à nouveau de larmes lorsqu'il sortit, la laissant seule avec Vladimir. Celui-ci se tourna vers elle, l'air toujours triste

J'aurais tellement voulu que ça ne se finisse pas ainsi... que... que tu finisses par m'aimer... elle sursauta à nouveau, il venait de la tutoyer?

Je suis désolée Maître...

Je ne suis plus ton Maître désormais Mouna... j'espère que tu voudras bien au moins m'appeler simplement Vladimir maintenant...


Elle se pinça les lèvres, puis prit une mine assez timide

Je... je vais essayer M... Vladimir...

Il s'approcha alors d'elle et écarta les bras doucement

Je peux?

Elle mit du temps à comprendre, mais finalement hocha la tête tout en s'approchant pour se blottir dans ses bras, comme elle l'avait fait avec son père plus tôt, il la serra contre lui, sentant ses cheveux avant de les caresser doucement d'une main

Si seulement... j'espère que tu seras heureuse Mouna... je risque de t'attendre longtemps avant de rencontrer quelqu'un d'aussi extraordinaire que toi...

Elle écarquilla les yeux puis recula un peu pour le regarder d'un air surpris

M... m'attendre?

Il sourit puis hocha la tête

Personne ne sait de quoi demain est fait... peut être qu'un jour, tu finiras par m'aimer?

Elle rougit doucement, oui il était vrai qu'on ne savait jamais ce qui pouvait arriver dans l'avenir, mais si elle partait et s'éloignait de lui, il y avait peu de chance pour que ses sentiments changent à son égard. Il lui caressa doucement la joue puis déposa un baiser furtif sur ses lèvres avant de reculer, son regard toujours profondément triste

Je préfère continuer à espérer... Bon voyage Mouna, prends soin de toi

Et elle se retrouva seule dans le bureau pendant plusieurs minutes, relativement perplexe sur la façon dont les choses s'étaient déroulées, une main sur ses lèvres suite au baiser de Vladimir. Puis finalement, elle secoua la tête et partit un peu partout dans la maison pour dire au revoir aux autres domestiques... puis enfin elle retourna chez elle, les boissons chaudes étaient prêtes, elle avait acheté du pain frais et s'apprêtait à préparer un bon petit déjeuner. Elle avait le coeur à la fois lourd et léger, une drôle de sensation au final, mais elle se sentait libre... maintenant, il fallait qu'elle sache ce qu'elle allait faire de sa vie...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
KratosVoyeur Ancestral
Messages : 1146
Date d'inscription : 26/07/2009
Localisation : là ou tu passes tes vacs
avatar

Personnage
Elément: Air
Arme: Katana/dagues/armes de jets/boules de fumée,
Classe: Traqueur
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Dim 5 Déc 2010 - 0:00

Kratos bailla longuement. S'étant assis sur le lit les yeux encore mi clos, il mit longtemps à comprendre ou il se trouvait actuellement. Il se souvint juste qu'il était dans la chambre de Mouna hier soir assis contre le mur, apparemment il s'était endormi là bas, ou alors il avait trop bu et il ne se souvenait de rien, dans le cas ou il se serait endormi comme ça quelqu'un à dû le transporter jusqu'au lit. Il regarda aux alentours et se rendit compte qu'il ne se trouvait pas dans sa chambre, sûrement celle de son frère.

Je me disais aussi, pas très féminine l'odeur du lit...

Donc personne n'avait dormi avec lui, ils ont du dormir dans sa chambre, quoique peut être que son frère...il eut un frisson.
Il se leva d'un bond et alla voir dans l'autre chambre pour en avoir le cœur net, avec soulagement il vit le garde occupant le lit. Mouna n'était plus là, il vérifia dans toute la maison mais ne la trouva pas, peut être qu'elle est déjà allée travailler.
En revanche il remarqua qu'elle avait préparé du café...du thé...et du chocolat chaud, on pouvait dire qu'il avait le choix.


Prenant une tasse il se servit un peu de café et patienta sagement son retour. D'ailleurs quand est-ce qu'elle revient ? Il n'avait pas envie d'attendre toute la journée ici tout seul, s'il en croyait ses souvenirs elle devait être à son travail et ce pour toute la matinée.
Il prit donc la décision de sortir un peu. Mais avant petite préparation dans la salle de bain. Il se passa un peu d'eau à la figure, se lava, se coiffa, et sortit son précieux flacon de parfum qu'il s'aspergea partout.


Scorpio tropical fureur bestial je présume.

Kratos sursauta et fit tomber son flacon en se cognant la tête en se retournant. Elendur, encore lui ? Comment ça se fait ? Deux fois en deux jours ?! Kratos prit une grande inspiration pour visiblement lui crier dessus et exprimer son mécontentement mais il se souvint tout d'un coup qu'il y avait quelqu'un qui dormait juste à côté...
D'ailleurs il espérait qu'il n'ai pas déjà fait trop de bruit à cause de lui. Il ajusta l'intonation de sa voix.


Bordel qu'est-ce qu'il y encore ?! T'en as pas marre de t'incruster comme ça ?
Oh mince j'ai tout renversé, tu sais combien ça m'a coûté ?!


Ramassant le flacon par terre il le bouchonna rapidement en contemplant avec désespoir le peu de liquide restant.

Celui là tu l'as eu gratuitement.

Oui et alors c'est pas une raison, heureusement pour toi que le vendeur m'a fait un prix.

Non tu l'as volé.

J-je...il a essayé de m'arnaquer je te le rappelle, ça lui apprendra !

Comme le barman que tu as escroqué à la taverne ?

Kratos était déjà fatigué, de si bon matin...le pire c'est que cet elfe gardait un ton froid et morne et ne montrait jamais aucun sentiment, donc aucun signe de faiblesse, difficile aussi de savoir à quoi il pensait. Il préféra ne pas répondre et essaya de l'ignorer comme il pouvait. il finit de se changer, sortit de la salle de bain, puis de la maison, Elendur toujours à ses talons.
Il marcha quelques temps et se retourna de temps en temps pour voir s'il était encore là, même en espérant de toute ses forces ou en lui disant de s'en aller tout comme la veille où miraculeusement il s'était exécuté, il était encore là. Il soupira.

Tu peux au moins me dire ce que tu fais là ?

Je me promène.

Tu te fiche de moi ?

C'est exact.

Je vais te...

Quelques passants s'étaient retournés regardant le guildien parler tout seul et hausser le ton comme s'il parlait à quelqu'un, mais pour eux il n'y avait que lui et personne d'autre. Ayant remarqué cela, Kratos stoppa net et continua son chemin, plus énervé que jamais, il valait mieux qu'un "humain" n'attire pas l'attention dans une ville krytienne, sans quoi il aurait peut être des problèmes, il fallait déjà voir comment les gardes ont accouru quand il avaient appris la présence d'un humain dans la ville. Bon d'accord, il était rentré comme un voleur mais tout de même.
Enfin, dans le fond il s'en fichait un peu, c'est surtout qu'il ne voulait pas quitter déjà cette ville et abandonner Mouna comme ça.
Bref, de plus, il allait ou là ?

Il traversa le pont qu'il avait vu hier et prit un chemin montant qui menait plus haut dans les montagnes rocheuses. Arpentant le sentier en scrutant continuellement les alentours, il tenta de se rappeler ou se trouvait l'entrée d'une certaine grotte...espérant qu'il ne tardera pas trop et qu'il sera de retour dans la journée, et bien sûr bien vivant, on se sait jamais.

