AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 Petites pensées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wrath PeeblesGuérisseur
Messages : 561
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 36
Localisation : Myorzo ou Eloher
avatar

Personnage
Elément: Lumière
Arme: Balder (bâton)
Classe: Mage Guérisseur
MessageSujet: Petites pensées   Mar 8 Nov 2011 - 18:35

Wrath avait terminé son service un peu plus tôt dans la matinée, et après un repas sur le pouce, avait fini par sortir de la ville d'Eloher. Il avait pris son après-midi – chose qu'il ne faisait que rarement puisqu'il préférait se consacrer aux autres plutôt qu'à lui-même – car ces temps-ci, il se sentait las et avait besoin... d'air !

C'est donc les mains enfoncées dans les poches comme un vagabond un peu perdu qu'il avançait à pas tranquille, jouant à soulever de petits nuages de poussière sur la route le menant aux falaises. Un vent frais balayait la végétation autour de lui, et un soleil plutôt agréable lui chatouillait les paupières. Cette solitude là, le krityen l'appréciait autant qu'il craignait celle de la ville. « La solitude dans la multitude » ne lui réussissait définitivement pas. Il s'arrêta près du vide pour observer le paysage. Le vol aléatoire des oiseaux portés par le vent lui fit regretter d'être sorti à pieds, et envier leur aisance de funambules. Que n'aurait-il pas donné pour oublier ses soucis jusqu'au plus insignifiant et plutôt s'adonner à ce balai étrange contre les courants d'air. Mais pour cela, il aurait fallu qu'il sorte avec sa monture, cet aigle bleu qui lui offrait cette sensation unique de liberté. Soupirant à ses regrets absurdes, il s'engagea dans un petit sentier qui le mena au pied de la falaise et d'où s'élevait le son des flots bondissants.

La semaine avait été plutôt étrange.

Pour commencer, il avait rencontré cette enfant victime d'un mal dont il ne savait que peu de choses, et puis l'enfant s'était envolée, et il ne l'avait plus revue. Le lendemain, il avait partagé son repas avec une mercenaire en quête de légendes et de héros qui s'était finalement sauvée aussi vite qu'elle s'était invitée à sa table. Il avait revu Pindia, qu'il avait découverte sous un nouveau jour. Il avait revu Anna, et l'embarras s'était installé entre eux. Au final, les rencontres s'étaient succédées si vites qu'il avait aujourd'hui la sensation d'avoir subit la course d'un temps trop pressé pour lui jeter autre chose qu'une vie fugitive.

Aujourd'hui, il voulait prendre son temps. S'arrêter. Faire une pause et savourer les choses les plus simples sans avoir à courir.

Aussi, en arrivant près du lac, il s'assit sur un rocher et se contenta d'admirer les reflets scintillants sur la surface enjouée des flots. Les bonds d'un saumon remontant le courant le fit sourire, et il respira à pleins poumons cet air un peu humide parfumé de mousse et de lys d'eau. Peut-être aurait-il du emporter une canne à pêche, finalement ?


Revenir en haut Aller en bas
http://nideyleforum.free.fr/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Petites pensées   Mar 8 Nov 2011 - 18:54

PNJ Lurius Ronanin

«POOOOOOOOOOoooooMMPPPP!»

Le bruit de trompette avait résonné comme un véritable bombardement dans les arbres un peu au Sud de là où se tenait Wrath, les arbres semblèrent s'agiter, des oiseaux s'envolèrent brusquement alors que le bruit d'une course effrénée se faisait attendre

«Ça suffit, Prouh! Calme toi!!!!» hurla une voix masculine - quoi que la panique semblait faire monter les aigus, faisant perdre un peu de sa virilité à ce cri déjà peu enthousiaste. Finalement, une ombre s'approcha dangereusement du lac, soulevant de la poussière, de l'herbe et des cailloux à chaque pas jusqu'à ce que cette ombre prenne la forme d'un gros oiseau vert au bec en forme de trompette. Sur son dos, un krityen à la peau basanée, des cheveux aussi blonds que les blés, mais visiblement pas rassuré!

«Prouh!!!! Ralentis!!! Le lac!!»

La monture portait pourtant des rênes, mais le jeune homme avait beau tirer comme un forcené sur la bride, il ne parvenait pas à arrêter l'oiseau qui semblait pris d'une véritable panique! Ses cris rappelant un concert de trompettes résonnant par intermittences jusqu'à ce qu'il se retrouve presque à hauteur de Wrath, à quelques pas à peine et qu'il s'arrête net. Appelez ça la gravité, la force d'inertie ou n'importe quel terme scientifique, le seul résultat fut que le cavalier passa simplement par dessus la tête de l'oiseau vert pour atterrir... dans la flotte. Pris de panique d'avoir ainsi désarçonné son maître, Prouh s'agita encore plus, ses petits yeux larmoyants alors qu'il trompettait encore avec grande peine. On pouvait voir au niveau de sa croupe une énorme cloque, signe que la pauvre bête avait surement été piquée par une guêpe ou une abeille et qu'il souffrait grandement, raison de sa folie qui avait conduit son maître à l'eau.

Jaillissant alors du lac, Lurius Ronanin cracha une quantité importante de liquide avant de froncer les sourcils à l'intention de l'oiseau vert


«Je peux savoir ce qu'il t'a pris? Ça va pas la t...» il se tourna alors pour voir que Wrath était là, rougissant alors devant la situation des plus embarrassantes dans laquelle il se trouvait, il grimaça de honte avant de passer l'une de ses mains derrière sa tête, essayant de recoiffer ses cheveux trempés, des épis dans tous les sens à cause de sa chute.

«Ah euh... Seigneur Peebles... euh... bonjour euh...»

oh la honte! Le mage ramena une main sur son visage, ne sachant pas trop comment justifier un tel embarras alors que Prouh pleurait encore à cause de la douleur et en même temps de la peine d'avoir fait tomber Lurius... sacrée équipe ces deux là
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Wrath PeeblesGuérisseur
Messages : 561
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 36
Localisation : Myorzo ou Eloher
avatar

Personnage
Elément: Lumière
Arme: Balder (bâton)
Classe: Mage Guérisseur
MessageSujet: Re: Petites pensées   Mer 9 Nov 2011 - 0:52

Spoiler:
 

La tranquillité du lieux, douce et apaisante, fut mise à rude épreuve lorsqu'un « POOOOOOOOOOoooooMMPPPP ! » tonitruant déchira le silence. Wrath sursauta avant de faire volte-face. Ce son ne lui était pas étranger pourtant, mais il ne s'attendait pas vraiment à l'entendre et forcément, il se laissa surprendre. Se levant d'un bond, le krityen fit face à son ennemi potentiel et fauteur de trouble, les yeux écarquillés de le reconnaître... car oui, il connaissait ses « agresseurs »...

Transperçant les buissons comme un cavalier de l'apocalypse chargeant au grand galop un oiseau grand comme une autruche fit une entrée très remarquée. Prouh, le fameux. Il pila des quatre – pardon, deux – pattes juste devant lui, envoyant son malheureux cavalier goûter l'eau du lac un peu plus loin, et Wrath eut beau tendre la main dans un geste secourable, il ne put hélas pas faire grand chose pour espérer ralentir la chute du pauvre homme. Lurius Ronarin, humilié par sa monture comme il ne l'avait sans-doute pas été depuis longtemps... quoi que... Un sourire aux lèvres, le mage s'approcha tout de même, inquiet pour la santé du jeune homme. Derrière lui, Prouh n'en finissait plus de trompeter du bec pour manifester sa peine.

« Bonjour Seigneur Ronanin... J'espère au moins qu'elle est bonne ? Sourit-il en lui tendant la main pour l'aider à se hisser sur la rive. Rien de cassé ? »

Tant qu'à faire, puisqu'il était guérisseur... En tous les cas, si le cavalier n'avait rien, il pourrait toujours tenter de soigner la monture.




Dernière édition par Wrath Peebles le Ven 11 Nov 2011 - 22:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nideyleforum.free.fr/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Petites pensées   Mer 9 Nov 2011 - 8:37

Spoiler:
 
PNJ Lurius Ronanin

Dégoulinant de flotte, les cheveux probablement hérissés et dressés sur sa tête, Lurius essayait tant bien que mal de retrouver un semblant de dignité. Comme l'avait si bien supposé Wrath, il avait l'habitude d'être tourné en ridicule par la faute de Prouh, et s'il l'avait vraiment voulu, probablement aurait-il changé de monture depuis bien longtemps, mais mine de rien, il était habitué à ce gros imbécile, et puis, il n'était pas si bête que ça, juste qu'il avait l'âge mental d'une huitre.

«Non, rien de cassé... enfin je crois. Si ça ne vous ennuie pas de vérifier... une fois que je serai sorti de là!» dit-il d'une voix un peu boudeuse tout en lançant un regard blasé au pauvre Prouh qui souffrait encore le martyr de sa piqûre que son maître n'avait pas remarqué. Tendant la main pour attraper celle de Wrath qui lui proposait gentiment son aide, il se hissa hors de l'eau, le poids de ses vêtements étant au moins triplé par le liquide qui s'y était imprégné n'aidait pas vraiment, et ni lui, ni le guérisseur n'étaient le genre costaud, mais à deux, ils s'en sortirent.

Crachant les restes de flotte logée dans ses poumons, à quatre pattes sur l'herbe humide, le mage finit par s'assoir en tailleur et commença à essorer sa tunique... puis il jeta un regard au guérisseur en rougissant un peu


«Euh... ça ne vous dérange pas si j'enlève au moins le haut pour le laisser sécher?» demanda t'il un peu honteux. Il n'avait pas du tout connaissance des «tendances» de Wrath, juste que le mage était très pudique. Et puis, le guérisseur était tout de même un krityen assez réputé, et s'ils se connaissaient plutôt bien pour se croiser souvent à Eloher puisque Wrath suivait la grossesse de son épouse, ainsi qu'aux réunions du Conseil, ils n'avaient jamais vraiment franchi le cap d'une véritable amitié. Du moins, ils n'en avaient pas trop eu l'occasion. En fait, Wrath passait plus de temps avec Fléïana, sa femme, qu'avec lui, ce qui justifiait probablement qu'ils ne se connaissaient pas si bien que ça. Maintenant qu'elle était sur le point d'accoucher, elle ne sortait presque plus de la maison, elle en était triste d'ailleurs car l'auberge lui manquait, aussi l'avait-il conduit chez sa sœur à Capua Torim pour la journée, et il avait profité du chemin du retour pour se balader un peu avec Prouh jusqu'à ce qu'il se fasse piquer et devienne complètement taré - mais ça, Lurius l'ignorait.

