AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 Une petite pause dans une quête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Une petite pause dans une quête   Dim 2 Oct 2011 - 19:58

Précédemment
==================
Finalement, le couple avait choisi de se rendre à Mantaïc, contrairement à ce que pensait Taimu, cependant, la ville était sous le contrôle impérial, malgré tout, elle ne s'y était pratiquement jamais rendu d'ailleurs, il lui semblait même qu'elle n'y était pas revenue depuis que ses cheveux avaient changé de couleur. Aussi, comme il le pensait si bien, il était peu probable qu'on la reconnaisse.

Il avait pris sa main, elle en avait rougi, comme si ce simple geste ne lui ressemblait pas, d'ailleurs, elle devait reconnaître qu'elle avait souvent du mal à le suivre et à comprendre ce qu'il y avait réellement entre eux. De ce qu'elle savait, il n'était pas vraiment libre, il avait des responsabilités au sein même de sa famille, et elle se souvenait encore du regard d'Eva, la sœur de Schwann lorsqu'elle s'était rendu au manoir. Au final, elle ne comprenait rien, mais la dernière fois qu'elle lui avait demandé, il lui avait juste dit qu'il n'y avait rien entre eux. Malgré tout, elle ne pouvait oublier le regard de la jeune femme qui en disait bien plus long que ces quelques mots.

Elle soupira doucement en détournant le regard, marchant jusqu'à la ville en silence. Son ventre gargouilla aussi, signe qu'elle avait faim, et lorsque Mantaïc fut enfin en vue, elle préféra le lâcher pour passer les portes. Ses cheveux se collaient à sa nuque, la sueur se mêlait au sable et elle avait besoin d'une bonne douche. Des soldats les regardèrent passer malgré les armes apparentes de la krityenne, ils devaient comprendre qu'elle était tout de même quelqu'un d'important par la manière dont elle se tenait car ils la saluèrent, ou simplement la reconnaissaient-ils, ils devaient surement être obligés de connaître les figures importantes de cette ville, et en soit, cela pouvait compliquer les choses, bien qu'ils ne semblaient pas reconnaître Taimu. Ils avancèrent directement jusqu'à l'auberge où elle réserva une chambre. L'après-midi était à peine entamée, mais elle ne doutait pas qu'Eilhi mettrait un peu de temps à gagner Temza et surtout, dans la mesure où elle allait forcément se retrouver dans les mains d'Ivy, elle serait coincée un moment, la krityenne totalement folle dingue allait vouloir la bichonner de fond en comble avant de la laisser repartir.


«Une chambre double.»
- «Deux lits séparés? Ou la suite?» demanda l'aubergiste en les regardant d'un air un peu trop curieux au goût de la jeune femme
- «Deux lits séparés.» dit-elle d'un ton sec. L'homme avala sa salive avec difficulté en voyant son regard, comprenant qu'elle n'était pas là pour s'amuser. Elle paya rapidement, sachant bien que Taimu aurait voulu payer sa part, ou pire, payer pour deux, mais justement, ce n'était pas le moment de se la jouer couple romantique, s'il voulait payer quelque chose, il paierait le repas. Pour le moment, elle avait surtout besoin de prendre une douche.

«J'aurais besoin qu'un forgeron vienne récupérer mon armure pour la nettoyer et l'entretenir, merci de me faire monter des vêtements de rechange.»

Le regard toujours aussi froid laissait clairement entendre qu'il n'avait pas le choix, l'homme hocha la tête frénétiquement et attrapa l'un de ses employés pour qu'il les guide jusqu'à la chambre alors qu'il allait prévenir le forgeron et la lingerie. De là, Cixi commença à suivre le jeune homme qui leur montra la chambre avant de les laisser seuls. Toujours un peu contrariée, elle commença à se débarrasser de son armure, commençant par les gantelets, puis le plastron et enfin les jambières afin de se retrouver vêtue de sa combinaison moulante. Se tournant vers l'espion, le regard encore un peu froid, elle prit une profonde inspiration avant de seulement soupirer et d'essuyer la sueur sur son front, et détourner le regard. Trop de questions, pas envie de les poser car au final, cela ne la regardait pas.

