AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 Un luxe étrange.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un luxe étrange.   Sam 13 Mar 2010 - 22:02

Citation :
P.N.J. Irvine Voldo

La nuit avait été si intense qu'Irvine mit du temps à se réveiller, puis une délicate odeur de viennoiserie vint lui chatouiller les narines et il ouvrit les yeux pour voir la plus belle femme au monde

Je suis au paradis? J'ai un ange en face de moi...

Il l'attrapa doucement par le cou et l'embrassa passionnément, puis se redressa doucement pour voir le plateau qu'elle avait préparé, il écarquilla les yeux

C'est... c'est toi qui a fait ça? Tu n'aurais pas du te donner tout ce mal tu sais? En tout cas, j'ose espérer que tu vas partager ce petit déjeuner avec moi?

Il prit le plateau et l'aida à se mettre bien à côté de lui de façon à ce qu'ils puissent manger tranquillement en amoureux. Le soleil était assez haut dans le ciel, il fallait qu'il termine une peinture aujourd'hui, c'était sensé être un nu, il n'avait fait que le visage et il eut une idée

Dis moi, j'ai une peinture à finir aujourd'hui, il s'agit d'un nu d'une déesse antique... je n'ai fait que le visageil lui fit les yeux doux. Il fallait croire que cette nuit l'avait bien aidé à vaincre sa timidité

Ca te dit de faire le modèle pour m'aider à le terminer? il lui fit un petit sourire taquin et lui tendit un petit bout de croissant puis but une gorgée de café, il avait un large sourire aux lèvres, Liliana était libre, et même une fois libre, elle était restée près de lui, il était le plus heureux des hommes à cet instant
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: Un luxe étrange.   Sam 13 Mar 2010 - 22:27

Citation :
Liliana

Liliana sourit, oui libre elle avait envie de rester prêt de lui. Elle n'avait jamais envisager son avenir, même quand ce fut Fleïana qui la retrouva la première fois. Non elle savait que quelque chose n'irai pas. Mais là, oui. Elle sentit qu'elle allait avoir de très beau jour. Elle s'assit à ses coté, avec le plateau entre eux.

Premièrement, c'est moi qui vit dans un conte de fée, car je suis assise au coté du plus beau prince charmant. Hihihi !

Ensuite je ne me suis donné aucun mal. J'adore cuisiné et encore plus pour ceux que j'aime.


Elle rougit un peu avant de mordre délicatement le morceau de croissant qu'il lui tendais. Elle le laissa manger un peu et elle prit un verre de jus d'orange. Le liquide coulait avec délice dans sa gorge. Elle respira enfin librement, oui elle pouvait manger et boire quelque chose d'autre que du mauvais café. Elle prit un croissant et le dévora avant de répondre à Irvine dans un sourire. Elle lui lança un regard des plus faussement outré avec un grand sourire.

Monsieur Voldo ! Je peut savoir d'où vous vient une telle audace ? Hihihi !

Elle fit mine de réfléchir et en profita pour se servir du thé et lui mettre de la chantilly fait main. Elle n'avais pas de bâton de cannelle mais elle s'en fichait. Elle but une gorgée et puis répondit.

Mmm Alors mon emploie du temps surcharger me dit qu'une seule chose. Cela à être très bien rémunéré en baiser et câlin sinon je me devrais refuser une telle proposition hihihi !

Elle l'embrassa doucement avant d'essayé de grignoter ses lèvres.

J'accepte avec plaisir. Mais euh ... je ne sais pas si tu travail en dehors de chez toi car euh ... je n'ai pas prit d'autre vêtement tu sais ...

Elle baissa la tête et rougit un peu.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un luxe étrange.   Sam 13 Mar 2010 - 22:36

Citation :
P.N.J. Irvine Voldo

Irvine avait mordu avidement dans une tartine et la garda en bouche avant de se lever rapidement, renversant un peu de café dans le plateau

Oupcchhhh dit-il avec la tartine encore coincée entre les dents. Il alla voir à l'extérieur de la chambre et se dirigea dans le salon et trouva effectivement ce qu'il s'attendait à trouver, des vêtements propres de sa mère. Il ne savait pas trop quand elle les avait apportés et il se mit à rougir en espérant qu'elle était passé durant le bain et pas... après.