En tout cas, il se retrouvait un peu comme un idiot, les mains croisées devant lui à tenir le bas de sa tunique, près à la soulever pour la retirer dès que le guérisseur aurait donné son accord...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Wrath PeeblesGuérisseur
Messages : 561
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 36
Localisation : Myorzo ou Eloher
avatar

Personnage
Elément: Lumière
Arme: Balder (bâton)
Classe: Mage Guérisseur
MessageSujet: Re: Petites pensées   Jeu 10 Nov 2011 - 0:07

Wrath du se mordre l'intérieur des joues pour ne pas éclater de rire à présent qu'il était rassuré sur l'état de santé de Lurius. Après l'avoir aidé à se hisser hors du lac, il remonta ses manches humides, gêné dans ses mouvements parce qu'elles collaient à ses poignets. Et à la question du krityen concernant son petit strip-tease improvisé, le mage hocha gentiment la tête avec un sourire. S'il était pudique pour lui-même, il l'était en revanche beaucoup moins pour les autres. En fait, son métier exigeait qu'il soit capable d'observer un patient sous toutes ses coutures sans en rougir, aussi cela ne le dérangeait absolument pas que Lurius retire ce qui devait être essoré.

« Je vous en prie... » confirma-t-il.

Et tout à coup, son sourire s'élargit, lui donnant l'allure d'un gamin qui s'apprête à faire la plus grosse ânerie de l'année.

« Et si j'essayais de sécher tout ça ? »

En guise de démonstration, il referma sa main autour de son bras, là où était retroussée sa manche humide. Il se concentra un moment pour faire venir à lui l'élément air, jusqu'à ce qu'un courant tiède vienne tourbillonner doucement autour de ses doigts en faisant virevolter ses cheveux d'abord avec douceur, puis de plus en plus vivement. C'était bien la première fois qu'il faisait appel à la magie à usage de sèche-cheveux... ou plutôt sèche-vêtements dans ce cas précis. Lorsqu'il s'arrêta, il tâta le tissu et afficha un sourire satisfait par le résultat. D'accord, il était supposé être un mage de renom, guérisseur à Myorzo comme à Eloher, obstétricien de la propre femme de Lurius, professeur à l'école d'Eloher et siégeant au Conseil... mais aujourd'hui, il n'avait plus envie d'être tout cela.

Peut-être même que la présence un peu folle de Prouh et le vol plané de Lurius y était pour quelque chose dans son désir de n'être, l'espace de quelques heures, qu'un grand gamin complètement insouciant.

« Vous permettez que j'essaie sur les vôtres ? »


Revenir en haut Aller en bas
http://nideyleforum.free.fr/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Petites pensées   Jeu 10 Nov 2011 - 9:09

PNJ Lurius Ronanin

Par sa faute, Wrath avait une partie de ses vêtements trempés, ses manches retroussées avaient subi les affres de sa maladresse, et c'est en affichant clairement une certaine gêne face à sa bêtise qu'il le regarda utiliser du mana de vent pour sécher tout ça. C'est vrai qu'il avait entendu dire qu'on pouvait faire comme ça, mais il n'avait jamais vraiment essayé, donc lorsque Wrath lui demanda s'il pouvait sécher ses vêtements à lui par ce procédé, le krityen pencha la tête sur le côté, l'air songeur

«Euh... je vais essayer moi-même pour voir!»

Il concentra donc le mana dans ses mains, le problème était qu'avec son élément un peu trop dominant, il avait du mal à manipuler du mana de feu ou de lumière, et l'air qui s'échappa de son corps était donc... plutôt froid, et il se retrouva encore plus frigorifié que quelques secondes avant, un frisson violent le secoua des pieds à la tête - enfin, des fesses à la tête puisqu'il était encore assis en tailleurs.

«Brrrrr! Oui non ok allez-y! Je suis encore plus gelé!»

Il se leva donc, car il supposait que tant qu'il y était, il allait sécher son pantalon et ce serait probablement plus pratique s'il était debout. De son côté, Prouh affichait un total désespoir face à cette ignorance totale de son état et se pencha en avant, le postérieur bien en arrière en se tournant vers eux, dans le dos de Lurius

«POOOoooOOOoooMMMMPppPP!!!»

Grimaçant sous la trouille pas possible qu'il venait d'avoir, Lurius affichait clairement la tête de l'homme qui était en train de faire une attaque, se bouchant les oreilles du plat de ses mains avant de secouer la tête violemment et se tourner brusquement

«Prouh!!! Deux minutes! Je sèche et je m'occupe de toi!!!»

Sursautant en voyant que cette fois, Lurius n'était vraiment pas content, l'oiseau afficha une mine toute triste, des petits yeux larmoyants et baissa honteusement la tête en commençant à partir vers les arbres. Le krityen se dégonfla alors comme un ballon de baudruche et jeta un regard d'excuse à l'attention de Wrath avant de le suivre

«Attends! Ne fais pas la tête! Reviens! Pardon... je suis désolé, viens là...»

Le volatile se retourna alors, des yeux brillants d'espoir alors que Lurius écartait les bras... se dandinant alors, le postérieur relevé alors que ses pattes trépignaient au sol, le krityen ferma les yeux, sachant très bien ce qui allait se passer...

Ni une, ni deux, l'oiseau fonça tête baissée - au sens propre du terme - droit sur Lurius, plaquant sa tête sur son torse, le renversant en arrière pour l'écraser de tout son poids alors qu'il frottait sa grosse tête plumée contre la chemise humide, son bec devant probablement faire assez mal aux côtes du krityen qui serrait les dents en silence, visiblement habitué à ce genre de démonstration d'affection. Il avait enlacé le cou de l'oiseau avec douceur jusqu'à ce qu'il se décide enfin à se relever. Le krityen se redressa donc sur ses coudes, massant ses côtes douloureuses alors qu'il était maintenant couvert de terre, d'herbe et de poussière... avec ses vêtements encore humides, c'était pire qu'un aimant à saletés!

Il se redressa alors et soupira avant d'écarter les bras et se tourner vers Wrath alors que Prouh revenait à la charge en frottant encore son dos de sa tête, réclamant visiblement toujours plus de câlins... le krityen leva les yeux au ciel avant de regarder son compatriote


«S'il vous plait... séchez moi vite qu'on puisse s'occuper de lui...»

Véritable appel à l'aide en l'occurrence, heureusement qu'il était patient!
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Wrath PeeblesGuérisseur
Messages : 561
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 36
Localisation : Myorzo ou Eloher
avatar

Personnage
Elément: Lumière
Arme: Balder (bâton)
Classe: Mage Guérisseur
MessageSujet: Re: Petites pensées   Ven 11 Nov 2011 - 22:39

Wrath recula d'un pas afin de laisser Lurius plus libre de ses mouvements. Croisant les mains dans son dos, il se contenta d'observer en silence, un peu curieux de voir comment son compatriote s'en sortirait. À vrai dire, il n'avait pas eu besoin de se rapprocher beaucoup de lui pour deviner son élément. D'une part parce que s'agissant de l'exact opposé du sien il y était plus chatouilleux, et d'autre part parce que la forte concentration de ce dernier le rendait particulièrement dominant. Aussi le guérisseur eut-il un sourire compatissant en voyant la tentative ratée de son acolyte à se sécher. S'il n'y avait pas eu tous ces protocoles et toutes ses politesses forcées, Wrath aurait pu éclater de rire devant la situation désespérée du krityen face à lui, mais il n'osa pas. Blesser ou froisser Lurius – ou qui que ce soit d'autre – ne faisait définitivement pas partie de ses projets.

Il décroisa dont les bras et avança d'un pas, jusqu'à ce qu'un nouveau «POOOoooOOOoooMMMMPppPP!!!» le fasse sursauter. Il avait pourtant bien vu Prouh se mettre en position d'attaque, mais il ne s'attendait pas vraiment à une intervention auditive ! Du coup il en fut quitte pour se passer les petits doigts au fond des oreilles pour tenter de les déboucher pendant que Lurius se faisait littéralement piétiner par sa monture dans un gros câlin plutôt musclé... Lorsqu'il se releva enfin – couvert de mousse, de lichen, de terre, de feuilles et autres joyeusetés très champêtres – le mage semblait désespéré. Sa monture elle, n'en finissait plus de se frotter à lui comme s'il s'agissait de l'amour de sa vie.

« Je vois... Je vais faire de mon mieux pour vous sécher le plus vite possible, si ça peut nous éviter de devenir sourds... ou aplatis. Sourit-il gentiment. Vous êtes prêt ? »

Se rapprochant encore, il se plaça tout juste assez près de Lurius pour pouvoir le toucher en tendant les bras devant lui s'il le souhaitait. Il ferma les yeux et inspira profondément. Concentrer la magie dans l'une de ses mains pour sécher une manche avait été relativement facile. En faire de même à plus grande échelle, sans contact et rapidement, cela nécessitait davantage d'énergie et un plus gros effort. Il n'y avait plus qu'à espérer que Prouh saurait se tenir le temps que Wrath se concentre. Les bras légèrement écartés au niveau de ses hanches, il laissa monter son mana dans ses paumes, mêlant mentalement le vent au feu, le retenant autant qu'il le pouvait jusqu'à le condenser et rendre la manipulation plus efficace.

Aussi, lorsqu'il rouvrit les yeux, une sorte de petite tornade se mit à tourbillonner autour de Lurius. Ses cheveux blonds se soulevèrent pour virevolter follement tandis qu'un courant d'air chaud l'enveloppait totalement. Même les plumes de Prouh frissonnèrent alors qu'il n'était pas inclus dans le cercle de magie que maintenait Wrath. Ce dernier fixait d'ailleurs un point indistinct afin d'apporter un support visuel à sa magie et la contenir comme il l'entendait.

Le tourbillon dura une bonne minute, brassant de l'air chaud sans relâche jusqu'à sécher le pantalon et la chevelure du mage, puis le sort se dissipa. Wrath soupira alors, la sueur perlant déjà sur son front mais un sourire mi-satisfait, mi-amusé aux lèvres. Malheureusement, il n'avait pas emporté de gelées avec lui, mais ses efforts ne semblaient pas avoir été vains. En fait, la fatigue le fit rire.

« Au moins, le vent aura eu le mérite de vous débarrasser des feuilles mortes collées à vos cheveux...! »


Revenir en haut Aller en bas
http://nideyleforum.free.fr/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Petites pensées   Ven 11 Nov 2011 - 23:34

PNJ Lurius Ronanin

Fermant les yeux, les bras légèrement écartés alors que Prouh continuait de se frotter la tête dans son dos, Lurius attendit patiemment que Wrath use de son pouvoir pour le sécher un peu. Il sentit rapidement l'air chaud tourbillonner et l'envelopper jusqu'à ce que cela ressemble à une tornade et grimpe encore jusqu'à passer au-dessus de sa tête. Il avait sentit ses cheveux se soulever, et lorsqu'enfin le courant de mana cessa, il avait la désagréable sensation de ressembler à un balai brosse.

