AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 La reine des Gâteaux ou Le souvenir maternel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jielj31Recrue
Messages : 20
Date d'inscription : 19/08/2010
Age : 25
Localisation : Nordopolica
avatar

Personnage
Elément: Air
Arme: Parchemin du Scribe
Classe:
MessageSujet: La reine des Gâteaux ou Le souvenir maternel   Lun 30 Aoû 2010 - 14:55

Après de nombreux jour de traverse en bateau un jeune mage entre dans la paisible ville des fleurs

Il n'y a pas de doute c'est bien ici

C'est bien ici que le siècle dernier la princesse Estelisse accompli le miracle de la résurrection dut au pouvoir de l'enfant de la pleine Lune

il est dit que peut avant de mourir au porte de Mantiac
la jeune princesse s'installa est se mit a écrire des livres sur l'amour et la famille. La princesse Estelisse était attaché a un accessoire de sa mère et qui soignerez n'importe quel blessure comme si le pouvoir de la princesse s'était installer dans cette relique

La puissance des sort de soins équivalent a ceux de la princesse se font rare de nos jours


J'espère pouvoir améliorer la vie des habitant d'après mes informateur une vielle historienne dont la famille aurait fréquenter la princesse pourrait m'informer sur ce qu'est advenue du souvenir de plus étant une sympathisante de l'Union j'espère elle pourra informer des membres de différente guilde si une expédition dois avoir lieu



Il se dirigea vers la maison de l'historienne qu'on surnommé la reine des Gâteaux
Revenir en haut Aller en bas
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: La reine des Gâteaux ou Le souvenir maternel   Lun 30 Aoû 2010 - 16:41

Citation :
PNJ Reine des gâteaux ???, Phaelle Austen


Halure avait bien changé depuis la centaine d'années passées. Toujours protégée par deux esprits, que l'ont appelle "les danseurs", en raison de la danse qu'ils effectuent autour de l'arbre majestueux parcourant toute la ville. Tout le reste avait changé, la mentalité des gens, le nombre de la population, et surtout leurs commerce :
Quand avant, il n'y avait qu'une auberge et un magasin de la guilde des marchants, désormais Halure comptait plusieurs boutiques souvenir, une forge, une taverne, une auberge, un magasin de la guilde des marchants et tout un tas d'autre magasin divers et varié dont certain avaient plus d'utilité que d'autre.

Enfin toujours est il qu'en ce superbe début de journée, plusieurs évènements étaient en train d'apparaitre, presque simultanément. Dans un chemin menant vers l'arbre, une nouvelle boutique de vêtement sur mesure ouvrait ses portes, la gérante : Une femme aux cheveux roux flamboyant et aux yeux bleu. A ses cotés une magnifique petite fille d'une huitaine d'années au cheveux en couette aussi roux que la femme et les yeux tout aussi bleu. Elle trépignait d'impatience avant de couper elle même le cordon qui faisait office d'ouverture sous les applaudissements des personnes présentes.

Des hurlements sauvages provenant de la forge, furent pousser avant d'entendre un sacré vacarme d'objet qui tombe et une franche rigolade.

L'aubergiste modifia un panneau "à vendre", et écrit magiquement par dessus, "vendue". Provoquant les larmes de tristesse des employés présent, suivit d'un gros câlin collectif pour calmer la peine.

Deux amoureux se mariait sous l'arbre d'Halure, la cérémonie était officié par le maire d'Halure. Une fête allait surement suivre.

Et dans la zone résidentiel, une maison un peu à l'écart une maison produisait des sons assez étrange, des fenêtres ouvertes, une sorte de poudre blanche semblait en sortir sans pouvoir l'identifié immédiatement. Et surtout ... D'horrible chant en sortait, enfin c'était pas temps les paroles, mais plutôt la voix qui les chantaient. Une horrible voix fausse de femme.


aaaa lA CLAIre FONTAAiiNEE M'ennn allANt prOMenéEéEéééé.

J'AIIIIII TRouvée l'EAU Si BEEeellEEE quuuueeee jee m'y suIIIs baiiignéééeeee ...

Il y a lONgtEMP queee je t'AIiImme, jAAAmmaiis je ne l'OUblIeraaaiii.



