AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Mer 12 Mai 2010 - 17:52

À peine Schwann avait-il mît les pieds en dehors de Temza qu'il sentait ses jambes si lourdes qu'elles étaient prêtes à céder à tout moment. Il avait néanmoins saluer la garde de la ville mais ces dernirs avaient du trouver malgré tout étrange son accoutrement. Car en effet la chemise de l'impérial était ouverte par un poignard et couverte de sang, son manteau était déchiré en bas et lui aussi d'une couleur rouge et noire, et ses parties d'armure étaient par endroit totalement détruite, ne laissant rien d'autre que des morceaux de métal coupant.

Comme l'avait dit Lezzie, l'assistante de Cixi Elmundïr, il aurait très bien pût faire venir quelqu'un quand il se trouvait encore là bas, mais le manque de diplomatie du Premier Intendant Krytien, et époux de la dirigeante du même peuple, empêchait le bretteur de pouvoir rester là bas avec une telle tension. Son cœur ne suivrait pas…

Mais dehors ce n'était pas mieux. En effet Schwann c'était trop emporté et ses vaisseaux sanguins étaient maintenant totalement obstrués par le miasme, son muscle moteur étant imbibé du même mal ce qui faisait circuler un sang noir et épais comme du pétrole. Bientôt ce gaz s'en prendrait à sa chair interne, les organes, les os… Et quand il atteindrait le cerveau le chevalier sombrerait dans la démence jusqu'à en mourir.
Toute sa vie, depuis lors où son père qui était atteint de la même chose l'avait mît au courant, il avait essayait de se préparer à ce qu'il considérait comme une évidence. Un traitemet avait été cherché mais les résultats étaient aussi fructueux que de faire pousser des fraises sur un pommier. Alors la seule option avait été de condamner les fuites du gaz maléfique, quitte à ce que les victimes de ce mal périssent en souffrant en silence.

Loki avait parlé au guerrier mais ce dernier restait silencieux. Il n'avait plus envie de prononcer le moindre mot de sa bouche parfumé d'une odeur de sang, le sien. Ce goût ne lui était que bien connu mais toujours aussi amer, comme celui de l'impuissance.
À chaque pas il sentait une secousse se répandre dans son corps. Et à chaque pas il ne manquait pas d'esquiver de justesse une chute qui serait probablement plus douloureuse que de rester debout, sans compter que les fils qui fermaient ses plaies cèderaient sûrement avec le choc.

Mais si il ne voulait plus ouvrir la bouche, il pouvait toujours penser, et ainsi répondre à son compagnon de route.

- Je ne suis pas vraiment en état de marché tu sais… Mais j'en ressens le besoin… Là il ne jugea pas nécessaire de préciser pourquoi, ce Calëtaura Windwaker était un abruti borné qui ne faisait que s'en remettre à des préjugés. Bien entendu Schwann n'avait pas la prétention de dire qu'il était quelqu'un de bon en qui on pouvait avoir confiance, et dans l'éventualité où ce serait le cas il ne l'admettrait jamais. Mais il y en avait des qui méritaient d'être respectés à leur juste valeur, comme les héros. Et si les humains de Brave Vesperia étaient bons, ceux de l'ère actuelle n'était que leur descendance, donc tous n'étaient pas aussi mauvais que cet extrémiste le pensait.
Puis il devait aussi y avoir des abominations vivantes chez les Krytiens…

Schwann vascilla et fût contraint de devoir poser un genou à même le sol sans quoi il serait en train de dévorer la poussière des monts Temza. Il avait peut-être mal agit sur ce coup là et aurait du aller à l'auberge de la ville Krytienne au lieu de fuir. Il aurait peut-être même pût se rendre chez Lina et Protos mais il n'était pas du genre à faire ainsi blessé, comme pour ne pas que l'attention ne se porte sur lui.

Pendant qu'il s'accordait un peu de temps pour souffler, le capitaine impérial jeta un regard des plus attristé en direction du ciel nocturne. Les étoiles étaient aisément visible de là où il se trouvait, aucunes lumières d'une civilisation avancée ne venaient masquer un peu ce spectacle qui chaque jour se montrait de nouveau. Il se demandait si il aurait aussi son astre le jour où il mourrait. Il avait toujours pensé que non et seul Lina à qui il avait confié une telle chose disait que oui, et qu'il lui en faudrait même deux tellement son fond était bon, chose qu'il ne manquait pas de démentir à chaque fois car lui ne jugeait que faire son devoir et non pas agir héroïquement.


- Loki… Pensa silencieusement Schwann en gardant par la suite un silence bien trop long pour ne pas que ce dernier ne devienne inquiétant. Je… Là un bruissement se fît entendre et d'un buisson mort par l'aridité de la région se dégagea un monstre peu perceptible dans l'obscurité de la nuit. Mais ce dernier partit avec précipitation, l'Esprit qui accompagnait le chevalier le faisant fuir de part son aura, involontairement ou non.

Là le bretteur soupira en posant sa main sur sa cuisse, forçant ensuite sur les muscles de son épaule et de sa jambe afin de se redresser, la douleur le faisant légèrement grimacer sans pour autant clairement montrer la vraie sensation qu'il ressentait.

- Oublie ça. Dit-il finalement sur un ton neutre qui prouvé une fois de plus son lunatisme prononcé. Tu es prêt pour aller aux Creux de Cados ou la requête de Cixi quand au fait que tu dois faire en sorte que je ménage mes efforts est toujours effective ?
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Lun 17 Mai 2010 - 8:43

Citation :
P.N.J. Loki

Loki regardait le chevalier et restait à côté pour le cas où il éprouve le besoin de s'appuyer... il commençait un peu à en avoir assez de jouer les mères poules, mais il estimait que sa promesse faite à Cixi était, pour le moment, plus importante qu'une quelconque aventure dans les Creux de Cados.

Désolé, mais je ne te laisserai pas y aller. Puisque tu peux à peu près marcher, je te ramène soit à Heliord, soit à Zaphias, mais tu vas te reposer au moins un jour ou deux avant qu'on se lance là dedans! Il y a un aer krene là bas, et si jamais tu tombais à nouveau sur un monstre qui a consommé un peu trop d'aer comme à Erealumen, tu vas y laisser ta peau pour rien, sans protéger personne et sans avoir tenu ta promesse de te rendre au mariage de Cixi. Est-ce réellement ce que tu veux?

Il marqua un court silence et déroula cependant son "aile" pour permettre au chevalier de monter sur son dos, et l'emmener où il voudrait, sauf aux Creux de Cados, ou tout autre endroit dangereux...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Mer 19 Mai 2010 - 18:35

- Loki… Soupira intérieurement le bretteur sans même le regarder, son unique œil restant fixé vers les cieux étoilés de cette nuit décidément bien sombre. Visiblement l'Esprit ne le laisserait pas se rendre dans un tel lieu sans qu'il soit de nouveau sur pied. Est-ce qu'il se préoccupait de l'état du chevalier ? Ou alors il voulait juste que sa promesse envers Cixi soit tenue ? La deuxième possibilité était la plus probable à n'en pas douter, alors Schwann céda à vouloir se reposer… un peu.
- D'accord… Nous irons aux Creux de Cados une autre fois… Décidement le destin semble vouloir m'empêcher d'y aller au moment où je me sens le plus prêt… Il soupira de nouveau et tourna son regard vers le loup spirituel, plongeant son unique œil dans son regard spectral. La ville la plus proche est Mantaic et il serait logique que l'on se rende là bas. Mais je n'ai pas vraiment envie de refouler la transpiration à cause de la chaleur… Il s'accorda un instant pour réfléchir et se reposer un peu. Quoi que… Direction Yumanju. Ça me fera du bien…

Le capitaine monta sur l'aile de Loki et s'installa assez maladroitement. Il cherchait une position qui ne lui détruirait pas plus les os qu'ils ne l'étaient déjà, mais c'était assez cocasse dans cet état.

En attendant que l'Esprit décolle il reprit pensée.

