AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 Un peu de solitude...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Un peu de solitude...   Jeu 14 Juin 2012 - 15:17

PNJ Yang
Cela faisait maintenant plusieurs que jours, voire même plusieurs semaines en réalité que Swift avait repris la griffe de Léviathan, et jamais elle ne s'était portée aussi bien. Les affaires marchaient bien, l'équipe était plutôt soudée ou du moins, complémentaire. Les jumelles Windwaker étaient plus spéciales, elles avaient tendance à faire cavalier seul, mais si la guilde avait besoin d'elles, elles accouraient toujours.

Aujourd'hui était un jour de repos, Yin avait décidé de s'amuser un peu et avait donc suivi les jumelles pour une escapade «amusante» dont elles avaient le secret. Yang suspectait sa sœur d'être attirée par Zhen, mais elle n'avait jamais osé lui poser la question. De son côté, elle avait eu besoin d'être un peu seule. Depuis que Ryu et sa sœur les avaient rejoints, elle n'avait pas soufflé une minute, se plongeant à corps perdu dans le travail, rangeant, classant les missions, travaillant avec les yeux rouges pour rebâtir le manoir afin de le rendre aussi beau qu'autrefois, si ce n'est plus encore. Et elle avait toujours pris soin d'éviter de croiser Ryu depuis la dernière bataille. Elle lui avait avoué le connaître autrefois, mais lui se souvenait d'une époque encore plus lointaine qu'elle avait oubliée. Aussi, morte de honte, elle l'avait fuit. Elle lui en avait voulu d'avoir oublié le jour où il lui avait sauvé la vie, alors qu'elle-même ne se souvenait même pas qu'il l'avait rencontrée avec Denver quand elle était petite. Oui, elle avait honte.

Aussi elle avait voulu profiter de cette journée de libre pour partir, elle n'avait dit à personne où elle allait, pas même à sa sœur. La jeune femme était alors venue aux Collines d'Ehmead, pour se poster tout en haut, assise tout au bord de la falaise, les jambes dans le vide. Elle se sentait seule, mais finalement c'était peut être ce qu'elle voulait? Quoi qu'il y avait tout de même du passage dans les environs, et peut être que quelqu'un aurait eu la même idée qu'elle. Soupirant, elle ramena une mèche de ses cheveux blancs derrière son oreille, le regard un peu triste tout en observant la beauté de la mer. Il était encore tôt, le ciel avait encore de légères teintes rosées bien qu'elle ne pouvait voir le soleil qui était derrière elle... aussi l'ombre de la falaise se découpait nettement sur l'océan, et on pouvait même percevoir sa petite silhouette avec ses couettes!

Elle portait son habituelle robe blanche et noire, mais pour le moment, elle ne voulait que se vider la tête, rien de plus
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
LékaosLieutenant
Messages : 380
Date d'inscription : 26/09/2009
Age : 24
Localisation : N'importe où, pourvu qu'il n'y ait personne qui me fasse ch***...
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres
Arme: Dral'Nogul (Epée longue)
Classe: Guerrier
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Jeu 14 Juin 2012 - 18:27

PNJ Haruka

Spoiler:
 

Les clochettes que la demoiselle arborait dans ses nattes tintèrent légèrement tandis qu’elle empruntait l’un des sentiers de la colline d’Ehmead, le vent ayant commencé à se lever en ce début de matinée flamboyant.

L’adolescente revenait d’une de ses chasses s’étant déroulée la veille sur Tolbyccia et les congés qui lui avaient été accordés s’étaient terminés sur cette journée qui lui avait finalement rapporté une coquette somme. Comme à son habitude, elle en avait gardé une partie seulement pour son usage personnel, le reste ayant été distribué à l’orphelinat de Capua Torim, où elle avait passé une partie de son enfance agitée. Bien sûr, les quelques rares personnes se souvenant encore d’elle n’appréciait guère d’avoir revu cette jeune fille à la personnalité bien trempée, mais elle n’en avait plus grand-chose à faire, estimant qu’il n’était plus nécessaire de se soucier du passé.


« Ah là là ! J’aurais dû passer un peu moins de temps à travailler… Je sens que les cours vont encore achever ce que mon manque de sommeil a débuter. » lâcha-t-elle dans un bâillement.

Elle avait beau se plaindre, c’était elle qui avait décidé de partager sa vie entre ses études et son travail de chasseuse de primes. Elle se dit qu’il faudrait un jour choisir entre continuer à jouer les mercenaires et finir convenablement sa scolarité.

Pour le moment, la jeune femme pressa un peu le pas, sa jupe à carreaux rouges et noirs de son uniforme d’étudiant de l’académie d’Halure ondulant sous l’effet du vent et de sa course.

En observant un peu le paysage rougeoyant sous l’effet de l’éclairage naturel, elle se dit que ce serait le genre de scène idéal à peindre pour un de ses tableaux. Elle hésita même à s’arrêter pour observer un peu plus la beauté qui se dégageait de l’endroit, mais renonça assez rapidement, étant déjà suffisamment en retard.
Enfin, probablement pas assez en retard selon elle pour s’être imposé un détour aussi grand.


« Il faudrait peut-être que je demande à ajuster mes horaires aux professeurs... Enfin, j’imagine que même si c’est moi qui me charge de payer, j’imagine qu’il ne me laisseront pas faire ce que je veux de ce côté-là… » vint-elle soupirer en continuant son chemin, arrivant bientôt en vue des falaises surplombant l’océan.

Trop occupée à ruminer ses pensées, elle ne s’attarda pas pour observer la mer, jetant simplement un rapide coup d’œil qui ne lui permit pas de remarquer la présence de Yang, avant de commencer à emprunter la piste descendant la colline.

Contre toute attente, l’endroit qui était plutôt calme en temps normal à cette heure de la journée, était devenu bien plus animé. En effet, une meute de jeunes Gattusos s’était rassemblée dans une clairière en bas du sentier qu’avait descendu Haruka. Les canidés difformes avait l’écume aux lèvres et s’était déjà repaient d’une dizaine de Pépieurs, les cadavres des oiseaux maintenant éparpillés à terre. Les prédateurs eurent tôt fait de remarquer la présence de la jeune femme qui venait d’arriver et à peine eut-elle levé la tête en entendant les grognements alentours qu’ils vinrent se jeter sur elle en hurlant.


« Pas si vite ! s’écria-t-elle en venant frapper le premier assaillant du tranchant de la main, la puissance du coup venant mettre K.O le jeune Gattuso. Est-ce que ce sont des manières, franchement ? » vint-elle ensuite ajouter en faisant face à la troupe de monstres qui s’était momentanément immobilisée.

La jeune femme observa rapidement autour d’elle, voyant rappliqué d’autres créatures des divers surplombs. Elle savait qu’avec les récents évènements déclenchés par le mage Ségonar, les monstres avaient recommencé à attaquer fréquemment les humains et les krytiens voyageant dans les zones à risques. Mais elle n’imaginait pas qu’Ehmead avait été sujette à un tel affolement de la part des Gattusos.

Un autre groupe de canidés monstrueux vint se jeter sur elle, qu’elle expédia sur le côté d’un magistral coup de pied retourné.


« Vous voulez vraiment jouer à ça ? Je n’ai pas de temps à perdre avec vous, vous savez ! » lança-t-elle en esquivant un autre assaut d’une partie de la meute, avant de partir en direction d’un bosquet non loin.

Elle n’eut cependant pas l’occasion de faire un pas de plus, deux monstres supplémentaires surgissant d’entre les arbres, l’obligeant à repartir en effectuant un saut périlleux vers l’arrière.

« Non mais sans blagues, qu’est-ce qu’il m’a pris de prendre cette route ?! »
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Ven 15 Juin 2012 - 16:32

PNJ Yang
Si Haruka n'avait pas vu Yang en passant, la guildienne en tant que voleuse l'avait entendu passer, mais elle ne s'en souciait pas. Elle voulait être seule non? N'était-ce pas pour cela qu'elle avait fuit le manoir? Fuit sa sœur? Fuit tous les autres? Certes, elle savait bien qu'il n'y avait pas beaucoup d'endroits pour être vraiment seule à présent dans ce monde, les voyageurs possédaient de plus en plus souvent des montures ailées maintenant que les élevages étaient bien lancés. Elle aurait pu aller sur la plate forme de Zaude, mais même celle-ci était devenue dangereuse à présent.

Soupirant doucement, le menton appuyé sur ses bras alors que ses jambes étaient repliées contre sa poitrine, elle finit par entendre des grondements, des aboiements et aussi une femme qui râlait. Se tournant un peu, elle se disait que ce n'était pas son problème, mais elle crut reconnaître les cris affamés de jeunes gattusos. Depuis quelques temps, il y avait moins de chasseurs, surement à cause de cette brigade impériale qui protégeait les forêts, et les bébés gattusos avaient un peu proliféré ces derniers temps. C'est pourquoi Yang était venue avec un stock de fioles sacrées, mais ça ne semblait pas être le cas de la jeune femme qui venait de passer.

Soupirant doucement, elle ne dégaina même pas son arbalète dans son dos, elle se contenta de fouiller dans son sac et de rejoindre la jeune femme, descendant prudemment la pente qui menait à la petite clairière, elle finit par la retrouver aux prises effectivement avec plusieurs créatures sur le point de faire d'elle son repas.

Levant les yeux au ciel, la jeune femme aux cheveux blancs dégaina enfin son arbalète et la lança juste au-dessus de la guerrière qui semblait plus agacée qu'effrayée par la situation, puis lorsque la fiole fut bien au-dessus d'elle, Yang utilisa son arbalète pour décocher un carreau qui vint briser la fiole et répandre son contenu sur la zone. Évidemment, la jeune femme fut trempée, mais rapidement les gattusos se calmèrent et se mirent à décamper.

Marchant doucement, elle replia son arme et s'approcha de la jeune femme, l'air plutôt blasé
«Quelle idée de se balader dans ces falaises sans fioles sacrées!» dit-elle sur un ton presque triste. Nulle arrogance dans sa voix, ce n'était pas son genre. Juste qu'elle espérait que l'inconnue se portait bien, rien de plus. Elle pourrait alors la laisser partir et retourner sur son perchoir tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
LékaosLieutenant
Messages : 380
Date d'inscription : 26/09/2009
Age : 24
Localisation : N'importe où, pourvu qu'il n'y ait personne qui me fasse ch***...
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres
Arme: Dral'Nogul (Epée longue)
Classe: Guerrier
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Dim 24 Juin 2012 - 13:58

L'adolescente aux longues nattes rousses se redressa en sentant le contenu de la fiole sacrée se déverser sur la zone, toute l'agressivité des jeunes Gattusos s'évaporant en quelques instants, la clairière se vidant petit à petit jusqu'à ce qu'il ne reste plus que Yang et Haruka, les cadavres des Pépieurs aillant eu le temps de se changer en particules d'aer durant l'affrontement.

L'étudiante se retourna alors vers la jeune femme aux cheveux blancs en arborant un sourire gêné et déclara :

« Désolée de n’avoir pas pensé à quelque chose d’aussi évident. Mais comme ça faisait longtemps que je n’avais plus emprunté cette piste, je n’imaginais pas qu’il pourrait y avoir une telle affluence de la part ces bêtes-là. Dans tous les cas, je me dois de te remercier. Enfin, je suis sûre que j’aurais pu me charger d’eux toute seule, mais merci quand même. »

Ce n’était certainement pas de la prétention qui avait motivé la réflexion de la jeune femme, car les jeunes prédateurs avaient beau avoir été en surnombre, ça ne l’aurait pas empêché de les éliminer. Il aurait suffit qu’elle transfert sa lame et le tour aurait été joué, sa vitesse lorsqu’elle se lance dans la mêlée étant pratiquement inégalable. Mais il fallait avouer que l’intervention de l’arbalétrière lui avait évité une perte de temps considérable, qui n’aurait fait qu’aggraver davantage son retard.

Haruka observa quelques instants son interlocutrice tandis qu’elle rangeait l’arbalète qu’elle avait sortie auparavant et se rendit compte qu’il s’agissait d’une figure familière. Tout du moins, elle reconnu l’allure et le style de vêtements qu’elle avait côtoyé le peu temps qu’elle avait passé à Capua Torim. Cela devait maintenant dater d’un peu plus d’une dizaine d’année et donc, il n’y avait guère que cette chevelure en couette blanche qui lui disait quelque chose. Elle n’avait aucun nom concret en tête et préféra embrayer rapidement.


« Bon, eh bien… Désolée du dérangement, je ne vais pas t’embêter plus longuement. Je doute qu’on se revoie un jour, mais je te dis quand même à bientôt. » déclara-t-elle en adressant un dernier signe de la main à Yang avant de partir.

L’effet de la fiole n’allait pas se dissiper de si tôt, aussi Haruka s’empressa de couper à travers les fourrées pour rejoindre la route principale, ne craignant désormais plus d’être attaquée par surprise. Elle se dit qu’avec un peu de chance, elle arriverait à l’académie sans que personne ne remarque sa courte absence.


Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Dim 24 Juin 2012 - 14:10

PNJ Yang
La jeune femme aux cheveux blancs n'était pas du genre très aimable au premier abord, cependant elle observa quelques secondes cette jeune fille sans se douter qu'elle aurait pu la croiser quelque part. Lorsqu'elles étaient petites, avec Yin et qu'elles vivaient à l'orphelinat, elles aimaient se rendre à la plage et se baigner avec les autres enfants. Elles ne passaient déjà pas inaperçues, elle avec un maillot de bain blanc alors que Yin portait toujours un petit bikini à froufrous noir. Ces couleurs avaient toujours dominé chez elle, marquant leur différence à elles qui étaient jumelles sans l'être.

La jeune femme s'excusa cependant de ne pas avoir pensé à prendre une fiole sacrée avec elle, ignorant que cet endroit était devenu aussi dangereux et qu'elle pouvait se retrouver dans une telle situation. La guildienne hocha la tête de gauche à droite
«La route est accessible depuis longtemps à présent, et beaucoup plus sûre. Il aurait été préférable de suivre ce chemin plutôt que de passer par les falaises, d'une part, cela aurait été bien plus rapide, et nettement moins dangereux.»

