AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 De l'ombre à la lumière…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Lun 12 Avr 2010 - 2:18

Le Capitaine impérial ne prononca toujours pas le moindre mot et n'avait pas l'intention de revenir sur la promesse qu'il avait fait sur le corps de sa mère avant longtemps, une question d'honneur et de respect selon lui.

Mais Schwann posa ses deux mains sur les épaules d'Ynia, celle de mana semblait crépitée légèrement au contact de sa peau, de fines particules se désagrégeant du bras matérialisé pour disparaître dans l'atmosphère. Le chevalier approcha lentement la mage de lui et n'eût aucun mal de sa grande taille à l'embrasser sur le front, la regardant tristement en affichant un sourire de la même nature, ce qui signifiait clairement qu'il avait le temps, sans compter qu'en y réfléchissant elle allait devoir découvrir cet arte seule puisque lui ne le connaissait pas encore et qu'il restait encore à des années lumières d'imaginer de quoi cela pouvait s'agir.

Une brise légère souffla alors en venant de la pointe du château pour s'abattre vers eux. Agatha fût la première à la ressentir, détachant ainsi ses cheveux attachés qui ondulaires sous l'effet du vent, ce qui en soit lui donnait une apparence bien plus féminine malgré son imposante armure, les regards de certains nobles se posant ainsi sur elle comme des hyènes attirés par la chair fraiche.
Le vent propagea aussi l'odeur que dégageait la guerrière, quelque chose d'assez doux qui ne le laissait nullement penser au premier abord et qui avait le mérite de pouvoir apaiser n'importe qu'elle âme en peine…

Schwann ressentit cela grâce à vent, et Ynia ne dût avoir aucun mal elle aussi à ressentir cela. Et alors qu'il fixait sa fiancée d'un air triste cela ne sembla que s'intensifier, comme si le vent avait lui aussi propagé la pensée d'Agatha qui disait qu'ils avaient à faire d'ici peu, l'instant de la séparation se faisant de nouveau sentir.

Le bretteur embrassa alors Ynia une dernière fois avant de se retourner rapidement, ne voulant pas jeter un nouveau regard vers elle pour ne pas se torturer plus qu'il ne l'était déjà, les événements récents étant encore trop présents dans son esprit.

Il marcha donc machinalement vers le château d'un pas pressé, imposant ainsi le respect de tout ce qui le regardait alors que le vent faisait osciller sa cape dans son dos, il avait aujourd'hui la vraie carrure d'un capitaine…

Agatha ne tarda pas à le suivre, se plaçant à sa droite, légèrement en retrait, jetant un dernier regard vers Ynia, celui-ci étant légèrement désolé, comme si elle avait comprit : elle aussi connaissait des gens dans ce cimetière. A vrai dire il ne lui restait plus que ses deux soeurs du même âge, ce qui faisait d'elle la pièce manquante de cette portée de triplées.
Hormis elles toute sa famille était enterrée là, mais cela personne ne le savait…

Elle se retourna alors pour fixer de nouveau Schwann, comme si cette simple tâche était une mission prioritaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Lun 12 Avr 2010 - 2:53

Citation :
Ynia


Ynia eut le coeur déchirer de voir Schwann partir, mais finalement elle allait d'abord rendre visite à Vamil. Il était temps. Elle entra dans le cimetière. Toujours bien agencé, ont aurait dit un parc. Volonté des riches occupants pour ne pas qu'ont devine que des morts sont enterrer ici. Elle continua son chemin, passant par un border de rosier éclatant, et puis elle se dirigea vers le seul cerisier bleu du jardin. En dessous une tombe en marbre blanc scintillait avec les reflets du soleil.

Cette vue aurait put être triste, mais l'endroit apaisait plus qu'il ne rendait triste. La scène était tout simplement magique et féerique. Ynia se surpris à pensé qu'il était tel que des années auparavant. Finalement les cousins avaient surement obéi à son ordre de venir toujours entretenir la tombe de son frère. Elle eut un sourire doux, et là encore une autre scène se dessina sous ses yeux. Ils étaient dans le jardin de ses riches cousins et comme d'habitude ils écoutaient les soi-disantes prouesse de leurs cousin vantard comme pas deux. Vamil avait levée les yeux au ciel pendant qu'Ynia s'empêchait d'exploser de rage. Et puis pendant encore le long monologue, Vamil s'adossa jusqu'à l'un des cerisiers et il fit signe à Ynia de se taire. Il bougea légèrement la main et l'arbre devient très vite d'un bleu intense. Ce qui naturellement effraya le cousin en question qui partit en courant. Les deux enfants rirent de bon coeur, se libérant ainsi de toute la tension accumuler. Ils étaient des adolescents assez espiègle à l'époque. Et puis elle se rappela aussi le savon passer par leur père le soir même. A ca s'ajouta la plus mauvaise nouvelle de sa vie, mais elle secoua la tête pour évité de s'en rappeler trop vite.

Elle s'approcha alors de la tombe et s'assit légèrement dessus. Un chant sortit de sa bouche et se mit à emplir l'atmosphère. Ynia chantait pour Vamil, car jamais aucun mot ni attention ne pouvais dire ce qu'elle ressentait.


Citation :
???


Pendant qu'Ynia chantait, une drole d'ombre se dessinait dans les buissons au alentour. Un homme observait la mage guildiene. Personne n'aurai put décrire son apparence, seul un rayon de lumière éclaira sa bouche qui se voyait sertit d'un sourire sadique et d'un bouc.

Il murmura ces mots pour lui même.


Comme ont se retrouve ... Ynia ... N'oublie pas que la vengeance est un plat qui se mange froid. Un jour tu serras mienne ou tu mourras. C'est une promesse.
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Mar 13 Avr 2010 - 2:07

Le cape du chevalier oscillait derrière lui au rythme de ses pas, Agatha ayant presque un peu de mal à le suivre sans une marche rapide et soutenue, se demandant pourquoi tout à coup il paraissait si énervé, ne lui faisant cependant pas la remarque en sachant pertinament que de toute manière il ne serait pas enclin à répondre.

En arrivant de nouveau devant l'entrée du château ils passèrent sans même adresser un regard aux gardes, ces deux derniers ne comprenant pas vraiment grand chose à ce qu'il se passait de toute manière…

Après avoir de nouveau traversés le château, Schwann et son escorte se retrouvèrent de nouveau devant la porte des quartiers de la brigade, et au moment où il voulu ouvrir la porte Agatha s'interposa.

- Laissez Capitaine. Je m'en occupe. Et à l'instant même où elle tourna la poignet de la porte Lina se trouvait derrière, sautant au cou de la guerrière qui ne sourcilla même pas, restant sans bouger en attendant que sa supérieur daigne vouloir la lâcher.
- Ah… Euh… Désolée Agatha je croyais que c'était Schwann. Lâcha finalement la Krytienne et retirant ses bras du cou de la femme chevalier, légèrement gênée de s'être trompée de personne mais sûrement pas de l'avoir enlacée, sans compter que malgré ses airs de femme froide et impitoyable Lina savait qu'Agatha était une personne gentille, bien plus gentille que la plupart des gens d'ailleurs, et elle c'était aperçu de cela en la brusquant un peu lors de « discussion entre filles » dont Schwann avait été exclus, ce qui en soit l'avait assez amusé il fallait l'admettre.
- Ce n'est rien… Répondit finalement la guerrière en baissant légèrement la tête par respect, Lina restant néanmoins sa supérieur.
- Linaaaa !! Je veux bien que tu me saute au cou moi ! S'exclama alors Bolga depuis l'intérieur des quartiers, la soldate aux oreilles pointues lâchant un long soupir avant de rentrer dans la pièce, rapidement suivie par Schwann et son escorte permanente.
- Mais je t'ai déjà dis ! Avec Schwann c'est différent ! Répondit alors la Krytienne en s'approchant du lancier, croisant les bras au niveau de sa poitrine ce qui attisa un sourire radicalement pervers sur le visage de l'homme.
- Mais je préfère te le rappeller au cas où tu change d'avis. Dit-il en fixant les formes de son interlocutrice, faisant soupirer le Capitaine qui d'un geste de main envoya sa guerrière répliquer.
- Gaeldrium ! Surveillez vos manières ! Répliqua alors la combattante d'un ton autoritaire.
- Oui pardon j'avais oublié que c'était la soeur du patron. Et sur ces mots chacuns retournèrent à leurs occupations, Schwann s'installant lentement à son bureau pour constater qu'il avait encore de la paperasse à remplir, désireux d'en finir une bonne fois pour toute avec cela afin d'être définitivement libre avant la semaine suivante.

Une bonne heure passa où le mécaniquement le dirigeant de la brigade complétait divers documents, refusant par exemple bon nombre de demande d'intégration à son escouade pour des motifs à peu prêt toujours similaire : manque de compétence, trop jeune, motivation manquante, … etc. Et quand enfin il termina un gros dossier il le déposa sur le coin de son bureau, au dessus d'autres, menaçant de faire tomber la pile qui déjà penchait dangereusement, Agatha arrivant rapidement pour rattraper cette dernière et la séparer en deux, s'adressant ensuite à son supérieur d'une voix calme.

- Faite attention Capitaine. Vous devriez prendre une pause. Sur ses paroles censées Schwann acquiesa, se pinçant l'arrête du nez en fermant son oeil quelques instants, le bruit de pas d'Agatha se faisant entendre, tel un son mélodieux et parfaitement bien harmonisé et rythmé…

Quand il rouvrit son oeil il jeta un regard à ses hommes, chacun étant, comme à l'accoutumé, occupé à une routine presque quotidienne, sauf peut-être pour les deux nouveaux qui ne savaient pas nécessairement quoi faire.
• Lina n'était pas présente dans la pièce, cette dernière étant sortie durant l'heure en disant qu'elle devait aller voir comment se dérouler les tests pour les autres candidats possibles à l'admission dans la brigade. Elle avait légèrement ronchonnée mais avait fini par céder quand Schwann avait soupiré, comprenant que ce n'était pas le jour.
• Travian avait depuis un moment terminé d'aiguiser ses armes, mais en bon fanatique de matériel de combat il était actuellement en train de nettoyer ses dernières, bien que là il s'agissait de son armure, passant ainsi un linge humide dans les coins où le sang s'était incrusté lors d'une bataille passé et graissant les articulations de son armure afin de lui faciliter les mouvements, bien qu'il n'avait jamais grand mal à bouger même malgré la rouille, sa force naturelle aidant dans cela.
• Sigismond était lui encore en train de se prélasser, les bras toujours croisés derrière la tête, allongé dans l'un des canapés mis à la disposition des hommes du Capitaine, et si Schwann ne l'avait pas vu se lever pour aller chercher quelque chose à manger tout à l'heure on aurait pût juré que depuis son arrivé dans la matiné il était resté là à ne rien faire d'autre que somnoler et écouter les autres.
• Marina était elle en revanche partie se reposer dans la chambrée, cette dernière ayant passée un bon moment à affuter ses flêches ainsi qu'à les perfectionner afin qu'elle soit le plus dangereuse possible au combat.
• Foa regardait maintenant sa dernière main d'un air interrogateur, comme nostalgique qui plus est, et bien que Schwann lui avait permit d'employer lui aussi matérialisation dans un entraînement des plus rudes il restait encore loin d'être aussi doué que lui, rien qu'au niveau du maintien de son bras. Alors il restait là à fixer son gantelet métallique, comme si il espérait que son bras allait repousser…
• Juri était elle aussi toujours sur la terrasse, pensive, mais pour une fois elle n'était pas en train de s'exercer à chanter, plutôt à regarder simplement la vie défiler en contrebras, comme si elle attendait que quelque chose se produise. Elle bougeait par moment un peu afin de ne pas engourdir trop ses membres, posant généralement sa tête sur sa main à attendre d'un air un peu las.
• Elena était encore en train de lire, bien qu'entre-temps elle avait changé d'ouvrage en ayant prit le temps de s'exercer un peu à ce qu'elle venait d'apprendre, récitant par moment les formules dans le but de vérifier ses connaissances.
• Agatha était pour le moment invisible, ce qui aurait presque pût inquiéter le Capitaine qui était maintenant bien habitué à l'avoir sur le dos où qu'il soit, cette dernière le suivant comme son ombre, quoi que cette dernière était presque plus collante que son ombre elle même.
• Soheyn regardait Travian faire, apprenant ainsi du maître d'armes à comment prendre soin de son équipement, ce qui en soit n'était pas du tout un mal et ne dérangeait ni l'un, ni l'autre. Par moment le colosse de fer le rappellait un peu à l'ordre sur ces fautes ce qui le contraignait à répéter son geste jusqu'à réussir, mais ce dernier semblait content d'apprendre.
• Bolga lisait lui aussi. Mais quand à savoir ce que contenait sa lecture cela restait plus que douteux. Alors quand Schwann le regarda et que leurs regards se croisèrent ce dernier lâcha un « Quoi ?! » qui fît soupirer son supérieur, cherchant ainsi Taimu du regard…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Mar 13 Avr 2010 - 13:35

Citation :
Ynia


L'après midi était bien avancé et Ynia fini par arrêter de chanter et de se relever. Elle épousseta machinalement sa robe et fit au revoir à la tombe de Vamil. Elle s'inquiétait de savoir qu'elle avait apprit un arte sans le savoir. Il faudrait qu'elle se trouve un endroit ou combattre. Et changer de tenue, enfin elle soupira et sortit du cimetière par le même chemin. Le soleil réchauffa finalement sa peau et elle se dirigea alors cette fois ci, vers les boutiques du quartier principal de Zaphias. Quittant avec soulagement le quartier noble.

