AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 La menace s'éveille...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: La menace s'éveille...   Mer 21 Avr 2010 - 22:10

Citation :
Au fin fond des ruines de Tarquaron, après les enterrement de vie de célibataire de nos chers krityens, mais avant que la marque noire ne frappe le Don Alhuïn...

Cela fais déjà plus d'un mois que les espions krityens surveillent les ruines de la tour antique. Pendant trois mois, le premier intendant et deux de ses hommes ont méticuleusement espionné ce qu'il s'y passais, puis, à leur retour, ils envoyèrent d'abord d'autres Windwaker, puis des espions militaires.

Ils étaient trois cette semaine. Comme l'exigeait la procédure. Pas trop nombreux, mais pas seuls non plus. Ils épiaient ce qui se tramait...

Depuis maintenant un peu plus de quatre mois, un puissant mage noir avait regroupé tous les sorciers noirs possibles dans les ruines, réunissant également tous les hommes qui étaient prêts à les suivre. Une armée gigantesque de près de 10.000 hommes était alors agglutinée dans les débris de ce qu'il restait de Tarquaron. Les mages noirs étaient partout. Ils grouillaient, tels des patrouilles sombres, dans leurs capes ténébreuses.

Les espions n'arrivaient pas à subtiliser les informations capitales. Seuls les mages noirs placés sous la confiance de leur sombre chef étaient au courant. La seule chose qui inquiétait les krityens était cette grosse machine qui trônait au milieu de leur campement géant. Régulièrement, des testes étaient effectués dessus par les mages obscurs, mais jamais les espions ne comprenaient ce qu'ils y fabriquaient. Approcher était trop dangereux, c'était ainsi que l'intendant lui-même s'était fait piégé, et la leçon avait été retenue. Ils étaient donc contraints d'observer, et au moindre mouvement suspect, d'avertir Myorzo.

Et alors qu'ils étaient a leurs postes, bien disposés en triangle pour leur ronde d'espionnage quotidienne, les trois espions purent voir enfin le visage de ce chef machiavélique...


Plus bas, au centre de la base des mages noirs, une grande silhouette noire s'avança, escortée par une dizaine de mages encapuchonnés. Le long manteau noir du chef pendait contre son corps musclé et athlétique. Ses mains puissantes étaient recouvertes de gants en cuir noir lui donnant un air plus sombre encore. Ses longs cheveux noirs pendaient dans son dos comme la crinière d'un fauve macabre. Il portait dans son dos un blastia inerte, comme une parure, semblable a de grandes ailes noires qui ne faisaient que grossir sa silhouette et le rendre plus terrifiant. Il martelait le sol de ses grosses bottes en cuir noir épais. Sur son visage, une expression déterminée, sûr de lui, imbu de sa puissance dans laquelle il avait une foi aveugle. Son air lugubre et cynique à la fois lui offrait un air horriblement fourbe et mesquin. Il était tel qu'il le fut toujours :


- Votre majesté, êtes-vous certain que nous somme prêts ?
- Nous le sommes. Du moins, nous le serons dans les temps. Je compte juste faire en sorte que nos futur sujets soient bien plongés dans le chaos de la panique afin de nous faciliter les choses.
- Mais notre première cible n'est-elle pas... ?
- Silence ! Tu sais très bien qu'ils sont là.
- Votre majesté...
- Ils sont en place ?
- l'objectif n'atteindra jamais Myorzo.
- Silence je t'ai dis !


Les espions krityens froncèrent leurs sourcils en entendant le nom du foyer de leur peuple. Le leader du groupe, attiré par ce nom, fit des gestes pour annoncer, malgré le danger, de s'approcher. Pendant ce temps, alors qu'ils s'infiltraient lentement vers le centre, ils restaient attentifs à ce qu'il se disait en contre-bas.

Le grand mage noir toisa son subordonné du regard avant de reprendre plus sèchement :


- Nous allons tenter malgré tout mon premier plan.
- Vous êtes sûr, votre majesté ? Il est risqué d'attaquer un être aussi puissant. Surtout avec ceux qui y vivent.
- Si nous réussissons à nous emparer de son apatheïa, cette machine sera un bonus pour les batailles avenir.
- Alors que faisons-nous ? Quels sont les ordres, votre majesté ?
- Préparez la machine jusqu'à nouvel ordre. Vous vérifierez tout notre équipement. Je veux que tous les mages noirs soient prêts à mon retour.
- Allez-vous vraiment réveiller Syun Jiin Yan ?
- Oui. Et a mon retour, nous lancerons l'assaut.