Il ne lui a fallu que quelques heures pour terminer son expédition, là il rentrait déjà à Temza vers la maison de Mouna. Il était plutôt dans un sale état, boitant un peu, ses vêtements étaient sales et déchirés de tout part, quelques écorchures pouvaient se voir par ci par là et apparemment son katana avait servi. Son visage arborait léger sourire de satisfaction assez particulier, mais il était plus songeur qu'autre chose, ni fatigué, ni las, même si Elendur n'était toujours pas parti.

Se posant devant la porte de la servante il hésita un moment avant de rentrer, s'il allait la voir dans cet état elle se poserait sûrement des questions, il avait déjà pratiqué des sorts de soin mineurs pour tenir le coup et il ne savait pas quoi faire pour se rafistoler un peu plus. Tant pis il inventera une excuse, ou il lui dira simplement la vérité. Puis il entra.




Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Dim 5 Déc 2010 - 10:42

Citation :
P.N.J. Mouna et Plett Joffar

Je te dis qu'il lui est arrivé quelque chose!

Mouna! Calme toi! Je suis sur qu'il va bien!


La jeune femme tournait en rond dans le salon, lorsqu'elle était revenue, elle s'était inquiétée de voir que Kratos ne se levait pas et avait fini par se risquer à aller dans sa chambre... au début, elle avait seulement été triste de voir qu'il était déjà parti, n'ayant même pas remarqué qu'une tasse avait été utilisée. Puis elle s'était rendue dans la salle de bain et avait senti une odeur extrêmement forte et avait ainsi découvert le parfum répandu au sol, partiellement nettoyé et là, elle avait paniqué. Un homme agile comme Kratos ne pouvait pas laisser tomber un objet comme ça, même un simple flacon de parfum! Il lui était arrivé quelque chose.

Elle avait alors débarqué en trombe dans sa chambre et réveillé un Plett encore ronflant, en sursaut... et depuis, elle n'avait pas bougé de la maison, pour le cas où il reviendrait... Son frère voyant l'état d'inquiétude de la jeune femme avait rapidement avalé un chocolat chaud avant de s'habiller sans même se doucher pour partir à sa recherche. Elle avait alors attendu dans le salon, les jambes repliées contre elle-même dans le fauteuil, se demandant bien ce qui avait pu lui arriver...

Quelques heures plus tard, Plett était revenu, seul deux autres gardes avaient bien voulu l'aider à chercher le séraphin, mais rien, personne ne l'avait même vu, à part apparemment une krityenne qui avait remarqué un humain étrange qui semblait parler tout seul, mais elle n'avait pas vu où il était allé. Jiha l'avait vu passer sur le pont aussi, mais il avait certifié qu'il était seul. Tout laissait croire qu'il était simplement parti. Et depuis, le frère et la soeur se disputaient...


Il est parti! C'est tout!

Non! Il ne serait pas parti comme ça!!

Tu ne m'as pas dit qu'il voulait inspecter une grotte? Il y est peut être allé!

Sans prévenir? Sans même laisser un mot? On devait y aller lui et moi ce matin!


Les larmes montaient aux yeux de la krityenne, Plett la serra alors dans ses bras et lui caressa doucement les cheveux

Comme tu es partie tôt, il a du croire que tu étais allée travailler... il n'a pas voulu te déranger tu ne crois pas?

Elle ne pouvait plus dire un mot, restant blottie contre le torse de son frère en pleurant... C'est alors que la porte s'ouvrit, dévoilant un Kratos en piteux état. Le krityen fut le premier à lever les yeux pour le voir, il lâcha alors sa soeur, le regard noir et se précipita pour l'attraper par le col et le soulever

Espèce d'assassin à la noix! T'étais où? T'as idée du souci que tu as causé à Mouna??

La jeune femme reprit un peu ses esprits pour voir qu'il était enfin rentré et se précipita à son tour, frappant violemment son frère à l'épaule

PLETT! LACHE LE!

Il s'exécuta et la jeune femme sauta alors au cou du séraphin, pleurant toujours dans son cou


J'étais morte d'inquiétude! Ca va? Tu n'as rien?

Elle recula et passa ses mains doucement sur son visage d'abord, puis ses épaules, son torse pour s'assurer qu'il n'avait rien de grave, elle lui prit alors la main et le conduisit au salon pour le forcer à s'installer dans le fauteuil

Plett! Va lui trouver des vêtements... il doit y en avoir à sa taille dans les affaires que tu portais à l'adolescence...

Le krityen grommela un peu... il était vrai qu'il avait toujours été grand, mais quand il était plus jeune, il était aussi fin que le guildien à peu près... donc effectivement, il y avait des chances que certaines de ses affaires lui aillent. Il alla donc fouiller dans son armoire et finit par trouver un pantalon de toile noire avec un débardeur rouge foncé qui s'accordait avec un gilet noir... c'était un peu sombre, mais il était un peu rebelle à cette époque de sa vie...

Il prit également un caleçon propre et mit le tout dans la salle de bain près de la douche avant de revenir dans le salon où Mouna se chargeait déjà de le soigner avec attention


Je lui ai mis les affaires propres près de la douche... dit-il d'un air toujours ronchon. Il mit ses mains dans ses poches et regardait sa soeur soigner l'énergumène

Plett s'il te plait, va faire des courses, tiens...

Elle lui lança la bourse que lui avait donné Maître Cross le matin même, il la prit, soupira et s'exécuta... de toute manière, tant que le guldien ne serait pas, à son avis, parfaitement sain et sauf, elle n'aurait d'yeux que pour lui... Il sortit donc de la maison et les laissa seuls pour aller acheter de quoi manger... ils n'avaient même pas déjeuné avec tout ça, et l'après-midi était déjà bien avancé, au final, ils feraient surement qu'un gros repas le soir le temps qu'elle prépare à manger...

Elle était à genoux devant Kratos en l'examinant, les larmes perlaient toujours dans ses yeux, puis finalement, voyant qu'il n'avait rien de grave, elle resta simplement assise, la tête baissée essayant de contenir ses larmes, la pression retombait enfin


Je... je me suis inquiétée... tu aurais pu laisser un mot, j'ai cru qu'il t'était arrivé quelque chose... je... elle n'arrivait plus à rien dire, assise par terre, la tête baissée... elle se sentait bête...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
KratosVoyeur Ancestral
Messages : 1146
Date d'inscription : 26/07/2009
Localisation : là ou tu passes tes vacs
avatar

Personnage
Elément: Air
Arme: Katana/dagues/armes de jets/boules de fumée,
Classe: Traqueur
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Lun 6 Déc 2010 - 1:06

Dès que Kratos fut rentré dans le salon, le frère de Mouna lui chopa le col brutalement en l'insultant, bonjour l'accueil. Etonné de ce comportement il chercha tout d'abord à savoir ce qu'il se passait, en temps normal il se serait défendu tout de suite mais il avait en face de lui son frère, et elle se trouvait juste derrière, alors il patienta sans riposter en attendant que ça se calme. Et puis peut être qu'il avait fait réellement quelque chose de mal, ce n'était pas la première fois (encore heureux) même involontairement.

Il ne savait pas quoi dire dès que le garde l'avait lâché et que Mouna s'était précipité sur lui dans ses bras en pleurant. Apparemment elle était morte d'inquiétude, mais de quoi ? Parce qu'elle ne l'avait pas vu de la matinée ? Seulement ? Pourtant il ne s'était pas absenté si longtemps que ça, ce n'était pas comme s'il avait disparu sans laisser de traces depuis plusieurs jours. Certes il avait des blessures un peu partout sur le corps, ce qui aurait pu accentuer son angoisse mais ce n'était rien de bien grave, il en avait l'habitude, ça passera. Il ne comprenait pas, peut être était il arrivé quelque chose ?