Autrement dit, elle ne comprenait pas trop ce que cette fille faisait là. Si elle était pressée, pourquoi avoir fait un détour par les falaises? En tout cas au moins, elle était polie et s'excusait tout de même, aussi Yang hocha juste de la tête pour lui signifier que ce n'était rien «La fiole devrait vous protéger encore une dizaine de minutes. Faites attention une fois en plaine!»

On voyait encore les volutes de lumière s'échapper du corps de son interlocutrice, celle-ci possédait une énorme épée aux reflets d'argent et elle ne doutait pas effectivement qu'elle aurait très bien pu s'en sortir toute seule avec une arme pareille. De son côté, elle retourna vers la falaise après l'avoir saluée, au moins là haut, les monstres ne venaient pas. Elle s'était toujours dit que c'était l'apatheia d'Elucifur qui devait éloigner les monstres, mais lorsque le groupe Brave Vesperia a vaincu l'Adephagos, cet apatheia était devenu un esprit, aussi il n'était plus là pour veiller sur les lieux. Aussi elle ignorait pourquoi cet endroit faisait toujours fuir les créatures sauvages aujourd'hui. Peut-être la tombe que Duke avait fait? Peut être que cette tombe avait quelque chose qui pouvait justement les faire fuir?

Cela n'avait pas d'importance. Yang vint s'assoir à nouveau, elle était de nouveau seule.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Dim 24 Juin 2012 - 16:52

Le vent soufflait doucement au travers des branches en haut de le colline d'Ehmead, et l'on pouvait donc entendre le bruissement des feuilles tout autour. Par moment, le souffle se calmait, et ce bruit était donc bien moins perceptible, ne restant alors que le bruit des vagues qui se fracaissaient au loin. Mais des fois, il se faisait plus fort, et la cacophonie rendait l'ambiance apaisante et agréable. Néanmoins, l'on pouvait également entendre le bruit des buissons qui s'agitaient, et cette fois-ci un peu trop. Cela pouvait très bien être un monstre, mais…
« Hola ! Hey, arrête ! » Un jeune homme sentant l'alcool à plusieurs mètres sortaient alors d'un buisson, un jeune Gattuso plus petit que les autres actuellement en train de lui mordre le postérieur. Et visiblement celui-ci était bien accroché. L'individu courrait donc un peu partout, quand bien même cela était totalement futile vu que ce n'était pas ce qui allait faire démordre le petit monstre de sa proie. Alors qu'il continuait de gémir face à cette douloureuse morsure, il se rapprochait du bord de la falaise, là où se trouvait la tombe de l'ancien Roi Entelexeia. A cet instant, la petite bête fini par lâcher prise, sans doute car elle manquait de puissance dans la mâchoire, mais cela ne l'emêchait pas de continuer à courir derrière l'ivrogne. Il sprintait donc sans s'arrêter, jusqu'à finalement arriver à la limite de la terre, dérapant presque sur l'herbe sous ses pieds, observant ainsi le vide alors qu'il commençait à perdre l'équilibre. Et derrière lui, le petit monstre continuait toujours de se rapprocher, sautant à nouveau pour essayer de reprendre la dégustation de son festin.

Mais le poids de son corps l'emmenait alors vers l'avant, et la terre s'éffritait sous ses pieds, aussi il commença donc à chuter dans le vide, se rattrapant alors in extemis à une racine qui devait être là depuis longtemps… mais le jeune Gattuso commençait lui aussi à tomber dans le vide à cause de cette esquive involontaire, aussi, de sa seule main libre, l'alcoolique le rattrapa par la peau du cou, jusqu'à ce qu'il se dise qu'il était totalement idiot de porter secour à celui qui était responsable de sa situation… mais il n'avait pas le cœur à laisser périr un monstre aussi jeune soit-il. Il le lança donc par dessus sa tête afin qu'il soit de nouveau sur la terre ferme, puis il utilisa son agilité pour grimper de nouveau, s'écorchant au passage les mains, même si elles n'étaient déjà pas en très bon état à cause du travail qu'il venait d'effectuer. Il avait dû aller dans l'auberge de Halure pour récupérer quelques informations au sujet d'une arme qui serait semble t-il capable de changer démesurément la puissance de guerre des Guildes, mais en fin de compte cela n'était qu'une information sans valeur, une simple rumeur infondée et cela c'était résolu par une dispute assez corcée. Ses mains étaient donc un peu coupée par le verre puisqu'il avait fracassé une choppe sur le crâne de quelqu'un, mais il avait l'habitude…

De nouveau pieds à terre, il soupira longuement avant de regarder le monstre qui était responsable de son malheur.

« Tu m'en donnes du fil à retordre toi ! » Mais à cet instant l'animal commencer de nouveau à gronder. « Mais tu vas pas recommencer ! Nan ! » Et c'est alors qu'il se remettait à courir, remarquant à cet instant la présence de la jeune fille avec qui il avait quelques souvenirs lointains… Il ralentissait donc le pas pour ne pas l'effrayer, même si elle avait très certainement entendue tout le boucan qu'il devait faire, et la bestiole s'accrochait donc à sa cheville, bien qu'elle n'attrapait que le tissu de son pantalon. Il continuait donc d'avancer, n'y faisant même plus attention, comme s'il était totalement accaparé par la demoiselle. Et une fois à porté, il s'inclina légèrement. « Quel hasard de te trouver ici, Yang. » Car c'était vrai que c'était bien le dernier endroit où il s'attendait à la croiser, déjà qu'il n'arrivait pas à la voir souvent au manoir… Mais au moins, c'était l'occasion de discuter un peu.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Dim 24 Juin 2012 - 17:05

PNJ Yang
Depuis quand cet endroit était-il aussi fréquenté? Poussant un soupir d'exaspération en entendant une voix plutôt familière, la guildienne s'était tournée vers la source de ce boucan... les gens n'empruntaient donc jamais la route? Pourquoi passer par ce chemin escarpé grouillant de monstre quand un passage totalement sécurisé leur permettait de gagner soit Halure soit Capua Nor? Elle vit alors Ryu lui passer presque sous le nez pour aller se jeter dans le vide! Elle écarquilla les yeux et se pencha en avant pour voir qu'il était bien accroché et elle soupira de soulagement avant de le voir rattraper un jeune gattuso qui avait eut le cran de le suivre jusqu'ici.

Finalement, ses théories comme quoi les monstres ne pouvaient pas venir ici étaient fausses, ou alors celui-ci avait vraiment très faim. Elle le vit voler par-dessus bord, se redressant souplement comme beaucoup de créatures de son espèce pour chercher une nouvelle fois à se délecter du guildien. Comment pouvait-il avoir envie de le bouffer alors qu'il empestait l'alcool à trois cent mètres? Une nouvelle fois, Yang soupira et leva les yeux au ciel avant de s'appuyer de nouveau, croisant les jambes pour poser son coude sur son genou et ainsi laisser reposer son menton dans le creux de sa main.

Ryu finit par se rendre compte de sa présence, d'un autre côté, cet endroit n'était pas immense et vu qu'elle était elle aussi au bord, il aurait été difficile qu'elle passe inaperçue - quoi que l'autre fille l'avait ignorée non? Il s'approcha d'elle pour la saluer, mais le gattuso était encore accroché à sa cheville. Elle soupira et se leva pour s'approcher de lui. Elle baignait encore de la fiole sacrée qui calma rapidement la bête, et lorsqu'elle fut à proximité, trop près peut être à son goût de Ryu, il finit par lâcher prise, comme le chien qui venait de recevoir un ordre. Puis il dut sentir ce qui faisait fuir d'ordinaire les monstres et il finit par repartir en sens inverse pour retourner vers sa meute et surement se trouver une proie plus facile.

Elle détourna le regard, sans même avoir répondu à Ryu par rapport à sa question
«Il faut croire que personne ne pense à prendre des fioles sacrées quand ils doivent s'engouffrer dans des endroits grouillant de monstres.» puis elle se tourna pour le regarder de haut en bas, s'arrêtant momentanément sur sa cheville «Ça va? Tu as besoin de soin?»

Le connaissant, il dirait non. La situation aurait pu être amusante, mais au fond d'elle, elle n'était pas vraiment ravie de le voir ici. Après tout, n'était-elle pas venue ici pour le fuir justement? «Qu'est-ce que tu fais là?» sa voix était cependant douce, dénuée de reproche. Elle ne voulait pas non plus qu'il croit qu'il la dérangeait - même si c'était un peu le cas - et puis, pour la bonne entente de la guilde, il était préférable qu'elle soit aimable avec lui. N'était-ce pas elle qui avait plus ou moins soutenu son entrée dans la Griffe de Leviathan? Une part d'elle le regrettait à présent, une part d'elle qui avait honte en fait. Mais elle revint simplement s'assoir là où elle était juste avant sans dire un mot de plus, fixant l'océan qui avait le don de l'apaiser un peu.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Dim 24 Juin 2012 - 19:13

Le jeune Gattuso avait finalement fini par le lâcher, mais à cet instant il ne s'en était pas vraiment rendu compte, ne pouvant qu'observer la jeune fille sans être réellement capable de percevoir son environnement. Il devait même avoir l'air un peu idiot à cet instant, enfin, peut-être pas plus que d'habitude. A ce moment là elle lui faisait remarquer qu'il aurait dû avoir une fiole sacrée sur lui mais… il y avait quelques petites anecdotes amusantes à ce sujet. Tout d'abord, pour un espion comme lui il n'avait jamais trouvé cela très discret pour la simple et bonne raison que s'il n'y avait pas de monstres, cela voulait forcément dire qu'il y avait quelqu'un dans la zone. Mais par mesure de sécurité, au cas où un jour il devait rentrer d'une mission complétement blessé et qu'il ne pouvait pas se permettre de perdre du temps avec les créatures environnante, il en avait toujours une sur lui. Du moins, théoriquement, puisque pendant son altercation au bar, juste un peu avant que cela ne commence, il avait ingurgité le contenu de la fiole sans faire exprès pour finalement tout recracher à la figure du client tellement cela était immonde. C'était donc pour cette raison que la lutte avait commencée… Il avait donc simplement détourné le regard, préférant taire ce genre d'événement pour ne pas passer pour un bras cassé ou même pour ne pas que l'on se moque de lui.

Elle lui avait alors demandé s'il allait bien, et il avait simplement hoché la tête de bas en haut. Ce n'était que quelques écorchures, rien d'alarmant. Il serait vite remit, et puis il avait l'habitude. Il y avait juste la blessure sur son postérieur qui était un peu plus douloureuse… mais il ne pouvait pas demander à Yang de soigner ça ! Et il ne pouvait pas non plus le faire lui même dans la mesure où il était un peu difficile de cibler la zone de soin… Au pire, il demanderait à l'une des jumelles Krytiennes, elles se feraient probablement une joie de s'en occuper. En attendant, il restait donc debout, jusqu'à ce qu'elle poursuivre en lui demandant ce qu'il faisait là. Il leva quelques secondes les yeux au ciel, semblant réfléchir.

« Euh… J'étais à Halure. Pour une mission. » Il semblait un peu évasif, comme s'il avait du mal à se remémorer d'où il venait. Jusqu'à a avoir un semblant d'éclair de génie. « Ah ! Il y avait des rumeurs sur une arme soit disant destructrice, donc je suis allé enquêter. Mais malheureusement ce n'était que du flan… » Et à l'évocation de nourriture, il pouvait sentir son ventre vibrer. C'est vrai qu'il n'avait fait que boire sans s'alimenter, il n'avait pas emporté suffisamment d'argent pour pouvoir s'offrir les deux. Mais il essayait d'en faire abstraction, puisqu'à lui demander ce qu'il faisait ici, il était parfaitement naturel qu'il lui retourne la question. « Et toi ? Tu as quelque chose à faire dans la région ? »
Il espérait simplement qu'elle n'allait pas éviter sa question, même s'il risquait un peu d'avoir oublié la réponse d'ici cinq minutes, mais au moins serait-il rassuré, bien qu'il ne saurait pas pourquoi.

Il sortit ensuite un chiffon de sa poche, celui-ci étant étonnament propre, sans tâche de sang ou même de poussière. Il s'essuya doucement les mains qui étaient couvertes d'hémoglobine, avant d'ensuite l'enrouler autour de la main qui était la plus écorchée. Il y avait quelque chose qu'il devait lui dire depuis cette bataille contre les Ailes Pourpres le jour de son intégration, lui avouer que les souvenirs lui étaient revenus, qu'il se souvenait de l'avoir sauvée. Aussi prenait-il son courage à deux mains, et décidait de se lancer.

« Nous n'avons pas eu beaucoup l'occasion de parler ces derniers temps. » Pitoyable… Il était pathétique. Pourquoi craignait-il de lui dire cela ? Car elle risquait de ne pas le croire, qu'il lui disait cela dans l'unique but de la rassurer car il n'aimait pas ce froid qui c'était instauré entre eux ? Il avait beau être un idiot, cela ne l'empêchait pas de se rendre compte de certaines choses, tout aussi peu doué était-il avec les femmes. Ce ne serait sans doute pas si difficile de prononcer ces quelques mots, et pourtant… cela semblait être un effort insurmontable.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Dim 24 Juin 2012 - 20:18

PNJ Yang
Une mission? Elle n'en avait pas entendu parler. D'un autre côté, c'était surtout Yin qui gérait les dossiers de Ryu, sa sœur semblait avoir compris que quelque chose clochait et elle s'en occupait donc tranquillement. Ramenant ses jambes devant elle pour les enlacer de ses bras, finalement, elle ne l'écoutait qu'à moitié, elle comprit juste qu'il était rentré bredouille. Pourquoi était-il repassé par là au lieu d'appeler l'une des montures de la Griffe pour rentrer? Elle n'en savait rien.

Il lui demanda alors si elle avait quelque chose à faire dans la région et elle hocha juste la tête de gauche à droite, ses couettes blanches suivant le mouvement
«Non. C'est mon jour de repos. Et juste que j'aime beaucoup cet endroit.» elle esquissa l'ombre d'un sourire. Sauf qu'en général, elle était vraiment seule quand elle venait ici. Et pour une fois, on pouvait dire qu'il y avait du passage!

Levant les yeux vers lui, elle l'entendit qu'il lui disait qu'ils n'avaient pas eu l'occasion de parler beaucoup ces derniers temps. Elle vint poser son menton sur ses genoux, cela lui importait peu qu'il puisse voir une partie de ses sous-vêtements selon l'angle où il se placerait.
«Je suppose que c'est de ma faute. Je t'ai un peu évité en fait.»

