AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 Une corvée de plus...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Une corvée de plus...   Lun 4 Oct 2010 - 23:00

Citation :
P.N.J. Criath Oloth

Criath avait pas mal de boulot désormais. Chargé de répartir les différentes missions sur Terca Lumireis, quelque soit le clan commanditaire ou destinataire, sa tâche était désormais nettement plus ardue... La plupart des troupes qui se chargeaient d'habitude des missions un peu partout dans le monde, étaient occupées à se préparer pour la menace Segonar... qu'elles soient guildiennes, krityennes ou impériales. Alors il devait arpenter les villes un peu partout, chercher des gens non militaires qui accepteraient de faire ce genre de boulots à leur place...

Il se trouvait donc à Heliord, ce n'était pas vraiment une ville connue pour ses tavernes et ses tableaux de missions, mais il y avait pas mal de travailleurs qui souhaitaient arrondir leurs fins de mois...

Le demandeur proposait pas mal d'argents pour qu'on lui retrouve des matériaux assez rare à synthétiser... fourrure de chaigle, antibiotiques, corne de rhino... il se demandait bien ce que ce gars voulait en faire car à sa connaissance, aucune arme ne nécessitait ces objets ensembles... peut être plusieurs alors?

En tout cas, la somme rondelette de 20 000 Galds pouvait intéresser pas mal de gens, mais dans la mesure où c'était un krityen qui l'avait commandité, il devait accompagner quiconque partirait pour cette mission... il s'installa donc à la taverne et épingla l'avis sur le petit tableau... il passerait 2-3 jours à Heliord, et si personne ne se présentait, il essaierait à Dahngrest...


-----------------

HRP: n'importe qui peut se joindre à ce rp, il n'est pas destiné à quelqu'un en particulier
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Mar 5 Oct 2010 - 20:05

Si Schwann ne savait plus désormais où il était né, il savait que la ville qui l'avait vue grandir était la ville montante d'Heliord, alors c'était sans doute là qu'il se sentait le plus chez lui, le chevalier ayant toujours apprécié la brise légère en haut des ramparts de la ville. Alors si même aujourd'hui ce détail pouvait peut-être être la seule chose qui le raccrochait à cette cité, il se sentait parfois le coeur à y revenir, un brin de nostalgique qui lui permettait de ne pas perdre ses repères.

Mais depuis deux mois le capitaine n'avait pas encore remit les pieds ici, alors la première chose qu'il avait fait été de se rendre dans l'ancien foyer familiale. La dernière fois, c'était lorsque sa mère adoptive ▬ mais néanmoins la seule mère qu'il n'est jamais connu ▬ avait fait une attaque cardiaque et y était restée. Il avait senti Trycia Oltorain disparaître entre ses doigts, plus ou moins à cause de ce qu'il avait dit. Ou du moins… il avait toujours pensé que c'était sa faute si elle était morte…

Une fois à l'intérieur de ce qu'il avait un jour pût appeller son « chez lui », un léger nuage de poussière avait flottée dans l'air une fois qu'il avait poussé la porte, le sillage de cette dernière pouvant se voir dans l'entrée alors que déjà les pas du chevalier l'invitaient à se rendre à l'intérieur.

Il passait ses doigts sur une commode où reposait des photos, mais il n'en regarda aucune, comme si il ne désirait pas revoir le visage de ses parents, son visage, celui de son frère, de Lina… Aussi parce qu'il connaissait tellement bien ces photos. Il n'avait pas besoin de jeter un coup d'oeil à ces dernières pour savoir comment elles étaient. Et surtout, l'ancien Schwann était mort, et même si le nouveau ne regnait pas son passé, il n'aimait pas replonger dedans, sans doute par crainte de redevenir comme avant.

L'impérial frotta ses doigts les uns contre les autres afin de retirer la poussière sur son gantelet d'acier. Il était venu ici pour une chose en particulier et pour le moment il n'était pas là pour remettre cette demeurre en état, aussi il monta rapidement les marches qui grinçèrent sous son poids et il se rendit dans l'ancienne chambre de ses parents, plongeant alors sa main organique sous le lit pour en sortir une grande malle… et une fois ouverte se trouvait un katana et un wakizashi, les armes de sa défunte mère. Elle n'avait pas servie depuis plus de vingt ans mais le guerrier savait que Trycia en avait toujours prit le plus grand soin, et pour l'occasion Schwann avait laissé la Sombrelame et Balmung à Zaphias, aux bons soins de sa Krytienne favorite qui savait exactement comment s'occuper de ses deux épées.

Sauf que le capitaine ne regarda même pas les deux armes. Il se contenta de mettre les deux fourreaux à sa ceinture et sortie de la maison, son regard passant de droite à gauche avant qu'il ne siffle d'un coup, le frottement du vent résonnant dans toute la rue.

- Rock !
Le chien marchait tranquillement et arriva juste devant son maître, regardant ce dernier avec indifférence avant de bailler lentement, ce qui fît soupirer le chevalier avant de finalement s'avancer vers le centre de la ville.

Elle n'avait pas changée pendant tout ce temps. En fait, tout le temps où il avait vécu ici, l'impérial n'avait jamais eût l'impression d'avoir vu cette ville changer. Elle était toujours la même : le rampart de l'Empire au centre de Tolbyccia. Il trouvait cette vision très idéalisée mais au fond de lui il trouvait cela tout à fond approprié. Il était comme Heliord, un soldat protégeant de sa lame et de son bouclier les citoyens des monstres du monde extérieur.
Un signe ? Il n'y croyait pas un seul instant : ce n'était pas le genre de chose qui pouvait influer sur ses choix.
Le destin ? Il pensait que chacun était libre de choisir ce dernier et non pas qu'il était tout tracé.
Son devoir ? Déjà plus probable. Il se sentait obligé d'aider ce monde ▬ bien qu'il ne savait pas pourquoi.
Mais dans le fond, qu'est-ce qui importait vraiment ? Il était ce qu'il était et pour lui il l'avait choisit. Si certains pensaient qu'il agissait ainsi par obligation ce n'était pas son cas, et pour lui être chevalier était un honneur et non pas le simple fait du hasard.

Après un peu de marche au travers de la ville il entra finalement dans la taverne, Rock le suivant de près, comme pour le protéger en cas d'attaque sournoise, bien qu'en soit le capitaine ne risquait pas grand chose, surtout dans une ville impériale. D'un bref regard il scruta la salle et aperçu un visage qui lui semblait familier, bien qu'il ne l'avait pas vu depuis des mois…

Schwann se sentait redevable de cette personne : premièrement pour lui avoir offert un combat fort intéressant. Deuxièmement pour lui avoir fait rencontrer Loki. Et troisièmement car ▬ bien qu'indirectement ▬ il lui avait permis d'accepter de vivre avec ce bras gauche qu'il considérait comme une abomination à l'époque…

- Bonjour sir Oloth. Lâcha t-il calmement alors qu'il semblait être occupé à épingler une annonce sur le tableau approprié.

Le familier du chevalier s'approcha furtivement du Krytien et lui renifla la main. Comme le capitaine semblait le connaître il n'était pas sur ses gardes, mais au moins l'animal semblait vouloir analyser les intentions de l'individus de par ses gestes, son odeur, et la manière dont il réagirait…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Mer 6 Oct 2010 - 7:11

[quote="Cixi"]
Citation :
P.N.J. Criath Oloth

Criath se retourna et sourit à l'Impérial avant de tendre les doigts en direction du chien pour qu'il reconnaisse son odeur, tendant son autre main en direction du chevalier pour le saluer

Seigneur Oltorain si je ne me trompe pas? Ravi de vous revoir!

Il observa le chien avec intérêt, il n'en avait jamais vu de ce genre à part dans les livres, en particulier les livres traitant du célèbre Repede de la guilde Brave Vesperia

Je suppose que ce chien est à vous? Je n'en avais jamais vu de tel! Vous l'avez dressé vous-même?

Il n'osa pas le caresser, ce genre de chien de combat n'était peut être pas destiné à ce genre de familiarité, il désigna donc simplement une chaise à l'Impérial pour l'inviter à s'assoir à une table pendant qu'il commanda un verre d'hydromel

Je ne vous demanderai pas ce que vous faites à Heliord, vu que c'est une ville impériale... mais peut être vous demandez-vous ce que moi je fais ici?

Il désigna le tableau derrière lui en souriant

Comme vous le savez, je suis chargé de m'occuper des différentes missions, officielles ou non de Terca Lumireis, et j'en ai une qui me pose problème car elle nécessite qu'on se déplace beaucoup... et c'est un krityen qui en a fait la demande, je suis plus ou moins obligé d'accompagner la ou les personnes qui accepteraient de s'en occuper...

Le serveur apporta les boissons et le krityen leva son verre pour trinquer avec l'Impérial

Enfin, la mission n'est pas si difficile en soit, le problème est qu'elle consiste à récupérer des objets assez rares que seuls certains monstres laissent à leur mort, et encore, ils n'en laissent pas tous... ça implique donc pas mal de combats, de recherche et donc, ce n'est pas forcément le plus intéressant pour les personnes qui acceptent en général ce genre de mission...

Il but une gorgée d'hydromel, laissant le doux liquide sucré couler dans sa gorge avant de reprendre Mais c'est très bien payé, alors j'ai bon espoir que quelque guildien soit intéressé...

Il baissa de nouveau son regard sur le chien en souriant Vraiment très bel animal...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
ValerianMessages : 162
Date d'inscription : 18/08/2010
Age : 27
Localisation : Dans Terca Lumireis
avatar

Personnage
Elément: Neutre
Arme: Aphansa
Classe: Mage
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Mer 6 Oct 2010 - 11:55

Cela faisait maintenant un temps certain que Valerian et Taimu s'étaient séparés.
Ce dernier lui avait conseiller de faire le tour des villes pour essayer de recueillir des informations sur à peu près tout et n'importe quoi. Ça ne pouvait que lui servir vu le peu d'information qu'il possédait sur l'heure actuelle mais ne rien trouver l'ennuyait encore plus.
Et maintenant, il se retrouvait à Heliord, sans un sou pour se loger.
Heliord, une ville inconnu pour un homme inconnu. Ça me ressemble bien d'aller un peu partout. Ah, qu'est ce que j'aimerais voyager avec quelqu'un, ce serait mieux que seul. En plus, je suis à sec. Zut zut et rezut! Va falloir que je travaille. J'espère au moins qu'il existe encore une mission facile, je n'ai pas de temps à perdre.
Que la vie était dure parfois mais bon, il y avait moins bien loti.

Heliord, la ville montante, tel était le nom de la prestigieuse ville qui se dressait devant lui.
Tel était aussi les remparts qui se dressaient devant lui.
Entre Heliord et Eloher, le plus intéressant était sûrement Heliord, cela dans l’immédiateté du guildien car Eloher méritait d’être observer de fond en comble pour être apprécié à sa juste valeur, comme toute ville en somme, et il n’en avait pas le temps pour le moment. Ses recherches avançaient trop lentement et son statut le gênait depuis un bon moment maintenant.
Bref, ce fut sur un coup de sort, ou sur un coup de pile ou face, qu’un guildien entrait dans cette ville pleine d’impériaux.

