AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 Encore et toujours...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
PétuniaMembre du Conseil de Guerre
Messages : 103
Date d'inscription : 18/09/2011
avatar

Personnage
Elément: Glace
Arme: Saïs
Classe: Mystique
MessageSujet: Re: Encore et toujours...   Ven 13 Jan 2012 - 22:33

Le fait que Lady Elmundïr aurait pu s'y rendre pour plusieurs raisons était déjà plus crédible. Kendara avait attaqué Myorzo, détruit une partie de la plate forme de la ville, anéanti tout un clan krityen. Même si elle n'était pas seule, même si tous les soldats krityens n'étaient pas en place, elle restait à elle seule une arme redoutable. Chercher à la vaincre, elle seule, serait déjà une sacrée faille pour les projets des mentaïs ou de Segonar.

«Oui, tu dois avoir raison. Vaincre Kendara, même sans cette raison personnelle, serait un bon plan. S'attaquer aux trois Mentaïs serait du suicide, même en y allant avec une armée. Mais en n'éliminant qu'elle, ce serait déjà une première étape vers la victoire.» et de ce qu'on lui avait dit concernant le combat à Myorzo, Cixi Elmundïr avait plutôt bien tenu le coup face à elle lors de l'attaque. Prenant de nouveaux grains de raisins, la conversation avait repris sur sa prochaine intervention. Cependant, elle ne s'était pas attendu à sa réponse et haussa un sourcil intrigué.

«Je... ne sais pas si... on peut vraiment parler de vie ou de mort pour quelque chose qui... n'existe pas vraiment. Je veux dire, c'est pas comme s'il avait déjà un cœur qui battait. C'est... c'est juste une cellule, d'accord?» le ton employé semblait cependant légèrement nerveux, mais son regard n'avait pas cillé. Cependant, elle sentait qu'il y tenait. Détournant le regard, elle se mit à pianoter doucement sur la table. Elle avait le sentiment que finalement, cette histoire n'allait pas se dérouler si facilement. Passant sa langue sur ses lèvres, elle leva les yeux vers Estrello

«J'ai à peine plus d'une semaine de retard, je ne suis même pas enceinte d'un mois, Estrello... on... on ne peut pas appeler cela un enfant, je ne le sens pas en moi, je ne sens même pas d'effets secondaires habituels qu'on doit ressentir! Pas de nausées ou autres... je n'aurais pas ce retard que je n'aurais même pas su que j'étais enceinte!»

Pourquoi lui en avait-elle parlé? C'était bel et bien une erreur. Elle avait pensé que le fait d'avoir son approbation la soulagerait, et elle savait qu'au fond de lui il ne voulait pas de cet enfant, mais elle ne voulait pas que cet incident affecte ainsi leur vie et pourtant, il semblait que ça allait être clairement le cas. Elle vint prendre sa main et plongea son regard de glace dans le sien. Puis d'un hochement de tête, elle enchaina

«D'accord... j'ai rendez-vous demain et... et nous partirons si tu veux. Où tu voudras. Je suppose que Wrath Peebles pourra toujours me prescrire quelques jours de repos qui justifieraient une absence. Mais toi? Tu penses pouvoir disparaître sans que ça ne paraisse suspect? »

Et pour aller où? Honnêtement, des endroits où l'on pouvait être tranquille, il n'y en avait pas tant que ça, surtout par les temps qui couraient...
Revenir en haut Aller en bas
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Encore et toujours...   Ven 13 Jan 2012 - 23:25

Estrello sourit. S'il pouvait disparaître? Sa simple double vie en temps que Shain en était la preuve même. Cependant, il était encore trop tôt pour en parler avec la krytienne. Beaucoup trop tôt. Il enchaîna, voyant que la krytienne semblait étonnée de sa réaction.

Non bien sûr c'est qu'un amas informe pour le moment. Mais c'est un morceau de nous. Ne pense pas que cela me trouble. Au contraire; nous savons tous les deux que dans notre situation actuelle, un enfant reviendrait à se tirer une flèche dans le pied, c'est certain. Et même si nous le voulions, faire naître un enfant par les temps qui courent, alors que demain peut-être toi ou moi -ou nous deux, pourrions être entre quatre planches...

En fait il n'avait pas si bien encaissé que ça la nouvelle... Il secoua la tête et reprit son sourire. Au final, c'était elle qui avait raison. Ce n'était qu'un tas de cellules informe, inconscient de son propre statut.

Et puis, à bien y réfléchir, nous aurons toute la route pour oublier ça et repartir comme avant. En fait c'est ça que j'appréhende le plus... Que cet incident remette des tensions entre nous alors qu'on commence enfin à construire quelque chose... Faites des gosses qu'il disait... Une belle connerie.

Les yeux du Don reprirent un éclat plus doux et il se re concentra, cette affaire de "gestation" réglée et classée.

Bien donc demain, tout sera réglé à propos de ça. Par rapport à la mission. Comment vois-tu les choses? D'abord pour se rendre à Relewiese? Cénarii pourra nous transporter sans soucis. Au pire je passerai à Dahngrest chercher un hippogriffe demain. O cherche des traces et on s'en va? Je dois avouer que cette "mission" me semble étrange. Tu veux juste savoir si Lady Elmundïr est vivante? Ou y a-t-il autre chose?

Il était vrai qu'Estrello trouvait cette histoire étrange. Il ne saisissait pas pourquoi Pétunia voulait absoluent savoir si l'Ancien était passée par Relewiese. D'autant que même si la rumeur courait qu'elle voulait se venger des Mentaïs, elle n'avait absolument aucune chance. Ou du moins très peu sans une armée immense et parfaitement entraînée. Cela obscurcit un peu son regard, mais il n'en fit pas part à la krytienne, ne voulant pas paraître défaitiste.

Donc; quand partons-nous?