Mouna...ça va aller maintenant je suis là. Mais...que se passe-t-il ?

Allons allons...tu n'as plus l'habitude qu'on s'inquiète pour toi ?

Elendur qui était resté silencieux jusqu'à maintenant, avait observé la scène comme s'il avait admiré le paysage, il ne fut surpris à aucun moment.
Kratos fit comme s'il ne l'avait pas entendu, mais peut être que ce qu'il disait était vrai et que c'était tout simplement ça, rien de plus. Il s'assit sur le fauteuil et regarda Mouna le soigner pensant que malgré tout c'était de sa faute si les larmes avaient coulé.
Quant à Plett, il s'en alla au bout d'un moment toujours grommelant, on pouvait dire qu'il réagissait vivement pour tout ce qui concernait sa sœur, il devait beaucoup tenir à elle.

Je suis juste sorti prendre ce que je suis venu chercher rapidement, je ne voulais pas te tracasser avec ça, il y a mille et une chose plus intéressantes à faire que de traîner dans des grottes. Et pour ce qui est des blessures, eh bien...c'est ma manie de tomber toujours dans le pétrin haha.
Je ne savais pas qu'il y avait des prérobronc dans le coin, c'est dangereux ces trucs là héhé...

Il força le sourire et voulut paraître en meilleure santé qu'il ne l'était et ainsi tenter de la rassurer. Visiblement elle avait vraiment dû s'inquiéter, cela faisait bizarre qu'on se préoccupait de lui comme ça, il en oublierait presque la sensation, il faut dire que ces dernières années il ne s'était pas tellement attaché aux personnes.
C'est alors qu'il s'approcha d'elle et la prit dans ses bras, il attendait quoi pour s'excuser au juste ?

Je m'excuse Mouna...vraiment, et...merci de t'être inquiété pour moi.

Il resta un moment comme ça contre elle en la caressant légèrement sans se soucier de rien d'autre. En y pensant cela fait combien de temps qu'il n'avait pas été aussi proche physiquement d'elle ? Pas que ça semblait bizarre mais il avait l'impression que ça lui était familier...

...ah oui à Danghrest, lorsqu'elle lui avait accordé une danse.

Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Lun 6 Déc 2010 - 10:18

Citation :
P.N.J. Mouna et Plett Joffar

La jeune fille fut surprise lorsqu'il la prit dans ses bras, mais elle était trop soulagée de le savoir sain et sauf... alors qu'il s'excusait de son absence, elle se rendit compte qu'il avait rencontré Pterobronc, l'avait-il affronté seul ou s'était-il enfuit? Très peu de personnes étaient capables de vaincre un tel Giganto seules, à sa connaissance, seule l'Ancien et son frère y étaient parvenu ces dernières années... elle préféra ne pas savoir, se disant qu'elle se ferait surement un sang d'encre pour rien, puisque de toute manière il était là désormais.

Elle recula ensuite doucement et essuya ses yeux


Je... je me suis inquiétée car j'ai remarqué que tu avais renversé quelque chose dans la salle de bain... je me suis dit que tu n'aurais jamais fait tomber un objet sans qu'il ne te soit arrivé quelque chose... et tu n'as rien laissé, pas de mot rien... j'ai... je ne me suis pas absentée longtemps ce matin pourtant alors je me suis dit que pour que tu sois parti aussi vite...

Elle rougit un peu, elle finit par lever la tête pour le regarder dans les yeux

J'ai démissionné ce matin... je ne travaille plus pour les Cross...

Elle était toujours à genoux sur le sol, le bas de ses jambes partait de chaque côté comme une petite fille qui se serait effondrée, baissant de nouveau la tête, elle avait un peu peur de ce qu'elle allait lui demander

Je... je me demandais, peut être que tu voudrais bien que je vienne avec toi? Pendant quelques temps au moins, le temps que je trouve ma voie? Je n'ai pas spécialement d'endroit où aller désormais et... elle leva les yeux vers lui, les larmes avaient fini par sécher et elle semblait déterminée Je te promets que je ne serai pas un fardeau, je te laisserai le plus possible ta liberté pour ne pas être une gêne...

Elle pensait notamment au fait qu'il pouvait très bien se trouver une compagne, repensant à l'épisode Jadinoux, elle ne voulait pas qu'il croit qu'il n'aurait plus de vie privée sous prétexte qu'elle était avec lui...

Elle leva à nouveau la tête, rougissant toujours, se demandant s'il accepterait


Tu.. tu n'es pas obligé de répondre tout de suite, tu peux aller prendre une douche avant si tu veux... enfin même me répondre plus tard quoi...

Elle finit enfin par se relever, époussetant un peu sa tunique noire qui était grise par endroit à cause de la poussière.

De son côté, Plett faisait toujours les courses, il avait pris un gros poulet et des légumes pour faire un curry, il acheta aussi un peu de riz et du pain avant de se dire que Mouna voudrait peut être faire un dessert. Il se décida donc à aller acheter du chocolat et tous les ingrédients nécessaires pour faire une bonne forêt noire, elle savait si bien les faire. Son ventre gargouillait, signe qu'il avait vraiment faim! Pour cela surement que la gourmandise parlait pour lui... il partit donc pour l'épicerie afin de prendre les derniers ingrédients pour le dessert
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
KratosVoyeur Ancestral
Messages : 1146
Date d'inscription : 26/07/2009
Localisation : là ou tu passes tes vacs
avatar

Personnage
Elément: Air
Arme: Katana/dagues/armes de jets/boules de fumée,
Classe: Traqueur
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Mar 7 Déc 2010 - 1:57

Heureusement qu'il est allé faire sa petite besogne tout seul sans Mouna, sans quoi il aurait pu la mettre en danger, car contre un ptérobronc...enfin toutes ses blessures n'auraient pas raison d'être s'il ne l'avait pas provoqué et attisé sa colère en premier lieu, il a fallu que le monstre se trouve sur son passage là ou il devait aller et quand il s'est rendu compte de la vélocité de la bête c'était trop tard...bien sûr il n'était pas assez fou pour affronter un giganto tout seul, il n'a pas cherché le face à face et a préféré fuir comme il le pouvait. Même s'il avait une chance face à un tel monstre il ne l'aurait pas saisi sans une bonne raison, du moins une motivation suffisante.

Regardant Mouna droit dans les yeux en train de sécher ses larmes, il l'écouta avec attention et prit conscience qu'il n'était pas le seul fautif de son état. Il détourna les yeux et lança un regard noir à Elendur...qui ne se trouvait bien évidemment plus là, décidément il ne s'habituera jamais à ce fichu elfe...
Puis elle lui raconta qu'elle avait démissionné des Cross. Sur le coup il se demanda quel fut la raison de ce choix assez soudain mais la réponse ne tarda pas à venir, elle voulait l'accompagner dans son périple et soi disant trouver sa voie. Enfin ça n'expliquait pas non plus tellement pourquoi...peut être qu'elle en avait marre de cette vie de servante, de ce côté là il la comprendrait parfaitement. Ou alors il s'était passé quelque chose avec les propriétaires du manoir, notamment ce blondinet dont le nom lui échappa, dans ce cas là cela ne le regardait pas, il n'insista pas trop sur ce fait.