Devant l’entrée Est, attendait donc au pied de grue des gardes pour surveiller un peu les entrées et sortis, même s’ils avaient l’air fatigué par des biens aspect. C’était surtout le gris qui les entouraient qui lui mettait la puce à l’oreille. Une bonne nuit de sommeil, voilà ce dont il avait besoin, autant qu’eux.

Arriver sur la grande place, quelques personnes vaquaient à leurs occupations tandis que les impériaux présents faisaient sûrement leurs rondes de la matinée.
Au moins, je devrais dormir tranquillement tant que je suis ici.
Depuis que l’embarcation était arrivée à Capua Torim, il n’avait connu que monstres et combats.
Quelques instants encore permit de voir les vestiges de l’ancien blastia protecteur.
Les vestiges de l’ancien temps sont vraiment immenses. Il est vrai que celui de Scizontanya est grand mais quand on voit celui des autres villes. Exploration, exploration, n’oubli pas pourquoi tu es là !

S’approchant du bord, les murailles étaient encore plus impressionnantes de majesté vu d’en haut et en contrebas, on pouvait apercevoir les travailleurs qui avaient la lourde tâche de réparer ou renforcer de-ci de-là les zones de la murailles qui en avaient besoin.
Lâchant un soupir, il reprit sa route et demanda à un garde situé devant ce qui devait être le QG impériale, la direction de la plus proche auberge.

- La betelgeuse, vous êtes sur de trouver votre bonheur là-bas, l’ami.
D’un remerciement de la main, il lui lança l’une de ses dernières pièces pour l’information. C’était le moins qui puissent faire envers une personne si aimable. C’était tellement rare par les temps qui courent.

Son entrer dans l’auberge fut discrète au vu du bruit ambiant mais son apparence, peut être moins. Â l’approche du comptoir, il ne put s’empêcher d’enlever son sac de son dos, une prévoyance inutile car il était en ville mais, il n’aimait pas être pris par surprise depuis quelques temps.

Se tournant vers l’hôtesse, il remarqua qu’elle était très belle, malgré le manque de lumière, avant d’entamer la conversation :

– Bonjour gent dame. Un garde m’a conseillé votre auberge pour y passer la nuit.
– Bonjour ! Il a eu tout à fait raison. Vous voulez une chambre simple ou double ?
- Une simple, je n’attends personne. Merci ! dit-il tout en récupérant la clé qu’elle lui tendait avec délicatesse et charme, sans faire attention à la monnaie qu’il dut poser sur le comptoir.
Je rêve ou elle essaye de me séduire ? Je dois être à son goût.
Ne lui prêtant pas plus attention, il se dirigea vers l’escalier avant de s’arrêter.

Vous me conseilleriez quelle taverne ?
Heureuse de pouvoir l’aider, l’hôtesse s’empressa de lui dessiner un plan sur une feuille, pas trop idiote pour comprendre qu’il n’était pas du coin.
- Suivez ce plan et vous trouverez votre bonheur !

D’un hochement de tête, il monta les escaliers et s’installa dans le lit à peine la porte fermer derrière lui. C’était atypique comme chambre, un lit près de la fenêtre, un bureau pour écrire et de quoi ranger ses affaires si l’on reste longtemps. Mais la vue en valait le peine.
La rivière renvoyait les rayons du soleil dans une gerbe de couleur qui ravirait moult peintre ou dessinateur.

Redescendant les escaliers, il préféra conserver sa clé après avoir que la jeune femme lui lance un « Â tout à l’heure ! » trop plein d’enthousiasme. Arriver au bout du plan, il trouva la taverne en question. La populace à l’intérieur ne se préoccupa même pas de lui, trop occupé à boire une boisson bien mériter après une rude journée de travail, bien rempli qui plus est !
Fermant la porte, il remarqua un tableau qui arborait qu’elle affiche épingler.
Diverse mission sans intérêt pour la plupart, ou pas assez payer pour le temps qu’il perdrait mais l’une d’elle retint son attention :

« On recherche homme ou femme pour partir en quête de matériaux assez rare. 20 000 Galds à la clé si vous n’avez pas peur d’affronter beaucoup de monstres. »

La récompense en valait le coup d’œil. Au moins, il gagnerait de quoi tenir un bon moment sans avoir à faire plusieurs quêtes. Et qui sait, le voyage en vaudrait peut-être le coup. Ces objets de synthèses pourraient toujours lui être utiles et surtout, si du monde vient, il y aura à coups sûr des informations venant de tout Terca Lumireis, s’il avait de la chance, s’entant bien.

Le barman désigna une table proche de là et il commanda un hydromel pour cette table.
S’y dirigeant, il attendit un peu à côté que la conversation en cours se finisse pour s’approcher des deux hommes, se tournant vers le krytien qui était le commanditaire d’après le barman.

Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Mer 6 Oct 2010 - 20:43

Quand le Krytien avait tendu sa main en direction du capitaine, il avait saisi cette dernière sans se faire prier, tirant cependant légèrement la grimace au descriptif « seigneur ». Cette vieille habitude n'avait pas disparue pendant l'absence du chevalier loin de toute civilisation, et après tout il n'avait pas l'intention de perdre cette dernière : il n'avait rien d'un seigneur, aucune terre, aucun foyer, aucune attache. Il était simplement un chevalier, et c'était tout ce qui faisait qui il était.

Mais le bretteur savait qu'il aurait beau se plaindre cela n'y changerait rien maintenant qu'il avait l'étiquette du seigneur sur le dos, bien qu'en soit cela était plus proche du saigneur. Mais Cixi avait dû lui vanter les mérites du capitaine Oltorain qu'elle considérait, selon ses propres dires, comme un digne chevalier, alors à moins d'effacer cette image reçue, l'avis ne changerait sûrement pas.

Silencieusement il soupira avant de tourner son regard en direction de Rock. Le chien avait légèrement approché son museau en sentait l'odeur du Krytien avant coller sa truffe froide et humide contre la paume de main de l'individu, ce qui fît esquisser un léger sourire à l'impérial, comme si il était attendrit par cette scène des plus anodines… mais en réalité il trouvait juste cela intéressant de voir que ce chien n'était pas qu'une bête féroce et aggressive alors que pourtant elle en avait clairement l'apparence.
Et finalement l'animal se recula afin d'aller s'assoier près de la table où les deux hommes commandèrent à boire, le chevalier prenant simplement un café, ce qui était assez surprenant en soit.

- Les temps semblent être rudes pour tout le monde. Son regard se perdit l'espace d'un instant dans son breuvage avant qu'il ne trempe légèrement ses lèvres dedans. Mais j'imagine que nous ne pouvons pas échapper à de telles périodes.
Le guerrier fît signe à un serveur de s'approcher et il commanda un bon morceau de viande froide. Au début le jeune homme ne semblait pas comprendre pourquoi jusqu'à ce que Rock s'approche de lui et le suive jusque derrière le comptoir. Peu après le canidé revenait avec un raisonnable bifteck entre les crocs, s'installant au pied de la table en dévorant son repas.

Silencieusement le bretteur reposa sa tasse à peine entamée avant de reprendre.

- Il s'appelle Rock. L'animal était en train de déchiqueter la viande, arrachant de bon morceau en ne laissant que les os. Je n'ai pas eût le mérite de dresser cette bête : je suis allé à Scizontania pour récupérer ce dernier, et je ne cacherais pas que cette influence me vient du capitaine Nylen Fedrock de la période pré-Adephagos.
L'unique prunelle vide du chevalier se perdant de nouveau dans sa tasse de café, il cherchait désormais à devenir quelqu'un qui ne serait pas reconnu en tant que capitaine mais bel et bien en tant qu'humain, comme si il cherchait continuellement à regagner son humanité…

Finalement il avait bien réfléchit durant son exil loin de toute civilisation, et il avait décidé de ne plus vivre dans le passé, ce pourquoi il avait sectionné ses cheveux. Il était d'ailleurs un peu surpris que le Krytien l'est reconnu, mais il fallait croire qu'il n'était pas un haut gradé dans la hiérarchie de ce peuple pour rien…

- Je suis votre homme. Dit-il alors subittement ce qui fît lever le museau de Rock, comme si il avait compris ce que venait de dire son maître. J'ai une dette envers vous pour… Il baissa légèrement la voix afin de ne pas se faire entendre, comme si il ne désirait pas attirer l'attention. … vous savez quoi.
Schwann n'avait aucunement envie que les gens sachent qu'il était en relation, de près comme de loin, avec un Esprit. Alors déjà qu'il attirait un peu trop le regard des gens de part son apparence et sa réputation, il n'avait pas envie d'être le sujet de discussion à la mode. De plus sa disparition soudaine avait fait pas mal de bruit dans l'Empire, et il savait pertinament qu'il devrait en recourir devant des autorités plus hautement placées… comme le Sénat… ou l'Empereur…

Mais dans le fond, le bretteur savait que ce dernier serait nettement plus compréhensif que les roturiers du Sénat, et il préférait encore avoir la grâce de Kitsune d'Antilles que de devoir comparaître devant cette bande de vieux croulants aussi habile à l'épée qu'un nourisson avec son hochet. Aussi l'impérial n'arrivait pas à supporter ce genre d'individu qui se disait être au pouvoir alors qu'il n'en avait aucun autre que celui des mots.

Mais loin de Schwann cette pensée pour le moment.

- Puis… je dois essayer ceci… Lâcha t-il tristement en regardant le fourreau du katana ayant un jour appartenue à Trycia Oltorain…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Jeu 7 Oct 2010 - 7:02

Citation :
P.N.J. Criath Oloth

Criath sourit devant l'enthousiasme de Rock pour la viande

Scizontania hein? J'avoue avoir essayé de m'y rendre pour leur commanditer des missions, mais ils ne m'ont jamais vraiment laissé entrer, apparemment, ils n'étaient pas intéressés par ce genre de choses... il ne sembla pas s'en sentir vexé pour autant, d'ailleurs, il fallait reconnaître que malgré son apparence assez ténébreuse, Criath était du genre souple de caractère, il en fallait beaucoup pour le mettre hors de lui ou le contrarier. Il but une nouvelle gorgée d'hydromel, tout en regardant le chien, il devait reconnaitre qu'il le fascinait, c'était vraiment une belle bête, et il allait assez bien avec le chevalier... le krityen fut cependant surpris que le Capitaine se porte volontaire pour la petite quête des objets de synthèse

Vous voulez vraiment venir? Vous savez, c'est surtout une chasse aux monstres, un homme de votre trempe et de votre réputation n'a pas forcément besoin d'accomplir ce genre de besogne...

Mais lorsque Shwann parla d'une dette, il secoua légèrement la main, signifiant clairement le peu d'importance de cette dette

Et vous ne me devez rien! D'autant que cette mission n'est pas pour moi, donc même si vous vous sentez redevable, vous ne me rendrez rien en venant avec moi pour ça!