Finalement elle le regarda en souriant tristement


«Je vais prendre une douche. Si un homme vient pour l'armure, je te laisse la lui remettre?»

l'idée qu'il vienne prendre la douche avec elle était des plus tentante, mais à cet instant, ce n'était probablement pas le plus intelligent à faire. Elle se dirigea donc vers la salle de bain, le reste pouvait attendre après tout, et ils n'étaient pas là pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 26
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Mar 4 Oct 2011 - 9:56

Se rendre en ville fut finalement plus calme que l'aurai crut l'espion, les monstres semblait presque fuir le couple et cela n'était pas plus mal finalement car au moins il fut encore tôt lorsqu'ils parvinrent à Mantaic et el plus choquant pour le jeune homme fut de voir deux garde impériaux à l'entrée de la ville.
Laissant donc la guerrière prendre un peu d'avance, Taimu haussa les épaules, ce n'est pas comme si l'auberge était très loin, il se tourna donc vers la garde de droite qui se tenait droit comme un pic avec son regards pinté vers l'horizon.


- Alors comme ça tu salut les belles krityennes, mais tu ne salut pas tes supérieurs? Non pas que Taimu accorde une grande importance au protocole mais si la ville est bel et bien impérial, cela signifie que depuis qu'il est dans l'armé il n'a jamais eu de rapport venant de cette ville et que surtout il à été très négligent et il faudra réparer cela.

Une voix un peu étonné émana alors de l'armure complète


- Pardon? Un soupir quitta les lèvres de l'impérial qui se demandait pourquoi il devait encore se présenter à des impériaux alors que les guildiens devait au moins presque tous le connaître de vue.
- Lieutenant Taimu Shido de la Onzième brigade.

Ils ne leurs fallut pas plus, pour se mettre au garde à vous alors que la tension venait de grimper d'un rang, mais l'espion haussa les épaules et leurs fis signe de repos, finalement il se tourna vers le soldat de droite et lui demanda d'aller prévenir son supérieur qu'il allait passer le voir plus tard.
Ceci fais, il rattrapa la guerrière dans l'auberge ou elle venait de payer la chambre, il la suivit donc jusqu'à la chambre où elle entreprit de retirer son armure pour qu'un forgeron la restaure.

De son côté l'espion s'était approché des fenêtres, et avait fermé les volet de deux sur les trois, il avait juste laisser la dernière ouverte alors que derrière lui Cixi lui demandait de s'occuper de la tractation de son armure, il hocha simplement la tête, de toute façon il allait sortir alors il pouvait bien attendre un peu.
Finalement quelqu'un frappa à la porte alors que la krytienne venait à peine de commencer à se laver, l'espion alla donc ouvrir la porte et se retrouva avec une robe dans les mains, vêtement qu'il alla déposer sur le lit puis il récupéra les pièce d'armure qu'il confia au gamin.

Allant alors près de la porte séparant la salle de bain de la chambre le jeune homme s'exprima suffisamment fort pour que la guerrière puisse l'entendre.


- Bon ton armure est partie, je vais faire un tour en ville, je reviens vite, puis j'irais me laver à mon tour avant d'aller manger.

Sur ces mots ; le jeune homme s'approcha de la fenêtre qu'il avait laissé ouverte puis il bondit et se retrouva à l'arrière de l'auberge, faisant donc le tour il se retrouva en ville et finalement demanda à l'un des gardes impérial présent de l'amener au mec qui donne les ordres.
L’entrevu se passa très bien, fit passer sa venu pour un simple contrôle de routine et le patron des lieux lui expliqua alors la situation mais apparemment les impériaux d'ici servent plus à aider la population qu'autre chose, mais il est vrai que la vie près d'un désert n'est pas très facile et même si ils ont des nouvelles de l'empire à travers lettres et rapports il ne sentent pas plus concerner que cela, étant coincé sur un autre continent de l'autre côté du monde. Cela était plutôt compréhensible.