Tu veux m'accompagner, moi ? Tu es sûre ? Tu y as bien réfléchi ? Ton frère est d'accord ? Tu...
Hum, suis-je bête, tu n'as certainement pas pris cette décision à la légère n'est-ce pas ? Eh bien...je ne pensais pas que tu allais revenir sur mon invitation aussi rapidement.


Il marqua un temps de pause pour réfléchir un instant, il y a peu il lui avait bien dit que si elle ne savait plus ou aller il pourrait la prendre sous aile, enfin qu'elle pouvait être son compagnon, car de eux deux ça serait sûrement Mouna qui s'occuperait plus de l'autre...Oui il était prêt à l'aider, mais l'épisode ptérobronc lui avait fait reconsidérer sa proposition, si jamais ces genres de choses arrivaient encore en sa présence...tout ce qu'il pouvait faire c'était de lui éviter les ennuis et de faire plus attention à son comportement voir même de devenir plus "fort"...quelle plaie. M'enfin il a bien réussi à survivre pendant des siècles tout seul, alors avec une personne en plus...mouais pas très probant comme argument.

Écoute, je veux bien que tu m'accompagne mais je te préviens, ça ne sera pas de tout repos ! Pour l'instant c'est ce que je pense, je n'y vois pas d'inconvénients (enfin surtout pour moi). Et puis si cette nouvelle vie avec moi ne te conviendrait pas, on pourra toujours cherché ailleurs, il y a tant de choses à faire, crois moi.
Comme tu dis, ça sera au moins le temps que tu trouves ta voie.

Il lui afficha un sourire et se leva pour se préparer à aller prendre une douche. Il ne savait pas si c'était une bonne chose pour elle de l'accompagner, mais ce qui est sûr c'est qu'il fera tout pour assurer son "confort". En contre partie un peu de compagnie ne lui ferait que du bien, surtout une présence féminine comme elle...et puis cela lui donnera de nombreuses occasions pour "mieux se connaître".
Rien qui cette idée là l'enchantait pleinement, à tel point qu'il se mit à siffloter, se déshabillant en même temps pour entrer dans la douche, ne s'étant même pas prit la peine de refermer la porte derrière lui. Tout ceci sous le regard affligé de Elendur qui, cette fois ci, était réapparu sans lui causer de tracas comme à son habitude.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Mar 7 Déc 2010 - 10:52

Citation :
P.N.J. Mouna et Plett Joffar

Mouna afficha un sourire très doux à Kratos et hocha la tête à l'affirmative

Je suis sure de moi... et ne t'inquiète pas pour moi, tu sais, j'ai quand même reçu la formation de mage à la caserne de Temza! Je sais très bien me défendre!

Et puis, concernant le fait que ce ne soit pas de tout repos, il oubliait un peu vite qu'elle avait travaillé toute sa vie, toujours debout, à porter des charges toute la journée, classer, ranger, nettoyer... à côté de ça, crapahuter toute la journée, chasser des monstres ou encore s'enfuir d'une taverne où Kratos aurait fait encore des siennes, serait une partie de plaisir! Et puis, elle n'avait jamais roulé sur l'or, alors devoir galérer pour manger, elle connaissait aussi, et ça ne lui faisait pas peur... non, sa décision était mûrement réfléchie, elle n'avait plus cessé d'y penser depuis ses "vacances"...

Elle laissa Kratos partir se doucher et alla dans la cuisine pour se laver les mains. Plett rentra finalement avec les sacs de courses et la rejoignit


J'ai une faim de loup! Ca te dit de nous faire un bon curry? J'ai acheté aussi de quoi faire une forêt noire...

Il rougit un peu alors que son ventre gronda... il posa le tout sur la table alors qu'elle commençait à déballer le tout

Ca va? Tu as fini de t'occuper de lui?

La jeune fille hocha la tête, puis finalement se tourna vers son frère

Oui... il n'avait rien de bien grave, mais apparemment, il est tombé sur Pterobronc, du moins c'est ce que j'en ai déduit de par l'une des griffures qu'il avait au bras...

Tu crois qu'il l'a affronté tout seul?
dit Plett avec de gros yeux alors qu'il commençait à éplucher les carottes... Mouna haussa les épaules en sortant le poulet pour le découper

Je ne pense pas... il aurait été nettement plus blessé que ça! Même Dame Elmundïr évite de se frotter seule à lui, et lorsqu'elle l'affronte quand même, elle n'est jamais dans un très bon état! Pterobronc est quand même le gardien de Temza, il n'aime pas trop qu'on farfouille dans le coin... je pense que Kratos a du fuir dans la mesure où il n'était pas là pour ça...

Il hocha la tête et déposa les carottes épluchées dans un bol après les avoir grossièrement découpées, puis il commença à s'attaquer aux pommes de terre

Bon, au moins il est revenu en un seul morceau... tu sais combien de temps il compte rester? Il me dérange pas hein? rajouta t'il précipitamment

Et bien... je suppose qu'il restera jusqu'à ce que nous soyons prêts à partir... précisa Mouna en déposant le poulet découpé dans le grand faitout, elle y rajouta de l'eau puis se tourna pour voir son frère, une pomme de terre dans une main et l'épluche légume dans l'autre, un sourire un peu triste sur le visage

Alors tu pars avec lui hein?

Oui...

Mais... est-ce que tu l'aimes au moins?

QUOI??? Mais ça n'a rien à voir avec ça!!


Cette fois, Plett fut surpris

Hein?

Mouna dut poser le couteau qu'elle tenait en main pour se tenir les côtes, prise d'un véritable fou rire... elle s'approcha alors de son frère et lui posa une main sur le torse

Plett enfin! Si je veux partir avec Kratos, c'est... c'est parce que je l'aime bien, oui, mais surtout parce qu'il vit au jour le jour! C'est un aventurier, avec lui, je ne saurai jamais ce qu'il va m'arriver le lendemain! C'est de ça dont j'ai besoin! Ca n'a rien à voir avec une balade en amoureux!

Devant le regard un peu ahuri de son frère, elle pouffa encore de rire et plongea son regard dans ses yeux

J'ai besoin de me sentir libre, Plett... et justement, comment veux-tu que je rencontre un homme que je pourrais aimer en restant enfermée dans le manoir Cross? Je ne pense pas pouvoir tomber amoureuse un jour de Vladimir, alors il faut bien que je me donne les moyens de rencontrer un jour l'homme de ma vie non?

Il fit un petit sourire et hocha la tête à l'affirmative

Je vois... et donc, tu ne ressens rien pour ce Kratos?

Elle leva les yeux au ciel, réfléchissant un peu


Et bien, je ne peux pas nier qu'il est bel homme avec son côté ténébreux et son tatouage autour de l'oeil lui donne un côté rebelle c'est sur! Je l'aime bien, je dirais... mais je pense que c'est le genre d'homme qui ne veut pas d'attache! Toujours libre tu vois?

Il leva les yeux au ciel... ok, un coureur de jupons donc... il comprenait mieux et visiblement, Mouna remarqua qu'il avait compris ce qu'elle voulait dire et pouffa de rire avant de s'occuper du reste des légumes. Une fois que tout fut mit dans le faitout et qu'elle alluma le feu pour faire mijoter le curry, elle se lava les mains à nouveau pour préparer la forêt noire en dessert.

Ca va me faire bizarre que tu ne sois plus à la maison... mais je suis content quand même que tu te lances enfin dans la vie... j'avoue que je ne te voyais pas trop, non plus, épouser Vladimir Cross...