Il remarqua alors un homme étrange qui s'était approché et qui attendait visiblement de lui parler... il l'avait remarqué en train d'observer l'annonce et discuter avec le barman... le krityen trouvait qu'il avait déjà nettement plus l'allure de quelqu'un ayant besoin d'accomplir ce genre de boulot

Bonjour... je peux vous aider? Vous venez pour l'annonce?

Il invita l'homme à s'assoir, il ne semblait pas être de l'Empire, n'ayant aucun blason ou autre marque s'y rattachant, peut être des guildes... sa tenue ne laissait pas trop présager de ses aptitudes, il semblait manier l'épée, peut être un assassin ou un mage... il lui tendit la main pour le saluer

Criath Oloth, responsable des missions du clan krityen, voici Schwann Oltorain, Capitaine de l'Empire... le Seigneur Oltorain se porte également volontaire pour la petite quête que vous avez vue sur le tableau d'affichage, si vous venez tous les deux, vous devrez vous partager la récompense... mais l'avantage de la chasse aux monstres, c'est que tous les galds et objets récupérés en cours de route seront pour vous...

Il ignorait, évidemment, que les deux hommes se connaissaient déjà, mais il préférait annoncer les choses clairement. Il but une nouvelle gorgée d'hydromel en attendant de voir ce que les deux hommes décidaient.... il était tôt, la matinée était assez pluvieuse, mais là où ils allaient se rendre, la météo pouvait être totalement différente...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
ValerianMessages : 162
Date d'inscription : 18/08/2010
Age : 27
Localisation : Dans Terca Lumireis
avatar

Personnage
Elément: Neutre
Arme: Aphansa
Classe: Mage
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Jeu 7 Oct 2010 - 11:53

La taverne n’était pas très visiter à cette heure, étonnant vu les travailleurs en contrebas et la relève qui a lieu, mais cela permit d'écouter distraitement les propos de l'impériale. Deux choses devinrent alors une évidence :
Schwann n'aimait pas qu'on emploie le mot seigneur pour le désigner et il parlait de son bras vu le mouvement de sa tête et ce dégoût? qui l'enveloppait, grisonnant ce qui était déjà noir. L’invite du krytien l’interpella et le sortit de sa rêvasserie tandis qu’il s’approcha avant de poser un genou à terre et de caresser la fourrure de Rock. Cela faisait bien longtemps qu’il ne l’avait pas vu et le canidé aima sa caresse. Il faut dire que Kashka et lui avaient grandi ensemble, et le mage avait été fier que Schwann le choisisse à l’époque car personne ne lui correspondait comme partenaire.


Bonjour Schwann. Il semblerait que nos routes se croisent à nouveau. Mais je serais heureux de travailler avec vous et de voir les progrès de Rock. Dommage que je ne sois pas repasser pas Scizontanya, il aurait retrouvé un vieil ami.

Le mage continua à embêter le chien durant son repas, tout cela étant bien sûr un jeu bien connu dans leur ville natale, une certaine complicité en somme. Le laissant tout à son repas, il reprit la parole après s’être installé en face des deux hommes.

Je suis partant mais je tiens à préciser deux choses Mr Oloth. Je ne suis ni un guildien, ni rien d’autre. Disons que ne connaissant pas assez le monde et ces méfaits, je n’ai choisi aucune catégorie, et la ville krytienne m’étant interdite, je ne peux me renseigner à la source de ce point de vue là, mais ça ne saurait changer…
Bref, je suis bien là pour la récompense, par pure nécessité, comme vous vous en doutez mais combattre au côté d’un krytien me sera grandement profitable. C’est un butin en soit.


Bien évidemment, l’étonnement fut de mise pour son interlocuteur car il ne pouvait comprendre, surtout avec sa capuche sur la tête.
Un serveur passa près de la table pour savoir si nous désirions quelque chose. Je déclinais son offre, les effluves d’hydromel et de café me suffisant largement.

Combien de temps attendons-nous avant de partir ? Je pose cette question dans le seul but de savoir jusqu’à quel moment je peux visiter la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Jeu 7 Oct 2010 - 21:22

Le chevalier se laissa aller sur son siège avant de venir passer sa main organique dans ses cheveux. Il était un peu surpris que tant de personnes est réussis à le reconnaître malgré qu'il c'était coupé les cheveux, mais un oeil et un bras en moins ne devaient pas le faire passer inaperçu, même si son bras artificiel était presque tout le temps masqué par des vêtements et/ou armures.

Au moment où il avait décidé de réduire sa pillosité crânienne, Schwann avait longuement hésité à découper ces derniers. Par le passé il lui était arrivé bon nombre de fois de le faire, mais c'était plus pour ne pas trop attirer l'attention, être comme monsieur tout le monde, et en général il avait toujours fais en sorte que son oeil borgne ne soit pas visible. Alors le fait qu'aujourd'hui tout le monde puisse voir ce dernier devait être assez incommodant.
Mais ce qui l'avait le plus fait hésiter était sans doute car dans le fond une part de lui n'avait pas voulu accepter ce passé qu'il continuait encore et encore de fuir, et même aujourd'hui il savait qu'il ne pouvait pas vivre avec ce dernier. Toutefois il essayait désormais, et c'était là une sorte de progression, même si il avait encore du mal à en prendre conscience…

Sa main glissa le long de son visage, venant ainsi toucher la cicatrice qui faisait que son champ de vision était nul sur tout le flanc droit. Il tendit alors le bras vers la table afin de saisir sa tasse de café, cette dernière commençant seulement à ne plus émettre de fumée, signe qu'elle refroidissait. Il en but une légère gorgée avant de reprendre.

- Que vous soyez d'accord ou non, je considère avoir une dette envers vous. Il venait de parler sur le ton le plus sérieux qu'il pouvait arborait, et cela laissait presque à penser qu'il ne fallait pas le contrarier là dessus. En vous accompagnant cette missive sera vite bouclée, et j'imagine que vous aimeriez pouvoir vous débarasser de cela le plus vite possible afin de porter votre attention sur quelque chose de plus important, non ?
A ce moment là, un jeune garçon s'approcha et lorsque Schwann réussit à apercevoir son visage, le premier geste qu'il eût fût de soupirer. Décidément, partout où il allait il semblait devoir rencontrer cette personne. En soit cela ne le dérangeait pas plus que ça, mais le bretteur allait sans doute finir par se méfier. Après tout, l'influence de Ségonar était plus grande qu'il n'y paraissait et ce gamin pouvait très bien être ici pour saisir la moindre occasion d'affaiblir les rangs de l'Empire.

Mais ça, c'était sans nul doute le côté un peu paranoïaque du chevalier, et quand bien même cette hypothèse serait fondée et véridique, le capitaine ne risquait sans doute pas de se faire mettre au tapis par un jeune homme en pleine apprentissage.

Quand Valerian s'abaissa afin de caresser l'animal, Rock se laissa faire en inclinant légèrement la tête sur le côté, ses yeux se fermant alors qu'il profitait du geste que l'on lui accordait. C'était assez étrange que de voir un tel spectacle alors que le chien guerrier avait les babines pleines de viande rouge presque sanglante, mais dans le fond cela amusait sensiblement le propriétaire de la bête, ce qui le fît esquisser un léger sourire, un peu triste comme d'habitude…

- Je vois que Rock a la cote. Lâcha t-il sur un ton sensiblement amusé, faisant presque paraître qu'il en était jaloux. Mais rapidement il reprit son sérieux et se leva pour saluer le jeune homme. Ravi de te revoir gamin.
Aucun protocole n'intimait à Schwann de devoir vouvoyer le garçon, sans compte que techniquement, il ne lui devait rien. Et comme le capitaine préférait être le plus à l'aise possible lorsqu'il parlait avec quelqu'un, il ne voyait aucun intérêt à perdre du temps avec des formules de politesses inutiles qui ne changerait au final pas grand chose, surtout si ils devaient travailler ensemble…

Sans plus attendre, l'officier ingurgita d'une traite ce qu'il restait dans sa tasse avant de jeter un dernier coup d'oeil à l'intérieur, constatant qu'il restait un fond de sucre persistant à s'accrocher à la paroie de porcelaine. Il déposa finalement le récipient sur la table et revînt se caler au fond de son fauteuil.

- La récompense ne m'intéresse pas. Dit-il finalement assez subittement. Mon salaire est plus que correct et si j'accepte de participer à cette mission c'est uniquement car je considère avoir une dette et que je dois me familiariser avec cette arme.
Une fois de plus son regard se porta sur le katana de sa mère. Il ne connaissait même pas la couleur de cette lame car jamais il n'avait vu Trycia l'utiliser. D'ailleurs le fourreau était scellé, et il lui faudrait briser les sceaux afin d'utiliser aussi bien l'épée longue que la courte.

En fin de compte il ne savait pas grand chose de sa mère. Cette dernière avait toujours fait en sorte d'éluder son passé, comme si elle n'y était pas spécialement attachée. Ou alors car elle ne voulait pas revenir dessus… Décidément cette famille était des plus étranges, et malgré lui il avait sans doute hérité de tous les secrets qu'elle cachait sans même avoir encore découvert un dixième de ces derniers. Mais aujourd'hui il se sentait prêt à affronter ce passé, aussi bien le sien que celui de ses parents.

Sans s'en rendre compte le guerrier avait arborait un air triste et ayant momentanément oublié qu'il n'était pas seul il se ravisa rapidement, tournant son regard vers Rock qui leva son museau dans sa direction. L'impérial cherchait pour l'instant à fuir le regard des autres, sans doute pour éviter que l'on vienne l'interroger sur ses pensées, car même après deux mois il était toujours aussi peu enclin à parler de lui même.

- Viens là… Chuchotta t-il à l'attention du chien en tendant sa main, paume ouverte, vers l'animal. Ce dernier se rapprocha et Schwann laissa sa main glisser sous sa gueule afin de lui gratter le cou, la bête semblant apprécier une telle attention.

Lorsque le capitaine retira sa main, il remarqua que cette dernière était pleine de sang animal. Il l'avait approchée un peu trop des babines de Rock et cette dernière était désormais souillée de tout ce sang. Mais en fin de compte il esquissa un léger sourire toujours aussi triste en se disant que ses mains étaient déjà souillées depuis bien des années…

Ce fût Rock qui le tira de nouveau de ses pensées en venant lui lécher l'intérieur de sa paume. Malgré les apparences, cette bête était bien plus affectueuse qu'il n'y paraissait et semblait comprendre ce que ressentait son maître. C'était sans doute pour cela que Criath était intéressé par l'animal : car il pouvait ressentir une intelligence de la part de cette dernière, et à cet instant, Schwann enviait un peu les Krytiens…

Il releva la tête en laissant le chien faire ce qu'il lui plaisait de sa main, reprenant alors le conversation.