Si lui avait peur de lui parler, elle non. Elle n'avait jamais eu de mal à s'exprimer, surement grace à Denver qui lui avait toujours appris à dire ce qu'elle pensait. Cependant, son regard ne se détachait pas de l'océan «Je t'ai tout de suite reconnu comme étant celui que j'avais rencontré il y a deux ans à peine... et toi, tu m'as fait comprendre qu'on se connaissait depuis bien plus longtemps. J'ai eu honte.» elle vint alors poser l'une de ses mains sur l'herbe pour la caresser de sa paume, l'air nostalgique «Je t'en ai voulu de ne pas te souvenir de moi alors qu'on s'était vu il y a deux ans, et moi je ne me souvenais même pas de toi... je me suis trouvée juste stupide. Alors j'ai préféré t'éviter.»

Pas une seule fois elle ne l'avait regardé. Elle avait parfois baissé les yeux pour regarder l'herbe, parfois elle avait fixé l'océan, mais pas une seule fois elle ne s'était tournée vers lui. Oui, elle avait encore honte
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Dim 24 Juin 2012 - 21:49

L'ivrogne avait écouté tout ce qu'elle avait à dire sans piper mot, très probablement avec un air ahuri sur le visage en réalité, bien que comme elle ne le regardait pas, elle ne risquait pas de le remarquer. Alors ainsi donc, elle lui en avait voulu… ? C'était… déstabilisant. S'il arrivait à ce souvenir qu'il la connaissait quand elle était petite, c'était car à cette époque il n'était pas encore le déchet qu'il était aujourd'hui. Quand à ce qu'il c'était passé plus récemment, il était déjà dans un triste, et à cet instant il n'avait certainement pas eu toute sa tête et avait donc probablement réagit d'instinct. Il avait donc du faire travailler sa mémoire pour pouvoir s'en remémorer, et cela n'avait pas été chose facile. Sans doute qu'à cet instant, l'adrénaline du combat l'avait beaucoup aidé…

Il se rapprocha donc simplement d'elle, derrière à dire vrai, puis s'abaissa doucement pour être à sa hauteur, sans pour autant s'asseoir complétement. A cet instant, il avait décidé d'arrêter de réfléchir et de n'agir que par pulsion, aussi prenait-il doucement la demoiselle dans ses bras. Il ne se rendait pas vraiment compte qu'à sentir ainsi l'alcool, cela pouvait être assez repoussant, mais depuis le temps peut-être s'y était-elle habituée…

« Tu aurais dû me le dire, plutôt que de garder ça pour toi… » Il semblait nettement plus calme, et peut-être un peu moins stupide. Pour une fois, il était vraiment à l'aise, bien que cela n'allait certainement pas durer. « Tu sais, c'est normal que tu ne te souviennes pas vraiment de moi. A l'époque, tu étais petite, et même pour moi ça reste encore assez flou. Je me souviens juste que vous êtiez mignonnes toutes les deux, et que vous vouliez jouer. »
Puis, il se rendait alors compte de la proximité qu'il avait avec elle et à quel point cela pouvait être incongru. Aussi se relevait-il assez soudainement, reculant de quelques pas en ayant l'air vraiment gêné. Il était trop impulsif, et techniquement il ne devrait pas avoir à être si familier avec une personne pour qui il travaillait. Et puis l'alcool ne devait vraiment pas l'aider à réfléchir de manière rationnelle, même si il restait néanmoins sincère. Se grattant l'arrière du crâne, il reprit.
« Je suis désolé, je ne sais pas ce qu'il m'a prit ! » Un peu paniqué, il se calmait bien rapidement, reprenant un air un peu plus sérieux. « Mais tu n'es pas stupide. Tu ne peux pas te souvenir de tout, et tu as sans doute traversée suffisamment de choses pour ne pas avoir à te souvenir d'une personne telle que moi. »
Et pour ne pas se souvenir de tout, lui était pas mal dans le genre. Il y avait tout un tas de chose qu'il avait oublié, comme ses parents, il n'arrivait même pas à se souvenir de leurs visages… Il était tellement idiot, mais malgré tout il essayait de faire des efforts. Et là, il avait voulu en faire un gros pour essayer de la réconforter et que les choses se passent mieux entre eux. Il n'était certainement pas très doué, c'était une certitude, mais il continuerait si c'était nécessaire, ne pouvant pas abandonner si facilement…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Lun 25 Juin 2012 - 7:32

PNJ Yang
Lorsque Ryu vint se placer derrière elle, la guildienne n'avait pas trop réagi. Elle n'était pas habituée à ce qu'on s'approche ainsi d'elle, dans ses souvenirs, seule sa sœur et Denver pouvaient l'approcher sans qu'elle ne se sente effrayée. Même avec Swift ou pire encore, les jumelles Windwaker, elle gardait un mouvement de recul, aussi, si elle ne réagissait par alors qu'elle le sentait derrière elle, la jeune femme sursauta légèrement lorsqu'elle le sentit l'enlacer. L'odeur d'alcool ne la dérangeait pas plus que ça, finalement oui, elle s'y était habituée, comme chaque personne a son odeur et son aura, celle de la boisson était toujours imprégnée dans celle de Ryu.

Elle se figea un peu, mais lorsqu'il lui parla de son enfance, elle eut un sourire nostalgique et se laissa finalement aller, dépliant ses jambes pour les laisser pendre dans le vide, et posant sa main sur le bras de Ryu.

«Avant de rencontrer Denver, nous n'avions jamais envie de jouer. C'est lui qui nous a redonné le goût de vivre. Il venait nous voir tous les jours avant de nous adopter, il nous emmenait à la plage, et parfois il venait avec des amis à lui qui jouaient aussi avec nous.» d'autres membres de la Griffe de Léviathan à l'époque, probablement. Elle-même ne l'avait jamais su.

Il se recula alors en s'excusant, elle hocha la tête de gauche à droite
«Ce n'est pas grave. Si ça m'avait dérangée, je te l'aurait dit.» elle rougit alors, pourquoi avait-elle dit ça? Mine de rien elle ne laissait pas les gens s'approcher ainsi, c'était pour une bonne raison. Elle ne put s'empêcher de penser à sa sœur qui semblait beaucoup apprécier Zhen - la pire des deux, comme par hasard - et qui changeait un peu ces derniers temps. Peut être était-ce aussi pour cela qu'elle avait besoin d'être seule, elle se sentait exclue du groupe surement. Les jumelles et Yin s'amusaient entre elles, Ryu s'occupait de sa sœur, et Swift... ben c'était Swift, il ne fallait pas trop chercher quoi que ce soit d'autre et elle n'avait pas spécialement envie de se rapprocher de lui de toute manière.

Elle leva les yeux, fixant toujours l'océan avant de finalement poser la question qui l'angoissait un peu
«Est-ce que... est-ce que tu te souviens de m'avoir sauvé la vie? Il y a deux ans environs?» elle ne se souvenait pas de la date exacte. Elle avait voulu occulter ce passage de sa vie. Longtemps après ça, elle avait refusé de se retrouver seule de peur d'être à nouveau agressée, en soit, peut être que cet homme ne l'aurait pas tuée, mais ce qu'il lui réservait aurait surement été pire, surtout qu'elle n'avait jamais été touchée de la sorte, même si elle avait déjà vingt ans. Elle ramena ses mains autour de ses bras dans un geste défensif alors que son regard s'était assombri. Elle n'était pas aussi forte qu'aujourd'hui, elle ne maîtrisait pas autant de sorts, et pourtant, elle n'était pas sure de pouvoir s'en sortir si cela lui arrivait de nouveau. Elle se souvenait d'avoir été paralysée, elle connaissait tout de même quelques sorts, elle aurait pu l'aveugler au moins et profiter de l'effet de surprise pour s'échapper, mais non, elle avait été incapable de faire quoi que ce soit.

Son regard devint profondément triste et ses yeux se mirent à rougir, elle sentait les larmes venir mais elle ne voulait pas se montrer aussi vulnérable devant Ryu.
«Pardon...» il ne savait peut être pas qu'elle allait pleurer et donc ne savait pas pourquoi elle s'excusait, mais tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Lun 25 Juin 2012 - 14:12

Ryu soupira simplement, ne sachant pas vraiment quoi faire ni quoi dire. Il avait bien envie de répondre à sa question, lui dire qu'il se souvenait d'elle lorsqu'elle avait été agressée, mais il avait peur que ce soit un peu trop simple, aussi ne savait-il pas comment amené la chose sur le tapis… Déjà, elle l'avait énormément aidée en disant qu'elle le fuyait parce qu'elle s'en voulait, sinon la conversation n'aurait certainement jamais tournée de cette manière, mais même maintenant il n'était pas des plus à l'aise pour avancer les choses, alors que pourtant elle lui facilitait vraiment la tâche. Il continua de se gratter l'arrière du crâne, essayant de réfléchir, mais pour ça aussi il n'était pas très doué. Il se demandait comment elle faisait pour parler avec autant de sincérité, alors que lui qui était plus âgé n'y parvenait tout simplement pas… En fin de compte, il s'approche du bord de la falaise, regardant lui aussi l'océan au loin…
« Oui, je m'en souviens. » Au premier abord il semblait calme, peut-être même un peu trop par rapport à d'habitude. Mais d'un autre côté il n'était pas facile à cerner, aussi il était compliqué de savoir comment il était réellement. « Ça m'est revenu quand les Ailes Pourpres ont attaqués au manoir, au moment où j'étais en train de me battre. » Il fermait quelques instants les yeux, essayant de se remémorer ce qui était pour lui un souvenir lointain. « Je n'en ai pas beaucoup de souvenir, ils ont un peu trop tendance à s'effacer bien vite ces dernières années. Mais je sais que je suis incapable de rester les bras croisés quand je vois une jeune fille en difficulté. »
Mais il n'avait pas toujours été ainsi. Pendant des années il n'avait été qu'un froussard, ou bien plutôt un espion, aussi ses compétences n'étaient pas d'être en première ligne et de se confronter directement au danger. C'était à Heliord qu'il avait prit conscience qu'il devait prendre confiance en soit et ne pas reculer face à l'adversité, quand il avait observé un soldat impérial avec une balafre sur le visage, celui-ci n'ayant pas hésité à faire barrage de son corps pour repousser des malfrats voulant s'en prendre aux innocents. A cet instant, il c'était dit que si cet homme en était capable, il n'y avait pas de raison que lui ne puisse pas le faire.

Il rouvrit les yeux, venant prendre une flasque à sa ceinture qu'il débouchonna sans attendre pour en prendre une gorgée. Il n'était pas un grand adepte du Whisky, mais il n'avait réussit qu'à dérober que cela des poches de la personne qu'il avait calmé dans l'auberge tout à l'heure, aussi était-il parfaitement capable de s'en contenter. L'ivrogne observa ensuite quelques instants Yang, se demandant pourquoi il n'avait pas remarqué son malaise plus tôt.

« Quand nos parents sont morts, c'est Satella qui c'est occupée de moi puisque c'était la plus âgée. » Il avait envie de lui expliquer cela, même si ce n'était peut-être pas le moment ni même l'endroit, mais il était ainsi, quand il voulait vraiment dire quelque chose, bien qu'il devait prendre du temps pour le faire, il le disait. Et maintenant qu'il était enclin à parler, autant qu'il en profite. « Après réflexion, c'est moi qui aurait dû prendre soin d'elle puisqu'elle a toujours été malade, mais je n'en avais sans doute pas la force à l'époque. » Et c'était donc pour cette raison qu'il avait autant d'admiration envers sa sœur, car qu'importe sa maladie, elle n'avait jamais pensée qu'à lui sans même montrer sa souffrance. « Alors aujourd'hui je veux tout faire pour lui rendre la pareille. Et cette force que je posséde grâce à ma sœur, je veux désormais la mettre au service de tout le monde, quitte à me mettre moi-même en danger. Donc ça me ressemble bien de t'être venu en aide quand tu en avais besoin, même si me connaissant j'étais par la suite trop intimidée pour rester avec une fille et je suis parti sans rien dire. »
Il souriait légèrement, son timbre de voix était légèrement joyeux, et pas seulement à cause de l'alcool. D'ailleurs, il en prenait une nouvelle gorgée avant d'ensuite s'agenouiller de nouveau à côté de la demoiselle, continuant de sourire bien qu'un peu plus maladroitement, lui tendant la flasque au cas où elle aurait un peu soif, quand bien même ce n'était pas ce qu'il y avait de plus hydratant.

Il remarquait alors qu'elle n'avait vraiment pas l'air dans son assiette, et bien qu'il ne savait pourquoi, il pouvait sentir une légère douleur dans la poitrine. Ryu resta quelques instants ainsi, l'écoutant demander pardon, mais elle n'avait pas à s'excuser de quoi que ce soit, chacun pouvait réagir de la manière dont il souhaitait, il n'était aucunement son juge et n'irait pas la blâmer pour cela. Calmement, il vînt donc poser une main sur le dessus du crâne de la petite, lui caressant lentement les cheveux. Il tenait ce geste de sa sœur, plus d'une fois quand il était enfant elle l'avait fait en lui disant que tout irait bien, même s'ils n'étaient plus que tous les deux. Et il se souvenait encore qu'à l'époque cela avait toujours eu le mérite de l'apaiser.

« Tu n'as pas à t'excuser de quoi que ce soit, c'est moi qui suis stupide. » Il laissa sa main descendre un peu sur le côté de sa tête, effleurant du bout des doigts l'une de ses couettes, la coutournant du bout des doigts. Il les aimait bien, ses couettes, déjà toute petite elle en avait des comme ça. « Mais je n'aime pas te voir comme ça. Et ça fait longtemps que je ne t'ai pas vue sourire, pourtant tu es tellement plus jolie ainsi. » Et comme pour essayer de la rassurer, lui même souriait, même si intérieurement il avait encore du mal à la supporter d'être comme ça. Peut-être était-il trop gentil, mais il avait été élevé comme ça, incapable d'accepter qu'une jeune fille puisse être triste, surtout par sa faute, aussi voulait-il mettre tout ce qui était en son pouvoir pour lui remonter le moral.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Lun 25 Juin 2012 - 16:46

PNJ Yang
Le regard perdu dans les vagues devant elle, l'histoire de Ryu était triste elle aussi, sauf qu'au moins l'un des deux était assez grand pour s'occuper de l'autre. Yin et Yang avaient seulement quatre ans lorsque leurs parents sont soit morts, soit les ont abandonnées à l'orphelinat... elles n'avaient jamais su la vérité les concernant et elles n'avaient jamais senti le besoin de savoir. Ryu avait fini par mettre un genou à terre et poser sa main sur sa tête, elle esquissa l'ombre d'un sourire, même si elle attrapa sa main pour la retirer lorsqu'il eut fini de jongler avec ses couettes «Excuse moi... Denver faisait toujours ça quand j'allais pas bien.»