Mais revenons en à nos mouton : Non loin de Jiel, la silhouette très fine d'une femme se cachait et se faisait très discrète. Elle observait le jeune homme d'un air suspicieux. Phaelle l'avait finalement suivit sur les ordres de Pavan car : "Un idiot qui ne sait pas ce qu'il cherche, tombe toujours sur ce que nous cherchons." C'est donc dans l'infime espoir de savoir où se trouvait la mage rousse que Phaelle avait suivit Jiel. Elle perfectionna son camouflage encore plus et attendis de voir où il allait ...
Revenir en haut Aller en bas
jielj31Recrue
Messages : 20
Date d'inscription : 19/08/2010
Age : 25
Localisation : Nordopolica
avatar

Personnage
Elément: Air
Arme: Parchemin du Scribe
Classe:
MessageSujet: Re: La reine des Gâteaux ou Le souvenir maternel   Lun 30 Aoû 2010 - 19:08

Merci j'avais penser aussi pour le png de la vielle femme un peu folle


Une voix horrible retenti dans la ville elle venait des plus vielle maison de la ville il se pourrait que se soit elle

alors qu'il se diriger vers la maison il senti une présence glacée
dans son dos il se retourna quelque seconde mais il ne vit rien


Surement mon imagination

une chaumière au vieux toit d'argile au mur dévoré par le lierre grimpant,une porte de bois a la peinture écailler par le temps
et une pancarte "Dalia Restio, Historienne,Reine des gâteaux"



Revenir en haut Aller en bas
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: La reine des Gâteaux ou Le souvenir maternel   Jeu 2 Sep 2010 - 17:25

Citation :
PNJ Reine des gâteaux, Phaelle Austen


Alors que Jiel se dirigeai vers une très vieille maison, et découvrait un premier panneau. C'est en s'avançant sur le chemin dallé de pierre crayeuse et de magnifique rosier buisson. Qu'il put remarquer, mais avec difficulté un second panneau.

"Clémentine MUHR"
Pâtissière 5 étoiles

(reine des gâteaux)

La dernière phrase semblait avoir été ajouté par la main d'un enfant puis rayée, voir sur-rayé par une autre main plus ferme. Mais toujours en s'approchant, la voix qui chantait très faux se faisait de plus en plus forte. Qui oserai frapper à la porte tout en risquant de perdre des tympans ? Et est ce que la personne qui appartient à cette voix arriverai à entendre ?


Non loin de là, une jeune femme bien camouflée suivait les mouvements de Jiel avec grande attention.
Revenir en haut Aller en bas
jielj31Recrue
Messages : 20
Date d'inscription : 19/08/2010
Age : 25
Localisation : Nordopolica
avatar

Personnage
Elément: Air
Arme: Parchemin du Scribe
Classe:
MessageSujet: Re: La reine des Gâteaux ou Le souvenir maternel   Sam 4 Sep 2010 - 4:23

faisant de son mieux pour supporter la voix assourdissante
Qui c'était mise a chanter alouette


Il toqua a la porte......sans succès

Bon alors j'entre

Toujours accompagnée de la voix de l'étrange femme il entra dans la vielle demeure
Revenir en haut Aller en bas
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: La reine des Gâteaux ou Le souvenir maternel   Jeu 9 Sep 2010 - 18:13

Citation :
PNJ Reine des gâteaux, Phaelle Austen


Phaelle suivait le moindre fait et geste de Jiel. Quand elle le vit entrer dans la maison sans que personne ne vienne lui ouvrir, elle eut un rire vraiment sadique. Elle sortit de sa cachette et arrangea un peu sa tenue. Elle dissimula son bâton et couru vers le premier garde qu'elle trouva.

Oh monsieur le garde !!! Je vous en prie venez vite !!! C'est affreux !

Elle colla son corps séduisant contre le bras du garde s'attirant ainsi toute son attention. Ce dernier, un peu simplet, gonfla son torse dans son armure de cuir réglementaire et saisit au mieux sa lance pointue et toute rutilante. Oui, à Halure la criminalité n'était pas très élevé pour ne pas dire, inexistante. Alors les gardes avaient souvent le temps de bien entretenir leurs armes. Ce dernier donc, essayait de paraître le plus rassurant et le plus imposant possible devant la jeune femme.

Que ce passe t-il mademoiselle ? Veuillez tout me raconter.