- Sauf si certaine obligations vous obligent à partir aujourd'hui, je peux attendre plusieurs jours si il le faut. Il leva le regard sur la lumière au plafond afin de réfléchir un instant, puis il reprit. Et je peux allégrement vous offrir mon hospitalité en vous proposant de venir chez moi pour la nuit.
Il se doutait bien que le jeunot et Criath avaient déjà payés leurs chambres mais en tant que capitaine impérial ▬ surtout dans cette ville ▬ il pouvait aisément les faire rembourser…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Jeu 7 Oct 2010 - 21:41

Citation :
P.N.J. Criath Oloth

Criath était intrigué par la complicité entre le chien et les deux humains, aussi bien avec l'inconnu, car il ne connaissait toujours pas son nom, qu'avec Schwann.

Il tourna la tête vers l'extérieur


Nous sommes à peine le matin, nous pouvons partir maintenant si cela vous intéresse. Pour la récompense alors, vous vous débrouillerez entre vous...

Il se leva et alla payer sa consommation avant de revenir vers les deux hommes

Bon, et bien si vous êtes prêts, je vous propose d'aller vous acheter de quoi vous ravitailler en cours de route, gelées, potions et nous nous retrouvons à l'entrée de la ville, du côté Est vers Eloher d'ici une demi-heure, le premier objet à récupérer est un bec en clairon, enfin il en faut une bonne dizaine apparemment... et on n'en trouve que sur les trompetteurs qui se baladent justement dans le coin... nous devrons ensuite aller au lac nieffel pour affronter des Gentimieux et ainsi récupérer des fourrures de chaigle... pour la suite, on verra après!

Il frappa doucement du plat de la main sur la table et commença à sortir, puis il se tourna vers le guildien

Au fait, il me faudra au moins votre nom pour le mettre sur mon rapport... j'espère que vous pourrez me le donner à un moment ou un autre, ou au moins un pseudonyme... à toute à l'heure...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
ValerianMessages : 162
Date d'inscription : 18/08/2010
Age : 27
Localisation : Dans Terca Lumireis
avatar

Personnage
Elément: Neutre
Arme: Aphansa
Classe: Mage
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Ven 8 Oct 2010 - 15:30

Se tournant vers Schwann, il s’inclina en retour.
La première chose qui marqua Valerian fut les paroles lourdes de sous-entendu de la part de ce dernier surtout, car depuis le temps, il se connaissait quand même un minimum. Il était méfiant, cela était clair au moins mais comment ne pas l’être au nombre de rencontre qu’ils ont eu pendant une si courte durée.
Il faut dire aussi que où le capitaine impériale était, il y avait de grande chance que Taimu l’était aussi ce qui induisait forcément qu’il se rencontre vu son statut par rapport à son subalterne. Mais bon, cette méfiance là était tout autre, issu du même stress que tout les impériales qu’il avait rencontré depuis peu sur sa route.

Malheureusement, aucun n’a voulu lui en parler bien qu’il en devinasse suffisamment rien qu’en les regardant. Qu’elle peur pouvait ébranler l’empire qui d’après ce qu’il avait lu et entendu, avait survécu depuis bien des siècles et plus encore.
Cela resterait une question sans réponse dans l’immédiat mais le mage comptait bien la poser quand le seigneur ici présent lui ferait confiance.

Une idée fugace traversa son esprit : Pourquoi pas ? Qui sait, peut-être que si je découvre que leur idéologie me correspond le plus, je me retrouverais moi aussi dans l’armée, et peut-être même dans son régiment. J’ai entendu dire qu’une krytienne l’aurait rejoint alors pourquoi pas moi ?

Il continua à rire mentalement jusqu’à ce que la réponse du chevalier ne le désarçonne. Il ne se préoccupait en rien de la récompense et proposait même de les héberger pour la nuit.
Ce que ne pouvait savoir l’homme assis devant lui, c’était que son invitation tombait à point nommer. Au souvenir de l’hôtesse de la Betelgeuse, une envie irrésistible de ne plus y retourner fit voir à ses yeux cet homme comme son messie du jour.
De plus, il voulait discuter avec lui pour savoir comment allait Rock, même si visiblement il se portait bien et était très affectueux avec son maître. Une drôle d’équipe mais qui s’accordait bien en somme.

Mais ce qui le surprit le plus, ce fut le magnifique ouvrage que possédait l’impérial. Un katana d’une grande finesse, cela se voyait rien qu’au fourreau de l’arme en question, que le créateur avait signé. Malheureusement, il ne pouvait en connaître le nom mais il se dit que son compagnon avait de bien belle chose en sa possession. Il remarqua alors qu’elle n’était pas seule à s’ajuster à son côté pour défendre son possesseur.


Venant de votre part, cela ne m’étonne pas. Sachez Schwann, que vous recevrez de ma part un présent quelques temps après que nous en ayons fini. Et il n’est pas la peine de le refuser. Si il ne vous intéresse pas, considérer le juste comme un présent, et si vous refusez toujours, donner le à un de vos hommes, ou femme…

Prêt à suivre le krytien, le métissé se rappela qu’il ne s’était pas présenter à lui lorsque ce dernier le lui fit remarquer. Un oubli de sa part, certes, mais un oubli fâcheux car il doit penser bien des choses. Bref, cela ne le gênait en rien de le lui dire mais ces derniers temps, il s’était fait une petit réputation et il ne savait pas comment réagirait l’homme car Schwann ne s’était pas plus « agiter » que d’habitude à sa vue.

Mon nom est Valerian Ashtara, comme pourra vous le confirmer notre compagnon. dit-il tout en se pliant en deux pour le saluer en retour de tout à l’heure Je sais pas ce qui m’arrive mais voilà que j’oubli de me présenter et de le saluer. C’est pas ma journée, bon faut dire que ça fait un temps que j’ai pas vu des gens civiliser aussi.

Pour le reste, je finirais dehors si vous me le permettez car nous aurons tout le temps de parler sur la route, surtout que je passe à la Betelgeuse et que je vous attendrais du côté Est. Je suis un peu à court, je vous l’ai dit mais ce ne sera pas un problème. Enfin je pense.


Il ne pouvait en être sûr. Il ne connaissait que les trompetteurs, n’étant jamais aller au lac nieffel. Et surtout, il ne se voyait pas demander à l’impérial d’user de son influence pour acheter ce dont il avait besoin. C’est pourquoi il suivit les deux hommes à l’extérieur sans rajouter mot au précédent.


Dernière édition par Valerian le Ven 17 Déc 2010 - 16:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Dim 10 Oct 2010 - 18:09

Il n'y avait pas grand chose que le capitaine impérial pouvait désormais faire à l'heure actuelle si ce n'est suivre le Krytien chargé de faire mener à bien cette quête. Bien entendu cela risquait d'être rapidement terminé avec un officier reconnu de l'Empire ▬ surtout que les progrès qu'il avait dû faire durant les deux mois où il n'avait pas donné de nouvelles devaient être important. Alors en plus de cela il se trouvait être avec un mage qui lui apporterait sans aucun doute un soutien non-négligeable. Et pour couronner le tout, un membre du conseil Krytien que le brigadier connaissait comme combattant plus que doué se trouvait aussi être là, bien qu'il ne savait cependant pas si lui participerait aussi aux affrontements ou ne se contenterait que de rester un simple observateur.

Aussi, après ce court moment de réflexion sur le groupe qui s'engageait dans une petite virée au travers Terca Lumireis, Schwann se leva enfin du fauteuil dans lequel il était avachit depuis le début de cet entretion, plongeant alors sa main organique dans la bourse où se trouvait quelques galds. Il en déposa une poignée contenant une somme légèrement supérieur à celle de sa consommation afin de pouvoir laisser un pourboire au serveur puis il se dirigea à son tour vers la sortie, prennant ainsi la même route que Criath, sans quoi il ne pourrait pas accomplir cette tâche.

Rock ne c'était pas fait prier pour partir à la suite de son maître, marchant à ses côtés en regardant autour de lui, comme si il prennait soin de s'assurer de la sécurité de son propriétaire.
En théorie le guerrier était tout à fait capable de se défendre seul et la présence de chiens guerriers dans la brigade pouvait parfois laisser à penser que Schwann trouvait les hommes trop peu fiables pour vouloir les remplacer avec des créatures possèdent une vélocité tout aussi importante que leur férocité, mais il n'en était rien. Le bretteur trouvait nettement plus convivial de varier les genre, aussi des chiens était sans doute la chose la plus apte à égayer un peu les rangs de la onzième. Les bêtes n'étaient donc pas là pour remplacer les soldats mais plutôt pour les compléter.

Maintenant que les deux compères se trouvaient eux aussi dehors, ils se séparèrent de Criath Oloth et de Valerian Ashtara afin de terminer leurs préparatifs. En soit le capitaine n'avait rien de plus à rajouter à son équipement actuel : il possédait les armes de sa mère et sa désormais coutumière cape ayant une résistance à la lumière. A cela s'ajoutait une banale armure de capitaine sans signe disctinctif de sa personne, et enfin il avait toujours avec lui trois gelées mixtes et une fiole de panacée. Enfin il y avait une sacoche qui semblait être renforcée, et d'ailleurs une fois que le soldat se trouva à la porte Est de la ville il ouvrit cette dernière, plongeant ses doigts dedans afin de récupérer une seringue pleine. Il ne tarda pas à retrousser sa manche droite et à s'injecter le stimulant, son rythme cardiaque s'accélérant comme à chaque fois, alors qu'il attendait maintenant qu'ils partent…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Lun 11 Oct 2010 - 9:45

Citation :
P.N.J. Criath Oloth

Criath hocha donc la tête à l'attention du dénommé Valerian

Très bien Valerian Ashtara! A toute à l'heure alors!

Le krityen sortit donc de la taverne, il avait déjà fait son stock habituel de gelées et fioles de panacée, au pire des cas, ils pourraient toujours faire une halte dans une ville pour pouvoir renouveler les stocks.

Il se rendit dans un premier temps au Quartier Général de l'Empire pour faire une mise au point sur les demandes propres à la ville. Au bout d'une dizaine de minutes, il finit par se diriger vers la sortie Est pour voir Schwann en train de patienter.

Il s'approcha donc et observa la forêt qui se dressait devant eux... il posa les mains sur ses hanches, se tenant droit et souriant en sentant le vent sur son visage


Bon, nous n'aurons pas à aller bien loin dans un premier temps, mais il n'est pas dit que nous arrivions à avoir des becs en clairon facilement, j'ai entendu dire qu'ils avaient la fichue tendance à disparaître avant que nous ne puissions les récupérer, c'est pourquoi cet objet est, mine de rien, assez rare à récupérer...

Il repéra alors, justement, un groupe de 3 trompetteurs qui passaient à proximité, il se tourna donc vers Schwann en souriant

Bon! Autant commencer tout de suite, nous sommes encore à portée de vue, si Sir Ashtara arrive d'ici là, il pourra nous repérer!