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
PétuniaMembre du Conseil de Guerre
Messages : 103
Date d'inscription : 18/09/2011
avatar

Personnage
Elément: Glace
Arme: Saïs
Classe: Mystique
MessageSujet: Re: Encore et toujours...   Sam 14 Jan 2012 - 15:49

Le regard de la krityenne se fit un peu dur... elle n'aimait pas qu'Estrello parle de «parties d'eux-mêmes», elle ne voulait pas mêler les sentiments à cet état, ni même ressentir quoi que ce soit à l'égard de cet accident. Détournant le regard, les sourcils légèrement froncés, elle se calma un peu lorsqu'il clôtura de lui-même la conversation en passant à la suite du programme. Elle n'était pas dupe, cela aurait forcément des conséquences sur leur avenir, comme il le disait si bien. Peut être allait-il refuser de la toucher désormais de peur que cela se reproduise, ou alors, allait-elle devoir s'amuser à calculer ses cycles mois par mois pour faire en sorte qu'ils puissent s'aimer seulement en dehors des périodes possibles de procréation - totalement l'inverse de ce qu'un couple cherchant à avoir un enfant ferait.

En arriver là risquait fort de la gonfler sérieusement, et il n'avait pas tort de penser que cela risquait de briser quelque chose entre eux alors qu'ils commençaient à peine à se construire ensembles. Elle aviserait sur le moment, mais ce n'était pas vraiment son genre de devoir rassurer les autres aussi elle ne pensait pas être vraiment à la hauteur de la tâche de soutenir leur couple, c'était une évidence. Le problème de transport fut soulevé et elle hocha la tête de gauche à droite


«J'ai ma propre monture. Pour ne pas que l'on nous voit partir ensembles, nous irons chacun de notre côté. Je me rendrai d'abord à Temza dans mon autre demeure où j'ai d'avantage d'équipement.»

Cependant, le guildien semblait avoir des doutes concernant cette mission qu'il trouvait des plus étranges, et il mit enfin le point sur le détail qui comptait réellement. Le regard de la jeune femme se durcit alors et elle détourna une nouvelle fois les yeux, les sourcils froncés

«Tu as raison. La véritable raison de cette «mission», c'est de vérifier si Lady Elmundïr est bien vivante.» elle se tourna alors vers Estrello, le regard grave «Il y a des choses qui me perturbent. Si vraiment elle était partie à la poursuite de Kendara, sa mère aurait été informée. Et même si cette rumeur vient de Dame Elmundïr elle-même, je l'ai vue à plusieurs reprises, elle n'a pas le regard d'une femme qui s'inquiète pour sa fille comme elle le faisait jusqu'à présent, elle a le regard de celle qui ne sait pas où son enfant se trouve!» d'un autre côté, cela se rejoignait, même si Cixi était partie à la poursuite de Kendara, personne ne savait où elle pouvait se trouver.

«Je ne sais pas comment l'expliquer, mais j'ai l'impression que Dame Linazura elle-même, ne sait pas où sa fille se trouve, et qu'elle n'est pas sure non plus de la véracité de cette histoire. Elle semble vraiment... malheureuse ces derniers temps.» ce qui ne ressemblait clairement pas à cette dame qui avait toujours été d'un naturel doux et enjoué.

«Je me demande si Lady Elmundïr n'a pas plutôt été tuée et que sa famille essaie de camoufler l'affaire le temps de trouver une solution. Jhérer Elmundïr lui-même est très nerveux en ce moment, et quand on sait l'affection qu'il porte à sa sœur, il est étonnant qu'il ne soit pas déjà parti lui-même à la Dépression de Releweise pour servir de garde du corps. On raconte qu'il a du recevoir un ordre direct de sa mère, d'Uriel Ronanin et de Vladir Roskt en même temps pour être sur qu'il n'y aille pas.»

Pourquoi donc l'en empêcher ainsi? Et surtout, depuis quand Jhérer Elmundïr aurait ainsi suivi des ordres alors qu'il était question de sa sœur? Le colosse aurait du désobéir quand même et partir et pourtant il ne l'avait pas fait. La raison officielle était qu'il n'était pas doué pour les missions d'infiltration et qu'il risquait de se faire tuer là bas, ou pire, de compromettre la mission de l'Ancien, mais cela restait tout de même étrange qu'il soit inquiet à ce point. Les doigts croisés devant elle, elle plongea son regard dans celui d'Estrello, ne cachant plus son septicisme désormais.

«J'aimerais partir demain. Peut être que l'intervention avec le Seigneur Peebles n'aura pas lieu dès demain, nous pourrons nous y rendre avant. Je verrai avec lui demain matin.»

Ils avaient quand même pas mal de détails à régler, et elle voulait avoir son avis sur la question de toute manière. Et puis, il ne fallait pas se leurrer, dans son «état», la soirée risquait d'être des plus platoniques alors autant discuter.
Revenir en haut Aller en bas
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Encore et toujours...   Sam 14 Jan 2012 - 17:48

Le Don réfléchit un instant, son regard dans le vide. Cette mission ne lui disait rien qui allait, et la déclaration de la krytienne n'arrangeait pas les choses. Particulièrement l'histoire avec Jhérer. Il connaissait le krytien et sa volonté implacable, ainsi que son sens de l'honneur envers sa famille, et le fait qu'il reste à Myorzo était un signe indubitable de quelque chose d'étrange. La chef krytienne aurait-elle fuie? Et si oui pour quelle raison? La vendetta simple ne collait pas vraiment à son caractère, mais après tout... Rien n'était impossible. Bien que dans l'esprit d'Estrello, vengeance ne collait pas avec l'Ancien Elmundïr.

Il écouta le plan de la krytienne et acquiesça.


Bien je partirai demain matin donc, pendant que tu seras avec Maître Peeble. Je t'attendrai au sanctuaire de Relewiese.