Alors que Phaelle dénonçait Jiel au garde, dans la maison de Clémentine s'était tout autre. Elle chantait de plus belle, et n'avais pas remarquée encore la présence de Jiel. Quand il monta à l'étage en direction de la voix, ce fut un drôle de tableau qui s'offrit à lui. Une jeune femme ornée d'un drôle de bonnet sur la tête, et deux enfants. D'ailleurs ce fut ses deux derniers qui repérèrent l'intrus.

AAAHHHHH CLEMENTIIINNNNE !!!!

Hein quoi ? Ohhh vous ! Mais qui êtes vous ? Que faites vous chez moi !!! GAAAAAAARDDEE GAAAAAARRRRRDDDEEE !!!! A L'AIIIDEEEEE !!!!



Ce fut alors à ce moment là que le fameux garde qui avait été prévenue par Phaelle entra à la suite de Jiel dans la maison. Il repéra de suite le garnement, et le saisit par le col de sa chemise pour l'envoyé valser contre le mur. Il enchaina rapidement par une clé de bras et il lui ramena le second dans le dos tout aussi rapidement. Jiel put alors sentir une corde lui lié les mains en plus de l'extraordinaire force du garde.

Halte là mon bonhomme ! Je t'ai prit sur le fait mon petit !!! Intrusion dans une maison sans y avoir été invité. Cela va te coûter cher !!! Allez houst ! Suis moi !!!

Alors qu'il ne lui avait pas demander ni son nom, ni quoi que ce soit. Le garde empoigna toujours fermement le mage et se tourna vers Clémentine et les deux enfants, il bomba à nouveau le torse et prit son air le plus sérieux.

Ne vous inquiétez plus Clémentine ! J'ai arrêter ce brigand ! Une bonne âme l'a vue s'introduire chez vous et m'a immédiatement prévenu. Vous avez eu de la chance, qui sait ce qu'il pouvais bien vouloir.

Clémentine qui avait l'air contrarié au début, se radoucit quand le garde lui parla. Elle siffla d'un coup sec et les deux enfants qui s'étaient cachés sortirent tout doucement de leurs cachette.

Merci Jean ... Les enfants, sortez le vilain monsieur ne vous fera pas de mal c'est promis ...

C'est vrai ? Oui dit c'est vrai ?

Mais oui gros bêtas ! Allez venez m'aider à faire des gâteaux pour le garde, c'est la moindre des choses que nous puissions faire n'est ce pas ?


Le garde tenta de protester mais le regard de la blonde cuisinière lui fit ravaler ses paroles. Il se contenta de baisser les épaules de guerre lasse et hocha la tête positivement. Suivit d'une manifestation très bruyante des enfants très content de faire des gâteaux apparemment. Le garde reporta donc son attention sur Jiel. Il lui empoigna solidement et fermement le bras et l'emmena au poste de garde qui faisait aussi, office de prison temporaire locale.

Sur le chemin, Jiel put appercevoir Phaelle qui lui adressa un sourire radieux, mais comme le garde était à ses cotés, il prit ce sourire pour lui. Une fois dans la "prison", il jeta Jiel dans une cellule et referma magiquement derrière lui.


Et voilà mon gaillard ! Ne cherche pas à sortir d'ici ! Tout est prévue pour au cas où qu'tu s'rai un mage. Tu vas attendre ici qu'on aille chercher l'chef pour qu'il t'interroge.

Et le garde tourna les talons sèchement, avant d'aller raconter à ses collègues de façon très bruyante et à force de grand renfort de rire et de blague potache. Comment il avait arrêter Jiel et s'était fait bien voir de Clémentine. Femme qu'il convoitait apparemment.

Enfin le temps sembla surement défiler lentement pour Jiel seul dans sa cellule. Car une fois que les gardes avaient fini de se raconté les derniers exploits, ils redevinrent aussi silencieux que des tombes. Seul le frottement d'un tissus se faisait entendre de temps à autre. Mais, contre toute attente, du bruit se fit à nouveau entendre. Les bruits d'une armure lourde qui venait vers lui. Quand il put enfin apercevoir à qui appartenait ces bruits de pas. Jiel eut en face de lui un homme très imposant, autant par sa carrure que par sa taille. A ses cotés le garde qui l'avait arrêter quelque temps plus tôt. Il fit ouvrir la cellule et Jiel fut amener jusqu'à une table et des sièges en gros bois. Tailler à même des souches ont dirait.