Il revint avec les vêtements, il se rendit compte que c'était ceux qu'elle portait quand elle était jeune, il y avait une magnifique robe bleue foncée en toile en peu vaporeuse, elle lui irait probablement à merveille... Liliana était bien partie pour devenir sa muse, il se sentait particulièrement inspiré, il revint dans la chambre et posa les vêtements sur le bord du lit et revint s'installer près d'elle, il avait terminé sa tartine entre temps


Ma mère t'a laissé des vêtements. Nous irons faire les boutiques à Capua Nor d'ici la fin de la matinée pour te faire une belle garde-robe!il avait un peu sauté sur le lit avec entrain et renversé un peu de jus de fruits C'est pas vrai! Quel maladroit! et il éclata de rire en frottant son nez contre le sien et en l'embrassant de dizaines de petits baisers les uns après les autres

Alors? Le programme te convient? Ce matin, boutique, on mange à Capua Nor, cet après-midi, petite séance de peinture et ce soir... on peut manger ici, j'invite mes parents à diner pour te les présenter et que tu leur montres tes talents de cuisinière? Quand je vois que tu peux transformer un simple petit déjeuner en repas divin, je me demande ce que tu peux faire d'un dîner! il avait son sourire très doux et passa délicatement sa main contre sa joue, il se rendait compte que ses doigts étaient un peu gras à cause du croissant arf! je suis désolé, je vais te mettre du beurre partout!
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: Un luxe étrange.   Sam 13 Mar 2010 - 23:04

Citation :
Liliana

Liliana rit de bon cœur devant les pitreries d'Irvine. Elle essuya sa première gaffe, avant de le voir revenir avec une robe des plus magnifique.

Cette robe est magnifique ! Mais j'espère qu'elle n'est pas passer après le bain ...

Elle se mit à rougir avant de rire. Il semblait si enthousiaste qu'elle ne le contraria pas. Elle rit sous les petits baisers d'Irvine avant de vouloir se lever et qu'il ne renverse une troisième fois le plateau. Elle saisit sa main et l'embrassa au creux de la main, tout doucement.

Le programme est parfait. J'ai hâte de remercier ta mère pour m'avoir prêter cette robe. Tu me diras ce qu'elle aime ? et ton père aussi il faut que je puisse leurs plaire tout les deux. Je ... Allez ! Ont va prendre une douche mais avant ...

Elle se leva doucement, et elle saisit le plateau. Toujours enrouler dans sa serviette elle se dirigea vers la cuisine et rangea le contenue du plateau très rapidement. Elle ferai la vaisselle avant de partir. Elle retourna dans la chambre et saisit par la main Irvine et laissa la robe le long du lit. Elle l'enfilerai en sortant.

Elle l'entraina dans la douche et ils purent prendre une douche énergique à deux. Elle le parsemait de baiser et puis il fallut sortir. Ils se séchèrent rapidement et enfin elle enfila la robe bleu. Comme elle avait put le remarquer, cette robe lui allait à merveille, elle attacha ses cheveux en une simple queue de cheval et sourit à Irvine.

Je vais faire la vaisselle pendant que tu t'habille d'accord ?

Sans lui laisser le temps de protester elle se dirigea joyeusement vers la cuisine et fit tremper l'eau et commença à faire la vaisselle. Après tout c'était la moindre des choses quand même. Et il fallait qu'elle s'occupe.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un luxe étrange.   Sam 13 Mar 2010 - 23:17

Citation :
P.N.J. Irvine Voldo

Irvine avait été encore embarrassé lorsqu'elle l'avait entrainé sous la douche, mais au fond, il avait apprécié. Elle était magnifique dans la robe bleue, comme il le pensait et il s'habilla pendant qu'elle faisait la vaisselle. Il était un peu gêné mais bon, il devait lui laisser prendre ses marques dans sa vie, s'il l'empêchait de faire ce qu'elle voulait, elle se sentirait de nouveau en prison. Il sourit doucement et la rejoignit dans la cuisine, elle venait de terminer...

Nous ferons les courses pour le diner de ce soir en même temps. Mes parents adorent la viande, mais ne sont pas trop friands de légumes, alors on verra ce que tu pourras leur bricoler à manger!

Il lui fit un large sourire et ils sortirent. Une fois dehors, il siffla doucement et un grand oiseau bleu foncé, ressemblant à un aigle avec un très long bec un peu crochu au bout. Il monta dessus et prit la main de Liliana pour la faire monter derrière lui

Et en route pour Capua Nor! et l'oiseau bleu s'envola d'un grand battement d'ailes, les emmenant à Capua Nor
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un luxe étrange.   Dim 14 Mar 2010 - 1:37

Citation :
~Après la matinée à Capua Nor~

P.N.J. Irvine Voldo

Ils atterrirent en douceur à Aurnion. Irvine prit la main de Liliana pour l'aider à descendre et ils amenèrent les courses à l'intérieur. Il avait acheté du vin qu'il alla rapidement mettre dans sa cave, une fois toutes les affaires rangées, il prit la main de Liliana et la conduisit dans son atelier.

Il y avait des statues de toute sorte: des animaux, des humains, des colonnes ou même une réplique parfaite de l'épée de Zaphias. Et également des tableaux, il y avait peu de paysages en revanche, apparemment, il était surtout portraitiste, il y avait de nombreux portraits et dans un coin... Irvine essaya de le cacher, mais il y avait des dizaines de petits portraits de Liliana


Je...lorsque j'étais en panne d'inspiration... enfin... ça m'aidait beaucoup... il rougit doucement, il n'y avait que des portraits, il n'avait jamais essayé, même en imagination de la peindre nue, aujourd'hui serait une première.

