AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 Une quête un peu particulière...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Sam 26 Juin 2010 - 23:15

Cixi était retournée dans sa chambre pour enfiler le reste de son armure. Elle soupira en regardant à nouveau ses gantelets, mais elle se disait que lorsqu'ils lui sauveraient la vie, elle les regarderait probablement autrement.

Elle accrocha sa sacoche avec ses gelées et les fioles de renfort qu'il lui restait à sa taille, elle laissa la tunique achetée la veille sur place, elle ne pouvait pas s'en encombrer. Tant pis, elle en achèterait probablement une autre à Mantaic, ou à tout autre endroit où elle passerait la nuit... si elles revenaient ici, peut être qu'elle la retrouverait.

Elle ferma la porte derrière elle et rejoignit la guildienne. Elle paya sa part de la note et elles se rendirent aux Creux de Cados. Une fois devant la grotte, la krityenne se trouva vers son amie


Non... allons y... Luna, Merius, vous pourriez dégager votre énergie pour que les petits monstres nous fuient? Nous devons restées concentrées sur le Perceur l'Ermite... nous allons nous battre dans un espace confiné et il vaudrait mieux qu'on soit le moins dérangée possible...

Bien reçu... et elles furent toutes deux entourées d'un halo de lumière.

Elles s'engouffrèrent dans les Creux de Cados, Cixi observait les alentours, la dernière fois qu'elle était venue, elle avait gardé un assez mauvais souvenir, et elle se souvenait où se trouvait la fameuse faille... heureusement qu'elles n'avaient pas besoin d'y retourner.

Elles n'eurent pas besoin de marcher longtemps pour apercevoir le monstre immense qui déambulait tranquillement dans sa grotte


Quel dommage qu'on ne puisse pas simplement lui arracher sa carapace! grogna Cixi entre ses dents...

Essayons de l'attaquer par surprise déjà! Ce sera toujours ça de gagné!

Elles se séparèrent donc... Cixi allait passer par en haut, pour lui bondir dessus... Ysy passerait par en bas pour l'assaillir de ses sorts...

Une fois en hauteur, Cixi se tapissa contre la roche et observa la bestiole... le problème du perceur l'ermite est qu'il résiste à la lumière, les attaques de la krityenne seraient donc inefficaces et elle devrait n'utiliser que des attaques neutres... Ysy en revanche serait à son avantage, son but serait donc de la protéger.
Le combat commençait... la krityenne bondit



PV: 73 600
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Invité
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Lun 28 Juin 2010 - 21:59

Citation :
Pendant ce temps dans les ruines de la tour antique de Tarquaron...

Le trio de Windwaker n'avait pas bougé de leur corniche. Calëtaura s'était levé de bonne heure pour relayer les jumelles qui avait veillées toute la nuit pour surveiller les agissements des mages noirs. L'intendant leur avait donc ordonné de prendre un repos bien mérité pendant cette matinée alors que lui continuerais l'espionnage.

Les deux jeunes femmes Windwaker dormaient donc l'une contre l'autre, sous le même morceau de tissu noir leur servant de couverture. Diao suçait son pouce avec le dos le long du flanc de Zhen qui dormait sur le dos, les bras repliés derrière sa nuque, la bouche ouverte. Elles respiraient tellement silencieusement que si l'on ne voyait pas leurs poitrines bouger on aurait put croire qu'elles étaient mortes. Cela faisait parti de l'entraînement des Windwaker. On leur enseignait à dormir sans faire de bruit. Pour la plupart c'était heureusement inné, pour d'autres, comme ce fut le cas pour Calëtaura, leurs aînés veillaient à leur côtés pour les réveiller si il faisaient le moindre bruit dans leur sommeil et ce jusqu'à ce que l'esprit triomphe du corps et impose le silence à celui-ci dans l'inconscient.
Certains en devenait fous et étaient tués, d'autres surmontaient l'épreuve et en obtenait ce précieux acquis pour l'infiltration.

L'intendant était donc accroupit au bord de la corniche, sa main droite posée sur la paroi de pierre de cette fameuse corniche. Son air sévère et froid fixait avec méfiance et attention les troupes de Ségonar qui grouillaient déjà en contre-bas. Le mage noir en chef ne s'était toujours pas manifesté, ce qui avait le don d'agacer le guerrier. Il attendait avec impatience qu'il donne ses prochains ordres afin de pouvoir intercepter le maximum d'informations. Calëtaura devait cependant se contenter pour le moment de parties de poker entre soldats, de pierre-feuille-ciseau entre soulards et de mages encapuchonnés qui se chuchotaient des choses entre eux sans qu'il puisse entendre de quoi ils parlaient.

Il soupira en jetant un coup d'œil vers les jumelles qui dormaient profondément. Il émit un sourire en coin avant de reporter son attention sur le principal des troupes. C'est là qu'il vit une silhouette traverser les rangs des soldats et des autres mages noirs : un mage, lui-même enrobé comme les autres dans sa robe et sa cape de sorcier. L'intendant plissa les sourcils et ses pupilles se dilatèrent lorsque la fameuse silhouette ôta sa capuche.
C'était un grand krityen aux cheveux court et châtains. Il portait un fin bouc soigneusement taillé. Son œil gauche était orné d'une cicatrice verticale. Il avait autour du coup un collier avec un pendentif qui n'était autre qu'un cristal jaune scintillant. Son air sombre était aussi inquiétant que le fait que ce krityen manigance avec Ségonar...
Très intéressé par la situation, Calëtaura s'approcha un peu, d'un mouvement de la main, il plaça bien sa longue cape rouge sang dans son dos afin que la couleur peu discrète de celle-ci ne soit pas repérée. Il posa son autre main au sol pour avoir une meilleure stabilité et il ouvrit grand ses oreilles, son regard perçant rivé sur le krityen qui parlait à deux mages noirs à l'apparence importants parmi les autres. L'un d'eux fit un mouvement de la tête et il parti dans les ruines chercher quelque chose... Le regard de l'intendant se gorgea de sang lorsqu'il le vit...

Ségonar venait enfin d'apparaître. Le terrible Seigneur Andrius se tenait droit, dans sa posture des plus hautaines et débordante d'orgueil. Il croisa les bras en fixant le mage krityen de cet air détaché et supérieur. Le krityen sembla lui parler et c'est alors que Ségonar fronça ses paupières en ayant l'air contrarié. Il laissa ses bras glisser lentement sur les côtés de son corps avant de hurler :


- Comment ? Il tourna légèrement la tête de trois quart semblant appeler quelqu'un. Aussitôt, un mage noir plus petit dans une cape pourpre arriva, les bras croisés dans son dos. Visiblement énervé, Ségonar parlait tout haut, fort et donc de manière facilement audible pour le guerrier : Une escouade krityenne à repéré la caverne de la vallée du père Muzaeli, pouvez-vous m'expliquer comment cela est-ce possible ?
- Et bien, c'est à dire que... Vous savez maître, ce n'est pas encore tout à fait au point... Nous faisions justement des testes là-bas... Des testes que nous ne pouvions pas faire ici à cause des risques.
- Des risques ?! Qu'avez-vous encore changé dans mes plans ? Je pensais avoir été clair quand je disais de suivre mes ordres à la lettre !
Le mage krityen s'éclaircit la voix avant de devancer l'autre mage d'un air plus mielleux encore que son collègue :
- Votre altesse, il semblerait que tout ne c'est pas passé comme prévu. L'équation de stabilité était malheureusement, et avec tout le respect que je vous doit, erronée. Le processus à donc mal réagit et il y a des interférences dans les flux de mana à travers toute la région. Heureusement cela ne touche que la partie Ouest de la vallée du père Muzaeli, et ainsi la ville krityenne dans les Mont Temza est hors du champ. Cependant, nous n'avions pas prévus qu'une patrouille de la garde de Temza trouve la grotte. Le rapport est remonté jusqu'au conseil des mages de Myorzo et j'ai été au courant à travers la confrérie des mages de la cité. Je suis venu vous avertir le plus vite possible... L'autre mage s'empressa de répondre alors que Ségonar avait placé ses deux mains dans son dos, la tête inclinée vers le bas, commençant à tourner en rond de manière nerveuse et agacée :
- Votre majesté, il faut a tout prix empêcher l'escouade chargée d'enquêter sur place d'atteindre "l'expérience" ! Nous devons envoyer des mages sur place pour détruire les preuves.
- Malheureusement les perturbations ont atteinte un niveau critique. Les mages de l'escouade qui se sont approchés de l'entrée de la grotte on failli perdre connaissance. Seuls des mages possédant une protection adaptée peuvent se rendre là-bas de manière efficace.
Ségonar s'arrêta et foudroya le krityen du regard :
- Ce que vous portez autour du cou, c'est bien "ce que je crois" ?
- Tout à fait votre majesté.
- Alors vous êtes tout désigné pour cette mission, et en tant que krityen ce sera d'autant plus facile. Usez de votre influence pour que le conseil des mages vous affecte en personne en soutient à cette mission. Votre mission est simple : éliminer les preuves avant qu'il y ait des témoins. Et si témoins il y a...

Le mage krityen inclina la tête pour faire comprendre qu'il savait ce qu'il devait faire. Soyez sans pitié, Maître Naanrius.
- Est-ce que je vous ait déjà déçu votre majesté ?
- Veille à ce que cela n'arrive jamais.


Naanrius s'inclina devant eux et Ségonar fit immédiatement volteface pour disparaître comme il était venu dans le fond des ruines. Le maître mage Naarius enfila son capuchon sur sa tête et il fit demi tour sans attendre, quittant les lieux par une autre entrée que les mages noirs avaient dut sécurisée.
Calëtaura avala sa salive. Ils ne pouvaient pas partir tout de suite, ils n'en savaient que trop peu. Il y avait quelque chose qui se passait à Temza et apparemment le conseil était déjà au courant. Connaissant les autorités, une escouade mettrait quelques jours à être envoyée. Pourvu que ça ne soit pas une situation critique...

Sa colère pour le mage krityen l'obligea à serrer les dents et une profonde rage explosa à travers son aura. Cixi ne pouvait que le ressentir. Il s'en maudissait intérieurement, mais il savait que ce genre de révélations allaient se produire pendant cette mission d'espionnage.
Il pensait tout de même à sa femme, se demandant si elle allait bien. Ce qui l'intriguait c'est que son aura n'arrêtait pas de bouger. D'après ce qu'il sentait, Cixi était aux Creux de Cados. Que pouvait-elle donc faire aux creux de Cados ? Il l'avait tellement sentie bouger ses derniers jours qu'il commençait à s'inquiéter : ce n'était pas normal. Mais il devait tout de même resté concentré... Il tenta de se forcer, mais il aurait bien aimé qu'elle le rassure. Malheureusement ils ne pouvaient pas se permettre de communiquer à cause de tous ces mages noirs, et en plus de cela, le guerrier ignorait que Cixi était sur le point d'entamer un combat contre un autre giganto...
Revenir en haut Aller en bas
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mer 30 Juin 2010 - 14:06

Ysyhteha hocha la tête à l'intention de son amie. Aussitôt séparer, elle se dirigea vers la bête. Assez grande et elle petite, elle allait pouvoir le prendre facilement par surprise. Elle trouva un petit "chemin", plutôt une rigole ou une tranché, qui lui permettrai de l'atteindre par en dessous. Elle s'y engouffra en rampant, elle approcha doucement, observant les moindres mouvement de la bestiole.

Elle aperçu Cixi, prête à lui bondir dessus, il fallait donc qu'elle évite les attaques, type canon d'eau et autre attaque dévastatrice. Elle opta pour des objets plus fin, elle tendis les mains en avant, et fût prête à lancé ses premiers sorts.