- Cixi n'a pas dit quelque chose comme quoi elle souhaiterait m'accompagner… ?
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Mer 19 Mai 2010 - 18:49

Citation :
P.N.J. Loki

Loki fit en sorte que Schwann soit bien installé sur son dos et dévala progressivement les montagnes de Temza jusqu'à atteindre le niveau de l'eau. Tout en courant vers Yumanju, il continua de parler avec le chevalier

Je ne crois pas qu'elle l'ait dit clairement, mais c'était fortement sous entendu selon moi...

Il préférait se concentrer pour dégager son aura noire et faire fuir les monstres, poursuivant sa route jusqu'à Yumanju. Il s'arrêta un peu avant et entra dans le corps du chevalier pour passer plus facilement inaperçu, malheureusement, les animaux étaient interdits, mais il se changerait probablement en corbeau une fois à l'intérieur, personne ne le prendrait ainsi pour un gentil animal de compagnie...

Quand tu veux!
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Mer 19 Mai 2010 - 19:25

Schwann entra en boitant dans le bâtiment. Il ne s'attarda pas sur une longue explication comme quoi il venait profiter de l'eau chaude et se ressourcer, se contentant juste de déposer une bourse avec la somme convenue sur le comptoir. On lui indiqua la porte à prendre et il s'y engagea, entrant déjà dans le vestiaire des hommes sans y voir personne ni aucune affaire dans les casiers : visiblement les bains de nuit n'étaient pas très réputés par le sexe masculin.

Le capitaine se changea rapidement, retirant ses haillons que le receptionniste avait du trouver vulgaire. En effet ils devaient être surtout habitués à voir des nobles et non pas quelqu'un vêtu comme un simple vagabond blessé. Mais il avait payé et ce n'était sûrement pas la foule qui allait fuir pour voir ce qu'ils pourraient qualifier de « clochard ». Enfin peut-être que si il y avait des filles de l'autre côté elles chercheraient à le voir dans l'embarras, ce qui ne risquait pas d'arriver vu le caractère du guerrier.

Il enroula une serviette autour de sa taille et sortit vers le bain. Il n'y avait effectivement aucun mâle en train de se baigner, et au moins il serait tranquille de ce côté là. Il espérait aussi qu'il le serrait du côté des demoiselles, car comme la séparation n'était pas fermée il suffirait juste qu'il tombe sur des jeunes femmes un peu sans gêne pour se voir être dérangé.
Enfin ce qui devait arriver arrivera, et il se contenta juste de pénétrer dans l'eau trouble, sentant la chaleur réchauffer son corps alors que ses os étaient des plus douloureux. Mais cela faisait du bien, puis il n'était pas venu ici depuis des années…


- Dis moi Loki… Tu utilise la forme d'un loup mais à ta naissance en tant qu'Entelexieia quelle forme avais-tu ? La même ou une autre que tu as oublié avec le temps ? Ou allé peut-être que c'était une apparence trop trouble pour être définie de forme ? Je dois dire que cela l'intrigue et que j'aimerais bien voir à quoi tu ressemblais… Schwann resta ensuite un instant silencieux et se massa son cou endoloris. Il essaya maladroitement de faire de même avec son dos mais les limites de ses articulations l'en empechait, sauf si il espérait se déboiter l'épaule…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Mer 19 Mai 2010 - 20:47

Citation :
P.N.J. Loki

Loki sortit du corps du chevalier et profita que personne ne regarde pour se changer en corbeau... il répondit rapidement à la question du chevalier

J'ai toujours été un polymorphe, même lorsque j'étais un entelexeia... ce qui fait que je prenais déjà la forme que je voulais. Mais j'étais généralement sous une forme presque semblable à celle-ci, mais moins... "vaporeuse" je dirais, j'avais généralement une fourrure noire et épaisse, Luna me trouvait "confortable"... bien que j'étais obligé de doubler ma taille habituelle pour la rattraper! Elle était gigantesque à l'époque!

Il pouffa de rire à ce souvenir... c'était souvent étrange de les voir ensemble à l'époque, le lion doré face au loup noir. Il fit mine de se lisser les plumes puis se secoua un peu, agissant plus ou moins comme un vrai corbeau...

Lorsque nous serons de nouveau totalement seul, je te montrerai l'apparence que je prenais le plus souvent, du moins j'essaierai. Y'aura peut être quelques légères différences car je ne suis pas sur de m'en souvenir exactement vu que je changeais quand même assez souvent...

Il envoya un peu d'énergie à Schwann pour l'aider à se régénérer en mana. Comme il ne s'était presque pas reposé, il en avait bien besoin. Puis il s'approcha du bord de l'eau et eut envie de prendre un bain, ça ne ferait peut être pas très corbeau, mais après tout, il y avait des bestioles bizarres partout. Il plongea alors, sous l'eau, il s'était transformé en anguille et avait trouvé un petit trou pour rejoindre le bain des femmes, non pas qu'il voulait reluquer, mais plutôt que l'idée de leur provoquer une petite frayeur le tentait bien, et ça ne tarda pas! On les entendit rapidement hurler "au secours! Un serpent" et fuir à toute vitesse...

Loki revint alors rapidement près de Schwann, sortit de l'eau et reprit une apparence de corbeau, se secouant même pas une seconde pour se retrouver parfaitement sec, mais surtout mort de rire

J'adore les femmes! Elles sont tellement bêtes parfois! et il regarda Schwann d'un air amusé, lui signifiant qu'il pouvait continuer à poser des questions s'il le souhaitait
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Jeu 20 Mai 2010 - 8:14

Schwann avait soupiré lorsque Loki était parti de l'autre côté pour faire fuir les demoiselles qui s'y trouvaient. Il n'était donc, à la base, pas seul alors… Dommage. Il aurait pût allait jouer le preux chevalier au secours de ces dames mais il n'en avait déjà pas la force, puis il savait qu'il n'y avait pas lieu de s'inquiéter puisque c'était Loki la cause de toute cette agitation. Il resta donc désolé pour elles car leur bain c'était malencontreusement vu être écourté.

Le bretteur se releva pour marcher un peu dans l'eau chaude. Restait immobile n'était pas des plus agréables en soit, bien que bouger ne l'était pas plus avec ses os en poussière. Mais il ressentait le besoin de marcher un peu, et quitte à avoir mal autant que ce soit une douleur « utile ».
Sans même regarder Loki il laissa parler ses pensées.

- Qu'elle tarée… Soupira t-il en s'essayant de nouveau par terre, sous un bambou qui se remplissait d'eau et, une fois trop chargé, basculait en avant pour déverser ce contenu, revenant ensuite à sa position initiale en répétant inlassablement ce phénomène. L'écoulement arrivait dans la nuque du chevalier et cela lui était plutôt profitable, faisant ainsi disparaitre la douleur lorsque l'eau chaude lui tombait dans le cou.
- Le miasme est dangereux et elle veux s'en approcher… Elle a beau avoir Luna avec elle, si vous les Esprits ne pouvez être contaminés, ce n'est pas dit qu'elle pourra être protégée pour autant. Il soupira de nouveau, secouent une fois de plus la tête d'exasperation pour ensuite se passer la main dans les cheveux. C'était totalement insensé et elle voulait venir. Ce qui risque réellement de poser problème est ce Calëtaura Windwaker. Il risque de vouloir venir si elle y tient vraiment, et lui il n'y aura personne pour le protéger… Enfin cela ne doit pas te déranger ?
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Jeu 20 Mai 2010 - 8:30

Citation :
P.N.J. Loki

Loki comprenait plus ou moins les inquiétudes du chevalier, il était normal qu'il craigne pour la sécurité de la krityenne

Boarf, tu sais, je pense que le fait d'être leader d'un peuple est un métier à risque en soit, donc je doute fort que l'idée d'être contaminée pose réellement un problème, d'autant qu'elle semble déjà contaminée d'une certaine manière par un sortilège de ténèbres... je peux le sentir sur elle... Un jour ou l'autre, ça finira par déclencher quelque chose...

se doutant que ce n'était pas ce qui allait rassurer Schwann, il reprit

Ce que je veux dire, c'est que c'est à elle de prendre ses décisions, le miasme est dangereux, et je pense qu'en t'aidant, elle cherche surtout à pouvoir aider tous ceux qui seraient contaminés à l'avenir! Et si vous trouvez un remède, peu importe qu'elle soit contaminée, elle se traitera rapidement et n'aura jamais à souffrir de ces effets, vu qu'elle aura été contaminée depuis trop peu de temps! Tu vois bien que les effets se voient surtout sur le long terme!