L'atelier était en sous-sol, ce qui faisait que personne ne pouvait la voir par la fenêtre. Il sortit la peinture, il n'y avait que le visage qui était peint et le croquis de la posture que prendrait le corps. Irvine prit la main de Liliana et lui montra la pose qu'elle devait prendre, un peu comme si elle voulait se protéger le visage du soleil d'un côté, et caresser le sol de l'autre, en position assise, les jambes repliées sous les fesses


Tu n'as pas à être entièrement nue si ça te dérange... j'ai l'habitude maintenant, disons que c'est surtout pour la position qui n'est pas évidente à peindre ainsi...tu peux te mettre en maillot par exemple, il faut surtout que je puisse voir tes bras, ton ventre, tes hanches et tes jambes. Pour la poitrine, ce n'est pas grave... je me débrouillerai! il lui sourit doucement, il ne voulait surtout pas la mettre mal à l'aise...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: Un luxe étrange.   Dim 14 Mar 2010 - 2:10

Citation :
Liliana

Liliana était soulagé, oui elle n'aimait pas trop mentir, surtout maintenant qu'elle n'y était plus obligé. Quand ils arrivèrent dans l'atelier elle rougit devant les quelques portrait d'elle. Elle le regardait avec amour. Oui elle n'avait aucune raison de douter de lui. Il avait réussi à retranscrire chacun de ses traits. Elle se tourna vers lui et examina la position à prendre.

Elle enleva toute ses affaires en lui souriant.

Je pense qu'après la nuit que nous avons passer, nous n'avons aucune raison de se sentir gêner. Hihihi

Elle prit la position demander et puis elle lui envoya un baiser en l'air pour l'encourager.

Ca va la position ?
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un luxe étrange.   Dim 14 Mar 2010 - 2:19

Citation :
P.N.J. Irvine Voldo

Irvine rougit malgré lui en voyant Liliana nue... même après la nuit qu'ils avaient passé, mine de rien, il faisait noir, alors... il n'avaut pas vraiment "vu" ses courbes. Il s'approcha cependant, vérifiant que la couverture sur laquelle elle était, était assez confortable, puis prit délicatement sa main pour la mettre un peu plus haut, puis il l'embrassa doucement sur les lèvres et... bien sur comme tout homme normalement constitué, ses yeux ne restèrent pas concentrés sur ceux de la belle jeune femme mais descendirent légèrement plus au Sud.

Puis il secoua un peu la tête et se mit derrière sa toile et se mit à peindre. Comme il le supposait bien, elle l'inspirait, il choisissait les couleurs avec soin, cherchant parfaitement à reproduire la teinte légèrement hâlée de sa peau, puis il fit attention au moindre détail, allant même jusqu'à reproduire un tout petit grain de beauté qu'elle avait sur la fesse. Prenant plaisir à dessiner les courbes, il lui lançait régulièrement un regard plein de tendresse, mais il était généralement particulièrement sérieux et concentré.

Ils durent faire plusieurs pauses pour que Liliana puisse s'étirer un peu, chaque fois, il lui avait apporté un petit châle pour qu'elle se couvre. Il ne voulait pas non plus qu'elle attrape froid. Il la serrait fort contre lui, même si cela ne rendait pas les choses faciles puisqu'elle était nue, et l'une des pauses fut même "un peu plus longue" que les autres. Résultat, Irvine finit sa peinture torse nu, en ayant juste remis son pantalon de toile. Il fit cependant attention de ne pas reproduire les quelques gouttes de sueur qui perlaient dans le dos de Liliana sur sa toile.

L'après-midi avait vite filé et il avait terminé. Il fallait que la toile sèche toute la nuit. Il la montra cependant à Liliana


Je crains qu'elle ne soit, malgré tout, moins belle que l'originale! Mais on dira que j'ai eu un moment d'égarement!et il lui sourit doucement en attendant qu'elle se rhabille et qu'ils rentrent préparer le diner
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: Un luxe étrange.   Dim 14 Mar 2010 - 2:51

Citation :
Liliana

Comme elle s'en doutais, il restait encore un peu timide. Enfin elle dut le penser beaucoup moins quand l'une des pauses se fit plus longue que les autres. Elle n'avait pourtant rien fait de spécial si ce n'est ce baiser plus long que les autres.

Enfin l'après midi avait vite filer et il fallait qu'elle fasse à manger et ... qu'elle se recoiffe. Elle saisit l'un des châles pour voir la toile. Elle était magnifique. Réellement magnifique.

Elle se tourna vers lui pour l'embrasser, laissant délibérément ses doigts parcourir son torse nu.

Elle est superbe Irvine ! Tu as un talent exceptionnel ! Je n'en ai jamais douter. Surtout quand ont voit quand tu arrives à peindre mon visage juste en m'imaginant ... Tu est très doué mon chéri ... Réellement. Hihihi !