Finalement l'espion reparti tranquillement, normal qu'il n'est pas entendu parler de l'endroit dans les rapport qu'il recevait vu qu'il ne semblait pas s'y passer grand chose, mais il devait avouer qu'il avait un peu honte de son ignorance pour une fois.
Il retourna donc dans la chambre en passant par la fenêtre et la krityenne avait apparemment fini de se laver et même de revêtir sa tenue de rechange.

Déposant donc son sa sur le lit il en sorti une espèce de tee-shirt blanc et un pantalon large et bouffant de couleur noir, quand on est espion il vaut mieux avoir de quoi changer d'apparence rapidement sur soi, il retira alors son haut, ses gants, ses bottes et pris une espèce de morceau de tissus pour attacher ses cheveux puis finalement il se dirigea vers la salle de bain. Tout en déclarant qu'il ferai vite.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Mar 4 Oct 2011 - 17:56

Refermant la porte derrière elle sans vraiment la verrouiller, la krityenne avait eu un peu de mal à retirer sa tunique, la combinaison étant vraiment moulante, la transpiration n'aidait pas vraiment pour l'enlever, malgré tout, elle avait réussi à s'en défaire et la jeta dans la panière à linge, quelqu'un se chargerait de la faire nettoyer pendant la journée. Elle se glissa ensuite sous la douche et laissa l'eau couler un long moment avant de trouver la bonne température et de commencer à se rincer. Taimu lui annonça alors au travers de la porte que son armure avait été emportée, et qu'il sortait. D'un sourire triste, elle lui cria un simple «d'accord» avant de laisser couler l'eau sur sa peau. Elle pouvait voir l'eau devenir grisâtre selon les endroits où elle passait le jet à cause du sable et de la poussière, en particulier dans ses cheveux, aussi insista t'elle particulièrement là dessus.

Combien de temps mit-elle? Elle ne le savait pas, en tout cas, elle avait fini par sortir et apprécia l'odeur de savon qu'elle dégageait, cela l'apaisait un peu. Elle sécha vigoureusement ses cheveux, s'enroula une serviette autour de la poitrine et sortit pour attraper la robe qu'elle allait devoir mettre sans sous-vêtements. Elle était encore en train de se sécher les cheveux lorsque Taimu revint et se dirigea à son tour à la salle de bain en signifiant qu'il allait faire vite. Elle hocha juste la tête et s'allongea un peu sur l'un des lits, une main derrière la tête, l'autre sur son ventre en fixant le plafond. Qu'est-ce qu'elle espérait? Ils étaient en mission après tout, et elle avait toujours su que Taimu n'était vraiment pas le genre d'homme à montrer ses sentiments, mais ce qui la déboussolait c'est que parfois pourtant, il se laissait aller, et d'autres fois non alors que les circonstances étaient à peu près les mêmes, un peu comme un jeu peut être? Elle ne savait pas, et elle savait aussi qu'elle ne pouvait se permettre de lui poser la question. Elle devait se contenter de ce qu'elle avait, dans la mesure où elle enfreignait déjà les règles et lois de son clan en ayant une telle liaison, qu'elle soit sérieuse ou non, alors elle n'allait pas en plus chipoter sous prétexte qu'elle ne comprenait pas du tout ce qu'ils vivaient réellement.

Finalement, elle se redressa alors qu'il sortait à son tour de la salle de bain, elle avait le cœur un peu plus léger maintenant qu'elle avait décidé de ne pas trop se prendre la tête - jusqu'à la prochaine fois.


«Allons manger un morceau...»

Elle ne chercha pas le contact cette fois-ci, comme si elle estimait que ce n'était pas le moment alors qu'ils étaient pourtant seuls, se contentant d'ouvrir la porte et de la laisser ouverte pour qu'il la suive avant de gagner la petite salle à manger. Mantaïc n'était pas une ville très importante, aussi l'on pouvait plutôt appeler cela une cafétéria qu'autre chose, il y avait juste un buffet où l'on pouvait se servir en crudités, viandes, poissons, et desserts, aussi alla t'elle plutôt vers les crudités - elle avait trop chaud pour manger autre chose - et se fit donc une salade composée de tomates, maïs, radis et autres, avec juste un peu de charcuterie et une carafe d'eau. Elle alla ensuite s'installer à une table et attendit que Taimu la rejoigne, il y avait quand même un peu de monde, aussi affichait-elle un air assez froid, ce qui était peut être plus facile qu'elle ne le pensait à cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 26
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Mar 4 Oct 2011 - 19:54