Oui... je pense que d'une certaine manière, j'aurais été enfermée dans une cage dorée en l'épousant...


Il hocha la tête tout en battant les blancs d'oeufs en neige pendant qu'elle faisait fondre le chocolat... le krityen trouvait que Kratos mettait du temps à prendre sa douche... ou alors, peut être écoutait-il leur conversation en secret?

Vous pensez partir quand?

Aucune idée... Kratos a probablement besoin de se reposer après son escapade de ce matin, alors peut être demain... sauf s'il a encore des choses à faire à Temza...

Essaye de me prévenir à l'avance! J'organiserai une petite fête de départ!

Ah ah! D'accord!


dit-elle dans un éclat de rire cristallin... elle commença à préparer les différentes couches de la forêt noire et les disposer dans le moule, tout en chantonnant doucement... visiblement, elle était heureuse en cet instant, et ça, son frère ne pouvait pas ne pas le voir...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
KratosVoyeur Ancestral
Messages : 1146
Date d'inscription : 26/07/2009
Localisation : là ou tu passes tes vacs
avatar

Personnage
Elément: Air
Arme: Katana/dagues/armes de jets/boules de fumée,
Classe: Traqueur
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Mer 8 Déc 2010 - 0:52

Se frottant la tête avec du shampoing dans la douche, il avait encore les derniers mots et le sourire de Mouna en tête. Il est vrai que toute ces années à travailler en tant que servante dans le manoir a dû la forger au niveau des tâches physique et comme il pouvait le constater elle n'était pas issue d'une famille très riche, la vie à la dure ça doit la connaître. Ce n'était sûrement pas le genre de personne à se plaindre d'une vie assez "précaire", ayant déjà voyagé avec elle, le guildien a bien vu qu'elle pouvait se défendre toute seule, de ce côté là il n'y avait pas trop à s'inquiéter, mais c'était plutôt dans le fait qu'elle devait le supporter qu'il s'inquiétait...tiens mais, depuis quand il s'inquiète lui ?

Il sortit de la douche et prit une serviette pour se sécher, il lança un mini sort de vent sur lui même pour accélérer le tout et l'ajusta pour que le vent souffle assez fort pour que ça puisse lui gratter le dos, telles des lames de vent en quelque sorte.

Hmmm je me lasserai pas de cette sensation...

Il s'habilla ensuite rapidement avec ce qu'on lui avait donné, à savoir les vêtements de Plett quand il était plus jeune, un pantalon noir avec un gilet noir, un style assez sombre et un peu rebelle, ça collait bien avec son caractère et la couleur de ses cheveux, pas trop mal se disait-il.
Puis il se dirigea vers la cuisine et entendit une conversation, il s'arrêta net dès qu'ils se mirent à parler de lui, ça l'intéressait, mais ça ne se faisait pas d'écouter aux portes...


Un ténébreux rebelle toujours "libre" hein ? Apparemment je n'ai pas changé.

Mais son côté espion fut le plus fort, il se persuada qu'il n'était pas vraiment en train de les espionner et que c'était seulement pour ne pas les déranger qu'il n'avait pas débarqué dans la cuisine, ou encore que c'était le hasard qui en avait voulu ainsi.

Le terme de point d'attache titilla particulièrement à ses oreilles. Ces derniers temps il savait qu'il ne s'attachait pas tellement aux personne, s'y attacher voulait dire prendre le risque de les perdre, la plupart du temps à cause des ravages du temps, ce satané temps qui était son pire ennemi, celui qui avait pris chaque être qu'il avait chéri et qui continuerai à en prendre...certainement.
Mais en même temps personne ne pouvait vivre dans la solitude sans devenir fou, enfin il y avait déjà de quoi être fou quand on était dans sa situation, mais il a tenu bon, il a continué à avancer pour ce qu'il croyait, ses convictions et tout le tralala.
Et puis on l'a aidé, au fond de lui il savait que la présence d'Elendur n'était pas dû à un hasard, en quelque sorte il était là pour l'aider.


Lui qui vivait au jour le jour, à fond chaque jour, quel comble c'était d'avoir une si longue espérance de vie. Au début tout allait le mieux dans le meilleur des mondes, il était quasiment l'homme le plus heureux au monde, mais au fil des années il comprit vite que sur lui s'était abattu une malédiction, à tel qui point qu'il avait songé à de nombreuses reprises de s'ôter la vie...
Il se mit aussi à penser à l'autre sens du point d'attache, lui qui vivait librement sans limite ni contrainte, de première vue on dirait qu'il n'a aucun de point d'attache, mais c'était faux. Celui qui n'avait pas de point d'attache, un lieu ou il s'y plairait, ou il s'y reposerait, une personne ou quelque chose à quoi il tient, ne pouvait vivre librement, du moins c'est ce qu'il pensait.
Hélas les oasis où les malheureux damnés du désert s'arrêteraient pour s'abreuver et reprendre leur route ensuite, se faisaient de plus en plus mirage.


Je décèle une activité anormale de tes neurones.

Fais attention à ce que tu dis.

Mais il n'était pas vraiment énervé cette fois ci, sans plus attendre il rejoignit Mouna et les autres, ayant hâte de remplir cet estomac qui criait famine depuis tout à l'heure.

Tiens tiens j'ai cru entendre un Kratos ?
...et j'ai cru aussi sentir un délicieux curry ? héhé


Dernière édition par Kratos le Ven 10 Déc 2010 - 1:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Mer 8 Déc 2010 - 9:49

Citation :
P.N.J. Mouna et Plett Joffar

La krityenne afficha un large sourire en voyant Kratos passer le pas de la porte

Ah te voilà! Oui, je prépare un curry, mais y'a le temps avant qu'il ne soit prêt... on va passer un peu au salon en attendant qu'il mijote?

Plett hocha la tête et sortit une bouteille de vodka d'un des sacs avec également une bouteille de martini et des biscuits apéritifs

Allez hop! On va prendre l'apéro!

PLETT! Tu n'as pas dépensé tout ce que je t'ai donné au moins!?!
dit Mouna d'un air horrifié... elle comptait quand même sur cet argent pour rejoindre celui qu'elle avait mis de côté pour les coups durs! Elle savait qu'avec Kratos, la vie ne serait surement pas facile, mais elle avait prévu une certaine somme pour le cas où ils seraient vraiment dans la panade... inconsciemment, elle avait pris sa décision depuis longtemps... son frère afficha un large sourire et hocha la tête à la négative

Non petite soeur, ce sont mes sous à moi ça!

Elle rougit un peu mais parut soulagée. Ils se dirigèrent vers le salon, Mouna s'installa par terre près de la table car il n'y avait que deux fauteuils, et elle aimait bien être ainsi, à même le sol. Plett lui servit un verre de martini et laissa Kratos se servir ce qu'il voulait pendant qu'il prenait un peu de vodka avec un glaçon que Mouna créa par magie. Ils levèrent alors tous leur verre en souriant

Et bien Kratos, je te confie donc ma petite soeur! A votre aventure qui s'annonce à tous les deux, et que tout se passe bien pour vous! Mouna eut un sourire amusé, mais on sentait qu'elle avait les larmes aux yeux sous le coups de l'émotion de quitter enfin cette ville, mais l'appréhension de laisser son frère se débrouiller seul... Ils burent en même temps une gorgée de leur verre avant qu'il ne se tourne vers Kratos

Alors? Vous avez une idée de ce que vous allez faire? Vous comptez partir quand? Petite idée de votre première destination?