Elle laissa sa dernière phrase avec un soupçon de sous entendue. Enfin elle se rhabilla et prit la main d'Irvine pour qu'ils montent. Maintenant que lui aussi était habillé.
Une fois à l'étage elle l'embrassa doucement.

Je doit quand même me changer rapidement et rendre propre la robe à ta mère, maintenant que mes affaires sont arrivé. Je n'ai plus d'excuse pour la garder non ?

Elle lui sourit et l'embrassa sur le bout de son nez. Elle fouilla dans l'un des sacs et sortit une autre robe bleue. Elle choisit aussi des sous vêtements adapté et puis elle se doucha rapidement. Elle se préparait mentalement à faire la recette dans sa tête. C'était toujours comme ca. Quand elle fut sèche elle enfila la robe et se coiffa avec une simple queue de cheval.

Elle retourna en cuisine et sortit tout les ingrédients. Méthodiquement elle coupa et lava les légumes, elle trancha la viande en petit morceau cube et puis elle prépara la sauce pendant que la viande cuisait. Elle laissa les légumes cuire Al dente. Et puis elle rajouta enfin le tout avec la viande.

Pendant que ca cuisait, elle prépara aussi un dessert très rapidement. Un gateau avec un medley de fruit et de la crème.
Une fois fait le tout était casiment prêt. Juste la vienoise du gateau qui cuisait lentement.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un luxe étrange.   Dim 14 Mar 2010 - 11:53

Citation :
P.N.J. Irvine Voldo, Abel et Hilda Voldo

Alors que tout se préparait dans la cuisine, Irvine avait préparé l'apéritif. Au moins, il était calé en cocktails. Il avait fait une jolie présentation pour les bouteilles et préparé quelques petits gâteaux apéritifs, mais pas trop, il ne voulait pas couper l'appétit avec ce que faisait Liliana à manger.

Puis on frappa à la porte et il alla ouvrir. Son père et sa mère entrèrent timidement. Irvine ressemblait beaucoup à sa mère, mais il avait les cheveux de son père. Elle avait de longs cheveux noirs et soyeux et ses antennes étaient roses. Assez petite et un peu rondelette, elle regardait son fils avec affection en le prenant dans ses bras. Son père était plus grand, mais très mince, presque maigre d'ailleurs, les joues creuses avec sa coupe de cheveux bleus mi-longs, comme son fils. Si sa mère donnait l'impression d'avoir le même âge que son fils, Abel Voldo avait déjà quelques cheveux blancs marquant les années qui étaient passées.


Bonjour mon fils...

Bonjour papa! Entre je t'en prie... Maman... sa mère entra timidement, elle cherchait Liliana du regard apparemment. Irvine les conduisit dans le salon et alla chercher Liliana

Liliana? Ils sont là... allez viens! il lui prit la main et la conduisit aussi au salon

Maman, papa... voici Liliana

Abel se leva et lui fit un sourire très doux, lui prit les mains et les serra très fort Je suis ravi de vous rencontrer mademoiselle... je ne sais pas si je dois vous présenter mes condoléances, peut être aviez-vous des amies... "là bas"... il lui fit un sourire compatissant puis posa une main sur son épaule avant de la lâcher. Hilda s'approcha et la prit complètement dans ses bras

Ma pauvre enfant... ne t'inquiète pas, je suis sure que mon Irvine va prendre bien soin de toi! Après tout ce que tu as vécu, sache que tu fais déjà partie de la famille...

Irvine n'avait jamais eu de petites amies jusqu'à présent, alors, peu leur importait son passé, ils avaient vu son visage lorsqu'il était revenu avec elle, et ils savaient qu'il était totalement fou d'elle. Elle lui sourit doucement et prit aussi ses mains en les serrant doucement

En tout cas, ça sent très bon, je peux venir en cuisine avec toi pour voir ce que tu nous as préparé?elle se dirigea vers la cuisine avec Liliana pendant que les hommes se servaient un verre de scotch

Elle est vraiment très belle... j'espère que tu arriveras à la garder, tu sais... il prit un air sérieux parfois, les femmes trop belles, il faut s'en méfier parfois... mais bon, au moins tu es riche, y'a des chances que tu la gardes assez longtemps Irvine fronça les sourcils et posa son verre brutalement

Elle n'est pas comme ça papa! Je t'interdis de parler ainsi d'elle... Elle m'aime pour ce que je suis et pas pour mon argent!


Son père haussa les épaules Tu verras... pour l'instant, je suppose que tout est beau, tout es rose, mais si vous vous mariez et que vous avez des enfants, tu verras, lorsqu'elle en aura assez de s'occuper de la marmaille, elle te quittera pour un autre richard...il but une gorgée de son verre alors qu'Irvine tremblait de rage

Je n'arrive pas à croire que tu puisses dire ça alors que tu ne la connais même pas!