Il avait alors remonté ses mains et effectivement, ses cheveux étaient dressés sur sa tête et il aurait juré entendre Prouh pouffer de rire, et lorsqu'il se retourna, effectivement, l'oiseau semblait vraiment pris d'une sorte de quinte de toux bizarre que le krityen connaissait bien... oui, il se fichait clairement de lui


«Cas y! Moque toi!!» dit-il en essayant tant bien que mal de se recoiffer, puis il se tourna vers le guérisseur en rougissant, mais souriant tout de même

«En tout cas, merci beaucoup! Ça va mieux quand même d'être bien sec!»

Il s'épousseta ensuite, enlevant les herbes, feuilles mortes et autres qui se décollaient bien plus facilement maintenant qu'il était sec avant de finalement mettre les mains sur les hanches et de regarder son compatriote

«Bon, sinon, comment allez-vous? C'est assez rare de vous voir en dehors de la ville, sauf pour les réunions du conseil évidemment...» contrairement à Wrath, il était peut être un peu moins protocolaire, même s'il gardait le minimum. Être l'ami d'enfance de la chef de clan avait peut être un peu aidé, ou simplement parce que son père était déjà un progressiste et donc qu'il avait toujours été élevé avec peu de sévérité contrairement à Wrath dont le père était réserviste et coincé. Cependant, Prouh avait toujours mal! La cloque sur son postérieur avait encore enflé, le dard étant probablement encore dedans, et maintenant qu'il s'était bien moqué de son maître, il se rendait compte à nouveau de la douleur et se plaça alors violemment entre les deux krityens et planta presque son bec dans le sol de manière à bien leur mettre ses fesses emplumées sous le nez. Dans cette position, c'est Wrath qui se trouvait du côté de la piqure, quant à Lurius, il était simplement mort de honte, une fois de plus
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Wrath PeeblesGuérisseur
Messages : 561
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 36
Localisation : Myorzo ou Eloher
avatar

Personnage
Elément: Lumière
Arme: Balder (bâton)
Classe: Mage Guérisseur
MessageSujet: Re: Petites pensées   Sam 12 Nov 2011 - 18:52

Wrath eut un sourire aussi large qu'il mettait de volonté à ne pas rire plus franchement. Il fallait dire pour sa défense que Prouh ne l'aidait pas vraiment à conserver son sérieux. Ses mimiques commençaient à avoir raison de la sagesse du krityen.

« Je vous en prie, je m'en serais voulu que vous manquiez le prochain conseil à cause d'une mauvaise grippe. Je ne pouvais quand-même pas vous laisser mourir de froid dans votre coin... Et puis Fleïana m'en aurait voulu, et il n'y a pas plus redoutable qu'une femme enceinte contrariée. Prouh est un ange à côté. »

Dépliant ses manches désormais sèches, il ne pu se retenir un véritable éclat de rire cette fois, soulagé à la fois par le ton amical de Lurius mais aussi par les nouvelles pitreries du volatile qui venait carrément leur présenter son postérieur ! Après quelques secondes d'un fou-rire incontrôlable, Wrath essuya une larme du dos des phalanges afin d'y voir un peu plus clair. Il avisa la cloque impressionnante sur sa croupe de Prouh avant de se reprendre sans grande conviction. Non, décidément, il n'avait pas envie d'être sérieux aujourd'hui.

« Je vais bien, merci. J'avais besoin de prendre un peu l'air et j'aime beaucoup cet endroit pour son calme... enfin, quand il n'est pas perturbé par un oiseau trompettiste... » Reprit-il d'une voix encore mal assurée.

Se hissant légèrement sur la pointe des pieds, il désigna l'objet de toute cette panique du doigt, à savoir une jolie bosse pointant de sous le plumage ébouriffé de la monture verte.

« Je crois que nous avons notre coupable ! À vue de nez je dirais un frelon au moins... »

Alors qu'il disait ces mots, une lueur verte apparut au bout de son doigt jusqu'à venir encercler la cloque douloureuse pour un sort de ~Premiers soins. Puis Wrath soupira d'un air satisfait.

« Voilà qui devrait suffire à le soulager et... à le rendre moins pénible...? Sourit-il à l'attention de Lurius. Comment se porte votre épouse, cela fait un moment que je ne l'ai pas vue ? Étiez-vous en mission pour cueillir des fraises des bois à sa demande ? »


Revenir en haut Aller en bas
http://nideyleforum.free.fr/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Petites pensées   Sam 12 Nov 2011 - 20:53

PNJ Lurius Ronanin

Si Lurius ne pouvait pas voir, de là où il était la source de l'excitation de Prouh, en se mettant sur la pointe des pieds pour passer par-dessus les grosses fesses emplumées, il put voir effectivement une cloque...

«Un frelon? Ah mince le pauvre!» dit-il sur un ton d'excuse... il est vrai qu'une piqûre comme ça, même lui aurait pu la soigner, mais il préférait tout de même laisser faire le guérisseur. Il n'était pas vétérinaire, mais il s'y connaissait quand même mieux, et Lurius aurait été capable de laisser le dard à l'intérieur et Prouh aurait continué à souffrir le martyr.

Finalement, l'aura lumineuse brilla sur les plumes ébouriffées et l'oiseau se redressa alors pour se secouer et se retourner afin de faire face aux deux krityens. Maintenant qu'il n'avait plus mal, il pouvait les laisser un peu tranquille, et Wrath entama alors la conversation par rapport à sa présence ici, et sur celle de Lurius. Le jeune homme éclata alors de rire, après tout, son compatriote semblait bien moins coincé que ce qu'il pensait, d'un autre côté, à force de vivre auprès des humains, on finissait par se lâcher, non?


«Ah ah ah... non! Elle est chez sa sœur pour la journée. J'étais justement de retour de Capua Torim et c'est là que Prouh est devenu fou...»

Il indiqua alors de la main deux pierres, l'une des deux était justement celle où était assis le guérisseur avant qu'il ne débarque, alors il proposait ainsi qu'ils s'installent tranquillement. Aussi, il alla s'assoir alors que Prouh s'approchait de l'eau pour se désaltérer un peu, maintenant qu'il n'avait plus mal, il restait plus ou moins sage - jusqu'à ce qu'il ait de nouveau envie de faire une connerie.

«Heureusement, les hormones ne la travaillent pas trop, elle reste assez dynamique et souriante, mais elle en a assez de ne plus pouvoir travailler, alors voir sa sœur va lui faire du bien... et puis... je peux pas comprendre parce que je suis un homme, elle est un peu dans sa phase d'aversion quand même!»

Il se mit à rire avec enthousiasme, c'est vrai qu'elle avait un peu tendance à dire qu'il ne pouvait pas comprendre ce qu'elle ressentait en ce moment, mais elle se faisait toujours pardonner quand même. Il se pencha alors vers le krityen, même s'ils étaient seuls, il se mit à murmurer comme si quelqu'un pouvait les entendre

«C'est normal si des fois, j'ai l'impression qu'elle est possédée par un démon? Et que l'accouchement lui permettrait de l'expulser d'un coup?»

Il avait alors mimé de ses mains le geste avec ses deux mains un peu comme une vague, mimant en gros l'expulsion du bébé du ventre de son épouse... oui, ça ne devait pas être facile tous les jours, et probablement que Lurius était bien content de se retrouver avec un homme pour une fois
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Wrath PeeblesGuérisseur
Messages : 561
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 36
Localisation : Myorzo ou Eloher
avatar

Personnage
Elément: Lumière
Arme: Balder (bâton)
Classe: Mage Guérisseur
MessageSujet: Re: Petites pensées   Dim 20 Nov 2011 - 23:59

Le changement de comportement de Prouh fut spectaculaire, et d'une autruche un peu folle, il se transforma en gentil petit poussin bien sage sous le regard médusé de Wrath. S'il avait su, il l'aurait soigné avant. Il aurait évité une quasi syncope lorsque le volatile avait manifesté son besoin immédiat d'être chouchouté. Au final, il n'eut guère le temps de s'étonner davantage puisque l'éclat de rire de Lurius le sortit de ses pensées. Capua Torim ? Wrath ne demanda pas ce que le jeune homme faisait là-bas – après tout ça ne le regardait pas – et opta pour se dire qu'il devait y faire des achats.

« Oh... vous cherchiez un présent pour apaiser le démon qui sommeille en votre épouse...? » sourit Wrath en se maudissant intérieurement de se montrer si peu protocolaire.

Un peu fatigué après son sort de soin – et surtout sa séance de séchage express – le krityen alla se rasseoir de bonne grâce, souriant malgré la culpabilité de faire preuve d'autant de familiarité. Que lui prenait-il aujourd'hui ? Rien, mise à part une lassitude pesante depuis qu'il s'était levé. Il y avait des jours comme ça, mais heureusement pour lui, il venait de trouver en Lurius une compagnie distrayante et amicale.

« Dites-vous qu'une fois ce démon expulsé, reprit le guérisseur en mimant les gestes de Lurius, vous l'aurez dans les pattes pour de longues années. Et non seulement il possèdera toujours votre femme, mais en plus il vous possèdera vous. Cette fois, il se mit à rire plus franchement avant de reprendre. La grossesse et les premiers mois sont les plus difficiles, mais ensuite c'est un peu plus simple. »

Machinalement, il pensa aux élèves auxquels il faisait classe lorsqu'il enseignait à l'école d'Eloher. Leur soif d'apprendre et leur joie de vivre naturelle était un véritable rafraîchissement, même si parfois ils lui semblaient trop bruyants ou trop remuants. Cette ambiance là était à mille lieues de celle des réunions de Mage... ce qui lui fit justement penser que...

« Je n'ai pas pu assister au dernier Conseil... j'avais... du travail à l'hôpital. Ça vous ennuie de me faire un résumé de ce que j'ai pu manquer ? »

Le ton moins joyeux, peut-être un peu plus sérieux, il fixait le mouvement des branches au-dessus de leurs têtes.


Revenir en haut Aller en bas
http://nideyleforum.free.fr/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Petites pensées   Lun 21 Nov 2011 - 10:00

PNJ Lurius Ronanin

Lorsque Wrath demanda s'il s'était rendu à Capua Torim pour faire les boutiques, le krityen eut un léger temps d'adaptation, ne comprenant pas de quoi il parlait! Puis finalement, cela lui revint comme un boomerang en pleine figure... évidemment, il ne savait pas que la sœur de Fleïana s'était bien installée là bas désormais! Cela remontait à quelques mois, mais ce n'était pas le genre de conversation qu'ils avaient du avoir, forcément.

«Ah! Oui non! Enfin oui j'aurais pu c'est vrai, mais en fait, la sœur de Fleïana habite là bas maintenant... je ne suis pas sur que vous l'ayez rencontrée en fait, c'est la mère de Thiry Voldo...»