Elle observa d'abord les différentes boutiques et en ayant les joues légèrement rosées elle se dirigea alors vers une boutique de sous vêtement féminin. A l'intérieur elle fut accueuilli par deux superbes vendeuses qui l'aidèrent dans son choix. Elle en profita pour pré commander une autre commande, en faisant la promesse de revenir le lendemain avec Ysyhteha.

Elle fini par choisir deux modèles pour elle. Elle en rougissait à l'avance que Schwann la voit ainsi mais la chaleur des derniers temps ne lui permettait plus de rester en pyjama de coton. Elle fini par sortir avec ses deux paquets et puis elle rentra à la taverne directement. Elle avait repéré toute les boutiques qu'elle ferai le lendemain avec Ysy afin d'offrir quelque chose à Cixi. Une fois dans la chambre, elle posa les sacs par terre et en sortit les deux modèles, elle les rangeas dans sa valise avant de bruler les deux sacs. Elle s'assit dans le fauteuil au bord de la fenêtre pour regarder à l'extérieur attendant l'heure du dîner.


Citation :
???


L'ombre de l'homme suivait Ynia dans le moindre de ses déplacements. Il avait d'abord sourit en voyant ce qu'elle avait acheter, et puis il fulmina la seconde d'après. Ce n'était pas pour lui qu'elle les avaient acheter et il allait lui faire payer ... Mais pas tout de suite. Sa colère étant trop grande, ce soir ce sera une autre femme qui payera pour elle.

Humpf ! Ca va se payer ! Surtout quand je saurais qui sait !!! Hahahaha !
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Mer 14 Avr 2010 - 0:09

L'heure continuait de tourner, Schwann ayant reprit son activité rébarbatif qu'était de remplir document sur document, rapport sur rapport, et il se demandait comment le commandant Antoine Saint-Marc pouvait passer autant de temps à faire ainsi de la paperasserie.

Néanmoins après un long moment où il continua à s'user le poignet il parvint enfin à achever une bonne partie des dossiers, le reste pouvant ainsi attendre le temps qu'il se repose un peu sous les précaunisations d'Agatha qui, à ce niveau, faisait presque plus penser à une secretaire qu'à un garde du corps.

L'impérial céda néanmoins à la requête de la guerrière, posant ainsi sa tête contre son bureau ce qui ne faisait pas très chevaleresque en soit, ni même convenable d'ailleurs, mais après tout il s'en fichait éperdument, il commandait dans cette salle et tous étaient un peu en train de se prélasser et en avaient même l'autorisation alors ce n'était probablement pas eux qui allaient le blâmer.

Ce fût dans un bruit soudain que le capitaine redressa la tête, ce après environ une demi-heure où il avait somnolé.
Lina venait d'entrer en défonçant presque la porte, tirant avec elle un homme habillé d'une manière peu courante.

La Krytienne jeta l'homme en avant, devant le bureau de Schwann qui se frottait encore son dernier oeil, mal réveillé.

- Ils vont arriver au compte goûtte comme ça ?! Cria t-elle, légèrement énervé, ce qui amusa aussi bien le capitaine que le nouvel arrivant qui ne tarda pas à se présenter, un regard mesquin fixant le bretteur, cela tout en s'inclinant.
- Je me nomme Sasaki Kojirô, espion et assassin, et je suis ici pour répondre à votre requête.
D'un geste vif de la main Schwann lui fît signe de se redresser, l'homme s'executant tout aussi vivement.


« Pour vous servir, ou plutôt pour vous détruire. »

Lina poussa un long soupir. C'était elle qui allait devoir s'occuper des arrivées à la place de Schwann et que cela se fasse ainsi un part un allait rapidement l'énerver.
- J'espère qu'il n'y en a plus des masses comme ça parce que j'ai pas que ça à faire moi !
- Ne vous inquiétez pas mademoiselle, je suis là pour vous servir, ou plutôt pour vous détruire. Lâcha t-il d'un air amusé avant d'examiner les lieux, énervant ainsi encore plus la Krytienne qui déjà se retournait pour sortir des quartiers, claquant la porte derrière ce qui en fît grincer plusieurs des dents, Schwann étant plutôt absorbé par le fait qu'un café se trouvant de nouveau sur son bureau, poussant un long soupir en le voyant alors qu'Agatha semblait être légèrement amusée par cela, laissant s'échapper un léger rire dans le dos de son supérieur qui soupiré à l'idée de devoir le boire par respect…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Mer 14 Avr 2010 - 0:46

Citation :
Ynia


Ynia fini par ressentir la faim. Elle se leva alors et observa la pièce vide. Il lui manquait quelqu'un avec qui discuter et la présence de Schwann lui manquait énormément. Elle se disait que demain cela irai certainement mieux. Ysyhteha serai là et elles iraient faire du shopping et passer une soirée merveilleuse pour l'enterrement de vie de jeune fille de Cixi.

Elle se dirigea alors vers la salle de bain et se coiffa rapidement, elle détacha ses cheveux pour les laisser libre et démêler ses cheveux, de généreuse boucles noires tombaient sur ses épaules et le reste tombaient en cascade jusqu'au milieu de son dos. Elle retroussa ses manches et se dirigea vers les cuisines avec le reste des courses du matin. Ayant juste besoin de manger pour elle, elle se fit un plat unique. Là encore de la viande qu'elle coupa en cube, elle fit cuire des pâtes fraiche à part et cuisina beaucoup de légume. Elle adorait ca. Enfin elle servi le tout dans une assiette et remonta dans sa chambre. Elle mangea le plat avec peu d'appétit.
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Mer 14 Avr 2010 - 15:20

En prenant la tasse de café d'un air las, Schwann se demandait vraiment qui pouvait ainsi lui en préparer un dès qu'il avait le dos tourné, mais pour l'heure il y avait encore des mystères inavouable alors il ne chercherait pas plus que ça à enquêter sur ce fait, sans compter qu'il avait mieux à faire à l'heure actuelle.

La nuit commençait lentement à tomber sur la capitale impériale, et après avoir rédigé quelque chose d'assez long et de jusque là encore inachevé le capitaine impérial soupira, posant sa plume sur le bureau en ayant prit soin de l'essuyer, refermant ensuite le pot d'encre noir.

Il jeta un dernier coup d'oeil à son escouade. Lina n'était pas encore revenue et Taimu n'était pas vraiment visible, sûrement en train de somnoler dans les chambrées ou alors en vadrouille dieu sait où. Alors d'un geste rapide Schwann recula sa chaise et se leva, sa main venant se plaquer vivement contre son bureau, comme un signal, et là tous tournèrent son regard vers lui, Agatha s'approchant déjà d'un pas ce qui visiblement ne fît que confirmer ce qui allait se produire.

Soheyn et Bolga semblaient eux visiblement ne rien comprendre. L'homme à la hache se tourna donc vers Sigismond qui venait juste de se redresser, maintenant assis sur le canapé où il avait dormit.

- Que se passe t-il ?
- Le patron qui fait des siennes. Répondit le géant en posant ses mains sur ses genoux afin de se lever, Soheyn comprenant qu'il allait devoir suivre le groupe qu'il le veuille ou non.

Peu après la quasi-totalité de l'escouade se retrouvait dans une des salles d'entraînement, Lina était là elle aussi, ayant terminée de s'occuper de la formation de futur soldat de la brigade, ou plutôt de leur validité au combat car, de manière générale, tous étaient des combattants hors-pair.

Schwann était au milieu de la pièce, son bras de mana ayant été matérialisé par ses soins, et il tenait la Sombrelame de ce dernier, Ebène se trouvant entre sa main de chair. Il fixait ses hommes et semblait attendre quelque chose…

La Krytienne s'approcha de lui d'un air légèrement inquiète.

- Tu as vraiment l'intention de faire « ça »… ? L'impérial acquiesa, une détermination certaine se trouvant dans son dernier oeil. Je vois… Je suppose que tu ne vas pas te ménager… ? Il acquiesa de nouveau, cette fois-ci un léger sourire en coin. Très bien… alors ce sera pareil pour moi. Et sans rien dire elle s'éloigna, se rapprochant des trois derniers hommes qui venaient de rejoindre les rangs de la brigade.
- Je pense avoir compris ce qu'il va se produire. Dit-il en fixant son maintenant supérieur, ou plutôt ses deux lames. Qui va avec le capitaine ?
- Personne. Répondit celle qui avait le commandement en second.
- Quoi ?! Mais il est taré ?!! Rétorqua Bolga dans l'immédiat, Soheyn se levant en empoignant sa hache.
- On ne conteste jamais l'ordre d'un supérieur si l'on veux éviter la cour martial.
Un lourd silence s'installa, de toute évidence ils n'avaient pas vraiment le choix et jusque là personne n'avait vu les progrès qu'avait fait le capitaine lors du mois dernier, alors c'était l'occasion d'en savoir un peu plus à son sujet.

Les deux Lieutenants Haynes et Neuschteiler restèrent silencieux, l'archère étant actuellement adossée à l'un des murs de la salle alors que le géant s'amuser à faire tourner ses deux haches d'un mouvement rotatif des poignets.
A un moment Marina croisa le regard de Schwann et à cet instant elle ressentit une pointe de défi, mêlant à cela une aura occulte bien plus grande que celle qu'elle avait connue il y a de cela un mois.

Foa était lui assis sur un banc, à côté de Travian, silencieux, comme si ils méditaient à quelque chose, puis après encore un instant où rien ne se produit ils parlèrent en même temps, comme si leurs esprits étaient connectés.

- La brigade.
- Schwann
Puis plus rien, comme si ce simple échange de mot voulait tout dire, chacun attendant ainsi la suite de ce qui allait se présenter.

Juri était elle en train d'astiquer son arme et de réajuster sa tenue, anxieuse de devoir combattre celui qui était son premier souvenir dans sa vie actuelle, celui qu'elle avait aimé dans sa vie précédente, et avant tout son supérieur. Elle tremblait légèrement ce qui amusait presque Elena qui la fixait, cette dernière venant par la suite poser une main sur l'épaule de la phoniste afin de lui signifier que tout allait bien se passer.

Quand à l'escorte personnelle de Schwann, Agatha, elle était là, debout, la pointe de son épée reposant sur le sol alors que ses deux mains tenaient le haut du pommeau, la lame étant donc parfaitement parallèle à la guerrière qui attendait d'être conviée.


- Nagamira, Gaeldrium, Kojirô. Allez-y. Ordonna alors Lina d'un ton autoritaire, allant s'assoier sur le banc où se trouvait les guerriers au moment où ils se lèvrent.

Les trois bleus encerclèrent alors Schwann. Sasaki dégaina son katana et recula légèrement son pied pour commencer, préparant ainsi sa première attaque. Bolga fît tournoyer sa lance et plaça la pointe de cette dernière un peu au dessus du sol, alors que Soheyn fît faire un moulinet à sa hache qu'il plaça ensuite derrière lui, attendant le signal pour commencer.