Je suppose qu'elle a beaucoup hésité avant que tu ne parviennes à la convaincre de lui acheter cette robe magnifique? Et ce joli soutien gorge en dentelles qui dépasse délicatement de sa robe? Je présume que tu as du pratiquement la supplier pour que tu puisses les lui offrir?

Irvine bouillonnait de rage, et il manqua de briser son verre qu'il pensa à poser avant sur la table

Non, elle n'a pas hésité ni rien, mais elle sait que je ne cherche pas à l'acheter et que je lui ai offert tout ça parce que je l'aime et surtout, parce qu'elle n'avait VRAIMENT plus rien! Tout a brulé je te signale! Alors si tu décides de la prendre comme ça, je te demanderai juste de te taire, car je l'aime!

Très bien, fais comme tu veux, mais si un jour elle te plaque pour un homme plus riche, je pourrai te dire que je te l'avais dit

Oui et le jour où elle et moi aurons de beaux enfants et que nous viendrons sur ta tombe, parfaitement heureux, je pourrai, moi aussi te dire "je te l'avais dit"!

Il regardait son père sur un air de défi alors que celui-ci haussa simplement les épaules.

De son côté, Hilda s'était vraiment pris d'affection pour Liliana qu'elle trouvait toute mignonne
Ca sent vraiment bon! Allez, nous allons rejoindre les hommes pour l'apéritif

Elle prit Liliana par la main et lorsqu'elles entrèrent, Hilda sentit la tension entre les deux hommes, mais elle ne fit rien remarquer, elle alla prendre le bras de son mari alors que Liliana prit celui d'Irvine

Vous êtes vraiment mignons tous les deux... en tout cas, allez, santé! La krityenne s'était pris une coupe de champagne pendant qu'Abel s'était resservi un scotch. Irvine avait plutôt pris une coupe de champagne aussi et avait servi Liliana et ils trinquèrent tous ensembles. Abel était toujours aussi souriant. Un noble tel que lui avait l'habitude d'être hypocrite après tout...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: Un luxe étrange.   Dim 14 Mar 2010 - 14:46

Citation :
Liliana

Liliana tremblait de peur et de stress. Ses "beaux parents" étaient arrivé, et elle était morte de trouille à l'idée de les rencontrer, aussi elle s'était planqué dans la cuisine pour surveillé le plat. La fenêtre était toujours ouverte, lui rappelant sa liberté. Elle aimait bien cette pièce finalement. Et puis Irvine l'appela et la prit par la main avec son sourire si doux que ses doutes s'envolèrent. Mais pas le trac. Elle sourit très timidement, cherchant presque à se cacher derrière lui.

Mais les deux parents lui offrirent un accueil chaleureux et ca, elle ne les en remerciera jamais assez. Sa mère était sublime, elle admirait ses antennes roses et se demandait de quel élément elle pouvais être.


Bonjour monsieur madame. Ravie de vous rencontrez également.Elle secoua la tête à la question du père.Non pas de condoléances, nous n'avions pas eu le temps de nous connaitre. Maintenant je sais juste qu'elles sont en paix. Puis elle laissa la mère d'Irvine la prendre dans ses bras. Merci beaucoup madame.

Puis la discutions prit un sujet qui la passionnait : La cuisine. Avec la mère d'Irvine elle partit dans la cuisine lui montrer ce qu'elle avait fait. Tout en profitant pour lui transmettre la recette. Liliana aimait partager ses conseils de cuisine et autre. Elle avait toujours une touche personnelle, et toute bonne cuisinière avait la sienne. Elle donnait toujours la recette avec sa touche personnelle, comme ca au moins. Chaque cuisinière était libre de suivre la recette ou non. Quand elles fut revenue de la cuisine, Liliana avait bien capter la tension entre les deux hommes.

A n'en pas douter et comme ca mère, elle avait entendu le bruit d'un verre poser brutalement sur la table. Mais elle n'en dit rien de plus et se contenta de s'assoir et de serrer amoureusement le bras d'Irvine. Elle rougit devant le compliment de la mère et se contenta de pousser du bout de son nez la tête d'Irvine. Elle se servit une coupe de champagne et puis elle trinqua avec tous. Elle suivait la bonne humeur de la mère.

Santé !

Le début de la soirée passa agréablement, tout le monde discutait de sujet divers et puis un "ding" se fit entendre. Elle reposa sa coupe vide et se leva d'un bond.

Le dîner et prêt ainsi que le dessert je pense ...

Un second "ding" retentit et Liliana sourit toute contente.

Ah super je n'ai pas perdue la main ! Bon je revient tout de suite, passer à table je vous prie. J'arrive avec le plat. Le temps de sortir le gâteau du four aussi.