En soit, ce n'est pas que ça la dérangeait, mais disons que ça ravivait des souvenirs douloureux. Même si Swift avait repris la Griffe de Léviathan, elle avait encore du mal à admettre qu'elle ne pourrait jamais revoir Denver. Elle s'était excusée car les larmes commençaient à couler doucement, elle les avait alors essuyées du plat de la main «J'aimerais être aussi forte que ta sœur. Yin et moi on s'est toujours occupées l'une de l'autre, mais elle a toujours été la plus forte de nous deux.»

Elle se tourna vers Ryu en souriant tristement, elle paraissait tellement jeune ainsi, simplement vulnérable en réalité. Elle se balança un peu d'avant en arrière avant de laisser ses jambes pendre dans le vide pour regarder ses pieds qui se balançaient «De la même manière, elle a toujours été la plus jolie. Même si nous sommes jumelles, le fait qu'elle ait les cheveux noirs la rendait plus normale aux yeux des autres... moi j'ai toujours eu les cheveux blancs et on disait toujours que j'étais pas normale...» elle n'était pas forcément jalouse de Yin pour autant, c'est juste que ça lui faisait bizarre qu'on dise qu'elle était jolie. Elle eut un sourire un peu embarrassé cependant avant de lever des yeux timides vers lui «C'est gentil de dire que tu me trouves jolie.» il ne le pensait peut être pas, mais ça n'avait pas d'importance, c'était gentil de l'avoir dit au moins.

Elle leva les yeux au ciel quelques secondes, il y avait des nuages aux formes étranges, et l'un d'entre eux lui ressemblait un peu, en gros, c'était une boule blanche avec des sortes de couettes! Et ça la fit sourire aussi un peu plus fort. Elle sentit l'effet de la fiole sacrée qu'elle portait sur elle disparaître, elle avait évidemment refusé la fiole d'alcool que Ryu lui avait proposé un peu plus tôt, elle n'aimait pas trop ça en réalité.

Elle y repensait d'ailleurs, aussi elle pencha la tête sur le côté en regardant la bouteille
«Tu aimes vraiment l'alcool? Ou bien... c'est un peu comme une drogue et tu n'arrives pas à t'en passer?» elle se mit à rougir, il ne voulait peut être pas en parler «Tu n'es pas obligé de répondre. Moi-même, je n'aime pas trop l'alcool, quand c'est mélangé à du jus de fruit encore, ça va, mais sinon, je trouve que ça a un goût trop amer.»

Elle regardait une nouvelle fois devant elle. Finalement, le sujet avait changé, il s'était plus ou moins souvenu de ce soir là, et effectivement, il avait rapidement filé. Elle se souviendrait toujours de ce jour en tout cas, et son regard, vide, comme s'il n'était qu'un fantôme revenu des enfers pour la sauver l'avait toujours hanté... mais finalement elle n'avait pas rêvé, il existait bel et bien, et malgré son allure assez fantômatique, il était vraiment gentil.

Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Mar 26 Juin 2012 - 16:14

D'une certaine manière, l'alcoolique enviait un peu la situation des deux jeunes filles. Chacunes avaient prit soin de l'autre, tandis que lui n'avait pût qu'être un fardeau pour sa sœur, incapable de lui venir en aide pour quoi que ce soit. Quand au fait qu'elle disait que Yin était la plus jolie des deux, sur ce point lui n'était pas d'accord. Certes, les cheveux blanc n'étaient pas courant, mais c'était justement ce qui la rendait si particulière, si différentes de toutes les autres filles. Mais ça, ce n'était pas quelque chose qu'il serait capable de lui dire, il était bien trop timide pour l'avouer, quand bien même l'on ne s'en rendait pas forcément compte. Quand au fait qu'il dise qu'elle était jolie, c'était déjà un exploit qu'il est réussit à le lui avouer, aussi ne pouvait-il pas en dire plus à ce sujet, n'arrivant qu'à rester rouge de gêne quand à ses remerciements…

Par la suite, elle avait reportée le sujet sur son penchant pour la boisson. Cela lui rappelait d'ailleurs d'en reprendre encore une gorgée. S'il aimait l'alcool hein ?

« J'ai commencé à boire à l'âge de douze ans. Je m'en souviens encore, quand Satella m'a surpris, elle m'a giflée en me disant que c'était pas bien, pour ensuite goûter sous ma demande et avouer que ce n'était pas si mauvais. » Il avait un sourire aux lèvres en racontant cela. C'était un lointain souvenir, mais c'était tout de même un bon souvenir qu'il ne voulait pas oublier. « Mais même si j'aime ça, disons que j'en ai aussi vraiment besoin. Comme je l'avais dis à notre chef, j'ai les mains couvertes de sang, et ça me permet d'oublier, ne serait-ce que quelques instants… »
Son regard était un peu perdu dans le vide. Au final il ne faisait que fuir le véritable problème, mais il savait très bien que jamais il ne parviendrait à laver le sang qu'il avait fait couler. Et maintenant qu'il était dans la Griffe de Leviathan, il allait sans doute encore devoir faire jaillir l'hémoglobine, bien que peut-être plus modérement.

Il regarda de nouveau la demoiselle, lui souriant encore une fois, bien qu'avec gêne. En plus d'être terriblement mignonne, elle était vraiment gentille, et c'était sans doute pour cette raison qu'il avait du mal à rester indifférent avec elle. Bien entendu, il était ainsi avec la plupart des filles, mais c'était justement la plupart des demoiselles qui avaient tendance à l'éviter, soit car il était un peu trop lugubre, car il est vrai qu'il n'était pas vraiment quelqu'un de joyeux au premier abord, soit car il sentait trop l'alcool pour elles. En fin de compte, il décidait de paraître le plus naturel possible.

« Et bien la prochaine fois je t'apporterais du jus de fruit ! » Lui disait-il pour se moquer d'elle, mais rapidement il reprenait d'un ton plus sérieux, sans doute même un peu trop par rapport à la plaisanterie qu'il venait de faire. « C'est justement cette amertume que j'aime dans l'alcool. Ce n'est pas si différent du goût de la vie, ou du moins la mienne. J'ai eu beau faire tout ce qui était en mon pouvoir pour soigner ma sœur, étudier la médecine, gagner de l'argent, cela n'a jamais fonctionné. » C'était assez décourageant en réalité, et c'était peut-être pour cette raison qu'il avait fini à la rue, car à un moment de sa vie il avait perdu tout espoir de pouvoir faire quoi que ce soit. Il ne s'en souvenait plus trop, il avait déjà sombré dans la boisson à ce moment là. « Peut-être que je m'y suis mal pris en réalité. Comme je l'ai dis, je n'ai jamais été très intelligent, j'étais plus doué pour filer les gens que pour les soigner, et peut-être qu'en fin de compte mes mains n'étaient faites que pour tuer et pas pous soigner. »
Il avait baissé le regard sur elles, observant celle qui avait le mouchoir imbibé de son propre sang, remarquant le sang séché dans chaque creux de ses doigts et sous ses ongles. Quand à l'autre, elle n'était pas dans un meilleur était, couverte de coupures de verre et même de celui d'une dague. Ses mains n'étaient vraiment pas faites pour sauver la vie de sa sœur, mais uniquement pour tuer afin de la sauver… C'était ce qu'il avait toujours pensé, malgré le fait qu'elle n'aimait pas l'idée qu'il se batte, il n'avait toujours été bon qu'à ça. Était-ce encore le cas aujourd'hui ? Il devait admettre ne plus trop savoir, il avait acquit une certaine sagesse depuis cette époque.

Il se rendait alors compte que ce sujet de conversation était tout sauf joyeux, et que ce n'était certainement pas ça qui allait lui remonter le moral. Quoi que, voir à quel point sa vie n'était pas si misérable en comparaison de la sienne pourrait peut-être lui faire comprendre que tout n'était pas perdu, même si en soit la manière de faire était assez maladroite. Mais en réalité, il jugeait qu'elle avait le droit de savoir pourquoi il en était là.

« Alors oui, j'aime l'alcool, mais j'en ai également besoin et je ne peux pas vraiment faire sans. Si je devais arrêter, je pense que je serais sous pression et que je ne pourrais plus travailler correctement. » Puis, comme pour donner de la consitance à ses mots, il en prit encore un peu, se rinçant le gosier au coup de Whisky. « Cette eau de vie à un goût d'amertume, mais j'imagine que dans le fond ça me convient bien. » Disait-il sur un ton un peu amusé, puisque c'était sans doute cette eau qui lui permettait de continuer à tenir. Tellement de personne penserait qu'il était stupide de ne parvenir à s'accrocher qu'à l'aide de ça, mais c'était ainsi, et les gens devaient simplement s'y faire. Puis lui revînt alors une chose en tête, ce à quoi il avait l'air un peu perturbé. « Mais tu as dis que c'était ton jour de repos ? Depuis que je suis dans la Guilde je n'ai pas eu le droit à un seul ! Je ne savais même pas que l'on en avait ! » En effet, il avait travaillé d'arrache-pied depuis son intégration, jour et nuit par moment. Avec du recul, il avait même l'impression que les Sbires avaient eu plus de repos que lui, et il se demandait s'il ne devait pas considérer cela comme un bizutage. Mais il se demandait aussi s'il n'avait pas été tout simplement idiot au point d'oublier de demander à prendre un jour ou deux pour faire ce qu'il voulait. C'était cette dernière solution qui était la plus probable en réalité… Il vînt écraser sa main libre sur son visage quand il en arriva à cette conclusion. « Enfin, tu ne devrais pas profiter en t'amusant plutôt que de rester ici ? » Même si en soit il pouvait comprendre que la solitude et le calme était parfois de meilleur compagnie que n'importe quelle festivité…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Mar 26 Juin 2012 - 18:47

PNJ Yang
Les jambes un peu engourdies, Yang avait fini par se mettre en tailleur, ramenant sa jupe entre ses cuisses pour se couvrir un peu tout de même tout en écoutant l'histoire de Ryu. Elle était plutôt mélancolique au fur et à mesure qu'il s'expliquait, elle trouvait cela plutôt triste en fait, devoir boire pour oublier.

Elle le laissa finir sans un mot pour autant, elle avait placé ses mains sur ses chevilles pour avoir un bon appui, aussi ses épaules étaient légèrement relevées lui donnant surement un air de petite fille. Son regard avait tendance à suivre le fil de la conversation - ou plutôt du monologue - parfois triste lorsqu'il évoquait le côté amer de la vie, un sourire doux lorsqu'il parlait de sa sœur et de ses essais, ou mélancolique lorsqu'il parlait du sang sur ses mains. Dans ce monde, existait-il vraiment quelqu'un qui n'ait jamais tué? La période sombre était terminée depuis peu, les brigands et autres criminels pullulaient encore malgré les efforts de chaque clan, il n'était pas rare de se faire agressé en allant simplement faire ses courses... une pointe vint traverser son cœur alors qu'elle se remémorait à nouveau cette nuit puis elle secoua la tête pour ne pas louper quelque chose de ce que pourrait raconter Ryu.

Finalement, elle pencha la tête sur le côté, s'appuyant un peu sur son épaule avant de finalement ramener ses deux jambes du même côté, les genoux tournés vers lui alors que ses chevilles reposaient près de ses fesses
«Disons qu'on peut s'arranger. Si les missions qu'on te confie peuvent attendre, tu peux demander à prendre un peu de repos! C'est Yin qui s'occupe de ça...» elle eut un petit sourire malicieux «Et effectivement, si tu ne le demandes pas, on ne risque pas de t'accorder une journée!»

Elle se tourna un peu plus vers lui, ramenant ses jambes de manière à être presque face à lui au lieu de rester sur le côté. Une main lui servait d'appui, l'autre reposait sur sa cuisse «Tu n'as donc aucun souvenir heureux que tu aimerais garder? Des gens que tu as aimés? Des moments de rire avec ta sœur?»

Elle baissa les yeux et sa main libre se mit à faire des sortes de dessins invisibles dans l'herbe, elle paraissait nostalgique à nouveau avant de lever les yeux vers lui, l'air plutôt triste finalement «Même si on n'a pas toujours eu une vie facile, même s'il y a des moments douloureux que j'aimerais oublier» elle prit une profonde inspiration «comme... cette nuit là, par exemple... ben je me dis que mine de rien, je t'ai rencontré non?» elle rougit en se rendant compte que ça pouvait dire bien des choses et elle passa sa main sur son visage avant de se redresser pour se mettre de nouveau de profil par rapport à lui et regarder l'océan «Enfin... je n'aimerais pas oublier pour de bon. Même les souvenirs douloureux... même la mort de Denver, je ne veux pas l'oublier.»