Le petit Thiry était effectivement élève à l'école d'Eloher, aussi Wrath avait déjà du le rencontrer. Un petit bout de chou, demi-krityen aux cheveux et aux yeux bleus, vraiment adorable qui maîtrise la glace! En tout cas, c'était presque toujours son père qui l'emmenait à l'école, sa mère travaillant dans une pâtisserie, commençait trop tôt pour l'accompagner, peut être pour cela que Wrath n'avait jamais réalisé qu'ils habitaient dans la ville portuaire et non à Eloher même. Après tout, l'on ne pouvait pas connaître tout le monde, n'est-ce pas?

Puis la conversation dévia un peu et le jeune homme fut amusé de voir Wrath se lâcher un peu. D'un autre côté, il avait toujours vu le krityen pour être un peu comme lui, moins rigide que les autres réservistes, et d'une certaine manière, il valait mieux pour vivre auprès des humains! En tout cas, il était plutôt heureux de le voir ainsi, car mine de rien depuis quelques temps, il ne pouvait plus voir Cixi autant qu'il le voudrait et elle lui manquait un peu, elle était sa seule véritable amie et il se sentait un peu seul en ce moment... certes, il y avait Irvine, le père de Thiry qu'il voyait régulièrement, mais les deux hommes n'étaient pas vraiment proches...

Aussi, le krityen éclata de rire en voyant que Wrath jouait le jeu du petit démon qui possédait son épouse, d'ailleurs, ils ne savaient toujours pas si ce serait un garçon ou une fille, même si le guérisseur avait certifié pouvoir le savoir rien qu'en posant sa main sur le ventre de son épouse... mais non, ils voulaient garder la surprise.

Finalement le sujet bifurqua sur la dernière réunion du conseil, et Lurius hocha la tête en se souvenant que le krityen n'avait pas été présent


«Ah oui! Rien de bien folichon... l'Ancien n'était pas présent non plus. Bon c'est vrai qu'elle n'est pas obligée d'y assister mais j'ai l'impression qu'elle a un peu la tête ailleurs en ce moment. Je crois que quelque chose se prépare, et le sujet principal a été les Mentaïs en fait.»

Depuis que Segonar semblait se tenir tranquille - en apparence en tout cas - les Mentaïs étaient devenus les nouveaux ordres du jour.

«On a trouvé leur repère, apparemment il se situeraient au niveau de la Dépression de Releweise. C'est grace à Sylphes que l'on a pu le découvrir, car sinon, ils sont tellement bien protégés qu'on n'aurait jamais su qu'ils étaient là.»

Il soupira alors, ramenant ses mains derrière sa tête pour basculer en arrière et s'allonger dans l'herbe, regardant le ciel au travers des arbres au-dessus de lui

«Un message aurait été envoyé à Lucius Gray, à Zaphias, pour qu'il voit ce qu'il sait sur cette étrange barrière qui les protège. D'après le Conseil de Guerre, des espions se sont rendus là bas mais n'ont absolument rien trouvé, alors que Sylphes certifie qu'ils sont bien là mais cachés... alors ils nous ont demandé de trouver un moyen de les révéler.»

Se refiler le boulot d'un Conseil à l'autre, c'était assez courant de toute manière.

«Donc voilà, le plus gros de la réunion a traité là dessus, trouver un sort qui pourrait révéler leur cachette, ou même simplement trouver quel sortilège les protège! On craint un peu que leur chef, Xerx soit en partie responsable de cette protection, même si Estrello Alhuin nous a confirmé qu'il était toujours enfermé...»

En gros, ils n'avaient pas la moindre idée de comment faire, et la réunion avait été plus ou moins inutile sur le coup, mais bon, le dossier était également parti au Conseil Administratif pour que Pindia et Lucinda fassent des recherches de leur côté. Chacun se renvoyait la balle, c'était une habitude.

«Et puis on a également mis en place de nouvelles protections pour Khrones... Linazura Elmundïr a réussi à inventer un sortilège capable de créer une barrière changeante, elle s'adapte au mana ambiant de manière à protéger notre entelexeia de n'importe quelle attaque magique... c'était assez impressionnant à voir, elle nous a fait une démonstration au cours de la réunion. On pouvait lui lancer n'importe quelle magie de n'importe quel élément, sa barrière adoptait le même élément que le sort lancé pour l'absorber sans lui causer le moindre dommage! Et comme ça marche aussi avec le mana neutre, ben ça absorbait aussi les artes physiques... Après, ça ne protège pas des coups physiques à proprement parler, mais pour ça il a une autre barrière.»

Sortilège vraiment impressionnant qui fut d'ailleurs catalogué comme Arte avancé. Il faudrait surement du temps pour permettre aux autres mages d'apprendre une telle barrière, surtout que c'est le genre d'arte qu'un espion est plus à même de maîtriser, mais qui nécessite énormément d'énergie. Il était impossible que Khrones ait cette barrière en permanence, mais Linazura avait mis un point d'honneur à lui apprendre ce sort pour qu'il soit capable de se défendre seul en cas d'attaque.

Un soupir s'échappa de ses lèvres avant qu'il ne tourne la tête vers le guérisseur


«Donc bon, vous n'avez pas loupé grand chose, mais cette démonstration était quand même amusante! C'était le seul truc passionnant au final...»

Il y eut alors un bruit étrange et le sol se mit à trembler... deux tortues géantes avaient visiblement entendu les krityens discuter et s'étaient approchées pour voir de quoi il retournait. Un grondement sourd se fit alors entendre pendant qu'elles avançaient, lentement mais surement, vers les deux hommes

«Euh... je crois qu'il vaudrait mieux qu'on file!» dit-il l'air peu assuré. En soit, il ne craignait pas de les combattre, mais elles étaient bien assez lentes pour qu'ils aient le temps de filer! Cependant, c'était sans compter sur Prouh qui crut trouver de nouveaux camarades de jeu et qui fonçait déjà vers eux

«Prouh! Non!!»

Le krityen n'avait pas pris son bâton, mais de toute manière il n'en avait pas besoin! L'oiseau avait foncé vers l'une des tortues qui lui mit un violent coup de tête, faisant basculer l'oiseau un peu plus loin, mais dangereusement près des pattes de la deuxième tortue qui s'apprêtait à l'écraser. Il n'avait pas besoin de préciser à Wrath les éléments de ces créatures, en tant que mage, il pouvait les sentir, et si le feu et le vent étaient leur point faible, il ne fallait pas user de magies d'eau. En revanche, il faudrait être fou pour tenter de lancer un sort de feu dans une telle forêt, aussi le vent serait surement sa meilleure arme pour les repousser, mais il ne fallait pas toucher Prouh...

«Va y avoir des courants d'air!» dit-il d'un air déterminé... hors de question de laisser Prouh se faire piétiner! Il fallait éloigner ses bestioles de lui! Dans sa main, une boule de mana commença à se former, en tant que mage, il n'avait pas besoin d'arme pour combattre, heureusement d'ailleurs, puis il fit un geste de la main pour envoyer une ~Lame de vent sur la tortue la plus proche de Prouh, telle une épée verte, elle fit un large mouvement rotatif afin de frapper les pattes meurtrières de la bête qui allaient s'abattre sur l'oiseau... ce n'était qu'un arte novice, il ne pouvait se permettre de faire des magies de zone qui pourraient blesser son compagnon, mais ce fut suffisant au moins pour faire reculer le monstre de quelques pas... mais l'autre semblait avoir aussi envie de s'occuper du volatile vert

«Fichez lui la paix!! Venez ici!!» hurla t'il en espérant pouvoir les attirer

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Wrath PeeblesGuérisseur
Messages : 561
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 36
Localisation : Myorzo ou Eloher
avatar

Personnage
Elément: Lumière
Arme: Balder (bâton)
Classe: Mage Guérisseur
MessageSujet: Re: Petites pensées   Lun 28 Nov 2011 - 17:29

Thiry ? Oui, Wrath le connaissait, même s'il ignorait parfaitement qu'il s'agissait du neveu de Lurius... jusqu'à maintenant en tous les cas. En fait, le krityen avait surtout à faire aux enfants et non à leurs parents. S'ajoutait à cela qu'il officiait bien plus souvent à l'hôpital qu'à l'école, où là encore il exerçait davantage en tant que guérisseur qu'en tant que professeur. Un sourire sur les lèvres, il assimila l'information. Entendre Lurius se perdre en oui, puis en non, et encore en oui, rendant sa phrase légèrement absurde, voilà qui égayait son après-midi. De la part d'un membre du Conseil des Mages, c'était assez amusant en soi. Idiot, mais amusant. Peut-être même que le contrast saisissant entre le sérieux qu'ils auraient peut-être dû adopter et leur légèreté actuelle y était pour beaucoup.

Mais l'air joyeux de Wrath ne résista pas longtemps au résumé du dernier Conseil, comme si le fait même d'évoquer cet événement d'un sérieux presque ennuyeux suffisait à lui miner le moral. Non pas qu'il trouvait cela sans intérêt, au contraire le Mage avait très à cœur de faire correctement son travail et d'être attentif à ce que l'on attendait de lui. Mais forcément, le sujet était beaucoup moins amusant que de se moquer gentiment d'un Lurius désemparé devant la grossesse de son épouse...

« Oh... Lady Elmundïr n'était pas présente...? »

Il n'y avait rien de bien dramatique à cela, si ce n'était que les doutes s'emparaient facilement du krityen et instillaient l'inquiétude en lui pour pas grand chose. D'autant que les réflexions de Lurius quant aux absences de l'Ancien entretenaient cette même inquiétude. Gardant le silence quelques minutes, Wrath réfléchissait déjà sur les moyens dont ils disposaient et qui leur permettraient de révéler les Mentaïs... et secoua finalement la tête comme pour en faire sortir toutes ces interrogations sans réponse.

« J'aurai bien aimé voir cette barrière en effet... » Sourit Wrath avec une pointe de déception dans la voix.

Il s'imagina aller demander à Dame Linazura de lui faire une petite démonstration rien que pour lui et sourit à cette idée. Définitivement, cette barrière magique l'intéressait au plus haut point et il salivait presque tout en rêvant de l'apprendre. Malheureusement, ses songes furent interrompus par des frémissements du sol, jusqu'à ce que deux tortues géantes s'invitent à la discussion. Wrath les regarda tout d'abord sans vraiment réagir, mais il se leva en voyant Prouh se jeter au-devant des créatures comme un petit chien devant un nouveau compagnon de jeu. Lurius avait bondit sur ses pieds en même temps que lui et envoyait déjà un sort à l'une des tortues afin de sortir son compagnon emplumé d'entre ses griffes... enfin surtout du dessous de ses énormes pattes. Et si la première recula sous le coup de la surprise, la seconde en revanche armait déjà sa patte pour transformer le pauvre volatile en crêpe.

« Je vais le chercher ! » Annonça le mage comme s'il allait à la cueillette des champignons.

Et sans laisser l'occasion à son comparse de l'en dissuader, il s'approcha de leurs adversaires et se faufila jusqu'à Prouh. Il lui adressa un regard sévère, espérant sans-doute le dissuader de faire n'importe quoi... même s'il n'était pas convaincu que l'oiseau ait la moindre envie de l'écouter.

