AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 De l'ombre à la lumière…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: De l'ombre à la lumière…   Lun 5 Avr 2010 - 3:20

Après avoir traversés les continents, Schwann et Ynia arrivèrent à la capitale impériale sur le dos de Garganthua, la créature freinant sa course non loin de Zaphias pour laisser les deux humains descendre.

Le cavalier caressa sa monture, toujours sans dire un mot, avant de lui tappoter ce qui s'apparentait à être une épaule, ce signe lui intimant qu'elle pouvait y aller, et déjà le Kimera se cabra comme pour montrer sa supériorité, retombant lourdement sur le sol dans une sourde secousse qui eût pour effet secondaire de secouer un large rideau de poussière.

Garganthua se retourna ensuite rapidement avant de reprendre sa course dans les plaines de la région, laissant le Capitaine prendre sa fiancée par la main et la tirer vers la ville, son bras de Mana dégageant quelque chose d'inhabituel, une sorte de vapeur noire, comme si ses capacités de combat semblait plus intensive depuis que sa mère était décédée.

Mais en réalité cela n'était pas tout à fait exacte. Durant la plupart du temps du mois dernier le chevalier n'avait fait que s'exercer à utiliser son bras. Alors même si il consommait encore trop de Mana à son goût il avait réussit à en réduire un peu les effets.
Sa motivation venait du fait qu'il voulait être un Capitaine digne et non pas un simple gradé aux capacités à peine supérieur à celle de ses hommes. Alors il égalait maintenant Lina au combat sans même utiliser la totalité de son pouvoir, servant ainsi la justice comme il l'entendait, sans pour autant cesser de tenter de s'améliorer, recherchant toujours plus de pouvoir, encore et encore.

Son oeil reprit une légère étincelle de vie lorsqu'ils arrivèrent à l'entrée de la vie, saluant uniquement de la tête les gardes qui semblaient un peu surprit. En effet lui qui était habituellement si froid et distant, même avec ses collègues se retrouvait être main dans la main avec une femme.
Mais ce qui devait le plus surprendre les gardes était que le chevalier leur avait envoyé un léger sourire lors de la salutation, laissant donc ces derniers bouche-bées sous leur casque.

Sans plus se préoccuper de l'état des chevaliers, Schwann guida Ynia à l'auberge de la ville, lui laissant une somme d'argent assez conséquente dans la main pour qu'elle puisse payer la chambre pour plusieurs jours, et en l'embrassant il recula lentement, avant de se diriger vers le château sans même se retourner pour la regarder, marchant d'un pas rapide vers le symbôle même de l'Empire.

Après quelques instants encore où le Capitaine impérial traversa les rues de la ville, harpentant ensuite le château pour rejoindre les quartiers qui étaient destinés à sa brigade, Schwann arriva devant la porte où devait normalement se trouvait ses hommes. Mais non pas la brigade qu'il avait il y a un mois. Non. Quelque chose de plus à même de son servir l'idéal auquel il rêvait. Quelque chose de…



Dix-sept jours plus tôt il se trouvait là encore, ouvrant cette fois-ci la porte de son bureau sans hésiter pour y voir que ce dernier était vide : les conséquences d'être matinale et sans sommeil.

Il avait rejoint son bureau sans tarder alors qu'une étrange odeur de cafait chaud y regnait, comme si quelqu'un en avait préparé alors que visiblement personne n'était présent, ne se préoccupant pour l'instant pas d'un tel détail, s'asseyant lourdement contre le dossier de sa chaise bien trop rembourée à son goût, Lina ayant encore fait des folies, ce qui lui arracha un soupir, alors qu'il jetait un regard sur la pile de dossier présente sur son bureau, certain se retrouvant par terre par manque de temps et d'intérêt.

La veille il s'était cependant occupé de regarder les candidatures qui lui avait été envoyées, Lina l'ayant presque harcelée pour qu'il s'en occupe alors que cela trainait depuis plusieurs jours.

Son unique oeil s'ouvrit rapidement lorsqu'il remarqua une tasse de café au lait posée sur son bureau, encore chaude, de la fumée s'extirpant du liquide noir, et d'instinct il se releva en posant sa main sur le pommeau de sa Sombrelame, prêt à dégainer dès lors où quelque chose s'approcherait.

- Qui va là ?! Avait-il exclamait alors que le bureau était encore vide de toute présence. Du moins… en apparence…

Là en effet quelqu'un se présenta, sortant de l'ombre alors que la lumière du jour parvenait encore difficilement à pénétrer la salle, un simple rayon de soleil passant entre deux rideaux mal rabattus.

- Je ne suis pas là contre vous Capitaine Oltorain. Se fît alors entendre. C'était une voix féminine et assez calme, et l'instant d'après la silhouette se retrouvait dans le seul et unique faisceau de lumière qui traversait la pièce, une jeune femme terminant de retirer la capuche qui recouvrait sa tête.


« Mais plutôt avec vous. »

Schwann la regardait simplement. En posant son regard sur elle il n'avait même plus envie de l'affronter, comme si toute animosité avait disparue, la simple présence de cette femme imposant à la fois le respect et la sérénité, contexte assez étrange pour le chevalier qui était toujours aux agguets.

Ce fût uniquement quand elle reprit parole qu'il remarqua qu'elle était plus féminine encore que ce qu'il n'avait pût voir jusque là, sa voix résonnant dans la pièce qui parassait si vide maintenant.

- Mais plutôt avec vous Capitaine. Je me nomme Elena Hosseinaïh et je suis ici en raison de l'acceptation de ma demande à l'intégration de votre brigade. Elle s'inclina l'espace d'un instant et resta ainsi quelques secondes. Je suis honorée, Capitaine.

Mais alors qu'elle était en train de se redresser, en ayant terminée avec son respectueux salue, une respiration lente et régulière se faisait entendre derrière le chevalier, qui déjà s'était retourné pour voir de quoi il s'agissait.

Là une autre femme se trouvait là, fixant l'impérial d'un regard sombre alors que lui faisait de même, laissant passer un léger grognement qui signifiait qu'il attendait qu'elle se présente.

Alors dans un mouvement provocateur elle contourna le bretteur pour aller ouvrir les rideaux, la lumière baignant maintenant la pièce dans une lueur aveuglante, laissant ainsi clairement voir l'armure que portait la jeune femme qui fixait toujours Schwann avec insistance, une pointe de défi dans son regard.

- Je suis aussi là pour combattre à vos côtés. Exprima t-elle enfin d'une voix froide pendant qu'elle analysait l'épéiste face à elle, posant ses yeux partout sur son corps, comme pour voir la moindre faille dans ses mouvements, son armure et ses techniques, bien que la situation ne se présentait pas vraiment comme idéale pour cela.


« Je ferais pleuvoir le sang. »

Sans dire un mot le Capitaine la regardait lui aussi, en particulier ses yeux, constatant ainsi qu'elle était en train de le scruter comme un vulgaire animal de foire, ce qui en soit avait toujours pensé être dès lors où l'on posait son regard sur lui pour y voir de trop nombreuses balafres.
- Agatha De Noheimyn est mon nom. Je serais votre lame sur le champ de bataille et je ferais pleuvoir le sang de nos ennemis pour mener à bien notre victoire. Annonça t-elle alors soudainement pendant que Schwann regardait maintenant les deux femmes, comme si il cherchait ses mots, pour finalement soupirer en secouant la tête d'un air las, posant ensuite son regard sur son bureau et fixer la tasse de café encore brûlante.
- J'imagine que vous êtes les premières… mais qui a fait le café ?



Sur cette dernière pensée le bretteur reprit ses esprits. Elles étaient sûrement là, de l'autre côté, avec le reste de la brigade et les autres nouveaux arrivants, mais à cet instant une pensée troubla son geste, se demandant si Ynia était bel et bien à l'auberge et ce qu'elle pouvait faire…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Lun 5 Avr 2010 - 14:39

Citation :
Ynia


Ynia avait suivit Schwann. Pendant le trajet sur Gargantua, elle avait fermer les yeux, ne s'habituant pas encore mais elle y arriverais un jour. Une fois arriver à Zaphias et ses émotions retrouvé, elle observa Zaphias, elle ne venait pas souvent mais elle trouvait toujours de nouvelle chose à remarquer. Et puis son attention se fixa ensuite à l'auberge qui se profilait, donc l'heure la séparation. Toute penaude elle laissa Schwann l'embrasser et soupira quand il lui tendis une bourse de gald pour l'auberge. Elle avait suffisamment d'argent pour le faire elle même mais bon. Elle ne dit rien et réserva la chambre. Ensuite il l'embrassa et partit pour le château. Elle monta dans la chambre pour commencer à l'aménager plus confortablement. Une fois le ménage fait elle s'assit dans l'un des fauteuils et observait l'extérieur. C'était une belle journée, le soleil brillaient et quelques paresseux et fin nuage blanc parsemait de temps en temps le ciel bleu.