Le capitaine restait cependant très calme, son aura noire se faisant resentir pour ses trois hommes alors qu'il resserait un peu sa prise sur ses deux épées, fermant ensuite les yeux en se demandant ce qu'il allait advenir de cette folie. Avec un peu de chance il pourrait rentrer voir Ynia durant la nuit, bien qu'il en doutait…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Mer 14 Avr 2010 - 17:11

Citation :
Ynia


Après avoir mangé elle fit prendre les plats et demanda un café au service de chambre. En attendant qu'il arrive elle sortit les deux modèles qu'elle avait acheter et les regarda attentivement. Après une intense réflexion elle en choisit un et rangea l'autre. Elle sortit aussi une robe pour demain et une autre pour le soir même. Elle sourit et observa aussi ce qu'elle avait comme bijou. Elle choisi un ensemble assortit et puis elle fit couler un bain au moment ou le café fut servie. Bien fumant elle y ajouta une pointe de sucre avant de le boire tranquillement. Le bain fut prêt quelques minutes qui s'ensuivit, elle prit ses sous vêtements pour les mettre dans la salle de bain et fini par se laisser couler dans le bain. Elle ferma les yeux et se détendit reposant ses muscles des évènements de la journée.

Citation :
???


L'homme avait observer Ynia par l'une des fenêtres, il était passer maitre dans l'art de se camouffler et malgré tout, il bouillonna de rage quand il la vit choisir ses vêtements et ceux pour la nuit. Elle avait quelqu'un c'était certain ! Il avait toujours réussi à tuer ceux qui l'approchait trop prêt. Ou les intimidé tellement fort qu'ils partaient loin d'elle. Enfin là il devait se concentrer, une autre femme prendrai pour elle de toute manière, pour lui, toute expérience allait pouvoir le rendre meilleur et la comblé quand elle sera sienne. Il l'a suivrait juste après et il saura qui est l'homme qui ose pouvoir prendre sa place. Pour l'heure il sortit de sa cachette et épousseta son costume élégant. Il se dirigea vers le quartier noble et sonna à un manoir richement décorer. Une frêle jeune femme ouvrit et lui sourit. Elle avait une peau de porcelaine et portait une robe rose de satin très simple pour quelqu'un de sa condition. Elle lui prit le bras qu'il tendais et ensemble ils sortirent. Tout le monde aurait put entendre leurs conversation pourtant sur tout les sujets, mais d'aucun n'aurai remarquer le sourire carnassier de l'homme. Ce soir c'était sa dernière soirée, il allait faire en sorte qu'elle le vive le plus intensément. Comme à chacune de ses victimes, il procédait toujours ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Mer 14 Avr 2010 - 22:47

Schwann leva lentement ses deux épées, plaçant la Sombrelame devant lui alors qu'Ebène se trouvant sur son flanc droit, prête à parée les premiers coups que porteraient les hommes.

D'un bref regard à Lina il lui fît comprendre de lancer le signal, cette dernière se relevant rapidement avant de prendre une profonde inspiration pour bien se faire entendre, Bogla fixant ainsi les formes de celle qui avait le commandement en second dans la brigade, un léger sourire pervers au coin droit de la lèvre.

- Prêt… ? Allez-y !

[ Musique d'ambiance ! ]

Sasaki fût le premier à attaquer. De part le fait qu'il soit un espion sa vitesse n'en était pas moindre, chargeant ainsi de front Schwann qui accueillit la frappe avec Ebène, surprenant ainsi son adversaire qui s'attendait à le voir contrer avec avec la Sombrelame.

Sur le flanc arrière droit Bolga envoya d'abord sa lance, mais lorsque le capitaine contra la frappe de l'autre épéiste il esquiva en même temps l'attaque du piquier.

Soheyn arriva lui à la suite de l'assassin par le flanc arrière gauche, faisant ainsi reculer Schwann d'un pas qui se retrouva à proximité de Bolga, envoyant ainsi un coup de coude dans le nez de ce dernier ce qui le fît faire un roulé-boulé en arrière. La hache vînt cependant rater le balafré de peu, passant à quelques centimètres de sa chair alors que Sasaki suivait déjà le mouvement de son compagnon en tentant une estoc sur son supérieur, qui d'un simple pas sur le côté laissant la lame passer juste à sa droite, le samuraï laissant échapper un sourire sadique à son capitaine qui lui restait neutre, repoussant ainsi la lame du bretteur léger, avec Ebène à nouveau.

Le lancier se redressa vivement en posant une main sur son nez, du sang coulant légèrement de ce dernier ce qui eût le mérite de le faire grogner, retirant déjà son arme du sol en chargeant de nouveau Schwann d'une manière bien peu coordonnée avec les deux autres combattants, mais qui néanmoins n'était pas une frappe dépourvue de puissance, contraignant l'impérial à bloquer la technique de ses deux épées, croisant ainsi ces dernières sur le lance ce qui laissa donc le champ libre à l'assassin et au guerrier.

Remarquant sa mauvaise posture le capitaine donna un rapide coup de pied dans la lance ce qui se souleva, dégageant ainsi les deux épées qui, pour Ebène, bloqua le katana de Sasaki alors que la Sombrelame s'entrechoquait avec la hache de Soheyn, et aussi vivement que Schwanna avait agit il repoussa l'arme légère pour frapper l'arme lourde du soldat en armure et le repousser, l'assassin essayant de profiter de l'ouverture pendant qu'il en avait l'occasion.

Malheureusement pour lui le manque de coordination qu'avait Bolga le gêna dans son attaque, la lance ayant elle aussi essayée de frapper qui esquiva de justesse en repoussant Soheyn, laissant ainsi Sasaki stopper son geste pour ne pas toucher son coéquipié.

En repoussant le guerrier à la hache Schwann laissa tomber Ebène qui se planta dans le sol, tirant ensuite sur sa cape qu'il jeta sur le piquier, repoussant par la suite ce dernier d'un coup de pied en tirant son épée du sol, venant déjà assaillir l'assassin qui essayait malencontreusement de contrer les coups, ce jusqu'à ce qu'il trébuche sur l'assaut répété de son supérieur, qui retourna alors au centre de la salle, laissant ses hommes récupérer alors que lui ne semblait même pas essouflé.

Pourtant intérieurement Schwann sentait bel et bien sa respiration être nettement accélérée, sans compter que sa malade ne devait pas aider dans cela. Cependant la douleur n'était pas vraiment présente, comme si l'adrénaline lui faisait du bien.

Alors que les trois combattants se relevaient le balafré siffla et Agatha se joignit aux trois hommes, accompagnée d'Elena qui se mit elle un peu plus en retrait de part sa classe de combat. Le deuxième round allait débuter…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Jeu 15 Avr 2010 - 0:02

[quote="Ysyhteha"]
Citation :
Ynia


Loin de se savoir observer, Ynia détendait son corps dans l'eau chaude du bain, comme elle avait fermer la porte, la buée donna un petit effet sauna qui n'était pas pour lui déplaire. Elle souriait vraiment enfin. Elle fini par frotter sa peau avec un savon doux, et lava ses cheveux. Elle sortit du bain pour se sécher dans la serviette, et en utilisa une deuxième pour ses cheveux. La serviette autour de la tête elle entreprit de soigné sa peau avec divers soin. Elle ne le faisait pas tout les jours, mais cela lui faisait du bien quand elle pouvais le faire. Elle parfuma son corps d'une douce huile de corps au note fleuri très légère. Elle s'habilla de son nouveau "pyjama" et sortit de la salle de bain. Là elle s'installa à la table et entreprit une manucure minutieuse. Elle continua ainsi toute la soirée, elle fini par tout terminer et rangea tout. Elle prit un livre qu'elle lisait souvent ces derniers temps, elle n'en était qu'au milieu du livre et l'histoire la passionnait. Elle s'installa sur le lit par dessus les couvertures et plongea dans sa lecture du soir.

Citation :
???


L'homme était accompagner de sa prochaine victime. Ils étaient aller dans une salle de bal populaire après avoir été au restaurant. Cette femme était d'une douceur peu commune, elle n'aimais pas afficher qu'elle était riche et aidait toujours le quartier pauvre en donnant son argent, au grand désespoir de sa famille. C'est pour ca qu'ils avaient voulue la marié et c'est comme ca qu'il l'avait rencontré. Il avait le physique rassurant et un coté très macho, très sur de lui. Étant passer pour un excellent homme d'affaire il n'avais jamais inquiété quelqu'un lors des enquêtes sur ses victimes. Il avait endormi la confiance de la famille et des amis de la famille, il avait aussi fini par cueillir le cœur de cette femme. Enfin, cette enfant femme, car comme toute les jeunes riches, elle affichait un regard enfantin sur les choses, car jamais ils n'avaient été confronté au dur réalité de la vie.

Elle lui racontait tout dans les moindres détails, hormis son attirance pour lui, finalement il choisissait toujours des femmes ressemblant un peu à Ynia au niveau de leurs caractère en tout cas. Mais comme toute les copies, elles avaient un défaut. Elles n'avaient aucune volonté, elles ne voulaient pas l'offenser lui et était prête à tout pour le satisfaire. Sauf à ce défaire de leurs pureté. Mais il s'en fichait en fait, parce qu'il allait obtenir ce qu'il voulait, lui. Il l'obtiendrais de force surement, mais il aurait ce qu'il veut. C'est pour ca qu'il était si prévenant, c'est pour ca qu'il leur accordait toujours une journée de rêve avant de mourir c'était comme pour se racheter d'avance de ce qu'il allait faire.

Au cours de la soirée, il n'arrêtait pas de pensé à Ynia, elle était si proche de lui que cela devait être un signe du destin ! C'était obligé ! Pour une fois c'est elle qui est venue à lui, et non le contraire. Elle avait surement fait exprès, elle avait du le savoir, quelqu'un dans la famille avait du trahir le secret. Après tout c'était elle leur matriarche à présent. C'était elle qui donnait la marche à suivre silencieusement dans l'ombre. Tout comme lui, Oh bien sur, elle faisait semblant de le détester, elle y était obliger, pour les convenances ... Forcément ... Tout ce qu'elle avait fait jusque là était forcément de façade, et elle l'aimait lui, mais ne pouvais le lui dire en présence des autres. Alors quand il aura tuer tout le monde là, il l'approchera, et là, elle ne pourra que lui dire la vérité.

Il allait tuer cette sale gamine rousse, il allait tuer le reste des membres du clan, il allait ensuite tuer son ou ses fiancés, et puis il l'aurai pour toute à lui. A jamais. Il sourit de façon si carnassière qu'il faillit faire peur à sa proie, mais il la rassura en lui sortant un compliment assez osée.


Milady si je sourit ainsi c'est que mon regard c'est malencontreusement posé sur votre poitrine, et j'avoue que votre peau de porcelaine me provoque un frisson d'envie de la touché.

La femme rougit si fortement qu'elle prit une couleur presque normal. Il allait bien s'amuser ce soir c'était certain. Mais ses pensées furent interrompue quand sa main fut saisit et posée dans le creux du cou de sa victime. Elle venait de le regarder droit dans les yeux, un regard presque de défi.

J'accepte. ... Je vous accorde ce droit tant que vous vous en tenez à mon visage ... Et éventuellement à mes bras. Mais je ne pourrais vous accordez plus ... pas pour le moment.

Il fut tellement étonne qu'il ne put rien dire, il l'a dépassait d'au moins deux têtes et était vraiment plus âgée qu'elle, enfin selon ses parents. C'était la première fois que l'une des femmes réagissait ainsi, il agit alors plutôt que de répondre, il caressa sa joue timidement et découvrit une peau fraiche et douce. Elle lui rappelait Ynia ... C'était vraiment étrange, mais il ne perdit pas son objectif de vue. Cette femme allait mourir quand même. Il l'entraina alors vers la piste de danse lui souriant niaisement, c'était un sourire qu'il savait bien faire désormais. Il jouait la comédie à la perfection. Ce soir ils dansaient, bientôt lui, jubilerait dans son sang.
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Jeu 15 Avr 2010 - 0:42

A peine Agatha avait-elle atteint le périmètre nécessaire pour affronter son supérieur que d'un geste rapide elle leva son épée, chargeant ainsi le chevalier en poussant un cri de guerre à faire céder bon nombre de volonté, mais pas celle de Schwann.

D'un geste tout aussi vif que celui de la guerrière il leva ses armes, repoussant ainsi son escorte personne via Ebène tout en tranchant en deux une vague d'énergie envoyée par Elena, cette dernière étant toujours en retrait d'un point de vue stratégique.

Bolga retira la cape du capitaine et grogna à nouveau, reprenant sa lance qui était tombée par terre avant de charger lui aussi.

Sasaki se redressa en appuyant son katana contre le sol, prenant ensuite ce dernier à deux mains avant de se déplacer rapidement vers sa cible, un sourire sadique sur le visage.