Il faisait encore chaud et humide dans la salle de bain, plutôt normal quand on sait que la krityenne s'y lavait il y a peu, il n'est donc jamais très agréable de passer après quelqu'un d'autre, mais pour le coup l'espion ne s'en plaignait pas vraiment, l'odeur de la guerrière emplissait la pièce bien que mêlée à celle des produits de bain et du shampoing.
En fait on ne sait jamais sur quel pied danser avec elle, quand on est seul et hors mission elle ne fait rien, mais il suffit que l'on soit dans une grotte avec des monstres et des ennemis potentiel pour ne pas s'empêcher de l'embrasser.

Bon y a rien a comprendre de toute façon, les femmes sont trop compliqué pour être comprise, sauf quelqu'une mais aller savoir pourquoi l'espion était incapable de dire oui à celle qui se montrait clair, que ce soit Eva ou plusieurs de ses servantes, mais ce qui le dérange réellement c'est la proximité.
Vu le métier qu'il exerce il n'est pas étonnant que sa liste d'ennemis gonfle avec le temps aussi il vaut mieux pour lui qu'on le pense célibataire et sans réel attache et qu'au pire des cas sa femme soit capable de se défendre.

Avec Cixi toutes ces condition sont réunie, non seulement c'est probablement l'une des femmes les mieux protégée au monde, mais en plus elle pourrait se débarrasser de presque tout les adversaires si elle se mettait sérieusement à l'entraînement et puis bon personne n'est au courant de leurs relation et il est aussi bon que les choses continuent ainsi.

Profitant donc de l'eau chaude et des produits que lui réservait la salle de bain, l'espion fini par en sortir avec une serviette autours de la taille et une autre sur la tête ou ses cheveux, toujours attachés, étaient totalement relever en dessous le tissu de façon à ne pas mouillé le sol alors qu'il rejoignait le lit et fini par s’asseoir dessus alors que derrière lui il entendit la voix de Cixi lui parvenir avant d'entendre le bruit de la porte s'ouvrir.
Terminant alors rapidement de se sécher les cheveux, aussi bien avec sa serviette que sa maîtrise de la chaleur pour en faire évaporer les reste d'eau, puis il passa rapidement ses vêtement de rechange tout en laissant sa veste habituelle à la fenêtre afin de lui faire prendre l'air.

Ceci fait, il s’engagea à son tour dans le couloir en fermant la porte derrière lui afin de retrouver son supérieur dans la salle à manger de l'auberge, bien sur il alla à l'espèce de buffet il il pris un peu de viande froide ainsi que quelques légumes et une pomme, et cela pris il alla s'installer à la table de la femme, enfin krityenne, de sa vie en lui faisant un petit signe de tête, après tout il y avait des gens ici et il serai dommage de devoir tuer tout le monde juste parce qu'il n'aurai pas été capable de s'empêcher de l'embrasser.


- Alors c'est quoi le plan de demain?

Bien évidemment le jeune homme parlait de la mission et du reste de son exécution, disons que parler de leur situation personnel dans un endroit où il ne sont pas sur de pouvoir parler librement pourrait amener les problèmes aussi il valait mieux reste dans des conversation de d'ordre professionnel dans ce genre d'endroit, mais il était clair que quelque chose tracassait et il avait bien l'intention de lui en parler quand ils seraient rien que tout les deux.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Mar 4 Oct 2011 - 20:34

Il n'avait pas mis bien longtemps à la rejoindre, ce qui l'avait amusé d'une certaine manière. Maintenant qu'il s'était installé face à elle, elle dut prendre un peu plus sur elle-même pour conserver son air froid. Piquant dans une tomate qu'elle porta à sa bouche, elle écouta sa question et hocha la tête avant d'avaler

«Hum... même si on y est allé aujourd'hui, je pense que nous retournerons aux Creux de Cados, puis ensuite il faudra aller voir l'aer krene au Sud de Nordopolica...» elle parlait tout de même assez doucement, ne voulant pas dévoiler ainsi leur mission à n'importe qui, même si ce n'était pas un secret d'état. Elle prit un petit morceau de jambon avant de le manger pour poursuivre par la suite «l'entelexeia qui le protégeait n'est plus, nous devons voir si un autre a choisi de prendre le relais. Au moins, il est peu probable qu'il devienne dingue celui-là, il y sera depuis trop peu de temps.»