Elle eut un sourire triste avant de tourner juste la tête vers lui, elle était de nouveau en tailleur, et jouait avec ses doigts d'un air un peu gêné «Tu sais, pour ta sœur... les jumelles Windwaker ont déjà commencé leurs propres recherches. Elles ont parlé d'un guérisseur krityen particulièrement doué, Lurius Ronanin, il habite à Eloher. Apparemment il est vraiment gentil et surement qu'il accepterait de voir Satella?» l'art et la manière de changer de sujet, ça elle était douée pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Mer 27 Juin 2012 - 11:05

Ainsi donc, ils avaient le droit à des jours de repos ? Ce n'était pas lui qui subissait un traitement particulier parce qu'il venait d'arriver dans la Guilde ? Il avait l'impression qu'il y avait plusieurs choses que l'on avait oublié de lui mentionner… ou peut-être était-ce de sa faute en réalité. Il y avait trois des cas possible : soit il avait oublié au moment de l'explication, soit il n'avait pas été suffisamment attentif, soit il n'avait pas pensé à poser la question quand on lui avait demandé s'il y avait des choses qu'il souhaitait savoir. Au final, cela prouvait une fois de plus qu'il n'était pas très futé… Enfin, jusque là il avait été capable de tenir bon, aussi peut-être allait-il encore continuer à travailler jusqu'à ne plus pouvoir vraiment être efficace. De toute manière il ne savait pas comment cela fonctionnait, il se voyait mal arriver devant Yin et lui demander s'il pouvait prendre un jour de congé. Il se connaissait, il avait toujours été un peu intimidé par la gente féminine, et quand bien même il aurait envie de prendre du repos, il marmonnerait simplement quelque chose d'incompréhensible jusqu'à finalement perdre ses moyens et lui demander s'il n'y avait pas une mission dont il pouvait se charger. Il était tellement pitoyable… La seule chose qui lui permettait de surmonter cette timidité maladive envers les femmes, c'était encore et toujours son amie la boisson.

Mais en fin de compte elle lui avait alors demandé s'il n'avait vraiment que des mauvais souvenirs. Et elle expliquait pour exemple que même si sa vie n'avait pas été rose, elle ne souhaitait rien oublier pour sa part, même les moments de faiblesse, puisque c'était grâce à eux qu'elle était ce qu'elle était aujourd'hui, du moins c'est ainsi qu'il le traduisait. Seulement, chaque personne réagissait différement quand à ses expériences passées, et lui n'était pas tout à fait comme elle.

« Effectivement, je n'ai pas vécu que des mauvais moments. Mais il y en a eu bien plus que des bons, et au final tous on surpassé les quelques moments de bonheur que j'ai vécu… » Il c'était relevé, regardant à nouveau l'océan au loin. Où qu'il pose les yeux, cela lui rappelait toujours les atrocités qu'il avait commise. En regardant les flots, cela lui rappelait qu'il avait participé au naufrage d'un navire uniquement pour tuer une personne, amenant à la mort plusieurs dizaines d'innocents. S'il observait l'herbe, cela lui faisait se remémorer les nombreux combats auxquels il avait participé, et même la fois où il avait enterré quelqu'un encore à moitié vivant pour lui extirper des informations. Pour les arbres, il y avait les pendaisons. Pour la roche, il pouvait encore entendre le son des crânes qui se fracassaient. Toute sa vie il avait été utilisé comme une vulgaire arme, ses employeurs mettant à profit ses compétences d'assassinats… Il leva alors les yeux au ciel, et à ce moment là il comprenait qu'il n'y avait bien que là qu'il n'avait jamais commis le moindre mal, mais peut-être parce que c'était encore un territoire non concquis par les Hommes…
« Si je dois sacrifier ces quelques instants de bonheur pour oublier, j'imagine que c'est un maigre présent des plus acceptables… » Même s'il ne parlait pas particulièrement fort et qu'il y avait une certaine trace de morosité dans sa voix, il restait néanmoins calme, sans doute même un peu trop au vue de l'état d'ivresse dans lequel il était…

C'est alors qu'il se rendait compte qu'il avait peut-être dit une chose qu'il allait regretter. S'il oublait tout, cela revenait également à oublier ses rencontres avec Yang, et elle n'allait peut-être pas apprécier cela. Elle penserait sûrement qu'en fin de compte, il n'en avait rien à faire d'elle, alors que pourtant c'était loin d'être le cas. Et il n'avait pas envie de la voir froide et distante, ni même triste et abattue. Aussi, rapidement, il décida de reprendre la parole pour rattraper sa gaffe.

« Mais peut-être que tu pourrais m'aider à avoir de nouveaux moments de bonheur que je ne voudrais pas oublier ! » Sauf qu'il remarquait que sa phrase pouvait être mal interprêté, aussi cherchait-il encore à se rattraper. Il se tourna vers elle pour la regarder. « Euh… ! Enfin… Je veux dire, on pourrait sortir ensemble ! » Mais là encore, il ne faisait que s'enfoncer d'avantage, et à mesure qu'il parlait il devenait de plus en plus rouge. Il devait vraoiment trouver le moyen de se faire comprendre, et il ne pouvait pas s'arrêter là. « Euh… Non ! Ce n'est pas ce que je voulais dire ! Je veux juste dire que toi et moi, on pourrait… » Mais il ne trouvait définitivement pas ses mots, restant rouge de honte. En fin de compte il détourna le regard, décidant d'amener la flasque à ses lèvres pour boire, au moins cela l'empêcher de dire des âneries, et c'était la seule chose dans laquelle il était vraiment doué. C'était dans ce genre de moment que l'on se rendait vraiment compte à quel point il pouvait faire preuve de maladresse avec les femmes, et il préférait donc finir entièrement la flasque plutôt que d'en rajouter, puisqu'il n'allait finalement faire que pire encore…

En fin de compte, l'idéal était très probablement de changer de sujet. Au moins, il ne risquait pas de pouvoir poursuivre dans sa lancée et continuer à faire le pitre. Sa sœur ? Ce n'était pas si simple, il le savait. Durant la bataille contre les Ailes Pourpres, elle avait été endormie par un sort, mais son sommeil c'était avéré être particulièrement agité. Plus tard, il n'avait pas expliqué la cause de sa maladie, mais il avait simplement donné des instructions comme quoi il ne fallait pas user de magie en sa présence, et que si elle avait besoin de soin, il fallait s'en remettre à une médecine plus traditionnelle. Il était peut-être temps d'expliquer à quelqu'un la véritable source du mal être de Satella… L'ivrogne regarda de nouveau la jeune fille, il lui faisait suffisamment confiance pour pouvoir le lui dire.

« Malheureusement, je crois qu'il n'y a rien à faire… » Son ton était un peu vide, comme s'il était découragé. « Tu n'es pas sans savoir que le mana est l'essence même de la vie humaine, que c'est une chose qui se trouve dans notre corps et qui nous permet de vivre. On pourrait même qualifier cela comme étant notre énergie vitale. » Malgré tout, il faisait toujours en sorte de rester calme, mais il ne la regardait plus, observant sa fiole vide, la retournant pour voir une simple goût persister à vouloir rester sur le goulot. « Le corps de ma sœur ne supporte pas cette énergie. Il cherche constamment à la repousser, et c'est pour cette raison qu'elle est toujous si faible… Quand elle était petite, elle pouvait mieux surmonter cela, elle n'avait pas autant de mana qu'aujourd'hui et ses crises étaient donc plus espacées. Mais maintenant… » Sa main libre se serrait doucement, comme s'il était énervé par sa propre incompétence, sa propre incapacité à ne rien pouvoir faire. « Maintenant elle est adulte, et le mana est partout autour de nous, dans chaque être vivant. On l'utilise pour tout et pour rien. S'il est trop présent près d'elle, elle ne fait qu'approcher d'avantage d'une mort certaine, mais s'il disparait totalement de son corps, elle périra également… Et à cause de ça elle pourrait bien mourir du jour au lendemain… » Et il n'était pas sûr que n'importe quel médecin sur cette Terca Lumireis puisse faire quoi que ce soit, aussi bon soit-il… Diao et Zhen avaient sans doute déjà cernées la nature du problème, mais il y avait de forte chance pour qu'elles soit aussi démunies que lui et tous les guérisseurs qu'il avait fait voir à sa sœur à l'époque. « Par le passé, l'on a voulu faire disparaître l'utilisation de l'Aer pour le bien du monde, mais tout le monde ne peux pas être sauvé grâce au Mana… » C'était un destin bien cruel, mais il n'y pouvait rien… C'était déjà un miracle que Satella est pût tenir jusque là, et elle devait vraiment avoir une volonté plus grande encore qu'il ne pouvait se l'imaginer.

Il n'y avait rien à ajouter à ce sujet. Ryu se maudissait simplement d'être aussi impuissant, incapable de faire quoi que ce soit. C'était sans doute à cause de cela qu'il avait été entièrement consummé par l'alcool, qu'il c'était laissé submerger par cela, pour oublier qu'il ne pouvait rien faire pour sa sœur qu'il chérissait tant. Le meilleur moyen d'oublier serait sans doute de sauter de cette falaise, il n'aurait alors plus l'occasion de réfléchir à tout ça, mais ce n'était pas quelque chose qu'il pouvait faire aussi facilement. Satella était toujours en vie, et tant qu'elle vivrait il ferait toujours en sorte qu'elle ne manque de rien, quand bien même lui devait être malheureux… Son poing était toujours serré, et à le contracter ainsi il avait rouvert la blessure qu'il avait à la main, un mince filet de sang se glissant entre ses doigts. Cette douleur n'était pourtant rien en comparaison de ce qu'il ressentait au fond de lui. Il leva simplement les yeux au ciel, sentant ses nerfs lâcher, son visage laissant place à une peine que trop apparante…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Mer 27 Juin 2012 - 13:15

PNJ Yang
Comme il l'avait si bien supposé, lorsque Ryu avait signalé accepter sans hésiter la perte de bons souvenirs pour oublier les mauvais, Yang s'était sentie plutôt blessée. Le regard de la jeune femme était devenu profondément triste et elle avait alors simplement baissé la tête pour ne pas qu'il remarque sa peine. Elle lui avait signalé que l'avoir rencontré était une bonne chose à ses yeux, quelque chose qui la rendait heureuse, mais ce n'était pas réciproque et elle se sentait alors totalement idiote.

Est-ce que Ryu s'en était rendu compte? Peut être, mais le mal était fait, et même s'il tenta de se rattraper par bien des cafouillages, elle n'en rit même pas et se contenta de hocher de la tête de gauche à droite
«Je ne pense pas être la mieux placée pour cela. Tu t'amuserais beaucoup plus avec les jumelles Windwaker, d'autant qu'elles tiennent très bien l'alcool elles aussi, je pense que vous avez bien plus de points communs... moi... je ne suis pas amusante, on me l'a toujours dit.» dire qu'elle était malheureuse n'était pas peu dire. Voilà pourquoi elle avait voulu être seule aujourd'hui, elle aimait beaucoup Ryu, faisant fi de son goût poussé pour l'alcool, et peut être que c'était simplement à cause de ce jour où il lui avait sauvé la vie, est-ce qu'il n'y a pas une sorte de maladie psychologique lorsqu'une victime éprouve quelque chose pour son sauveur? Au final, elle se disait qu'il valait mieux s'en tenir à ce qui était convenu, elle avait une dette envers lui, elle ferait de son mieux pour la payer, aussi, si elle pouvait aider sa sœur, ce serait surement un bon début.

C'est pourquoi le sujet dévia, mais elle avait mal, sa gorge en particulier était très sèche, aussi elle fouilla dans son sac, elle n'avait pas d'alcool, mais elle avait de l'eau et but une gorgée. Elle écoutait d'une oreille semi-attentive les explications de Ryu, il était question de mana qu'il fallait réguler car Satella ne pouvait pas supporter d'en avoir trop, que ce soit en elle ou autour d'elle, aussi, alors qu'elle voyait bien que Ryu perdait espoir sur la façon dont elle pourrait s'en sortir, la guildienne aux cheveux blancs reprit la parole d'une voix plutôt triste. Pas par rapport à l'histoire de Satella, des gens ayant des maladies rares, il y en avait toujours eu, elle se souvenait d'une petite fille à l'orphelinat qui avait la peau si blanche qu'elle ne pouvait pas se tenir au soleil sans risquer de mourir. Non, elle était triste toujours pour la même chose, et même si Ryu avait proposé qu'ils sortent ensembles, elle n'avait pas cerné les éventuels doubles sens qu'il aurait pu supposer, et n'avait entendu là qu'une tentative désespérée pour ne pas qu'elle se rende compte qu'il ne l'appréciait pas suffisamment pour voir un intérêt dans leur rencontre.

Elle ramena une main derrière son oreille, sa voix sembla brisée sur l'instant, lorsqu'elle prononça quelques mots
«Les esprits...» elle se racla un peu la gorge et but encore un peu d'eau pour dissimuler son envie de pleurer, elle devait être forte, et là elle se montrait juste ridicule. C'est dans des cas comme ça qu'elle enviait sa sœur qui savait garder son calme en toutes circonstances «Les esprits sont peut être une source de mana très puissante, mais ils ont surtout pour tâche de le réguler. Si ta sœur avait un esprit avec elle, il pourrait surement s'assurer qu'elle ait juste la dose nécessaire pour être en vie sans que cela ne la tue. Il serait préférable qu'elle en ait un jeune, le genre qui a été formé par des morceaux de blastias et non des apatheias entiers pour que justement, il n'ait déjà pas trop de mana en lui et qu'il ait plus de facilité à le réguler.»

Il est possible qu'ils y aient déjà pensé, ou pas. Cela ne faisait pas si longtemps que les esprits acceptaient de pactiser avec les humains. Mais il y en avait aussi qui demeuraient avec des humains sans se lier à eux, sous prétexte qu'ils n'étaient pas compatibles, quelque chose comme ça, aussi il n'était pas forcément nécessaire de trouver l'esprit qui accepterait de pactiser avec la demoiselle, mais juste un, tout jeune, qui serait du même élément qu'elle.

Elle finit par se relever finalement, elle était mal à l'aise à présent, et même malheureuse en fait.
«Je... je crois que je vais y aller. Tu dois avoir beaucoup de choses à faire encore, je ne veux pas te retarder davantage.» elle ne le regardait même pas dans les yeux, elle ne savait pas où aller, vu qu'elle voulait fuir en fait. Peut être retourner à Capua Torim, vers la plage. Elle allait devoir utiliser une autre fiole sacrée si elle ne voulait pas que les hommes crabes l'attaquent, enfin... elle verrait mais là, elle était un peu perdue.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Sam 30 Juin 2012 - 10:16

Utiliser les Esprits pour quelque chose d'aussi personnel ? Ce n'était pas quelque chose qu'il pouvait concevoir. Le monde était à la limite d'être en proie au désespoir, et il n'était tout bonnement pas possible qu'une entité aussi puissante puisse venir en aide à une personne comme Satella. Même recourir à l'aide d'un jeune Esprit serait idiot, puisque sa puissance restait démesurée par rapport à celle d'un Homme, aussi ne devaient-ils que venir en aide aux personnes qui étaient capables de se battre, et non pas en une personne qui pouvait mourir d'un instant à l'autre. Et puis, il y avait deux problèmes qui n'étaient pas des moindres selon Ryu : le premier était qu'il fallait déjà trouver l'un d'eux, et surtout qu'il accepte de rester en permanence avec une humaine qui ne lui apporterait pas grand chose ; et le second était qu'il n'était même pas dit que cela fonctionne. Après tout, peut-être était-ce simplement le destin de sa sœur de devoir vivre ainsi, constamment sous le joug de la Mort. Il soupira simplement, c'était un pari bien trop risqué et il ne pouvait pas se permettre de mettre la vie de Satella en jeu aussi facilement.