Il lui indiqua où s'assoir et il en fit de même mais en face de lui. Le bois craqua quand il s'assit mais la table tient bon. Il croisa ses doigts gantés et métallisés tout comme son armure sur la table. Très silencieusement il lui fit servir un verre d'eau et enfin il daigna parler.


Très bien jeune homme. J'ai été prévenu que vous avez tenté de vous introduire sans y avoir été invité chez Mademoiselle Clémentine MUHR. Qu'avez vous à dire pour votre défense ?
Revenir en haut Aller en bas
jielj31Recrue
Messages : 20
Date d'inscription : 19/08/2010
Age : 25
Localisation : Nordopolica
avatar

Personnage
Elément: Air
Arme: Parchemin du Scribe
Classe:
MessageSujet: Re: La reine des Gâteaux ou Le souvenir maternel   Ven 10 Sep 2010 - 4:14

jsuis dans de beau drap dit donc

Monsieur je ne suis pas du tout du genre a m'infiltré chez les gens j'ai frapper a la porte mais Mademoiselle Clémentine était en plein cour de chant donc je suis rentrer en espèrent qu'elle m'entendrez (La phrase qui tue) et puis un peu de bon sens quand on a l'intention de s'infiltrer on ne va pas toquer a la porte de service

sentant sa défense faite il se rassis attendant la suite
Revenir en haut Aller en bas
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: La reine des Gâteaux ou Le souvenir maternel   Mer 22 Sep 2010 - 21:37

[ Hrp : Jiel, j'aimerais que tu fasse un effort sur la construction de tes postes. Regarde les miens ou même ceux des autres, nous écrivons pas mal en narration pour bien expliqué et détailler ce qu'il se passe.

Là par exemple, tu ne fait que penser, puis parler, et après en narration tu met que tu te rassoit. Hors pour moi, tu ne t'étais pas levé ... Tu comprend où je veut en venir ? Il faut un peu mieux détailler tes actions, et ce qui t'amène à dire ou à penser certaine chose.

Là pareil dans mon poste précédent, un garde t'a attraper, amener de force, Phaelle t'a presque nargué ... Et tu ne dit rien de tout ca, tu aurais put essayer de te débattre ou autre tu vois ?

Enfin je te dit tout ca pour t'aider à t'améliorer et je vais t'en donner l'occasion.
]

Allez place au rp Wink

---------------------------


L'inspecteur appeler pour cette affaire regarda longuement Jiel, rien ne laissait transparaitre sur son visage buriné par l'âge et le soleil. Il eut cependant vers la fin un regard désoler. Ce jeune homme était peut être innocent mais sa défense n'était pas suffisante.

Je ne croit pas en votre histoire jeune homme ... Cependant je vais vous laisser une dernière chance de tout m'expliquer ... Demain. Ce soir vous allez encore passer la nuit en cellule et vous y mangerez. Garde !

Aussitôt dit, aussitôt fait, deux gardes apparurent et saisirent Jiel par les bras avant de le jeter plutôt brutalement dans son cachot. De la nourriture avait déjà été déposée bien odorante et fumante, comment pouvaient ils savoir déjà qu'il y retournerais ?

Citation :
Défi rp : Un souvenir explosif.

Après avoir mangé ton repas, tu tomberas dans un sommeil profond et tu te mettra à rêver. Ce ne sera pas n'importe quel rêve, il s'agira d'un souvenir de ton enfance lié à une explosion.

Objectif : Décrit le souvenir de ton enfance lier à une explosion, elle peut être petite comme grosse, avoir eue des conséquence ou pas. A toi de jouer Wink
Revenir en haut Aller en bas
jielj31Recrue
Messages : 20
Date d'inscription : 19/08/2010
Age : 25
Localisation : Nordopolica
avatar

Personnage
Elément: Air
Arme: Parchemin du Scribe
Classe:
MessageSujet: Re: La reine des Gâteaux ou Le souvenir maternel   Sam 25 Sep 2010 - 10:32

Like a Star @ heaven Sujet parfait merci Like a Star @ heaven

Nordopolica 9 ans dans le passé

La ville du Colisée resplendit ce matin là La Palestrale guilde de la duchesse a sut rebondir au fils des années afin de combler le vide des blastia afin de repousser les monstre en effet la proximité avec La Mère de Cados rendait les attaques de monstre quotidien