Il sortit alors ses sais de leurs fourreaux, une étrange aura rouge les entoura tous les deux, sans même qu'il ait donné l'impression d'incanter un sort, renforçant leur attaque et leur défense et, sans même attendre l'impérial, fonça vers les trompetteurs qui poussaient de petits cris d'alerte, ils se mirent alors tous en formation et foncèrent vers le krityen qui commença une danse souple et élégante, enchaînant les coups hauts et bas sur les oiseaux.

Alors qu'il venait d'en éliminer un, il constata qu'effectivement, il avait disparu promptement en poussière de mana, avant même qu'il n'ait pu récupérer son bec
Flute! Raté celui-ci!

Il essaya donc de se concentrer pour trouver un moyen de récupérer leur bec avant qu'ils ne meurent...

--------------------

Petit défi rp: le bec en clairon
Les trompetteurs sont, pour le moment, au nombre de 2, mais d'autres vont arriver, alertés par les cris de leurs compagnons. Il peut y en avoir autant que vous voulez, le but du jeu est de réussir à leur arracher un bec en clairon.

Sachant que si vous leur coupez simplement le bec comme ça d'un coup, ça les tuera et donc le bec disparaîtra en même temps! Essayez d'avoir un peu d'imagination pour leur dérober leur bec avant qu'ils ne meurent!

Vous devez en dérober minimum 3 chacun, mais vous pouvez échouer autant que vous voulez ^^ Précisez juste que de nouveaux trompetteurs arrivent régulièrement
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
ValerianMessages : 162
Date d'inscription : 18/08/2010
Age : 27
Localisation : Dans Terca Lumireis
avatar

Personnage
Elément: Neutre
Arme: Aphansa
Classe: Mage
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Lun 11 Oct 2010 - 12:15

Valerian ne prit aucun plaisir à ce qui allait suivre car il allait encore devoir se comporter comme un espion. Cela était même une épreuve pour lui.
Après avoir quitter les deux hommes à leur fait, il prit la direction de la Betelgeuse avec réticence. Il ne comptait pas y retourner avant le soir même et le fait de revoir l'hôtesse le crispait d'avance.
Tout d'abord parce qu'il était fiancée; et surtout car elle lui faisait peur. Elle était, elle était... Il n'arrivait même pas exprimer le sentiment qui se dégageait de lui lors des deux fois où il l'a vue, à part qu'elle était trop entreprenante et apparemment, lui était largement à son goût.

C'est pourquoi il voulait esquiver l'affrontement.
Malheureusement pour lui, à peine entrer dans la betelgeuse, elle s'avança vers lui tandis qu'il marchait tête baisser en direction de l'escalier.

- Rebonjour !
Aie, je vais y passer. Soit délicat avec elle. C'est une femme tout de même.
Raclement de gorge avant intronisation de sa fuite de manière poli :

- Rebonjour. Je m'excuse de vous faussez compagnie mais je dois partir à peine arriver.
- Ah oui? Quel dommage. J'espère que vous repasserez par Heliord un jour! Attendez, je vais vous remboursez vu que n'êtes pas rester suffisamment longtemps pour que cela compte!

Pourquoi ça m'arrive à moi! Ça peut pas arriver à TAimu. À non, c'est vrai, ça peut pas lui arriver à lui! À Schwann alors! Non plus, je désespère...
Tandis que son esprit faisait dans le mélodramatique, il intercepta la jeune femme dans as course avant de interrompre avant qu'elle ne recommence à parler :


- Ce n'est pas la peine. Garder l'argent en gage de... de souvenir !
Le mage regretta aussitôt ces paroles qu'il n'a pas murement réfléchi car le visage en face de lui s'éclaira. Il se jura alors de trouver une autre auberge la prochaine fois qu'il viendrait dans cette ville.

Après avoir atteint sa chambre, il se posa quelques minutes sur le lit. Il ne voulait en rien faire attendre son interlocuteur mais il avait besoin de se poser un peu. Depuis sa rencontre avec Taimu, sa vie avait pris un tournant auquel il ne s'attendait pas.
Au moins, elle était plus tourmenter qu'avant, ce qu'espérait Arya. Voyager...
Je pourrais au moins lui raconter à quoi ressemble le monde au moins, dès que je l'aurais retrouver.

Ces pensées divaguèrent et le ramenèrent au colisée, après que les combats furent fini. Il s'en rappelait très bien et espérait pourvoir en parler avec le krytien qui avait l'air d'en connaître bien plus que la moyenne vu son travail.

Il était temps de redescendre mais cette fois-ci, il ne fut pas apostropher car l'hôtesse tenait encore dans ses mains, l'argent de la chambre avec une poigne et une expression qui rappelait l'adoration. Cela lui faisait peur.

 l'approche de la porte Est, il remarqua le garde de tout à l'air, le remercia à nouveau et se renseigna sur diverse chose dans le peu de temps qu'il lui restait. Surtout pour savoir si une autre auberge existait dans a cette ville.


Comme il s'en doutait, ces deux camarades étaient déjà au combat mais ne trouvait pour le moment aucun moyen de récupérer les becs en clairon. Ce n'était pas pour rien qu'il était rare.
Mais il fallait juste avoir le coup de main, et ça le mage l'espérait malgré les conseils des habitants alentour.

Deux trompetteurs se bagarraient ou plutôt essayait de survivre au guerriers alors qu'un groupe de cinq essayait de les prendre à revers. Contrairement à son habitude, ce ne fut pas deux mais cinq éclairs soit un par trompetteurs qui surgirent du ciel dans un magnifique ~ Lightnings sharp ~.
On voyait que la journée ne venait que de commencer.
S'approchant des monstres, il remarqua que l'un d'eux était mort sous le choc.

C'est pas bon ça. Faut que j'en récupère aussi pour moi mais si j'y vais trop fort...
Pour le moment, il s'en sortait bien avec ces adversaires car il n'était que paralysés et non encore mort.
 la sortit d'Aphansa, l'un d'eux se releva et fonça sur le guildien qui perdit son épée au loin. De retour vers lui, le trompetteur ne put recommencer son coup avant qu'une gentille ~ paume élémentaire ~ ne lui soit administrer, et qu'il ne disparaisse avant la possible récupération du bec en clairon.

~ Lévitation ~ La lame s'approcha tout doucement de son, propriétaire qui lui, s'approchait à nouveau de ses adversaire pour récupérer leur becs avant qu'ils ne meurent tous.


Dernière édition par Valerian le Mar 12 Oct 2010 - 16:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Lun 11 Oct 2010 - 21:29

Le Krytien désormais en prise avec l'ennemi, le bretteur analysait la manière dont il se battait, constatant avec satisfaction que Criath était toujours aussi fort et habile qu'avant si ce n'est plus.

Mais pour l'heure Schwann avait un peu l'impression de ne pas faire son boulot, aussi il s'avança lentement au dehors de la ville, ses bottes d'acier écrasant l'herbe fraiche sans pour autant émettre le moindre son au travers le vent balayant les branches des arbres de la région, et lentement il laissa glisser sa main organique jusqu'au pommeau de son arme, retournant cette dernière en se préparant à la dégainer, signe qu'il avait là de mauvaises intentions…

Le capitaine s'approcha d'un groupe de trois Trompetteurs alertaient par les cris de leurs congénères, et le guerrier s'interposa sur leur trajectoire afin de devenir la cible.

Le premier volatille chargea le chevalier en battant violement des ailes, et au moment où il s'apprêta à donner un coup de bec dans sa direction, Schwann avança d'un pas en tirant sur le manche de son arme, le bruit de métal frottant contre l'intérieur du fourreau jusqu'à ce qu'une intense lueur blanche file juste devant le capitaine, rapidement suivit du corps inerte et décapité de la créature…
La tête du monstre avait été découpée net et sans même laisser la moindre trace de sang lors de la frappe. Et Schwann pouvait désormais admirer le katana que tenait un jour Trycia Oltorain entre ses mains. La lame était d'une blancheur sans pareille et ne semblait même pas avoir un jour était utilisée. L'odeur du sang ne semblait pas non plus pouvoir s'imbiber du métal forgé, et ce dernier luisait aussi clairement que les rayons du soleil le permettait dans cette région.

Sur la longueur de la lame se trouvait une inscription que le chevalier n'arrivait toutefois pas à comprendre. Il était persuadé avoir déjà vue cette dernière quelque part mais pour l'heure il n'était pas enclin à essayer de s'en rappeller. Il pouvait juste constater qu'elle était d'une noirceur sans pareille ce qui se contrastait parfaitement avec la couleur majeur de l'arme…

Mais pendant sa contemplation, les deux autres monstres s'approchaient du guerrier, visiblement bien décidés à venger leur confrère.

Sans plus attendre, Schwann se déplaça furtivement avec toute la grâce et la vitesse que lui permettait sa carrure. Il commença d'abord par trancher l'aile d'un des Trompetteurs, laissant ce dernier tomber au sol et avant même que le sang ne commence à couler des deux parties amputées, l'épéiste tourna sur lui même et donna un coup d'épée en direction du haut du corps de l'oiseau qui ne bougeait désormais plus.
Ensuite l'impérial se retourna vivement pour croiser le regard du dernier volatile qui se dirigeait vers lui, levant alors le katana en le prenant à deux mains pour donner un premier coup verticale rapidement suivit d'un horizontale de la gauche vers la droite puis inversement, légèrement en dessous du premier.

Les deux monstres ne bougeaient plus, à terre. Le deuxième vit enfin le haut de son corps glisser lentement pour attérir sur le sol et teinter l'herbe de sang alors que le troisième se détachait rapidement en plusieurs morceaux…

Mais il n'y avait pas d'autre objet que des petits plumes et de la viande de poulet que le capitaine ne pouvait récupérer, et ce n'était pas cela qui l'intéressait le plus tellement ils étaient courants. Il soupira longuement et secoua son arme avant de la rengainer, satisfait de l'acquisition qu'il venait de faire, bien qu'il manquait encore de pratique tellement la différence avec ses épées lourdes était importante. En soit il n'avait pas de problème à la manier, mais si il voulait adapter ses Artes à ce maniement, il lui faudrait un certain temps pour s'y accomoder.

Pendant ce temps, Rock était resté à la bordure de la ville. Il n'avait pour l'instant pas reçu l'ordre de participer à l'affrontement alors il attendait patiement que ce soit son tour…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Lun 11 Oct 2010 - 21:56

HRP: bon ben vu qu'aucun de vous d'eux n'a récupéré de becs en clairons (ou du moins, c'est pas clairement précisé), deuxième round avec les mêmes règles ^^

----------------------

Criath avait sifflé d'admiration en voyant l'épée du chevalier, même s'il ne l'avait pas vu de près, il n'était pas difficile de constater que c'était une belle pièce!

Mais il préférait se concentrer sur les trompetteurs, n'appréciant visiblement pas que leurs compatriotes se fassent massacrer, ils étaient revenus en groupe plus nombreux que jamais...


Tiens! Je vais essayer quelque chose...