Soheyn était lui en train de se remettre de la contre-offensive de son supérieur, posant sa main sur le sol pour ne pas se retrouver à manger la poussière, laissant finalement sa combativité prendre le dessus alors qu'il chargeait Schwann furieusement.

Ce spectacle amusa presque le capitaine impérial, qui déjà repoussait un nouvel assaut d'Agatha sans problème, supprimant aussi bon nombre vague d'énergie envoyée par la mage, alors que son regard analysait déjà le reste de la situation.

Quand Sasaki qui était le plus rapide arriva, Schwann inclina légèrement son poids sur la gauche, permettant ainsi d'esquiver l'estocade de son adversaire tout en contrant une nouvelle attaque de la guerrière en armure noire. En même temps il envoya Ebène frapper la lame de l'assassin pour le repousser, alors que déjà Soheyn arrivait lui aussi en tentant de fendre l'armure de son capitaine d'un coup lent mais puissant, qui fût néanmoins paré lorsque le bretteur releva la même lame qui avait permit de repousser le samuraï, faisant ainsi passer la hache par le chemin qu'elle venait de prendre en fendant l'air.

Elena fît apparaître un cercle au dessus de la tête du chevalier, et si il n'avait pas fait instinctivement une roulade sur le côté la foudre aurait sûrement grillée son corps comme elle venait de le faire avec le sol. Agatha profita alors que Schwann avait ainsi baissé sa garde pour tenter une attaque par le haut, qui, malheureusement pour elle, fût bloquée lorsqu'il leva sa Sombrelame.

Néanmoins Bolga réussit à s'approcher assez pour tenter une estoc sur le bretteur, qui d'instinct leva Ebène pour se protéger, la frappe lui éraflant légèrement la joue, un léger trait de sang se dessina donc sur Schwann alors que c'était un sourire sur le visage du lancier.

Cela suffit au capitaine pour laisser une aura noire se dégager de ses deux armes, repoussant ainsi aussi bien Agatha que Bolga qui tombèrent à la renverse, au même moment où un nouvel éclair s'apprêta à frapper l'impérial, et quand ce fût le cas le coup fût vivement esquivé à nouveau d'un bond en avant ayant pour but de s'en prendre à Sasaki et Soheyn qui revenaient à la charge.

Là Schwann dégagea une aura noire non plus uniquement de ses lames mais de son corps, passant ainsi derrière ses deux soldats d'un geste vif en leur frappant le dos du plat de ses deux épées, faisant tomber ces deux derniers au sol dans un bruit sourd alors qu'une brume noire restait dans le sillage du chevalier, formant ainsi un loup obscur, ce qui n'était autre que l'un des résultats de son entraînement, le ~Loup Assassin~.

Cette fois-ci trois cercles se dessinèrent au dessus du bretteur qui déjà se chargeaient d'électricité, venant frapper la position où était Schwann de manière régulièrement, ce dernier réussissant néanmoins à les esquiver en faisant de rapide pas en avant, ce qui l'amena devant la mage qui reçu un coup de pommeau de la Sombrelame au niveau de l'estomac, repoussant ainsi cette dernière sur quelques mètres.

Le capitaine impérial baissa alors ses deux épées puis fît deux pas en arrière, se retrouvant donc de nouveau au centre de la pièce en faisant un hochement de tête à l'attention du banc des spectateurs, Juri et Foa se levant tous les deux…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Jeu 15 Avr 2010 - 2:57

[quote="Ysyhteha"]
Citation :
Ynia


Ynia en était au trois quart du livre, elle étouffait les bâillements et luttait contre son sommeil, l'histoire devenait de plus en plus passionnante, le héros revenait dans une superbe scène digne des histoires à l'eau de rose. Elle en rit même en essayant d'imaginer Schwann de faire la même chose. Elle reprit sa lecture plus assidument.

Citation :
???


Voilà maintenant un bon moment qu'ils dansaient l'un contre l'autre. Malgré les regards courroucés des gens bien pensant, ils s'étaient enlacé très proche l'un de l'autre. La frêle jeune femme, sensible au moindre évènements avait sa tête posé contre son torse, et puis le rythme changea, prenant une valse plus vive que les autres. Il se décolla d'elle à contre cœur, car malgré ce qu'il allait faire, il aimait cette femme. Tout ce qui pouvait lui rappeler Ynia lui faisait aimé ce petit bout de femme. Il en regrettait presque de devoir le faire. Mais c'était malheureusement impossible à éviter, il avait besoin de sang, de tuer sa proie qui lui résiste, il en avait besoin. Il se décolla d'elle donc avec regret et sous son regard étonner il l'entraina dans une valse mouvementé au centre de la piste. Il était impossible aux autre danseur de ne pas les remarquer, de ne pas appercevoir la passion entre ses deux être. Et le visage radieux de la femme. Quand la valse fini le souffle court tout les deux ils sortirent de la piste sous les soupirs de soulagement des plus grincheux ou des orgueilleux. Il avait réussi à ce que tous se souvienne d'elle, car quand ils l'a retrouveront morte ils sauront qui elle est. Il pourrons apporter leurs témoignage, mais il était certain que personne ne remarquerai son visage à lui. C'était toujours la même chose d'ailleurs et s'en était fait exprès, sa beauté surpassait son charisme. Il l'entraina un peu à l'écart de la fête sous ses yeux étonné, puis de son visage souriant. Comprenant qu'il voulait être seul avec elle, elle sourit naïvement. Il l'amena jusqu'au cimetière/parc mais s'arrêta sur un banc de la partie parc, juste avant le chemin de rosier. Il lui prit ses mains la dévorant du regard.

Milady me permettez vous de laisser mes caresses atteindre vos bras ?

La femme rougit encore fortement et sembla prise à une intense réflexion. Après de longue minute, elle fini par donner sa réponse, encore une fois en posant sa main sur ses bras.

Je ne devrais pas, ca pourrais faire de moi une trainé selon ma famille mais ... Vous savez ... Je me satisferai de cette réputation parce que mes parents me renierai, et alors je serai chasser de la maison ou tuer.

Elle plongea ses yeux bleu pale brillants sur lui. Croisant son regard sombre avide de sang.

Ne soyez pas étonné, vous savez à quel point je n'aime pas ma vie actuelle, je me fait à l'idée de vous épousez, mais ... Je ne suis pas faite pour cette vie, je ne conçoit pas d'écraser plus faible que moi pour le plaisir. C'est surement un défaut mais j'assume qui je suis. Tout comme ont dit que l'herbe est plus verte chez le voisin, croyez moi. Je ne souhaite à personne d'être dans ma famille et encore plus avec mon père. ... Si seulement il pouvait mourir ...

Elle sursauta soudain, il venait de caresser son bras sur tout le long et rejoint sa joue, un regard bienveillant. Elle craigna d'avoir dit quelque chose de mal et rougit.

Excuser moi, je doit vous paraitre bien horribl...

Un premier baiser brûlant vient touché ses lèvres fines, sont cœur s'emballa et elle ferma les yeux pour se laisser aller à se baiser toute entière. Vulnérable. Lui l'avait fait taire ainsi. Il décolla ses lèvres pour lui murmurer quelques mots.

Chuut ... C'est moi le monstre ... Vous comprendrez bientôt.

Elle écarquilla les yeux de surprise, mais il l'embrassa encore plus passionnément. Elle fini par s'adonner à ses baiser et laissa ses mains parcourir ses bras et son cou, elle fit de même se blottissant encore plus dans ses bras, elle tremblait de ses baisers passionné, c'était une première pour elle, elle ne savait pas les jeux de l'amour et de la passion, elle était pure voir trop et c'est de la naïveté. Une faiblesse qu'il pouvait profiter mais finalement il eut d'autre projet. Il allait tuer sa famille sous ses yeux, si elle le suivait après ca, c'est qu'elle l'aimait vraiment, mais sinon elle mourrait avec eux. Dans le parc du quartier noble, ils avaient l'air de deux amoureux mais pour lui, un grand plan de meurtre se dessinait dans sa tête, il pouvait même se permettre de le repousser au lendemain, sauf si l'occasion s'en présentait ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Jeu 15 Avr 2010 - 7:43

Citation :
P.N.J. Loki

L'Esprit de ténèbres, sous la forme du petit rongeur avait passé une bonne partie de l'après-midi à observer Schwann. Finalement, il commençait un peu à s'ennuyer alors qu'il remplissait sa paperasse. Il étira son petit corps de souris et retourna voir Ynia. Il mit du temps à la chercher sous sa forme de petit merle, elle faisait les boutiques.

Il remarqua un homme étrange qui la regardait bizarrement, mais connaissant trop peu les humains pour y lire de la convoitise et de la perversité, il continua son chemin.

Il finit par rejoindre Ynia et reprit son apparence de chat, même s'il aurait préféré un chien, le félin était plus pratique dans une chambre d'auberge.

Il la trouva en train de lire. Il se demandait bien ce que cela pouvait être, il n'avait jamais lu de "romans", juste des livres d'histoires ou de sciences


Qu'est ce que tu lis?
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Jeu 15 Avr 2010 - 9:06

Citation :
Ynia


Ynia dégustait chaque mot du dernier chapitre quand une voix assez connue interrompit ce délicieux moment. Elle sursauta et attrapa immédiatement un peignoir à ses coté pour le jeter sur son corps. Lançant un regard plus qu'offusquer vers l'esprit.

Loki ! Enfin ont s'annonce avant d'entré ! Bon je retire ce que j'ai dit ! Les chats qui parlent c'est peu commun.

Après un court soupir, elle se déplaça sur le coté, et offrit un oreiller des plus moelleux à l'esprit en l'invitant à s'y installer en tapotant dessus.

Et pour répondre à la question, je lit un roman fantaisie/fantastique. Ca parle d'un continent qui n'existe pas, séparer en 23 territoires, sur l'un deux un roi décide de remettre au jour une armée de légendaire chevalier, à cause d'une soit disante menace annoncé dans les étoiles. Enfin le roi fini par avoir raison et donc il raconte comment les chevaliers ont sauver le continent en réalisant la prophétie raconté par les dieux eux même. Hahahaha !

J'avoue que ce livre n'a rien de sérieux surtout dans notre monde actuel, mais j'adore me sortir les idées de la tête en lisant ce genre de livre. Et puis l'auteur à une belle plume. Je trouve ca admirable. Si j'en crois sa biographie, elle est assez jeune, enfin plus que moi ont va dire héhéhé ! Vous voulez en lire un bout ? Ou même le lire tout court ?


Elle se redressa un peu mieux mais ne lâcha pas un seul instant son peignoir, elle n'avait pas trop envie que Loki la voit ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Jeu 15 Avr 2010 - 9:38

Citation :
P.N.J. Loki

Loki ne comprit pas trop la raison de sa gêne... pour lui, voir une femme dénudée ne l'intéressait pas vraiment donc la pudeur, il ne connaissait pas.

Cependant, lorsqu'elle parla du livre, il fit une drôle de grimace, sans jeter un seul regard au coussin


Non merci... je n'ai jamais trouvé d'intérêt dans ce genre d'histoires romantiques avec les preux chevaliers qui sauvent le monde... Je n'aime pas les choses irréalistes...

Et il se dirigea vers la fenêtre pour regarder un peu dehors. Se demandant si Schwann reviendrait...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Jeu 15 Avr 2010 - 13:26

Lorsque Foa s'avança il laissa lui aussi apparaître son bras de mana, la flamme étant d'abord d'un bleu captivant, jusqu'au moment où il empoigna son épée, le brasier devenant ainsi d'un rouge intense, un sourire sadique se dessinant ainsi sur le visage de l'homme, qui aida Soheyn à se relever, l'attrapant par le bras, ce dernier lui envoyant un regard de gratitude par respect.

Juri, elle, se plaça à l'opposée d'Elena, cela dans le but d'empêcher que Schwann puisse terrasser les deux mages en même temps. Elle voulut aider Bolga à se relever mais ce dernier appuya rapidement sur sa lance en forçant sur ses muscles, retournant ainsi sur ces deux pieds avant d'envoyer un sourire de tombeur à la phoniste qui rougit, cette dernière s'accrochant ainsi avec plus de ferveur à son baton.