~Javelot Aqua~ (i)

Quatre javelots se plantèrent dans le ventre de l'animal, pile au moment où Cixi bondissait sur lui. Il ne verrai pas du tout ce qui vient du haut. Elle enchaina rapidement avec un autre sort alors que perceur l'ermite gigotait de douleur.

~Mainmille épine~(a)

Les mains toujours tendue en avant, elles se mirent à briller d'un bleu intense avant de libéré un millier d'épine en rafale sur la partie sensible du perceur. Ce dernier sembla enfin trouver de qui venait les attaques et sa grosse pince vient creusé une deuxième tranché à coté d'elle. Ysyhteha écarquilla les yeux en même temps qu'elle roula sur le coté pour ne pas subir une nouvelle attaque. Enfin debout elle ne s'arrêta pas là pour autant au niveau des sorts. Elle déroula son fouet et recula contre la parois.

~Porte de l'eau~ (A)


Son fouet traça un arc de cercle au devant elle, le bruit fit faire demi tour à l'ermite qui chargeai devant elle. La porte apparue en surbrillance d'un bleu irréel, l'ermite chargea de deux coup de pince en direction de la tête de la guildiene. Elle s'accroupit et une fois abaisser donna un coup dans la porte qui s'ouvrit pour y verser son flot d'aiguille aquatique sur l'ermite.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Jeu 1 Juil 2010 - 7:49

Alors que la guildienne avait commencé à lancer ses sorts, Cixi s'était retrouvée sur le dos du Giganto qui, sous le coup de la surprise avait commencé à ruer, laissant son ventre dépourvu de carapace libre de recevoir les attaques magiques de son amie.

La krityenne se retrouvait donc à faire des acrobaties, non seulement pour tenir sur le dos du Giganto, mais également pour éviter les attaques magiques d'Ysyhétha... au bout d'un moment, elle fut contrainte de s'agripper à l'une des pinces du perceur l'ermite avec son fouet, ses bras enroulaient la puissante pince dans le but de l'empêcher de l'ouvrir, même si elle savait pertinemment qu'elle ne pourrait pas l'en empêcher... le but était surtout de le contenir pendant qu'Ysy le massacraient de magies.

Le Giganto finit par ouvrir ses pinces et la krityenne fut projetée dans les airs, à l'aide de son fouet, elle put se rétablir en s'agrippant à quelques lianes contre la roche. Malheureusement, une pierre un peu saillante parvint à glisser entre son plastron et l'une de ses côtes, lui perforant légèrement l'estomac


Et m... grogna t'elle entre ses dents pendant qu'elle redescendait pour poser ses pieds au sol. Elle regarda le Perceur l'Ermite, visiblement furieux d'avoir été ainsi dérangé, il allait s'en prendre à Ysy et elle était leur seule chance de l'achever grace à ses magies. Elle respira donc un grand coup et soigna légèrement la plaie à l'aide d'un ~Premiers Soins.

Puis elle fonça vers le Giganto et lança une Nuée de Dragons sans que son fouet ne produise d'étincelles à cause de l'élément du monstre, puis elle en enchaîna un deuxième, mais la douleur de sa plaie l'arrêta, l'empêchant d'en produire un troisième. Elle fit donc des pas de côté pour se retrouver face à lui, elle tendit le bras vers lui, elle commençait déjà à transpirer à cause de la douleur

Allez, ramène toi! elle devait attirer son attention pendant qu'Ysy continuerait ses sorts...


PV: 45 600
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Lun 5 Juil 2010 - 18:11

La guildiene après avoir glisser pour éviter une attaque de l'ermite, ce carapata vers Cixi, elle avait repérer du sang sur son armure et en conclus que c'était le sien à elle. Elle fronça les sourcils, mais dû d'abord faire en sorte que l'ermite les laisse un peu tranquille.

Stop le temps !
N'avance plus !
Ici et maintenant !

~Coupe Flux !

Le sort qui se manifestait en un grand sablier entourer de rouage de métal, fit effet. Mais comme pour tout les gigantos, ca durait moins longtemps. Aussi elle se tourna vers son amie les sourcils froncer, sans ménagement elle lui saisit la taille et la souleva légèrement pour la poser quelque pas en arrière. Pendant ce laps de temps, elle avait invoqué un cercle de soin, les soignants toute les deux suffisamment pour tenir.

Et plus de bêtise encore une fois jeune fille ! Oh pardon ! Jeune dame ! Compris ?

Elle fit un clin d'oeil à son amie quand Merius et surement Luna s'agita soudainement.

Des humains viennent par ici ! Des enfants je crois ...

Quoi ?! Mais ... Ils sont combien ?

Une dizaine environ et un seul adulte ! Une ... classe ?


Ysyhteha n'eut pas le temps de riposter, que déjà les voix se rapprochaient.

Alors les enfants, vous voyez ici ce sont des cristaux très spéciaux, nous les trouvons que dans ce passage qui est souvent emprunter par des marchants et des combattants. Mais n'ayez pas peur les enfants, nous avons prit des fioles sacrés qui éloigne les monstres. Vous n'avez pas de soucis à vous faire.

Alors ... Qui peut me dire de quel couleurs peuvent être ses cristaux à l'extérieur du passage ???


De nombreux "moi" "moi mademoiselle" s'était aussitôt emparer du silence de la grotte, mais entre tous, ce fut une voix bien particulière qui fit écarquiller les yeux d'horreur et de stupeur. Lindorie ! Sa fille était dans cette classe découverte et le gigantos allait se réveiller. Enfin, il SE réveilla car aussitôt elle l'avait pensé que la bestiole s'agita et fonça vers les voix. Ysyhteha eut une vraie sueur froide, et elle courut au devant de la bête et des enfants.

LINDORIE !!!! NOOON !!!! STOP SALE BESTIOLE !!!

Alerter par les cris les enfants se mirent à crier eux aussi apeurer par le gigantos qui leurs fonçaient dessus. Parmi tout les élèves, les yeux bleu qui lui arrachèrent le coeur était ceux de sa fille. Elle déclencha alors son hors limite, chose qui fit faire un demi tour au perceur l'ermite. Manquant d'assommer la guildiene.

VOUS LA !!! RECULER C'EST DANGEREUX PAR ICI VOUS ÊTES PAS AU COURANT ?

Mais mais mais ! les fioles nous protèges !!!


Ysy lâcha un juron avant de s'agiter devant la bête pour ne pas qu'il s'aventure plus vers les enfants, inutile de discuter avec un professeur aussi stupide, elle lui fit signe de reculer très explicitement et tourna un regard vers Cixi.

Je t'en prie protège les enfants ...

Il était inutile de demander pourquoi, parmi tout les enfants, une seule ressemblait énormément à Ysyhteha, et bien plus qu'un simple membre de la famille, tel un cousin ou une nièce. Pourtant la petite Lindorie ne semblait plus apeurer et même déchainer sur le combat qui allait venir.

OUAIII !!! VAS Y TATA MASSACRE LUI LA TÊTE A CE MONSTRE !!!!

Mademoiselle Lindorie veuillez vous taire s'il vous plait ! Ce n'est pas un jeu !!!


Ysyhteha n'écoutait déjà plus, elle fonçait droit sur le monstre le fouet en main. Elle bondit à son niveau et attaqua par trois attaques physique à la suite. ~Descartes~ pour commencer, suivit de ~Caresses ultimes~ et enfin par un ~Idéal~. Les trois combinées, tour à tour, firent d'abord une attaque fulgurante et assommante dans certain cas. Ensuite une double attaque qui ponctionnait la vie au profit d'Ysyhteha et enfin une attaque explosive qui la fit s'éloigné dans un salto arrière. Ce fut là qu'une nouvelle fois, elle fut plus qu'en colère. La pire colère qu'il soit quand il s'agissait d'Ysyhteha, une colère froide, froide à en faire glacer des volcans. Elle recula et se concentra sur cette colère, la dernière fois cela avait bien marcher et elle espérait des résultats probants.


Ce qui fut le cas, aussitôt son corps de mit à irradier d'un bleu mana intense, ont voyait qu'il s'échappait de son cœur tel des milliers de petite luciole éphémère. Elle tendis la main vers le ciel, et un livre lui tomba pile entre ses doigts, elle le ramena vers sa poitrine et d'un geste expert et légèrement théâtral elle l'ouvrit d'un coup pour y lire une formule.


Je veut vaincre mon ennemi, ce gigantos qui nous nuit, il craint l'eau et il va être servit, par la force d'un dragon bleu Rhiï !

Arte explosif appris : Dragon bleu Rhiï


Le livre irradia lui aussi de bleu, et lorsqu'elle tendis la main vers le perceur l'ermite, un dragon tout de volute bleu sortit du livre avant de rugir provoquant un concert de bulle mêlé à un cri puissant. Le dragon Rhiï passa à toute vitesse derrière elle pour se fondre sur le perceur l'ermite, provoquant des explosions externe et interne à l'ennemi. Il sortit une dernière fois, volant droit vers le plafond avant de redescendre en piquet sur sa cible et de finir dans une explosion d'eau assourdissante. Ysyhteha allait enchainer avec son arte mystique, mais Merius l'en empêcha, lui aussi voulais en découdre.

Hey hey hey ! C'est toujours les mêmes qui s'amuse ! Laisse moi m'en occuper aussi !!!

Ysyhteha n'eut pas à hocher la tête, elle avait déjà acquiescer mentalement. Elle avança de quelque pas avant qu'une grosse et vive colonne d'eau s'empare d'elle. Lindorie qui ne savait pas ce que c'était fini par faire une bourde elle voulue courir vers Ysyhteha, les yeux remplie de grosse larme, mais quelqu'un l'en empêcha.

Mamaaaaaaaa !!!! Mamaaaa !!! Qu'est ce qui lui arrive !!!

~Merius puissance aquatique~

La guildiene ne pouvais pas faire un geste vers Lindorie, déjà d'énorme corde d'eau ressemblant plus à des tubes, s'emparèrent du gigantos, le serrant jusqu'à en faire craquer sa carapace. Habituellement c'était une sorte de tube qui entourait toute la pièce, mais là rien n'était prévue et donc l'arte de l'esprit s'adaptait. Merius qui contrôlait le tout, fini par faire serrer de plus en plus les tubes d'eau qui lui lançaient des boules d'eau aussi vite que des boulets de canon, sans relâche il le frappait encore et encore. Ce fut quand il sentit la vie du gigantos le quitter qu'il termina son attaque. Toute l'eau s'accumula en un immense tube au dessus de l'ermite et s'abattit sur le perceur dans un gros vacarme. Aucune trace d'eau n'était visible car tout avait été évaporer ou absorbé. L'ermite gisait là complètement inanimé. Ysyhteha avait repris son allure normal, mais elle s'effondra un genoux à terre. Sourde à tout ce qui se passait autour d'elle, captant juste les dangers éventuel.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mar 6 Juil 2010 - 9:11

HRP: ok, faut pas la chercher la Ysy...^^

Alors que la krityenne pensait se faire littéralement écraser par le Giganto, son amie vint à la rescousse et en profita pour la soigner à l'aide d'un cercle de soins.

Elle s'était relevée en souriant à la plaisanterie de la guildienne et avait de nouveau déroulé son fouet pour repasser à l'attaque. Mais c'est alors que des voix se firent entendre et que Luna paniqua.

Des enfants! Cixi!

La krityenne se tourna pour voir la classe... il n'y avait vraiment que les humains pour faire une visite guidée dans les Creux de Cados alors que deux créatures dangereuses rodaient dans les environs! Non seulemnt le Giganto mais également le Pteropus qui avait tendance à repasser dans le coin! Elle entendit le professeur mentionner des fioles sacrées... mais qu'est-ce que c'était que cet enseignant qui ne connaissait pas la puissance de ce type de fiole?? Elle écarquilla les yeux de surprise par tant de bêtise puis se tourna vers Ysy.