Il posa sa main sur son torse, brillant d'une lueur rouge alors que sa rapidité augmentait grace au sort de ~Hâte il se mit à se déplacer si vite qu'on pouvait croire qu'il était flou... il embrocha alors un trompetteur avec son saï de droite, puis il plaqua sa main gauche sur son bec avant de retirer le saï et de la plaquer au sol, la plaie n'était pas assez profonde pour le tuer, et c'est alors que sa main gauche lança un sort de ~Premier Soin en même temps que son saï coupa le bec qui resta alors dans la main du krityen

Ouais! J'en ai un!! hurla t'il à l'attention des deux autres, mais c'est là qu'il dut vite se baisser car d'autres trompetteurs fonçaient sur lui... il esquissa un délicat sourire alors qu'il se concentrait pour éviter souplement chaque coup de bec ou de griffe tout en rangeant le précieux objet dans sa petite sacoche.

Alors que les trompetteurs tentaient de l'encercler, on put voir le regard concentré du krityen, il croisa alors les bras repliés devant lui avant de mettre un genou à terre, puis il planta violemment ses saïs dans le sol, déclenchant une onde de choc perturbatrice pour les oiseaux
~Onde terroconfuse les trompetteurs se mirent alors à tourbillonner dans tous les sens, se frappant entre eux, allant même jusqu'à se tuer

Flute! il se précipita pour tenter de soigner un trompetteur dont il tenait le bec, mais trop tard... celui-ci disparut dans sa main...

Il se remit donc à essayer sa technique, mais il se rendit compte que le timing devait être d'une précision impressionnante et ça ne marchait pas à tous les coups... en revanche, des petites plumes, ils en avaient à la pelle, la zone en était presque recouverte avec quelques morceaux de poulet..

C'est alors qu'il réussit à coincer un trompetteur sous son aisselle, il lança alors l'arte
~Stop pour essayer de l'immobiliser totalement, arrêtant ainsi le rythme cardiaque de la bête sans la tuer... de là, il découpa alors à l'aide de son saï le bec qui tomba tout seul... Hmm dit il avec une légère satisfaction pendant qu'il poignardait le reste du corps du trompetteur avant de récupérer le bec en clairon au sol... ça lui en faisait déjà deux, c'était pas si mal!

Mais il se disait qu'il valait peut être mieux en avoir au moins un de plus si ce n'est deux... maintenant qu'il avait la technique, il se remit en chasse, les trompetteurs commençaient à se dire qu'ils étaient trop forts pour eux, et se mettaient donc à fuir. Il dut s'y reprendre à deux fois pour récupérer son troisième bec en clairon, mais il ne lui fallut qu'un seul essai avec son sortilège
~Stop pour en obtenir un 4ème... vérifiant qu'ils étaient bien à l'abri dans sa sacoche, il essuya un peu le sang qui recouvrait déjà en partie ses vêtements, plus ceux des monstres que le sien, il n'avait que quelques griffures, rien de bien méchant, mais il préféra se lancer un ~Récupération au cas où, certains poisons mettent parfois du temps à se manifester...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
ValerianMessages : 162
Date d'inscription : 18/08/2010
Age : 27
Localisation : Dans Terca Lumireis
avatar

Personnage
Elément: Neutre
Arme: Aphansa
Classe: Mage
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Mar 12 Oct 2010 - 16:32

À son arrivée près des trompetteurs, seul un avait finalement survécu au choc. Pas terrible mais cet exercice restait un bon entraînement du contrôle de son mana et donc de la puissance qu'il confère à ses attaques.
De nouveau, un groupe sept trompetteurs apparut cet fois mais contrairement aux autres, il n'attendirent pas de se prendre des coups pour s'enfuir car l'un de leur congénère se faisait tuer par le chevalier. L'instinct de survie pris donc le dessus pour leur permettre de survivre.

Manque de pot ou heureusement pour eux car cela leur a évité bien des souffrances, il tombèrent sur le mage qui était déjà entrain de préparer à nouveau son arte de foudre mais en le calibrant précisément. Il ne fallait pas que ces adversaires meurent cette fois-ci, sans avoir donner leur du. Le ciel s'illumina tandis qu'un grondement sourd se faisait déjà entendre. Sept éclairs les frappèrent l'un après l'autre.

Mais le groupe s'éloigna tandis qu'un autre arrivait du côté opposé. La puissance n'était pas suffisante contrairement au premier coup qui l'était trop, par conséquent il fallait viser un juste milieu entre les deux. Ce qu'il essaye de rechef avec méthode.
Il s'approcha d'eux tandis qu'Aphansa était enfin à porter de main. La prenant agilement, il découpa un à un les becs des cinq monstres qui avaient survécu, bien heureusement pour lui, après s'être effondré à terre. La découpent de la lame pris un peu de temps car bien qu'ils étaient paralysés, il gesticulaient sous le poids de l'homme comme si cela n'était rien pour eux.

Sa besogne terminer, il prit la direction de ses collègues qui finissaient eux aussi le travail qu'ils avaient en ce lieu.
Il se promit qu'il recommencerait l'exercice avec différents artes.


Dernière édition par Valerian le Ven 15 Oct 2010 - 11:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Jeu 14 Oct 2010 - 17:17

Une légère brise s'engoufra au travers des arbres, soulevant l'amas de petites plumes qui recouvrait désormais le sol en entourant le chevalier qui semblait disparaître derrière ce spectacle aérien…

Mais les cris des monstres suivants ne tardèrent pas à se faire entendre au loin à la lisière de la foret, et non-désireux de se faire encercler par ses adversaires, Schwann prit l'initiative d'aller à leur rencontre, traversant alors la pluie de duvet qui parsemait l'atmosphère dans lequel il se trouvait pour se trouver directement face à quatre autres Trompetteurs qui avaient un peu d'avance sur leurs confrères.

A la tête du groupe s'en trouvait deux l'un à côté de l'autre. Le premier reflexe qu'eût le bretteur fût de poser sa main sur le garde de son arme et de tirer rapidement celui-ci de son fourreau, cela sans un bruit. Il effectua alors un unique mouvement circulaire sur les créatures, les touchants deux fois chacun. En soit il savait qu'effectuait une telle technique était dangereux, cela ralentissait la course de la frappe à chaque fois que l'arme entrait en contact avec l'adversaire, mais le tranchant du katana était tel que sur des monstres si faibles il pouvait se permettre une telle bavure. Et alors que les dépouilles tombaient lentement, le capitaine s'appuya sur l'une d'elle pas encore totalement au sol et sauta de telle manière à arriver au dessus du Trompetteur se trouvant derrière les deux macabés, celui lui servant d'appuie se retrouvant littéralement écrasé contre le sol.

Pendant son saut, Schwann rengaina son arme tout en effectuant un mouvement similaire à celui qu'il effectuait lors de son Champ de Destruction, et lorsqu'il pût enfin se retrouver assez près de sa cible grâce à la gravité, il frappa sans relâche l'animal d'un coup de fourreau, le plaquant au sol tout en l'immobilisant…

Ainsi bloqué au sol, le volatile était désormais bien limité dans ses mouvements, battant par moment des ailes comme si il espérait pouvoir s'envoler de nouveau. Le capitaine posa son pied sur la bête et laissa sa main de mana attraper le bec de celui-ci… tirant alors un grand coup dans une volée d'hémoglobine, le corps du Trompetteur semblant s'agiter encore quelques instants après s'être fait arracher une partie de lui… pour finalement succomber sous la douleur…

Dans son dos, le chevalier pouvait entendre les battements d'aile de son dernier adversaire. Il siffla alors un bon coup qui résonna dans une bonne partie de la vallée et rapidement Rock réagit, poussant sur ses puissants muscles afin de venir s'occuper de la volaille vivante qui comptait s'en prendre à son maître, et pendant que son chien accourait, l'humain tira le wakizashi de son fourreau, lançant l'arme en direction de l'animal qui s'en saisit alors dans sa gueule avant de sauter sur le dernier Trompetteur en approche…

L'arme était d'une manufacture similaire à celle du katana, comportant là aussi des inscriptions sur la lame mais pourtant différente, la signification qu'elles avaient devant sans nul doute être autre.

Rock planta alors l'arme dans l'aile du monstre sans le tuer, faisant ainsi tomber son adversaire au sol avant d'utiliser ~Larcin~, technique sans doute la plus adaptée pour dérober ce qu'il désirait sur le volatile, et sans comprendre clairement comment il avait fait, Schwann voyait désormais son fidèle canidé s'approcher de lui avec un bec en clairon et la lame courte dans la gueule, l'impérial récupérant le tout avant de rengainer l'arme blanche et d'ajouter l'objet à son équipement. Il donna aussi une tape affective sur la tête de l'animal afin de le féliciter.

- Brave bête…
Le chien ferma les yeux, profitant une fois de plus de l'affection qui lui était adressé, ce qui était définitivement troublant étant donné qu'il ressemblait plus à une machine de guerre qu'à une bête bien dressée et affectueuse.
Mais subittement il dressa les oreilles et leva le museau, ce qui alerta l'impérial…

- D'autres ? Demanda t-il nettement et clairement alors que le mammifère renifla l'air, sentant alors la présence d'autres oiseaux pour tourner son regard vers l'Est… trois autres monstres arrivant au loin…

Schwann redonna alors son arme secondaire à son familier et reprit la sienne à deux mains cette fois-ci : il était temps d'en finir, et tous les deux n'allaient pas se priver de ce petit divertissement…

Traversant de nouveau un nuage de plumes, le bretteur et son chien courraient en direction de la volaille, et le premier à être en prise avec l'ennemi fût naturellement Rock, sa vélocité étant plus importante que celle du chevalier.
Il sauta donc sur le premier Trompetteur en tranchant une nouvelle fois l'aile de son adversaire qui tomba lourdement au sol avant d'émettre une puissante vibration de son bec en forme de trompette, et comme le canidé du capitaine avait une audition relativement sensible, il sentit parfaitement cette dernière passer au travers de ses oreilles… sauf que cela ne l'arrêta pas. Il tenta un nouveau ~Larcin~ en fonça en direction de l'oiseau… pour n'obtenir qu'une petite plume comme lot de consolation…

De son côté, l'impérial se décida enfin à utiliser un Arte avec l'arme de Trycia, le ~Loup fantôme~ lui permettait alors de rattraper ses cibles en découpant l'une d'elle en deux coups de lame net et précis, laissant alors une dépouille dont rien était vraiment récupérable tellement elle était hachée menu. Il allait devoir innover si il espérait récupérer encore un bec en clairon…

Désormais à terre, le Trompetteur qu'affrontait Rock ne pouvait que faire vibrer ses cordes vocales pour se défendre, immobilisant alors le chien tellement les attaques étaient répétées inlassablement. Il essayait d'avancer pas par pas, mais à ce rythme là il ferait un malaise avant d'avoir pût atteindre sa cible, et il n'était pas difficile de voir que l'animal tremblait tellement les secousses produites dans son crâne lui faisait atrocement mal…