Agatha posa elle aussi la pointe de son arme contre le sol afin de s'y appuyer et de se redresser, laissant s'échapper un grognement lors de cet acte. Sasaki soupira alors qu'il était encore à terre, et d'un rapide bond il se retrouva de nouveau debout, réempoignant déjà son arme afin de se rapprocher de son supérieur, la guerrière en armure noire faisant de même.
Tous les deux fûrent rapidement rejoint par le piquier et le soldat à la hache, Foa étant déjà prêt, faisant faire des moulinets à sa lame en s'affichant d'un sourire sadique.

Elena se relever avec un peu plus de difficulté, mais passablement énervée. Elle fît craquer ses doigts avant de reprendre son baton de mage, accordant un regard à la phoniste pour que toutes les deux coordonnes leurs attaques.

Schwann laissa un instant ses deux épées plantées dans le sol afin de faire craquer ses doigts, bien que pour le membre de mana cela relevait plus de l'habitude car aucun son ne fût produit. Il passa une main dans son cou et le fît lui aussi craquer, pour ensuite laisser son pouce toucher l'égratignure qu'il avait à la joue, teintant ainsi son doigt d'un peu de rouge, ce qui donna l'impression que son regard était encore plus neutre qu'avant.

Bolga étant passablement énervé fût le premier à attaquer, ne laissant même pas le temps à son supérieur de récupérer ses armes, ce qui fît alors soupirer ce dernier, faisant déjà un pas en arrière pour laisser la lance passer juste là où il se trouvait il y a un instant, saisir cette dernière et tirer son propriétaire vers lui, l'accueillant d'un coup d'épaule qui le fît vasciller avant de retourner la lance contre son lancier, plantant volontairement cette dernière entre les deux jambes de l'individu, non loin de ses bijoux de familles, ce qui lui arracha un précieux cri.

Elena fût la seconde à agir pendant que ses alliés n'étaient pas encore trop proche de leur adversaire commun. Elle en profita donc pour lancer une attaque nettement plus puissante, deux cercles apparaissant autour du bretteur, un en dessous et l'autre au dessus.
Les deux grésillèrent en même temps, et si le chevalier n'avait pas fait un bon rapide en direction d'Ebène il se serait retrouvé comme sa main de mana occulte à l'heure actuelle, c'est-à-dire inexistante, cette dernière étant restée dans la cage électrique qui s'était formée entre les deux cercles de runes, laissant ainsi une atmosphère grésillante à la fin de la frappe.

D'un mouvement rapide Schwann envoya une impulsion de mana obscure afin de reformer sa main, contractant le poing de cette dernière alors que Sasaki fonçait dans sa direction, ce dernier ayant attendu que son supérieur récupére une arme avant d'attaquer.
L'assassin tenta d'abord une première estocade, qui fût parée sans problème par le capitaine. Alors il recula d'un pas et laissa son arme parler pour lui, plaçant cette dernière derrière lui afin d'emmagasiner de la puissance, alors qu'au même instant Juri était en train de relâcher un arte phonique, le sol explosant en dessous de là où se trouvait le bretteur qui eût le temps d'esquiver, pour malheureusement se retrouver face au samuraï qui relâcha son attaque, trois rapides attaques venant en direction de l'impérial, qui n'eût d'autre choix que d'employer une autre de ses nouvelles techniques pour s'en sortir indemne.

Schwann laissa donc de nouveau une aura noire se dégager de son corps, et alors que les trois frappes de Sasaki se dirigeaient vers lui il passa entre ses deux dernières pour se retrouver juste devant son assaillant, son poing de mana venant frapper l'homme au katana, qui d'ailleurs tomba par terre à cause de la douleur du coup. Le capitaine impérial souleva ensuite l'assassin du sol par une frappe du poing venue d'en bas, et alors qu'il était toujours en l'air il se fît écraser au sol par une frappe de lame cette fois-ci, une explosion noire venant se dessiner autour de l'arme du bretteur au même moment, cette dernière ayant la forme d'un loup enragé, ce qui termina l'Arte ~Loup Berserker~.

Mais alors que Sasaki venait de succomber pour ce round Agatha et Foa accordèrent leurs attaques, tout comme Bolga avec Soheyn ainsi que Juri et Elena.

Alors que les deux guerriers qu'étaient Agatha et Foa s'étaient presque collés l'un à l'autre pour tenter une estocade combinée, Schwann s'abaissa pour voir les deux armes passaient juste au dessus de sa tête, une des lames lui coupant quelques cheveux au niveau des pointes. Le bretteur de feu essaya de changer la trajectoire de sa lame mais les deux épées étant rapprochées Schwann n'eût aucun mal à les bloquer toutes les deux, empêchant ainsi toute tentative de frappe par en haut, ce qui contraint les deux bretteurs en armures noires à reculer pour laisser place aux deux magies qui suivèrent, Juri ayant lancer une attaque par le sol qui fît de nouveau exploser ce dernier, contraignant ainsi le capitaine à faire une roulade non sans se prendre de dégats, voyant déjà quelques égratignures se faire sentir dans son dos, pour ensuite voir un large cercle se dessiner juste devant lui. Et comme tenter une roulade sur le côté aurait été trop dangereux il se servit de l'appuie de son pied pour passer au travers du disque de runes, sentant déjà l'électricité engourdir tous ses membres, mais au moins les dégats étaient moindres, sans compter que l'explosion derrière lui se faisait resentir sans problème, des vagues d'énergie électrique valsant jusqu'au visage de toute personne à proximité.

Soheyn et Bolga profitèrent donc de la temporaire vulnérabilité du chevalier pour attaquer. La hache du soldat vînt s'abattre sur son supérieur, néanmoins bloquée par Ebène, alors que la lance faillit embrocher l'épaule gauche du capitaine, lui laissant néanmoins une entaille d'un centimètre de profondeur sur plusieurs centimètres de long, ce qui fît serrer des dents l'impérial.

Le hache du guerrier se rapprochait cependant un peu trop dangereusement de Schwann, car bien que Soheyn soit assez lent il compensé par une force supérieur à celle du capitaine, du moins sur la longue durée, ce qui lui avait sûrement valu son acceptation dans la brigade. L'impérial sentit alors l'arme à double tranchant toucher sa chair sans pour autant la perforer, bien qu'à ce rythme là cela n'allait pas tarder, sans compter que Bolga revenait déjà à la charge.

Le brigadier donna alors un coup de pied dans l'estomac du soldat et sans même prendre le temps de respirer du à la libération de la hache il roula sur le côté afin d'esquiver une autre attaque de lance, voyant cette dernière se planter là où il se trouvait il y a un instant, ce qui fît une fois de plus grogner l'instigateur de cette frappe.

Mais alors que Schwann avait juste le temps de se remettre de ces émotions une nouvelle décharge électrique se fît sentir dans l'air, mêlée encore une fois à une attaque phonique.
En se relevant d'un bond le guerrier remarqua une dizaine de lames flottantes se diriger vers lui, ces dernières imbibées d'électricité. Lorsque la première se dirigea vers lui il n'êut aucun mal à la parer, resentant néanmoins l'électricité statique s'en prendre à lui.
En revanche lorsque les neuf autres partirent en même temps il dû se rendre à l'évidence : il n'allait pas pouvoir les parer. Il roula donc une fois de plus sur le côté pour croiser Foa qui l'attendait là.

Quatre des lames magiques s'écrasèrent là où il se trouvait, et alors que le bretteur de feu tentait une nouvelle fois d'attaquer, Schwann décida d'employer un autre Arte sans quoi les dégâts seraient conséquents.

L'aura noire recouvra donc à nouveau le capitaine impérial qui, d'un mouvement rapide se trouva derrière Foa, laissant ainsi quatre entailles croisées sur l'individu, deux sur le torse et dans le dos, laissant ainsi deux croix nettement distinctes. Mais la technique continua lorsque le bretteur envoya une brève estocade qui propulsa le soldat au cheveux blanc sur Soheyn, envoyant donc les deux guerriers au tapis alors qu'une aura noire restait cette fois-ci dans le sillage de Foa en gardant bien évidement une forme lupine, achevant donc ~Loup Cavalier~ pour que Schwann se retrouve de nouveau près de la Sombrelame qu'il avait laissé tout à l'heure, retirant cette dernière du sol et contrant Agatha qui essayait de le prendre en traite, bloquant son attaque avec Ebène pour la repousser avec la lame fraichement récupérée, se tournant déjà vers Bolga qui lui aussi tentait une attaque par derrière. Il laissa cette fois-ci tomber Ebène pour aggriper l'arme du piquier et le tirer vers lui, l'accueillant d'un coup de genou dans l'estomac pour ensuite passer dans son dos et le repousser d'un coup de pied vers Agatha, faisant tomber les deux soldats à terre.

Restant donc les mages pour la fin de l'acte, Schwann décida de s'en prendre d'abord à la plus puissante des deux, c'est-à-dire Juri, courant vers elle en ayant prit soin de retirer Ebène du sol.
Durant sa course les deux magiciennes tentèrent de lui mettre des batons dans les roues, Elena en envoyant bon nombre d'éclair de faible intensité qui avait plus pour but de le ralentir et le déstabiliser en le contraignant à esquiver alors que la phoniste incantée un sort nettement plus puissant. Quand ce dernier fût prêt le capitaine se trouvait juste devant elle, levant déjà ses deux armes pour se préparer à frapper. Mais il se résigna lorsque remarqua qu'il connaissait cette attaque et qu'elle ne le laisserait pas en reste.

Schwann commença donc par faire un bond en arrière pour voir un autre éclair s'abattre là où il se trouvait. Et quand il constata qu'il se trouvait dans le champ d'action de l'attaque de la mage il grogna, essayant de s'en extirper plus ou moins vainement.
En effet un cercle runique c'était dessiné sous ses pieds, ce dernier ayant un diamètre suffisament grand pour ne pas que la proie s'échappe avec aisance. Mais heureusement pour lui le capitaine n'était pas une proie facile, alors il décida finalement de retourner affronter Juri. Quitte à souffrir autant ne pas être le seul.

Durant l'unique seconde qui lui était accordée il déclencha l'Arte ~Loup Rageant~, laissant ainsi l'attaque s'abattre sur Juri, les deux lames venant frapper la phonsite de bas en haut, la caractéristique aura noire du chevalier prenant la forme lupine adaptée pour ensuite repousser l'individue, la projetant ainsi à l'autre bout de la salle pour percuter Elena, mettant donc les deux derniers adversaires au tapis pour ce round.

Mais l'Arte de Juri frappa enfin, une lumière aveuglante sortant du cercle sur lequel Schwann se trouvait, calcinant son corps tout en faisant disparaître l'aura noire du chevalier.
Néanmoins il resta debout, ne laissant pas la douleur le faire tomber afin de ne pas montrer un quelconque signe de faiblesse devant son adversaire, alors que ce n'était vraiment pas l'envie qui lui ne manquait…

Quand enfin la lumière disparut il suffoqua légèrement, maudissant son corps de ne pas supporter son élément opposé. Il jeta un regard en direction des bancs pour intimer aux deux Lieutenants de se lever, Sigismond faisant faire un dernier tour à ses deux hachettes alors que Marina retirée son arc de son épaule…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Jeu 15 Avr 2010 - 14:55

Citation :
Ynia


Ynia sourit légèrement avant de plonger dans la fin de son livre.

Ce n'est pas tant leurs action mais plutôt les monstres ou ennemi qui le sont. Des hommes insectes ca ne s'est jamais vue à ce que je sache, si un sorcier mi-aigle, mi- insecte aussi à ce que je sache. Héhéhé.

Après de très courtes minutes Ynia termina son livre, se protégeant toujours de son peignoir, elle prit un second livre avant de regarder Loki à la fenêtre. Elle aussi elle espérait qu'il la rejoigne mais à la différence de Loki elle ne pouvais pas se dissimuler sous n'importe qu'elle forme et aller le rejoindre. Elle soupira et se plongea cette fois ci dans un policier. Peu concentré sur sa lecture, elle lui posa une question qui lui trottait dans la tête.

Pourquoi avoir dit que vous ne comprenez pas les humains ? A ce que je sache les esprits sont tous différent des autres un peu comme les différent caractères des humains non ?

Elle redressa la tête et se mordit la lèvre, elle ne savait pas si la question pouvais offenser Loki, après tout il avait son caractère lui aussi. Mais c'était une soif de savoir qui lui avait pousser à poser la question.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Jeu 15 Avr 2010 - 15:09

Citation :
P.N.J. Loki

Loki se tourna vers Ynia et ne s'offusqua pas de sa question. Après tout, elle ne le concernait pas lui en particulier

Oh mais je vous rassure, il y a des Esprits que je ne comprends pas non plus... mais disons que... c'est compliqué. A l'époque où j'étais un entelexeia déjà, notre espérance de vie étant beaucoup, mais vraiment beaucoup plus longue que la votre, nous n'avions généralement pas ce besoin de profiter de la vie en elle-même et ne nous préoccupions seulement de la planète et de la vie de façon générale, pas la notre si je puis dire cela comme ça. Ce qui nous a généralement donné une conscience qui va bien au delà de ce que vous pouvez imaginer ou concevoir.