Son amie semblait en proie à une véritable terreur, Cixi eut beau passer son regard entre elle et les enfants, elle ne comprit pas pourquoi. Chez les krityens, les humains se ressemblaient tous (c'était peut être réciproque pour les humains envers les krityens) et le fait que la petite ressemble à Ysy ne l'avait pas plus choquée que ça, elle avait déjà vu bon nombre de petites filles rousses et c'était, selon elle, le seul détail qui les rapprochait avec peut être la couleur des yeux. En revanche, lorsque Lindorie se mit à hurler "Vas y Tata" elle comprit qu'il y avait malgré tout un lien et hocha la tête à la remarque de son amie pour protéger les enfants.

C'est ainsi qu'elle courut vers la classe, puis se tourna de nouveau face au Giganto


Surtout ne bougez pas! Il se repère aux mouvements! Et taisez vous! elle entendait encore les gémissements des enfants apeurés, mis à part la petite fille rousse qui continuait d'encourager sa "tante". Cixi écarta les bras et se concentra pour suivre attentivement le combat... lorsqu'Ysy déclencha son arte explosif, elle croisa les bras et ferma les yeux, sachant très bien ce qui risquait de suivre, et lorsque Merius apparut, elle écarta les bras violemment

Cette explosion est trop puissante
Protège nous de cette vague géante
Crée un mur de lumière et de paix
Afin que ses enfants ne voient pas ses effets

Mur de cristal!

Un mur finement cristallisé apparut alors, lorsque l'onde de choc provoquée par l'attaque de Merius les atteignit, il sembla onduler légèrement, comme si ce n'était qu'un fin tissu, puis il rebondit dans l'autre sens, renvoyant à nouveau l'explosion sur le Giganto qui au final, avait reçu le double des dégâts. Les jambes de la krityenne flageolèrent alors et elle dut mettre un genou à terre, mais ce n'était pas le moment! Les attaques de la guildienne avaient littéralement anéanti le Perceur l'Ermite qui commençait à se désintégrer en fines particules de mana... prêt à rejoindre Terca Lumireis le temps de se régénérer et de retourner aux Creux de Cados. Elle grimaça, transpirant à grosses gouttes sous la fatigue, totalement vidée de son mana par son attaque défensive, elle prit vite une gelée d'ananas et l'enfourna dans sa bouche puis poussa sur ses jambes pour foncer sur le Giganto. Elle déploya son fouet et commença à lui grimper sur le dos, passant la pointe de Dein Nomos entre la carapace et la peau pour l'arracher... les pinces avaient déjà disparu, elle n'avait plus beaucoup de temps, elle fit donc passer un courant électrique à travers son épée pour brûler la chair et ainsi faire venir la carapace plus vite, elle avait déjà fait un premier tour, la tête commençait à disparaître

Plus vite, plus vite! murmura t'elle entre ses dents, son coeur battait vite, elle était épuisée même si elle avait récupéré un peu de mana grace à la gelée, ses mains étaient moites et elle sentait l'épée lui glisser des mains, finalement, il put tracer son chemin sous un point au milieu, la carapace allait commencer à disparaitre lorsqu'il traversa totalement la carapace par le dessous, elle attrapa alors l'autre extrémité, prit appui sur l'arrière train du Giganto et tira de toutes ses forces pour partir en arrière...

Raaaaaaaah! Viens là! son visage était déformé par l'effort, on ne pouvait voir ses bras à cause des brassières, mais chaque muscle était tendu comme si elle allait s'arracher les membres, les jambes pliées, cherchant à se tendre pour arracher l'objet convoité, elle tirait encore et encore. Ses mains étaient endolories, Ysy devait être épuisée par ses attaques précédentes et devait s'occuper des enfants, elle sentit qu'elle allait lâcher et alors qu'elle pensait avoir atteint ses limites, il y eu un craquement sourd et elle bascula, tombant violemment sur la roche froide alors que la carapace s'écrasait sur elle. Elle eut le souffle coupé, un voile blanc passa devant ses yeux suivi de milliers de petits points noirs... la carapace la recouvrait presque entièrement, alors que le reste du corps du Giganto disparaissait... ses mains tombèrent de chaque côté à même la roche, lâchant le fouet qui se mit à onduler comme s'il était pris de panique. Elle ferma les yeux et tomba évanouie par le manque d'air et le choc... un léger filet de sang commençait à couler sous sa tête, glissant telle une fine rivière à travers la roche alors que son visage basculait sur le côté pour s'y baigner...

Objet obtenu: Grande Carapace de Crabe


Vaincu
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mar 6 Juil 2010 - 17:30

HRP : Ben quoi ? j'ai pas que me défendre ... *air angélique*



Le genoux posée à terre, Ysyhteha fini par faire un geste vers des cris de petite fille, ignorant que c'était ceux de sa fille biologique, mais ce geste rassurant les fit taire immédiatement. Laissant le choix alors à la guildiene d'écouter et de capter d'autre chose que le danger immédiat, mais pourtant c'est le bruit d'une carapace tombant qui la fit se relever immédiatement sur ses deux jambes. Cherchant du regard Cixi en premier lieux. Elle devait garder les enfants, mais elle n'était pas prêt d'eux. Seule la maitresse tenait la petite Lindorie dans ses bras, et l'enjoignait à rejoindre ses camarades. Ysyhteha fixa alors la petite droit dans les yeux, un regard doux et sévère à la fois, mais cela n'inquiétait pas la petite fille qui montrait du doigts avec un regard inquiet la carapace du gigantos.

L'échange n'avais durer que quelques secondes, mais suffisante pour qu'Ysyhteha tourne rapidement les talons et y recherche Cixi. Se fut le sang qui la guida jusqu'à elle, le visage complètement pétrifié d'horreur, mais pas le reste de son corps.


NON CIXI !!!!

Immédiatement, elle incanta un puissant cercle de soin, déjà les plaies se refermaient, restait juste la carapace qui était effondrée sur la poitrine de son amie. Elle n'hésita pas un instant à soulever l'encombrant objet. Avec des coups d'épaule, elle ne reposa pas une seconde la carapace sur son amie. Elle força sur tout les muscles de son corps, incantant encore une fois un nouveau cercle de soin. Poussant un peu plus sur la carapace, elle poussa des grognements d'effort, elle injuriait la carapace, et la maitresse incorrigible demandait aux enfant de ne pas les répéter. C'est en pensant à cette femme incompétente, qu'Ysyhteha donna un dernier coup d'épaule puissant, charger de colère, car son amie se retrouvait blesser par sa faute. Enfin la carapace éloigné, aussitôt Ysyhteha s'agenouilla prêt de son amie.

Allez Cixi ! Bat toi !!! Elle lui enleva alors le plastron et ses gants en forme de griffe libérant ainsi sa cage thoracique et ses poumons pour qu'elle respire. Voilà, comme ca tu vas respirer. Luna ! J'ai besoin de ton aide, tout ce que tu peut soigné fait le ! Toute l'énergie que tu peut lui donner fait le ! S'il vous plait ... Elle massa alors son amie très patiemment, au niveau de sa poitrine, très vite, elle reprit peut à peut des couleurs, ce n'était qu'une question de seconde avant qu'elle n'ouvre les yeux et respire d'elle même, même si, pour le moment sa meilleure amie le faisait d'elle même, Ysyhteha n'hésitait pas à l'accompagner le visage crisper d'inquiétude.

Elle est hors de danger maintenant, ses plaies sont refermer, elle respire ... Fait en de même Ysy ...

Non ! J'attends qu'elle ouvre les yeux et qu'elle m'engueule parce que elle à plein de courbature et plus d'armure ! Ensuite ... Ensuite j'expliquerai à ce professeur incompétent ce qu'il en coûte de mettre en danger ma fille ET ma meilleure amie !!!

La colère ne te mènera à rien tu le sais ?

Si, dans ce cas, elle va empêcher que se professeur les mettent en danger de nouveau !


Sans quitter des yeux sont amie, qui reprenait déjà des couleurs. Ysyhteha la massait sans compter, Luna semblait bien faire "son travail" aussi. Ysyhteha se sentait légèrement rassurer de la savoir si bien entouré et protéger.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mar 6 Juil 2010 - 18:17

Un monde entier de lumières et de couleurs avait défilé dans la tête de la krityenne... inconsciemment, elle était parvenue à ne pas prévenir Calëtaura, pour ne pas qu'il soit mis en danger à cause de leur lien, si elle devait mourir, il ne devait pas le savoir. Alors que son inconscient luttait plus pour protéger l'être aimé qu'elle même, elle se sentit bouger comme si on la secouait, puis un afflux d'air violent et un sentiment de légèreté l'envahit lorsque l'armure lui fut enlevée...

Les images dans sa tête se firent plus pâles, moins précises comme si elles s'éloignaient pour lui dire "ce n'est pas encore le moment"... mais le moment de quoi? Elle avait encore tant à faire, elle voulait revoir Calëtaura, pas seulement parce qu'il était son époux, mais parce qu'elle voulait être sure qu'ils allaient vaincre la malédiction de Tarqaron, tour de malheur qui les avait déjà séparés une fois, elle ne devait pas mourir alors qu'il était là bas, cette tour de malheur aurait alors gagné.

Elle sentit des pressions sur sa poitrine et une drôle de chaleur... Luna cherchait à tracer son chemin à travers les mailles tortueuses de son subconscient pour l'aider à sortir du coma... elle tendit alors une main virtuelle vers l'esprit qu'elle avait l'impression de voir...

Cixi... Cixi... Cixi!!!

Oui? Qui y'a t'il? Pourquoi es-tu si paniquée?

Il faut que tu te réveilles! Réveille toi!

Me réveiller?


Elle regarda autour d'elle, elle était dans un étrange jardin fleuri... elle chercha à nouveau du regard, ne comprenant pas trop comment elle avait atterri là... puis une belle jeune fille aux cheveux blancs lui fonça dessus... elle manqua de tomber à la renverse alors qu'elle la prenait dans ses bras

Un jour, nous serons réunies mère! Mais il faut que tu te réveilles! Sinon nous ne pourrons jamais nous rencontrer! lui dit-elle dans un sourire très doux... Tu dois te battre, ton amie s'inquiète pour toi, père n'attend qu'une chose: te retrouver, et de nombreuses personnes t'attendent, ton peuple a besoin de toi, il n'est pas encore temps de laisser le monde...

La krityenne ne comprenait pas les paroles de l'adolescente mais elle la fixa, elle avait de magnifiques yeux mauves, au moment où elle voulut mettre la main sur son visage, elle disparut. Elle sentit alors une nouvelle pression sur sa poitrine et Luna réapparut

Cixi!!!!

Je ne comprends pas...


Elle ne savait pas quoi faire, elle se sentait perdue... elle se rendit compte qu'elle ne sentait pas la présence de Calëtaura, pourquoi? Non, c'était impossible, avait-il du rompre leur lien à nouveau? La panique s'empara d'elle, son coeur s'accéléra et son corps se mit à trembler

Le lien est là Cixi! Mais tu dois te réveiller! C'est toi, et toi seule qui le bloque! CIXI!

Elle sursauta alors et tendit la main pour prendre celle de Luna... elle sentit alors une douleur foudroyante au niveau de l'arrière de sa tête, là où elle avait heurté la roche... premier signe de son retour à la réalité, mais au lieu de se réveiller, elle s'était retrouvée à Eloher... elle vit alors Lurius s'avancer vers elle, tenant quelque chose dans les bras

Cixi... tu dois te réveiller... n'oublie pas que je veux que tu sois la marraine de ma fille

Ta... fille? Elle est déjà née?