"L'assaut" ? Ils parlaient enfin d'attaque ! C'était ce qu'ils attendaient depuis des mois ! Ils fallait qu'ils donnent le signal. Le chef des espions se retourna alors pour courir furtivement vers la sortie afin d'envoyer un message à Myorzo. Mais lorsqu'il se retourna, il entendis des pas suspects : ce n'était pas ses collègues espions.

Il se plaqua contre une paroi, derrière un reste de blastia explosé, juste avant que trois mages noirs ne passent rapidement. Comment pouvait-ils être aussi prêt de leurs positions ? Ce n'était pas normal, et cela allait sûrement compliquer les choses.
Il attendis dix secondes et il bondit vers une cachette suivante : un amas de débris asse gros pour le camoufler.
De là, il put voir avec horreur que les chemins qu'ils empruntaient habituellement pour espionner leurs ennemis étaient remplis de mages noirs. Il écarquilla les yeux, la sueur perlant dans son dos. Il devait se rendre à l'évidence : ils les avaient repérés.

Il se redressa alors pour fuir, mais cette fois, une ombre le couvrit. Il ne vit que la main du mage noir qui lui envoya une violente décharge de mana obscur.

Son corps vola alors dans les airs. Il put voir les autres mages noirs en contre-bas qui regardaient son corps tomber lourdement vers eux avec de grands sourires. Il fut étonné d'être encore en vie lorsqu'il s'étala de tout son long aux pieds du chef de sorciers.
Il poussa sur ses membres pour se mettre a quatre pattes, crachant un peu de sang sous la puissance du sort qui l'avait projeté jusqu'ici. Alors qu'il se remettait à peine, deux bruit de corps retentirent, respectivement à sa gauche et à sa droite.

Il vit alors avec horreur le cadavre égorgé du premier espion, le corps explosé par un sort du second. Son regard terrifié se gorgea de sang avant de se lever vers le chef des mages noirs qui le regardait avec un grand sourire :


- Allons mon garçon ! Les krityens ne sont-ils pas habitués à perdre face à moi ? Je croyais vous avoir enseigné que jouer au plus malin avec moi se payais toujours comme il se doit.
- Monstre que vous êtes ! Vous payerez pour vos crimes !
- Oh ! j'ai toujours aimé cette façon que vous aviez de croire que la fatalité me punirait. Mais jusqu'à preuve du contraire, j'ai toujours gagné.
- Nous ne vous laisserons jamais faire d'autres morts ! Vous serez exécuté !
- Bien sûr... Mais là, c'est toi que je vais exécuter. Après, je vais tuer la fiancée du chef de l'Union, et je compte bien allez faire un peu de tourisme avec mes amis à Myorzo. Si tu veux, je peux aller leur porter la nouvelle, puisque tu ne sera plus en mesure de la faire et que c'est ce que tu devais faire, n'est-ce pas ?
- Immonde ! Soyez maudit !
- hinhin ! Rectification : "Perfection ! Soyez béni !" C'est plus juste devant le futur maître de notre Terca Lumireis que tu contemple.
Il marqua une pause et se tourna vers deux de ses subordonnés : Tuez-le.

Un sort de ténèbres fusa vers le visage de l'espion krityen. il y eut un cris, puis le bruit d'un corps qui tomba lourdement au sol. Le mage noir souriait au cadavre alors que le sorcier qui lui parlait juste avant se plaça sur sa droite d'un air interrogateur :

- Votre majesté ?
- Nettoyez les cadavres et appliquez les ordres.


Il laissa un blanc et se retourna. Commençant à marcher vers ses quartiers. Il tourna alors sa tête vers l'arrière d'un air odieusement cruel :

- Préparez l'avènement du maître suprême de Terca Lumireis :

Ségonar Andrius !


Revenir en haut Aller en bas
 

La menace s'éveille...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La menace Rouge...
» le réveil.. qui ne réveille pas !
» Mir:ror ne marche plus après mise en veille sous mac OS X
» [Fan-fiction] Bionicle et hero factory superstar saga episode2 la menace fantome
» Gestion de la menace
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Les ruines de Tarqaron-