Même si nous sommes différents dans notre façon de nous comporter et d'agir, il n'en reste pas moins que nous avons tous plus ou moins la même conscience des choses... nous ne faisons que les interpréter différemment. Alors que vous, vous ne percevez pas les choses de la même manière les uns par rapport aux autres... une simple phrase prononcé par l'un va être interprété de façon différente selon la personne qui l'entend... et ça donne des résultats... parfois surprenant je dirais...

Alors que les esprits savent généralement aller au-delà des mots. Je dis généralement car, nous avons effectivement nos sautes d'humeur, mais cela s'appelle généralement de la mauvaise foi. Je suis bien placé pour le savoir. Plusieurs fois je me suis mis en colère après des humains sous prétextes qu'ils m'avaient offensés, tout en sachant que ce n'était nullement leur intention. Mais je préfère agir ainsi de façon à ce qu'ils sachent qu'il faut toujours être prudent dans ce que l'on dit...


Il reporta son attention sur le livre d'Ynia et eut la furieuse envie de plaisanter...

Il repensa donc aux monstres dont elle avait parlé et se transforma donc en créature mi-aigle, mi-insecte. Il avait une sorte de corps de mouche avec ses six pattes et deux énormes yeux, mais un bec d'aigle et le dos tout plumé avec de grandes ailes... il vola un peu dans la pièce en se tenant à distance de la fenêtre... bon, il était toujours noir, mais cela ressemblait plutôt bien à ce qu'Ynia avait décrit. Puis il reprit son apparence de chat et se concentra un moment en fronçant les sourcils


Schwann est en train de se battre... il se demandait s'il devait s'y rendre... il savait cependant que le chevalier ne voulait pas dépendre de lui, il valait peut être mieux qu'il ne s'en mêle pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 26
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Jeu 15 Avr 2010 - 16:00

Un cerle lumineux se dessinât alors sous les pieds de Schwann alors que une goute verte lui tombât dessus refermant par la même toute les blessures du Capitaine.
Taimu sourit voyant que son Cercle de soin était réussit.

Il entra alors dans la salle d'entrainement un bout de papier à la main sur lequel on pouvait voir la griffe du capitaine, l'espion le mit donc dans sa poche puis s'étira légèrement tous en rejoignant son capitaine.


- Bon c'était pas prévu mais un peu d'entrainement ne me ferai pas de mal...

Une fois à coté de Schwann il s'arrêta puis lui fit un sourire avant de lui tourné le dos pour de légèrement se courber pour montrer qu'il était prêt à se battre mais n'aimait pas particulièrement le sur-nombre il rangea du coup du capitaine et tant pis pour celui-ci si il n'appréciait pas cela.
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Dim 18 Avr 2010 - 1:52

Lina qui jusque là servait plus d'arbitre qu'autre chose sembla presque paniquée quand Taimu arriva et fît mine d'aider Schwann, sans compter qu'il venait de le soigner. Elle se leva rapidement et sé dépécha avant qu'il ne soit trop tard…

Le capitaine impérial avait sentit une force étrangère le régénerer, ce qui en soit ne fît faire qu'un tour à son sang. Certes cela partait d'une bonne intention et il n'allait pas se plaindre d'aller mieux, l'attaque de lumière ayant nettement prit soin de le mettre mal en point. Mais il n'acceptait pas que l'on se mêle d'un combat qui ne concernait que lui et que ses blessures étaient dues à son manque de vigilance.

Alors en l'espace d'un instant il laissa tomber la Sombrelame qui s'enfonça légèrement dans le sol pour ensuite se retourner et attraper l'espion par le col de sa main de mana qui dégageait une aura noire assez inquiétante.
Le regard que portait Schwann à l'espion était glaçant, et sans même lui laisser le temps de faire quoi que ce soit une nouvelle aura occulte se dégageait du corps du chevalier qui, d'un geste vif souleva Taimu du sol d'un coup de poing sous le menton, avant d'ensuite lui en donner un second dans l'estomac, une vague d'énergie noire à la forme lupine se dégageant du coup de poing pour achever l'Arte ~Loup Vengeur~, laissant l'espion impérial aller s'encastrer contre le mur un peu plus loin, fragilisant ce dernier alors que des morceaux d'argile tombait sur le jeune homme maintenant sonné, n'ayant pas eu le temps de préparer une défense sous l'effet de surprise.

C'est à ce moment là que Lina arriva près de son supérieur, n'ayant pas eût le temps de l'arrêter dans sa démence. L'impérial ne perdait que rarement son sang-froid mais lorsque cela arrivait c'était en général dans ce genre de situation, quand quelque chose lui tenait tellement à coeur qu'il était capable d'en perdre la raison.
Il jeta un regard froid à la Krytienne qui fût surprise.

- Quoi… ? Maintenant… ?! Demanda t-elle comme si c'était pure folie, Schwann hochant la tête positivement. Je vois… Elle retourna près des bancs et prit sa hallebarde, Travian se levant à son tour pour rejoindre le terrain, rapidement suivit par la capitaine en second.

Tout le monde c'était à peu prêt relevé. Juri avait aidée Taimu à se redresser après lui avoir prodigué un soin correct, ce dernier ayant prit la main de la mage lorsqu'elle lui avait tendu tout en affichant un léger sourire qui l'avait fait rougir.
Ils encerclaient maintenant tous Schwann, ce dernier étant au centre de la salle, les deux épées à la main, Ebène dans celle de chair et la Sombrelame dans celle de mana.

Autour de lui se trouvait principalement les guerriers. Agatha et Foa étaient au nord alors que Lina et Travian au sud. Bolga se trouvait à l'est et Soheyn à l'ouest.
Sigismond se trouvait lui non loin de l'autre utilisateur de hache.
Les deux assassins étaient à l'opposé l'un de l'autre, Taimu au nord-est et Sasaki au sud-ouest, tous les deux légèrement plus éloignés des combattants.
Marina s'était un peu plus reculée encore que les espions, à l'est derrière le lancier.
Il en était de même au niveau des mages, toutes les deux chacuns dans un coin opposées l'une de l'autre et assez éloignées du reste des impériaux. Juri était dans le coin nord-ouest et Elena dans le coin sud-est, ce qui terminait l'encerclement en laissant le capitaine dans une quête qu'il savait déjà veine d'avance mais qui lui permettrait néanmoins de s'améliorer tout en entraînant ses hommes.

Cette fois-ci il fût le premier à attaquer, prenant l'initiative si il esperait avoir sa chance.
D'un point de vue purement stratégique il décida d'abord de s'en prendre à Travian et Lina, les deux plus forts du groupe.

La Krytienne tenta de donner un premier coup d'hallebarde en direction de son supérieur, ce dernier faisant un pas latéral sur le côté gauche pour esquiver avant d'ensuite frapper l'arme avec Ebène pour l'abaisser un peu plus encore, posant ensuite son pied dessus ce qui la fît finalement toucher le sol où elle s'y enfonça légèrement. Schwann enjamba ensuite cette dernière pour sauter sur Travian qui s'était rapproché, sa large épée à deux mains venant fouetter l'air en direction du guerrier qui dû s'abaisser sans quoi il aurait fini en viande hachée.

D'un geste rapide il repoussa donc la lame pour la voir se soulever un peu dans l'air, frappant par la suite le bras qui la tenait avec la Sombrelame qui entailla sensiblement l'armure du maître d'armes, alors que déjà Bolga arrivait par la droite, Schwann esquivant une nouvelle fois de justesse l'arme qui lui érafla légèrement l'estomac, venant ensuite frapper l'arme d'un coup de genou pour la soulever et ensuite fondre sur son porteur en lui donnant deux coups de pommeaux de la part de chacun de ses épées, l'un dans les cotes et l'autre dans le genou droit qui fît vasciller le piquier dans un soupir de douleur, voyant ensuite le poing du chevalier s'encastrer dans son visage ce qui le laissa inerte, définitivement mit au tapis.

Mais si Bolga était hors combat ce n'était pas le cas de Travian qui revenait à la charge, son arme venait s'écraser lourdement en direction du chevalier qui eût juste le temps d'esquiver en sentant son épaule droite saigner, l'attaque ayant portée ses fruits en légère partie, ce qui fît grogner l'impérial.

Sasaki et Taimu arrivèrent en renfort en accordant leurs attaques, les deux assassins tentant chacun une estoc. Le guerrier s'abaissa à nouveau pour esquiver la lame de Shido mais sentir celle de Kojirô rentrer dans son épaule déjà ouverte, le pointe de l'arme venant rencontrer l'os ce qui fît de nouveau pousser un cri au capitaine, retirant déjà le katana de son assaillant en venant frapper cette dernière de sa Sombrelame, un sourire sadique se faisant apercevoir sur le visage du samuraï alors qu'une ombre au dessus de lui attira son attention, le colosse de fer revenant à la charge avec autant de férocité qu'un Brutal en saison des amours, sauf que dans ce cas là c'était l'amour de la guerre.

Schwann roula donc une fois de plus sur le côté, sentant cette fois-ci une estafillade se dessiner dans son dos, pour se retrouver nez-à-nez avec Lina qui lui envoyait un sourire à faire tomber les coeur, du moins si l'on faisait abstraction de son arme qui était en train de pointer le visage du chevalier et qui aurait empalé sa tête si il n'avait pas fait une autre roulade sur le côté.

C'était pas bon. A ce rythme il finirait pas s'épuiser plus qu'autre chose en se contentant d'esquiver, et Foa et Agatha accordaient à nouveau leurs attaques pour s'en prendre au guerrier, sans compter que les deux mages terminaient d'incanter leurs sorts. Sigismond et Soheyn arrivaient eux aussi les armes en main et les deux espions n'allaient pas tarder non plus. Il devait s'activer à faire marcher son cerveau qui tournait déjà à cent à l'heure, sans compter son rythme cardiaque effreiné qui n'avait de cesse d'augmenter au fur et à mesure que les attaques fusaient.

Une fleche vînt se planter dans l'épaule déjà deux fois mutillés du chevalier, ce dernier roulant une fois de plus sur le côté pour entendre l'air siffler de trois autres pointes. Et une fois de plus sa roulade le mena juste devant un adversaire, voir deux cette fois-ci, Soheyn et Sigismond ayant calculés leur assaut en concordance avec l'attaque de l'archère. Foutu merdier pensa Schwann qui déjà bloquait les deux haches du géant, ne pouvant rien faire d'autre que reculer en voyant celle de l'autre combattant arriver dans sa direction, touchant cette fois-ci son membre de mana qui se dissipa un peu dans l'atmosphère à l'endroit où la lame était passée.

Et sans avoir de répit les attaques combinées des mages arrivèrent, une puissante décharge électrique mêlée à une onde sismique venant frapper le guerrier qui, si il n'avait pas une fois de plus rouler sur le côté, se serait retrouvé dans un bien piètre état, ses jambes étant maintenant engourdis malgré son esquive.

Et comme un malheur ne vient jamais seul Foa et Agatha arrivèrent enfin, le bretteur de feu plantant son arme dans l'épaule qui avait déjà assez prit pour plusieurs jours et la guerrière entaillant la cuisse gauche de son supérieur. Et cette tactique avait pour but de laisser le champ libre à Travian qui arrivait tel un mastodonte en direction de son chef.

Ça y est. Ils avaient poussés Schwann dans ses derniers retranchement, le bretteur dégageant une aura noire de tous les pores de sa peau. Il fît une nouvelle roulade en arrière, se fichant éperdument que l'arme de Foa n'arrache un peu plus ses chairs, voyant déjà l'imposante épée du maître d'arme s'écraser là où il se tenait il y a un instant, et à cet instant il n'y en avait pas de plus opportun.