Elle regarda alors le bébé que tenait Lurius, elle avait de fines oreilles, pas d'antenne puisque sa mère n'était pas krityenne, mais elle avait de jolies mèches bleues et or

Pas encore... mais je veux que tu puisses la connaître un jour, et pour ça, il faut que tu te réveilles! Fleïana serait si triste, et Ysy aussi! Tu sais à quel point elle se démène en ce moment pour te réveiller? Tu ne l'entends pas hurler?

Ysy? Où..?


Elle sentit de nouveau des pressions sur sa poitrine, elle les sentait bien plus qu'avant, la douleur aussi, au niveau de ses côtes, certaines avaient du se briser lorsque la carapace s'était écrasée sur elle, mais elles avaient été ressoudées par le sort de son amie, cependant la douleur perdurait et elle en grimaça.

Petit à petit, ses sens revenaient, mais elle n'était toujours pas consciente du lieu où elle était... et ce fut le plus étrange de tous qui la rejoignit...

Loki?

Bonjour Cixi... alors? On a décidé de renoncer?

Je... de quoi?

Je te pensais plus forte que ça... une simple carapace géante suffit à te vaincre?

Je ne comprends pas...


Le regard du loup noir brilla d'une étrange lueur, comme s'il riait

Tu es toujours aux Creux de Cados, Cixi... tout ce que tu vois ici n'est qu'illusion, moi le premier... tu t'es enfermé dans un monde qui n'est pas le tien, il faut que tu sortes maintenant. Les souvenirs que tu voies ici ne pourront être réels un jour que si tu te réveilles... mais il faut que tu le veuilles...

L'adolescente, sa fille? Son peuple, la fille de Lurius, Ysy... elle voulait voir tout ça, elle voulait voir sa vie évoluer, grandir, s'épanouir, il y avait encore tant à voir et découvrir, tant à protéger... la douleur devint de plus en plus insupportable alors que les yeux de la krityenne commençaient à papillonner, puis des couleurs apparurent, du vert, du rouge... le visage de son amie devint alors de plus en plus net encadré de ses cheveux flamboyants, son regard vert rongé par l'inquiétude


Je... Ysy? le simple fait de parler lui arracha un gémissement de douleur, mais elle prit son temps pour respirer et se concentrer afin de la surmonter, elle avait posé une main sur ses côtes douloureuses pour se rendre compte qu'elle n'avait plus ni ses brassières, ni son plastron

Mais que... pourquoi je n'ai plus mon armure? elle leva un regard intrigué à son amie mais se sentait bien trop faible pour se relever... elle pencha la tête sur le côté pour voir ses affaires juste à côté d'elle, à côté de la carapace du Giganto... elle soupira alors, ce qui fut douloureux, mais peu importait... elle leva les yeux vers son amie en souriant doucement en guise de gratitude

C'était moins une, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Invité
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mar 6 Juil 2010 - 18:55

~ Ruines de la tour Antique de Tarquaron~

Les pupilles de Calëtaura se dilatèrent d'un seul et unique coup aussi soudain qu'un coup de tonnerre. La sueur perla dans sa nuque et dans son dos, des sueurs glaciales. Le temps sembla s'arrêter un instant. Les oreilles du krityen vibrèrent et ses antennes furent parcourues d'un frisson des plus étranges.
Il porta alors sa main sur sa poitrine, au niveau de son cœur. Il avait du mal à respirer. Devenu extrêmement pâle, les jumelles se tournèrent vers lui avec un regard inquiet. Le guerrier baissa la tête et ferma les yeux...

Il traversa alors le lien à toute allure. Devant ses yeux défilait la grande plaine avec la ville d'Halure au centre. Puis, il traversa les bois de Quoï, passant entre les fourrés et les buissons pour sortir de l'autre côté. Ses yeux filèrent par delà l'océan, traversant le sanctuaire immuable de Zaudes afin de rejoindre le continent qui portait le colysée de Nordopolica. Il traversa la ville d'un coup, slalomant entre les villageois et les guerriers. Il fonça alors vers les creux de Cados. Sa vision s'engouffra dans les ténèbres des grottes de mère Cados. Il passa tout proche d'une noctule qui grogna puis enfin il s'approcha du cadavre géant du Perceur L'ermite. Juste à côté, la carapace du giganto, à côté Ysyhteha, les affaires de Cixi et enfin sa femme, allongée...

Il ouvrit les yeux en sursaut.

* Cixi... *

Ce qui l'avait alerté ? Il ne l'avait plus sentie pendant un moment. Il avait de nouveau ressentit se vide dans sa poitrine, cette angoisse qu'il ne voulait plus jamais ressentir. Lorsqu'il retrouva cette sensation de rupture il se retrouva à demi-conscient, et lorsque le lien fut rétabli, il provoqua cet électrochoc.
Elle était en danger. Peu importe la mission, il en avait vu asse. Les yeux de Calëtaura étaient injectés de sang. Les veines de ses yeux avaient mordues la couleur noire de ses iris. C'était impressionnant. Sans dire quoi que ce soit, le patriarche des têtes blanches se leva à toute vitesse et il commença à courir vers la sortie. Rheed sentit aussitôt les pensées de son dragonnier et il se prépara à recevoir celui-ci. Diao & Zhen se mirent à courir sur les talons de leur patron sans vraiment comprendre ce qui se passait. Le trio traversa les ruines en sens inverse avant que la lueur du soleil ne les éblouissent.

L'ombre de Rheed rassura à peine le dragonnier de Myorzo qui sauta de toute ses forces dans un magnifique bond sur la selle dorée du dragon. Ce dernier hurla avant de faire un demi-tour sur ses pattes et de partir comme une véritable flèche vers les hauteurs. Diao & Zhen n'eurent pas le temps de les suivre... Calëtaura et Rheed étaient bien trop rapides et synchronisés. Le temps que les corbeaux des jumelles arrivent vers elles, la silhouette du lézard volant était déjà trop loin... Les deux soeurs décidèrent donc de rentrer à Myorzo pour avertir le conseil et les hauts Windwaker...

* * *

Calëtaura était courbé sur le dos de son dragon. Le regard rivé vers l'horizon, il chevauchait avec comme seul objectif de venir au secours de sa femme. Désormais loin des maudits mages noirs et de Ségonar, il pouvait de nouveau communiquer avec sa femme, et c'est la première chose qu'il fit lorsque Rheed quitta la périphérie de Tarquaron.

* Cixi ! Cixi ! Tu m'entends ? Réponds-moi ! J'arrive. *

Les sourcils de l'intendant se froncèrent alors que Rheed passa près des massifs qui bordaient les collines d'Ehmead. Le dragon rugit en fonçant vers l'océan pour le traverser le plus vite possible, tentant d'apprivoiser les courant d'air marin pour dépasser sa vitesse et ses limites...

* * *

A Tarquaron, au bord des ruines, la silhouette de Ségonar observait l'horizon. A ses côtés, plusieurs mages noirs et le petit dans sa cape pourpre. Ségonar avait les mains jointes dans sa dos. Il releva son menton avec un air contrarié :

- Calëtaura... Windwaker...
- Oui votre majesté, c'est le premier intendant du peuple krityen.
- Le patriarche de ce foutu clan de krityen aux cheveux blancs.
- C'est la deuxième fois qu'il nous échappe, votre majesté.
- Il était si proche... Ce krityen va devenir problématique...
- Et vous n'avez plus votre marque noire...
- Par sa faute. Ce Windwaker ressemble énormément à son grand-père. Il ne doit pas parvenir aux même exploits.
- Dois-je envoyer des mages noirs à sa poursuite votre majesté ?
- ... Non. Éliminez-le intelligemment.
- Ce sera fait votre majesté.


Ségonar tourna les talons et il disparu avec ses autres mages à l'intérieur des ruines. Le mage noir en robe de sorcier pourpre se frotta les mains avant de dire à haute voix :

- Ce sera un jeu d'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mar 6 Juil 2010 - 19:15

Alors qu'elle lui faisait un massage pour l'aider à respirer. Ysyhteha était de plus en plus ronger par l'inquiétude, la maitresse ne semblait plus bouger et se contentait de rassurer les enfant, ce fut Merius qui l'aida au mieux par la suite, car il se dissipait à volonté dans une nuée de bulle. Les enfants bien sage, se contentait de lever les bras pour attraper les bulles sur leurs passage. Même Lindorie se prêtait au jeux sans pour autant lâcher sa mère et la krytienne des yeux.

Quand enfin Cixi papillonna des yeux, Ysyhteha cessa son geste immédiatement, elle était si étonné qu'elle regardait son amie avec encore plus d'inquiétude, la main relevé prête à recommencer si il le fallait au besoin. Enfin elle prononça des mots, puis des phrases. Ysyhteha relâcha alors toute la tension accumuler dans un soupir très long, elle regarda son amie et lui prit doucement ses mains, avant de les embrasser.


Ont avait pas dit plus de bêtise ?

Elle fini par rire doucement, embrassant encore la main de son amie, la gardant prêt de sa joue.

J'ai eue la peur de ma vie ! Ne t'avise plus d'essayé de mourir okai ?

Elle observa la carapace, puis son amie, et enfin le groupe scolaire, son regard vira au noir intense, la colère s'emparant de nouveau d'elle. Elle posa doucement la main sur le ventre de Cixi mais réussi à sourire néanmoins.

Je te fait un sort de soin pour t'aider un peu, mais ne bouge pas tout de suite d'accord ? Attend moi quelques secondes j'ai quelque chose à faire d'abord.

Elle incanta un beau cercle de soin, très fort et puissant laissant largement de quoi soulager son amie pour un petit moment. Elle se releva en grimaçant, les courbatures étaient présente car elle s'était tellement crispé. Enfin, elle s'avança l'air menaçant vers la maitresse d'école, se fichant éperdument des enfants derrière elle.

Vous n'êtes qu'une IMBÉCILE !!! Et une INCOMPÉTENTE !!! COMMENT !? COMMENT avez vous put croire que les enfants seraient en sécurité avec de simple fiole sacré !!!! Surtout avec un gigantos dans les ruines ?!?! Sérieusement ?!?!

Mais mais mais ! Nous ne devions pas nous avancer plus loin je vous le jure mademoiselle ! Je vous le jure et puis ont nous à dit qu'il était plus loin d'habitude !

D'HABITUDE ?? ET QUI IL ??? Ce que je ne comprend pas c'est comment vous avez put gober ce monceau de CONNERIES !!! NOUS nous sommes des mages et guerrières entrainées ! Et regarder le résultat ! Ont a faillit en mourir par votre faute ! Et pire encore !!! Ma nièce est dans cette classe ! Vous pourrez être sure que dès mon arrivé à Mantaic, je ferai en sorte qu'on vous retire le droit d'enseigné !!!!


La femme partit dans un long supplique d'excuse et de lamentation, mais Ysyhteha en avait fini avec elle. Cette femme avait outrepasser les règles de sécurité élémentaire. Surtout pour une classe découverte avec d'aussi jeune enfants !!! Ses parents adoptifs n'avaient pas dût voir le danger pour accepter que Lindorie y participe. D'ailleurs, elle la cherchait du regard, en voyant qu'elle n'y était pas, elle commença à paniquer. Mais c'est alors qu'une petite voix lui fut familière, mais du coté où se trouvait Cixi.

Pendant qu'Ysyhteha déversait sa colère sur son professeur d'école, la jeune chipie s'était éclipser pour se retrouver prêt de Cixi. Assise les genoux replier sous elle, elle lui tenait la conversation comme si de rien n'était.