« Sauve-toi ! » Gronda-t-il en s'interposant entre la monture et la tortue.

Un bras levé vers l'immense patte prête à s'abattre sur lui et Prouh, il lança un ~Mur de vent. L'air se mit à tourbillonner à une allure folle au-devant de sa main tendue, créant un bouclier de la taille d'un grand plat à paëlla sur lequel le coup du reptile ripa, dispersant le vent condensé en barrière.

Bon.

L'avantage était que Prouh était désormais hors de danger, sans-doute caché quelque part dans un buisson, Wrath était bien incapable de le dire puisqu'il faisait à présent face à l'ennemi et tournait le dos à ses alliés. L'inconvénient était qu'il n'était pas vraiment taillé pour combattre d'aussi près. Heureusement, plus rapide que ses assaillants – et un peu plus futé que Prouh – il recula de plusieurs bonds rapides, manquant de basculer lorsque son talon rencontra une pierre surgissant de la mousse. Il y avait des jours avec, et il y avait des jours sans...!

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://nideyleforum.free.fr/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Petites pensées   Lun 28 Nov 2011 - 22:50

PNJ Lurius Ronanin

Que Wrath veuille voir la barrière inventée par Dame Elmundïr n'avait rien de surprenant, c'était tout de même un sort impressionnant! Cependant, là pour le moment, il ne fallait pas rêver car Prouh était en mauvaise posture, et le mur créé par Wrath avait su repousser la tortue suffisamment pour que le volatile se sauve, cependant maintenant, c'était le guérisseur qui était en mauvaise posture

«Hey! Par ici! Petit petit!»

Tant pis, pas le temps! Posant rapidement une main au sol, il se concentra et dégagea une onde de mana qui souleva le sol jusqu'à rejoindre la tortue et la soulever du sol ~Stalagmite le monstre se retrouva sur le dos et Lurius se releva rapidement avant de tourner sur lui-même et enchaîner rapidement avec une ~Lame de vent qui repoussa la deuxième et l'éloigna de Wrath... le problème était que maintenant, elles étaient sérieusement énervées!

D'un geste amusé, il revint vers Wrath et lui tendit la main pour l'aider à se relever


«Je suis désolé, je n'aime pas en arriver là, mais elles ne nous laisseront pas filer!»

Le krityen n'était pas vraiment un habitué des combats, même s'il prenait la chose avec une certaine bonne humeur, il sentait son rythme cardiaque s'emballer un peu, d'une part, il avait eu une trouille monstre pour Prouh qui était désormais en sécurité, mais également pour Wrath. Les tortues foncèrent sur eux, et ils purent esquiver tant bien que mal en sautant sur le côté, les vêtements du mage se déchirèrent un peu sous le choc, et il sentit une violente douleur dans son coude qui avait amorti, mais bon il ne s'en sortait pas trop mal.

Se relevant péniblement, le mugissement d'une des tortues en colère résonnait dans toute la forêt, une main sur son genou, il se redressa pour concentrer un nouveau sort de vent jusqu'à se placer aux côtés de Wrath, la respiration saccadée, le rythme cardiaque emballé, une aura noire commençait à l'entourer progressivement.


«Dites... j'ai jamais essayé les ténèbres et la lumière! Ça vous dit de voir ce que ça donne?»

Évidemment, ils ne pouvaient lancer ce type de sort en étant côte à côte, aussi Lurius se mit à courir pour se placer de l'autre côté, de manière à ce que les tortues soient entre eux, ramenant ses bras devant lui avant de les écarter brusquement, entrant en hors limite alors que Wrath devait probablement en être plus ou moins au même point... lui aussi n'était pas un habitué des combats et il devait être dans un certain état de panique, suffisant pour activer cet état de fait.

«Wrath! Maintenant!!»

Un tourbillon noir commença alors à se créé sous les tortues avant que des serpents ténébreux s'en échappent pour les agripper... l'effet de lumière du guérisseur ne tarderait pas à arriver et à les exploser littéralement!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Wrath PeeblesGuérisseur
Messages : 561
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 36
Localisation : Myorzo ou Eloher
avatar

Personnage
Elément: Lumière
Arme: Balder (bâton)
Classe: Mage Guérisseur
MessageSujet: Re: Petites pensées   Mar 29 Nov 2011 - 14:08

Un peu surpris de se retrouver les fesses dans la mousse, Wrath failli se mettre à rire en entendant Lurius appeler leurs ennemis plus hauts et plus coriaces qu'un rocher de la taille d'une maison comme s'il appelait des... poussins ? Et pourtant, ce n'était vraiment pas le moment de plaisanter. Sous ses yeux, une tortue se retourna comme une crêpe après que le mage lui ait lancé une attaque de terre pendant que le second saurien reculait face à une nouvelle morsure du vent. Saisissant la main que Lurius lui tendait, Wrath se releva rapidement, encore un peu honteux de s'être étalé si lamentablement en plein combat.

« Effectivement, elles n'ont pas l'air de très bonne humeur... confirma le krityen en reculant encore un peu. Allons-y pour un petit clair-obscur... »

Comme si c'était le moment pour faire dans la poésie. Évitant de justesse une mâchoire qui se précipitait vers lui, le krityen fini par se débarrasser de sa tunique qui entravait ses mouvements. Une patte de la taille de son bureau s'écrasant dessus la seconde suivante, et le bousculant méchamment au passage. Il en fut quitte pour une seconde chute mais roula rapidement afin de se relever. Définitivement, il préférait garder ses distances pour combattre... déjà qu'il n'aimait pas particulièrement combattre, justement ! Ces tortues ne lui avaient rien fait à l'origine... enfin au début. En fait, si, elles commençaient sérieusement à lui en faire voir. Alors même s'il rechignait à l'idée d'attaquer, il fallait bien se défendre tout de même... En l'occurrence, c'étaient les reptiles qui menaient pour le moment, enchaînant les coups avec une agressivité exacerbée. Non, elles ne les laisseraient pas tranquilles.

Essoufflé à force d'éviter leurs charges répétées, les membres endoloris de ses chutes et des écorchures à ne pas avoir su esquiver assez vite, Wrath fila dans la direction opposée à Lurius, grimaçant un peu de devoir enjamber des buissons. Heureusement pour lui, l'adrénaline aidait à se déplacer plus vite et plus souplement, mais il devait bien admettre qu'il n'était pas du genre à pratiquer ce genre d'activité physique tous les jours !

Les épaules écartées, haut placées, coudes repliés, une main à plat sur sa consœur. S'il avait été allongé, vous auriez dit qu'il allait y poser le menton et s'endormir...! Mais il rouvrit subitement les yeux et déplia vivement les bras jusqu'à les aligner perpendiculairement à son corps en balayant l'air libre devant lui.

De fins rais de lumières apparurent juste au-dessus des créatures comme autant de gouttes de pluies fines et droites envoyées par un orage lumineux. Rapides, elles fondirent sur les tortues qui se débattaient encore avec les serpents de ténèbres et les transpercèrent sans bruit avant de disparaître. Comme des billes de plomb fichées dans la chair de leur cible... sauf que ces billes là étaient faites de lumière, une lumière que Wrath contrôlait pour la modeler selon sa volonté. Et ainsi les gouttes de pluies prirent la taille de billes, puis de balles, puis de boulet de canon, se gonflant chaque fois davantage au sein même des créatures, les consumant de l'intérieur comme si elles avaient avalées de très grosses grenades.

De sa place, Wrath vit les carapaces se trouer comme un gruyère, et la lumière fuser depuis l'intérieur comme un soleil prisonnier des immenses créatures.


Revenir en haut Aller en bas
http://nideyleforum.free.fr/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Petites pensées   Mar 29 Nov 2011 - 16:18

PNJ Lurius Ronanin

Le krityen devait reconnaître qu'il ne s'était pas attendu à un tel résultat! Les serpents noirs brûlaient les pattes des tortues alors que les billes de lumière leur brûlaient la carapace! Offrant un spectacle de toute beauté jusqu'à ce que les lumières dorées et noires les éblouissent... Lurius dut ramener son bras devant ses yeux pour ne pas être aveuglé. Lorsqu'il eut l'impression que c'était terminé, il retira timidement sa protection et battit bêtement des cils... il n'y avait plus la moindre trace des tortues

«Ah oui quand même. Ce que l'on dit sur vous est donc vrai!»

Il était vrai qu'ils avaient tous deux combattus à Eloher lorsqu'un groupe de mercenaires était venu kidnapper Ysyhtéha D'halure, seulement ils étaient à deux endroits différents, lui défendait sa maison, Wrath l'hôpital aussi ne s'étaient-ils pas vus combattre. Toujours est-il que Lurius aussi avait la réputation d'être un mage plutôt puissant, mais qui refusait de s'en servir, préférant se protéger qu'attaquer. En soit, ils se ressemblaient un peu avec le guérisseur. Baissant les yeux, il afficha un air un peu blasé en voyant l'état de ses vêtements. Déchirés, brûlés, écorchés, tâchés de sang, d'herbe et de boue...

«Fleïana va m'étriper.» - il en venait à se demander s'il n'aurait pas préféré se faire piétiner par l'une des tortues plutôt que de se retrouver face à son épouse furieuse de son état. Enfin, avec un peu de chance, il aurait le temps de rentrer et de faire disparaître le fruit d'une éventuelle discorde... il ferait brûler sa tenue dans le jardin rapidement! Passant sa main dans ses cheveux, il revint vers Wrath et afficha un nouveau sourire sincère

«Bon... on ne s'en n'est pas trop mal sortis. J'aurais préféré qu'elles fuient plutôt qu'on en arrive là, malheureusement, on ne décide pas toujours de ce que les monstres ont dans la caboche hein?»

Il se rendit compte qu'il devenait un peu familier avec le krityen, mais d'un autre côté, Wrath semblait un peu plus «cool» que les autres membres du conseil, aussi, laissa t'il sa main dans ses cheveux, se décoiffant derrière la tête d'un air un peu embarrassé

«Dites euh... pas que j'estime que notre collaboration nous a transformés en frères d'arme ou autres, mais bon.... ça vous dit pas qu'on se tutoie? En dehors des réunions officielles évidemment hein... enfin... vous n'êtes pas obligé d'accepter!!»