Son regard restait sombre tout de même. Cette mission sentait mauvais. Dans son énoncé, dans son but et dans sa presque inutilité. Même la famille proche de l'Ancien ne semblait rien savoir d'après Pétunia. Ses yeux vinrent se fixer dans ceux de Pétunia. Soupirant, il posa ses avants bras sur la table et s'approcha de la krytienne.

Cependant, si Lady Elmundïr a vraiment chargé les Mentaïs de front, seule, aussi forte, résolue et chef soit-elle, à l'heure qu'il est, j'ai bien peur qu'elle soit en effet morte.

Il savait que ses paroles étaient dures. Il savait que la krytienne pouvait tout aussi bien très mal les prendre, tout comme elle pouvait voir en face la vérité. Et en l'occurence, il ne savait pas trop comment elle allait réagir, d'autant plus que la soirée semblait mal démarrer... Estrello ne savait pas trop quoi dire pour essayer de détendre l'atmosphère, sachant que le calme ne tenait que d'un fil là. Cette histoire de grossesse avait jeté un gros froid entre eux, et bien que la krytienne pensait qu'Estrello allait garder cela en mémoire, Estrello quant à lui devait juste encaisser le coup. C'était peut-être aussi une des raisons pour lesquelles il partait en premier à Relewiese, espérant trouver le calme dans le Sanctuaire, afin de bien repartir avec la krytienne, à qui, il fallait désormais l'avouer, il s'était attaché.

Mais dis moi... Pourquoi ne m'as-tu pas parlé de cette mission à la caserne ce matin?



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
PétuniaMembre du Conseil de Guerre
Messages : 103
Date d'inscription : 18/09/2011
avatar

Personnage
Elément: Glace
Arme: Saïs
Classe: Mystique
MessageSujet: Re: Encore et toujours...   Sam 14 Jan 2012 - 18:45

Petit à petit, ils se mettaient d'accord, même si la tension était plutôt palpable encore dans la pièce. Elle se leva doucement pour prendre une bouteille de scotch guildien qu'il lui avait ramené une fois. Elle pouvait se permettre de boire dans son état puisqu'elle ne comptait pas garder l'enfant, cependant elle en profita pour observer la réaction d'Estrello à cela. Elle n'aimait pas vraiment boire de l'alcool en général, mais la situation faisait que ce ne serait pas de refus.

Posant deux verres sur la table, elle servit Estrello en premier puis se servit à son tour en écoutant ses suggestions. Tout en refermant la bouteille, elle plongea son regard d'azur dans celui de son compagnon


«De toi à moi, je me demande si elle est vraiment partie à la chasse aux mentaïs. Elle était déjà plutôt étrange depuis la mort de son époux, son état a changé du tout au tout.» elle trempa ses lèvres dans l'alcool, grimaçant légèrement devant le goût assez fort avant de reposer son verre et prendre une profonde inspiration «Au début, elle a beaucoup maigri, nous étions tous inquiets pour sa santé, puis la chienne est arrivée en trombe à Myorzo et de ce qu'on m'a dit, son état s'était bien amélioré.»

Elle prit une profonde respiration, cherchant à comprendre ce qui avait bien pu se passer...

«Ensuite, elle a repris ses habitudes, elle semblait avoir fait son deuil, on disait même qu'elle était épanouie. Elle retournait au Consulat, assistait aux doléances avec Uriel Ronanin, reprenait ses inspections des aers krenes... bref, tout le monde pensait qu'elle avait bel et bien fait son deuil.»

Elle porta une nouvelle fois le verre à ses lèvres, perdue dans ses pensées «Puis, sans qu'on ne sache ce qui avait bien pu se produire, elle a recommencé à s'assombrir, perdre du poids aussi. Elle se dissimulait dans des vêtements larges pour ne pas qu'on voit sa maigreur je pense. »

Reposant son verre, elle soupira avant de poser le récipient frais contre son front, comme si elle était prise d'une certaine migraine «Puis elle a juste disparu. Des témoins semblent penser qu'elle s'est rendue d'abord en Egothor, puis serait allée vers les Monts Yurzorea... puis plus rien. Personne ne l'a vue quitter les lieux. Je me demande s'il ne s'est pas passé quelque chose là bas.»

Elle reposa le verre et plongea son regard dans celui d'Estrello avant de finalement se lever, prendre son visage dans ses mains et l'embrasser avec une intensité qui était assez rare chez elle. C'était un peu comme si elle avait eu un besoin vital de venir souder ses lèvres aux siennes, comme pour s'assurer que tout ça n'était pas en train de les détruire. Puis elle retourna à sa place en rapprochant malgré tout sa chaise de lui.

«Je ne pouvais pas t'en parler à la caserne. Cela doit rester entre nous. Tous les soldats de l'armée krityenne ont reçu l'ordre de ne pas chercher à la retrouver, si l'on sait que je suis partie à Releweise pour ça, je risque gros sur ma carrière. C'est aussi pour cela que je préfère y aller avec toi, si cela s'apprend, j'aurais juste servi d'escorte au Don qui souhaitait se rendre au Sanctuaire de Sylphe, ton affinité avec ce lieu est assez connue.»

Cela lui laissait une porte de sortie, donc. Elle plongea une nouvelle fois son regard dans le sien et vint chercher sa main pour s'en saisir. Non, la situation était loin d'être simple.
Revenir en haut Aller en bas
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Encore et toujours...   Sam 14 Jan 2012 - 19:11

Lorsque la krytienne avait sortit le whisky, Estrello avait eu un sourire. La krytienne buvait très peu d'alcool, et sa grimace lorsqu'elle prit sa première gorgée en fut la preuve flagrante, alors que le Don, habitué à la force des produits de sa terre natale, avala une gorgée -pas plus grande que celle de la krytienne, restant stoïque, et laissant même le breuvage traîner en bouche, ressentant chaque nuances de malt et d'orge. La tradition guidienne était d'y aller cul sec avec ce genre de verre, mais en la présence de la krytienne, il préférait éviter d'y aller trop fort avec les tradition humaine. Pas passer pour un alcoolique en plus de tout !