Les larmes silencieuse coulaient sur sa joue. Elle relâchait une fois seule toute la pression accumulé, et puis elle s'inquiétait tellement pour l'état de Schwann et son obstination à toujours sourire pour cacher son état, la faisait souvent recourir à cette solution quand elle était seule. Enfin, après s'être ainsi libérer elle se prit en main. Le midi allait arriver et peut être Schwann voudrait manger avec elle, ou peut être même le soir. Alors elle partit faire quelque course, et dans l'après midi elle irait faire du shopping. S'acheter une nouvelle tenue un peu plus passe partout. C'est ainsi qu'elle se dirigea vers les bas quartiers. Elle y trouvait toujours ce qu'elle voulait et les commerçants était toujours agréable. C'est ainsi qu'elle se retrouva dans un marché dans les bas quartiers, elle y acheta des fruits et des légumes, de la viande et du riz. Cela devrait suffire pour le repas du midi et du soir.

Alors qu'elle allait rentré à l'auberge, un éclat de voix suivit de pleur lui retient son attention. Un des commerçants deversait toute sa haine verbale envers un petit garçon qui pleurait à chaude larme en tenant une pomme dans ses mains. Elle ne tarda pas à comprendre que le garçon venait de voler cette pomme et qu'il s'était fait attraper. Elle aurai passer son chemin si l'homme n'avait pas commencer à lever le bras au dessus du gamin. Son sang ne fit qu'un tour et une flèches d'eau et de glace se planta dans la mains de l'homme qui fut surpris. Ynia s'approcha alors deux deux personnes le regard charger de colère.


Vous devriez avoir honte ! Osez frapper un enfant c'est honteux !

Non mais de quoi j'me mêle la mondaine ! Je vais t'apprendre à te mêler de chose qui n'te regarde pas !


Un nouvel éclat retenti et l'homme se retrouva projeter en plein milieu de son étal. Ynia ne semblait pas avoir bouger d'un pouce et pourtant. Elle avait sortit son fouet et un cercle de symbole compliquer s'était dessiner sous ses pieds. Un coup de fouet et l'homme s'était retrouver projeter contre son étal, avec l'explosion du sort contenue dans le cercle. Son regard était vraiment dur, et le petit garçon continuait de pleurer.

Il vous aurait amplement suffit de reprendre la pomme. Mais vous avez voulue frapper ce petit c'est inadmissible. Je vous conseil de bien remarquer à qui vous vous adresser la prochaine fois.

Elle s'accroupit alors par terre pour regarder le petit, elle sourit chaleureusement avant de lui relever le menton.

Chuut calme toi maintenant, il ne te fera plus rien d'accord ?

O..o..ouii ma..madame ... snif.


Ynia sourit et puis elle se releva, elle fouilla dans son sac et sortit une autre bourse de gald. Elle s'approcha de l'homme qui mit ses mains en avant comme pour se protéger. Mais elle n'allait pas l'attaquer et lui lança simplement la bourse.

Ceci devrai vous remboursez la pomme et ... votre étal.

Elle retourna alors vers le petit et entreprit de le consoler. Les regards s'était tourné vers elle, personne n'osant vraiment rien dire ni alerter les gardes. Elle était différente de ce qu'ils voyaient la plupart du temps, et beaucoup avait encore des aprioris sur les "nobles" ou classe moyenne. Malheureusement pour Ynia, elle faisait partit de la classe "noble", si elle avait été impérial, elle aurait parfaitement put prétendre à un logement dans le quartier noble de Zaphias. Mais pourquoi faire ? Non jamais jamais jamais, elle n'affichera son statut supérieur à qui que se soit. Elle n'aimais pas cela et puis dans quel but ? Là dessus avec Schwann, elle partageai le même avis. Ils aimaient les choses simples et ne pas paraître plus qu'ils ne le sont. Elle se ré agenouilla devant le petit enlevant ses boucles d'oreilles.

Cela fait combien de temps que tu n'as pas manger ?

tr..tr..trois jour..rrs ma..madame.

Je t'en prie appelle moi Ynia s'il te plait et calme toi, je te promet qu'il ne te fera plus rien.


Le petit garçons essuya ses joues et puis observa enfin sa pomme. Malheureusement pour lui, elle était déjà gâté par endroit. Il eut une petite moue mais allait la manger quand même. Ce fut Ynia qui l'interrompit.

Attend ! je sais que tu as l'habitude, mais tu vas pas manger ca comme ca voyons !

Elle fit alors un échange du fruit et lava même la pomme avec un sort d'eau. La mère du petit, surement prévenue arriva en courant.

Oh merci beaucoup madame ! Je ... Je sais ce que mon fils à fait et ... je vous remercie de ne pas l'avoir dénoncer au garde, il ... il est encore si jeune.

Mais de rien, et puis je n'allais pas laisser cet homme le frapper juste pour une pomme.


La mère serra son petit, et puis remercia encore Ynia par la même occasion. Cette dernière avait glisser les boucles d'oreille dans ses mains, et dans un échange muet les deux femmes se comprirent. En les revendant, elle pourrait manger pendant deux bonne semaine. La vie pour eux n'était pas évidente, mais avec le nouvel empereur ca changerai peut être. Elle remonta alors jusqu'à l'auberge. Avec l'accord de l'aubergiste, elle se servit des cuisines pour faire les repas.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Lun 5 Avr 2010 - 15:05

Citation :
P.N.J. Loki

Comme il en avait décidé, Loki avait continué de les suivre, de loin. Alors que l'impérial allait au château de Zaphias où il serait beaucoup plus difficile de l'observer discrètement, il avait décidé de suivre Ynia. Après tout, il lui fallait bien s'habituer à elle.

Il avait observé toute la scène sous l'apparence d'un petit corbeau. Une fois que la femme et son fils furent partis, il prit l'apparence d'un chat noir et s'approcha d'elle de façon à ce qu'elle seule puisse l'entendre


Je ne comprendrai jamais les humains... peut être parce que vous êtes tous trop différents... puis elle partit en cuisine se faire à manger. Il se transforma en toute petite souris, bien cachée pour l'observer. Il était intrigué par la cuisine, Schwann ne cuisinait jamais, et comme il n'avait plus besoin de manger, il ne voyait pas souvent ce genre de spectacle. Il l'observa ainsi depuis le plafond, là où les gens ne pouvaient pas le voir et tenter de le chasser comme le misérable rongeur dont il avait pris l'apparence.

Il resta là, ainsi, en attendant de voir ce qu'elle comptait faire ensuite
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Lun 5 Avr 2010 - 21:56

La dernière pensée du chevalier resta sans réponse, car de toute évidence personne ne pouvait lui répondre à l'heure actuelle, car sûrement personne ne savait ce qu'elle faisait.

Ce fût quand le bretteur s'apprêta à rentrer, sa main s'apprêtant à faire un mouvement rotatif pour tourner la poignet qu'il sentit une présence assez hostile derrière lui, sa main artificielle venant instinctivement se placer sur le pommeau de son arme pour retirer la Sombrelame d'un geste vif et se placer sous la gorge de l'homme dans son dos, la lame appuyant légèrement sur la chair molle.

- Oh ! Du calme Capitaine ! Après avoir clairement pût analyser l'homme devant lui Schwann retira rapidement son arme de la gorge de l'individu, gardant un air méfiant malgré tout, car après tout ce n'était pas vraiment le jour.

En rengainant sa Sombrelame l'impérial ouvrit enfin la porte des quartiers de sa brigade, laissant ainsi passer le nouvel arrivant, qui avança d'un sourire gêné, tenant son arme sur son épaule, qui n'était autre qu'une hache à double tranchant.

Le guerrier était assez grand - bien qu'un peu moins que Schwann - et avait un air confiant quand à ses aptitudes physiques. Son armure qui était plutôt recouverte sur le haut du corps accentuait sa carrure assez imposante, tout comme la cape qui regnait dans son dos, ondulant à chacun de ses mouvements.