Après quelques secondes de silence, laissant le temps au chevalier de méditer

Tu n'as donc pas trop de souci à te faire... sauf si tu es persuadé qu'il n'existe aucun remède. Mais je doute que tu t'aventurerais dans pareille aventure si tu n'avais pas l'intuition de réussir. Vu que sauver ta propre vie ne t'intéresse pas plus que ça, je suppose que tu cherches ce remède surtout pour aider d'autres contaminés, et en soit, je pense que c'est ce que recherche Cixi également... tu ne peux donc pas l'empêcher de venir!

Il se secoua à nouveau après avoir un peu plongé la tête sous l'eau

Quant au krityen, ne t'inquiète pas, si tu ne veux pas qu'il vienne, j'ai un moyen de pression sur Jhérer Elmundïr. Comme il est Premier Intendant, il trouvera bien un moyen de l'occuper au sein de cette fonction pour ne pas qu'il accompagne sa future épouse! Gnark!

Et il pouffa de rire, ce qui, sous son apparence de corbeau, était assez étrange... mais comique malgré tout!
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Jeu 20 Mai 2010 - 9:58

La vapeur chaude qui se dégageait de l'eau attisait le regard du bretteur, ce dernier laissant ses pensées vagabonder au fur et à mesure que la chaleur s'elevait dans l'atmosphère. Il ne savait pas réellement quoi penser de tout cela, et à vrai dire son état aurait du, en théorie, l'inquiéter plus que quelque chose qui n'était pas encore arrivé. Mais malheureusement pour lui il n'était pas du genre à s'en faire pour sa personne : il savait qu'il ne mourrait que le jour où son corps atteindrait sa limite, et selon lui il avait encore bien du progrès à faire. Certes il y avait toujours des imprévus qui pouvait lui ôter la vie à tout moment, mais ça c'était les risques du métier.

Il ferma un instant son œil puis laissa de nouveau ses pensées être transmises à Loki.

- Même si elle fait cela pour sauver d'autres personnes qui ont le même mal que moi, elle le fait aussi pour moi, j'en suis persuadé… Enfin libre à elle de voir si elle veux venir : je ne l'en empêcherait pas. Par contre ce Krytien… Schwann resta un instant silencieux, repensant à cet homme qui était, selon lui, si stupide dans sa manière de penser. Kss… Si il veux la suivre, soit. Je ne serais pas responsable de sa contamination. Et si il n'y a pas de remède avant des années il ne pourra s'en prendre qu'à lui même.
Le bras du guerrier dégageait une aura noire qu'il avait involontairement conviée de part son importement. Cela le brulait à cause de ses blessures et il souffla afin de se calmer : l'emportement n'était pas une bonne chose au vue de son état actuel, alors il préférait se détendre pendant qu'il en avait l'occasion.
La créature qu'ils avaient affronté était définitivement démesurément forte… mais l'envie d'en abattre une nouvelle était bel et bien présente.

Schwann se laissa choir en arrière pour s'appuyer contre une paroie rocheuse. Il avait connu plus confortable mais il avait surtout du mal à tenir à l'heure actuelle.

- Stupides êtres vivants… Soupira t-il. Incapable de vivre ensemble et toujours en train de se tirer dans les pattes… Parfois je me demande pourquoi je me bat. Sa paupière se rouvrit et le soldat regarda de nouveau l'Esprit. C'était plus simple avec Loki : si quelque chose ne lui convenait pas il zappait sans à avoir à se préoccuper des conséquences. Schwann, lui, ne pouvait pas se permettre de faire de même. Chacun de ses faits et gestes lui apportait toujours un lot conséquent de problème, surtout et en particulier à cause de son corps usé.
- Passons. Lâcha t-il sur un ton désormais totalement neutre. Sais-tu ce que les humains avaient fait de ton apatheia ?
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Jeu 20 Mai 2010 - 10:14

Citation :
P.N.J. Loki

Loki ne pouvait qu'approuver les paroles de Schwann, il s'était toujours demandé pourquoi les humains agissaient généralement de manière aussi auto destructrice, mais il préféra, cependant ne pas relever.

Il en avait un peu assez de sa peau de corbeau alors il se transforma en lézard noir, ou du moins, une sorte de salamandre car il était assez gros pour un simple lézard

Oh, ben je me suis réveillé à Dahngrest, au niveau d'une grande colonne de pierre, donc je pense que mon apatheia a du servir pour un blastia de barrière... je n'étais pas du genre à consommer beaucoup d'aer à l'époque où j'étais un entelexeia, donc mon apatheia ne devait pas être bien gros...

Il cracha s'amusa à profiter de sa petite taille pour slalomer dans les brins d'herbes, puis il revint vers le chevalier

Je sais que Luna était quelque part dans les ruines de Temza, son apatheia n'a jamais été utilisé, Aska était également resté dans les ruines de la dépression de Releweise, près de l'aer krene, je crois que l'espace de piaf vert a servi de barrière à Zaphias aussi il me semble, mais je n'en suis pas sur, il a été rapidement capturé par ce mage noir qui l'a enfermé dans un arc, et puis, on ne peut pas dire qu'on ait beaucoup causé lui et moi! Déjà à l'époque où on était des entelexeia, je ne l'aimais pas...

Il grogna un peu, du moins intérieurement car forcément, un lézard ne grogne pas. Il essayait de réfléchir à si Schwann connaissait d'autres esprits qu'il aurait pu connaître

La soeur de Luna, en revanche, faisait partie des apatheia utilisés par Alexei pour ses ambitions, je pense que c'est pour ça qu'elle avait autant haït les humains. Ca n'avait pas été facile pour elle, sa soeur avait été tuée, elle avait survécu à la grande guerre pour se faire massacrer par un groupe d'impériaux. Elle était tellement belle... elle ressemblait tellement à Luna, mais au lieu d'être couleur or, elle était d'un noir de jais, avec des éclats bleus et mauves. Une vraie beauté! Dommage qu'elle ait toujours eu un caractère de cochon, on ne s'est jamais vraiment entendu elle et moi...

Il se sentit un peu nostalgique, savoir qu'ils étaient morts, tous, une fois était difficile en soit, mais Leilhe était définitivement morte désormais. Tuée par sa soeur et Aska à cause de sa folie. Il soupira un instant puis chassa ses pensées pour se tourner de nouveau vers Schwann

C'est étrange, n'est-ce pas? De savoir que nous pouvons avoir des sentiments aussi...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Jeu 20 Mai 2010 - 16:18

Schwann avait presque rit lorsque Loki avait dit que Leihle avait un caractère de cochon. C'était un peu l'hôpital qui se moquait de la charité venant de la part de l'Esprit, mais le bretteur devait admettre qu'une fois que l'on avait cerné le personnage il n'était pas des plus désagréables à vivre, bien au contraire…

Cependant l'imperial fut un peu surprit de la question de ce dernier.

- Je ne vois pas ce qu'il y a d'étranger… Les sentiments ne sont pas exclusifs aux Humains, et je pense que tout être doté d'intelligence, qu'il soit de chair ou spirituel, peu éprouvé ce genre de chose… Il disait cela sur une pointe de désolement. Lui n'avait jamais réellement rien exprimé de tel, du moins pas ouvertement. Même ce qu'il y avait avec Ynia restait trop encré en lui pour qu'il le vive pleinement.

Il secoua un instant la tête sur le côté puis regarda Loki du coin de l'œil. Il n'allait pas tarder à sortir, sans quoi il finirait ridé comme un pruneau.