Rouge jusqu'aux oreilles, il ne fit pas attention à l'ombre qui se dessinait derrière lui, grossissant de plus en plus jusqu'à ce qu'un «POOOOOoooooooOOOMMMPPP» qui n'était pas inconnu des krityens retentisse... seulement voilà, Lurius était tellement nerveux par rapport à sa demande qu'il ne s'attendait vraiment pas à un cri pareil! Grimaçant, une main posée désormais sur son corps, il affichait clairement la tête du gars mort de trouille manquant de faire une attaque!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Wrath PeeblesGuérisseur
Messages : 561
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 36
Localisation : Myorzo ou Eloher
avatar

Personnage
Elément: Lumière
Arme: Balder (bâton)
Classe: Mage Guérisseur
MessageSujet: Re: Petites pensées   Mar 29 Nov 2011 - 21:49

Wrath lui-même se protéger les yeux de ses bras tant la lumière l'aveuglait, puis se risqua à regarder de nouveau lorsque son sort s'acheva. S'essuyant le front d'un revers de manche, il soupira de soulagement. Le krityen n'aimait pas tuer, mais quitte à devoir le faire lorsqu'il n'avait pas d'autre choix, il préférait encore les méthodes... expéditives. Pour lui, faire souffrir un adversaire, quel qu'il soit, était un non-sens, mais peut-être que ce raisonnement lui venait de sa faculté à pouvoir ressentir la douleur de ses patients... Qui pouvait être assez malsain pour souhaiter infliger la douleur ?

Son regard se reporta sur Lurius et il ne sut pas très bien s'il devait se sentir flatté de ce compliment. À défaut, il eut une moue un peu embarrassée.

« On dit des choses sur moi ? » Lança-t-il sur le ton de la plaisanterie, renonçant de fait à devoir choisir entre remercier ou rester modeste.

Du coup, intrigué à l'idée que l'on pouvait parler de lui en bien ou en mal, il en oublia totalement de retourner le compliment à son acolyte, et il se contenta de hocher la tête tristement lorsque Lurius lui fit remarquer qu'ils n'avaient pas tellement eut d'autre choix quant au sort des créatures. Ramassant sa tunique que l'une des tortues avait piétinée, il la jeta en travers de son épaule, renonçant à l'enfiler dans son état, puis apposa l'une de ses mains sur son épaule douloureuse afin d'y appliquer les ~Premiers soins nécessaires. Quelques secondes plus tard, il éclata de rire face à l'angoisse de Lurius vis à vis de la réaction de son épouse lorsqu'elle découvrirait son état... à moins qu'il ne pense à l'état de ses vêtements ? Il ne savait pas trop, mais l'absurdité d'une telle inquiétude l'amusait encore une fois. À vrai dire, lui-même n'avait pas ce genre de problème. Des histoires de couples, probablement... ce qui lui fit repenser à la raison pour laquelle il s'était isolé aujourd'hui.

Finalement, la présence de Lurius était préférable à ses pensées moribondes... et même si son air s'assombrit un peu en repensant au combat, au moins, il se sentait plus léger que s'il avait dû s'en défaire seul.

« Oui... malheureusement c'est le genre d'adversaire pour lequel il n'est pas aussi facile de faire entendre raison. »

Son regard se reporta sur Prouh qui avançait presque sournoisement pendant que son maître se perdait en requêtes embarrassées. Distrait, Wrath mit quelques secondes à réaliser ce que son confrère lui demandait, et avant qu'il ait pu répondre, le volatile avait encore fait des siennes, ce qui fit rire le krityen pour la seconde fois en quelques secondes.

« Ça ne me dérange pas... Confirma-t-il en reprenant un temps soit peu son sérieux. Et tu peux m'appeler Wrath, ce sera moins formel. »

Riant de nouveau, il passa sa main devant les yeux du mage comme s'il vérifiait qu'il n'était pas aveugle... ou mort...?

« Toujours vivant ? »

À cet instant précis, surgissant des buissons comme Prouh avant lui, un petit garçon d'une dizaine d'années se mit à courir vers le guérisseur. Il alla se placer juste derrière lui et s'agrippa à sa jambe avant de lever ses yeux d'un bleu saisissant vers lui. Il ne prononça pas un seul mot, mais on devinait un mélange d'inquiétude et de soulagement dans son regard. Wrath, sans s'étonner, se contenta de passer sa main dans la chevelure châtain de l'enfant pour le décoiffer brièvement, lui offrant simplement un sourire confiant et un clin d'œil.

« Tout va bien. Murmura-t-il. Puis il s'adressa à Lurius – s'il avait survécu à l'attaque auditive de sa monture. Lurius, je te présente Dubhe. Dubhe, voici Sire Ronanin et... Et Prouh. »

Mais muet comme une carpe, l'enfant se contenta de poser un regard insistant et vaguement angoissé sur Lurius comme s'il l'inspectait sous toutes ses coutures. Peut-être lui aussi se demandait-il s'il était vivant ou mort, compte tenu de la tête qu'il faisait après le cri du grand oiseau tout vert.


Revenir en haut Aller en bas
http://nideyleforum.free.fr/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Petites pensées   Mar 29 Nov 2011 - 22:28

PNJ Lurius Ronanin

On raconte que quand on meurt, on voit sa vie défiler devant ses yeux? En tout cas pour Lurius, la seule chose qu'il vit, ce fut Wrath qui se mettait à rire! Blanc comme un linge, il sentit Prouh passer sa tête sous son aisselle comme pour se faire pardonner, mais surtout pour que son maître puisse s'appuyer sur lui. Une main sur le cœur, il entendit à peine la voix du guérisseur qui lui disait qu'il pouvait l'appeler Wrath et encore moins s'il était encore vivant, jusqu'à ce qu'un nouveau bruit dans les buissons le fasse sursauter... encore un autre volatile psychopathe?

Non... il s'agissait d'un enfant. Battant des cils, Lurius regarda le petit quelques secondes avec étonnement pendant que Wrath faisait les présentations...


«Dubhe? Euh.. enchanté...» ne se souvenant plus que Wrath l'avait autorisé à le tutoyer et toujours encore en état de choc, il avait du mal à saisir qui était cet enfant «Est-ce que c'est... votre fils?»

Première nouvelle. Wrath était papa? Depuis quand? À ce qu'il savait, il n'avait jamais été vraiment vu en couple, excepté avec Anna, mais c'était beaucoup trop récent pour que cet enfant soit né de leur union. D'autant que cet enfant était humain, pas d'oreilles pointues, alors même si sa mère avait été humaine, quelque chose clochait... une adoption?

Il vint à sourire et se mit difficilement accroupi, ses jambes lui tiraient un peu à cause de l'effort fait peu avant alors que Prouh le contournait pour se placer à côté de Dubhe


«Prouh, soit gentil s'il te plait!» dit-il doucement. L'oiseau vert vint alors se recroqueviller sur lui-même, dissimulant ses pattes sous son gros corps emplumé de manière à se retrouver à hauteur du petit garçon, cherchant à renifler son oreille avec un certain amusement. Le krityen leva les yeux vers son confrère, reprenant peu à peu ses esprits et se souvenant progressivement de ce qui avait été dit au cours de son état de choc

«Ne... t'inquiète pas, il a l'habitude avec Thiry, il ne lui fera rien.» rougissant jusqu'aux oreilles à l'idée d'avoir tutoyé Wrath, il espérait aussi qu'il comprendrait qu'il pouvait faire de même devant le petit, ce n'était pas un membre du conseil après tout

«Oh euh... et tu peux m'appeler Lurius aussi... ce sera plus simple que «Seigneur Ronanin»» précisa t'il en mimant les guillemets... toujours est-il que ce gamin avait l'air bizarre, il n'avait pas dit un seul mot depuis qu'il était arrivé, et comment était-il arrivé là en plus! C'était quand même dangereux pour un enfant, non?
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Wrath PeeblesGuérisseur
Messages : 561
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 36
Localisation : Myorzo ou Eloher
avatar

Personnage
Elément: Lumière
Arme: Balder (bâton)
Classe: Mage Guérisseur
MessageSujet: Re: Petites pensées   Mar 29 Nov 2011 - 23:15

Wrath fronça les sourcils, inquiet pour la santé de Lurius. S'il avait été pris d'un fou-rire quelques secondes plus tôt, à présent il en venait à se demander si son confrère n'allait pas réellement mourir d'une crise cardiaque après toutes ces émotions... Il posa donc un genou à terre à son tour, prêt à intervenir à la moindre alerte, ses réflexes de guérisseur reprenant le dessus.

« … tout va bien ? »

Apparemment, tout allait bien... ou en tous les cas tout allait mieux, et Wrath vit Lurius passer du blanc à un rose un peu plus normal. Avec une monture pareille, il n'y avait pas à dire, le mage devait avoir un cœur sacrément musclé ! Et puisqu'ils étaient tous si près du sol, le krityen décida de s'asseoir, grimaçant un peu lorsque sa fesse lui fit comprendre qu'elle n'avait pas apprécié sa précédente chute. Derrière lui, Dubhe avait abandonné sa contemplation de Lurius pour se concentrer sur Prouh. Son visage un peu triste s'éclaira même d'un large sourire et il porta ses petites mains à ses lèvres pour retenir un rire. Manifestement, il aimait beaucoup le bec du volatile. S'enhardissant, il tendit les doigts vers les plumes vertes et les caressa doucement, moins impressionné par Prouh que par la propre monture de Wrath qui elle pour le coup, lui faisait un peu peur. Un grand aigle aux serres et au bec acérés, c'était beaucoup plus impressionnant qu'une autruche au nez en trompette !

Wrath le surveillait à demi en souriant, un peu étonné et surtout très impressionné par la douceur de Prouh là où il pouvait se montrer plutôt brutal dans ses démonstrations d'affection avec Lurius. Dubhe s'amusait à présent à gratter la tête du grand oiseau qui ressemblait à une grosse oie verte, ce qui le fit glousser. La seconde qui suivit, il partit en courant dans un buisson et disparu sans autre explication. Le krityen ne sembla pas s'en affoler et continuait de sourire tout en se massant les chevilles.

« Non, se remit-il à rire, je n'ai pas d'enfant. Son village a été détruit lors d'une distorsion sur le continent de Desier, près de Nordopolica. Ce sont les Impériaux qui l'ont ramené à l'hôpital d'Eloher et... je crois qu'il m'aime bien... »

Son regard se perdit un instant dans ses pensées alors qu'il se remémorait ce qu'il avait vu dans l'esprit de Dubhe. Comment pouvait-il sourire en sachant ce qu'il savait ? Il le devait en réalité. S'apitoyer sur cet enfant n'était pas la solution, et sans qu'il sache véritablement pourquoi, il se sentait le devoir de l'aider à avancer. Autrement qu'en ressassant le passé. Autrement qu'en le regardant avec compassion, lui faisant comprendre à chaque instant qu'il savait. Dubhe avait besoin d'oublier. De passer à autre chose.