Le discours de Pétunia le troubla. Il avait vu la krytienne quelques mois avant sa fuite, mais il l'avait laissé dans un état assez... Joyeux? Pouvait-il en parler à la krytienne? Devait-il à nouveau révéler son identité? Non. Cela avait déjà causé assez de problème avec Ysy, même si Elicia lui avait posé un sort d'entrave de mémoire avant qu'elle ne parte de Dahngrest. La rupture entre le Don et sa fiancée était vite retombé sur les épaules d'Estrello au niveau des Sheitzekas, et il n'avait pas envie de faire la même erreur avec Pétunia. Il opta donc pour une demi vérité, rechignant à devoir mentir à la krytienne.


La dernière fois que j'ai eu des nouvelles de Lady Elmundïr, c'est par Shain. Ils ont parlé du soucis à l'aer Krene, où je me suis rendu pour calmer les choses, mais qu'elle lui a posé plusieurs questions sur son mari. Peut-être que le fait de parler à quelqu'un d'anonyme, lui a permis de se soulager.. Il m'a rapporté qu'il l'avait laissé d'humeur joyeuse...

Lorsque la krytienne vint l'embrasser, le Don fut d'abord surpris de ce revirement de situation, mais cela ne dura que l'espace de quelques battement de paupière, et il lui rendit, heureux que la situation ne s'aggrave pas plus pour le moment. Lorsqu'elle lui saisit la main, il l'attira encore plus à lui, prenant son visage entre ses mains.

Ce sera un plaisir d'être ton escorte Pétunia.

Ses yeux furent des plus doux dans ceux de Pétunia, et il vint chercher les lèvres de la krytienne à son tour. Au final, il ne pensait déjà plus à la chose dans son ventre. C'était un dommage collatéral à leur couple. D'une gravité sans importance. Il sourit en la regardant toujours, puis jeta un oeil aux deux verres, à peu près remplis de même façon.

A Dahngrest, la coutume veut que le scotch se finisse en un trait. Le défi t'intéresse?



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
PétuniaMembre du Conseil de Guerre
Messages : 103
Date d'inscription : 18/09/2011
avatar

Personnage
Elément: Glace
Arme: Saïs
Classe: Mystique
MessageSujet: Re: Encore et toujours...   Sam 14 Jan 2012 - 20:42

Suite à la déclaration d'Estrello par rapport à l'entrevue de Sahin et de Lady Elmundïr, la krityenne avait simplement hoché la tête

«Comme je te l'ai dit, elle a eu une période où elle allait bien, où son entourage la qualifiait même d'épanouie. Si Shain l'a rencontrée à ce moment là, il est normal qu'il l'ait trouvée plutôt heureuse.»

Elle porta une nouvelle fois le verre à ses lèvres, évacuant progressivement la tension même si son inquiétude était toujours présente. Elle se laissa cependant rapprocher, laissant les mains d'Estrello se refermer sur son visage alors qu'il l'embrassait doucement. Elle avait posé l'une de ses mains sur la sienne pour savourer son baiser avant de reculer pour plonger un regard plus serein dans le sien. Estrello allait lui assurer une couverture dans cette expédition, et elle savait qu'elle ne pouvait pas trouver meilleur partenaire pour l'accompagner dans un endroit aussi dangereux que la Dépression de Releweise.

Puis vint le moment du défi, elle regarda un instant son verre, puis le guildien


«Honnêtement, tu joues avec le feu. Je ne bois jamais d'alcool et je ne te garantis pas de l'état dans lequel je vais être après avoir bu ça d'une seule traite.»

Autrement dit, la krityenne ne s'était jamais pris une seule cuite de sa vie. Et ce n'était peut être pas une bonne idée d'avoir sa première maintenant alors qu'ils partaient en mission demain, mais après tout, elle voyait Wrath le matin et il aurait bien quelque chose contre la gueule de bois si ça venait à se produire. Hochant la tête, essayant de rester la plus concentrée possible, elle vint porter le verre à ses lèvres et prit une profonde inspiration avant de basculer la tête en arrière et boire le verre d'une seule traite, sentant le liquide brûlant glisser dans sa gorge et diffuser sa chaleur dans tout son corps, chaleur qu'elle ne pouvait pas vraiment apprécier à cause de son élément, aussi posa t'elle avec une certaine violence le récipient sur la table avant de demeurer immobile quelques secondes et grimacer.

«Ah.. c'est... bizarre.»

Maintenant, la difficulté résidait entre son corps et son esprit. Elle sentait les vapeurs lui monter à la tête mais elle tenait à garder le contrôle de ses actes et de son corps. Le monde tournait un peu et elle restait parfaitement immobile en attendant de retrouver son calme. Son cœur s'était accéléré et même si elle ne voulait pas, son visage affichait un sourire qui ne lui ressemblait pas. Relevant doucement la tête et plongea son regard troublé dans celui d'Estrello. «J'ai... la tête qui tourne un peu...» voilà qui risquait de l'amuser.
Revenir en haut Aller en bas
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Encore et toujours...   Dim 15 Jan 2012 - 20:43

Estrello sourit. A Dahngrest, on disait que les parents mettait de la liqueur de fraises dans les biberons des bébés pour leur donner directement de la rudesse. Estrello ne semblait pas avoir échappé à la règle et aussi loin qu'il se souvienne, Jilano lui avait toujours laissé boire un peu d'alcool dans son enfance. D'abord une gorgée, puis deux et caetera, jusqu'à ses premiers verres, vers ses 15-16 ans. Aussi, contrairement à la krytienne, le DOn avait l'habitude de l'alcool, et il avait vu quelques lendemains difficiles au cours de sa vie. lorsqu'elle leva un regard troublé vers lui, il sourit, caressant sa joue du bout des doigts. Il apprécia le contact doux et chaud de la krytienne, qui semblait avoir vraiment mal encaissé le peu de whisky qu'il restait dans son verre.