Une fois que l'homme fût entré le Capitaine le suivit pour constater que presque toutes la brigade était présente :
• Lina était assise sur le bureau de Schwann, faisant balancer ses jambes nues de manière assez provocatrice tout en lisant un papier que l'impérial reconnut aussitôt.
• Travian était en train d'aiguiser l'une de ses armes, le reste de son bardas trônant non loin de lui. La lueur dans ses yeux semblaient de plus en plus faible et il n'était pas dur de voir qu'il luttait pour survivre.
• Foa était en train de lire un ouvrage bien plus gros que la plupart de ceux qui se trouvaient sur la bibliothéque près des fauteuils.
• Juri avait ouvert la porte-fenêtre pour passer sur la terrasse, s'exerçant à chanter pour maintenir sa voix en forme.
• Marina testait la corde de son arc, changeant plusieurs fois cette dernière pour voir laquelle avait la meilleure rigiditée. Des flêches personnalisées se trouvant non loin d'elle, des pointes étranges à leurs extrémitées.
• Sigismond était allongé dans un canapé près de Foa, les bras croisés derrière la tête en train de somnoler, arrachant parfois un soupir d'exaspération à son épouse lorsqu'elle relevait la tête.
• Elena était elle adossée à un mur en lisant elle aussi un ouvrage assez imposant, mais qui cependant n'appartenait pas à la bibliothéque mise à la disposition de la brigade.
• Agatha regardait Schwann fixement, se plaçant déjà derrière lui sans dire un mot.
Quand à Taimu… Il n'était pour l'instant pas visible, peut-être dans les chambrées en train de dormir…

Un autre homme était présent, se tenant sur l'embrasure de la porte-fenêtre menant à la terrasse, pouvant ainsi avoir une vue implacable sur la ville et la pièce, les bras croisés, une lance coincée au niveau du coude tout en regardant le Capitaine d'un air charmeur.

- Et bien, et bien… Qu'elle intéressante assemblée je dois dire ! Je m'appelle Soheyn Nagamira. Répliqua alors l'homme à la hache que Schwann avait rencontré devant leurs quartiers. Je sens qu'on va bien s'amuser ! Dit-il en souriant d'un air presque provocateur, comme si il incitait tout le monde à l'attaquer pour tester leurs capacités.


« On va bien s'amuser ! »

Lina posa alors la lettre qu'elle était en train de relire pour s'approcher de Schwann, un regard triste sur le visage.
- Ça va aller… ? Exprima t-elle avec sincéritée à l'égard du chevalier, l'inquiétude qui se faisait percevoir dans sa voix résonnant ainsi dans le crâne du chevalier, qui tenta de la rassurer en affichant un sourire. Tu applique donc ce que tu m'as dis… Reprit-elle d'un regard toujours aussi anxieux, sachant que ce qu'affichait son supérieur, ami et frère n'était qu'une facade…

Le lancier s'avança alors à son tour en regardant toujours le Capitaine d'un air charmeur et respectueux. A moins peut-être qu'il regardait Agatha qui se trouvait derrière lui, cette dernière ne sourcillant pas le moins du moins au regard de l'homme.

- Vous avez bien choisis les demoiselles de votre brigade Capitaine Schwann. Dit-il alors en ricanant, faisant enfin entendre le son de sa voix. Je suis Bolga Gaeldrium et je combattrais aussi bien pour vous que pour protéger ces belles plantes.


« J'adore les femmes ! »

La dernière phrase arracha de l'homme arracha des soupirs à toutes les femmes présentes, contraignant Bolga à répliquer.
- Bah quoi ?! J'adore les femmes j'y peux rien ! Je ferais n'importe quoi pour sauver ces magnifiques créatures du mal qui ronge ce monde ! Cette fois-ci Lina se surprise à ricaner doucement, faisant aussi sourire légèrement Marina alors que Juri restait surtout ébahit devant un tel comportement, ayant cessait son chant pour écouter la conversation.
Elena regardait les deux nouveaux soldats et Agatha restait aux aguets, parée à défendre son Capitaine au moindre geste suspect.

Schwann contourna alors le lancier Gaeldrium pour aller s'assoier à son bureau, jetant un oeil aux autres dossier qu'il avait rempli durant le mois dernier. Bien qu'il avait rejeté la plupart des candidatures une dizaine d'entre elles - un peu plus peut-être - avaient retenues son attention mais certains étaient encore en période de tests pour valider leur signature dans les rangs de sa brigade.

Il se laissa alors aller contre le dossier de sa chaise rembourée, Agatha venant se placer à sa droite alors qu'une tasse de café chaud se trouvait encore sur son bureau.

- Mais qui peux bien ainsi me préparer ce café… ? Pensa l'impérial, le mystère restant encore flou.

Lina prit alors la parole, conformément aux ordres qu'elle avait reçue de son supérieur.

- Soldats ! Le Capitaine n'étant plus apte à prononcer le moindre mot pour une raison personnelle… Le toussotement du concerné l'interrompît. Pardon Schwann… En raison du décès de sa mère et d'une promesse de sa part, je serais sa porte-parole et devrez obéïr aux ordres qu'il me transmettra directement. Elle se sentait un peu mal à l'aise de dire cela si subittement, mais si c'était ce qu'il voulait alors soit…

Le Capitaine impérial ferma un instant les yeux, se demandant si il allait manger avec Ynia. Il fallait dire que midi approchait et qu'il ne savait pas encore si il aurait faim ni si il mangerait…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 26
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Mar 6 Avr 2010 - 5:55

En ce moment même, l'esprit du jeune homme était la proie d'un sérieux doute, il se demandait si Schwann ferai partie de ceux qui n'aurai même pas besoin de le regarder pour savoir qu'il s'agit de lui, à l'instar de Travian qui fut le seul à ne pas avoir réagit aux changement du gamin, ou alors l'acharnerai t'il de question afin d'être sur de son identité ainsi que de ce qui à put lui arriver.

La salle adjacente à la sienne avait été bien silencieuse malgré le monde qui s'y trouvait et maintenant que le Capitaine était de retour, c'est comme si la vie était soudainement apparut; oui Schwann est vraiment l'âme de sa brigade quoi qu'il puisse penser à ce sujet et il serai mal vue de la part de l'espion de ne pas se joindre aux autres surtout que pendant son absence l'équipe s'était agrandit.

Taimu sortit donc de son lit puis après avoir secoué un peu ses cheveux afin d'y mettre un minimum d'ordre il se dirigea vers le bureau du Capitaine.
Il sortit donc du dortoir et passa juste d'une porte à l'autre afin de d'atteindre la porte du bureau qu'il poussa doucement et sans faire de bruits.
Car de l'autre coté de la porte Lina était déjà en train d'expliqué la situation; Taimu ne comprit pas toutes la phrase car il arriva en plein milieu mais avec les brides qu'il avait capté hors de la pièce il avait quand même compris qu'à partir de maintenant s'était Lina qui commandait.

*Cet endroit sera bien une ruine si c'est Lina qui donne les ordres... pensat alors le gamin, pensée qui lui arracha un petit sourire que l'espion n'eut aucun mal à dissimulé sous ses cheveux.

Il referma la porte derrière lui puis se tourna vers l'assemblé, s'attendant au réactions diverses et varié de ceux qui ne le reconnaissait pas tous en sachant qu'il s'agissait de lui.


- Capitaine... Heureux de vous retrouvez !
Revenir en haut Aller en bas
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Mar 6 Avr 2010 - 10:59

Citation :
Ynia


Ynia retournait à l'auberge, quand un chat ou plutôt Loki, vient lui parler. Elle ne répondit pas. Non pas qu'elle n'en avait pas envie mais surtout qu'il était déjà partit. Et puis franchement, elle n'allait pas passer pour une folle en pleine rue. Enfin en arrivant dans les cuisines, elle déballa ses affaires. Elle prit un petit paquet de viande, qu'elle posa à sa gauche, le reste elle le gela grâce à un sort, permettant à la viande de rester fraiche jusqu'au soir. Ensuite, de la farine et deux œufs. Complètement à sa cuisine, elle ne savais pas qu'elle était observer, et même elle était si concentrer à son plat, qu'elle n'aurais pas vue entré un géant.

Elle rangea le reste dans un même sac, et puis elle jeta le vide à la poubelle, elle sortit deux assiettes. Elle en remplie une de farine et la seconde des deux œufs qu'elle venait de cassé et mélanger. Elle déplia le paquet qu'elle avait posé à part et en sortit deux escalopes de viande. Elle prit chaque tranche séparément et les roulas d'abord dans les œufs, puis ensuite dans la farine. Une fois bien rouler dans la farine, elle les laissa sur le papier d'où elle avait sortit la viande, elle se lava rapidement les mains et fit chauffer deux poêles. Pendant que les poêles chauffaient, Ynia prit les légumes et les lavas. Elle en coupa certain en cube et d'autre en fine rondelle. Enfin les poeles furent suffisamment chauffé, elle mit alors dans la première une noisette de beurre, qui fondit instantanément. Elle y posa ensuite les deux viandes panées. Elle surveilla la cuisson minute par minute. Ne se tournant que deux fois : la première pour prendre les légumes coupées en cube et les jeter dans la seconde poêles, la seconde pour prendre ceux en rondelle et les jeter avec les premiers légumes. Déjà la cuisine se remplissait des bonnes effluves.