Maigre consolation, malgré tout il restait encore l'aer krene près de Schizontania qui pouvait être dangereux à cause de sa proximité avec Tarqaron, ainsi que celui au Nord de Capua Torim et celui de la forêt de Keiv Moc. Autrement dit, ils en avaient encore pour un moment...

«Nous nous rendrons ensuite à la dépression de Releweise... certes, il est sous la protection de Sylphes, mais après ce qui est arrivé à Ondine, on n'est jamais trop prudent.»

Au moins, le programme de la journée était établi. Ces trois lieux leur prendrait une bonne partie de la journée, et ils devraient probablement aller dormir à Aurnion la nuit suivante. Elle continua donc de manger tranquillement en essayant de ne pas trop parler de ce qu'il s'était passé aujourd'hui. Ces dissidents étaient de plus en plus inquiétants, surtout maintenant où Segonar choisissait de se faire oublier, pourquoi continuaient-ils leurs actions? C'était assez perturbant, mais la bonne nouvelle était tout de même qu'ils aient pu récupérer de telles armures, et elle chercherait peut être à voir avec Minos pour qu'il lui fabrique les dernières pièces de son armure avec ce métal.

Mais pour le moment, elle préférait avoir son avis sur le programme du lendemain tout en terminant de manger. Au final il était encore tôt dans la soirée, mais elle préféra retourner dans la chambre. Lui souriant un peu sévèrement, elle se contenta de poser sa main sur la table


«Je vais commencer à rédiger mon rapport de la journée, tu es libre pour le reste de la journée.»

Au moins c'était dit, elle espérait au moins qu'il ne croirait pas qu'elle l'obligeait à revenir avec elle dans la chambre. N'ayant pas pris de dessert, elle avait fini avant lui, bien qu'il pouvait très bien manger sa pomme où il voulait. Elle remonta dans la chambre et s'approcha du bureau pour s'y installer, c'était probablement le meilleur moyen pour ne pas trop penser en réalité. Prenant donc plume et parchemin, elle commençait à rédiger le rapport de la journée, ce serait toujours ça de fait...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 26
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Mer 5 Oct 2011 - 8:53

Au moins il semblerai que la chef krityenne soit d'accord avec l'espion sur le fait qu'il vaut mieux que je trajet soit prêt pour demain et c'est en silence que le jeune homme écouta son commanditaire, tapant de temps à autre dans sa viande, ayant parfois un peu de mal à la regarder directement il passait quand même pas mal de temps à chipoter dans son assiette avant d'amener quelque chose à sa bouche puis enfin de la regarder brièvement alors qu'elle faisait quelques pauses entre deux sujet à aborder.

Il est vrai qu'à présent une partie des aer krene se retrouvait sans entlexia pour les surveiller et vu le peu de représentant de cette espèce qui sont encore en vie, il serai étonnant qu'ils se relaient auprès de ces sources d'énergie comme si de rien n'était et si les esprits pouvaient eux aussi surveiller, il n'est pas dit qu'ils pourraient faire grand choses face à ces types en armures.

Enfin Cixi détermina le parcours de demain et c'est là que le repas devint bien plus silencieux, pourtant cette sensation de malaise signifiait bien que quelque chose de tramait, mais dans l'endroit présent ils ne pouvaient pas en parler et l'espion se contenta donc de prendre son temps pour manger, finalement un regard sévère se posa sur lui alors qu'elle déclara qu'il avait sa liberté pour ce soir.