Toujours souriant, il prit son verre, ses yeux dans ceux de la krytienne.


Mogrïn. Lok'Gregal Negar !

Sur cette phrase en ancien guildien, le Don renversa sa tête, entraînant son verre avec lui et le vidant de son contenu. Le liquide chauffa un peu sa gorge, et lui fit de l'effet l'espace d'un instant, avant de reprendre une attitude presque normale, même si l'alcool allait sand oute faire effet à un moment ou un autre, mais peut-être de manière moindre que sur Pétunia.

La tête qui tourne c'est normal. D'ici une paire de minutes, ça ira mieux. Après pour la chaleur ça dépend de toi. Mais normalement tu ne devrais pas trop souffrir d'un fond de whisky.

La réaction de Pétunia était assez amusante, et le sourire du Don s'élargit. Contnuant de caresser le visage de pâle de la krytienne, il gardait son regard dans le sien.

Pétunia Milloir, vaincue par une gorgée de whisky.

Et il laissa ses lèvres aller vagabonder dans le cou de la krytienne, avant de remonter vers sa bouche, savourant ce baiser au léger goût de malt et brûlant d'alcool. Finalemet, la soirée pourrait devenir plus animée que prévue... Ou alors la krytienne préfèrerait se coucher, se jugeant pas dans son assiette. Mais cela n'avait aucune importance pour Estrello, puisque au final, il serait près d'elle dans les deux cas.

Spoiler:
 



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
PétuniaMembre du Conseil de Guerre
Messages : 103
Date d'inscription : 18/09/2011
avatar

Personnage
Elément: Glace
Arme: Saïs
Classe: Mystique
MessageSujet: Re: Encore et toujours...   Dim 15 Jan 2012 - 23:02

Chaque caresse d'Estrello sur sa peau paraissait brûlante, en fait, c'était comme si ses sens étaient intensifiés sous l'effet de l'alcool et la krityenne dut secouer un peu la tête pour reprendre ses esprits avant de sourire doucement. Gardant les yeux fermés, elle essayait de reprendre un contrôle parfait de son corps, mais elle se rendait bien compte qu'il y avait un petit quelque chose qui l'en empêchait. Lorsqu'Estrello plaisanta sur sa défaite, elle lui donna une petite tape sur le genou «Ce n'est pas drôle! Comment tu fais pour tenir le coup?»

De l'entraînement, évidemment. C'est comme tout, il faut juste s'y habituer. Elle ouvrit enfin les yeux et regarda le fond de son verre. La chaleur était toujours bien présente dans sa gorge et sa poitrine, mais elle n'arrivait pas à savoir si c'était agréable ou non. Voulant le tester un peu, elle lui resservit un verre, mais seulement à lui. Elle se rendait compte que son geste était encore net et bien assuré, les effets de l'alcool n'étaient pas aussi dévastateurs que cela, mais elle se disait que ce ne serait peut être pas une bonne idée de boire un autre verre aussi rapidement.

«Honnêtement, je crois que c'est la première fois que je bois un verre entier d'alcool comme ça. J'ai déjà bu du vin, évidemment, mais jamais rien d'autre de vraiment plus fort... encore moins aussi vite.»

Elle dégagea un peu le col de sa tunique, découvrant sa gorge en un léger décolleté, se rendant compte qu'elle avait chaud. En temps normal, elle aurait concentré son mana pour dégager une aura glaciale afin de se rafraichir, mais allez savoir pourquoi, elle n'y pensa pas une seule seconde et se mit simplement à user de sa main pour se ventiler un peu, le rouge teintant doucement ses joues. Estrello était revenu l'embrasser et elle put sentir son cœur s'emballer à nouveau, elle avait passé sa main dans son cou pour le rapprocher d'elle et chercha à intensifier leur baiser en se pressant un peu plus contre lui, ses doigts s'agrippant dans ses cheveux alors que sa langue jouait contre son palais. Puis elle le libéra pour reprendre son souffle et secoua de nouveau la tête «Excuse moi, je ne sais pas ce qui m'a pris.» pourquoi s'excusait-elle? Elle n'en savait rien non plus, elle fixa un instant le verre d'Estrello avant de secouer la tête de nouveau... elle se sentait vraiment... bizarre. La chaleur lui donnait des vapeurs, comme si elle avait besoin d'une bonne douche froide... Non, elle n'avait vraiment pas l'habitude de boire, heureusement qu'elle ne se vexait pas à l'idée qu'Estrello se moque un peu d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Encore et toujours...   Lun 16 Jan 2012 - 0:31

La fougue de Pétunia le fit sourire. Sans vraiment faire attention, elle commençait à ouvrir son col, et la vu du Don était plongeante. Semblant répondre à la provocation du Don, elle lui avait resservi un verre; un test? La question de la krytienne était drôle aussi, et son faux air vexé rendait le tout atypique et totalement différent du début de soirée. Tout en prenant le verre, le Don fit tourner légèrement le liquide dans le récipient, admirant les reflets ambrés du whisky dans la lumière assez faible. Quelques millilitres à peine et un si grand pouvoir.

A Dahngrest, tenir l'alcool est un peu comme un prérequis pour y naître. C'est pour ça que nos tavernes sont les plus joyeuses et les plus sures -hormis quelques unes dans les bas quartiers certes... Et la légende veut que nous prononcions "Mogrïn. Lok'Gregal Negar !" comme toast, afin de "réduire" les effets. Je ne pense pas que ce soit vrai, mais on prend vite l'habitude. Donc... Mogrïn. Lok'Gregal Negar !