Bonjour madame. Vous allez mieux ? Je vous ai vue vous évanouir, je me suis inquiété aussi vous savez ? Ma maman, pardon, ma tante à l'air de tenir beaucoup à vous. A ce moment là, les cris d'Ysyhteha s'était fait plus fort. La petite soupira et prit un air blasé mais protecteur. Ne vous inquiétez pas madame, elle cri mais parce que la maitresse à fait une bêtise. Elle remarqua alors que la krytiene en face d'elle était encore souffrante. Elle sortit de son sac une grosse gelée qu'elle tenait dans ses deux mains. Tenez madame, ca va vous faire du bien. Ma maman à Mantaic me dit toujours qu'ont à besoin d'une gelée sur soit. Que c'est trèèèsss important. Avant je comprenait pas pourquoi, mais maintenant oui. Je peut sauvez les amies de ma ma...

Lindorie ...
La petite haussa les yeux comme si elle savait qu'elle avait fait une bêtise. Oups ... Tenez madame ... Elle avait chuchoter les deux derniers mots, et poser sa gelée dans les mains de Cixi posé sur son ventre. Elle se leva rapidement et courut vers Ysyhteha. Un court conciliabule démarra entre les deux rousses, et finalement Ysyhteha prit la main de la fillette pour la ramener vers Cixi. Elle s'assit à ses cotés et regardas Lindorie. Bien, je vais l'examiner pour être sure qu'elle n'a rien. Toi reste ici et soit sage d'accord ?

La petite fille hocha la tête et Ysyhteha plaça ses mains d'abord sur la tête de son amie, et descendit jusqu'au cou. Ses mains brillaient d'une étrange lueur blanche qui semblait émerveiller la petite.

Bien, jusqu'ici, que des courbatures. Tu te sens comment ?

Elle descendit ensuite au niveau de ses épaules, puis de son torse et surtout de ses cotes. Le même constat, courbature rien de bien gravissime en soit. Elle regarda Cixi et lui sourit doucement, ses yeux trahissait pourtant une pointe d'inquiétude.

Tu n'as rien mais ... Tu te sent prête à te relever un peu ? Je vais t'aider si tu veux. Ensuite ont décidera d'où tu veut aller. Ont peut retourné à Nordopolica pour te faire soigné. Lindorie fit une moue boudeuse et triste. Où allez à Mantaic, ont est pas loin de Temza non plus si ont va par là. J'appelle Cailairiel qui peut venir te porter jusqu'à la sortie des montagnes. Ensuite ont pourrai voler jusqu'à la destination de ton choix ... Enfin déjà ... Levons nous.

Elle se pencha au dessus de son amie, elle lui plaça ses mains autour de son cou, et posa sa main gauche derrière sa tête à la base du cou, et l'autre main sous son épaule, prête à la relever en douceur.

C'est quand tu veut.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mar 6 Juil 2010 - 19:40

Cixi avait l'esprit encore bien trop embrouillé pour comprendre ce qu'il se passait... elle avait encore des flashs de ses visions du coma et c'est alors qu'une sensation déchirante la traversa alors qu'elle ressentait l'inquiétude de Calëtaura...

Il se passait quelque chose du côté d'Ysy, elle l'entendait crier alors qu'une petite fille lui parlait... elle n'avait pratiquement rien entendu de ce qu'elle lui disait et au final elle se retrouvait avec une gelée dans les mains sans trop comprendre comment elle était arrivée là

*Calëtaura... je vais bien! Mais tu n'aurais pas du me contacter! C'est trop dangereux, tu vas te faire repérer!*

L'inquiétude la gagna, et s'il se faisait attraper par sa faute? Elle se redressa assez brusquement en grimaçant pour se retrouver face à une Ysy qui l'auscultait


Je... oui, je crois que je peux me lever, il faut sortir d'ici... Calëtaura arrive... elle transpirait déjà à cause de l'effort, elle sentit son amie la soigner à nouveau, mais il était évident que c'était fini pour aujourd'hui... de toute façon, pour le Giganto suivant, il fallait seulement récupérer de la poudre de dragon sur ses ailes, ce ne serait pas un vrai combat en soit... cependant, il fallait se trimballer la carapace relativement encombrante

Cailairiel devrait plutôt transporter la carapace, nous allons jamais pouvoir la porter jusqu'à la ville la plus proche...

qui me semble être Mantaic
dit-elle naturellement en ce tournant vers Ysy... elle n'avait toujours pas vraiment remarqué la petite ni le lien qui l'unissait à la guildienne... elle n'avait même pas entendu le "tante" ou "tata"... mais comme elle restait près d'elle, elle avait plus ou moins compris qu'il y avait un lien, ignorant simplement lequel.

Elle attrapa le bras de son amie pour se relever et la regarda dans les yeux
Partons d'ici... au moins les fioles sacrées de cette humaine serviront à quelque chose... elle ne s'était pas rendu compte de ce qu'elle disait, ni qu'elle pouvait offenser son amie sur le coup, elle paniquait intérieurement sans trop le montrer à l'idée que Calëtaura s'était mis en danger par sa faute.

L'hippogriffe les avait rejointes avec Eilhi qui n'aimait cependant pas s'aventurer dans les grottes... mais grace à elle et à Cailairiel, elles purent avancer dans les Creux de Cados en sécurité jusqu'à sortir du côté du désert. Elles avancèrent ainsi jusqu'à la ville... Cixi était obligée de s'appuyer sur Eilhi pour avancer même si on pouvait prendre ça pour de l'affection envers sa monture.

Elle avait remis son armure et marchait assez difficilement à cause de la douleur, même si les blessures en elles-mêmes étaient guéries, elle souffrait encore.

Mantaic était en vue, mais Cixi scrutait le ciel à la recherche du dragon noir... priant pour que Calëtaura soit sain et sauf...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Invité
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mar 6 Juil 2010 - 20:00

Rheed rasa les dunes du désert de Kogorth en rugissant toujours. Son dragonnier était sur les nerfs et cette nervosité emplissait l'esprit du dragon malgré lui. Il ne pouvait pas contrôler les sentiments de son dragonnier qui affluaient en lui par le lien de sang qui les unissaient. Rheed pestait de ressentir pareilles choses, mais c'était une sensation qu'il allait devoir apprendre à apprivoiser.
La silhouette du dragon effectua une vrille magnifique en frôlant le rocher d'Efreet avant de piquer vers la cité de Mantaïc, l'oasis du désert. Le gracieux dragon sombre beugla en passant au-dessus de la ville, son ombre courant sur le sol de Mantaïc, faisant paniquer les villageois qui se retournaient devant cette vision atypique. Le dragon dépassa Mantaïc pour finalement dépasser Cixi et Ysy que Calëtaura sentait grâce au lien qui l'unissait à sa femme. Rheed fit alors un looping en l'air tout en se retournant pour finalement venir se poser avec une violence incroyable dans le sable à l'entrée de la cité. La chute brutale souleva une quantité de poussière impressionnante. L'ombre du lézard ailé à l'intérieur du nuage de poussière fit fuir les habitants de Mantaïc dans leurs maisons. Le dragon à l'intérieur de son nuage de sable ouvrit grand ses ailes et tendit le cou vers le ciel en hurlant de plus belle. Il donna quelques coups d'ailes pour balayer la poussière et ainsi laisser le champ libre à son dragonnier...

Calëtaura glissa instantanément du dos de son dragon et a peine le bout de ses bottes eurent-elles touché le sable qu'il courut vers Cixi visiblement très mal en point. Il courait comme un lion vers celle qui était tout pour lui. Ses cheveux, sa cape et ses antennes flottaient derrière lui dans le mouvement si rapide de sa course. Juste avant de la rencontrer, il cria :


- Cixi !

Et il s'empara de son corps, la serrant contre lui. Le cœur du guerrier battait à cents à l'heure. Il tremblait et la sueur affluait toujours sur sa peau. Lorsqu'elle fut contre lui, il la blottit un peu plus contre son torse et son étreinte fut plus intense. Après quelques secondes, il lui releva le menton avec une main maladroite tremblante et inquiète avant de l'embrasser passionnément. Il s'était rendu totalement malade en ressentant cette absence dans son esprit. Refusant de lâcher ses lèvres, en plein baiser, il lui murmura :

- Que c'est-il passé ? Est-ce tu vas bien , Tu es blessée ! Qui t'a fait du mal ? Cixi, j'ai eut peur de te perdre !

Et il recommença de l'embrasser.

Rheed marcha doucement vers eux, grognant légèrement. Il était inquiet pour la femme de son dragonnier. De ce qu'il sentait, elle était vraiment passée très près de la mort. Une mort qui aurait emporté la vie de Calëtaura avec elle et donc la sienne. Le dragon commençait à comprendre à quel point sa propre vie était elle aussi liée à celle de cette krityenne...
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mar 6 Juil 2010 - 21:48

Cixi avait du se cacher les yeux pour se protéger de la poussière soulevée par le dragon, mais alors qu'elle n'avait pas encore vraiment retrouvé la vue, elle fut littéralement agrippée par un krityen fou d'inquiétude...

La douleur provoquée par l'étreinte était à la fois salvatrice et insupportable et elle avait légèrement grimacé de douleur, même lorsqu'il l'embrassa... Elle se sentit cependant totalement libérée au cours de ce baiser, son coeur était léger comme une plume alors qu'il la serrait contre lui, le temps s'était arrêté. Puis il posa une question, elle ne l'entendit pas... il faut dire qu'en réalité, il y en avait plusieurs. Lorsqu'il l'embrassa à nouveau pour finalement la regarder dans les yeux, elle plongea à son tour son regard dans le sien, une larme coulant le long de sa joue sou l'effet du soulagement de le revoir


Je... tu n'as rien? Tu n'aurais pas du venir, c'était trop dangereux! S'ils t'ont repéré, ça peut tout compromettre! Je... elle prit son visage dans ses mains et l'embrassa à nouveau, il s'agissait d'un véritable dialogue de sourd où chacun n'avait d'intérêt que pour l'autre.

Ysy avait souri et les avait laissés, amenant les enfants jusqu'à l'école de Mantaic, probablement pour faire renvoyer l'institutrice. La krityenne avait juste eu le temps de tourner la tête vers elle et de lui sourire de soulagement et de reconnaissance. L'hippogriffe se trimballait avec la carapace du Perceur l'Ermite sur le dos, ce qui le rendait assez étrange, Eilhi quant à elle s'était un peu écartée, elle n'aimait pas Rheed.

Cixi tourna alors de nouveau le regard vers son mari, elle semblait visiblement épuisée et avait mal partout.


Allons... allons à l'auberge, j'ai besoin d'une douche et de m'allonger un peu...

Elle dut prendre appui sur lui vu qu'Eilhi s'était éloignée. Ils se dirigèrent vers l'auberge. Le réceptionniste ne mit pas longtemps à leur donner leur meilleure chambre sans même que Calëtaura ait besoin de prononcer un seul mot, son regard semblait largement suffire. Il les conduisit alors à une véritable suite, avec un lit immense et une grande salle de bain... ses yeux commencèrent alors à partir dans le vide, elle était vraiment épuisée, mais elle voulait s'assurer que Calëtaura allait bien avant de sombrer à nouveau...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Invité
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mar 6 Juil 2010 - 22:47

Une fois dans la suite en question, Calëtaura ôta sa cape d'un mouvement rapide et il la jeta sur le premier fauteuil qui lui tomba sous la main. Il retira ses gants avec autant de rapidité et les envoya avec sa cape pour s'occuper de sa femme.
Elle ne tenait plus debout et malgré qu'elle prenait sur elle pour rester consciente, elle avait besoin de repos.