Schwann essaya cette fois-ci de se rapprocher le plus possible de son dernier duel, levant alors son épée longue et fine afin de fendre l'air d'une ~Nuée de dragons brillante~, sauf que les bourrasques créaient lors de l'Arte donnèrent plutôt à l'oiseau l'envie de prendre de l'altitude afin d'esquiver celles-ci, et au final il continua de prendre de la hauteur afin de foncer en piqué en direction du chevalier…

Les vibrations étaient de plus en plus insoutenables, et si un humain avait pût rentrer dans la tête du chien pour voir ce qu'il voyait, il n'aurait eût qu'une vision floutée par le vertige qu'il commençait à ressentir…
Il cramponna donc ses pattes au sol et essaya de se concentrer afin de satisfaire les désirs de son maître et terrassant cet animal, relâchant alors une ~Feuille tombante~ qui propulsa Rock derrière le dos du volatile afin de ne plus se trouver sur la trajectoire des ondes de choc, le wakizashi brillant alors d'une lueur éblouissante sous un des rares rayons du soleil qui passait au travers du feuillage de la région…

Toute la musculature du capitaine était tendue. Il sentait encore l'adrénaline faire battre son coeur à une vitesse alarmante, et quand le Trompetteur fonça dans sa direction, il ne se contenta d'avancer que d'un seul et unique pas pour terrasser son assaillant…

Rock et Schwann découpèrent en même temps les oiseaux, ne laissant que deux dépouilles décapitaient net. Mais ils n'avaient pas pût récupérer de bec en clairon ainsi, et il allait sans doute encore falloir qu'ils se démênent pour cela.
Mais soudainement un autre Trompetteur les chargea alors que chacun se rapprochait l'un de l'autre. Celui-ci semblait être énervé de voir ses confrères être massacrés sans aucune pitié et comme si un monstre était capable d'éprouver un désir de vengeance, il fonçait en piquer en direction du duo sans même que celui-ci ne l'est remarqué.

Le capitaine éternua soudainement ce qui lui fît stopper son marche, et comme toute personne normale, dès qu'il éternuait il fermait les yeux, en l'occurence son dernier oeil vu qu'il était borgne.
Quand il le rouvrit il eût juste le temps de voir un Trompetteur passer devant lui avant de s'écraser dans la terre à leurs pieds, le chevalier esquissant un sourcil interrogateur tellement il ne comprenait rien alors que Rock pencha légèrement la tête sur le côté, tous deux se regardant alors, l'incompréhension se lisant parfaitement sur leur visage, même celui du chien.

- Bon… Bah… Schwann haussa les épaules et s'approcha de l'oiseau complétement sonné par son atterissage raté. Cette victoire n'avait rien d'héroïque du tout mais un objet comme le bec en clairon étant trop difficile à récupérer pour faire des caprices à ce sujet, le bretteur se contenta uniquement de tenir le volatile alors que son chien employait une nouvelle fois ~Larcin~, chopant le bec dans sa gueule avant d'effectuer une figure acrobatique pour le lui retirer…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Ven 15 Oct 2010 - 7:52

Citation :
P.N.J. Criath Oloth

Les monstres partaient en fuyant... Criath se passa doucement la main dans les cheveux pour enlever quelques plumes qui avaient volé et rejoignit les deux autres en sortant sa bourse de son dos

Bien... il m'en faut 10, j'en ai déjà 4, donc vous n'avez qu'à m'en donner 3 chacun et garder les autres pour vous!

Il récupéra les objets et les rangea précieusement dans un petit sac avant de mettre celui-ci dans son gros sac sur son dos. Il vérifia que son équipement était bien attaché avant de se tourner vers les autres

Bien... nous allons devoir faire route vers Dahngrest pour nous rapprocher de la forêt de Keiv Moc... il leva la tête pour observer le ciel

J'espère que ça va se couvrir, les popper ne se montrent que par temps brumeux... nous devons récupérer 10 ailes éventail, et ce sont également les seuls à avoir ce type d'ailes...

Il commença donc par se diriger vers Heliord

Nous devons prendre l'autre sortie pour aller à Dahngrest, à moins que vous ne souhaitiez faire une pause, je pense que nous pouvons partir directement?

Il rentra donc en ville et traversa d'une marche assez simple mais déterminée jusqu'à arriver de l'autre côté, il regardait un peu l'horizon, mais la falaise empêchait de voir la forêt de Keiv Moc d'ici, mais le temps semblait se couvrir là bas, c'était une bonne chose, sinon ils devraient attendre la nuit... il était assez facile en soit de dérober une aile éventail à un popper, le plus difficile serait surtout de les trouver. Non pas que c'était une espèce rare, mais bon sang qu'ils savaient bien se planquer...

Le krityen mit ses mains dans ses poches et s'accouda au rempart derrière lui en attendant les autres...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
ValerianMessages : 162
Date d'inscription : 18/08/2010
Age : 27
Localisation : Dans Terca Lumireis
avatar

Personnage
Elément: Neutre
Arme: Aphansa
Classe: Mage
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Ven 15 Oct 2010 - 11:44


Après avoir remis trois bec en clairon à Oloth, il rangea les trois autres dans son sac, ainsi que les plumes et autres objets de synthèse laisser par les trompetteurs des des hommes en sa présence.
À l'invite du krytien, Valerian le suivit bien qu'il aurait aimé se reposé un peu. Il n'était pas un guerrier et le mana lui coutait cher, plus qu'à eux.

Mais il ne dit rien, préférant finir cet mission le plus vite possible. S'approchant du krytien qui attendait nonchalamment contre un rempart, il entama la discussion :

- Maintenant que ce travail est fini, nous pouvons parler librement. Il n'y a que moi qui ne se soit pas présenter comme il se doit. Valerian Ashtara, ancien guerrier de venu mage guildien pour le moment, originaire de Scizontanya et est à la recherche de toute information qui lui tombe sous la main.

Le mage lui tendit la main, attendant que Criath se présente avec autant de détail. Il ne le connaissait pas aussi bien que Schwann, c'était donc important de savoir avec qui on combat.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Ven 15 Oct 2010 - 11:54

Citation :
P.N.J. Criath Oloth

Criath pencha la tête sur le côté en souriant suite à la présentation de Valerian, il lui serra la min d'une bonne poigne avant de lui répondre

Criath Oloth, voleur krityen et membre du Conseil de Guerre... je suis chargé de coordonner toutes les missions entre les clans, qu'elles soient civiles ou militaires et faire de mon mieux pour trouver des volontaires pour chacune...

Il lâcha sa main et croisa les bras sur sa poitrine en restant appuyé sur son rempart

Si vous cherchez des informations, je peux peut être vous renseigner? Je vadrouille en permanence sur Terca Lumireis, il est rare que je reste plus de 2 jours au même endroit... et en échange, vous pourrez peut être me parler de Scizontania? C'est la seule ville que je n'ai jamais pu visiter...

Il sourit et tourna la tête vers la ville, se demandant lorsque Schwann allait arriver. Il sortit une gelée d'orange de sa poche et la tendit au mage

Tenez, mangez ça! Si vous êtes un mage, vous avez besoin de vous ressourcer en mana... vous vous rechargerez sur le trajet de toute manière, sans compter que si le temps est trop dégagé au niveau de la forêt de Keiv Moc, nous devrons nous arrêter à Dahngrest jusqu'à ce que la nuit tombe...

Il fronça un peu les sourcils, il se disait qu'il espérait qu'ils n'auraient pas à s'arrêter à la ville guildienne, non pas qu'il n'aimait pas Dahngrest, mais surtout que Schwann était un chevalier qui passait assez peu inaperçu, il craignait que cela créé des tensions là bas...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
ValerianMessages : 162
Date d'inscription : 18/08/2010
Age : 27
Localisation : Dans Terca Lumireis
avatar

Personnage
Elément: Neutre
Arme: Aphansa
Classe: Mage
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Ven 15 Oct 2010 - 12:23

Le mage apprécia son offre et récupéra avec un sourire la gelée qu'il mit dans son sac avant de se retourner vers le voleur.
Ainsi donc vous êtes un voleur. Comme ça au moins notre trio devrait se compléter comme il se doit. Pour le mana, ne vous en faîtes pas, je tiendrait le choc. Comme je vous l'ai dit, je suis un ex guerrier. Mais on est jamais complètement changer, donc pour l'endurance ça ira, sauf si vous comptez nous emmenez on ne sait où?

Le mage s'intéressa à son aura car Criath ne laissait en rien transparaître ce qui lui passait par l'esprit. Mais il se dit que cela ne serait pas la peine car elle restait du tout au tout pareil comme lors de leur rencontre, quelques heures auparavant.

J'accepte votre offre avec joie. Je n'ai pu visiter que peu de ville depuis que je suis parti. Pour ce qui est de Scizontanya, je propose que l'on en parle lorsque Schwann sera là, si vous me le permettez. Il pourra compléter ce que j'en dis avec son point de vue extérieur. Mais je ne m'étonne pas que que cela vous interpelle, surtout depuis notre rencontre assez singulière à la taverne. Pour finir, pourrez-vous me parler du conseil krytien ainsi que d'autre anecdote sur notre peuple.

Valerian se douta qu'il ne pouvait pas louper la nuance et attendit de voir si cet homme était aussi infaillible qu'il le semblait. Pas qu'il n'est pas confiance. Il était sur de l'instinct de l'impériale mais il voulait savoir ce qui lui trottait dans la tête avant d'entamer la vraie discussion.


Dernière édition par Valerian le Ven 15 Oct 2010 - 15:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Ven 15 Oct 2010 - 12:37

Citation :
P.N.J. Criath Oloth

Criath haussa un sourcil à l'évocation de "notre" peuple de la part de Valerian

Dans un premier temps, vous devriez vous méfier avant de dire "notre" peuple en présence d'un krityen, surtout pour vous qui êtes métissé... si cela ne me dérange pas pour ma part, cela n'est pas le cas de tous... il y a encore de nombreux réservistes dans notre clan qui ne considèrent pas du tout les demi-krityens comme faisant partie des leurs...

Il se redressa alors pour dégourdir un peu ses jambes avant de se pencher en arrière pour faire craquer les articulations de son bassin

Concernant le gouvernement krityen, il existe trois grands conseils, le Conseil administratif qui gère plutôt la partie gestion, organisation, lois... bref la paperasse

Il marqua une pause le temps de sortir une bouteille d'eau de son sac et d'en boire une gorgée, avant de la tendre au jeune mage

Ce Conseil est dirigé par Ulriel Ronanin, il était Président du Conseil administratif bien avant que Dame Elmundïr ne devienne l'Ancien de notre clan... il l'a connue depuis toute petite, ce qui fait qu'elle a toujours eu confiance en lui et a donc décidé de le laisser à ce poste.

Il fit craquer doucement ses articulations au niveau de la nuque cette fois-ci avant de reprendre

Ensuite, vient le Conseil des Mages, ils gèrent tout ce qui a attrait à l'utilisation du mana au sein du clan, la découverte de nouvelles formules, le référencement des Esprits et entelexeias, les aer krene, l'enseignement de la magie etc... il est dirigé par la mère de Dame Cixi, Linazura Elmundïr, depuis peu... l'ancien président avait été renvoyé suite à une trahison envers l'Ancien... je ne peux malheureusement pas vous en dire d'avantage, vous comprendrez que c'est une histoire assez confidentielle...