- Je vais devoir attendre encore un moment avant de pouvoir me rendre au Creux de Cados… J'espere que je tiendrais jusque là. Le brigadier posa sa main sur son cou et fit craquer ce dernier. C'était douloureux mais nécessaire selon lui. Dis moi Loki, n'est-ce pas contraignant de parfois me suivre comme tu le fais ? J'imagine que cela te permet de sortir un peu de ta grotte, te gourdir les « pattes » et que ce n'est pas comme si le temps te manquait. Mais n'aimerais-tu pas par moment faire autre chose ?
Schwann savait bien que cette question risquait de paraitre stupide, mais lorsque l'on était mortel difficile d'imaginer comme l'on peux vivre l'éternité…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Jeu 20 Mai 2010 - 18:10

Citation :
P.N.J. Loki

Loki changea de nouveau d'apparence pour devenir cette fois une sorte d'hermine. Il préférait quand même les animaux à fourrure qu'à plumes ou à écailles... lorsque Schwann parla de sa présence à ses côtés, il ricana, ce qui ressembla à un couinement vu l'animal qu'il était...

T'inquiète pas va... si je ne voulais pas être là, je serais déjà loin. Ca fait des dizaines d'années que je vis seul dans ma grotte à étudier de nombreuses choses, si je reste avec toi, c'est aussi pour en apprendre plus sur le miasme, ses propriétés et éventuellement son mode de guérison. Ne crois pas que je reste là que pour ton bel oeil! Je reste parce que tu es un spécimen intéressant de la race humaine! Gnark!

Il alla grimper à un arbre qui se trouvait non loin pour observer un peu les environs, des filles étaient retourné dans le bassin d'à côté après que l'homme responsable de l'entretien leur ait certifié "qu'il n'y avait plus le moindre serpent", l'esprit des ténèbres ricana un peu en se disant qu'il irait peut être y faire un nouveau tour...

Et puis, de façon générale, les quelques minutes pendant lesquelles tu dores pendant la nuit, je ne suis plus près de toi. Au début, j'étudiais l'effet du miasme au cours de ton sommeil, mais plus maintenant... donc je retourne régulièrement dans ma grotte...

Et n'oublie pas que je ne reste pas avec toi, en général, lorsque tu es avec ton humaine... ou avec ta krityenne!
il faisait référence à Ynia et Lina, même s'il tolérait la guildienne, il n'avait jamais pardonné à la krityenne son comportement, que ce soit vis à vis de lui ou celui qu'elle avait eu par la suite lorsque Schwann était parti.

Il s'étira un peu et regarda le chevalier d'un air amusé

On dirait que tu as gagné vingt ans mon vieux! T'es tout fripé! pouffa t'il
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Jeu 20 Mai 2010 - 19:14

La taquinerie de Loki fit réagir le guerrier au quart de tour, tirant ainsi le soldat du mur contre lequel il était adossé. Bien évidement cela lui valut une violente douleur aux cotes qui lui fît instantanément poser son unique main sur son flanc, mais de coutume il ne montra rien pour rester préserver son apparence d'homme impassible, et ce même si il n'y avait bien que lui et l'Esprit qui pouvait constater cela.

Schwann soupira en retirant sa main de ses cotes, fixant Loki d'un œil assez mauvais.

- J'aimerais bien t'y voir toi ! Puis de la part de quelqu'un qui a vécu des milliers d'années c'est assez mal venu ! Il eût un semblant de rire mais fût rapidement stoppé quand la douleur revint du au soulèvement répété de sa cage toracique.

Suite à cela le guerrier se leva et se dirigea sur la terre ferme, son corps ruisselant de l'eau brulante qui était pourtant si bien-faitrice pour ses blessures aussi bien interne qu'externe. Il s'arrêta sur le bord du bain et posa son unique main sur son torse, là où il y avait cette entaille si profonde qu'elle n'avait pût se reformer totalement, laissant ainsi un creux sur la chair du soldat, et cela de son flanc jusqu'à son épaule. Cette blessure avait au moins le mérite de lui rappeller qui il était, et pourquoi il agissait comme il le faisait depuis aujourd'hui des années…

Il laissa sa main glisser sur son torse pour rencontrer une autre cicatrice nettement moins profondes. Cette dernière était même quasiment invisible par rapport aux autres, ce qui laissait à penser qu'elle avait été refermées à temps. Mais le capitaine lui s'en souvenait : c'était dans cette quête du Sorcier Corbeau, quand le Premier Intendant avait déclenché son Arte Explosif. Schwann s'était juré de lui rendre la pareille un jour, et il tenait bien tenir cette promesse !

Le brigadier termina de faire glisser sa main sur son corps pour tenir la serviette qui était son unique vêtement, juste au cas où… Il rentra ensuite dans le bâtiment et regarda quel vêtement il avait à disposition.
Bien évidement il y avait un nombre incalculable de yakuta en soie, tous propres et nettement pliés, un service de qualité en soit.

- Je suis sur que si tu le pouvais tu me dissèquerais et prendrais même un malin plaisir à le faire. Lâcha le bretteur en prennant un kimono plus large que sa carrure ne le permettait. Si il avait pût il en aurait prit un à sa taille mais de part sa taille nettement supérieur à la moyenne il était difficile de trouver ce qu'il cherchait. Il avait donc prit la taille faite visiblement pour des nobles bien en chair, mais qui au moins ne risquait pas de craquer au niveau des épaules.
- Alors comme ça je te sers de sujet d'études quand je dors ? Ça ne doit tout de même pas arrivé souvent avec mon côté insomniaque. Il serra le yakuta au niveau de la taille. Son torse était à moitié à découvert à cause du vêtement flottant, mais cela lui permettrait au moins de respirer et que la tenue légère n'appuie pas sur ses blessures. Mais je me demandais… pourquoi cherche tu tant à connaitre ce monde ? Est-ce si important pour toi ? Et pourquoi ? Je peux comprendre que tu aime savoir comment « fonctionne » les choses mais c'est parfois plus intéressant de garder certains mystères comme tel non ? Enfin peut-être qu'un humain comme moi ne peux pas comprendre…
Il se dirigea vers une chaise longue et regarda le décor qui s'offrait à lui. C'était assez reposant… puis il n'avait rien d'immédiat à faire. Sauf peut-être s'acheter de nouveaux vêtements à la boutique mais elle ne fermerait pas d'ici là.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Jeu 20 Mai 2010 - 19:27

Citation :
P.N.J. Loki

Loki gratta un peu le bois tout en regardant Schwann s'habiller, si on pouvait dire ça comme ça... il contempla un peu ses griffes, s'amusant à les faire grandir et rapetisser pour voir quelle serait la taille la plus intéressante

Je pense qu'effectivement, tu ne peux pas comprendre... lorsqu'on a une notion de ce qui nous entoure comme la notre, on aime pouvoir les connaitre à fond... mais bon, je suis peut être l'un des rares à chercher ainsi le savoir de l'ensemble de Terca Lumireis... Maxwell par exemple, avec l'aide de Lucius Gray doit en savoir au moins autant que moi sur la plupart des secrets de Terca Lumireis. Comme nous n'avons pas vraiment fait nos recherches ensembles, il est possible que je sache des choses qu'il ignore, et inversement...

Il avait enfin trouvé une taille de griffe et descendit pour se poser sous la chaise de Schwann

Enfin, j'étais d'une nature curieuse de toute façon déjà, à l'époque où j'étais un entelexeia... peut être que c'est lié. Mais je déteste reposer mes neurones, c'est comme ça, faut que je pense!

Il gratta un peu le sol pour tester ses nouvelles griffes, se demandant combien de temps encore ils allaient rester là...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Ven 21 Mai 2010 - 8:59

Schwann passa sa main dans ses cheveux encore trempés, laissant ses doigts parcourir son cuir capillaire, et ce dans un geste lent qui paraissait prendre une éternité à s'effectuer. Quand il arriva à la pointe de l'une de ses mèches il y rencontra une goutte d'eau qui ne tarda pas à s'imprégner sur ses doigts, et qui après attisèrent le regard du chevalier.
Il recula lentement sa main pour la placer devant son visage. Son unique œil fixait l'humidité au bout de ses doigts, et il regardait à quelle vitesse l'eau allait s'évaporer, sa chaleur corporelle ainsi que celle de la source qui saturée l'atmosphère aidant aisément à cela.