Ynia semblait plus rayonnante, elle avait vider sa tête de toute pensée se concentrant sur la cuisine. Elle ajouta une fine pincé de sel sur la viande et sur les légumes. Il ne fallait pas trop en ajouter sinon ca tuait le goût. Les légumes furent vite prêt, aussi elle arrêta le feu. Les légumes dégageaient encore plus leurs bonne odeur ce qui lui arracha un sourire. La viande cuisaient et panait doucement, mais il ne fallut pas plus de temps pour la cuire. Aussi après deux minutes, elle put sortir la viande, mais elle n'arrêta pas le feu pour autant. Elle prit la crème très vite une fois la viande posé dans une assiette et en versa une bonne cuillère dans la poêle. Elle déglaçait ainsi le jus de la viande et se mélangeait avec la crème lui donnant un petit goût agréable. Il le lui fallut que 3 minutes pour voir la crème fondre, et se transformer en une sauce, qu'elle versa dans un récipient adapté. Fière d'elle, elle nettoya ensuite ce qu'elle avait utilisé. Une fois fait, elle dressa les assiettes et puis elle monta dans la chambre, avec ces paquets. Elle posa les deux assiettes qu'elle avait mit sous cloche. Elle attendrais Schwann si il le faut.
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Mar 6 Avr 2010 - 21:26

Schwann se contenta d'afficher un sourire à l'égard de Taimu, laissant ce geste parler pour lui, alors que déjà Lina s'approchait de l'espion pour lui résumer la situation.
- Le Capitaine ne parle plus… Il s'est infligé lui même cette sentence… Dit-elle d'une voix emplie de tristesse, son regard ayant la même expression à l'heure actuelle.

Le temps passa où la brigade vaquait à ses occupations, les nouveaux s'intégrant au mieux qu'il pouvait, sauf peut-être Agatha qui restait derrière le chevalier sans bouger, attendant que justement lui bouge.

Bolga était maintenant sur la terrasse, accoudé au rebord de cette dernière en regardant Juri chanter, la flattant régulièrement, ou plutôt essayant de la draguer.

- Mais c'est que tu chante vachement bien ma jolie ! Dit-il en laissant son air charmeur prendre le dessus sur sa personnalité.
- Euh… M-Merci… Répondit alors la phoniste en rougissant.
- Tu m'apprendrais ? Si tu veux je peux t'apprendre à manier la Lance regarde. Et sans même lui laisser le temps de faire quoi que ce soit elle se retrouvait avec la lance de Bolga dans les mains, l'homme derrière elle en tenant ses poignets pour lui montrer quel mouvement faire, ce qui bien évidement fît rougir bien plus intensément la jeune femme…

Foa continuait de lire tranquillement, Elena étant venue s'assoier à côté de lui pour être dans une position plus confortable. A un certain moment ils s'échangèrent un regard, refermant tous les deux leurs ouvrages en gardant leur page d'un doigt coincé entre deux pages.

- Vous avez l'air d'être une excellente mage mademoiselle Hosseinaïh, charmante qui plus est. Dit alors le bretteur de feu en affichant un léger sourire courtois, mêlé à sa pointe de sadisme habituelle.
- C'est très aimable à vous Sir Ascheritt mais la flatterie ne vous menera nul part. Répondit-elle sur le même ton, laissant elle aussi un léger sourire mesquin se peindre sur son visage alors qu'à côté les deux hommes qu'étaient Sigismond et Soheyn riaient de choses diverses et variées, ce qui eût le don d'arracher un nouveau soupir à Marina, qui néanmoins souriait de voir son mari si décontracté, bien que cela ne changeait pas beaucoup de d'habitude.

Travian restait calme, sans rien dire, aiguisant encore son arme qu'il fini par poser contre le mur derrière lui, prenant un fléau assez gros pour faire vriller une armure en un seul coup, nettoyant avec habilité les pics qui se présentaient sur l'arme.

Lina était restée à côté de Taimu, gardant un air vraiment déprimée, n'arrêtant de pas de soupirer à répétition en voyant Schwann si… joyeux alors que cela n'était qu'une facade.

Au cours du mois dernier il avait fait des efforts pour montrer ses émotions devant ses collégues et amis et elle avait clairement notée cela, bien que son regard gardait une poite de tristesse dans l'âme, mais cela était le naturel du chevalier. Mais pour ce qu'il s'agissait de son sourire actuel cela se voyait à ses yeux qu'il n'avait que pour seul but de ne pas inquiéter tout le monde, et dès qu'il ne se sentait plus observé son regard viré irrémédiablement à celui d'un homme triste.

- Que puis-je faire… ? Se murmura t-elle à elle seule, bien que les personnes à proximité avait pût l'entendre.

Au même moment Schwann se leva, Agatha faisant immédiatement un pas en avant pour l'escorter, et quand il fît signe à Lina qu'il allait rentrer manger la guerrière le suivit, rassurant la Krytienne par cette simple phrase.

- Je m'occupe de la sécurité du Capitaine, Commandant en second. Et les deux bretteurs sortirent des quartiers, extirpant un soupir de soulagement à Lina.

Une fois dehors l'impérial marchait lentement en direction de l'auberge, Agatha restant derrière lui en jetant continuellement un oeil aux alentours, comme si elle s'attendait à ce que son supérieur se fasse attaquer, cela tout en respectant son silence néanmoins.

Lorsqu'ils arrivèrent à l'auberge, Schwann frappa voulu frapper deux fois à la porte de la chambre d'Ynia mais sa garde rapprochée s'interposa, ce qui lui arracha un soupir, la laissant donc faire.

La soldate aux yeux de vipères frappa donc à deux reprises, attendant que la porte s'ouvre en posant la main sur le pommeau de son arme…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Mar 6 Avr 2010 - 21:37

Citation :
P.N.J. Loki

Loki était revenu sous l'apparence d'un chat dans la chambre d'Ynia. Il s'approcha, allant même jusqu'à se frotter contre ses jambes pour jouer son rôle de chat, mais surtout pour être assez prêt d'elle pour lui parler sans qu'on ne l'entende de l'extérieur

Il arrive... mais il n'est pas seul. Avant que tu ne t'énerves, y'a une femme avec lui, mais elle semble sous ses ordres vu la tension dégagée par son aura... elle a l'air constamment sur le qui vive... je dirais un garde du corps probablement...

Même si ça ne lui ressemblait pas, Loki envoya une onde pour calmer la guildienne. Il connaissait sa jalousie à force de l'avoir observée, et il préférait prendre les devants... puis il se planqua sous le lit
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Mar 6 Avr 2010 - 22:03

Citation :
Ynia


Ynia attendais patiemment en regardant par la fenêtre, elle réchauffait régulièrement les plats pour ne pas qu'ils refroidissent. Ils lui semblait bien avoir entendu le bruit d'une armure, mais dans la capitale impérial ce n'était pas si extraordinaire. Alors elle n'attendais rien de plus, mais Loki s'était transformer en chat allant même jusqu'à se frotter sur ses jambes. Décidément, il était un drôle d'esprit. Enfin, rassurer de savoir qu'il allait bien, elle allait découvrir le visage de son "garde du corps" ce qui semblait plutôt être une insulte quand ont sais qu'il n'en avait pas besoin. Elle murmura un mot à l'intention de Loki.

Merci pour l'info, dommage j'aime bien griller de la concurrence de temps en temps.

Elle eut un sourire en coin avant de se redresser en soupirant. En effet la présence de cette "femme" la dérangeait, surtout qu'elle n'avait pas prévue un plat pour trois. Alors elle espérait qu'elle n'allait pas s'incruster sinon le repas aller ce passer dans un silence des plus pesants. Qu'elle ne soit pas jalouse pour une fois est une chose, mais qu'elle doivent manger sous les yeux d'une inconnue la dérangeai au plus haut point. Même si elle faisait partit de sa brigade. Elle aurait volontiers manger avec Lina et prendre de ses nouvelles, mais elle devait avoir beaucoup de chose à faire. Elle se contenta donc de se diriger vers la porte avec un sourire. Un sourire de façade certes, mais il serait beaucoup plus naturel quand elle le verra. Elle ouvrit donc la porte lançant un regard des plus froids et perçant à la femme, et un plus doux et amoureux à son chevalier. Elle s'écarta pour le laisser passer avant de l'embrasser chastement sur la bouche. Elle n'aimait pas beaucoup montrer ses émotions face à des inconnues il fallait le dire, mais elle fit un grand effort de prendre sur soit.

Re bonjour mon chéri. Tu arrives pile à temps pour manger. Ta matinée c'est bien passé ?