Il avait eu un sourire très doux, comme s'il essayait de faire comprendre que ce n'était pas par manque de confiance qu'il ne lui expliquait pas le fin fond de l'histoire...

Et enfin il y a le Conseil de guerre, qui s'occupe de toute la partie militaire, la gestion des casernes, de l'armement, des missions... dirigé par Vladrik Roskt, également en place depuis le précédent Ancien... il est un peu bourru et je sais qu'ils sont souvent en désaccord avec Dame Cixi, mais il faut reconnaître qu'elle est d'une nature pacifiste, alors je doute qu'elle puisse un jour être de la même opinion que le Président du Conseil de guerre, qui qu'il soit...

Il affichait cette fois ci un sourire amusé et pencha la tête sur le côté en regardant Valerian, se demandant s'il avait satisfait sa curiosité ou s'il avait d'autres questions...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
ValerianMessages : 162
Date d'inscription : 18/08/2010
Age : 27
Localisation : Dans Terca Lumireis
avatar

Personnage
Elément: Neutre
Arme: Aphansa
Classe: Mage
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Ven 15 Oct 2010 - 15:56

Criath savait attisé l'attention de son public car dès qu'il commença à parler, le mage en oublia le pourquoi de la formulation de sa phrase. Au moins n'avait-il pas des pensées arriérés par rapport aux autres krytien qu'il avait rencontrer pour venir ici.
Ainsi donc, le colosse du colisée était le frère de la chef krytienne, Cixi Elmundir, la femme qui attise la flamme de Taimu.
Un sourire narquois apparut sur ses lèvres car il y aurait de quoi parler lorsqu'il retrouverait l'espion. Il récupéra au passage l'eau qu'on lui tendait


Je m'excuse de cette formulation. Je voulais savoir si vous aviez remarquer que j'étais métissé et comment vous y réagiriez vu que cela n'ai que très peu visible. Ce n'est pas très fair-play de ma part mais il fallait que je sache comment vous alliez appréhender ce que je vais vous dire.
Pour ce qui est du conseil des mages, j'étais au courant. Certain krytien ne tienne pas beaucoup l'alcool et il m'a parlé des rumeurs qui circulait à Myorzo.
J'ai bien évidemment d'autre questions.
reprit-il dans la fouler. Tant que je tiens un krytien sympathique sous la main, autant en profiter. Pouvez-vous me parler d'un homme qui s'appelle Caletaura? Il a l'air d'être connu mais son attitude ne m'a guère plus lorsque je l'ai aperçut.

Le mage rendit l'eau à l'espion avant d'écouter ce qu'il avait à dire car il voulait se renseigner sur tout l'administratif krytien. Il ne savait presque rien de cet faction, encore moins que sur le régime impériale.



Dernière édition par Valerian le Lun 18 Oct 2010 - 6:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Ven 15 Oct 2010 - 16:43

Citation :
P.N.J. Criath Oloth

Criath sourit à l'idée du "test" sur le métissage du jeune homme

Sachez, jeune Valerian, que les oreilles seules ne suffisent pas à détecter du sang krityen chez quelqu'un! Voyez vous, les krityens ont une aura nettement plus forte que les humains, et nous pouvons beaucoup mieux nous sentir entre nous. Il est possible qu'à cause de votre sang humain, vous le perceviez moins, mais je pense que vous devriez être à même de bien mieux reconnaître un krityen qui vous tourne le dos qu'un humain, sans trop savoir pourquoi...

Même si vous n'êtes pas aussi perceptible qu'un krityen, vous l'êtes nettement plus qu'un humain aux yeux des nôtres... ne pensez pas que vous passerez facilement inaperçu!


Il récupéra sa bouteille d'eau pour boire une nouvelle gorgée, puis son visage devint légèrement blême à l'évocation de Calëtaura

Et bien... Calëtaura Windwaker est le mari de notre chef, il est également le Premier Intendant du clan, disons... son bras droit si vous préférez, il est le Grand Commandant des armées krityennes grace à ce titre, et il est de son plus grand devoir de la protéger...

Il soupira en baissant la tête avant de se redresser et de regarder Valerian d'un air sérieux

Honnêtement, évitez de vous frotter à lui... c'est un guerrier aguerri qui ne fait pas vraiment dans la délicatesse si vous voyez ce que je veux dire...

Il se gratta un peu la tête, il semblait visiblement mal à l'aise sur ce sujet

D'ailleurs, évitez de façon générale les Windwaker, ce sont les membres de sa famille. Ils sont facilement reconnaissables, ils ont tous les cheveux blancs... et... disons qu'ils sont très adeptes du sang pur et tout ça, alors ils n'apprécient pas beaucoup les métisses, ils les aiment probablement encore moins que les humains... ce qui est assez significatif, croyez moi...

Voyant cependant que le jeune homme était d'une grande curiosité, il se disait qu'il allait probablement lui en demander plus sur ce clan

Les Windwaker sont un clan très ancien, et très nombreux... Calëtaura en est le patriarche et ils lui doivent une obéissance absolue. Ils sont probablement le clan le plus à part de tous les krityens et ne ressemblent à aucun autre... de façon générale, nous avons toujours été pacifistes, cherchant à éviter au maximum les conflits, gardant nos forces armées pour la défense... mais eux... disons qu'ils se sont toujours porté comme mission de protéger ce monde de tout et n'importe quoi et se trouvent donc facilement des ennemis... ils se sont donc forgés une bonne réputations de guerriers sanguinaires sans foi ni loi, surtout les patrouilleurs...

Voyant le regard interrogateur de Valerian, il poursuivit avec un petit sourire

Les patrouilleurs peuvent être considérés comme nos troupes de chevaleries... ils parcourent le monde à la recherche des criminels, voleurs et autres, et... disons qu'ils ont tendance à faire leur propre loi si vous voyez ce que je veux dire... pour eux, un crime est un crime et doit être puni et puis c'est tout... ils ont causé quelques problèmes récemment à Aurnion et à Capua Nor... Au début, Dame Cixi avait du mal à gérer la situation car les Windwaker ont vraiment des lois et un code à part, alors elle a décidé de laisser Calëtaura se débrouiller avec tout ça... un sourire amusé passa sur le visage du krityen

Ce qu'il faut savoir, c'est que lorsque ces deux là se sont mariés, ils ont accompli un rituel appelé "Serment Blanc"... ce rituel empêche le couple de se tromper, de se mentir ou même de se monter l'un contre l'autre, bref, de façon générale, de se trahir... et comme Calëtaura sait très bien que Dame Cixi veut avant tout la paix entre les clans, que ce soit l'Empire ou les Guildes, il n'a pas trop de choix que d'arranger les choses avec les Windwaker pour ne pas qu'ils fassent trop de bazar!! il semblait visiblement fier de ce détail, même s'il se disait que ce ne devait pas être facile tous les jours pour ce couple d'avoir les poignets en feu dès qu'ils se disputaient un peu...

Enfin bref, tout ça pour vous dire qu'il vaut vraiment mieux se tenir à l'écart des Windwaker, même les krityens "civiles" je dirais, ne les apprécient guère... ils ont mauvaise réputation à cause de leur sale caractère à vouloir absolument tout contrôler... heureusement que Dame Cixi a un certain contrôle sur le patriarche, sinon je vous raconte pas les problèmes qu'on aurait entre les clans!!

Il semblait visiblement savoir de quoi il parlait, d'un autre côté, le couple n'était pas marié depuis si longtemps... il était probable que c'était, justement, le bazar avant...

Il se pencha à nouveau en arrière en soupirant un peu, il n'avait pas trop apprécié ce sujet, mais il se disait que c'était mieux que ce soit un homme comme lui qui ait mis Valerian en garde, s'il était tombé contre un Windwaker sans y avoir été préparé, il aurait pu avoir des ennuis...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   Ven 15 Oct 2010 - 18:25

Maintenant que la première partie de la mission était terminée et que Schwann avait remit les becs en clairon au conseiller de guerre Krytien, il marchait lentement en direction d'Heliord, rengainant d'abord le wakizashi après l'avoir récupéré des crocs de Rock qui marchait à ses côtés pour ensuite faire glisser le katana dans son fourreau, cela sans un bruit avec une habilité digne des plus grands arts martiaux en la matière. Après tout, il avait passé sa vie à s'entraîner avec son père, puis un maître d'armes aguerris par le temps et l'expérience, et ses expériences personnelles faisaient qu'aujourd'hui il était sans doute un des meilleurs épéistes de tout l'Empire, d'où son rang dans l'armée…

Dans le fond, l'impérial n'avait jamais pensé un jour atteindre un tel grade, avoir sa propre brigade. Il avait toujours pensé qu'il ne resterait qu'un simple soldat défendant le peuple de son épée, sans aucune responsabilité, et qu'un jour il tomberait au combat, tout comme dans l'oublie…
Mais visiblement le destin en avait voulut autrement et il se voyait désormais contraint de croupir parfois pendant plusieurs heures derrière un bureau à remplir des tonnes et des tonnes de documents administratifs, sans compte que si Lina n'était pas là, il serait sans doute déjà mort noyé sous la paperasse.
D'ailleurs la Krytienne travaillait sans doute deux à trois fois plus que lui là dessus, sans doute car elle était nettement plus organisée. Schwann se demandait souvent comment il ferait sans elle, mais la réponse la plus simple étant sans doute qu'il ne ferait pas. Rien que les lettres de fans qu'il recevait était de trop pour lui, et jusque là il n'avait d'ailleurs jamais eût l'occasion d'en consulter une seule, la jolie demoiselle qui le secondait prenant le soin de décortiquer chacune d'elle avant de les brûler, sans doute par jalousie…

Quand il demandait des détails à ce sujet, la seule réponse qu'il avait été « Des jeunes filles assoifées de pouvoir et d'argent désirant une bête musclée comme protecteur. ». En soit il ne savait pas si c'était à chaque fois le cas, mais la seule certitude que le bretteur avait été celle de ne pas comprendre ce que certaines femmes pouvaient bien lui trouver : après tout, il n'était qu'un homme couvert de cicatrices. Mais c'était peut-être ça qui faisait frémir les femmes, considérant cela comme une preuve de force. Elles étaient toutes loin d'imaginer ce que cela pouvait être que de sentir un coup d'épée dans l'oeil et son bras être tranché…

Un aboiement soudain de Rock tira le bretteur de sa rêvasserie. Une fois de plus il avait laissé son esprit divagué alors qu'il était attendu, et sans plus s'attarder il accéléra la vitesse de sa marche jusqu'à arriver au rampart où se trouvaient Criath et Valerian. Mais comme ils étaient tous deux en train de discuter, il garda une certaine distance afin de ne pas troubler leur conversation, au moins le temps qu'ils terminent…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une corvée de plus...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une corvée de plus...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [CR] Attaque de la corvée de bois
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Heliord-