Son regard passait de sa soeur à Kratos, mais Mouna regardait seulement le guildien puisqu'elle n'avait aucune idée de ce qu'il voulait faire ensuite...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
KratosVoyeur Ancestral
Messages : 1146
Date d'inscription : 26/07/2009
Localisation : là ou tu passes tes vacs
avatar

Personnage
Elément: Air
Arme: Katana/dagues/armes de jets/boules de fumée,
Classe: Traqueur
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Ven 10 Déc 2010 - 1:00

Aussitôt entré dans la cuisine il dut en ressortir pour aller patienter au salon le temps que ça soit prêt. Plett avait apporté de l'alcool et des biscuits comme apéritifs, il espérait que les boissons soient meilleurs que le whisky que Mouna lui avait servi, lui qui n'était pas vraiment adepte de l'alcool bon marché, il n'avait pas du tout réussi à finir son verre la dernière fois. Dans ce cas là on se demande ou il trouve tout l'argent pour se payer de l'alcool de meilleure qualité, peut être que toutes ses économies y passent, et seulement dans ça ? Ça ne serait pas étonnant.

Kratos s'assit sur l'un des deux fauteuils du salon en face du garde, Mouna se contenta de s'assoir par terre mais ça n'avait pas l'air de trop la déranger. Il but un peu de martini qui ne semblait pas lui déplaire et prit dans la foulée quelques biscuits qu'il engouffra dans sa bouche tout ça après avoir levé son verre et porté un toast pour leur future aventure.

A notre future vie palpitante ! Je promets d'en prendre le plus grand soin, du moins je tâcherai de te la rapporter en un seul morceau héhé.

Il leur afficha un sourire farceur, sachant bien qu'il allait prendre soin d'elle et qu'il allait la protéger, oui c'est ce qu'il voulait, même si parfois il avait l'air plutôt détaché avec elle, et la plupart des personnes d'ailleurs, ou qu'il pouvait manquer de tact au point de la surprendre parfois, il avait toujours gardé un œil sur la krytienne, sûrement l'appréciait-il. Qu'il en soit conscient ou pas, rien ne le laissait vraiment paraître.
Son frère se tourna alors vers le guildien afin de lui poser plusieurs questions sur leur prochaine et première destination et de ce qu'ils allaient faire. Kratos ne le savait pas tellement, quand il n'avait pas vraiment de destination et de but précis il se laissait porter par le vent, tant qu'il marchait ça lui allait, car il n'est pas rare qu'il trouve quelque chose à faire en cours de route.

Eh bien...nous irons là ou le vent nous portera !
Euh...mais peut être qu'il serait sage d'avoir une destination, ne serait-ce que pour le début...
Alors je dirai, si nous partons à pied on rejoindra la ville la plus proche et on continuera d'avancer de ville en ville, de pays en pays, d'île en île ! Ça serait déjà pas mal, surtout qu'on trouvera forcément des choses à faire lors de nos visites.
Mais si on décide de partir pour un endroit précis qui n'est pas forcément à côté, il faudra y aller par les airs...


Ce qui veut dire encore un stupide animal à chevaucher, et Dieu sait qu'il détestait cela, réciproquement aussi cela dit. Au moins il n'avait pas le mal de l'air c'était déjà ça...
Il réfléchit un moment et ne sut pas trop quoi répondre d'autre à ses questions, il avait toujours pensé et fonctionné comme ça, cela lui convenait parfaitement, si son frère avait des choses à redire sur ça il serait prêt à se plier contre sa volonté. Mais il faudrait aussi savoir ce que Mouna voulait de son côté. Se tournant alors vers elle en souriant taquinement, il lui laissa carte blanche pour la plupart des choses qu'ils allaient faire.


Mademoiselle ici présente décidera quand nous partirons, je ne suis pas pressé. par contre si elle veut bien se donner la peine d'exprimer son vouloir, cela me faciliterait la tâche.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Ven 10 Déc 2010 - 15:25

Citation :
P.N.J. Mouna et Plett Joffar

Mouna avait écouté avec attention le monologue de Kratos tout en dégustant son verre de martini... l'avantage lorsqu'on avait la popularité de Plett, c'est qu'on pouvait avoir des ristournes dans certains magasins, et le vendeur de la taverne faisait partie de ses meilleures connaissances... ce n'était peut être pas le meilleur alcool de Temza, mais ce martini était tout de même loin d'être une daube...

Finalement, le guildien lui demanda ce qu'elle voulait faire


Et bien écoute... la ville la plus proche est Mantaic, il nous faudra donc traverser le désert de Kogorh pour y parvenir... je suppose que t'y rendre avec une mage qui peut facilement remplir ta gourde d'eau est assez utile! dit-elle avec un ton un peu amusé...

Je pense que nous pourrons partir demain dans la soirée... il vaut quand même mieux y aller en soirée pour traverser le désert, sauf si vraiment tu crains les monstres qui sont un peu plus agressifs, mais pour ma part, comme je suis de l'élément de l'eau, je préfère affronter les noctules de glace que ceux de feu...

Elle se leva donc pour aller terminer de préparer à manger, laissant les deux hommes ensembles, mais ils n'avaient visiblement pas trop de conversation une fois qu'elle n'était plus parmi eux. Elle remua un peu le curry, sortit le gâteau du four et alla le mettre à la fenêtre pour le faire tiédir un peu, laissant la fenêtre ouverte pour le cas où un chat un peu trop gourmand s'aventurerait par là.

Elle prépara le riz à la vapeur et commença à mettre le couvert


A table messieurs!

Elle se disait que s'ils devaient traverser les sables de Kogorh au cours de la nuit, ils devrait quitter Temza vers midi au plus tard, le temps de descendre les montagnes, une demi-journée serait probablement nécessaire... elle vit alors un des sacs de courses de Plett, il ne l'avait pas déballé... elle s'approcha et regarda à l'intérieur avant de sourire... des provisions... des fruits secs, de la viande séchée, des céréales, des gelées et des fioles... de quoi tenir un long moment au cours des voyages. Elle le posa à terre, elle préparerait son sac après, avant de se coucher. Pour l'heure, il était temps de manger.

Ils s'installèrent tous à table et discutèrent d'un peu tout et rien, la conversation allant parfois sur leurs vacances et ce que Mouna avait déjà vu, et tout ce qu'il lui restait à découvrir. La jeune femme n'osa pas demander à Kratos s'il comptait un jour monter sa propre guilde ou non, estimant que c'était une question trop personnelle... peut être plus tard lorsqu'ils se connaitraient mieux?

Le repas terminé, ils retournèrent dans le salon et Plett lança un jeu à boire avec Kratos... Mouna refusa d'y jouer, estimant qu'il fallait quand même que quelqu'un reste sobre dans la pièce! Elle prépara plutôt ses affaires pour sa nouvelle vie. Elle était dans sa chambre à faire son sac, elle y mit plusieurs de ses tuniques de voyage, la noire qu'elle portait aujourd'hui, elle la mettrait le lendemain... elle en avait également une verte, une brune et une dans les tons sables en fonction de là où ils iraient pour se fondre le mieux possible dans le décor... comme le lendemain ils traverseraient le désert de nuit, la tunique noire était préférable... elle prévit également une trousse de toilette basique et une trousse de secours, même si elle connaissait bon nombre de sorts de soin et que Kratos, en temps qu'assassin devait probablement connaître les sorts de guérison, il valait mieux prévenir que guérir.