Pas un regard, pas un mot n'était adresser à la jeune femme. Elle n'attendais pas vraiment de réponse de Schwann, mais elle s'assit dans l'un des fauteuils, elle daigna seulement à ce moment là de demander qui elle était. Elle avait vue Loki se planquer sous le lit, avait il peur de l'orage ?[/color]

Une nouvelle recrue ? Elle va devenir ton garde du corps ou c'est juste pour cette fois ci ? Mais vous pouvez entrer mademoiselle, ne rester pas ainsi sur le pas de la porte.


Citation :
Plume


Plume se tenait comme d'habitude dans l'une des poches de Taimu, quand elle sentit le capitaine sortir, elle en fit de même en se cachant dans l'énorme tignasse de Taimu. D'humeur espiègle, elle faisait apparaitre sa tête hors de ses cheveux et lançait de grand coucou avec ses bras à Lina, avant de se cacher à nouveau en répétant son manège inlassablement. Elle y avait moins chaud que dans sa poche.
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Mer 7 Avr 2010 - 0:24

Agatha regarda d'abord Ynia d'un regard sombre, analysant le moindre de ces faits et gestes comme pour repérer ses points faibles, prenant presque la Guildienne pour une ennemie potentielle.

Enfin elle penetra dans l'appartement d'un pas furtif, refermant la porte derrière elle avant de fixer la mage.

- Je me nomme Agatha De Noheimyn et je suis l'escorte personnelle du Capitaine Oltorain. Sa voix était froide et ses yeux percants fixaient ceux d'Ynia. Conformément aux ordres de notre supérieur directe nous n'avons pas le droit de nous déplacer seul, et ayant lui même imposé cette règle, notre Capitaine ne fait pas objection à cette règle. Elle tourna ensuite son regard vers la pièce et la fenêtre, regardant maintenant les options qui s'offraient à elle en cas d'attaque, analysant le terrain, ce qui fît soupirer le bretteur et hausser les épaules avant d'aller s'assoier à table, invitant Ynia à faire de même en la prenant par la main, tirant sa chaise lorsqu'elle s'essaya pour ensuite la pousser, pour ensuite s'assoier face à elle.

Quand la mage découvrit les plats il resta un moment las de voir tant de nourriture alors qu'il n'avait pas si faim que cela, rien d'étonnant à cela à vrai dire. Néanmoins il fît l'effort de se forcer, laissant son bras de Mana sortir grâce à ~Matérialisation~ pour attraper sa fourchette, piquant ensuite la viande avec cette dernière en découpant de la droite avec le couteau.

Schwann mangea avec bien peu d'appétit l'escalope pour ensuite déposer ses couverts à côté de son assiette, s'essuyant ensuite la bouche avec précaution et soin, alertant cepandant sa garde reprochée qui remarqua ce qu'elle considérait presque comme un affront.

- La faim est notre ennemi Capitaine. Je vous serez garant de terminer entièrement votre plat. Avait-elle dit avec tout le respect qu'elle lui devait, portant déjà de nouveau son attention dehors, laissant le soin à Ynia de lui passer un savon si nécessaire…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Jeu 8 Avr 2010 - 7:56

HRP: je précise que Loki n'intervient que ponctuellement quand il en a envie... j'espère que vous n'attendez pas à chaque fois que je poste Wink

Citation :
P.N.J. Loki

Loki restait sous le lit, il fit mine un peu de s'endormir en les écoutant... il n'y avait rien de passionnant. Il trouvait la nouvelle humaine bizarre, décidément, il n'aimait vraiment pas les femmes humaines. Jusqu'à présent, Ynia était la seule qu'il arrivait à tolérer, peut être parce qu'au fond, elle avait un peu le même caractère fort que lui.

Il se retourna sur lui même, comptant les quelques moutons de poussière qui volaient par ci par là sous le lit
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Jeu 8 Avr 2010 - 10:46

Citation :
Ynia


Ynia s'assit en souriant devant la galanterie naturelle de son chéri. Mais son sourire avait du mal à perdurer avec la présence de son "escorte". L'ambiance s'en faisait ressentir, d'ailleurs, parce que la mage était finalement tendue. Trop tendue, elle mangeait elle aussi avec peu d'appétit finalement. Elle lança un regard noir à son escorte avant de repousser son assiette.

Je n'ai pas très faim non plus, mais elle à raison, tu devrais manger un peu.

Elle avait prit un ton très doux, et lui caressai doucement la main. Elle espérait que son escorte ne soit pas là le soir et malheureusement elle le dit d'un ton un peu trop dur à son goût.

Je prévoit un repas pour trois ce soir ou j'aurais la chance de manger en privé avec toi.

"et dormir aussi" elle le pensa très fort, mais c'était selon les disponibilités de Schwann, enfin elle s'essuya la bouche une énième fois, regardant Schwann avec des yeux amoureux, elle irai faire une ou deux boutiques cet après midi, voir peut être le marché si elle s'en sentait le courage. Elle devait faire certain achat pour eux, mais elle préférai ne rien prévoir de plus, pour ne pas gêner un projet de Schwann au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Ven 9 Avr 2010 - 22:57

Sans dire un mot Schwann regarda Agatha avant de hocher la tête, comme si il venait de lui transmettre un ordre. Alors à cet instant la guerrière se retourna vers Ynia lui dit d'une manière des plus neutres.
- Je suis dans le regret de vous annoncer que le Capitaine Oltorain ne sera pas en mesure d'être en votre présence en la soirée de ce jour. Elle tourna le dos à la Guildienne avant de reprendre. De plus je vous serez garante de cesser de m'insulter de la sorte : je ne suis point votre ennemie alors j'aimerais recevoir un minimum de respect de votre part. Sur ces mots elle se dirigea vers la sortie de la chambre et ne se fît pas prier pour refermer derrière elle, le bruit caractéristique d'une armure qui s'adosse à un mur se faisant entendre de l'autre côté.

Le Capitaine impérial soupira. Le comportement d'Ynia avec les autres femmes étaient souvent éxécrable ce qui ne facilitait en rien la situation, sans compter que le nombre de femmes dans l'entourage du chevalier se voyait s'élever de jour en jour, notamment grâce à la réputation qu'il commençait à acquérir, certaines s'intéressant à son grade, d'autres à lui même et d'autres encore à sa brigade, ce qui lui avait valu bon nombre de candidatures qu'il avait prit le temps de rejeter une à une en justifiant à chaque fois le motif qui restait généralement à peu près similaire : manque d'expérience et / ou intérêt divergeant.
Alors le fait que sa fiancée soit ainsi jalouse commençant légèrement à l'agacer, elle allait devoir s'y faire, sans compter qu'Agatha ne faisait que son travail qu'il lui avait lui même confié.

Le chevalier regarda un dernier instant son assiette avant de la repousser à son tour, reculant ensuite sa chaise pour sortir de table, allant ainsi s'installer sur le lit d'une manière des plus lourdes, rabattant sa jambe droite vers lui en croisant ses bras derrière sa tête, fermant son dernier oeil, attendant de voir ce qu'Ynia voulait faire…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Ven 9 Avr 2010 - 23:16

Citation :
Ynia


Ynia se dirigea alors vers le lit et s'allongea au coté de Schwann posant la tête contre son torse.

Enfin seul ... Je m'excuse mon chéri, mais je n'aime pas l'idée que tu ramènes du monde avec toi surtout si tu ne me prévient pas. Elle n'a même pas put manger alors que toi oui. Je préfèrerait que tu laisse le travail au travail tu comprends ?

Elle soupira longuement avant de se redresser pour le regarder.

Ici c'est comme notre chez nous. Et tu sais à quel point je peut être jalouse. Même si là, ce n'est pas de la jalousie, j'apprécie peu que l'on me regarde comme si j'allais t'agresser. Pour changer de sujet ... Tu ne rentre pas du tout ce soir ? Ou tu viendras me rejoindre pour la nuit ?

Elle se mordit la lèvre, les deux questions nécessitait plus qu'un oui ou non, et comme il s'était enfermer dans un mutisme il n'allait pas pouvoir répondre. Elle chercha un moyen en soupirant d'agacement. Elle n'aimais pas cette manie de transformer certaine personne comme des perroquets, et hors de question qu'une de "ses" donzelles soit là en permanence ! c'est une véritable intrusion à son intimité.

Ecoute tu peut ne plus vouloir parler mais il va falloir que tu fasses un "petit" effort pour moi, au moins pour que tu puisse me répondre à d'autre question nécessitant plus que oui ou non. S'il te plait ...

Elle l'embrassa doucement et caressa son visage. Puis elle reposa sa tête contre son torse avant de poser sa main par dessus son torse un demi sourire sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Sam 10 Avr 2010 - 12:43

Le silence regnait en maître dans la chambre. Il aurait aimé pouvoir lui répondre mais cela serait revenir sur sa parole, la promesse qu'il avait faite au moment de l'incinération de sa mère, et tant qu'il n'aurait pas expié ses pêchés il ne dirait rien.