Le capitaine tendit ses bras légèrement en arrière en prenant appuie sur ses deux jambes, inclinant sensiblement son corps en avant pour ensuite pousser sur ses pieds, chargeant alors le groupe des trois bretteurs en même temps que l'aura autour du chevalier formait un loup montrant les crocs.
L'instant d'après Schwann se retrouvait de l'autre côté du groupe, de nombreuses entailles se formant sur l'armure des trois chevalier auquel le brigadier tournait le dos, laissant le sang de ses soldats couler après avoir employé l'Arte ~Enuma Elish~

Mais si il venait de mettre adversaires au tapis ce n'en était pas moins la fin de la bataille, une volée de flêche ayant été tirée par Marina venant en direction du ciel sur la position du bretteur qui savait pertinament qu'il aurait beau esquiver il se ferait tout de même toucher.
Alors il leva ses deux armes devant son visage pour protéger ce qui lui servait réellement en combat, sa tête, sentant déjà une dizaine de flêche transpercer le reste de son corps, surtout les bras et les jambes, bien que deux flêches réussirent à se planter dans son torse et son estomac.

Mais cette attaque avait parfaitement masquée la salve suivante de magie qui arriva en direction du guerrier qui fût une nouvelle fois contraint de rouler sur le côté, les flêches plantées dans son corps se brisant lors de l'esquive ce qui fît grimancer le guerrier, l'air grésillant juste à côté de lui dans une explosion qui fît osciller ses cheveux et ses vêtements.

A cet instant Sasaki et Taimu arrivèrent de nouveau, usant de leur vitesse pour venir frapper le guerrier au niveau des cotes. Mais malheureusement pour eux leur proximité fût telle que Schwann eût le temps de renvoyer des coups, faisant vibrer Ebène sur le dos du jeune Shido et entaillant les genoux du second assassin, ce dernier tombant à terre dans un bruit sourd pour finalement se prendre une large estafillade dans le dos, ce qui laissa le temps au gamin de tenter une seconde frappe qui fît néanmoins esquivée par une roulade sur le côté.

Mais Taimu était tout de même un adversaire coriace. Alors quand il remarqua cela il tenta de suivre le mouvement de son capitaine en donnant une nouvelle frappe dans sa direction, ce qui le fît encore reculer, sauf que pour la troisième il ne s'attendit pas à recevoir un coup de poing au niveau de la cage toracique lorsque Schwann s'était cette fois-ci avançait au lieu de reculer, recevant tout de même une nouvelle entaille dans l'épaule droite, encore…

L'espion tomba lourdement, les deux genoux à terre. Le coup avait été porté avec précision là où l'Arte de tout à l'heure l'avait touché, faisant revenir la douleur qui fît tomber l'individu dans l'évanouissement.

Et alors que l'adversaire du brigadier terminait de tomber au sol Soheyn et Sigismond arrivèrent, chargeant le bretteur avec férocité alors que Marina tirait des flêches entre les deux guerriers avec précision en visant leur supérieur commun.
Schwann réussit à parer quelques pointes mais trois réussirent à se planter de nouveau dans sa chair au moment où il fût en prise avec les deux guerriers, repoussant l'unique hache du plus jeune alors que déjà il esquivait l'une du vétéran tout en parant la seconde.

S'en suivit alors une lutte assez acharnée. Le capitaine repoussa à trois reprises aussi bien Soheyn et le Lieutenant, sentant par moment une légère égratignure se former sur sa peau, notament au niveau de la joue, sentant le sang couler le long de cette dernière, ce qui fît sourire le bleu et marqua la fin de l'acte, Schwann décochant une estoc dans le flanc de l'homme pour ensuite le rapprocher de lui et ainsi empêcher Sigismond d'attaquer, retirant par la suite rapidement son épée pour repousser le soldat sur le géant, lui assénant en même temps deux frappes dans le dos qui eurent le mérite de le mettre sur le banc de touche, sautant ensuite par dessus le corps inerte pour se retrouver directement en prise avec l'homme que lui avait fournit Saint-Marc.
En premier lieu le bretteur profita de la vitesse pour frapper chacune des mains du géant, faisant ainsi tomber ses deux haches sur le sol, l'une d'elle s'enfonçant légèrement alors que l'autre rebondit juste pour se retrouver totalement à plat.
En second lieu Schwann donna deux frappes en biais de ses épées, laissant ainsi une marque croisées sur le torse du Lieutenant, son sang espergeant légèrement le capitaine.
Pour finir le chevalier donna deux coups du garde de ses armes, envoyant ainsi valser Sigismond un peu plus loin pour voir des fleches se diriger vers lui dès lors où le corps tomba à terre.

Marina mettait visiblement ses émotions de côté quand au fait que son mari soit tombé au combat, ce qui était tout à son honneur mais qui ne la sauverait pas, Schwann fonçant déjà vers elle tout en esquivant un violent éclair rapidement suivit d'une onde de choc qui contraigna le bretteur à faire une mille-et-unième roulade sur le côté, se relevant tout aussi rapidement qu'il avait effectué ce geste.

Mais lentement il sentait ses membres s'engourdir, sa vitesse se ralentir et son corps être plus lourd, Lina faisant des siennes c'était certain, le froid entourant principalement les articulations du chevalier qui s'efforçait de ne pas rester immobile afin de ne pas geler.

Il arriva finalement devant Marine, cette dernière ayant prit soin de planter quelques flêches supplémentaire dans le corps du guerrier, persuadée qu'elle parviendrait à l'arrêter. Certaines avaient ricochées sur son armure ou avaient été parées mais les dégâts se faisaient néanmoins resentir. Mais la frappe de lame que lui porta Schwann fût fatale, envoyant l'archère au tapis, n'ayant pas réussit à esquiver ni à arrêter le capitaine, persuadée pourtant que cela marcherait.

Le brigadier entendait Juri incantait le même sort que tout à l'heure, et dans l'état dans lequel il était il savait que cela lui serait fatal et qu'il perdrait ce duel. Mais en général il ne se laissait pas avoir deux fois par la même technique, alors il laissa progressivement Ebène toucher le sol pour porter sa main sur le garde de son Epée de Vrai Chevalier, retirant rapidement la lame dans un frottement de métal pour ensuite la prendre comme un javelot et l'envoyer rapidement avec force sur la phoniste qui ne vue rien venir, la lame transperçant son épaule en la faisant chuter. Si ce geste paraissait simple il était en réalité bien plus dur à réaliser qu'il n'y paraissait, Schwann ayant du concentrer son mana pour en imprégner son arme et ainsi mieux la stabiliser au moment du lancé. Une technique qui s'appellait ~Loup Tireur~ et qui employait une bonne quantité de mana, sans compter qu'elle désarmait le bretteur.

Le capitaine eût juste le temps de se retourner pour voir un éclat l'éblouir.



Elena venait de relâcher son Arte mystique, la puissance du coup ne pouvant être esquivée, Schwann fût contraint d'essayer de se défendre en attaquant, faisant vibrer sa lame d'une aura occulte meurtrière avant de frapper l'attaque de plein fouet dans une explosion noire du nom de ~Excalibur~, l'aura qui entourait le chevalier restant celle d'un loup en train d'hurler au clair de lune.

Le choc des deux attaques fût tel que la mage fût projetée contre la paroie d'un mur, s'évanouissant sous le choc, alors que le capitaine, lui, restait debout, laissant son corps grésillait sous la décharge électrique alors que ses deux lames glissaient lentement le long de ses mains pour atteindre le sol, s'enfonçant légèrement dans ce dernier sans même émettre le moindre bruit.
Le bras de mana du guerrier disparaissait lui aussi lentement, la vapeur noire se désagrégeant dans l'atmosphère pour laisser un moignon usé et ensanglanté sur la chair du chevalier, qui déjà tombait lentement en avant, les deux genoux entrainant le début de sa chute.

Lina arriva rapidement en laissant son hallebarde s'enfonçer dans le sol en la lâchant. Elle attrapa Schwann avant que ses deux genoux n'est le temps de toucher le sol, gardant ce dernier debout comme si elle voulait le voir gagner.

- Schwann !! Courage ! Lui cria t-elle dans les oreilles, le son semblant cependant si lointain au guerrier qui ne sentait plus que la douleur de son corps qui saignait un peu trop abondament au niveau de son estomac.

La Krytienne l'étreignit le plus fort qu'elle pût, attendant qu'enfin il réagisse, le seul bruit audible dans la salle restant celui de l'aura d'Ebène qui alternait sa couleur entre le noir et le bleu pâle de part l'égale distance des deux impériaux de l'épée…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Lun 19 Avr 2010 - 16:29

Citation :
Ynia


Ynia rit en voyant la transformation de Loki. Ce n'était pas ce qu'elle s'était imaginer mais après tout pourquoi pas. Elle reprit son air le plus sérieux avant de reprendre.

Hum oui je vois, je crois comprendre. Merci de m'avoir expliquer en tout cas.

Puis Loki sentit Schwann se battre, elle décida de taire cette furieuse envie de courir voir si il n'a rien pour se replongé entièrement dans son livre. Peut être qu'il dormirait avec elle ce soir finalement.

Citation :
???


Pendant ce temps, deux amoureux se bécotaient sur un banc du cimetière. Il fini par enlever ses lèvres des siennes et la raccompagna chez elle. Sur le chemin il l'a questionna sur qui était dans le manoir et combien d'issue il y avait etc etc ... La jeune femme ne comprenait pas du tout pourquoi ses questions, mais arriver devant chez elle, il lui prit les mains très sérieusement, laissant maintenant apparaitre un regard de sadique fou qu'il était. Elle eut très peur, mais il sut la retenir, il lui expliqua le choix qu'elle avait à faire, et si elle le désirait vraiment il le ferai pour elle. Elle avait très peur de ce choix, et elle hésita longuement. Elle voulue savoir si il allait tuer les enfants, et lorsqu'il répondit par l'affirmative, elle tenta de négocier leurs survie. En échange de tout ce qu'il désirait elle le ferai pour lui. Il accepta alors, mais à la condition est qu'elle éloigne les enfants de lui au plus vite. Dans le jardin par exemple, ensuite elle le rejoindrai et devrai le servir loyalement jusqu'à la fin de sa vie.

Elle hésita là encore très longuement, elle ne savait plus quoi faire, elle posa des questions sur les liberté qu'il pourrai lui accorder et finalement accepta le tout. Elle mit les enfants en sécurité dans le cabanon à jardin, c'était plutôt facile car il avait commencer le carnage et les enfants étaient mort de peur. Ensuite elle le rejoint avec difficulté car les enfants s'agrippait à elle. Mais elle leur fit promettre de ne pas bouger tant que le calme ne serai pas revenue ou qu'ils entendraient les gardes. Enfin une fois rejointe, il lui fit pousser un hurlement qui déchira la nuit. Plein de sang et elle aussi, ils s'enfuir dans Zaphias se cachant et étant prêt à prendre une nouvelle identité pour une nouvelle vie ...
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Lun 19 Avr 2010 - 19:27

- Schwann, allez ! Ne laisse pas tomber ! Etait la seule chose sur laquelle l'impérial arrivait à se focaliser, la panique se faisant resentir dans la voix de la Krytienne qui continuait de le tenir par dessous les épaules.
Il n'avait que trop souvent connu une telle situation, aussi bien quand il était enfant et qu'il tombait généralement de fatigue dans les bras de la soldate. Ou alors quand il rentrait après avoir trop bu, Lina étant la seule personne qui l'aidait durant sa formation chez les chevaliers.


- Tu vas pas abandonner comme ça ! Abandonner, quelque chose que le capitaine avait d'inombrable fois connu, aussi bien lors des combats que dans sa vie en dehors de son emploie. A l'heure actuelle il ne resentait même plus ses forces, elles l'avaient bel et bien abandonné à l'instant présent, ne laissant place qu'à la douleur. Cette douleur qu'il avait à peu près toujours resentit, quel que soit l'instant. Il n'avait jamais su si c'était à cause du miasme ou à cause qu'il s'était toujours sentit exclus, si seul, mais il avait mal…

- Il n'y a donc rien qui compte pour toi ?! Tu n'as donc aucun but ?! A ces mots Schwann se mît à réfléchir. Il avait bien des ambitions mais n'était même pas sur de pouvoir y parvenir, alors à quoi bon… Tout ce que les gens font pour toi n'a t-il aucun sens ?!! Et merde… C'était ce à quoi pensait l'impérial. Décidement Lina avait toujours su trouver les mots pour le faire réagir.