« Je crois que je vais l'inscrire à l'école d'Eloher. Tu seras peut-être son professeur ? »

Et alors qu'il finissait sa phrase, le gamin revenait en trottinant, une poignée de fruits à moitié écrabouillés dans les mains. Il les montra à Lurius en prenant un air penaud et désigna Prouh du doigt d'un air de demander : « je peux lui donner ça ? »


Revenir en haut Aller en bas
http://nideyleforum.free.fr/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Petites pensées   Mer 30 Nov 2011 - 9:01

PNJ Lurius Ronanin

Finalement, Wrath se montrait encore plus ouvert que Lurius aurait pu le penser, d'un autre côté, il avait toujours prouvé être quelqu'un de fiable et d'intègre. Il n'y avait qu'à voir ce qu'il avait enduré au cours de la cérémonie de pureté pour Cixi Elmundïr, le vieux Windwaker n'avait pas été tendre avec lui afin de sonder son esprit et s'assurer que la chef de clan était bien vierge avant le mariage. D'ailleurs, il se souvient que d'une certaine manière, il avait été un peu jaloux de Wrath que Cixi lui confie une telle tâche, mais la réputation du guildien en tant que guérisseur n'était déjà plus à démontrer alors, et elle avait quelque fois fait appel à lui pour qu'il soigne ses blessures, aussi il était surement normal qu'elle finisse par avoir une certaine confiance en lui.

Malgré tout, il avait montré ne pas être au courant de ses quelques absences ces derniers temps. Il est vrai qu'au début, elle se laissait dépérir depuis la mort de son époux, puis elle avait commencé à se reprendre, en particulier depuis qu'elle avait sa petite chienne, Kaira. Et pendant les mois qui avaient suivi, elle semblait aller de mieux en mieux jusqu'à ces deux dernières semaines. Elle avait visiblement disparu d'un seul coup après avoir convoqué sa mère, et en tant que proche de la famille, il était allé voir Linazura pour en apprendre plus, mais elle lui avait alors confié qu'elle ne pouvait simplement pas lui dire où elle était, que sa propre sécurité dépendait du secret et qu'il ne devait pas en parler. Au moins, si Wrath n'était pas au courant non plus, c'est qu'il ne s'agissait pas d'un souci de santé, ou alors le guérisseur était bien plus doué qu'il ne le pensait pour mentir, mais il en doutait, il avait eu l'air sincère lorsqu'il avait manifesté la surprise de son absence, il ne devait même pas être au courant qu'elle avait disparu.. après tout, il ne devait surement pas la voir tous les jours pour se rendre compte de son absence.

Toujours est-il que finalement, ils avaient tous deux bien plus en commun qu'il ne le croyait, en dehors de cette certaine confiance que Cixi avait en eux, ils étaient ouverts et peu protocolaires, et c'était vraiment quelque chose que Lurius appréciait. Cela ne faisait même pas un an qu'il avait rejoint le conseil des mages,certes, il avait toujours été habitué à ce qu'on l'appelle «Seigneur Ronanin» à cause de son père, mais les regards avaient changé et il avait parfois l'impression qu'on se moquait de lui, comme s'il ne méritait pas son statut de Seigneur... d'un autre côté, les frasques de Prouh étaient malheureusement assez connues et ce n'était pas très digne d'un membre du Conseil, mais même son père ne s'en offusquait pas, il n'avait jamais été le genre à se préoccuper de l'image, estimant que le travail fourni était le plus important, et Lurius était un bon mage qui avait prouvé son potentiel magique lors de la mise en place de la première barrière pour Khrones, aussi l'image qu'il dégageait n'avait pas d'importance.

Il se rendit compte alors qu'il s'était bien perdu dans ses pensées alors que Wrath lui expliquait que l'enfant venait d'un village qui avait été détruit par une distorsion d'aer, il grimaça alors. Il n'était pas rare que de petits villages naissent autour des aer krene, souvent le mana y est plus concentré et donc plus facile à manipuler pour les alimenter en électricité et pour créer la barrière de protection, malheureusement, avec Segonar et tous les récents évènements, les distorsions avaient été nombreuses au cours de l'année, et que l'un de ces petits villages aient été détruits n'était pas si étonnant que cela. Pauvre petit. Lurius sourit cependant histoire de ne pas montrer une éventuelle pitié, puis il leva les yeux d'un air amusé vers Wrath


«Un peu normal qu'il t'aime bien! Je n'ai rencontré personne qui ne t'ait pas apprécié jusqu'à présent!» c'est vrai après tout! Le krityen était d'une telle générosité qu'il était vraiment impossible de ne pas s'entendre avec lui.

Dubhe était alors parti quelque part dans les buissons, Prouh le suivait du regard d'un air curieux mais sans bouger, ses pattes toujours cachées sous son gros corps tout rond, on aurait pu le prendre pour l'un de ces pompons que les jeunes filles agitaient pour encourager les candidats au colisée de Nordopolica, puis le petit garçon revint avec des baies et les montra à Lurius avant de désigner Prouh du regard, le krityen hocha la tête après les avoir bien regardées


«Oui, tu peux lui donner, mais fais attention à tes doigts! Il a du mal à manger ça avec son bec...»

En réalité, Prouh avait une préférence pour les bananes, mais bon, les baies ça marchait aussi. Reniflant les mains avec avidité du petit garçon, l'oiseau essaya de se servir tout seul, mais les mains étaient trop petites pour son gros bec en clairon aussi, ses petits yeux se firent larmoyants... quelle tentation inaccessible!! Aussi, il ouvrit juste le bec, afin que le jeune garçon lui mette directement les baies à l'intérieur, attendant de sentir les fruits sur sa langue orange pour fermer le bec et manger. Voilà pourquoi Lurius disait de faire attention, la paroi plus large à l'extrémité du bec empêchait Prouh de voir la main du petit garçon, et s'il ne retirait pas rapidement ses doigts, il risquait de se faire pincer au moment où il viendrait à le fermer.

Observant Dubhe, prêt à retirer sa main au cas où il n'irait pas assez vite, Lurius se tourna de nouveau vers le guérisseur


«Pour le moment, les aer krene semblent se calmer. Probablement depuis que Segonar ne donne plus signe de vie, il faut espérer qu'il ne prépare pas quelque chose d'autres...»

Son visage s'était assombri. Si seulement il pouvait juste être mort, ce genre de mort stupide comme tomber du haut de la tour de Tarqaron à cause d'une fiente de mouette... mais il ne fallait pas trop rêver. Enfin au moins, les choses reprenaient leur cours, si on enlevait les Mentaïs qui couraient toujours...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Wrath PeeblesGuérisseur
Messages : 561
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 36
Localisation : Myorzo ou Eloher
avatar

Personnage
Elément: Lumière
Arme: Balder (bâton)
Classe: Mage Guérisseur
MessageSujet: Re: Petites pensées   Mer 30 Nov 2011 - 17:21

Wrath eut un sourire peu convaincu.

« C'est gentil. L'ennui c'est que je n'ai pas beaucoup de temps libre, alors même si on m'apprécie, je ne fais pas un bon ami pour autant. »

… et plus si affinités. Car oui, Anna avait fini par lui faire des scènes mémorables précisément parce qu'elle le trouvait trop absent. Et en réponse à ses inquiétudes, le krityen n'avait rien trouvé de mieux que de mettre fin à leur relation. On pouvait aimer de toute son âme et ne plus supporter les reproches... surtout lorsqu'ils touchaient à qui vous êtes réellement. Changer ? Il aurait pu. À vrai dire, il avait même un peu commencé. Mais parfois, l'autre se montre trop exigeant, jusqu'à ce que l'exigence devienne égoïsme. Son métier, ses patients, ses élèves, même s'il éprouvait le besoin comme aujourd'hui de s'isoler pour souffler un peu, c'était son essence même, et malgré toute sa bonne volonté, il ne pouvait pas tout balayer d'un revers de main. Soupirant de lassitude, il haussa les épaules.


« Entre le Conseil, les hôpitaux de Myorzo et d'Eloher, et l'école, j'avoue que je n'ai pas le temps de m'ennuyer. Le soucis, c'est ce que je n'ai pas non-plus de temps à accorder à ceux qui m'entourent, ou en tous les cas pas autant qu'ils le souhaiteraient. Pour le moment, Dubhe n'a rien d'autre à faire de ses journées que de me suivre partout, alors j'imagine que pour lui je suis suffisamment présent. »

Il suspendit un instant sa phrase pour observer l'enfant qui semblait beaucoup s'amuser avec Prouh. Il hésita sur la façon de lui donner les fruits, gloussant de voir l'oiseau si maladroit avec ce bec pas possible, réfléchissant à une nouvelle technique qu'il finit par trouver. Il retira sa main avec une vivacité surprenante, ce que Wrath interpréta comme un réflexe appris. Après tout, celui-là avait été élevé par un Egg Bear... il était peut-être normal qu'il cherche à protéger ses mains de la grande bouche qu'il nourrissait. En attendant, il éclata de rire à ce nouveau jeu et reparti dans son buisson, faisant ainsi plusieurs allers-retours jusqu'à l'oiseau en ignorant parfaitement les deux adultes.

L'un d'eux justement, les cheveux bruns et les antennes vertes, venait de soupirer pour la seconde fois.


« Oui, je n'aime pas trop ce silence. Nous sommes tranquilles pour le moment mais qui sait ce qu'il nous réserve. Qu'il s'agisse de Ségonar ou des Mentaï, cette attente comme avant une guerre, ça ne me plaît pas. Eux ourdissent tranquillement leurs revanches... nous... on attend sagement qu'ils nous tombent dessus. »

Pourraient-ils espérer vivre en paix un jour ? Apparemment non. Il y en avait toujours pour vouloir tout détruire, ou tout dominer, ou les deux. Et juste au moment où Wrath rouvrait la bouche pour ajouter quelque chose, il vit Dubhe à califourchon sur Prouh et faillit s'étrangler sur le coup. Là, il ne manquait plus qu'un frelon et ils ne reverraient plus ni l'un ni l'autre !


Revenir en haut Aller en bas
http://nideyleforum.free.fr/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Petites pensées   Mer 30 Nov 2011 - 17:40

PNJ Lurius Ronanin

Les inquiétudes de Wrath étaient totalement justifiées et Lurius pensait un peu comme lui. Il aurait été préférable d'organiser une véritable attaque contre Segonar et aller reprendre d'assaut Tarqaron, quitte à faire appel principalement à des armées telles que celles de Jherer Elmundïr, des guerriers faisant le double d'un homme normal lisant sur la force brute et non sur le mana. Le mage noir s'étant allié à ces fichus technocrates s'assurait une certaine défense contre toute magie, mais avec des guerriers pareils, ils pourraient toujours vaincre sans faire appel à divers sortilèges, excepté qu'il faudrait une dose massive de gelées et d'infirmiers prêts à soigner sans faire usage de la magie et là ça deviendrait plus compliqué.

Un léger soupir s'échappa des lèvres du krityen alors qu'il observait à nouveau le spectacle de Prouh et Dubhe qui semblait décider à le gaver comme une oie - enfin ce n'était pas avec quelques baies qu'il y parviendrait - aussi se leva t'il difficilement et s'approcha du lac. N'oublions pas que Lurius n'avait pas la moindre idée des tendances affectives du guérisseur, d'autant qu'il l'avait vu plus d'une fois en compagnie d'Anna. Retirant sa chemise et son pantalon pour se retrouver en sous-vêtements, il plongea rapidement dans l'eau, usant d'un léger mana de feu autour de son corps pour ne pas se geler les miches. C'est tout de même plus agréable lorsque l'on est préparé. Laissant alors son corps s'habituer à la température progressivement, il se mit à nager avant de faire disparaître cette aura chaude, puis il revint vers le bord et attrapa ses vêtements pendant que Prouh faisait faire un petit tour à Dubhe.