Schwann ferma un instant les yeux. Il ne savait pas réellement comment il pourrait lui répondre de toute manière. Ecrire ? Il n'aurait pas toujours de papier sur lui. La seule solution aurait été de pouvoir communiquer par la pensée comme il le faisait avec Loki mais seul les Krytiens étaient capables d'une telle prouesse, alors qu'un simple humain n'y pouvait rien lui, et de toute manière il préfèrait s'entraîner à l'épée que d'apprendre une chose qui ne lui servirait au final que dans ce genre de situation.

Tout était noir autour du chevalier. Il ne voyait plus rien, sauf ses mains lorsqu'il les tendaient devant lui, celle de Mana restant cependant moins perceptible sur ce fond obscur. Il ne mît pas longtemps à comprendre ce qui lui arrivait.

- Encore ce rêve… Dit-il à l'intérieur de son crâne, sa voix résonnant dans l'immensité obscure de son imagination.

En sachant pertinament ce qui allait se produire il se retourna pour anticiper la chose, voyant déjà apparaître une silhouette face à lui alors que le décors s'éclaircissait d'une lueur chaude rouge sang.

Une sorte de pluie se mise alors à tomber, fouettant le visage du Capitaine ainsi que la silhouette qui se profilait devant lui et qui devenait plus clair à chaque instant, une femme aux cheveux longs se trouvant là, la couleur de ces derniers étant rouge eux aussi, un rouge vif et intense.

- Schwann… Dit-elle alors, sa voix résonnant elle aussi dans le vide en même temps qu'elle levait la tête pour le fixer, ses yeux montrant une haine sans égale.
- Tu es… Eva c'est bien cela ?
- En effet… Que fais-tu ici… ? N'as-tu donc rien de mieux à faire… ?
- Je ne sais même pas où je suis, comme à chaque fois.
- Tu es… bizarre… Dit-elle cette fois ci en s'avançant vers l'impérial.
- Je sais.
- Tu me ressemble… Reprit-elle en continuant de marcher, ne se trouvant plus qu'à quelques mètres de lui.
- Que veux-tu dire par là ? Explique toi.
- Tu semble perdu… Ton regard trahit ce que tu es… La mort rôde autour de toi comme si elle faisait partie de ton être… Elle se colla contre le bretteur et le prit dans ses bras, faisant reculer ce dernier d'un pas, légèrement déstabilisé, sans pour autant qu'elle ne se décolle de lui. Tu devrais me retrouver… Tous tes troubles disparaitront à cet instant…
- Existe-tu seulement ailleurs que dans ma tête ?
- Je te laisse chercher cette réponse… A cet instant elle recula lentement, lâchant le chevalier afin de disparaître tel un spectre, le laissant seul et revenir à la réalité, au même moment où l'on frappa à la porte, probablement Agatha qui s'en faisait de n'avoir aucune nouvelle.

Schwann se redressa lentement afin de regarder l'heure pour soupirer : il venait de s'assoupir durant deux heures, bien qu'après tout il était surprit de ne pas avoir dormit un peu plus au vue des deux nuits blanches qu'il avait passé avec le décès de sa mère.

L'instant d'après il sortit du lit, passant une main dans ses cheveux en bataille, pour ensuite reprendre son équipement, plaçant Ebène et la Sombrelame en bandouillière dans son dos, attachant son Epée de Vrai Chevalier à sa taille et rangeant ses deux couteaux, l'un à sa ceinture et l'autre dans sa botte droite. D'un mouvement vif il passa ensuite sa cape au dessus de lui afin de cacher son bras de Mana. Il aurait tout aussi bien pût faire disparaître ce dernier mais comme il l'avait dit plus tôt dans la journée il comptait bien se perfectionner dans le maintien de cette technique, alors autant essayer de le faire le plus souvent possible.

En s'avançant vers la sortie de la pièce rien d'autre ne se faisait entendre que le bruit de métaux qui s'entrechoquent, aussi bien ses armes que sa cotte de mailles.
Mais il s'arrêta soudainement pour regarder Ynia…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Sam 10 Avr 2010 - 15:12

Citation :
Ynia


Schwann avait finir par s'endormir. Elle l'avait remarquer car sa respiration devenait plus régulière. Elle en fit de même quand au bout d'une heure à peine, elle se fit réveiller par un oiseau messager. Elle se releva doucement laissant Schwann dans son rêve, et elle ouvrit la fenêtre. Elle eut un petit rire amusé, et sourit vraiment depuis très longtemps. Elle replia le papier avant de nourrir l'oiseau. Elle prit une plume et rédigea une réponse qu'elle attacha à la patte de l'oiseau qui s'envola gaiement. Elle s'assit dans le fauteuil, se demandant ce qu'elle allait offrir à Cixi, enfin Ysyhteha lui proposait de faire les boutiques ensemble demain dans l'après midi, elle pourra bien la renseigné. Schwann avait fini par se reveillé mais il semblait totalement l'ignorer. Elle ouvrit la bouche de nombreuse fois pour lui parler mais elle se refermait indubitablement à chaque fois, alors elle attendis les bras croiser qu'il la regarde.

Quand même ! J'ai reçu un message de Cixi et Ysyhteha, je suis inviter à l'enterrement de vie de jeune fille de Cixi, et je te rappel que nous sommes inviter à son mariage la semaine suivante aussi. Enfin ...

Elle s'arrêta soudainement et s'approcha de Schwann un air beaucoup plus doux sur son visage. Elle enlaça ses bras autour de son coup, remettant en place les dernières mèches rebelles elle pressa ses lèvres sur celle de Schwann pendant de longue seconde et puis elle décolla juste ses lèvres, assez pour qu'il puisse la voir. Elle plongea ses yeux bleu dans le regard de Schwann.

Tu vas devoir quand même répondre à cette question. Est ce que tu rentre dormir ce soir quand même ?

Elle saisit sa main et dessina un O sur sa paume. Puis elle prit son doigts et lui fit faire un N sur sa paume à elle. Elle le regarda intensément.

En attendant que je t'apprenne d'autre mot, ont pourra faire ca pour commencer. Tu peux aussi hocher la tête, mais pour faire les autres lettre ce sera plus pratique. Je vais faire les boutiques cet après midi et demain après midi je serai avec Ysy et je ne rentrerai pas avant le lendemain. Tu comprends ont va en faire des choses pendants cet enterrement de vie de jeune fille. Et il sera plus prudent pour moi de rentrer le lendemain.

Elle resta ainsi à moitié accrocher à lui, et sa main dans la sienne attendant qu'il lui réponde. Elle partirai faire deux trois boutiques dans l'après midi. Peut être se trouverai t'elle un parc un peu plus loin. Il n'avait pas remarquer la disparition de ses boucles d'oreilles et tant mieux elle plongea juste son regard dans le sien, caressant le bout de son nez de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Sam 10 Avr 2010 - 16:47

Agatha frappa de nouveau à la porte, inquiète de n'avoir aucune réponse aussi bien de la part de Schwann que d'Ynia. Mais ne sachant pas si ils étaient en plein ébat amoureux elle resta pour le moment sans rien faire, bien qu'en soit voir un corps nu ne la dérangeait pas du tout de part le fait qu'elle arrivait clairement à mettre ses émotions de côtés lorsqu'elle était en service.

Schwann hocha la tête de manière négative avant d'embrasser à nouveau Ynia, faisant glisser ses doigts sur la main de sa compagne tout en reculant et en affichant un sourire à l'attention de la mage, avant de finalement sortir de la pièce, ne remarquant pas que sa montre en or avait glissée de sa poche lorsqu'il dormait, cette dernière restant sur le lit à briller sous un éclat de rayon du soleil.

Une fois sortie le bretteur regarda Agatha d'un air désolé, comme si l'inquiétait l'avait dérangé.

- Ce n'est rien Capitaine. Répondit-elle en gardant une expression déjà plus chaleureuse qu'auparavant pour ensuite le suivre lorsqu'il sortit de l'auberge afin de retourner vers le château d'un pas assez rapide, saluant militairement la bleusaille qu'il croisait alors qu'eux faisaient de même…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Sam 10 Avr 2010 - 17:41

Citation :
Ynia


Ynia fit une petite moue triste, elle avait envie de dormir avec lui, en plus si il ne revenait pas au matin il ne se verrai pas avant deux jours. Elle soupira de tristesse et puis le laissa partir. Elle se retourna vers la fenêtre pendant quelques minutes et observait le paysage. Un sourire fini par pointé le bout de son nez sur ses lèvres et elle se demandait si Loki se trouvait toujours sous le lit. Elle osa quand même le déranger.