Au bout d'un moment le brigadier referma le poing et laissa son bras retomber le long de son corps.

- Je vois… Exprima uniquement le guerrier quand aux paroles de l'Esprit. Il comprenait tout à fait ce que disait Loki, car lui aussi détestait rester à ne rien faire. La manière été différente, car Schwann s'occupait l'arme à la main, mais dans les grandes lignes l'idée était la même, et il pensait que Loki l'avait compris…

- Je suis en train de me tourner les pouces là… Faut que je corrige ça. Le bretteur posa sa main sur le rebord de la chaise et força sur ses muscles afin de se redresser, ses blessures étant une fois de plus douloureuses, mais rien de vraiment étonnant. Tu peux allais ennuyer les filles le temps que j'aille m'acheter des vêtements. Reprit l'impérial en sortant des vestiaires pour se diriger vers la boutique.

À l'intérieur du bâtiment il y avait quelques personnes. Certaines fénéantaient sur des chaises longues et regardèrent le capitaine passer. Il fallait admettre qu'il ne passait pas inaperçu avec toutes ses cicatrices, surtout quand son poitrail était visible. Il entendait des jeunes femmes parler dans son dos, sûrement en train de dire qu'il devait être un valeureux guerrier, qu'il avait du participer à d'inombrables batailles, … etc. À un moment l'une d'elles le reconnut : un homme borgne et manchot était peu courant, puis sa réputation n'était plus à faire aujourd'hui, surtout chez les nobles.
Il entendait déjà des dires comme quoi il devait être dans un milieu assez aisé, que sa fortune égalait la hauteur de son rang, qu'il était un homme à femmes ainsi que des tas d'autres inepties à son sujet.

Schwann passa son chemin et acheta des vêtements similaires à ceux qu'il portait avant la bataille à Erealumen. Il retourna en direction des vestiaires et remarqua seulement qu'il devait être plus connu qu'il ne le pensait, notament du côté de la gente féminine. Dommage que ce n'était que pour son titre et non pas pour lui…

Il se changea rapidement puis reprit ses affaires, cherchant Loki du regard…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Ven 21 Mai 2010 - 12:06

Citation :
P.N.J. Loki

Loki se transforma dans un premier temps en ver de terre pour plonger et se diriger de nouveau chez les filles d'à côté. Une fois là, il sortit sa petite tête visqueuse et réfléchit à la manière de procéder pour leur faire peur... puis il eut une idée!

Il sortit de terre et se transforma en une magnifique araignée noire, bien velue avec de grandes pattes et, comme plus tôt sous l'eau, s'approcha des femmes qui se trouvaient assises au bord du bassin. Il alla même jusqu'à monter sur la main de l'une d'entre elles avant qu'elles ne se mettent tous à hurler de terreur et à sortir en criant qu'elles ne remettraient plus jamais les pieds ici.

Loki se tortilla de rire pendant un moment avant de se décider à rejoindre Schwann. Problème, il ne pouvait pas se montrer, sous quelque forme que ce soit dans le hall, alors il disparut simplement pour entrer directement dans le corps du chevalier

Je suis là! On rentre?

L'humeur de l'esprit des ténèbres était au plus haut point, et le chevalier devait pouvoir le ressentir, il ne savait pas encore combien de temps il resterait avec son hôte, il avait vraiment passé une longue journée, et il se disait qu'il irait peut être rejoindre un peu sa caverne lorsque Schwann serait en sécurité, du moins, autant qu'il pouvait l'être...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Lun 24 Mai 2010 - 0:18

Des jeunes femmes ne tardèrent pas à se faire entendre ce qui conforta le bretteur dans le fait que Loki avait encore fait des siennes. Et cela se prouva quand il rentra en lui d'un air visiblement plus que satisfait de ce qu'il venait de faire, ce qui rendait l'impérial un peu plus serein, comme si l'état dans lequel était l'Esprit influait sur celui de son hôte.
- On y va. Pensa t-il avant de se diriger vers la sortie des vestiaires, soulevant la toile pour ensuite voir plusieurs demoiselles, celles qui avaient du fuir l'amusement de Loki, et au vue de leur tenue qui n'était que de simples serviettes autour de la taille ou plus rarement des yakutas mais mal porté, signe d'une précipitation certaine, le guerrier avait maintenant la certitude que son compagnon c'était amusé.

Schwann poursuivit cependant son chemin. Il sentait bien que les regards des jeunes femmes se posaient sur lui, soit par un intérêt, soit par curiosité, voir peut-être même car elle pouvait penser qu'il était suspect. Et si certaine des demoiselles étaient belles, ce n'était pas l'épéiste qui allait s'en préoccuper, ce dernier étant plutôt concentré à rentrer chez lui pour le moment, intimant déjà à Loki de l'emmener à Zaphias par la voie des airs…

*
* *

Plusieurs jours passèrent depuis cette tentative de revigorement aux sources chaudes de Yumanju pour le brigadier. Si cela avait été efficace ou non, la seule certitude qu'il avait eût été d'avoir un sommeil pour une fois paisible le soir même… ainsi que des courbatures le lendemain.

Entre temps quelques événements c'était déroulés, comme le mariage de la chef Krytienne avec le Premier Intendant, ce qui était plus ou moins le signal que Schwann attendait dans le fond. Car oui il avait attendu que cela soit fait pour se lancer officiellement dans sa quête, ayant comprit que visiblement Cixi voulait venir là dedans, comme l'avait confirmé Loki.

Loki. Le capitaine impérial avait envoyé ce dernier prévenir Luna, et donc la Krytienne, qu'il se trouvait actuellement non loin de l'entrée des Creux de Cados et qu'il ne serait pas compliqué de le retrouver, avec ou sans l'aide de l'Esprit de Tenêbre. Car en effet la nuit était tombée, le bretteur ayant attendu cette dernière dans le but d'éviter que des voyageurs ne s'aventurent malgré eux dans ce bourbon en voulant traverser le tunnel pendant qu'il faisait jour.

Sous les rayons lunaires, l'homme balafré avait allumé un feu, ce qui rendrait ainsi facile sa recherche pour la Krytienne. Cependant il se trouvait un peu plus loin des flammes, préfèrant la fraicheur du la nuit à la chaleur qu'il avait imposé, et surtout car il préférait entendre le bruit des grillons que celui des braises.
Adossé contre un rocher, il tenait sa Sombrelame et fixant son tranchant, aucune lumière ne se reflétant sur elle à cause de son ton mat. Il avait aussi prit une simple épée de Vrai Chevalier au cas où le sceau à briser refusé l'élément Tenêbre de son arme unique. Et maintenant il attendait…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Mar 25 Mai 2010 - 9:39

Cixi, avec l'aide de Lezzie, avait réussi à avancer son travail afin de se rendre disponible pour une journée, voire deux. La jeune assistante avait reçu toutes les directives pendant l'absence de sa patronne et avait bien l'intention d'être à la hauteur.

Les maisons de de la chef krityenne et du Premier Intendant avaient reçu un nouveau sortilège de protection depuis leur mariage. Désormais, si les deux étaient présents, personne ne pouvait entrer sans que l'un des deux vienne ouvrir la porte, ni Lezzie, ni tout autre membre de la famille, ceci dans le but de respecter leur intimité. En revanche, si l'un des deux, voire les deux étaient absents, seule Lezzie, ainsi que l'assistante de Calëtaura étaient autorisées à entrer, que ce soit pour leur apporter des documents officiels, ou, dans le cas de l'assistante de Cixi, pour faire le ménage ou autre.

Ainsi, la chef krityenne étant absente pour un jour ou deux, Lezzie aurait libre accès à la maison. Cixi avait mis à sa disposition l'un des oiseaux issu de l'élevage de sa famille, elle avait donc eu un oiseau assez semblable à Eilhi, sauf qu'elle était d'un bleu vert assez clair. La jeune fille était ravie, elle pouvait désormais aller plus librement dans les différentes maisons de la dirigeante, sans avoir à emprunter systématiquement un des oiseaux de l'élevage de Temza et risquer d'en prendre un, un peu grognon... cette fois, elle avait un oiseau à elle, et elle avait décidé de l'appeler Sarda.