C'est ce jour là qu'un petit garçon regarder les guerrier de la duchesse se dirigeaient hors de la ville
Il s’appelait Jiel
il vivait avec ses deux parents tous scientifique ainsi que leur 3 enfants dont Jiel 8ans
-Maman quant je serais grand je serais un guerrier et j'irais tuer les monstres

-Oui mais pour cela il faut bien travailler a l'école
-Bien essayer
-On peut toujours rêver

La vie ne pouvait pas être mieux

Le soir venu Jiel vit ces parents en tenue de combat sortir de la ville
Pour l'occasion il avait fabriquée une épée en bois il allait accompagner ces parents incognito

-je peux savoir pourquoi tu me colle au basque

Loala la petite soeur de Jiel était la aussi

-j'peux venir avec toi ?
-Nan
-je le dirait a Ania(la grande soeur)
-Tu a gagner

Le champ de bataille en a l’extérieur de la ville était immense
les coup d’épée s'entrechoqué les attaque brillait de toute part

pour les deux enfants c'était très impressionner même cacher derrière un buisson ils virent leur parent se battre contre un grizzli alors que leur père tirait a l'arc leur s'occupait des blesser

Jiel éprouver de la fierté pour ces parents
Mais cela ne durât pas

BAOUM

Tout disparut dans un flash blanc a son réveil il apprit que ses parents n'était plus afin de faire honneur a leur mémoire il reprit
les étude menée par ces parents et devint ce qu'il était aujourd'hui

Il se réveilla sur le pauvre lit de la cellule

Ils ont mis quoi comme champignons dans leur ragoût
Revenir en haut Aller en bas
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: La reine des Gâteaux ou Le souvenir maternel   Lun 11 Oct 2010 - 16:57

Lorsque Jiel se réveilla, il ne put voir tout de suite l'énorme trou béant derrière lui. L'explosion dans son rêve, avait été aussi réel mais provoqué uniquement par la mage au regard très provoquant. Ce fut quand le souffle du vent se fit sentir dans le dos de ce dernier qu'il remarqua enfin le trou béant. Au centre de celui ci la belle Phaelle se tenais devant lui avait un air des plus provoquant.

Voyant qu'il ne bougeait pas, elle s'introduisit dans sa cellule et lui tira le bras afin de le faire sortir de la prison. Mais c'était surement un manque de bol, l'un des gardes sonna l'alarme en voyant qu'elle aidait un prisonnier à s'échapper.


Flute ! Je l'ai pas assez endormi celui là !

GARRRRRRRDE GARRRRRDEE !!! SONNEZ L'ALERTE !!! GAAAARRDE GAAAARRDE !!! Un prisonnier s'échappe !!!

Grrr tout de suite les grands mots ! Allez vient ne perdons pas de temps c'est fichu pour le moment !


Elle mima un petit geste de la main et très vite un grand écran de fumée se dressa devant eux. C'est ainsi qu'une nouvelle course débuta dans Halure. Elle l'entrainait de maison en maison, et au fur et à mesure ralentissait sa course, les gardes n'étaient pas si obstinés et elle savais qu'ils avaient certainement déjà arrêter de chercher plus loin. Elle s'arrêta devant lui, et mis ses mains sur ses hanches, elle s'était approché de lui de très très prêt.

Alors ? maintenant que je t'ai sauvé tu pourrais dire merci tu sais ?! Pff tous les mêmes toute manière, Bon et bien maintenant que vas tu faire ? Tu cherchais quelque chose en particulier ? Tu sais ... Je pourrais t'être bien utile un jour ... Alors alors ?

Pour avoir l'air sacrément dérangée dans sa tête, elle l'était sacrément ! Phaelle semblait mêler deux personnalités distincte et en ce moment même, il était impossible de parier sur laquelle des deux allaient ressortir en premier.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La reine des Gâteaux ou Le souvenir maternel   

Revenir en haut Aller en bas
 

La reine des Gâteaux ou Le souvenir maternel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Musique pour la Vraie Reine
» Fiches techniques: Traits Roi et Reine et cartes en synergies
» [Mêlée] 4ème CR Paris 2011 - Targaryen - La Cavalerie de la Vraie Reine (du contrôle en mêlée)
» Souvenir année 2008
» débutant avec boite de base et reine des dragons
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Halure-