Il y avait effectivement des personnes qui avaient fait quelque chose pour lui. La liste était d'ailleurs bien longue mais il ne pouvait pas en oublier, pas un seul non. Ses parents, bien que strict, avaient toujours été là. Certes il ne s'était jamais sentit à sa place mais il n'avait jamais manqué de rien. Sa mère qui était maintenant décédée avait toujours prit soin de lui du mieux qu'elle le pouvait, faisant abstraction de sa maladie pour se focaliser sur lui. Un jour il était tombé malade et elle était restée à son chevet deux jours de suite jusqu'à ce qu'il aille mieux, oubliant même de se faire à manger pour elle mais juste pour lui.
Son père aussi été quelqu'un qu'il respectait énormément. Il était l'image même du chevalier qu'il voulait être quand il aurait atteint l'âge adulte, et même si aujourd'hui il n'était plus là, Schwann savait qu'il continuait de se battre pour son père, et que ce dernier serait fier de lui.
Avec ça il y avait Ynia. Si aujourd'hui le capitaine se battait c'était aussi pour elle, pour ne pas qu'elle est à le faire un jour ou l'autre, pour la protéger de ce monde extérieurement dangereux. Elle était certes assez forte pour se défendre seule mais le bretteur avait toujours jugé qu'une fille n'avait pas à se battre et que son rôle était de les protéger.
En pensant à des filles Schwann en connaissait un bon nombre. Il y avait Ysyhteha qui lui avait tant apportée durant cette mission à la poursuite du Sorcier Corbeau, sans compter que sans elle il ne connaitrait pas Ynia et qu'il continuerait à vaquer sans but précis.
Il y avait aussi la chef Krytienne, Cixi, à qui il jugeait devoir la vie malgré qu'elle lui devait peut-être aussi. Durant cette mission il avait juste fait son devoir alors qu'elle rien ne l'obligeait à l'avoir sauvé dans les terres cristalines, alors de ce fait il jugeait qu'il devait continuer de vivre pour un jour lui rendre la pareille…
Puis il y avait Lina, celle qui avait toujours été là pour lui, qu'il aille bien ou mal, qu'il soit en bonne santé ou malade, qu'il soit joyeux ou triste. Elle était depuis toujours plus qu'une amie, et elle était aussi un membre à par entière de sa famille…

Les autres âmes étaient encore nombreuses. Il y avait Juri pour qui il devait se battre et qui avait son premier amour. Travian qui malgré ce qu'il lui avait fait subir avait toujours soutenu en secret le bretteur. Et aujourd'hui sa brigade, chacun de ses hommes, même nouveaux, venaient de se donner à fond pour cet entraînement.
Schwann voyait aussi le commandant Saint-Marc, un homme valeureux qui remplaçait l'exemple qu'il avait perdu, qui remplaçait l'exemple qu'était son père…

Chaque personne que le capitaine avait un jour connu et qui n'était malheureusement plus avait aussi contribué au renforcement de l'âme du chevalier. Oui. Toutes ces personnes mortent au combat à ses côtés l'avait aidés à être ce qu'il est aujourd'hui. Alors pour la mémoire de ces hommes il devait tenir, il était le mémorial de ces âmes…

Une explosion se dégagea du corps du chevalier, projetant Lina en arrière qui tomba sur les fesses. Cette dernière sonnée par le choc pouvait voir une aura noire se dégager du corps du chevalier, comme si il s'agissait d'une armure ayant appartenue à un guerrier à l'âme héroïque. Un quand enfin l'aura se dissipa elle pouvait voir son frère debout, presque fièrement.


Arte d'arcane appris : ~Âme chevaleresque~ ( Propriété Tenêbre )

- Tu as revenu Schwann… Annonça t-elle faiblement avant de finalement se laissait tomber en arrière, la douleur de l'impact ayant prit soin de ne pas lui faire du bien.

Il venait de gagner ce duel. Mais à l'avenir il savait qu'il devrait en faire encore un bon nombre d'autre pour acquérir une force qu'il jugeait encore de trop insuffisante.

A cet instant la porte claqua, un garde venait d'arriver.

- Capitaine Schwann… ! Lâcha t-il essouflé. Un meurtre… dans le quartier des nobles…
Un soupir s'empara du chevalier avant qu'il tourne lentement sa tête vers ses hommes à terre, sifflant un coup assez fort pour faire partir un cheval au galop, et instinctivement tous se relevèrent comme des machines, récupérant leurs armes sans pour autant se soigner.

A un moment Taimu sembla vouloir employer un Revitalisation mais le regard de son supérieur l'en dissuada, et tous finir par se rendre devant les lieux du crime, de simple soldat étant visiblement déjà présent…

Schwann avait finalement accepté que les plaies soient refermées, au moins pour ne pas souffrir d'une hémoragie. En revanche pour ce qui était des coups, bleus, … etc., il n'avait pas voulu qu'ils soient guéris. La souffrance était une preuve de force et ils allaient devoir s'en accomoder comme lui le faisait depuis toutes ces années.

Lina avait donné l'ordre de séparer la brigade en divers groupe, conformèment au pensée du capitaine. Le lieutenant Sigismond Haynes était donc avec Elena Hosseinaïh et tous les deux inspectaient les chambres de la demeurre à la recherche d'indice ou de suspect. Marina Neuschteiler était avec Soheyn Nagamira et ils inspectaient le jardin, cherchant des indices eux aussi. Taimu Shido et Juri Stranglass avaient été envoyés faire une ronde dans le quartier afin de s'assurer que les éventuels suspects ne se trouvent pas dans le coin. Bolga Gaeldrium et Foa Ascheritt étaient en dépêche dans les pièces plus importante de la maison, cherchant une quelconque issue de secours ou indice qui pourrait servir. Enfin Sasaki Kojirô parcourait les toits des demeurres des nobles afin de cherche le moindre indice.

Lina Dovermean, Travian Fenth et Agatha De Noheimyn étaient eux avec Schwann juste devant les corps qu'ils venaient de trouver, le capitaine se demandant dans quel pièce ils étaient vu comme c'était luxueux.

Des gardes étaient un peu partout et identifiaient déjà les premiers indices trouvés…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Mar 20 Avr 2010 - 0:25

Citation :
??? et Lanya


Ils avaient courut à travers les buissons touffue pendant de longues minutes. Lanya, la jeune femme frêle courrait jusqu'à en perdre haleine, elle ne voulais pas croire qu'elle avait assister au spectacle macabre de sa famille, enfin son ancienne famille. Elle n'avais pas put croire qu'elle avait accepter cela, et que l'homme devant elle, avait put être un monstre sanguinaire et sadique tout en étant le gentleman parfait. Elle se disait qu'elle vivait dans un cauchemar vivant et qu'elle allait se réveiller bientôt. Enfin non, le cauchemar continuait, mais étrangement elle se sentait enfin heureuse d'être libre ... Réellement libre, libre d'aimer convenablement l'homme qu'elle avait devant elle, même si il était sanguinaire parfois.

Ils s'arrêtèrent enfin dans le jardin d'une somptueuse demeure. Il la fit pivoter vers elle et l'embrassa les mains encore taché du sang de ses proches. Il en recouvrit sa robe puis son cou et enfin il arrêta ses caresses enivrante pour la jeune femme. Il la regarda passionnément, sa pale copie d'Ynia.


Vient, ont va se changer et je vais te cacher au yeux de tous, personne ne saura que tu es ici, ni même que je t'ai aimer crois moi ... Personne ma princesse.

Lanya lui sourit faiblement, elle avait du mal à parler et elle ne s'en sentait pas prête. Mais sa sensibilité lui fit répondre à la place de sa gorge. Alors il l'a cacha par des sorts très puissant et ancien, aux yeux de tous, elle était différente.

Citation :
Les enfants


A Zaphias, alors que les deux criminels étaient loin en fuite. Quatre enfants tremblaient dans l'abri de jardin. Ils n'avaient cesser de pleurer à l'intérieur et l'ainé âgé de 14 ans tout au plus s'était mis en avant bras en croix, protégeant les plus petits de son corps. Ils avaient entendue les armures mais ils avaient peur que ce soit les meurtriers. A travers l'abri du jardin, les pleurs se faisaient entendre pour des oreilles entrainées.

A l'intérieur du spacieux manoir, les chevaliers auraient put remarque l'immense boucherie des six corps de la famille. Un grand tableau représentait chaque membre vivant dans la famille, quatre enfants, et sept adultes. Un chambre très confortable avec sa salle d'eau priver était au rez de chausser. Chambre du grand patriarche de la maison qui maintenant avait subit le plus de hargne dans la boucherie. Son coeur avait été enlever enfin arraché et pose sur sa tête d'oreiller.

A l'étage, les lits des enfants étaient à peine défait comme si ils avaient été réveillé en douceur. Contrairement au chambre des adultes qui avaient été saccager. Enfin par chambre, entendez une véritable suite avec salle d'eau incluse à chaque fois. Seul la décoration indiquait la place des membres. Dans chaque chambre un portrait de l'occupant.
Revenir en haut Aller en bas
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 26
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Mar 20 Avr 2010 - 15:50

La répartition des équipes étant faites, l'espion impériale se retrouva donc avec la phoniste, Il se demanda en premier lieux si le hasard avait jouer où si Schwann savait que Taimu faisait en sorte d'intégrer Juri du mieux qu'il pouvait.

En tous cas, l'heure actuel, Taimu n'avais pas envie de discuter car il se concentrait sur tous ses sens afin de repérer quelques chose qui ne tournerait pas round.
Même si cela n'avait l'air de rien, faire du repérage près d'une scène de crimepouvait parfois amener à d'intéresants indices mais pour l'heure aucun trace visible n'étaient présent azlors que le couple venait de tourner à l'angle de la rue afin de faire de le tour du manoir où le massacer avait eu lieux.

Ce fut lorsqu'il au moins à une dizine de mètres d'elle que l'espion remarqua alors que la phoniste s'était arrêté; l'espion soupira alors puis s'approha doucement d'elle.


- Juri... Tu as trouvée quelques chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Mar 20 Avr 2010 - 21:56

Schwann, Travian et Agatha n'avait pas bronchaient en voyant les nombreux corps. Lina était elle un peu plus déboussolée. Non pas qu'elle n'avait pas l'habitude de voir des corps mais que cela lui rappellait bien trop de souvenirs…

Néanmoins il manquait des corps. Ceux des enfants n'étaient pas là et il manquait celle qui semblait être la plus jeune chez les adultes. Le capitaine remarqua cela rapidement et fît signe à Travian d'aller la chercher dans les environs des quartiers nobles, ce dernier ne tardant pas à obéir en empoignant son épée à deux mains, traversant rapidement la demeurre pour se retrouver dans la rue, cherchant la moindre personne pouvant correspondre au portrait.

Il fallait dire que le maître d'armes était le plus approprié pour ce job. Il était rapide et puissant, et il avait une maîtrise suffisante de la magie pour repérer les sorts de camouflage si il y avait des espions.
A vrai dire peu de technique lui était méconnue de part sa longue formation. Il avait toujours admirait le chevalier Drake de l'air des héros et essayait de se rapprocher de celui qu'il considérait comme l'un des plus dignes chevalier pour l'époque.

Marina et Soheyn arrivèrent alors en disant qu'ils avaient entendu du bruit dans l'abris. Schwann s'empressa de leur emboîter le pas et, une fois devant la porte en bois il soupira, entendant les pleurs des enfants alors que l'archère et le soldat venait juste de le rejoindre à nouveau. Le guerrier à la hache restait sur ses gardes alors la Lieutenant avait déjà son arme en main depuis un moment.

Le capitaine fini par levier le pied et frappa violement la porte, faisant céder cette dernière dans un éclat de copeaux, claquant ensuite contre le mur du cabanon alors que tous bassèrent leurs armes.

L'archère s'avança rapidement en faisant signe à son supérieur que tout allait bien et s'agenouilla à la hauteur des enfants.

- N'ayez pas peur. Vous voulez bien nous dire ce que vous fesiez enfermés ici ? C'est très important pour retrouver vos parents. Schwann soupira en se retournant, sa cape suivant son mouvement ce qui lui donnait un air majestueux. Il s'avança lentement, laissant la situation aux mains du Lieutenant. Elle venait de leur mentir mais c'était sûrement préférable. Pour l'instant…

Juri était elle en train d'essayer de capter les ondes sonores produites par les gens. Il y en avait beaucoup et elle arrivait à reconnaître celles des membres de la brigade, mais cherchait avant tout à trouver celle d'une personne prenant la fuite…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   

Revenir en haut Aller en bas
 

De l'ombre à la lumière…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» Le pretre ombre.
» Spectre des ombre
» {kälhän et jëila} [chaman heal/amélio et pretre ombre]
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Zaphias-