C'est ainsi que Cixi put partir pour les Creux de Cados après avoir reçu le message de Loki par le biais de Luna. Elle avait informé Calëtaura via leur lien psychique, nouvellement retrouvé lors du mariage, afin qu'il sache bien où elle était. Elle craignait un peu qu'il se joigne à elle pour cette mission, car l'entente entre le krityen et l'impérial n'était vraiment pas des meilleurs, et elle devait reconnaître que cette mission risquait d'être particulièrement tendu si Calêtaura venait à être présent.

Malheureusement, après la dernière épreuve aux terres cristallines d'Erealumen, il était peu probable que son mari accepte de la laisser partir seule avec Schwann... elle soupira doucement. Pour le moment, il était encore au manoir Windwaker, il y avait passé la journée. Elle siffla Eilhi, jeta un dernier regard vers le manoir, envoyant une aura d'amour et d'apaisement à son mari et décolla. Il faisait déjà nuit, mais la lune éclairait bien Terca Lumireis et Khrones n'était pas très loin de Mantaic, donc elle fut en très peu de temps à l'entrée des Creux de Cados où elle put repérer le feu de camp.

Elle atterrit donc et chercha du regard le chevalier. Au moment où elle le trouva, une ombre noire apparut et se posa à ses côtés


Bonjour Loki... ravie que tu te joignes à nous une fois de plus!

Bonjour Dame Elmundïr. Je ne pouvais pas rester dans ma grotte alors qu'une découverte concernant un gaz que je connais à peine peut être faite! Je devais obligatoirement être de la partie!


Elle sourit et se dirigea vers Schwann alors que le loup noir discutait apparemment, intérieurement avec Luna. Elle salua le chevalier

Bonsoir Schwann, j'espère ne pas t'avoir fait trop attendre... elle sourit simplement et constata que Loki avait disparu. Il avait probablement rejoint le corps du chevalier

Salut mon gars! Alors? Prêt pour l'aventure?
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Invité
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Mar 25 Mai 2010 - 19:58

Et Cixi ne s'était pas trompée. Calëtaura, à peine eut-il reçu le message télépathique de sa femme, envoya ses ordres a travers le réseau psychique des Windwaker.
Rheed se prépara pour venir chercher son dragonnier, mais Calëtaura ne voulait pas partir seul : il estimait, pour une raison bizarrement qu'il n'expliquait pas, qu'il aurait peut-être besoin d'aide. Malheureusement, la seule personne plus ou moins disponible et volontaire qui se présenta ne fut autre que la lieutenant des patrouilleurs Windwaker : Magdalëniia...

Le grand dragon et le corbeau des deux têtes blanches décollèrent donc de la cité volante pour piquer comme des flèches vers la surface. Calëtaura sentant l'aura de sa femme, il n'eut aucun mal à déterminer la position qu'ils devaient rejoindre...

C'est ainsi que la masse de Rheed s'écrasa devant la cheffe krityenne et le chevalier impérial tandis que la gracieuse femelle corbeau de Mag' se posa presque sans bruits à côté du reptile volant de son patriarche.
L'intendant krityen sauta de la selle de son dragon en ayant déjà pris au préalable une expression sévère, froide, méprisante et malveillante pour "l'indésirable" des lieux. Il s'avança donc pour rejoindre sa femme, se plaçant à ses côtés et croisa les bras. Il toisa alors Schwann d'un regard hautain et noir à souhait avant de lâcher sèchement :


- Au vu de l'état dans lequel j'ai retrouvé ma femme lors de votre dernière escapade ensembles, ne comptez pas sur moi pour vous laisser l'emmener avec vous dans vos coups fourrés d'humain inconscient sans que je vienne assurer moi-même la protection de celle qui compte le plus pour moi.

Ni salutations, ni formules de politesse, rien d'extraordinaire. Le comportement normal d'un Windwaker envers un humain quoi. Après avoir mis les choses au point, Calëtaura se métamorphosa littéralement en se tournant vers sa femme qu'il n'avait pas vu depuis trop longtemps à son goût, vu qu'il avait passé la journée au manoir de son clan.
Il prit un air rayonnant et la passion dans ses yeux s'alluma directement en croisant le visage de celle qu'il aimait. Il l'embrassa alors en l'enlaçant tout en lui envoyant à travers leur lien :


* Je suis content de te voir. Tu vas bien ? ... Tu es sûre de vouloir accompagner ce chevalier ? Je ne pense pas que ça soit "nécessaire" selon-moi. Il a déjà l'appui d'un esprit. *

Mais avant même qu'elle lui réponde, il ressentit en elle cette pulsion d'émotions. Il soupira alors et leva les yeux au ciel avant de continuer :

* Très bien ! Comme tu voudras ! Mais n'espère même pas me convaincre de te laisser seul avec lui. Je te suis coûte que coûte. Il est hors de question que tu risque ta vie avec cet homme qui semble se méprendre sur les risques au point de mettre ta vie en danger. *

Il y a des choses qui ne changerons jamais : le mépris de Calëtaura pour les humains en faisait partie...

Mag' quant à elle était descendue de son corbeau en silence. Tout à fait naturellement, comme si de rien n'était, et alla se poster un peu derrière le couple krityen. Elle plaça ses mains jointes derrière son dos et elle envoya un regard en biais vers le Capitaine Schwann. Elle lui fit "chut" en plaçant son index sur ses lèvres sans le moindre bruit avant de lui envoyer un clin d'œil. Elle souriait ensuite toute seule, mais Calëtaura ne pouvait rien voir vu qu'il lui tournait le dos...
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Mar 25 Mai 2010 - 22:06

Lorsque l'Esprit de ténèbres pénétra son corps, Schwann laissa sa tête basculer en arrière en fermant son unique œil vide. Cette sensation glacée et cette aflux d'énergie le remettait toujours un peu d'aplomb, surtout dans les moments sombres. Puis cela le rassurait un peu : au moins il savait que si il venait à mourir il y aurait au moins une personne pour se souvenir de lui et éventuellement signaler son décès, sauf dans le cas où ce serait un autre être spirituel de lumière qui serait responsable, à cet instant même la survie de Loki resterait incertaine…
- Salut. Content de te voir, même si il y a peu de chance que ce soit pour moi. Dit alors mentalement le capitaine sur un ton assez neutre. J'espère juste que ce ne sera pas aussi corcé que la dernière fois.
Ça il ne pouvait pas encore le savoir, bien que cela ne tarderait pas. Mais à priorit la caverne où se trouvait le gisement de miasme était condamnée et scellée, donc la présence de monstre devait laisser à désirer. Sauf si ces derniers avaient trouvés un moyen de rejoindre l'intérieur de la grotte. Et allait savoir les effets qu'à ce gaz nocif sur les monstres…

La voix de la chef Krytienne alertèrent alors soudainement le brigadier, qui à la seconde qui suivit se retrouvait debout pour lui faire face.

À vrai dire il ne savait pas vraiment comment se comporter avec elle. Déjà car leur relation était assez… étrange. Selon Schwann, leur lien s'apparentait surtout à un respect mutuel, mais il n'arrivait pas à savoir si cela allait au-delà. Probablement étant donné qu'elle l'avait invité à son mariage alors qu'elle n'a probablement pas conviée certains gardes pour qui elle éprouve du respect. Quoi que… ? Il n'en savait rien après tout.
La seconde chose qui bloquait l'impérial était son mutisme volontaire. Il avait beau éprouver du respect pour d'autres personnes ce n'était pas pour autant qu'elle aurait le droit à un traitement de faveur. Cependant elle était une autorité supérieur à la sienne alors il devait s'y plier…

- Bonsoir Cixi. Répondit-il finalement sur un timbre de voix assez calme, alors qu'au même moment deux silhouettes se profilaient derrière la Krytienne, ce qui le fit soupirer. Déjà qu'il pensait être seul avec Loki à la base…

Calëtaura et Magdalëniia Windwaker. Allez savoir pourquoi, celle qui semblait tourner autour du chevalier était là aussi. Non pas qu'elle le dérangeait, bien au contraire, il l'appréciait assez pour ça, mais c'était une exploration aux risques non-négligeable. Mais elle devait probablement être là pour le percer à jour, ce qui était plutôt dommage en soit…

Mais le vrai problème était ce Patriarche. Le capitaine décida de revenir sur sa parole une fois de plus, au moins pour le temps de cette mission.