S'approchant d'un pas, l'ivrogne vînt saisir le poignet de la jeune fille avec une certaine vigueur, la regardant droit dans les yeux. Il avait beau être idiot, il n'était pas aveugle pour autant et il sentait bien que quelque chose n'allait pas chez elle. De plus, ce qu'elle venait de dire n'était pas logique, aussi se décidait-il à reprendre la parole.

« Que je sache, c'est moi qui suis venu, alors je ne vois pas pourquoi ce serait à toi de partir. » Après tout, c'était son jour de repos, non ? Et elle avait bien le droit d'être où elle le souhaitait. Donc dans le fond c'était à lui de partir, puisqu'il devait théoriquement travailler. « Néanmoins, je n'ai qu'un rapport à faire. Mais dans la mesure où je vais simplement dire que je n'ai rien trouvé, je pense que celui-ci peux attendre. » Bien sûr, ce n'était pas à lui de décider ou non de ça, mais à cet instant précis, il n'avait clairement pas envie de partir, et surtout pas de laisser la demoiselle dans cet état. Comment le pourrait-il ? Il ne serait même plus capable de se regarder dans un miroir après ça. Il avait déjà fait l'erreur de la laisser comme ça la dernière fois, même s'il avait eu l'excuse de l'attaque du manoir, alors maintenant qu'ils étaient parfaitement seuls sans personne pour les déranger, il était bien question de mettre les choses au clair, bien que pour cela il allait devoir se faire violence…

Il l'attira alors à lui, laissant sa main remonter le long de son bras pour venir la saisir par l'épaule, l'autre main venant faire de même. À cet instant il ne faisait pas attention au sang qu'il avait aux creux de ses paumes, c'était bien le cadet de ses soucis. Son regard était légèrement grave, bien qu'il n'était pas vraiment du genre à être très sévère d'habitude, cela pouvait tout de même se remarquer. Sur l'instant, il était bien forcé d'admettre qu'il ne réfléchissait pas à ce qu'il faisait, aussi il espérait qu'elle allait bien l'écouter, car il serait bien incapable de répéter ce qu'il allait dire.

« Je m'amuserais bien plus avec Diao et Zhen, hein ? C'est vraiment ce que tu penses ? » Il semblait presque contrarié en réalité. Oui, elles étaient souvent là le soir quand il buvait, mais si elles buvaient dans le but de s'amuser, lui non, aussi il n'en tirait pas vraiment une grande satisfaction. « Je n'ai pas besoin que l'on m'accompagne dans ma déchéance, mais que l'on m'en sorte. » Avait-il reprit sur un ton un peu grave. Naturellement, il ne lui demandait pas clairement de l'aider, mais c'était ce qui était vraiment sous-entendu. Il avait beau faire des efforts, il n'était pas non plus capable de miracle, et dire les choses clairement n'avait jamais vraiment été son fort, elle avait bien dûe s'en rendre compte depuis le temps. Ne serait-ce qu'à leur première rencontre, elles avaient voulue jouer, mais lui n'avait rien proposé, il n'avait fait que suggérer des idées. Et même là fois où il l'avait sauvée, il avait été incapable de rester pour lui demander si elle allait bien, même si c'était ce qu'il pensait. Ryu était le genre de personne au travers desquels il fallait lire et ne pas se contenter de se fier à ses mots, mais aux sens cachés de ceux-ci. C'était ainsi qu'il était, une énigme, même si en fin de compte il n'était pas difficile à résoudre, cela était à la portée de tous.

Le regard de l'ivrogne ne se détachait pas de celui de la demoiselle, lui était bien décidé à énoncer tout ce qu'il avait à dire désormais. Le plus dur avait été de se lancer, mais maintenant que c'était fait, il était hors de question qu'il s'arrête en si bon chemin. Après un court soupir, il continua.

« Cesse donc de te comparer aux autres, Yang. » Le timbre de sa voix était devenu un peu plus doux à l'annonce de son nom, il n'était pas non plus là pour la sermonner, juste lui dire sa vision des choses. « Tu as certes une sœur jumelle, mais tu es toi avant tout. Et c'est toi que j'apprécie, et non pas la paire que vous formez. » Même si plus d'un homme en auraient sans doute rêvé, mais pour ça il y avait les Windwaker, et d'ailleurs, il y venait. « Tu crois sérieusement que je voudrais m'approcher des jumelles Krytiennes alors que j'ai déjà eu tant de mal à me rapprocher de toi ? Tu as ton charme, n'en doute pas un seul instant. » Des atouts dont il ne pouvait pas rester de marbre, même s'il s'efforçait toujours de ne pas le montrer pour ne pas passer pour un idiot, même si c'était ce qu'il était. Mais ses mots étaient munitieusement choisis, car s'il c'était rapproché d'elle ce n'était pas par hasard, mais parce qu'elle était bien celle qui était selon lui la plus propice à le comprendre et avec lequel il s'entendrait le mieux. En réalité, il pensait même qu'aucune autre femme ne serait capable de le comprendre mieux qu'elle. Elle avait déjà accepté son penchant pour la boisson, et c'était quelque chose qui aurait rebutée plus d'une demoiselle.

Il referma alors légèrement sa poigne sur ses épaules, sans pour autant lui faire, c'était surtout dans le but de l'empêcher de fuir. Furtivement, il rapprocha alors son visage du sien, effleurant simplement ses lèvres… C'était bien la première fois qu'il embrassait quelqu'un en réalité, et cela ne devait pas être de très bon goût pour elle avec l'odeur de l'alcool. Mais pour lui, c'était vraiment quelque chose d'indescriptible. Le contact était doux, délicat et subtil, et jamais il n'aurait pensé pouvoir apprécier autant un geste qui paraissait être si simple… Toutefois, il ne prolongea pas très longtemps ce baisé volé, recula rapidement, le teint un peu rouge, reprenant déjà la parole.

« Considére que c'est là ma récompense pour ma victoire durant ce jeu à boire. » Il faisait bien sûr référénce à la nuit où il était allé dans la manoir et qui avait suivit son intégration à la Guilde. Techniquement, cette fois là il aurait eu le droit de profiter d'elle comme il le souhaitait, mais il n'en avait rien fait, quand bien même l'idée lui avait traversée l'esprit. Sauf qu'il n'était pas intéressé par cela, il estimait la jeune femme pour ce qu'elle était réellement, et non pas pour son corps. « Crois-tu vraiment que j'aurais agis ainsi si tu étais aussi vide que tu le laisses à entendre ? » Puis il la lâcha enfin, reculant d'un pas, continuant de la regarder sans même cligner des yeux. Il lui souriait, mais pas uniquement dans le but de la rassurer, mais également parce que cela lui avait plu, il n'y avait pas d'autre raison que cela…

Puis il se retourna, venant chercher son chapeau qui était à sa ceinture depuis le début, le mettant sur sa tête. Il leva une dernière fois les yeux au ciel avant de finalement énoncer les derniers mots qu'il avait à dire, le reste ne dépendrait plus que d'elle.

« Si tu regrettes, fais comme si rien ne c'était passé, et à ce moment là je te laisserais tranquille, nous nous reverrons simplement à la Guilde. »
Lui était déjà prêt à tout oublier depuis le début, mais est-ce qu'elle comptait le laisser faire… ? La décision lui revenait…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Sam 30 Juin 2012 - 13:09

PNJ Yang
Finalement, elle n'allait pas se débarrasser de lui aussi facilement, mais le souhaitait-elle réellement? Elle ne savait pas trop, elle s'était approchée de lui pour lui dire au revoir, mais au lieu de cela il lui expliqua en quoi les jumelles ne pouvaient pas être amusantes à ses yeux. Elle rougit légèrement lorsqu'il lui expliqua qu'il avait surtout besoin de quelqu'un pour l'aider à arrêter de boire. Elle avait quelque peu détourné le regard, ne sachant pas quoi dire en réalité. Elle n'osait pas l'arrêter, il était assez rare qu'il exprime clairement ce qu'il ressentait, aussi elle ne faisait qu'écouter sans rien dire.

Mais il vint dire quelque chose qui ne lui plut pas trop! Non, elle ne se comparait pas aux autres! Aussi elle leva les yeux vers lui, les sourcils froncés, prête à répliquer mais il continuait de parler et elle n'avait pas envie de l'interrompre, cependant, elle baissa les yeux sur les mains qu'il avait posées sur ses épaules et releva la tête au moment où il s'approcha pour effleurer ses lèvres. Les vapeurs d'alcool lui tournèrent un peu la tête, mais sur le coup, elle ferma les yeux en relevant ses mains, non pas pour le repousser, mais au contraire en fait, elle agrippa ses vêtements. Lorsqu'il recula, il mentionna que c'était son paiement de la soirée de l'autre jour et elle eut un regard un peu triste pendant qu'elle le lâchait pour reculer.
«Je...»

Il s'éloigna en lui demandant de faire comme si rien ne s'était passé, aussi ses bras retombèrent le long de son corps et elle serra les poings «Pourquoi est-ce que tu fais ça? » elle s'avança alors vers lui en le frappant au niveau du torse, pas très fort cependant, mais suffisamment pour qu'il comprenne le geste «Je ne me compare pas aux autres! J'ai mes qualités et mes défauts! Mais c'est pas ma faute si depuis toute petite on m'a toujours dit que je n'étais pas marrante et que j'étais coincée!» ses yeux rougissaient un peu plus et les larmes commençaient à rouler, elle leva les yeux vers lui, l'air profondément triste

«Alors quoi? Tu t'es dit quoi hein? Oh! c'est vrai, elle me doit un truc à cause de l'autre soir alors hop! Je l'embrasse elle pourra pas dire non de toute manière?» elle frappa une nouvelle fois son poing contre son torse avant de laisser sa main posée là où elle venait de le frapper, puis elle baissa honteusement les yeux «Je... personne ne m'avait embrassée avant! Et mon premier baiser je l'ai eu pour quoi? Pour payer une dette?» elle recula et ne voulait même plus le regarder, lui tournant le dos en ramenant ses paumes contre ses yeux pour pleurer... elle s'essuya rapidement les joues, puis elle se tourna vers lui, l'air profondément vexée

«Tu me dis que tu ne me trouves pas vide, et pourtant tu me traites comme une vulgaire poupée de chiffon!» elle essuya une nouvelle larme qui voulait encore couler le long de sa joue, avec le dos de la main «Comment tu veux que j'oublie ça, hein? Je ne sais même pas comment je dois le prendre? Est-ce que je dois m'en souvenir comme le jour où j'ai reçu mon premier baiser, ou comme le jour où je me suis sentie la plus misérable?» s'il avait eu affaire à Yin plutôt qu'elle, elle lui aurait mis une sacrée gifle, ou même peut être qu'elle lui aurait mis carrément un coup de poing! En tout cas, elle recula d'un pas, elle ne se rendait pas compte qu'elle était tout au bord de la falaise en fait, et son pied s'accrocha sur la pierre qui s'effrita! Ses yeux s'écarquillèrent alors qu'elle perdait l'équilibre pour tomber en arrière, tendant la main vers Ryu mais il était un peu trop loin!

Elle réussit alors à se redresser à peu près et agrippa une racine qui dépassait par là! Grimaçant de douleur, elle avait senti ses mains s'écorcher... les quelques effluves d'alcool provoquées par le baiser de l'ivrogne avaient eu raison d'une part de ses réflexes, mais elle ne cherchait même pas à remonter, agrippant la liane de ses deux mains, pendant misérablement dans le vide, elle fondit en larmes... quelle mauvaise journée! C'était le bouquet!
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Sam 30 Juin 2012 - 15:57

Finalement, il l'avait encore fait pleurer… Il ne bronchait même pas lorsqu'elle le frappait, acceptant cela comme son châtiment. Il fallait croire qu'il était un peu plus compliqué à comprendre qu'il ne le pensait puisqu'elle n'avait pas été capable de comprendre que s'il l'avait embrassée, c'était avant tout parce qu'il en avait envie, l'excuse de la réponse n'était qu'un prétexte pour avoir le droit de le faire. Finalement, sa maladresse était toujours aussi présente, même quand il était sérieux et sincère.