Et il envoya le verre au fond de sa gorge. Cette fois, il sentit plus les effets et un long râle suivit sa descente, ainsi que secouement de la tête, comme pour dissiper la chaleur qui envahissait ses joues sous la descente si rapide du liquide brûlant. Avec un regard un peu troublé vers Pétunia, sa voix fut un peu plus rauque.

A consommer avec modération bien sûr ! Je brûle... Je suis pas contre une douche glaciale. Ca remet les idées en place... Et ça c'est pas des cracks comme cette pseudo formule !
L'alcool aidant apparemment, le couple semblait brûler, et le DOn se pencha vers la krytienne, l'embrasant d'abord doucement, puis, par l'action de l'un et l'autre, ce baiser fut plus intense. Sans dessouder ses lèvres de celles de la krytienne, le Don la prit comme une princesse -ou une mariée, et la porta, continuant de l'embrasser, sentant toujours la brûlure de l'alcool sur le palais et la langue de la krytienne, vers la baignoire.

Il parait que l'alcool fait ressortir ce que les gens essayent de cacher au fond d'eux même. Je suis ravi de voir que ce que tu penses de moi est... des plus plaisant!



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
PétuniaMembre du Conseil de Guerre
Messages : 103
Date d'inscription : 18/09/2011
avatar

Personnage
Elément: Glace
Arme: Saïs
Classe: Mystique
MessageSujet: Re: Encore et toujours...   Lun 16 Jan 2012 - 10:43

Regardant d'un air amusé Estrello s'enfiler aussi facilement un autre verre de whisky comme s'il s'agissait d'une tisane, la krityenne dut se pincer le nez pour ne pas rire, même si un sourire étirait ses lèvres fines sans qu'elle ne puisse rien y faire. Puis elle manqua une étape... à quel moment l'avait-il soulevée? Sur le coup de la surprise, elle était venue s'accrocher à son cou «Qu'est-ce que tu fais?»

Elle crut entendre vaguement quelque part dans sa mémoire les mots «douche froide»... mais elle n'en était pas sure... pourquoi prendre une douche maintenant? Elle battit des cils sans comprendre, l'alcool lui donnant un côté expressif qui ne lui ressemblait pas du tout, comme la porte ouverte à tous ses sentiments et ses émotions, ce qui semblait grandement plaire à Estrello, même si elle ne comprenait pas pourquoi. Qu'avait-elle fait ou dit qui pouvait indiquer ce qu'elle pensait de lui? Avait-elle déjà des pertes de mémoire? Secouant la tête un peu brusquement pour remettre ses idées en place, elle se laissa conduire jusqu'à la salle de bain alors qu'il la posait à terre...

«Désolée, mais j'ai loupé un épisode... tu veux faire quoi là?»

Visiblement, ils étaient là pour prendre une douche. Certes, cela pouvait être particulièrement intéressant, mais elle était presque sure que le terme «froide» avait été prononcé, en tant que tel, ce serait loin d'être aussi intéressant que prévu, au contraire, le but était probablement de refroidir leurs ardeurs et sur le coup, la krityenne crut comprendre - peut être pas de la ma bonne façon cependant - Estrello voulait qu'ils se calment tous les deux pour ne pas que les choses dégénèrent, il était vrai que dans son état de légère ébriété, elle aurait pu lui sauter dessus assez facilement. De deux choses l'une, soit il préférait qu'ils se tiennent tranquilles car il se lèverait tôt le lendemain pour se rendre à Releweise, soit simplement que son «état» lui faisait un blocage. D'un haussement d'épaule, elle se déshabilla donc sans se faire prier, mais sans grande sensualité non plus, comme une sorte de résignation. Elle ne craignait pas l'eau froide, au contraire, pour ce qui était d'une douche, c'était presque une température ambiante pour elle. Entièrement nue, elle se glissa dans la baignoire et commença donc à faire couler l'eau glacée avant de s'en mettre sur les doigts et de lui en jeter un peu à la figure

«Est-ce que ce sera assez froid pour toi?» elle-même avait clairement changé de température depuis quelques secondes... comme quoi les quiproquos pouvaient vraiment causer du mal par moments.
Revenir en haut Aller en bas
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Encore et toujours...   Lun 16 Jan 2012 - 12:32

L'alcool commençait à embrumer l'esprit du guildien. Il était conscient de tout, son regard toujours vif et réactif, accrochant le moindre détail; et il ne loupa pas le détail sur Pétunia. Le froid ne lui avait jamais causé trop de soucis, et pourtant la krytienne semblait mal prendre sa proposition. Alors qu'elle se déshabillait, même si elle semblait résignée, le Don se sentit... troublé. Et pourtant, ses yeux ne vagabondèrent pas. Aussi, lorsqu'il reçu un peu d'eau au visage, la froid mordant lui fit presque mal, en contraste avec la châleur qui commençait vraiment à lui monter à la tête. Croisant le regard de Pétunia, il fut convaincu que la proposition de douche froide l'avait... refroidie, à tous les sens du terme. En y réfléchissant un peu plus, le froid était l'élément de la krytienne. Peut-être voulait-elle autre chose? Il essaya d'imaginer ce qui pouvait se passer dans la tête de la krytienne. Avait-elle peur de quelque chose? Avait-elle mal pris quelque chose? S'attendait-elle à autre chose?