Loki vous êtes toujours l... Tien qu'est ce que c'est ?

Ynia s'était approcher du lit et avait vue la montre de Schwann. Elle ne savais pas à qui s'était car elle ne l'avait jamais vue auparavant. Poussé par une soudaine inhabituelle curiosité elle ouvrit la montre gousset.
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Sam 10 Avr 2010 - 18:24

En ouvrant la montre Ynia pût sentir une étrange odeur s'en dégager, pas uniquement celle de la poussière qui recouvrait cette dernière mais plutôt un parfum à donner le vertige mais néanmoins enivrant, comme celui des roses.

Quand la mage passa son doigt sur le cadran des aiguilles pour retirer la poussière elle pût constater que cela n'était pas une simple montre pour indiquer l'heure, mais plutôt quelque chose de bien plus précieux, un mécanisme nettement travaillé et d'une fabrication Krytienne, les chiffres dorés étant d'un caractère différent de ceux des Humains ne pouvant que confirmer cela.

En passant ses doigts sur l'intérieur du clapet pour en retirer une autre couche de poussière elle pût voir une photo ancienne mais pourtant nettement conservée. Dessus se trouvait trois Krytiens ainsi qu'un Humain. Parmis les oreilles pointues il y avait deux adultes, un homme et une femme, ainsi qu'une petite fille. Le garçon ressemblait étrangement à Schwann et était en train de se faire embrasser par la fillette. Aux traits de leurs visages on pouvait leur donner environ huit ou neuf ans.

En redescendant sur la montre avec ses doigts, Ynia sembla activer un mécanisme et sans qu'elle n'eût le temps de rien comprendre une lumière obscure passa par ses mains pour venir s'engouffrer en elle, comme si elle venait de recevoir un Arte de Tenêbre, ce qui était le cas, au même moment où se déclenchait une douce musique qui résonna dans la pièce et dans sa tête, la laissant ainsi dans le vague quelques instants…

Schwann et Agatha marchaient silencieusement en direction du château. La guerrière respectait le fardeau que s'était lui même infligé son Capitaine et se taisait elle aussi, gardant néanmoins une main sur le pommeau de son arme juste au cas où…

Ils arrivèrent enfin à l'entrée du coeur de Zaphias, saluant les gardes sans dire un mot avant d'entrer dans le château.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Sam 10 Avr 2010 - 21:28

[quote="Ysyhteha"]
Citation :
Ynia


La curiosité est un vilain défaut et Ynia devait le savoir, pourtant si elle avait des défauts s'en était un qu'elle n'avais pas habituellement. Cependant elle fut bien attrapé, car une violente attaque de ténèbres s'était propagée dans son corps, et la musique se faisait de plus en plus fort, jusqu'à envahir complétement son esprit. Elle avait les yeux dans le vague et écoutant que la musique des souvenirs remontaient en elle. De très vieux souvenir. Elle se retrouvait dans un magnifique jardin, tout y était sublimé, le moindre brin d'herbe brillaient comme si il était couvert de poussières brillante. Des roses à perte de vue, des Lilas en fleur et ... Un rire d'enfant.

Elle le reconnaissait parmi tout les autres, elle ne l'avait pas oublié depuis toute ses années. Le rire retentit encore et une voix se fit entendre.


Allez sœurette ! Vient jouer il fait super beau aujourd'hui !!! En plus papa à promis de nous emmener à la fête des fleurs si nous jouons tranquillement dans le jardin !!! Yniaëlle ! Vient !

Elle sursauta à l'annonce de son prénom. Ca faisait longtemps qu'il ne l'avait pas appeler ainsi. Elle avait prit le diminutif plus tard, parce que au moins son père ne lui adressait plus la parole ainsi, mais ca, c'était bien plus tard. Alors elle courut vers son frère. Hurlant son prénom les larmes au yeux. Ce dernier accourut vers elle aussi, la prenant dans ses bras. Le visage soudainement inquiet.

Mais qu'est ce qui t'arrive soeurette ? Tu pleures ? Mais pourquoi que se passe t'il ?

Ynia ne disait plus un seul mot, seul les larmes de tristesse coulait sur ses joues. Elle était à nouveau réuni avec Vamil, et lui se contentai de la bercer dans ses bras, comme elle l'avait fait de nombreuse fois pour lui. C'était un souvenir d'enfance très précieux. Parce que c'était la dernière fois qu'ils riaient innocemment, ensuite ce fut la suite d'une longue série de découverte de plus en plus effarante sur le compte de leurs père. Pourtant Vamil n'avait jamais cesser d'aimer la fête des fleurs ... Étrange. Enfin quand elle repris conscience, elle tenait la montre dans ses mains, son coeur battait très fort et ... Elle ne se sentait plus elle même. Comme étrangère dans son propre corps. Elle se décida pourtant à se relever, à se recoiffer, et à se diriger en silence vers le chateau. Comme hypnotiser elle se dirigeait le regard vide vers l'entré et s'arrêta pourtant devant les deux gardes.

Faites demander le capitaine impérial Schwann Oltorain s'il vous plait. Je suis sa femme, j'ai quelque chose à lui remettre.

La musique ne cessait pas et elle avait serrer ses poings si fort que du sang coulait de ses paumes. L'un des soldats était partit chercher Schwann pendant que l'autre peu rassurer du regard d'Ynia avait doucement poser sa main sur la garde de son épée.
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Dim 11 Avr 2010 - 0:22

La douleur de Tenêbre qu'avait resentit Ynia en touchant la montre était en faite l'apprentissage d'un Arte, mais elle n'en avait pas réellement prit conscience.

Quand elle fût en bas du château le garde qui était resté là à tenir le pommeau de son arme remarqua enfin le sang qui s'écoulait de la main de la mage, lâchant ainsi son arme pour tendre une main vers elle.

- Mademoiselle ? Vous saignez. Vous allez bien ?
Il tenta de se rapprocher un peu, prêt à utiliser un sort de soin en cas de nécessité, alors que l'autre garde harpentait les couloirs du château alors qu'il venait de croiser le Capitaine Oltorain quelques minutes auparavant.

Schwann ouvrit lentement la porte des quartiers de sa brigade, Agatha étant moins méfiantes quand au fait que ses frères d'armes étaient de l'autre côté de la pièce, et à peine le bretteur eût tourné la poignet que Lina lui sauta au cou, le faisant ainsi tomber à la renverse à même le sol du couloir pour se frotter contre lui.

- Schwann !! Cria t-elle alors que sa voix résonnait dans les vastes couloir du château, le chevalier se relevant difficilement, aidé par Agatha, qui d'ailleurs n'était même plus étonnée de voir la Krytienne agir ainsi alors qu'au début elle avait menacée cette dernière de son arme, craignant pour la sécurité du chevalier.

Mais une fois debout un garde approcha, décrochant le sourire que portait le Capitaine qui prit un air déjà plus sérieux et froid en se tournant vers lui, la guerrière restant elle aussi en alerte.

- Capitaine Oltorain… Dit-il essouflé au travers de son casque. Quelqu'un en bas du château vous demande… Elle dit être votre femme…
Le bretteur écarquilla les yeux et fît signe à Lina de rentrer, ne prenant pas la peine de faire de même avec Agatha car il savait qu'elle n'obéirait pas sans raison valable.

Accompagné du garde ils traversèrent rapidement les allées à l'intérieur de la demeurre royale pour finalement arriver à l'entrée de cette dernière quelques minutes plus tard, le garde qui surveillait Ynia ayant finalement jugé bon de lui laisser un ~Premier soin~ car son sang s'écoulait un peu trop vite et son devoir ne lui permettait pas de laisser une personne dans le besoin.

Schwann s'approcha alors de la mage et en voyant la montre dans sa main il commença par fouiller ses poches pour vérifier, et c'est en constatant qu'il ne l'avait plus qu'il s'approcha d'elle d'un air sévère.

A cet instant on aurait presque pût croire qu'il allait parler pour passer un savon à Ynia, mais il n'en fût rien. Il se contenta de la prendre dans ses bras tout en retirant la montre à gousset de sa main ce qui la fît sortir de son état quasi-catatonique dans l'immédiat, et alors qu'il la serrait dans ses bras il regardait la montre dans son dos, hésitant à l'ouvrir après toutes ses années.

Mais pour vérifier ce à quoi il pensait il dû se résigner à l'ouvrir à son tour, voyant ainsi l'ancienne photo où se trouvait les parents de Lina, elle même et lui, alors qu'en même temps l'étrange mélodie se faisait entendre, n'ayant plus d'effet sur lui depuis le jour où il l'avait entendue…

Quand il actionna le mécanisme qu'avait enclenchée Ynia tout à l'heure il ne reçu qu'un vulgaire Arte de remplacement sans élément.