Le guerrier la prit dans ses bras, le poids de l'armure ne gênait pas plus que ça Calëtaura qui la souleva sans trop de mal. Il l'allongea sur le grand lit qui avait été mit à leur disposition et il cala avec soin la tête de sa femme au creux d'un oreiller qu'il avait sélectionné comme le plus confortable de ceux présents. Une fois qu'elle fut correctement installée, il lui enleva chaque partie de son armure en essayant d'être le plus doux possible. Plus inquiet qu'autre chose pour son état, il tremblait malheureusement encore un peu trop et était parfois un peu brusque dans ses mouvements.
Il lui retira son plastron puis ses vêtements imbibés de sang. Voir ainsi le sang de celle qu'il aimait animait un peu plus la colère dans son regard. Il ne supportait pas le fait qu'elle prenne des risques, encore moins lorsqu'elle le faisait alors qu'il n'était pas à ses côtés. Les vaisseaux dans le blanc de ses yeux se gorgeaient toujours plus de sang et le liquide vital assaillait les iris du krityen, donnant au noir de celui-ci une fine coloration rougeâtre des plus inquiétantes en forme d'anneau autour de ceux-ci.

Il laissa Cixi en sous-vêtements, déposant ses affaires sur le bord du lit en attendant. Il commença à observer son corps et les blessures les plus visibles, passant sa main sur la peau de la krityenne. Un moment, ses doigts passèrent sur les trois soleils noirs sur le ventre de sa femme, mais il ne s'y attarda pas. Il y avait des hématomes, des marques diverses, des blessures refermées mais marquées. Il était très inquiet. Il la laissa alors en prenant les affaires de Cixi pour les déposer à côté sur la table de chevet. Il fouilla alors à la va vite dans la première armoire qu'il trouva afin de s'emparer d'un large haut en tissu blanc. C'était loin d'être le vêtement le plus glamour qu'il soit, mais il préférait la couvrir un peu. Il la redressa afin de l'aider à enfiler cela puis il l'installa sous les draps.

Il se mit ensuite à genoux au bord de son lit et il se saisit de la main de sa femme où il déposa un baiser sur le dos de celle-ci avant de lui sourire :


- Repose-toi. Je vais chercher un médecin et de quoi te faire un bon repas.

Mais lorsqu'il voulu s'en aller, les doigts de Cixi refusaient de lâcher sa main. Il la regarda avec un air étonné : avait-elle quelque chose à lui dire ?
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mar 6 Juil 2010 - 23:02

Une fois dans la chambre, Cixi s'était laissé faire, de toute façon, elle n'avait pas la force de faire le moindre geste, elle se concentrait seulement pour rester consciente, c'était déjà énorme...

Alors qu'il s'apprêtait à aller lui chercher un guérisseur, elle le retint


Ce n'est pas la peine... Ysy m'a déjà soignée et je peux te garantir que toutes mes blessures sont guéries... j'ai juste besoin de repos...

Elle lui sourit doucement, puis tourna la tête vers l'extérieur. Il faisait frais dans la chambre, mais l'extérieur semblait être une véritable fournaise, il devait être à peine midi que la journée était terminée pour elle. Elle serra un peu plus fort la main de Calëtaura, son autre main était posée sur son ventre, sur le tissus fin de la tenue en toile qu'il lui avait trouvée...

Tu n'aurais pas du venir et prendre de tels risques... je te connais, tu as du encore partir à toute vitesse sans te soucier d'être repéré ou non... ses yeux se remplissaient d'une légère buée comme si elle se retenait de pleurer. A partir du moment où elle était sortie du coma, il aurait du savoir qu'elle allait s'en sortir et ne plus se soucier d'elle... elle savait que c'était bien trop lui demander, malheureusement

Je suis désolée... normalement, les choses n'auraient pas du se passer ainsi, mais Ysy et moi avons eu un contretemps avec... elle dut serrer les dents pour contenir sa colère... oui, au final c'était la faute de cette fichue maîtresse d'école! Si Cixi n'avait pas eu à protéger les enfants avec son mur de cristal, elle aurait été en pleine possession de ses moyens pour arracher la carapace du Giganto! L'attaque d'Ysy avait été suffisamment puissante pour le terrasser, même sans le contre coup de son mur défensif...

Disons que si nous n'avions pas été dérangées, rien ne serait arrivé... mais grace à Ysy, je vais bien... elle avait un visage ferme et sérieux, elle ne voulait pas que le krityen prenne son amie en faute elle m'a sauvé la vie... et c'est elle aussi qui a vaincu le Giganto...

Elle grimaça en se relevant, une goutte de sueur perla de sa tempe pour descendre au niveau de son oreille et glisser jusqu'à sa nuque, elle dut prendre appui sur une main alors que l'autre ne lâchait pas celle de son mari... un regard triste s'empara alors de son visage Je suis désolée de t'avoir inquiété... elle baissa ainsi tristement la tête et les larmes recommencèrent à couler, perlant sur le bout de son nez alors qu'elle s'en voulait, se sentant à cet instant précis terriblement faible au point de l'avoir arraché à sa mission. Elle finit par ne plus prendre appui sur sa main en se redressant un peu mieux pour cacher son visage dans celle-ci, les larmes finissant par traverser ses doigts... elle se mit alors à trembler et la main tomba en même temps que le reste du corps de la krityenne sur les genoux de son époux... ces dernières larmes avaient épuisé ses dernières forces et elle s'était évanouie...

Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Invité
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mer 7 Juil 2010 - 1:16

Dérangée ? Par quoi ? Par qui ?

Calëtaura fronça les sourcils au moment où Cixi s'évanouit. Le guerrier lâcha aussitôt la main de sa femme. Elle avait juste besoin de repos et était hors de danger. C'était déjà ça. Cependant, il ne pouvait pas laisser passer cela. Il la borda et vérifia que tout allait pour le mieux pour elle, lui caressant la tête pour être sûr qu'elle dormait bel et bien.

Il se retourna alors tout de suite après et récupéra sa cape et ses gants. Alors qu'il replaçait son équipement sur lui, il envoya un message à Rheed :


* Poste-toi devant la taverne et empêche quiconque d'approcher avant mon retour : j'ai quelque chose à régler. *

Et alors qu'il franchissait la porte de la chambre, l'ombre du dragon atterrissait déjà devant les portes de la taverne. Le guerrier fut rassuré, mais sa colère n'était en rien apaisée. Il ferma délicatement la porte en jetant un dernier regard à sa femme endormie pour ensuite se diriger d'un pas déterminé vers la sortie.
Il passa devant Rheed qui inclina la tête vers lui pour lui indiquer qu'il veillait sur Cixi. l'intendant marcha alors de son pas remplis de cette meurtrière volonté vers la bâtisse où il avait vu la mage disparaître avec d'autres humains. Calëtaura poussa les portes de l'école avec une violence démesurée.

Il trouva Ysyhteha avec les élèves et la fameuse institutrice qu'il ne savait pas encore coupable. Le krityen se dirigea aussitôt vers la meilleure amie de sa femme, le regard sévère et assoiffé de réponses. Lorsqu'il fut enfin devant elle, il la fixa de cet air si froid et sévère avant de lui lâcher sur un ton plus sec que ne le serait jamais les déserts de Kogorth :


- Je veux tout savoir. je veux savoir ce qu'il c'est passé, et ne t'avise pas de me mentir.
Revenir en haut Aller en bas
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mer 7 Juil 2010 - 10:51

Pendant que Calëtaura ramenait Cixi à l'auberge pour le repos dont elle en avait besoin, elle, elle se dirigea avec rage vers l'école et l'institutrice en question. Elle chercha immédiatement le directeur de l'école et ce dernier était en plein court également. Il était un peu curieux de savoir le motif de la guildiene, mais il comprit que ce n'était pas une visite de courtoisie. Une fois dans le bureau sa rage explosa littéralement, une rage froide et compréhensible. Lindorie s'était accroché à sa jambe ne voulant plus la quitter. Tant pis pour ses jeunes oreilles, elle entendrais des mots qu'elle ne devrais pas "répéter" avant quelques années.

COMMENT AVEZ VOUS PUT VALIDER UNE TELLE SORTIE ??? VOUS N'ÊTES PAS AU COURANT QU'IL Y A UN GIGANTOS QUI LOGE AUX CREUX DE CADOS ?

Je vois ... Il s'y est passé quelque chose mademoiselle ?

OUI ! Mon amie à faillit mourir par l'incompétence de votre maitresse d'école !!!! Et pire encore elle à mit en danger tout ces élèves ! Comment avez vous put valider une telle chose ?

La sortie consistait à observer les cristaux au début des creux de cados, là où les monstres s'éloigne rapidement avec des fioles sacrées. Je ne savais pas qu'elle s'était aventurer plus au loin. Je..

Votre connerie à faillit coûter la vie des élèves et de mon amie. En plus d'être mon amie, elle est aussi l'ancien des Krytiens !


Le directeur eut alors tout les spectres de la peur et de l'étonnement passer dans ses yeux et son visage. Ysyhteha quand à elle savourait cet instant. Il était clair qu'il était aussi responsable que la maitresse, mais ... Les deux allaient mourir quand même. Il était trop calme quand ils sont revenue, ils ne s'est même pas inquiété pour les élèves, et ce fut que lorsqu'elle lui parla de la cheffe des krytiens qu'il se mit à paniquer. Le regard d'Ysyhteha était désormais noir.

Soyez assurer qu'elle n'exercera plus jamais ce métier, ni qu'elle approcha des enfants. Je ... Je vais lui dire et je ... Je viendrais m'excuser personnellement auprès d'elle.

NON ! Vous ne l'approcherez pas une seule seconde, ensuite, J'ANNONCERAI moi même à cette ... "femme" qu'elle est renvoyé, les élèves n'auront pas court avant un moment, je vous conseille de chercher une autre maitresse immédiatement.

Euh oui bien sur ! Je euh ... Comme il vous en plaira mademoiselle.


Ysyhteha, la petite sur ses talons entra alors dans la classe, la maitresse semblait effondrer, et c'est quand elle vit Ysyhteha qu'elle comprit qu'elle venait de perdre son job. Cela n'avais pas l'air de choquer les enfants, comme si ils n'allaient pas la regretter. La maitresse allait supplier la guildiene mais les portes de la classe se ré-ouvrirent violemment. Le grand krytien effraya les enfants, sauf Lindorie qui regardait avec curiosité le grand homme aux oreille pointue. Même si elle s'accrochait à la jambe de sa mère, elle la suivait à la trace, quand Ysyhteha s'approcha de Calëtaura. Elle posa une main sur son torse avant de le pousser vers la sortie un regard noir.

Je te conseil de me parler sur un autre ton ! Sort d'ici déjà ! J'ai quelque chose à régler !

Une fois sortit de la classe, elle re rentra et confirma à l'institutrice qu'elle venait de perdre son job, ensuite elle rassura les enfants sur l'homme qui était entré.

Je vous rassure les enfants, il est un peu brute avec les portes de l'école, mais il n'est pas méchant. Non il ne viendra pas vous manger la nuit. Non il ne va frapper personne, ni donné la fesser. Rentrer chez vous les enfants, la classe est fini. Lindorie ...

Oui maman ?

Toi, tu me suit mais je ne veut pas t'entendre. Ont va prévenir tes parents que je suis là et que l'ont passe la journée ensemble d'accord ?


La petite réprima un sursaut de joie et hocha juste la tête vivement. L'entretien n'avais durer que quelques minutes. Mais surement des minutes trop longue pour le krytien, seulement il devrait attendre. Elle le regarda et prit son bras pour l'emmener hors de l'école.

Une dernière chose à faire et ensuite je te raconte tout.

Alors qu'ils se dirigeait à peine vers la maison de Lindorie, ce fut cette dernière qui prit la parole. Nullement impressionnée et peut être rassurer par sa mère.