Toujours un peu éméché, le Don s'approcha de la douche et laissa sa tête sous l'eau glacée, quelques secondes. Alors qu'il sentait le froid comme enserrer les effets de l'alcool et les réduire, il sourit et saisit la poignée du robinet, l'envoyant sur le chaud. La châleur douce prit alors doucement le dessus sur le froid mordant, et les cheveux trempés, il leva les yeux vers la krytienne. Il y brillait un éclat franc, doux et aimant. Enlevant ces vêtements d'une main, il monta dans la baignoire, collant la krytienne contre le mur, son regard toujours planté dans le sien. Le contact de la douce peau, chauffée par le whisky, était plaisant. Du bout des doigts, il glissa le long de la joue de Pétunia, prolongeant son mouvement le long du cou, de l'épaule et du bras de la krytienne.

Même si l'histoire de la douche froide avait un peu fermé la krytienne, le Don pouvait encore voir cette étincelle qu'il aimait tant dans le regard de Pétunia. Cette étincelle qu'il savait cachée au fond d'elle, sous des barrières mentales qu'elle s'imposait, par conviction. Cette froide aura qu'elle dégageait habituellement tait une façade contre les malheurs de la vie. Il remonta sa main vers le visage de la krytienne, appliquant désormais sa paume le long de la machoire, jusqu'à la base de l'oreille.


Cette température est mieux, tu ne trouves pas?

Les propres barrières du Don -comme toujours dans ces moments avec la krytienne, s'étaient écroulées depuis bien longtemps, aussi, son visage n'affichait plus cette expression neutre habituelle. Désormais, c'était du simple plaisir d'être ainsi avec la krytienne, même s'il ne savait pas ce qu'elle pouvait vouloir à ce moment là; aussi bien le repousser sèchement, que l'accueillir à bras ouverts. Son autre main se faufilla entre leur corps et s'arrêta sur le ventre de la krytienne.

Ca c'est notre passé. Qui demain ne sera qu'un maigre souvenir. Et le passé ne m'intéresse pas. Ce qui me passione, c'est notre présent.

Sa main remonta alors et se posa au milieu de la poitrine de la krytienne. De même il saisit la main de la krytienne avec sa min libre et la posa au milieu de son propre torse, ses yeux verts toujours plongés dans ceux de la krytienne, cherchant à capter et à faire briller encore plus cette tincelle qu'il aimait tant chez elle.

Et ça, c'est notre présent.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
PétuniaMembre du Conseil de Guerre
Messages : 103
Date d'inscription : 18/09/2011
avatar

Personnage
Elément: Glace
Arme: Saïs
Classe: Mystique
MessageSujet: Re: Encore et toujours...   Lun 16 Jan 2012 - 13:28

Étaient-ce les vapeurs d'alcool qui lui faisaient tourner la tête au point de ne pas suivre du tout ce qu'il se passait, ou bien Estrello passait-il d'un stade à un autre encore plus vite qu'un Brise-Tout change d'élément? La température froide de l'eau la calmait progressivement alors qu'elle restait sous le jet, jusqu'à ce qu'il y glisse sa tête pour se rafraichir à son tour les idées, et changer la température pour se glisser avec elle sous l'eau tiède. Que s'était-il passé entre ces deux moments, elle n'en avait pas la moindre idée, ne comprenant pas que c'était simplement son propre comportement qui avait fait ainsi valser l'attitude du Don à son égard.

Plaqué contre elle, il ramena le sujet à l'«enfant» qu'elle ne comptait pas laisser grandir sans son ventre, parlant de passé alors que leurs cœurs réunis étaient leur présent et peut être même leur avenir. Ignorant si, une fois de plus, l'alcool jouait ou non dans ses propres réactions, elle s'était totalement laissé emporter par ses paroles et s'était jetée à son cou, l'embrassant avec une passion qui ne lui ressemblait pas vraiment, plus sauvage et plus intense que d'habitude. La salle de bain fut rapidement inondée dans la mesure où ils n'avaient pas pris le temps de se sécher pour se rendre dans la chambre, n'ayant même pas arrêté l'eau de la douche avant tellement le feu s'était emparé d'eux. C'était comme un désir ardent que la krityenne n'avait jamais ressenti et qu'elle refusait catégoriquement de laisser s'éteindre.

Allongée dans le lit, il était encore au-dessus d'elle alors que ses cheveux humides s'éparpillaient autour de sa tête en trempant les oreillers. Peu importe, un petit sort de vent chaud ferait l'affaire pour sécher tout ça avant de se coucher. Elle n'avait pas vraiment compris ce qui venait de leur arriver, il était encore là, contre elle, leurs corps encore fusionnés dans une passion qui ne les quittait pas encore. Sa main parcourait le dos à la peau brune du bout des doigts comme si elle ne se lassait pas de le regarder. Jamais elle ne s'était comportée ainsi, et heureusement que le sort d'insonorisation était efficace, car pour une fois l'on pouvait dire que sa voix s'était portée bien loin suite à la fougue du guildien.

Son autre main vint caresser ses lèvres gonflées d'avoir trop embrassé sa peau, on pouvait même y voir une légère marque de dents qu'elle avait laissée, ce qui lui arracha un sourire alors qu'elle levait les yeux vers son regard d'émeraude


«Je t'aime...» Même s'ils s'étaient déjà déclarés l'autre fois, elle ne l'avait jamais dit à nouveau, comme un mot qu'elle n'osait pas prononcer, comme si elle craignait qu'à le dire, elle brise quelque chose, et cette fois encore, cela n'avait été qu'un murmure. Elle semblait tellement calme et sereine après la sauvagerie dont ils avaient fait preuve que cela pouvait en être perturbant. Ne se lassant pas de caresser ces lèvres du bout des doigts, les fixant parfois comme pour lui demander de l'embrasser encore, c'était peut être l'une des premières fois de sa vie où Pétunia Milloir pouvait dire être vraiment heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Encore et toujours...   Lun 16 Jan 2012 - 14:04

La suite de la soirée fut des plus explosives. Alors que Pétunia s'était jetée sur lui dans la baignoire -ce que le Don n'avait bien évidemment pas refusé du tout, ils avaient ruiné tapis, carrelages, sol et lit dans leur passion. Jamais le Don n'avait vu la krytienne dans un tel état -et lui même s'était montré des plus fougueux et répondant. L'alcool aidant surement, il contemplait désormais le visage de la krytienne, son cou et sa poitrine marquée de baisers plus intenses. Estrello sentait une fine goutte de sang couler dans son dos, serpentant entre muscles et tatouages, des suites de la douce tortures des ongles de Pétunia.