Arte appris : ~ ☆ Star Shoot ☆ ~ ( Element neutre ).

Schwann soupira. C'était Ynia qui possédait cette technique occulte maintenant et c'était elle qui allait devoir lui apprendre, la montre ne servant plus qu'à indiquer l'heure et à servir de boîte à musique, alors qu'Agatha écoutait elle aussi la musique qui tournait en silence et en boucle…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Dim 11 Avr 2010 - 7:29

Citation :
P.N.J. Loki

Loki avait sursauté sous le lit lorsqu'Ynia avait ouvert la montre et que l'arte s'en était libéré. Il était doucement sorti du lit pour analyser les réactions de la guildienne, étant mage, elle pouvait apprendre toute sorte d'artes élémentaires et normalement, n'étant pas de l'élément de lumière, elle ne risquait pas grand chose.

Elle avait cependant eu l'air de sombrer dans la démence et fut comme hypnotisée. Il regarda la montre, il remarqua rapidement qu'elle était de fabrication krityenne, mais il se demandait bien qui avait pu lancer un tel sortilège dans cette montre à gousset. Ce genre de technique ne se faisait plus beaucoup depuis que les blastias n'avaient plus cours... c'était plus ou moins ainsi que les humains apprenaient leurs artes à l'époque, au travers de leurs armes.

Il suivit furtivement Ynia jusqu'au chateau, de là, il se transforma en petite souris noire et put ainsi se trouver tout prêt pour entendre la conversation et se cacher dans un mur pour les suivre. Il sentit Schwann apprendre un arte neutre, mais il trouvait que la situation était bizarre...

Il resta là, dans son petit corps de rongeur, à observer la situation. Il préférait ne pas manifester sa présence pour le moment, observer ainsi était bien plus intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Dim 11 Avr 2010 - 23:18

Citation :
Ynia


Ynia vivait plus ou moins dans une sorte de passé/présent très troublant. Elle revoyait Vamil dans chaque visage qu'elle croisait. Elle était vraiment perdue dans ses pensées et puis soudain, elle reprit conscience dans le moment présent. Schwann la tenait dans ses bras et le garde à l'entrer du château la regardait bizarrement, elle sentit quelque chose dans sa main, un liquide frais. Elle sursauta en remarquant sa main, elle termina de se soigné avec ce que le garde lui avait fait et elle semblait ne pas comprendre.

Schwann ? Qu'est ce que je fait ici ?

Elle se pencha sur le coté et apperçue Agatha.

Oh bonjour Agatha.

Elle venait de salué Agatha ? Mais qu'est ce qui lui prenait ? Elle se détacha un peu de Schwann tout en restant dans ses bras, elle l'embrassa, complètement inconsciente de ce qui s'était passé.

J'ai du avoir une absence parce que je me rappelle pas avoir marché jusqu'ici. Enfin, surement que je voulais savoir si nous nous voyons demain matin au moins ? Tu sais je serai plus vraiment disponible à partir de l'après midi, enfin je serai avec Ysy, je sais pas si tu voudras la voir. Enfin je vais pas te retenir plus longtemps je doit faire un peu de Shopping aujourd'hui.

Elle allait partir, mais bizarrement elle ne prit pas le chemin des boutiques, mais elle se dirigea vers le quartier noble vers le cimetière.
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Lun 12 Avr 2010 - 1:09

Le chevalier soupira. Décidément il n'avait que rarement le temps de « dire » ce qu'il pensait à Ynia quand elle avait envie de partir, ce qui le contraignait à la poursuivre, comme si elle souhaitait se faire désirer.

En soupirant à nouveau il se dirigea vers elle, sans compter qu'elle se rendait dans les quartiers nobles de la capitale impériale, chose assez étrange. Peut-être allait-elle rendre hommage à un vieil ami décédé qui se trouvait dans le cimetière ? Dans tous les cas Agatha suivit son supérieur, bien décidée à ne pas laisser ce dernier sans surveillance « au cas où ».

Une fois qu'il fût derrière elle il lui attrapa le bras, il ne pouvait pas la laisser se balader ainsi alors qu'elle n'avait même pas encore prit conscience qu'elle possédait un nouvel Arte en elle, sans compter que ce dernier ne lui était pas réellement destiné, car bien qu'elle soit une puissante mage cela relevait plus d'une qualité de bretteur, et elle allait donc devoir le maîtriser pour l'apprendre à Schwann. Cette simple pensée aurait pût donner des sueurs froides au chevalier si il n'était pas inquiet pour elle, le simple fait qu'elle doive lui servir de professeur pouvait être dangereux au vue de son caractère, mais dans le fond cette idée lui plaisait plus qu'autre chose : cela serait une raison valable pour s'entraîner avec elle.

Néanmoins il allait devoir lui expliquer la situation et sans pouvoir parler ce n'était pas simple, sans compter qu'il n'avait rien pour écrire. Sauf si…

Le Capitaine impérial leva sa main de Mana pour prendre celle d'Ynia qui était couverte de sang, posant la sienne de chair dessus pour en imprégner ses doigts.
Le fait d'écrire avec le sang de sa femme n'était pas une idée qui lui plaisant tant que ça mais en l'occurence il allait faire avec les moyens du bord. Puis elle ne saignait plus donc cela ne serait pas comme si il prenait ce dernier à la source.

Après avoir tiré un mouchoir en soie blanc de sa poche il écrit sur ce dernier les mots qui suivit :


Citation :
Ynia.
En ouvrant la montre tu t'es appropriée un Arte d'arcane qui n'est pas destiné à ta classe.
Je suppose que tu comprends que je désire me le réstituer mais que le seul moyen est que tu me l'apprenne.
J'espère que tu comprends…

Quand elle eût fini de lire le bretteur essuya la main de la mage, teintant totalement le mouchoir d'un rouge écarlate, et quand il voulu essuyer sa main à lui il en vînt rapidement à la conclusion que cela était vain. Il aurait pût essuyer le sang sur ses vêtements mais l'on aurait cru qu'il était un criminel et il n'avait pas besoin de ça en ce moment, alors en se dégoûtant presque lui même il mit ses doigts dans sa bouche, gouttant ainsi le sang de celle qu'il aimait, ce qui en soit lui donna l'étrange pensée d'un amour passionnel.

Mais pour mieux montrer sa passion pour la mage il décida plutôt de la prendre de nouveau dans ses bras et de l'embrasser, restant ainsi jusqu'à ce qu'elle dise quelque chose alors qu'Agatha guettait toujours le moindre petit accroc qui aurait pût se présenter…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   Lun 12 Avr 2010 - 1:58

Citation :
Ynia


Tout ce passa assez vite, alors qu'elle se dirigeait vers le cimetière sans vraiment s'en rendre compte. Schwann la rattrapa pour la faire pivoter. S'ensuivit d'un court blanc pendant lequel il semblait hésité à lui dire quelque chose, et puis il lui saisit la main avec encore son sang avant de tremper ses mains dedans et d'y écrire un message sous ses yeux horrifié, elle voulais l'en empêcher mais ce fut la lecture du message qui l'arrêta elle. Elle fronça les sourcils, elle avait appris un arte ? Alors c'était pour ca qu'elle ne se souvenait de rien hormis Vamil. Elle fronça les sourcils encore plus quand elle le vit s'essuyer les doigts en les mettant dans sa bouche. Pendant un instant elle trouva simplement la scène digne d'une promesse d'amour passionnel et puis aussi rapidement elle se sentit tirer en avant pour qu'il l'embrasse. Encore plus étrangement ce baiser était encore meilleur peut être à cause de la scène précédente. Enfin elle se laissa embrasser et répondait avec autant de passion aux lèvres gourmande de Schwann. Enfin il fallut cesser cet instant merveilleux et répondre enfin.

Je veut bien te l'apprendre, mais je ne m'en souvient même pas. Ça va me demander du temps et une salle d'entrainement pour le libéré avant.

Elle l'embrassa à nouveau et décolla ensuite ses lèvres.

Et que je change de tenue, ce n'est pas aussi pratique pour se battre avec une épée.

Elle lui sourit simplement cette fois ci et regardait la direction du cimetière. Il se trouvait que son frère était enterrer là bas. Un voile de tristesse passa dans ses yeux avant d'essayé de le cacher à Schwann. Elle ignora totalement la présence d'Agatha, ce qui en soit valait mieux, car elle n'aurai pas supporter de la savoir dans le cimetière.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière…   

Revenir en haut Aller en bas
 

De l'ombre à la lumière…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» Le pretre ombre.
» Spectre des ombre
» {kälhän et jëila} [chaman heal/amélio et pretre ombre]
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Zaphias-