Moi je peut lui dire maman ? Hein ? Tu sais monsieur ont est partit en classe pour voir les cristaux, et puis la maitresse elle nous à montrer des plus beaux encore ont s'était bien éloigné, mais après j'ai vue mama et la jolie dame qui battait le GROS monstre avec des pinces ! Et puis après Mama elle à irradier de tout bleu et puis un dragon est sortit de son livre GRUUAAA qu'il à fait le dragon, et il à frapper le monstre à pince ! Et puis après une GROSSE colonne d'eau à entouré mama ! J'ai eue peur mais en fait la colonne à frapper le méchant monstre à pince, alors tout allait bien sauf que ..

Lindorie !!! Respire déjà et tait toi tu veux ? Je vais tout lui dire, ne t'inquiète pas je te remercie quand même. Va prévenir tes parents, d'accord ? Et puis rapelle toi, c'est tata, pas mama ...

Mais ...!


Ysyhteha la fit taire par un baiser sur le front et la petite sourit faiblement, n'étant pas vraiment "sa fille" à part entière, elle n'arrivait pas à se comporter toujours parfaitement à ses yeux. Même elle même trouvait qu'elle n'arrivait pas à la considéré comme vraiment sa fille. Cela lui arracha un soupir , mais dès que la petite marcha vers sa maison Ysyhteha se retourna vers Calëtaura. Elle inspira et expira rapidement et le regarda droit dans les yeux.

Ose me traiter de menteuse encore une fois, et je te noie sur place ! Compris ? Bref ! La petite disait vrai. Avec Cixi ont se battait contre le perceur l'ermite. Tout ce passait très bien, sauf que la classe est arriver en plein combat, bien sur le perceur l'ermite s'est tourné vers eux ... J'ai pas eu d'autre choix que de finir la bête avec mon arte explosif et l'attaque de Merius ... Seulement Cixi à utilisé son mur de cristal, ensuite elle à chercher à retirer la carapace du perceur et c'est là, que seule elle sait. J'étais trop mal en point, enfin bref ont s'en fout, tout ce que je sais, c'est qu'ensuite, j'ai vue Cixi sous la carapace complètement asphyxiée. J'ai fait tout ce que j'ai put pour la réanimé, et ca à marcher, mais je suis certaine que Luna y à fait un gros travail aussi. Enfin ...

Son regard se perdit dans les yeux de Calëtaura, qu'elle n'avais pas quitter, mais désormais elle le regardait sans le regarder vraiment. Son ton était des plus froids.

Mais si cette inconsciente d'humaine n'était pas arriver ... Le perceur aurait été vaincue sans problème ... Maintenant ... Maintenant "ils" vont plus que payer pour ce qu'ils ont fait ... Ce soir ... Je ne serai pas là, veille sur Cixi s'il te plait ... Ne t'approche pas d'eux Sont regard réintégra le monde réel, et fixait toujours Calëtaura. C'est à moi et moi seule de le faire ... J'y ai beaucoup plus de raison que toi même ... Surtout que tu ne peut pas te permettre d'impliquer le moindre krytien, surtout ici ...

Et elle avait raison, comme Temza était toute proche, ils ne pouvaient pas se permettre de faire peur à toute la population. C'était à elle de tuer ce professeur et cette maitresse, quelque chose de mauvais en découlait d'eux. Elle ferai cela le plus discrètement possible, et elle savait très bien où elle le ferai ... Cette ville pouvais devenir un coupe gorge, et ce couple était trop mauvais. Ces pensées furent interrompue par l'arriver de Lindorie.

Papa et Maman te font un bisou. Dit ont fait quoi maintenant ?

Ysyhteha baissa la tête vers la petite, et elle tourna ensuite les yeux vers Calëtaura.

[color#ff0033] Maintenant, je vais soigné mes blessures à l'auberge, comme ca, si quelqu'un à envie de me poser des questions il pourra le faire ...[/color]

Tu es blesser où mama ? Tu saignes pas pourtant ?


Ysyhteha soupira, son épaule virait au noir, bien plus qu'un bleu, son épaule avait dût être déplacer, elle avait besoin de bras puissant pour la remettre en place. Et puis les courbatures étaient nombreuse, encore plus que la baisse de son mana, qui était importante.

C'est tata chipie ! Et j'ai juste mon épaule déplacer, rien de grave je te rassure.

Elle attendait maintenant que Calëtaura bouge de lui même à lui de voir si il voulais lui poser des questions maintenant où à l'auberge.

HRP : Ont ne touche pas aux deux humains ! C'est MES meurtres à moi compris ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mer 7 Juil 2010 - 14:23

Mais s'en était trop pour le krityen. Cette fois, comme toujours lorsqu'il s'agissait de la vie de Cixi, il ne réussi pas à contenir sa colère. Le sang s'empara alors totalement du blanc de ses yeux, leur donnant une teint rouge terrifiante. Calëtaura porta sa main sur le manche de Giliath et il tira l'épée de son fourreau, laissant un bruit de métal strident résonner. Il leva son épée afin de la placer devant son visage. Ses yeux furieux de part et d'autre de la lame fixaient Ysyhteha droit dans son regard. Avec le ton le plus froid, remplis de la volonté de venger sa femme, le guerrier lança encore :

- Je suis navré Ysyhteha, mais j'agirais avec toi. Toute personne qui met la vie de ma femme en danger doit périr de ma main. Je te laisse toutes les vies que tu veux, mais cette humaine, cette "institutrice", est à moi. Ne te met pas en travers de mon chemin. Je t'accorde mon soutient si tu le désire à la seule et unique condition que tu me laisse éliminer cette humaine de mes mains.

Il baissa son bras et laissa son épée le long de sa jambe. Il fixait Ysy en attendant une réponse...
Revenir en haut Aller en bas
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mer 7 Juil 2010 - 14:38

Ysyhteha était contrainte d'abdiquer non pas par choix, mais parce que cet idiot venait de brandir une épée devant elle, sous les yeux de sa fille. Elle lui fit baisser le bras immédiatement bien que ce geste lui en coûta, un craquement significatif suivit d'un grognement était plutôt clair : Épaule démise.

Elle le fixa instamment jusqu'à ce qu'il comprenne qu'il n'était pas "discret" hors c'était au moins ce qu'il fallait. Le bras baisser, elle ne le lâcha par pour autant.


C'est d'accord ! Mais ne relève plus cette épée devant ma fille !!!! Ramène nous à l'auberge, ont en discutera là. Les derniers mots étaient chuchoter pour ne pas que Lindorie écoute, mais cette dernière était plutôt absorbé par la contemplation de la migration d'un papillon d'une fleur à une autre. Lindorie Ouiiii ? Ont rentre à l'auberge ma puce, tu feras ta sieste là bas après manger d'accord ? Ensuite ont ira voir Cailairiel si tu veut. Ouaiiiii !!!

S'est alors qu'un drôle de "trio" se dirigea vers la taverne, un guildiene accrocher au bras d'un krytien sa blessure lui faisait un mal de chien. Mais comme d'habitude, elle faisait bien de ne rien laisser paraitre. Et une petite fille aussi rousse et qui lui ressemblait bien. Arriver devant les portes de la taverne, la gamine ouvrit de grand yeux emmerveiller devant le dragon et sans prévenir personne, elle courut vers le dragon.

Ouaaaaaaaa il est trop cool le dragon c'est à qui !! !Hey dragon tu vient faire quoi ici ? Tu veut du manger ? Tu veut jouer ?

Ysyhteha eut que le temps d'ouvrir les yeux horrifié en voyant la scène, ce dragon allait gober tout crue sa fille biologique. Elle sursauta et courut en direction de Lindorie pour la tirer en arrière.

NON LINDORIE !!!! Ne l'approche pas ! Tu sais il fait partit des animaux sauvage, tu ne peut pas l'approcher comme ca s'en permission !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mer 7 Juil 2010 - 14:50

Mais lorsque la petite fille arriva près du dragon, celui-ci ne bougea pas d'un poil. Le grand reptile la dévisagea et il attendis de comprendre ce qu'était cette étrange petite créature. Il inclina ensuite la tête vers elle et il la renifla avant de lever la tête vers son dragonnier :

* C'est une larve béorc ? *
- Oui.
* Ils vous ressemblent beaucoup kaldoreï. *
- Je t'interdis de dire cela Rheed !


Le petit dialogue aurait bien fait passer Calëtaura pour un fou vus qu'il était le seul à pouvoir entendre la voix de son dragon dans sa tête. Le reptile géant baissa de nouveau la tête vers Lindorie et il lui donna un coup de museau pour la mettre par terre. La petite se retrouva sur les fesse et Rheed semblait afficher un sourire sur sa mâchoire.
Calëtaura, soutenant Ysy par le bras, montra alors pour la première fois devant la guildienne la part sensible qui était en lui :


- Ne t'en fais pas. Rheed n'est pas sauvage. Je le soupçonne même de beaucoup aimer les enfants. On peux laisser "ta fille", c'est bien cela ? Auprès de lui.

Et alors qu'il disait cela, Rheed approcha sa patte de la gamine pour lui chatouiller le ventre. Un peu de divertissement n'était pas de refus. C'était un comble pour un dragon, mais il devait avouer qu'il aimait beaucoup la compagnie de ses petits êtres innocents...

Calëtaura tira alors la guildienne vers l'intérieur. Ils allèrent retrouver Cixi dans la suite où elle dormait toujours. Calëtaura déposa Ysy sur un fauteuil encore libre avant d'aller se mettre à genoux près de sa femme. Il vérifia son front, puis lui caressa le cou avec sa main pour finalement déposer un baiser sur sa joue. Il resta là à attendre quelques minutes avant de lancer à Ysy :


- Quand comptes-tu agir ?
Revenir en haut Aller en bas
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mer 7 Juil 2010 - 15:21

Ysyhteha sursauta quand même. Rheed pouvais parler avec Calëtaura ? intéressant ... Enfin, même légèrement inquiète elle fit confiance à Calëtaura. Après tout, il venait de faire preuve de "gentillesse" et effectivement Rheed savait faire autre chose que de beugler au dessus d'Eloher.

Elle s'assit dans le fauteuil de libre et regarda Calëtaura s'occuper d'elle avec tendresse, dehors elle pouvais entendre les rires de sa fille. Elle fut surprise de sa réaction et elle soupira un peu, elle massait son épaule, mais il fallait la remettre en place.


Tu sais ... Au début je pensait que tu étais trop arrogant pour l'aimer vraiment. Que jamais tu ne pourrais te défaire des chaines de ton clan ... Mais ... J'avoue avec bonheur que j'ai jamais été aussi heureuse de me tromper.

Sincèrement Calëtaura ... Je suis heureuse de savoir que tu peut lui donner tout l'amour qu'elle mérite.


Un nouveau silence gêner s'installa et puis elle reprit très vite.

Il faut agir ce soir, je ne veut pas prendre le risque de les voir s'enfuir ... Ce directeur est aussi mauvais et dangereux que cette femme avec ces enfants ... J'avoue que je vous comprend parfois ... Quand vous haïssez les humains, pour le vice qu'ils ont en eux. Ca me débecte !

Un nouveau silence s'établis bien plus noir cependant, la colère commune surement.

Je connais bien les rues de cette ville, et je connais aussi les meilleurs point d'observation, nous agirons en conséquence de leur mouvement, le plus simple serai qu'ils s'approche de l'oasis ... Les sables mouvants peuvent être traite en cette saison ... et ils sont parfait pour planquer des corps en décomposition ...

Elle eut alors un demi sourire, les tués serai une partie de plaisir, mais cacher les corps après serai bien plus profitable, histoire que personne ne fasse le lien avec eux. Et puis Cixi étant blesser, personne ne viendrais douter de leurs innocence. Elle s'approcha alors de son amie et l'observa l'air inquiète, elle posa une main sur l'épaule de Calëtaura.