Et puis comme une petite fusée elle passa dans la cuisine. Elle sortit en premier lieux le gâteau, qu'elle découpa de suite en deux. Et elle le laissa se refroidir et ferma les fenêtres en tuile. Pour éviter qu'un chat de vienne goûter pendant qu'ils mangeaient. Elle arrêta la cuisson du curry maison qui était parfait. Elle le disposa dans un plat en terre cuite, et puis elle fit mettre à tremper le plat de cuisson. Elle revient dans le salon avec le plat de curry. Elle espérait que tout soit assez bien elle se demandait si elle aurait du faire un peu plus de viande ou de crème. C'est assez anxieuse qu'elle posa le plat sur la table.

Et voila un curry "maison". J'espère que vous apprécierez. Donnez moi vos assiettes je vais vous servirs.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un luxe étrange.   Dim 14 Mar 2010 - 15:23

Citation :
P.N.J. Irvine Voldo, Abel et Hilda Voldo

La soirée se passait très bien, Abel se montrait charmant et poli alors qu'Hilda racontait ses expériences sur les villes qu'elle connaissait et où ils pourraient s'installer

Oh je pense que Capua Torim sera le meilleur choix, que ce soit pour toi Irvine ou pour Liliana! Là bas, ils ont un fantastique magasin d'art où ils vendent de la très bonne argile ou même du bronze pour les statues, et je crois que pour la peinture aussi ils sont prsque aussi bien fournis que Zaphias!

Aucune ville n'est aussi intéressante que Zaphias du point de vue des boutiques dit le père sur un ton légèrement froid, même s'il n'avait pas enlevé son sourire. Hilda leva les yeux au ciel oui oui! Mais de toute façon, au pire, si Irvine ne trouve pas ce qu'il lui faut, il pourra toujours aller à Zaphias! Ce n'est pas parce qu'ils vivraient à Capua Torim qu'il ne pourrait aller ailleurs! Il ne va pas devenir handicapé! Irvine pouffa de rire, il avait toujours aimé la façon dont sa mère s'y prenait pour rabaisser le caquet à son père. Ce dernier mangeait doucement son curry, il sentit que selon lui, il y avait trop de légumes encore, mais de toute façon, il n'aurait probablement jamais avoué apprécier un plat qui n'était pas préparé par son épouse... Hilda continuait à vanter les mérites de Capua Torim

C'est vrai que c'est un peu loin d'ici et Irvine va grandement me manquer, mais bon, il est temps un peu qu'il devienne un homme et vive sa vie à lui! Et j'adore Capua Torim, si vous ne voyez pas d'inconvénient à ce qu'une vielle femme comme moi vienne vous enquiquiner de temps en temps, je viendrai vous voir! et elle se mit à rire, et tout le monde suivit, même Abel.

Puis le gâteau arriva. Le patriarche eut un peu de mal à faire semblant d'aimer le gâteau, il devait probablement l'aimer réellement car il était tout bonnement délicieux


Ma chère, vous êtes vraiment un cordon bleu! OH! Je viens de penser, vous savez, à Capua Torim, ils viennent d'ouvrir une boulangerie pâtisserie, et il me semble qu'ils cherchent quelqu'un pour gérer la pâtisserie? Pour le moment, ils se contentent de faire de simples gâteaux de base, ils n'ont pas encore trouvé de personne compétente pour faire de vrais chefs d'oeuvres! Avec votre talent et votre joli minois, je suis sure que vous seriez rapidement embauchée!elle avait joint les mains sur sa poitrine en tapotant doucement d'excitation. Irvine était profondément reconnaissant envers sa mère, elle était peut être un peu trop maman poule à vouloir absolument les aider pour tout, mais elle les soutiendrait toujours, contrairement à son père...

Il hocha la tête et se tourna vers Liliana


C'est vrai que ce gâteau est très bon Lili! il rougit un peu... il espérait qu'elle n'avait rien contre ce diminutif he hum... euh, donc je disais, ce serait pas mal en effet de se renseigner sur Capua Torim! Nous louerions une chambre à l'auberge en attendant de voir si la ville te plait, et si tout va bien, nous nous y installerons!

Vous pourriez rencontrer des tas de gens sympas! En plus, le boulanger en lui-même est adorable! Une fois, j'y suis allée, et un drôle d'oiseau vert avec un bec en forme de trompette est venu commander! C'était drôle à voir, il gratouillait le sol et selon la façon dont il s'y prenait, le boulanger savait exactement ce qu'il voulait! Et il avait une petite bourse avec lui pour payer, et selon le contenu, le marchand de fruits et de légumes d'à côté lui donnait un petit quelque chose! Vraiment adorable! Hilda monopolisait un peu la conversation, mais de toute façon, son mari n'avait jamais été très loquace et Irvine aimait bien l'entendre raconter ses petites anecdotes alors il ne l'interrompait pas

Enfin, je parle, je parle, vous verrez bien hein? Après tout, à votre âge, il faut un peu découvrir le monde par soi même! En tout cas, vous êtes vraiment mignons tous les deux!

Oh... ça vous ennuie si je fume?