- Calëtaura Windwaker… Ou peut-être devrais-je dire Elmundïr ? Il jugea puéril de répondre à la provocation et passa outre. Votre tentative d'intimidation est inutile sur moi, je tenais juste à vous le signaler.
Le guerrier tourna subittement les talons et s'approcha de la paroie rocheuse des montagnes. Il n'était pas difficile de voir qu'une pierre d'une belle taille avait été déplacée pour cacher une entrée, et Schwann fixait maintenant cette dernière en retirant lentement son arme de son fourreau, un bruissement sourd couvrant le son du souffle nocturne.

L'épéiste laissa ensuite son bras de mana neutre s'écouler de son corps tout en plaçant son arme juste devant lui, en direction de l'imposante paroie rocailleuse.

- Je me dois de vous prévenir d'une chose cependant, étant donné que vous êtes venu ici sans même connaitre le fin mot de l'histoire. Il recula sa jambe droite derrière et fit suivre le même mouvement à sa Sombrelame. Ce que nous appellons le miasme est nocif pour l'être Humain et il n'existe à l'heure actuelle aucun remède. Pour en être atteint je peux affirmer que de mourir démembré serait plus agréable que de ce gaz. Il savait qu'il venait de donner une information à la Windwaker provocatrice, mais il n'avait jamais cherché à cacher une telle chose, alors cela lui importait tellement peu.

Le brigadier donna ensuite un puissant coup de son arme dans la dalle qui bouchait l'entrée, dégageant en même temps une puissante vague d'énergie occulte qui explosa au contact de la roche dans une ~Explosion Abyss~, laissant ainsi des gravats retomber autour du chevalier alors qu'une sorte de porte scellée et ancienne se trouvait derrière la pierre maintenant fendue.

- En sachant cela… Il se retourna pour regarder les trois Krytiens. Cixi serait certainement immunisait de part la présence de Luna, mais les Windwaker, eux, n'avaient aucunes protections. Voulez-vous tout de même pénétrer là dedans ?
Il scruta chacun des individus présents, et quand il fixa le Patriarche ce fût avec un regard noir au sens propre du terme, la pupille du brigadier étant totalement recouverte d'un voile sombre qui lui donnait une apparence de mort. Mais même sans ça son œil était injecté de sang noir, alors cela n'y changeait pas grand chose…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Invité
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Mer 26 Mai 2010 - 17:55

Mag' semblait ne pas répondre. Elle restait provocatrice et conservait un comportement purement atypique pour une Windwaker. Mais pour elle, c'était plutôt normal en fait...
Les deux seules choses qui la frappèrent de surprise furent les deux informations qu'elle réussi à attraper : il était donc malade et il était enfin décidé à parler ! Sa curiosité à l'affût, elle ne disait cependant aucun mot, attentive.

Cependant, lorsque Calëtaura entendit les paroles du chevalier, il lui lança un regard flamboyant, plein de braises capables de consumer toute chose par la volonté qui y brillait. Le voile de mort obscure du chevalier pouvait bien paraître puissant, il n'était rien face à l'intensité de cette flamme qui illuminait le regard de l'intendant krityen. Animé de cette volonté hors du commun, sur un ton plus animé et plus brutal, il dit avec une conviction déconcertante :


- La mort ne me fait point peur, humain. Par amour pour ma femme, j'irais affronter les pires démons si il le faut. Même si je dois me lancer à corps perdu dans la gueule du loup, je protégerais ma femme coûte que coûte.
Votre "miasme" n'a qu'à biens e tenir face à la force de l'amour que j'éprouve pour elle. Ce n'est pas un ridicule gaz qui me fera manquer à mes devoirs d'époux !


En réalité, il se disait que si jamais il attrapait cette maladie, il serait dans un sacré pétrin, mais ce qu'il disait était plus que vrais : du moment qu'il suivait Cixi pour la protéger il se moquait du reste. Elle était plus importante à ses yeux que ne pouvait l'être le plus redoutable et le plus menaçant des dangers.

Reprenant un air plus froid et moins expressif, Calëtaura lança ensuite avec cet air si glacial :

- "Seigneur Windwaker", je vous rappel. Et en effet, sachant ce que vous venez de dire, je veut tout de même pénétrer la-dedans.

Il fallait plus qu'un gaz pour ébranler la volonté et la détermination d'un Windwaker...
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Mer 26 Mai 2010 - 18:09

Cixi leva les yeux au ciel, elle se disait qu'il fallait mettre les choses au clair tout de suite

Que les choses soient claires! Nous ne sommes peut être pas tous là pour les mêmes raisons, mais nous devrons malgré tout combattre ensemble!

Elle se tourna dans un premier temps vers son époux, elle avait cet air sérieux qu'elle prenait lorsqu'elle ne plaisantait pas avec son comportement agressif envers les humains

Je suis ici, pour de nombreuses raisons. Comme je te l'ai déjà dit, le chevalier m'a sauvé la vie plusieurs fois, j'estime avoir une dette envers lui, c'est pourquoi j'estime normale de l'aider à trouver un remède au miasme... ce n'était pas l'entière vérité, il était vrai qu'elle le faisait également pour Ynia qui était un peu une seconde mère pour elle, ainsi que pour Schwann en lui-même qu'elle finissait par apprécier. Elle ne voulait pas qu'il meure, c'était un fait, elle l'appréciait beaucoup, un peu comme un frère humain... il était probablement le seul humain dont elle aurait pu réellement dire qu'elle avait confiance en lui. Mais la raison évoquée à Calëtaura était également vraie, ce qui fait que son poignet ne la brûla pas. Elle se tourna cependant vers le chevalier

Quant à vous, je vous prierai de respecter les convenances face au Premier Intendant krityen... elle avait toujours été honnête envers l'impérial, elle ne le tutoierait que s'ils étaient seuls. Elle ne pouvait se permettre ce genre de familiarité devant Calëtaura, et encore moins devant une Windwaker. Elle se trouvait ainsi entre les deux hommes, son regard passant de l'un à l'autre. Puis elle redressa la tête

La mission dans laquelle nous nous embarquons est dangereuse! Si nous ne nous aidons pas mutuellement, nous risquons TOUS elle avait regardé Calëtaura pour bien lui indiquer qu'elle aussi était concernée de finir dans un état encore plus déplorable qu'après les terres cristallines d'Erealumen!!!

Elle se redressa et continua de passer son regard de l'un à l'autre, se demandant bien comment tout ça allait finir
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Mer 26 Mai 2010 - 20:13

Schwann soupira. Tout cela était tellement stupide qu'il n'avait même plus l'envie de pénétrer dans ce merdier certain. Mais il ne pouvait pas reculer aussi aisément, pas pour lui, ça c'était une certitude, mais bel et bien pour toutes les personnes atteintes de ce mal, comme Travian, Lucy… et bientôt Calëtaura et Magdalëniia. Ils avaient beau le détester pour le simple fait d'être humain, il ne pouvait pas laisser quelqu'un souffrir de ça…

Le brigadier fît faire un moulinet à son arme et regarda son tranchant. Il avait beau s'y prendre de n'importe quelle manière, la Sombrelame ne voulait jamais refléter un quelconque rayon de lumière, c'était une lame si intéressante !

Dans un mouvement ample il baissa de nouveau son bras et regarda Cixi.