Ne t'inquiète pas ... Tout iras bien pour elle. Par contre ... Tu peux m'aider à remettre mon épaule en place ? J'ai pas vraiment envie d'appeler un guérisseur.


Citation :
Lindorie


Lindorie était heureuse de pouvoir jouer avec le dragon. Il était en train de la chatouiller et elle riait au éclat devant quelque passant courageux complètement éberluer. Elle se redressa soudainement et fixa intensivement le dragon droit dans les yeux.

Dit ... Pourquoi il n'y à que le monsieur qui peut t'entendre ? Ma maman elle peut elle aussi ?

Ses yeux brillaient à la fois d'intelligence et aussi de curiosité, elle haussa les épaules dans une moue enfantine.

De toute manière tu n'arriverais même pas à me répondre. Hey ont joue à un jeu ? J'essaye de te chatouiller à mon tour !!! Ha haaa

Et tout doucement elle approcha sa main de ses écailles, elle commença à lui chatouiller doucement au niveau de ses naseaux, puis elle passa sur le coté de sa gueule, avec un sourire malicieux et des rires s'échappaient de sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mer 7 Juil 2010 - 15:45

Calëtaura soupira tout en continuant de dévisager sa femme. Il répondit à Ysyhteha sans même la regarder :

- Elle est la seule qui possède ce pouvoir sur moi. C'est elle qui m'a appris à aimer et qui m'a libéré des chaînes de mon clan. Je lui serais fidèle jusqu'à ce que la mort m'emporte.
Il laissa un bref silence pendant lequel il ferma les yeux. Merci Ysyhteha... Je sais que ça ne sera jamais facile entre nous, mais tâchons de nous supporter pour elle.

Et il embrassa les lèvres de sa femme avant de se relever. Il se dirigea vers la mage et il retira ses gants, laissant voir les profondes cicatrices dans ses paumes, vestige de la blessure la plus douloureuse qu'il porte avec Cixi : la rupture passée du lien. Il n'y prêta cependant pas attention et il lança ses gants sur une table basse qui se trouvait là. Il s'accroupit près d'Ysy et il posa une main sur l'épaule de la guildienne pour ensuite lui prendre le poignet. Sans aucune expression particulière il lui dit :

- Prête ? Mais c'était un leurre. Calëtaura avait reçu les rudiments des premiers soins de combat. Un membre démis était donc en soit quelque chose qu'il était capable de gérer. Il tira donc sans réellement prévenir sur l'épaule d'Ysy. Les os craquèrent, il tourna de toutes ses forces sur le bras de la guildienne pour lui remettre en place. Connaissant la douleur que cela provoquait, une fois fait, il s'écarta, sans la moindre émotion sur le visage désormais...

Il se dirigea vers la fenêtre et il joignit ses mains dans son dos, sous sa cape rouge sang. Il commença à observa Rheed et Lindorie jouer ensembles. c'était touchant. Tout en observant cela d'un air absent, il dit encore :

- Si mon clan existe depuis tant d'année, si les patrouilleurs n'ont jamais manqué de missions, c'est bien parce que ce que tu viens de dire est la vérité.
Par mis votre peuple, il y a des monstres qui doivent être éliminés. Ils mettent la vie des innocents et des justes en danger et c'est intolérable. Nous sommes parfois trop sévère, mais c'est la peur de notre courroux qui à fait chuter le taux de criminalité à Myorzo et à Temza. Si les humains agissaient comme nous, le mal se serait retranché. Seuls la guilde de Shain semble l'avoir compris...


Il ne savait pas si Ysy savait que Shain et Estrello étaient la même et unique personne, alors dans le doute il préférait ne pas préciser. Il soupira avant de lever les yeux vers le ciel :

- Je suivrais donc tes directives pour ce soir. Profites-en bien, c'est sûrement la seule fois de ta vie que je suivrais ce que tu me diras. Rheed veillera sur Cixi et Lindorie ici même pendant que nous agirons.

Citation :
P.N.J. Rheed Biijan

Le dragon roula alors sur le côté pour laisser la petite fille jouer avec lui. Alors qu'elle tentait vainement de la chatouiller à son tour, le reptile battit lentement des paupières en la dévisageant.

* Non jeune béorc, tu ne peux pas m'entendre, ni ta mère. Mais moi je t'entends. *

Il finit par lui donner une pichenette sur le nez ce qui la fit de nouveau tomber sur les fesses. Il grogna un peu, comme un ricanement. Cette enfant le fascinait. Elle n'avait pas conscience du monde qui l'entourait et des dangers. L'innocence de cette humaine l'intriguait. Il la renifla encore pour être sûr...

* Oui... Je sent la force du feu dans ton aura. C'est peut-être pour cela que ta compagnie m'est aussi plaisante jeune béorc. Voyons... je devrais peut-être m'entraîner à jouer avec ce genre de larves. Un jour Calëtaura aura ses dragonneaux lui aussi... *

Il attrapa alors la petite enfant par la taille avec sa patte musclée et il roula sur le dos pour la déposer sur son ventre. Les ailes étalées sur le sol, le spectacle était des plus étonnant...
Revenir en haut Aller en bas
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mer 7 Juil 2010 - 16:30

Merci Humph

Après que ses os aient craquer et que l'épaule fut remise en place. Elle se sentit immédiatement soulager, seule la douleur de la manipulation restait, mais rien qu'un premier soin ne pouvais enlever. Ce fut le cas, car même surprise elle s'était appliquer le soin immédiatement. Elle fit rouler son épaule pour vérifier que tout allait bien et entreprit alors de faire craquer ses os. Elle s'assit ensuite de nouveau dans le fauteuil et répondit d'un air songeuse.

Oui, Shain est quelqu'un d'exceptionnel, cette guilde est la seule à pouvoir agir réellement. Pour le bien des guildes, pour nous protéger de certain impériaux, même si désormais ont à surtout du soucis avec les mercenaires. La "paix" établis semble avoir calmer les ardeurs de l'empire, surtout depuis que Kitsune est au pouvoir ...

Elle commençait à avoir la tête qui tourne, il fallait qu'elle mange et se repose, il devait en être de même pour Calëtaura.

Je vais vous faire apporter à manger, je prendrais une chambre de libre à coté pour me reposer également. Merci ... Pour Lindorie et Cixi.

Elle sortit doucement de la chambre, elle se dirigea alors vers l'aubergiste pour y faire commander des repas chaud et froid. Pour sa part, elle avait fait commander un repas équilibrer pour Lindorie et pour elle de simple fruit. Elle n'avais pas envie de manger de trop. Elle prit une autre chambre pas vraiment à coté, mais pas loin, et s'y engouffra elle ouvrit la fenêtre pour observer sa fille faire le clown avec Rheed.
Quelques minutes suivante ont frappa à sa porte pour lui apporter son repas... et celui de Cixi, elle soupira devant tant de bêtise, mais elle prit les deux plats demander et les apporta jusqu'à la suite. Elle frappa doucement à la porte.


Citation :
Lindorie


Lindorie riait aux éclats à chaque fois que Rheed la reniflait, il était si drôle selon elle. Elle ne voyais pas le temps passé, elle avait même oublié la présence de sa mère biologique quelques temps auparavant. Assise sur le torse du dragon elle sautillait sur place, et fermait les yeux quand il lui soufflait au visage. Son souffle était chaud et rassurant, bien plus qu'un giron maternel.

Tu as quand même de grande aile ... Tu peux voler avec ? Dit tu m'emmène faire un tour ? Tu vole très haut avec ? Et là sur ton ventre tu es chatouilleux ?

La petite observait les ailes, mais n'oser pas trop bouger, elle ne voulais pas faire de mal au dragon si gentil avec elle. Elle aimait bien quand sa mère biologique était là, même si elle devait l'appeler tata, elle faisait toujours des trucs plus cool avec elle qu'avec ses parents. Malgré ca, elle les aimait beaucoup tout les deux. Elle se mit alors à "chatouiller" le ventre et le torse de Rheed, prenant toujours soin de ne pas trop bouger pour ne pas lui faire mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mer 7 Juil 2010 - 16:45

Calëtaura n'avait pas bougé, il restait à regarder Rheed et Lindorie jouer ensembles. Lorsqu'Ysy frappa à la porte, il alla ouvrir et sans dire un mot, il la débarrassa des repas pour les porter dans la chambre un peu plus loin. Il lui lança un Merci asse bref pour finalement retourner s'agenouiller près de sa femme en espérant qu'elle se réveille pour manger quelque chose... c'était peur probable vu son épuisement, mais possible. Calëtaura refusa de manger. Il mangera après avoir assouvit sa soif de vengeance.

Sans regarder la guildienne, le regard rivé sur le visage de sa femme, replaçant une mèche de ses cheveux roux derrière une oreille, il dit encore sur ce ton si dénudé de sentiments et d'intonations :


- Vas te reposer et te restaurer. "Manger et dormir sont des actes de combat". Viens me chercher lorsque tu sera prête, je resterais ici.

Et il attendit ainsi...

Citation :
P.N.J. Rheed Biijan

Le dragon bougeait un peu sous les chatouilles de la gamine. Amusé du comportement de celle-ci il grogna affectueusement avant de lui donner un coup de museau qui la fit rouler en arrière sur son ventre. Le dragon la rattrapa au dernier moment d'une patte habile et il se mit en position assise, hochant la tête.

* Petite béorc, il ne serait pas raisonnable de laisser ta mère seule. Et je dois veiller sur mon dragonnier et sur sa dragonne comme il me l'a demandé. *

Il approcha le bout de son museau du visage de l'humaine et il lui donna un nouveau coup de museau plus doux cette fois-ci. Il blottit l'extrémité de son nez contre elle et se surpris à trouver cela agréable.

* N'es-tu pas fatiguée jeune béorc ? Naturellement tu n'entends pas ma voix... *

Il lui lécha alors le visage d'un coup de langue rapide.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   Mer 7 Juil 2010 - 18:24

Cixi n'avait pas dormi longtemps que déjà elle se réveillait... elle avait sombré dans un sommeil sans rêve en attendant qu'elle se recharge en mana. Elle eut un sentiment d'éblouissement lorsque ses paupières s'entrouvrirent, même si la lumière était tamisée dans la chambre.

Elle sentait une douce odeur de poulet froid et finit par totalement ouvrir les yeux pour voir Calëtaura à son chevet...


Coucou toi... j'ai dormi longtemps?

Elle tourna la tête vers la fenêtre pour voir que le soleil était encore assez haut dans le ciel, il devait être à peine le milieu de l'après-midi... elle n'avait encore aucune idée de ce qu'il se passait, elle ne savait pas que la petite fille rousse était la fille d'Ysy, elle ne savait pas les intentions de son mari avec son amie, elle ne savait rien de tout ça... elle avait donc un regard doux et apaisé en regardant simplement l'homme qu'elle aimait.

Elle attrapa la main de son mari pour la poser contre sa joue. Sa paume était un peu rugueuse au niveau de sa cicatrice, mais elle s'en fichait, ce simple contact représentait tout pour elle. Elle leva alors les yeux vers Calëtaura et le trouvait encore tendu et contrarié


Ca ne va pas? Qu'est-ce qu'il se passe? elle semblait assez paniquée lorsqu'il avait ce regard... il ressemblait vaguement à un prédateur prêt à partir chasser...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une quête un peu particulière...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une quête un peu particulière...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Recherche un peu particulière...
» Une cave particulière!
» Lettre circulaire particulière
» Capacité particulière et aire d'effet embarquée
» Dédi à la demande x)) (très particulière sur feuille de PQ)
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Le reste de la carte-