La suite c'était alors passée bien vite. Elle avait reculée, voulant probablement s'éloigner de lui car il l'écœurait, mais le bord de la falaise était plus proche qu'elle n'avait dûe se l'imaginer et elle commença alors à tomber. Immédiatement, il avait fait un pas en avant pour tenter de la retenir, mais il avait simplement eût l'impression de sentir ses doigts glisser entre les siens, la distance était trop importante pour qu'il puisse l'attraper. Elle avait donc commencée à chuter pendant que lui continuait de se rapprocher, s'agenouillant au bord du vide pour voir où est-ce qu'elle était, priant pour qu'elle ne soit pas tombée tout en bas… Surtout qu'en soit il ne savait pas ce qui était le pire, qu'elle s'écrase sur le chemin menant au glacier de Zopheir, ou bien qu'elle tombe dans les rochers au bord de l'eau. Dans l'un comme dans l'autre cas, ce n'était pas un spectacle qu'il avait envie de voir, aussi il fût légèrement rassuré en la voyant se maintenir à une racine qui dépassait. Son sang ne fît qu'un tour et il se pencha d'avantage pour venir saisir de nouveau son poignet, refusant de la lâcher, même s'il devait tomber avec elle…

Le problème était que même si elle n'était pas bien lourde de par son sexe et sa classe, lui même n'était pas vraiment un phénomène question force, et il se demandait bien comment il allait pouvoir la tirer de là. Et il ne pouvait pas perdre de temps à incanter un sort, chaque seconde était précieuse. Il allait donc devoir prendre des risques, même si à cause de ça il allait mettre deux vies en danger et non plus une. Enfin, une et demi, lui ne comptait pas pour grand chose. Il vînt alors ramener sa deuxième main sur le bras de la demoiselle, devant tenir uniquement à l'aide des muscles de ses jambes pour ne pas tomber dans le vide, puis il tira de toutes ses forces. Il allait sans doute lui faire mal, mais si elle tombait, nul doute que la douleur aurait été bien plus atroce… A un moment, il sentait qu'il allait être envoyé vers l'avant, mais il força d'avantage pour la ramener sur la terre ferme, tombant alors en arrière, la demoiselle entre ses jambes alors qu'il respirait fortement. Il l'enlaçait alors de ses bras, comme pour l'empêcher de partir, caressant doucement son dos de sa main la moins blessée. Il devait dire quelque chose, mais quoi ? Il n'était pas des plus doués pour réconforter les gens, et quand on voyait dans quelle situation ils c'était retrouvés parce qu'il avait ouvert la bouche, peut-être était-il préférable qu'il ne dise rien…

« Je suis désolé… » Il n'avait pas pût s'empêcher de lui dire cela, bien que ça n'allait sans doute pas changer grand chose. « Je te l'ai dis, je suis idiot et maladroit… » Puis, il ne dit rien. Cela ne justifiait pas son comportement. Cela ne pardonnait pas les larmes qu'il avait fait couler. Et cela ne devait le rendre que plus ridicule encore… Il n'y avait sans doute rien qui ne puisse dire qui pourrait calmer cette situation, à chaque fois il ne faisait que corriger son erreur pour en commettre une plus importante, aussi devait-il sans doute sceller cette bouche qui causait tant de malheur…

Il continuait de caresser son dos tout en la serrant contre lui, ne réfléchissant plus vraiment. Lui même n'était pas calme, son cœur battait toujours vite, aussi bien à cause de ce qu'il venait de se produire qu'à cause de la situation dans laquelle il était actuellement. Peut-être devrait-il partir et la laisser tranquille, mais pourtant au fond de lui ce n'était pas ce qu'il souhaitait, et il avait même l'impression que ce serait la pire chose à faire. Finalement, il décidait de reprendre la parole, d'une voix un peu hésitante, certes, mais néanmoins déterminée.

« Tu sais… C'était aussi mon premier… » Puis, il laissa l'une de ses mains venir saisir le visage de la petite, le soulevant doucement pour revenir l'embrasser. Ses lèvres étaient séches, mais pourtant tellement agréable qu'il se demandait comment il pouvait en être si dépendant alors qu'il venait tout juste de découvrir cela. « Et là, le deuxième… » Disait-il le teint rougit par la gêne, n'étant pas sûr qu'elle allait l'accepter aussi facilement après tout. « Et étrangement, ce n'est pas quelque chose que j'ai envie d'oublier… Mais pas parce que c'est délicieux, mais parce que c'est toi… »
Mais à cet instant, il s'attendait surtout à recevoir une gifle, après tout il agissait vraiment comme un imbécile, et il serait logique qu'elle n'accepte pas aussi facilement son comportement. Bien sûr, il avait sans doute l'excuse d'être ivre, mais c'était tout de même un peu facile… Alors pour le moment il continuait simplement de la serrer contre lui, sa seule priorité était surtout de la rassurer pour le moment, le reste, ce que lui désirait, ses sentiments, cela n'avait pas vraiment d'importance tant qu'il ne se serrait pas assuré qu'elle allait bien…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Sam 30 Juin 2012 - 19:06

PNJ Yang
Suspendue au-dessus du vide, Yang ne faisait pas grand chose pour s'en sortir en réalité, elle était surtout en train de réfléchir, est-ce qu'elle allait se laisser tomber simplement et mourir là? Non, évidemment non, elle n'était pas de ce genre là, elle tenait à Yin et ne pouvait pas lui faire ça, mais elle se sentait tellement misérable et vide qu'elle n'avait pas envie de remonter non plus et affronter une nouvelle fois cet homme qui jouait avec elle comme si elle n'était qu'une vulgaire poupée!

Elle sursauta alors en santant un main agripper son poignet, elle leva les yeux au-dessus d'elle pour voir qu'il était là et qu'il cherchait à la faire remonter
«Laisse moi! Tu vas tomber!» sa voix était brisée, et elle vint attraper également son poignet dans l'optique de l'obliger à la lâcher, mais il avait alors ramené son autre main pour la soulever avec une certaine brusquerie, la douleur dans son épaule fut assez violente et elle serra les dents pour ne pas crier avant d'être projetée sur lui et se retrouver dans ses bras. Elle aurait voulu se lever tout de suite, le repousser, fuir, mais elle n'y arrivait pas, ses jambes étaient en coton d'une part, et il y avait aussi autre chose.

Il l'enlaçait doucement mais fermement, comme pour l'empêcher de fuir justement. Elle pouvait sentir l'odeur d'alcool, de sang et probablement de nourriture et autres boissons aussi sur ses vêtements, ce n'était pas agréable et pourtant, elle vint enfouir un peu plus son visage dans son manteau, sa main remontant pour agripper son cou. Il s'excusait, se traitant d'idiot, mais elle ne pleurait pas à cet instant. Le fait de tomber avait fait grimper l'instinct de survie et fait cesser ces larmes, mais elle était encore bien pâle après tout ça. Elle sentit alors qu'il voulait qu'elle recule, mais elle ne voulait pas le voir, pas tout de suite, elle ne se sentait pas encore assez forte pour l'affronter, mais il vint placer une main sous son menton pour qu'elle le regarde alors qu'il lui avouait que c'était également son premier baiser, seulement elle avait du mal à le croire! À son âge et quand on sait le travail qu'il faisait jusqu'à présent, qu'il ne lui dise pas n'avoir jamais eu à courtiser une femme au cours d'une mission? Les jumelles Windwaker - et même Yin avant que les krityennes ne les rejoignent - l'avaient fait. Mais elle non, car Denver avait très rapidement compris que ce genre de mission n'était pas pour elle... elle était coincée.

Elle voulut se dérober mais il vint une nouvelle fois presser ses lèvres contre les siennes, et les effluves d'alcool vinrent l'enivrer un peu plus aussi elle ne fit que s'agripper davantage à son col, il pouvait prendre cela pour de la colère ou autre, mais c'était peut être surtout une tentative désespérée de le retenir et de s'assurer qu'elle n'était pas en train de rêver. Cela n'avait rien d'une situation qu'elle aurait pu imaginer, nul fantasme, juste quelque chose que justement... elle ne s'attendait pas et se demandait si elle ne devenait pas folle. Il recula alors en signifiant que c'était son deuxième et elle rougit de la même manière au moment où il précisait qu'il appréciait et voulait s'en souvenir parce que c'était elle, et non pas parce que c'était... délicieux?

Elle recula finalement, au moins un peu, en faisant attention à partir sur le côté pour ne pas se retrouver au bord de la falaise cette fois, ses jambes étaient donc par dessus l'une des cuisses de Ryu et ses mains étaient sur ses propres genoux. Elle baissait les yeux pour regarder ses mains à présent écorchées par la racine qu'elle avait agrippée un peu plus tôt
«C'est moi qui suis désolée. Je n'ai... je n'ai pas l'habitude de... de tout ça.» elle paraissait une vraie petite fille à être ainsi, mais elle ne devait pas oublier qu'elle était une adulte à présent. Pendant longtemps elle se cachait derrière Denver, jouant le côté petite fille apeurée, mais maintenant les choses étaient différentes. Avec Swift, elle devait cesser de jouer les enfants et grandir pour de bon. Yin le faisait, depuis cette histoire avec Zhen, elle avait bien remarqué qu'elle commençait aussi à développer son côté adulte, rien que par ses vêtements et sa façon de se comporter. Aussi, elle devait bien grandir aussi, mais là, c'était trop soudain.

Elle continuait donc de fixer ses mains, ne sachant pas quoi dire d'autre. Les effluves d'alcool lui tournaient la tête et elle ramena finalement le dos de sa main sur son front et eut un léger rire avant de lever les yeux vers lui, l'air timide... il était plus vieux qu'elle, qu'est-ce qu'il pouvait lui trouver? Elle n'osait pas poser la question et elle se rendit compte qu'un silence plus que gênant s'installait, aussi finalement, elle dégagea ses jambes et se releva un peu juste pour se glisser à nouveau entre les jambes de Ryu, puis elle se plaqua contre son torse en agrippant une nouvelle fois son col
«S'il te plait, prends moi juste dans tes bras...» il n'y avait que Yin et Denver qui en avaient le droit à l'époque. Yin ne le faisait presque plus à présent, et elle se rendait compte qu'avec Ryu c'était totalement différent. Les odeurs n'étaient pas des plus agréables et pourtant, elle était bien ainsi. Enfouissant un peu sa tête dans son cou, elle n'avait pas encore des envies plus intenses, elle gardait ses réflexes d'enfant encore, mais au moins avait-elle fait un pas énorme en se blottissant d'elle-même contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Mar 3 Juil 2012 - 20:54

Maintenant qu'il avait la jeune fille entre les jambes, il devait admettre être un peu désamparé. La seule chose qui lui importait, c'était de savoir si elle allait bien, mais il n'était pas idiot à ce point là, il savait très bien qu'elle ne devait pas être en grande forme, entre la peur, la douleur dans ses muscles pour avoir supportée le poids de son corps uniquement à l'aide de ses bras, et les écorchures au niveau des mains… Il lui avait sans doute fait mal en la ramenant sur le plancher des vaches, et peut-être qu'elle c'était même blessée aux genoux pendant qu'il la remontait. Techniquement ce n'était rien de grave, mais la moindre égratignures, la moindre goûtte de sang suffisait à l'inquiéter… Déjà qu'en temps normal il s'inquiétait toujours pour ses proches, cette fois il était d'autant plus anxieux car il s'agissait d'elle…

Il resserrait donc légèrement son étreinte sur elle, ne voulant pas la laisser partir, pas après ça, ce serait cruel et indigne de sa personne. Il pouvait d'ailleurs sentir qu'elle agrippait ses vêtements avec une certaine force, peut-être car elle était encore sous le choc. Il essayait donc de la rassurer en caressant doucement son dos du bout des doigts, toujours un peu hésitant à se faire plus entreprenant. Mais à cet instant il était nécessaire qu'il mette sa gêne de côté, après tout il était la cause de cette situation, et c'était donc à lui de tout faire pour la règler, qu'enfin elle retrouve son calme et qu'il puisse se parler normalement… comme autrefois. Il en avait assez de fuir, et assez de la voir faire de même. Il n'avait pas rejoint la Griffe de Leviathan pour qu'il y est conflits entre eux, bien au contraire, il avait même espéré pouvoir se rapprocher d'elle et de sa sœur, Yin. Elles étaient toutes les deux des personnes qu'il connaissait depuis longtemps et qu'il n'avait pas oublié, quand bien même il avait vidé des litres et des litres d'alcool pour ne plus avoir aucun souvenir.

Mais il la laissait se reculer un peu, il était possible qu'elle est besoin d'un peu d'air, et lui devait être étouffant à sentir autant l'alcool. Elle disait ne pas avoir l'habitude de ce genre de chose, et c'était tout à fait compréhensible. Après tout, elle ne devait pas avoir été conditionnée pour vivre des événements de ce genre, et à dire vrai, il était même surprenant de voir ce genre de chose au sein d'une Guilde, ils étaient beaucoup plus habitués à faire des missions qu'à vivre pleinement leurs vies. Lui même était loin d'être à la base en réalité. Il n'était déjà pas très social, et encore plus avec la gente féminine. Mais malgré ça il essayait de faire des efforts, ne voulant pas la laisser aller mal.

« Moi aussi je te rassure. » Disait-il d'un rire gêné. C'était peut-être même plus dur pour lui que pour elle, après tout il n'avait clairement pas pour habitude de côtoyer des gens, simplement de les filer et parfois de les éliminer. Il la laissait alors revenir vers lui, alors qu'elle lui demandait de la prendre dans ses bras. Il obéissait donc docilement, la serrant contre lui alors qu'il venait lui caresser l'arrière du crâne, laissant ses doigts s'emmêler doucement dans ses cheveux. L'ivrogne venait de lui même blottir son visage dans son cou, respirant le doux parfum de sa peau, appréciant la chaleur de son contact. Elle était vraiment adorable à venir contre lui, à lui demander de rester ainsi, et il était donc bien incapable de résister à son charme. Oh ? N'avait-elle pas dit ne pas en avoir ? Et pourtant, c'était bien ce qui l'attirait actuellement, le charme de Yang, et il ne pouvait tout simplement pas y résister…

Ryu respirait désormais plus calmement, rassurée de voir que les choses étaient calmes. Mais il y avait quelque chose qui lui revenait en tête, les mots qu'elle avait dit pendant qu'il la tenait. Il soupira alors, son souffle léchant la peau de la demoiselle, puis il lui souffla à l'oreille.

« Mais ne me demande plus jamais de te laisser quand tu es en danger… » Son ton était un peu sec sur l'instant, même s'il se radoucissait déjà. Mais c'était quelque chose qu'il ne pouvait pas accepter. « Tu aurais sans doute fait de même si les rôles étaient inversés. Je sais que je ne suis pas très doué de manière générale, mais s'il y a bien une chose que je ne peux abandonner, ce sont les gens qui comptent pour moi et pour qui je compte. »
Puis il la serre encore un peu plus, peut-être qu'elle allait être inconfortable, mais au moins elle pouvait bien se rendre compte à quel point il tenait à elle à cet instant, ce n'était pas que de flan, c'était vraiment quelque chose de sincère… Dans le fond, il s'en voulait d'en être arrivé là, mais s'il ne faisait rien il s'en voudrait davantage… Il lui embrassa alors le front, plusieurs longues secondes, comme le faisait Satella quand il était jeune… La plupart de ses petites attentions venaient de sa grande sœur en réalité, puisqu'elle était la seule qui est eu l'occasion de lui en donner de toute sa vie. Puis, il lui demande d'une voix hésitante : « Ça va… ? ». Il était nécessaire qu'il se préoccupe de son état avant de pouvoir être attentionné, sinon elle le repousserait simplement en pensant qu'il n'avait aucune considération pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Mer 4 Juil 2012 - 10:23

PNJ Yang
Finalement, Ryu était venu l'enlacer de ses bras, Yang n'avait que faire de l'odeur peu confortable en soit contre laquelle elle était blottie, elle s'agrippait un peu à son manteau sans se soucier de la douleur de ses mains, les plaies ne risquaient pas d'être septiques de toute manière, ce n'était que de l'écorce et de la terre, mais elle allait devoir les nettoyer tout de même au cas où. En attendant, elle n'avait pas envie de bouger, se perdant dans ses pensées ou plutôt cherchant davantage à ne penser à rien.