Elle tomba alors sur la robe rose violette qu'elle avait acheté à Dahngrest lorsqu'il avait voulu l'amener danser... elle la regarda longuement d'un air nostalgique, puis finalement haussa les épaules, la plia soigneusement et la mit au fonds du sac... après tout, ils pouvaient très bien avoir envie de s'amuser quand même au cours de leurs aventures! Elle prit également plusieurs t-shirts pour dormir avec des petits shorts et un pantalon plus chaud pour le cas où ils soient dans un endroit froid... l'avantage d'être mage était qu'elle souffrait rarement des intempéries, pouvant produire du mana chaud ou froid selon les circonstances, mais au cas où, si elle pouvait éviter d'épuiser son mana inutilement.

Une fois son sac terminé, elle retourna dans le salon, il n'était pas très tard, mais pour elle, la journée avait été chargée en émotions et elle était épuisée


Allez messieurs... je vais me coucher!

Elle embrassa son frère sur la joue et s'approcha de Kratos pour faire de même avant de leur sourire à tous les deux d'un air qui disait clairement "ne faites pas de bêtises"!

Puis elle se dirigea vers la chambre de Plett cette fois, Kratos dormirait bien dans sa chambre à elle... le krityen la regarda s'éloigner puis un léger regard triste passa sur son visage avant qu'il ne se tourne vers Kratos


Elle va me manquer... cette fois-ci, de toi à moi... il avait un air particulièrement sérieux prends vraiment soin d'elle... elle est tout ce qui me reste... il leva son verre contenant une bonne dose de vodka et le but cul sec avant de s'essuyer la bouche d'un revers de la main... il sembla alors perdu dans ses pensées à l'idée que dès le lendemain, elle allait enfin quitter le nid familial
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
KratosVoyeur Ancestral
Messages : 1146
Date d'inscription : 26/07/2009
Localisation : là ou tu passes tes vacs
avatar

Personnage
Elément: Air
Arme: Katana/dagues/armes de jets/boules de fumée,
Classe: Traqueur
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Mer 15 Déc 2010 - 3:19

[Hrp : J'suis dég mon ordi a redémarré tout seul après avoir fait un joli post...]

Kratos continua de s'empiffrer de biscuits pour calmer un peu sa faim qui ne cessait de croitre, mais sans trop montrer qu'il était affamé ne serait-ce que pour ne pas paraître impoli devant les autres, mais la quantité de vivres face à lui diminuait dangereusement, pas sur que ça passerait inaperçu. S'il y a bien une chose chez lui qui ne sera jamais satisfait c'est bien son ventre, enfin il y a aussi son...bref. Mais il savait que ça ne suffirait pas pour le rassasier, déjà que l'odeur du curry assaillait ses narines et le faisait languir...cela lui était presque insupportable.

Mouna était en train de lui répondre, lui, acquiesçait de la tête en se tournant quelques fois vers elle pour montrer qu'il l'écoutait même si sa première préoccupation était la nourriture. Buvant à son tour un martini à plusieurs reprises il lui prêta une oreille qui saisit la majorité de ses mots.
D'après elle la ville la plus proche était Manaïc, mais d'après ses souvenirs il y avait une autre ville en sortant du désert. Il est vrai qu'il n'avait rien vu de tel il y a quelques jours en venant à Temza mais ses souvenirs le mettaient en doute. Peut être que la ville n'existe plus tout simplement, de tout façon qu'importe ils n'allaient pas s'arrêter à une ville aussi proche alors qu'ils se préparaient à traverser le désert, et puis tout compte fait elle devait sûrement mieux connaître les environs que lui.


Ca m'est égal, si ça peut t'arranger d'y aller en soirée.


A vrai dire ce n'était pas tellement les montres qui l'inquiétaient mais plutôt la chaleur de la journée et tout ce qui s'ensuit, on est jamais à l'abri d'une insolation ou d'un mirage...et s'il s'en souvient bien un Giganto traînait dans ces terres ensablées le jour. D'un autre côté il résistait mieux à la chaleur qu'au froid, l'idée d'être dans le désert en pleine nuit déjà demain ne l'enchantait pas vraiment, et même le fatiguait d'avance.
Bref, Mouna se leva pour aller dans la cuisine et laissa les deux hommes seuls. Kratos continua son remplissage d'estomac ne sachant pas trop quoi dire. Il faut dire qu'il ne possédait pas beaucoup de sujets de discussions pour un homme, lui qui était habitué à flirter avec les demoiselles. Donc pas de petites vannes ou de compliments...


Mais heureusement que Mouna ne tarda pas à les appeler à table, tant mieux pour lui et son ventre (surtout). Il s'empressa de s'assoir sur une chaise et contempla le festin qui s'offrait à lui. Après un bref "bonne appétit"il se mit à attaquer le plat principal de curry et de riz, enfin il rassembla tout ce qui se trouvait sur la table pour le mettre sur un même plat pour en faire un plat "principal".
Parlant de tout et de rien, ils finirent rapidement le diner et se retrouvèrent de nouveau dans le salon, Kratos, gardant encore le goût de la forêt noire à sa bouche.


Sans plus attendre son frère lui proposa un jeu à boire ou celui qui réussit à tenir le plus de verre d'alcool gagne. Kratos eut un léger rire amusé, ces derniers temps il perdait rarement ce genre de duel, pour ne pas dire jamais, quand on arrivait à son stade il lui fallait une quantité considérable d'alcool pour lui faire perdre tout état de sobriété. Mais peut être que lui aussi était un gros buveur...ce qui était sûr c'est qu'il ne sous-estima jamais ses adversaires.
Six ou sept verres plus tard, les deux hommes paraissaient en grande formes comme s'ils n'avaient encore rien bu, il fallait le reconnaître il avait affaire à un adversaire assez redoutable, pour l'instant l'issu du match n'était pas encore décidé mais cela n'allait pas tarder...


Quand Mouna revint pour les embrasser sur la joue en guise de bonne nuit, cela surprit étrangement Kratos, à le voir c'était comme si ses joues avaient rougi par ce geste, même si en réalité l'alcool commençait à faire son effet.
Quelques temps après, Kratos se sentait tout euphorique, c'était presque comme s'il planait dans les airs, mais il n'était pas complètement ivre mort, mais suffisamment pour avoir oublié le petit concours, tout comme Plett. Mais il semblait très calme, avec lui les effets de l'alcool variaient, cela ne dépendait pas de l'alcool, mais plus de...il n'en savait rien en fait. Il y a des jours où il est calme et serein et d'autres ou il étaient carrément bruyant, ce soir là il fut tranquille.
Finalement ce Plett était un chic type et s'il en croyait ses dires il était plutôt connu dans la ville, au moins pour sa force et son exploit pour avoir terrassé un Prérobronc.


Lorsqu'il lui avait dit d'un ton sérieux qu'il devait prendre soin d'elle, cela confirmait qu'elle lui tenait vraiment. Rien d'étonnant à ça. Kratos lui répondit aisément que de toute façon c'est ce qu'il comptait faire, juste parce que lui aussi, il tient à elle. Dans le ton de sa voix cela sonnait un peu comme s'il le fera pour lui aussi, mais rien de bien direct.


Kratos se retrouva sur un lit dans la chambre de Mouna, et cela il ne le savait pas trop comment, il regarda un instant dehors et vit qu'il faisait encore bien nuit. Il se serait peut être écoulé qu'une heure ou deux après le jeu avec Plett. En tout cas cela lui était bizarre de dormir dans la chambre d'une femme...sans la femme, quand il y réfléchissait cela n'arrivait presque jamais, enfin bon vaut mieux se reposer maintenant, une longue route l'attend demain...