Si le volatile pouvait être brusque et joueur avec Lurius, il avait rapidement compris que les petits hommes étaient fragiles et qu'il fallait faire attention, il l'avait notamment appris avec Thiry et depuis que Fleïana était enceinte, Lurius avait été plus que jamais intransigeant à ce sujet, aussi l'oiseau vert se contentait de faire des cercles autour de Wrath tout en remuant son gros popotin ce qui pouvait - vu sa taille - laisser croire au petit garçon qu'il faisait presque un rodéo. Gloussant en même temps, Prouh émettait alors de drôles de bruits mêlant trompette et couinement qui pouvaient rappeler les flatulences d'un ivrogne, ce qui devait probablement amuser encore plus le jeune Dubhe, mais c'était sa manière de rire à lui!

Lurius récupéra donc ses vêtements et les mit dans l'eau dans l'optique de les nettoyer un peu. Certes, ils seraient toujours déchirés, mais au moins en étant propres, ça passerait peut être mieux auprès de Fleïana. Levant les yeux vers Wrath, il s'estimait quand même bien caché dans l'eau, légèrement pudique tout de même et estimant qu'ils n'étaient pas suffisamment proches pour qu'ils se voient à moitié nus!


«Je vous comprends, vous savez? Moi-même, je suis souvent à droite et à gauche, je donne des cours un peu partout, à Nordopolica, Eloher, Temza... et même maintenant à Aurnion figurez-vous!» puis il se souvint d'une chose «ah au fait! En parlant d'Aurnion, j'ai la petite Myria comme élève! Elle vous salue et espère que vous viendrez bientôt la voir!»

Myria était une petite fille qui avait été torturée par sa mère, se murant dans le silence jusqu'à ce que le guérisseur réussisse à trouver la source de son traumatisme. Battue, empoisonnée et sujette à de drôles d'expérience, elle avait repris peu à peu goût à la vie grace à Wrath qui avait su lui redonner confiance. Sa mère fut arrêtée alors que son père était parti vivre à Aurnion avec elle, plutôt traumatisé lui aussi de n'avoir pas vu tout ce que sa femme avait fait endurer à sa fille pendant qu'il travaillait comme un diable pour subvenir à leurs besoins. Cependant, au moment où la mère aurait du être transférée à la prison d'Héliord, il y eut une attaque et elle fut tuée. Lurius soupçonnait alors les patrouilleurs Windwaker vu la violence des actes, mais évidemment, ils étaient trop doués pour laisser des preuves et la version officielle fut juste une bande de brigands.

Frottant toujours sa chemise, il se tourna vers Wrath pour voir sa réaction vis à vis de la petite Myria


«C'est fou ce que ça grandit à cet âge! Je suis sur qu'elle a pris au moins deux centimères en quelques mois! Elle est adorable comme tout en tout cas, et elle s'est inscrite à des cours de chant! On dirait une poupée de porcelaine!» - petite blonde aux yeux bleus avec des bouclettes, le portrait ne pouvait être plus explicite, en tout cas, la chemise du krityen semblait à peu près propre et il la posa sur le rocher avant de se mettre à la tâche de laver son pantalon... ah non mais vraiment, comment faisaient les gens pour combattre en permanence sans avoir une garde-robe de rechange sur eux?
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Wrath PeeblesGuérisseur
Messages : 561
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 36
Localisation : Myorzo ou Eloher
avatar

Personnage
Elément: Lumière
Arme: Balder (bâton)
Classe: Mage Guérisseur
MessageSujet: Re: Petites pensées   Sam 3 Déc 2011 - 23:17

Occupé à se masser les chevilles, Wrath jeta un regard distrait sur Lurius qui venait de se lever. L'espace d'une seconde, il se demanda vaguement où il allait lorsqu'il le vit se défaire de sa chemise... et du reste ! En tant que guérisseur, ça ne le dérangeait pas tellement. À vrai dire, il avait même vu bien pire que ça. Pourtant cette fois-ci il se hâta de détourner le regard, ravalant sa salive de travers. Constat du jour, dans un contexte autre que médical, voir quelqu'un se dévêtir était assez embarrassant. C'était vrai que les hommes n'éprouvaient pas véritablement de gênes entre eux, mais pour le guérisseur, le cas était un peu particulier. Lurius aurait sans-doute rougit jusqu'aux oreilles de voir une femme se mettre en sous-vêtement juste sous son nez, non ? Et bien c'était la même chose pour Wrath, attiré sans l'avoir choisit par un peu tout ce qui se présentait... Homme... Femme... Difficile de faire un choix !

S'obstinant à observer Prouh qui dandinait du popotin pour le plus grand bonheur de Dubhe, le krityen écoutait son confrère qui continuait la conversation depuis le lac en s'efforçant de se concentrer... quand tout à coup, un prénom le fit écarquiller les yeux et oublier tout embarras. Se retournant un peu brusquement, il planta son regard sur Lurius, comme si le fait de mieux le voir pouvait l'aider à mieux l'entendre.

« Myria ! Elle va bien ? » S'écria-t-il avec un tel enthousiasme qu'il en oublia tout le reste.

Le buste complètement tordu pour tenter de faire face à Lurius, Wrath opta pour pivoter carrément et ramena ses jambes vers le lac. Un peu plus détendu maintenant qu'il s'intéressait à un autre sujet, il afficha un sourire joyeux à l'évocation de la petite.

« Myria... Voilà un moment que je veux lui rendre visite, mais j'ai toujours autre chose à faire. On en revient toujours au même point finalement. Quoi qu'il arrive, je n'ai jamais le temps. Il faudrait que je trouve une raison de me rendre à Aurnion... » Se mit-il à réfléchir à voix haute.

Les grosses pattes de Prouh lui masquèrent brièvement Lurius, et il intercepta le regard de Dubhe. L'enfant semblait... jaloux ? Non. Inquiet à l'idée que Wrath puisse apprécier un autre enfant que lui peut-être.

« Myria était presque aussi muette que toi quand je l'ai connue. Je suis sûr que tu t'entendrais très bien avec elle. » Lui lança-t-il avec un clin d'œil.

Mais Dubhe fit semblant de ne pas l'entendre et reprit son jeu de rodéo, gloussant de plus belle sur le dos de son nouveau compagnon de jeu. Ce n'était pas sur la monture de Wrath qu'il pouvait s'amuser autant ! D'ailleurs, il n'avait jamais osé grimper sur le grand aigle bleu ! Le guérisseur se contenta de sourire à cette subite indifférence et reprit, à l'attention de Lurius.

« Des cours de chant tu dis ? C'est amusant. J'aimerai vraiment la revoir. Tu n'as rien à faire à Aurnion qui pourrait justifier que je t'y accompagne ? »


Revenir en haut Aller en bas
http://nideyleforum.free.fr/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Petites pensées   Lun 5 Déc 2011 - 16:10

PNJ Lurius Ronanin

La réaction de Wrath en parlant de Myria n'était pas vraiment surprenante, le krityen avait toujours montré un certain dévouement envers ses patients, il n'y avait qu'à voir tout le bien dont disait Fleïana de lui, et ce n'était pas pour rien que Cixi elle-même lui faisait confiance. En tout cas, il posa son pantalon sur un autre rocher pour le laisser sécher avant de plonger à nouveau dans l'eau jusqu'au cou, afin de se cacher tout en évitant ainsi d'attraper froid.

«Oh.. tu sais, quand je donne des cours là bas, il n'est pas rare qu'un guérisseur m'accompagne pour les travaux pratiques! Ce ne serait donc pas surprenant que tu viennes avec moi un jour! C'est que les petits ont une sacrée tendance à se lancer des boules de feu à la figure! »

Il passa son index sous son nez d'un air amusé, quelques gouttes s'y étaient glissées et le chatouillaient un peu. Penchant la tête sur le côté pour regarder Dubhe qui s'amusait comme un petit fou sur Prouh, le volatile était tout aussi content que le gamin d'avoir un partenaire de jeu qui ne se lassait pas au bout de 5mn.

«J'ai cours dans deux jours à Aurnion, l'après-midi.. sinon on peut reporter à la semaine prochine? Tu n'auras qu'à me dire en fonction de ton emploi du temps...»

Lurius se rendait compte qu'il était tout de même assez facile finalement de tutoyer Wrath. Il dégageait quelque chose d'agréable et de simple qui aidait grandement à cette familiarité. Prouh se mit alors en tête de danser allez savoir pourquoi, ça lui prenait des fois - et l'on pouvait alors assister à une séance de gigotage de popotin dans les règles de l'art! Et que ça secoue à droite - mais pas trop pour ne pas faire tomber le petit - et que ça gigote à gauche, un petit «pomp» par ci par là histoire de marquer le rythme sinon c'est pas drôle, ce qui obligea Lurius à mettre sa main devant sa bouche pour se retenir de rire.

«Si tu veux, je peux l'amener de temps en temps à l'hôpital pour que Dubhe ou même d'autres enfants s'amusent avec lui? Je ne peux jamais le prendre avec moi quand je vais à Myorzo, mon père trouve qu'il ne fait pas assez sérieux, alors je peux te le laisser si tu veux?»

Au moins, l'oiseau s'occuperait un peu plutôt que s'ennuyer dans le jardin de la maison. Tendant la main sur ses vêtements, il se concentra pour manipuler de l'air chaud de façon plutôt douce... s'il était assez maladroit pour lancer un sort sur lui-même, le faire sur une cible bien visible était plus simple et il put voir ses vêtements sécher à vue d'œil. Prenant appui sur le rebord, il sortit de l'eau - se félicitant intérieurement d'avoir mis un caleçon noir et non blanc, puis essaya de nouveau de se sécher rapidement afin de s'habiller à toute vitesse. Il avait pris soin de s'éloigner un peu tout de même pour ne pas s'exhiber devant Wrath tout de même. Roulant ses manches, essayant tant bien que mal de se recoiffer, il leva les yeux au ciel pour avoir une idée de l'heure.

«Je crois qu'il va falloir que je rentre... on fait le chemin ensembles ou vous avez encore envie de rester seul ici?»

Après tout, le krityen était venu pour s'évader quelques minutes ou quelques heures... il proposait cela histoire que Dubhe fasse le trajet sur le dos de Prouh...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Petites pensées   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petites pensées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Petites pensées pour koga ;)
» ENIGMES DES 3 PETITES FILLES
» Mets raffinés et petites pepettes !!!
» [Réflexion] Les pensées de la lune
» Une petite pensée, pour une journée speciale
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Eloher Winderebeth-