Irvine regarda Liliana, mais de toute façon, il avait toujours autorisé sa mère à fumer dans la maison, c'était une mauvaise manie que son père lui avait enseigné, mais bon, elle au moins fabriquait ses propres cigarettes ce qui faisait qu'elles sentaient très bon, contrairement à la pipe de son père qui empestait, lui devait sortir s'il voulait fumer.

Hilda alla fouiller dans son sac, mit la cigarette à la bouche et claqua des doigts, une petite flamme sortit de son pouce et l'alluma, révélant ainsi l'élément de la krityenne. Elle s'installa à table et prit soin de souffler sa fumée derrière elle, tout de même. Une bonne odeur de fruits des bois se faisait sentir


Ah? Parfumées à la fraise celle là?

Fraise et groseille précisément! Je fabrique toujours mes cigarettes chère Liliana, comme ça, je sais exactement ce qu'il y a dedans et les doses qui me conviennent!

Abel soupira et se leva poliment. Il alla prendre sa pipe dans le sac de son épouse et sortit pour la fumer. Irvine sourit doucement et regarda Liliana puis sa mère


Je peux la gouter celle là? Je ne crois pas que tu me l'ai faite essayer... sa mère lui tendit la cigarette et Irvine en prit une bouffée, puis recracha doucement la fumée derrière lui pour ne pas gêner Liliana

Ah oui, en effet, pas mauvaise!

Tu veux gouter? Ne t'inquiéte pas, je ne mets aucun produit de dépendance dedans, tu ne t'y mettras pas avec celle là... lui dit-elle avec beaucoup de douceur en lui tendant la petite tige blanche
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: Un luxe étrange.   Dim 14 Mar 2010 - 16:10

Citation :
Liliana

Le trac de Liliana était partit très vite. Sa mère avait le don de mettre tout le monde à l'aise avec son caractère si vivant. Cela lui faisait beaucoup de bien, aussi elle répondit qu'au coup par coup au question de la mère. Le pauvre père ne semblait pas vraiment avoir envie de discuter et se montrait parfois froid. Un véritable noble de Zaphias.

Zaphias est une ville magnifique et son marché et à faire au moins une fois dans sa vie. C'est vrai qu'il y ai très bien achalandé et à mon dernier souvenir, c'est la ville qui compte le plus de boutique de tout Tercas Lumineis. Enfin, il me semble que c'est la plus grande aussi.

Liliana se retient de rire, le pauvre s'était fait bien rabattre le caquet, mais il fallait dire aussi qu'il le cherchait un peu. Zaphias était un peu trop peuplé de noble au goût de Liliana, mais elle s'abstient de faire cette remarque là également.

Oh mais non ce sera avec plaisir que nous vous verrons ! Je serai ravie de vous revoir.

Elle était partie un instant faire le gâteau. Et puis lorsqu'elle revient elle vit que son gâteau avait fait plaisir à tout le monde. Elle en fut soulagé. Puis l'idée de la boulangerie pointa le bout de son nez. Elle en réfléchit en silence. Oui elle aimait bien cuisiné, mais est ce qu'elle supporterai de travaillé normalement ? Et que dire de sa longue absence de travail ? Elle ne pouvais pas dire qu'elle était une ... Enfin elle chassa cette pensée d'un froncement de sourcil et retourna à la conversation. Elle sourit simplement en caressant la main d'Irvine.

Oui je pense que je vais adorer cette ville. Enfin tant que je suis avec toi mon cœur, tout me vas tu sais ? Et pourquoi pas pour la boulangerie, surtout si ils cherchent quelqu'un, je verrai bien si je peut me faire embaucher.

Nous procèderons par étape, mais je pense quand même aimé cette ville. Au pire il me restera toujours les boutiques de vêtements.


Elle sourit doucement et laissa Hilda fumée. L'odeur n'était pas désagréable et elle avait admirer sa façon d'allumer ses cigarettes. Et en plus elle les faisait elle même. Quel talent ! Elle l'admirait beaucoup ce petit bout de femme qui était si plein de vie et qui malgré tout semblait se faire une raison au départ de son fils. Enfin ils n'allaient pas partir maintenant. Ils leurs faudrait un peu de temps surement. Elle fit un peu la moue dubitative devant la tige blanche et puis elle la prit.

Surtout par curiosité, elle n'avait jamais fumée, elle n'aimait pas trop boire d'alcool, juste quelque verre de temps en temps. Elle tira sur la cigarette une agréable fumée remplie sa bouche puis sa gorge. Le délicieux goût de la fraise et de la groseille se faisait sentir. Elle ferma les yeux et puis souffla la fumée doucement elle la rendit à la mère.


Vraiment très bonne ! Merci.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un luxe étrange.   Dim 14 Mar 2010 - 16:39

Citation :
P.N.J. Irvine Voldo, Abel et Hilda Voldo

Hilda reprit doucement sa cigarette et la termina tranquillement. Alors qu'ils continuaient de discuter de tout et de rien, Abel finit par revenir, une légère odeur de tabac brûlé sur ses vêtements se faisait sentir, mais il n'en semblait pas gêné, contrairement à Hilda qui secoua vivement la main pour lui faire comprendre qu'il sentait mauvais

Quand vas-tu te décider à fumer le tabac que je fais plutôt que cette horreur?