[Hrp : Je devrais en faire autant XD]
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Mer 15 Déc 2010 - 14:55

Citation :
P.N.J. Mouna et Plett Joffar

Le lendemain matin, Mouna sentit un poids au niveau de sa taille et vit le bras lourd de son frère complètement avachi... elle le souleva avec une certaine difficulté pour se glisser hors du lit

Ah lala... je crois bien que ça va me manquer ça aussi... dit-elle avec un léger regard triste en regardant Plett étalé sur le dos, son bras désormais replié sur son ventre et la bave aux lèvres alors qu'un ronflement sonore se faisait entendre. La krityenne dut se retenir de rire, enfila une robe de chambre par dessus sa longue chemise de nuit noire et se dirigea vers la cuisine pour préparer les boissons chaudes. Au final, elle ne savait toujours pas ce que buvait Kratos le matin, il lui semblait qu'il avait bu du café lorsqu'ils étaient allés à Eloher, mais elle ne se souvenait plus s'il en avait pris par plaisir ou juste parce qu'il avait mal dormi et qu'il voulait se réveiller...

Elle se décida finalement à refaire du thé, du café et du chocolat... elle alla faire un tour dehors, il y avait un petit potager avec surtout des herbes pour cuisiner, mine de rien, c'était souvent le plus cher, alors elle avait préféré les planter dans le jardin. Elle regarda avec une certaine nostalgie ses petites pousses... Plett n'avait pas la main verte et il était plus que probable que ces plantes meurent une fois qu'elle serait partie. Elle commença donc à les arracher, au moins qu'elles servent avant de mourir. Elle les mit dans le panier puis s'approcha de leur seul oranger. Il n'y avait que deux oranges de mures, c'était la fin de la saison. Elle les cueillit également et les mit dans son panier avant de rentrer, laissant les bottes de caoutchouc qu'elle avait enfilées pour l'occasion, à l'extérieur.

Elle était donc de nouveau pieds nus sur les lames du vieux parquet et regagna la cuisine avec son gros panier.. elle prit des bouts de ficelles pour attacher les plantes entre elles et mit des petites étiquettes pour que Plett sache ce qui était quoi. Elle eut un léger pincement au coeur à l'idée qu'il devrait se débrouiller tout seul, mais après tout, il était l'aîné, il était temps pour lui quand même!

Le café était prêt, l'eau était chaude aussi et elle mit le thé à infuser. Elle surveilla la casserole de lait sur le feu pour le chocolat et attendit un peu tout en remuant pour ne pas qu'il déborde. Puis elle fit fondre le chocolat et continua de remuer. Son sac était prêt, elle ne savait pas trop quand ils allaient partir, mais son coeur battait la chamade... elle allait enfin se sentir libre, oh, elle savait que ce ne serait pas facile tous les jours, mais cela lui importait peu... et puis, Kratos semblait vraiment du genre débrouillard, alors même s'ils s'attiraient des ennuis, ils ne devraient pas avoir de problèmes à s'en sortir.

Elle alla chercher du pain dans la réserve, celui que Plett avait acheté la veille, elle l'avait bien emballé dans un torchon humide, ce qui fait qu'il n'avait pas trop séché. Elle le mit au four pour le réchauffer un peu. Elle s'installa à la table de la cuisine et se servit une tasse de café... elle prendrait son petit déjeuner lorsque les deux autres se réveilleraient. Elle resta là, assise à la table tout en regardant par la fenêtre, comme si elle cherchait à mémoriser pour la dernière fois cette ville dans laquelle elle avait passé toute sa vie...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
KratosVoyeur Ancestral
Messages : 1146
Date d'inscription : 26/07/2009
Localisation : là ou tu passes tes vacs
avatar

Personnage
Elément: Air
Arme: Katana/dagues/armes de jets/boules de fumée,
Classe: Traqueur
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   Ven 17 Déc 2010 - 4:03

Kratos était assis sur le lit face au mur qu'il regardait de ses yeux hagards et encore à moitié fermés. Il mit un certain à comprendre où il se trouvait et son mal de crâne n'avait pas arrangé les choses, c'est toujours comme ça le réveil après une soirée un peu trop arrosée, mais contrairement à d'habitude il n'avait pas fait de bêtises, enfin selon ses souvenirs. Il se gratta la tête et ébouriffa ses cheveux déjà ébouriffés et bailla longuement, il semblait y avoir eu de l'action pendant son sommeil, peut être avait il fait un rêve ? Dans ce cas vaut mieux ne pas en savoir trop...

Il se leva et alla se passer de l'eau à la figure pour se réveiller un peu plus, il aurait voulu être en meilleure forme aujourd'hui, avec le petit voyage qui s'annonce la prochaine nuit risque d'être courte. Il regarda ensuite dehors par une fenêtre et vit que le soleil n'était pas encore arrivé tout en haut du ciel, il était assez tard dans la matinée. Il se dirigea à la cuisine et vit Mouna assise sur un chaise, semblant regarder la ville de Temza perdue dans ses pensées. Se fiant à son odorat il savait qu'elle avait préparé du café, du chocolat chaud et du thé, comme la dernière fois, était-ce dans ses habitudes de préparer autant de boissons chaudes le matin ?

Bonjour.

On aurait presque cru une autre personne à cause de sa voix rauque dû au réveil difficile, il s'éclaircit la voix, et essaya de paraître un peu plus joyeux en lui lançant un sourire. Il s'assit directement sur une chaise et se servit un peu de chocolat chaud qu'il but d'une traite, puis il prit une tasse de thé qu'il termina aussi et finit par boire le café qui restait. Il n'avait jamais essayé le mixe auparavant et le résultat était...vraiment pas terrible.

Hum vous buvez vraiment tout ça en même temps vous les krytiens ?

Il aurait dû en rester au chocolat chaud car si un mal de ventre venait gâcher la journée...
Il remarqua ensuite qu'elle avait fait son sac, il devait contenir pas mal de provisions vu sa taille, rien de comparable au sien qui semblait toujours aussi vide. Lui voyageait plutôt léger et ne s'y était jamais plaint, pour la nourriture il se débrouillait d'en trouver un peu partout dans la nature et le reste il se fiait à son intuition, seuls les objets de soin lui étaient réellement importants.


Alors prête à partir ? Si on veut arriver au désert dans la soirée vaut mieux partir assez tôt dans l'après-midi.
J'espère que tu es toujours aussi motivée pour partir à l'aventure ! Et tu ferais mieux de faire toutes les choses que tu dois faire, si ce n'est déjà fait.


Enfin elle l'avait comprit, elle devait sentir qu'elle n'allait pas revenir ici de sitôt alors si elle devait encore faire certaines choses, qu'elle les fasse maintenant pour ne rien regretter par la suite. Il lui semblait que son frère dormait encore, peut être serait-il temps de le réveiller pour les adieux ?
Kratos lui, ne se souciait de rien, un pain fourrée dans sa bouche il n'avait pas l'air d'être prêt à faire un voyage dans peu de temps, ni à quoi que ce soit d'ailleurs. Mais c'était seulement d'apparence, nul doute qu'il avait l'habitude de tout ça et que cette journée lui sera tout aussi ordinaire que la veille.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une journée chargée...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une journée chargée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Temza - La Ville-