Il lui expliqua que lui non plus n'était pas habitué à ce genre de choses, en soit, elle n'était pas moche, il était arrivé qu'on la regarde, mais elle savait que ses cheveux blancs avaient toujours fini par repousser quiconque était un tant soit peu intéressé. Cela ne l'avait jamais dérangée cependant, le pire était lorsqu'on pensait qu'elle était une bâtarde Windwaker, mais n'étant pas demi-krityenne, les gens changeaient vite d'avis, mais malgré tout, jamais elle n'avait souhaité changé de couleurs de cheveux. Peut être était-ce une façon à elle d'être tranquille finalement, et peut être qu'elle appréciait cette solitude.

Ryu la tira alors de ses réflexions, lui demandant de ne plus lui imposer la fuite alors qu'elle serait en danger, elle ne répondit pas malgré tout, enfouissant sa tête un peu plus dans ce manteau qui avait quelque chose de rassurant pour elle. Il avait raison, si lui-même avait été en danger, elle aurait surement fait de son mieux pour le sauver, c'était un fait. Mais elle eut un peu mal au cœur lorsqu'il déclara qu'elle comptait pour lui, il comptait pour elle, ça oui, mais elle refusait toujours de croire que l'inverse pouvait être vrai. Aussi, au moment où il lui demanda si ça allait, elle recula doucement, baissant les yeux d'un air timide sans vraiment savoir quoi répondre avant de finalement entrouvrir ses lèvres plutôt pâles
«Je ne sais pas.»

C'était la stricte vérité qui plus est, aussi finalement, elle vint se relever un peu et se plaça finalement à côté de lui les jambes ramenées contre sa poitrine, enlaçant ses genoux de ses bras, elle fixait de nouveau l'océan. La brise s'élevait un peu, elle se sentait plutôt perdue il fallait le reconnaître. En soit, ce qui la perturbait n'était pas ce qu'elle pouvait ressentir ou non, elle se posait juste un grand nombre de questions. Elle baissa les yeux vers ses affaires qui n'avaient pas bougé depuis toute à l'heure, son arbalète dépassait pour l'avoir dégainée un peu plus tôt pour venir en aide à cette fille toute à l'heure, on pouvait voir la signature sur le manche, c'était écrit «Denver» en lettres calligraphiques et elle eut un sourire un peu triste. Peut être qu'elle devrait changer d'arme un jour, se forger une autre arbalète pour ne plus garder ses mauvais souvenirs auprès d'elle. Elle pourrait toujours garder celle-ci comme souvenir à proprement parler, sans la garder en permanence sur elle.

Elle ramena une main vers ses couettes, elles étaient un peu défaites à cause de sa chute et du bazar d'un peu plus tôt, aussi elle se décida à les défaire totalement, ses cheveux tombant alors un cascade jusqu'aux épaules, elle avait tout de même les cheveux assez raides, et courts, mais ils avaient pris la forme des couettes aussi elle devait passer ses doigts à plusieurs reprises pour les remettre en place.

Prenant une profonde inspiration, elle finit par poser son menton sur ses genoux, les élastiques accrochés aux poignets en attendant qu'elle se décide à refaire ses couettes, un silence gênant s'installait à nouveau mais elle ne trouvait rien à redire.

«J'ai l'impression que rien ne sera plus pareil, hein? Swift... il va pas être content.» il le lui avait dit, il l'avait senti, elle lui avait dit que non, elle n'éprouvait rien pour lui, qu'elle le défendait juste parce qu'elle avait une dette envers lui, rien de plus. Mais au final, il l'avait bien senti et elle allait passer pour encore plus bête qu'elle ne l'était. Ramenant finalement son front sur ses genoux, elle eut un sentiment de malaise. Il ne servait à rien de le cacher, elle ne pourrait pas faire comme si de rien n'était et elle avait peur que cela se ressente au sein de la guilde. «Peut être que je vais devoir quitter la Griffe de Leviathan. Swift ne voudra pas prendre le risque que cela perturbe notre mode de vie. Et toi... tu dois rester pour ta sœur...»

Elle avait fini par se tourner un peu vers lui, mais son regard était malgré tout triste et vide... quitter la Griffe de Leviathan alors qu'elle y avait pratiquement toujours vécu serait bien douloureux, mais elle refusait de mettre la Guilde en péril à cause d'un coup de cœur.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Sam 7 Juil 2012 - 20:34

Il était normal qu'elle ne puisse pas répondre, après tout avec ce qu'il venait de se passer, lui même aurait sans doute été incapable de dire ou non s'il allait bien. Elle décidait de s'asseoir à côté de lui, aussi la laissait-il s'éloigner un peu, et c'est à ce moment là qu'il se rendait compte qu'il avait les fesses à même le sol. L'ivrogne pouvait sentir la morsure lui faire mal, ayant encore l'impression que chaque canine du jeune Gattuso était encore plantée dans sa chair. C'était même assez douloureux en réalité, mais il se contentait juste de serrer les crocs, refusant de montrer quoi que ce soit devant elle, sinon elle voudrait probablement le soigner et… il n'avait pas vraiment envie qu'elle cible son sort sur cette partie de son corps, il aurait juste l'air ridicule. Enfin, plus que d'habitude.

Quand bien même il le souhaiterait, Ryu ne parvenait pas à détacher son regard de la jeune fille, toujours inquiet quand à son état. Mais elle venait défaire les élastiques qu'elle avait dans les cheveux, et pour la première fois depuis qu'il la connaissait il pouvait la voir au naturel. Il resta quelques instants à l'observer, ayant l'air d'un parfait abruti devant ce qu'il voyait. Mais pouvoir regarder les cheveux de Yang être balayés par le vent marin qui soufflait été pour lui un spectacle des plus somptueux. Pourtant, il savait très bien que ça n'avait rien d'exceptionnel, c'était même quelque chose de tout à fait normal, mais il était si faible avec tout cela qu'il était bien forcé d'admettre sa faiblesse face à elle. Il ouvrit donc la bouche, s'apprêtant à parler, mais les mots lui manquaient pour qu'il puisse dire quelque chose d'un peu romantique. Alors en contre-partie, il décidait de dire la seule chose qui lui passait par la tête.

« Wow… Tu es tellement belle… » Puis, il se rendait compte que c'était sans doute encore plus gênant que s'il avait réfléchit pour dire quelque chose d'un peu plus beau. Il leva donc les mains devant lui, comme s'il voulait prouver qu'il était innocent. « Ah ! Euh… Je suis désolé ! J'ai simplement été surpris. » Mais c'était sans doute encore plus idiot de s'excuser pour lui avoir fait un compliment, seulement il parlait souvent sans réfléchir, et après tout puisqu'il l'avait avoué, pourquoi essayer de faire comme si de rien était. « Mais c'est vrai… Tu es vraiment magnifique comme ça. »
En soit, il était très certainemet sous le charme car il avait l'occasion de la voir sous un jour différent, et ce n'était pas déplaisant, bien au contraire.

Mais elle semblait inquiète sur plus d'un point au sujet de leur relation naissante. Lui même devait admettre ne pas vraiment savoir comment tout cela allait se passer, il n'était pas habitué à ce genre de chose et il était possible qu'il soit difficile à vivre. Il soupira simplement, regardant l'horizon en réfléchissant. Il avait foncé tête baissé sans penser aux conséquences, mais dans le fond il n'avait pas envie que les choses changent, du moins, pas au sein de la Guilde.

« Tu sais… » Disait-il d'un ton bien peu assuré. « Je ne suis pas sûr que cela change grand chose au final. Certes, nous n'aurons plus vraiment la même relation, mais si cela ne nous empêche pas de continuer à faire en sorte que la Guilde tourne convenablement, Swift n'aura rien à y redire. » Mais naturellement, il était normal qu'elle soit inquiète à ce sujet, puisqu'ils n'avaient aucune assurance à ce sujet. « Je doute que le chef soit en mesure de se passer de l'un de nous. Au vue de l'image de la Guilde, on ne peux pas dire qu'il y a du monde au portillon. Que ce soit toi ou moi qui devions partir, il serait forcément perdant. Mais après, ce n'est que mon point de vue… »
Ryu regarda de nouveau la demoiselle, tendant la main vers elle pour caresser du bout des doigts ses cheveux détachés, un peu hésitant, ne sachant pas s'il avait le droit de le faire. Mais il semblait vraiment être fasciné par sa chevelure, déjà qu'il avait ce genre d'attraction quand elle avait ses couettes, là il ne donnait même plus l'impression de pouvoir y résister. Peut-être était-il faible, ou bien peut-être était-il attentionné, cela dépendait simplement du point de vue en réalité.
« Puis, est-il vraiment en mesure de nous faire des reproches ? Il semble bien être du genre à s'envoyer en l'air avec la première demoiselle qui lui plait. Ce serait tout de même culotté de sa part de proscrire ce genre de choses au sein de la Guilde, ce serait même du jamais vu. » Mais après, il n'était pas vraiment un passionné d'histoire, et il ne savait donc pas grand chose des Guildes de façon générale puisqu'il avait toujours été une sorte d'agent libre. Il soupira une nouvelle fois, se rapprochant d'elle pour être un peu plus proche, jusqu'à ce qu'il sente son postérieur lui faire mal à cause de sa blessure, laissant échapper un léger gémissement qui allait probablement le trahir… sans parler des fines traces de sang qui se trouvaient à sa place précédente.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   Dim 8 Juil 2012 - 10:58

PNJ Yang
La remarque de Ryu par rapport à sa coiffure la fit rougir et elle se tourna vers lui pour voir s'il était sérieux ou s'il se moquait d'elle «Tu trouves? Denver n'aimait pas quand je lâchais mes cheveux, il m'a toujours préféré avec mes couettes.» peut-être que c'était sa façon à lui de la garder sous l'apparence d'une petite fille, après tout, il n'était pas très vieux et pourtant, il s'était toujours considéré comme leur père à toutes les deux. En tout cas, lorsqu'il vint attraper une mèche de ses cheveux cette fois, elle le laissa faire, même si cela lui provoquait encore un petit pincement au cœur.

Elle expliqua alors qu'à ses yeux, il ne serait pas possible qu'ils restent tous les deux dans la Guilde, que ça créerait forcément une situation étrange qui les empêcherait de demeurer ensembles, mais de toute évidence cela ne perturbait pas plus que ça le jeune homme qui expliqua que la Griffe aurait bien plus à perdre qu'à gagner en demandant à l'un d'eux à partir, puis au moment où il manifesta son avis sur la question par rapport au fait que Swift ne se gênait pas pour s'envoyer en l'air à tout moment, et la jeune femme se mit à rougir assez fortement en se recroquevillant sur elle-même! Oui, elle savait bien qu'il ne se gênait pas pour coucher avec les jumelles Windwaker, mais ce n'était pas pareil, il n'y avait pas de sentiments là dedans, ce n'était que physique...
«Je... on.. je ne pensais pas à ça! Je...» il s'était rapproché d'elle, mais elle était bien trop perturbée pour remarquer qu'il puisse être blessé, mais l'idée qu'il puisse déjà mettre en avant l'idée qu'ils franchissent ce cap la mettait franchement mal à l'aise et elle fronça légèrement les sourcils, se disant qu'il lui avait bien menti! S'il pensait déjà à coucher avec elle, c'est qu'il l'avait déjà fait, et avant de coucher, il fallait forcément avoir embrassé quelqu'un non?

Elle se leva alors un peu brusquement, faisant attention à ne pas se mettre trop au bord de la falaise cette fois. Ses cheveux se soulevèrent avec le vent alors qu'elle posait un regard apeuré sur Ryu
«Je n'ai jamais dit que toi et moi devions coucher ensembles!! Je...» mais là, à se tenir debout face à lui, elle repéra enfin les traces de sang, et toute la peur et la colère disparurent en un rien de temps «Oh! Mais tu es blessé! Pourquoi ne me l'as-tu pas dit? Montre moi ça!»

Elle se laissa tomber à genou, pensant d'abord qu'il devait s'agir de ses mains, elle les prit dans les siennes. La voleuse prenait le relais sur la jeune fille normale, sa timidité disparaissait peu à peu alors qu'elle se concentrait sur les blessures du jeune homme. Ses mains étaient parsemées de petites coupures, le sang sur le sol ne pouvait pas venir de là, mais elle les soigna quand même, sans se rendre compte qu'à être aussi près de lui, il avait une vue plongeant sur son décolleté. En soit, il n'était pas plongeant, puisque son col était plutôt droit et non en V, mais à être ainsi plus petite que lui, il ne pouvait pas trop le louper.

Elle chercha alors, se pencha pour poser sa main sur son torse avant de regarder sa paume ensuite à la recherche de ce sang qui aurait coulé sur l'herbe, aussi elle recula et laissa sa main glisser sous la cuisse du guildien, puis sous l'autre avant de finalement mettre ses mains sur ses hanches et plonger un regard plutôt contrarié dans le sien
«Vas-tu me dire où tu as été blessé pour saigner ainsi ou bien je dois t'endormir pour te déshabiller entièrement?» elle ramena alors ses deux mains devant sa bouche d'un air affolé «Euh... je ne veux pas dire que...» elle détourna le regard en étant rouge comme une tomate, avant de finalement baisser les yeux d'un air gêné «S'il te plait, dis moi où tu as été blessé que je te soigne et on n'en parle plus.»

Évidemment, cela n'allait pas être aussi simple!
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un peu de solitude...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un peu de solitude...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Grand moment de solitude
» Un même regard ...Une solitude commune...[RP privé]
» La Beauté de la Solitude
» « La solitude est un défaut... » {Jake W. H.}
» L'être humain est armé contre beaucoup de choses, mais pas la solitude.
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Les collines d'Ehmead-