- Il est inutile que je précise que mon devoir est supérieur à mes sentiments personnels. Il disait malheureusement vrai : il n'avait que rarement fait passer ses envies avant son dévouement à l'Empereur, et les rares fois où cela c'était produit, il avait bien prit soin de corriger le plus rapidement possible ce qu'il considérait comme une erreur. Mais se comportement faisait malgré lui souffrir les autres, et en particulier Ynia qui ne restait que trop souvent sur le banc de touche. Et le pire dans tout ça est qu'il le savait…
- « Seigneur Calëtaura »… Il ne le fixa même pas. Je ne sais pas ce que vous on fait les humains par le passé mais je ne suis pas l'un d'eux. Et pour que cette quête soit menée à bien je vous prierais de bien vouloir me considérer comme un combattant et non comme un humain. Cela serait tout aussi bien, car même si ce Premier Intendant voulait une haine sans raison à son égard, lui n'avait rien contre lui, alors rentrer dans son jeu serait s'abaisser à la même puérilité certaine dont il faisait preuve. Vous et mademoiselle Magdalëniia serez donc contaminés par le miasme. Si un remède est créé je vous en ferais parvenir un personnellement. Mais… Il marqua une pause. Ce qu'il allait dire passerait certainement pour grossier alors que ce n'était pas du tout l'intention, bien au contraire. Il voulait juste tenir informé les futures victimes. Si Lady Elmundïr sera épargnée par cette maladie de part la présence de l'Esprit de Lumière Luna, je préfère vous prévenir que ce gaz sera transmit à votre progéniture tant que vous ne serez pas guéris.
Il avait surtout dit cela pour le couple et l'enfant qui serait désiré. Sa cousine, Lucy, étant dans un piètre état à cause d'une telle abomination, il ne souhaitait pas qu'un autre enfant puisse voir le jour avec ça. Ils devraient juste faire attention…

Le brigadier soupira doucement. Il avait fini, et maintenant que tous étaient prévenus, ils allaient pouvoir pénétrer dans cette caverne ancienne.

Dans un mouvement vif il releva son bras tout en empoignant fermement son arme. Il se retourna rapidement et planta son arme dans la porte scellée, la lame s'enfonçant de moitié dans la pierre difficilement analysable et totalement recouverte de mousse. Schwann tourna ensuite son poignet de quatre-vingt dix degrés et l'arme s'enfonçant encore d'un quart alors qu'un sceau apparaissait bien distinctement autour de l'épée obscure. Les runes défilèrent rapidement et au bout d'un moment elles se confondèrent pour n'en former plus que quatre dans un language ancien et peu connu autre que des rats de bibliothèques. Le cercle runique explosa alors subittement et la porte de pierre derrière avait totalement disparue, ce dernier acte achevant ainsi l'attaque encore inutilisée que Travian avait transmis à son neveu, l'Arte ~Phon-slot~.

À peine ouverte, la grotte dégageait une odeur de pourriture et de mort. Et personne ne le remarqua à cause de l'obscurité de la nuit, mais de fines vapeur noire s'échappait du sol. Heureusement pour eux que cette poussière n'était pas le miasme en lui même mais quelque chose d'une nature encore inconnue…

Schwann ouvrit la marche et s'engoufra à l'intérieur. Il n'avait bien aucune idée de si il allait être suivit mais il s'en fichait éperdument, il avait bien mit ses mises en garde pour tenir au jus les Krytiens, et non pas pour les dissuader de venir comme ils auraient pût le croire.

En marchant dans la caverne l'impérial repenssait aux mots du Premier Intendant, ce qui le fît rire intérieurement.

- « La puissance de l'amour ». Humpf ! Cela ne sauvera jamais personne d'une épée entre les deux yeux. [i]Loki pouvait très bien entendre les mots du chevalier, et confirmer ou non si ce genre de parole faisait totalement vieux jeu.

Mais lentement le capitaine s'arrêtait. Le gaz se faisait plus influant maintenant mais quelque chose clochait : il ne suffoquait pas. Il regarda droit devant lui et remarqua une silhouette étrange…



Glarstraid Rathalos

- Qui êtes-vous… ? Demanda le dragon noir à toutes les personnes présentent. Sa voix semblait sortir de nul part et il semblait aussi être plus calme que son cousin dans les terres d'Erealumrn…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Invité
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Ven 28 Mai 2010 - 21:09

Et cela aurait-il donc fait peur à notre intendant tête brûlé ? Comme nous l'avons déjà remarqué, il en faudrait bien plus...

Avec une certaine appréhension due au fait de se retrouver avec une pseudo-maladie inconnue dans le sang, Calëtaura s'avança vers la grotte pour précéder Cixi à la suite du chevalier. Il porta d'instinct sa main sur le pommeau de sa nouvelle épée, Giliath. Et c'est à ce moment que fatalement, une onde psychique puissante lui traversa le crâne avec violence :


* Es-tu sérieux Kaldoreï ? Malgré les avertissements du chevalier, tu vas tout de même risquer ta vie la-dedans ? Dois-je te rappeler que si tu meure, je perd moi aussi la vie ?
- Compte-tu m'empêcher d'entrer ?
- Non... Mais promet-moi de faire attention. J'ignore tout de cette histoire de "maladie".
- Moi aussi. Mais je te l'ai déjà dis il me semble, seule...
- ... La mort pourra t'empêcher de t'interposer entre le danger et ta dragonne. Je sais. Sois prudent. Je t'attends ici. *


Le grand dragon et son dragonnier s'envoyèrent un regard déterminé rempli d'une force impalpable, puis Rheed s'allongea à même le sol, sans bouger, posant son crâne sur ses pattes avant de fermer ses paupières écailleuses presque aussitôt.
Calëtaura fit un signe de la tête à Mag' qui approuva de la tête avant de suivre finalement en première le chevalier, disparaissant dans les ténèbres de la caverne.

Calëtaura tira enfin son épée du fourreau en prenant un air sérieux et dur. Il tendis ensuite sa main vers Cixi pour l'inviter à rester près de lui et qu'ils entre ensembles.

Il aurait préféré qu'elle n'y aille pas. Mais il savait qu'il était impossible de la faire changer d'avis dans ces cas là. Aussi têtue que lui...
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   Ven 28 Mai 2010 - 21:30

Cixi n'aimait pas du tout l'idée que Calëtaura puisse tomber malade... et s'ils ne trouvaient pas le remède?

Tout va bien... Loki m'a parlé du miasme, il s'agit d'un gaz que nous connaissions, autrefois, sous le nom de "Rozan", nous autres entelexeias ne le craignions pas, c'est pourquoi nous n'avions pas jugé utile de l'étudier, mais il a, semble t'il, fait de nouvelles recherches depuis grace à ce chevalier... ça va aller! Tu vas voir. Il ne nous aurait pas embarqué là dedans s'il ne croyait pas à une solution...

Cixi hocha simplement la tête et prit la main de Calëtaura pour entrer. Après plusieurs pas, ils furent arrêtés par une étrange créature... elle eut une désagréable sensation de déjà vu et n'aimait pas ça. Cependant, il ne les attaquait pas pour le moment, et elle savait que de manière générale, il valait mieux rester courtois et éviter un conflit que se jeter tête baissée dans le combat


Mon nom est Cixi Elmundïr, fille du guerrier Rhëanor, et épouse de Calëtaura Windwaker comme toujours, elle ne précisait jamais son rang. Elle s'était rendu compte que son statut de chef de clan pouvait lui attirer autant d'ennui qu'apporter des solutions. Alors autant rester prudente


Loki, de son côté, était content que Luna soit là, bien que c'était prévisible avec ce que Cixi lui avait promis, en revanche, il appréciait moins la présence du krityen et de l'autre

Pourquoi a t'il fallu qu'il vienne avec cette blonde? Je suis sure qu'elle va nous attirer plus d'ennuis qu'autre chose! Tsch de toute évidence, Loki ne l'aimait pas beaucoup elle non plus... cependant, ils n'étaient pas là pour prendre le thé non plus et préféra se concentrer sur le monstre face à eux

Et allez... c'est reparti...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une promenade de mauvaise santé sous le ciel obscur…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Les Creux de Cados-