Lorsqu'elle prononça à nouveau la plus belle et simple des phrases, ce fut comme une flèche dans le coeur d'Estrello. Un murmure aussi puissant qu'un hurlement dans ses oreilles. Sa main remonta vers le visage fin de la krytienne, avant de se poser entre son cou et son oreille, en appui, pour pouvoir descendre et prendre à nouveau les lèvres de la krytienne, qu'il sentait étirée par un sourire de bonheur, la plus belle des déclarations qu'elle pouvait lui faire. Il ignorait si l'alcool était entièrement responsable de cette réaction ou non, puisqu'il avait rarement vu la krytienne sourire autant et repirer le bonheur comme c'était le cas actuellement. Etait-ce vraiment le whisky qui avait abattu toute les barrières, permettant au Don d'accéder au coeur de Pétunia? Ou alors avait-il enfin gagné entièrement ce coeur qu'il cherchait à atteindre?

Il chassa vite ses questions, ne les jugeant pas utiles. Alcool ou non, la krytienne avait déjà prononc les mots magiques en étant sobre. L'alcool avait juste permis de la libérer un peu plus. Tout ce qui comptait our le moment, c'était qu'ils soient tous les deux heureux. La nuit avait largement avancé, et la fatigue de la journée, couplée à celle de la nuit, couplée en plus de tout au poids de l'alcool, commençait à peser sur Estrello. Attirant Péutnia à lui, et se retrouvant assis avec la krytienne sur lui, il fit un geste de ses mains, et une douce chaleur vint sécher les oreillers et leurs cheveux encore humides. Toujours en embrassant la krytienne, il pivota son corps et le sien, et elle se retrouva au dessus de lui.

L'écoulement de l'eau dans la salle de bain vint chatouiller les oreilles du Don, et il n'eut même pas le temps de rompre son baiser, que la petite dragonne verte filait couper le bruit avant de se dissiper, sous les yeux de la krytienne et du guildien.

A demain les amoureux, ne soyez pas en retard! Maîtresse Sylphe n'aime pas attendre.

Sur un sourire quant à la provocation de a dragonne Estrello planta à nouveau son regard dans celui si proche de la krytienne. Oui, ils étaient heureux.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
PétuniaMembre du Conseil de Guerre
Messages : 103
Date d'inscription : 18/09/2011
avatar

Personnage
Elément: Glace
Arme: Saïs
Classe: Mystique
MessageSujet: Re: Encore et toujours...   Lun 16 Jan 2012 - 20:22

Les effets de l'alcool s'étaient estompés au cours des ébats, après tout, elle n'avait bu qu'un seul verre, et si elle n'avait pas l'habitude de boire, cela avait été largement suffisant pour la déchainer au cours de cette soirée, et suffisant aussi pour qu'elle se sente bien à cet instant. Si Zéphyra s'était montrée discrète et avait rapidement laissé les deux tourtereaux, Polaris lui restait figé à l'intérieur du corps de la krityenne... elle n'avait pas senti sa présence, cependant, car il s'était totalement fermé à elle, mais il entourait l'enfant de son aura protectrice avec une farouche détermination dont la krityenne n'avait même pas connaissance.

Maintenant elle était au-dessus et s'était penchée en avant pour l'embrasser à nouveau, est-ce que le lendemain, elle redeviendrait aussi froide et fermée que d'habitude? Oui, probablement. Pas seulement parce qu'elle était ainsi, mais aussi parce que c'était vital pour eux, si elle devenait d'un seul coup douce et chaleureuse, il était évident que les gens trouveraient cela louche et que les rumeurs continueraient d'amplifier encore et encore. Mais pour le moment, elle souriait et l'embrassait encore et encore, des soupirs ponctuant chaque fois qu'elle décollait ses lèvres des siennes en ondulant un peu. Elle pouvait sentir qu'il s'endormait peu à peu et elle voulait que ce soit de la plus douce des manières. Elle finit par s'allonger complètement sur lui, se libérant enfin de leur étreinte pour reposer sa tête sur le torse du guildien et ainsi entendre les battements de son cœur.

Elle n'était pas aussi fatiguée que lui, après tout, il avait passé l'après-midi à s'entraîner alors qu'elle était restée assise à rédiger des rapports. Elle se rendit compte alors que Polaris était resté tout ce temps et elle fronça un peu les sourcils, en général, Zéphyra et lui les laissaient tranquilles lorsqu'ils commençaient à être aussi proches, elle ne savait pas si l'Esprit du vent était parti en cours de route, mais en tout cas, elle était sure que Polaris était toujours là et cela la perturbait un peu. Le problème était qu'elle ne pouvait pas l'éjecter comme ça, même s'ils n'avaient pas pactisé. Il restait un esprit et donc, pouvait faire ce qu'il voulait... probablement que seule Zéphyra pourrait faire quelque chose s'il venait à poser problème.

Elle avait fini par s'endormir, toujours contre Estrello, une longue journée les attendait encore demain, le matin d'un point de vue moral, l'après-midi d'un point de vue physique.

Rp clos
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Encore et toujours...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Encore et toujours...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Boulet un jour, boulet toujours ? :O
» En Pointe Toujours
» La vipère vs Un lannister paie toujours ses dettes
» J'ai toujours mal à l'oreille...
» [RESOLU] Lapin toujours orange ...
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Eloher Winderebeth-