Le jour où tu seras capable de vendre ton tabac au prix auquel je paie le mien ma chère!

Tss, tu te fais surtout arnaquer avec cette cochonnerie! Et tu te dis commercial en prime? Irvine pouffa de rire alors que son père levait simplement les yeux au ciel sans relever. Hilda secouait simplement la tête et ils continuèrent de discuter. Irvine avait servi un café décaféiné pour tous ceux qui en voulaient et ils passèrent au salon pour s'installer tranquillement dans les fauteuils. Sa mère réfléchissait à ce qu'elle allait faire une fois Irvine parti, après tout, elle l'aidait dans son travail, mais s'il partait à Capua Torim, il lui faudrait bien trouver autre chose à faire

J'aimerais me lancer dans la décoration d'intérieur... il parait que je suis douée pour marier les éléments entre eux dans une maison et créer une certaine harmonie

Il parait, il parait... c'est pas parce que deux personnes l'ont dit que ça fait une idée générale

Et c'est pas parce qu'on se dit "commercial" qu'on a le sens de la diplomatie et de la sociabilité!et vlan! Encore un round pour la matriarche! Elle savait y faire, pas de toute!

Finalement, il se faisait tard et ils partirent en s'inclinant poliment. Hilda s'excusa pour le caractère de son mari, et prit une nouvelle fois Liliana dans ses bras
J'ai vraiment été ravie de te connaître Liliana! Si tu as besoin de quoi que ce soit, notre maison est à peine deux ruelles plus loin! Tu ne peux pas la manquer, c'est celle qui a un immense arbre tout blanc dans le jardin! Tu peux venir me voir quand tu veux, si tu veux des conseils en cuisine, même si je doute que tu en aies besoin, ou en couture ou autre!

Abel prit doucement les mains de Liliana à son tour J'ai été charmé de vous rencontrer également. Pardonnez moi si je n'ai pas été très loquace durant la soirée, cela n'a rien à voir avec vous, je n'ai juste pas beaucoup l'habitude de discuter...

C'est vrai qu'un commercial ne parle jamais beaucoup... reprit son épouse avec un ton d'ironie. Ils partirent alors bras dessus, bras dessous, Hilda pinça légèrement les fesses de son époux en partant pour le "punir" de son mauvais comportement...

Irvine pouffa de rire à nouveau et ferma la porte pour serrer doucement Liliana contre lui


Bon... ce n'était pas si terrible que ça n'est-ce pas? En tout cas, ma mère t'adore! il lui fit un large sourire avant de l'embrasser passionnément... et de la soulever telle une princesse et la conduire à la chambre... encore une nuit mouvementée à l'horizon...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
YsyhtehaMessages : 2876
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : Toujours en vadrouille.
avatar

Personnage
Elément: Eau
Arme: Fouet liane en diverse pierre rare.
Classe:
MessageSujet: Re: Un luxe étrange.   Dim 14 Mar 2010 - 17:06

Citation :
Liliana

Liliana pouffa de rire devant le petit duel entre ses parents, même si ils se chamaillaient cela se voyait qu'ils s'aimaient beaucoup tout les deux. Elle regrettait cependant qu'Irvine soit moins proche de son père qu'avec sa mère. Enfin il avait surement ses raisons et elle n'en dit rien. La soirée fut très agréable et puis ils prirent congés. Liliana prit plus plaisir à avoir Hilda dans ses bras une seconde fois. Elle était très rassuré désormais.

Je serai ravie de vous rendre vite. Ne vous inquiété pas ont ne part pas tout de suite. Nous allons prendre notre temps. Je crois que j'ai besoin encore de cours de cuisine vous savez je ne réussi pas toujours tout.

Elle lui sourit doucement avant de serrer les mains d"Abel.

Ne vous inquiétez pas. Je comprend tout à fait. J'ai été aussi ravie de vous rencontrez. Nous nous reverrons bientôt je pense.

Puis une fois les parents partit elle put se laisser allez à l'embrasser passionnément. Il la souleva telle une princesse et à ses yeux passionné elle comprit que la nuit allait être mouvementé.

Je t'aime Irvine ... Je t'aime ...

Après une nuit de passion, ils s'endormirent tout les deux lové l'un contre l'autre. C'était si bon de se sentir aimé de la sorte et de s'endormir dans les bras de quelqu'un que l'on aime. Oui ... Liliana était heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un luxe étrange.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un luxe étrange.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Approvisionnement en denrées de luxe
» [1500pts]-Liste que je trouve étrange...
» 21-04-2011 - Activation des points de luxe, apparition des cartes de consommation
» Luxe, Calme et Volupté
» Une Stèle Étrange... [PV Gozen. -Annexe aventure-]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Aurnion-