Un simple haussement d'épaule accueillit cette nouvelle, ce n'est pas comme si il y avait réellement quelque chose à faire dans cette petite ville et puis il serait bête de rater la mission par ce qu'on à laisser la chef krityenne sans surveillance, aussi une fois qu'elle fut partie, il termina son assiette puis finalement il garda la pomme pour plus tard et se dirigea à nouveau vers la chambre bien qu'il hésita quand même une bonne dizaine de secondes dans le couloir avant de finalement pousser la porte et la refermer derrière lui comme si de rien n'était.

Jetant rapidement un œil dans toute la salle il s'arrêta sur Cixi le temps de lui faire un sourire provocateur avant de finalement rejoindre le lit le plus près des fenêtres, celui où il avait déposer ses affaires donc, et de s'allonger dessus en passant ses mains derrière sa tête, aussi bien pour se caler correctement que pour empêcher ses cheveux de tomber et traîner par terre.


- Tu as une raison de faire des sourires tristes depuis les creux de Cados?

Cash, la subtilité c'est pour la tapettes et puis autant dire clairement les choses, c'est pour ça que les femmes se prennent trop la tête, parce qu'elles ne disent pas les choses comme elles sont.
Le jeune homme finit par se redresser afin de mieux regarder son interlocuteur et puis d'un côté la réponse l'intéressant vraiment, sinon il n'aurai pas posé la question, aussi il tente quand même de se mettre dans une position ou elle pourra comprendre qu'il l'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Mer 5 Oct 2011 - 9:50

Finalement, Taimu était revenu directement dans la chambre, aussi la jeune femme n'avait pas vraiment avancé sur ses rapports au moment où il s'installa sur le lit et lui demanda franchement si quelque chose clochait. Elle se retourna alors, le fixant quelques secondes, se sentant alors particulièrement stupide.

«Disons que c'est... compliqué.»

Elle soupira doucement et se leva pour s'approcher du lit et s'assoir à côté de lui, laissant l'une de ses mains sur le matelas bien qu'elle aurait préféré prendre l'une des siennes, mais les deux étaient cachées sous la masse imposante de sa chevelure de jais.

«Notre situation n'est pas des plus... faciles, je dirais. Tu le sais, je n'ai pas le droit de t'aimer, et pas seulement parce que tu es humain, pour... beaucoup d'autres raisons, et en particulier des lois.»

Et à cet instant, son regard redevint triste. Elle détourna donc les yeux pour fixer la table de nuit qui séparait les lits pour le moment.

«Et de ton côté, je pense que ce n'est pas beaucoup mieux. Tu sembles avoir aussi des obligations envers ta famille, sans oublier... Éva. Je sais qu'elle tient beaucoup à toi.»

En soit, elle ne savait pas si elle jalousait cette femme qui avait surement la possibilité de le voir bien plus souvent qu'elle - ne pouvant donc pas savoir que ce n'était pas forcément le cas - ou si elle se sentait mal à l'idée que peut être elle pourrait souffrir s'il ne partageait pas les mêmes sentiments à son égard. Elle ne parvenait toujours pas à le regarder, ne croyant même pas qu'elle osait enfin dire ce qui la tracassait.

«Disons que j'ai... peur. Si nous venions à être découverts, je pourrais tout perdre. Les krityens perdraient confiance en moi et en tout ce que j'ai construit, la haine envers les humains va renaître car ils rejetteront forcément la faute sur eux, ils estimeront que c'est à cause des humains que j'ai trahi mon peuple, et nous retournerions encore plus loin en arrière comme si rien n'avait changé... et donc, je serais alors probablement exécutée.»

Ce serait surement radical, mais il fut un temps où les femmes «infidèles» étaient effectivement exécutées. Et dans la mesure où sa trahison ne tiendrait pas que de sa condition de femme, mais également de krityenne, et pire encore, de chef de clan, alors là, les chances qu'elle soit condamnée étaient immenses. Malgré tout...

«Et pourtant, tu es maintenant l'une des rares choses qui parviennent à me rendre au moins un peu heureuse et... je ne sais pas vraiment comment gérer tout ça.»

Elle était perdue, oui... c'était clairement le mot.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 26
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Mer 5 Oct 2011 - 15:22

Lorsqu'il entendis que la raison du malaise de la krityenne serai du domaine du compliqué ; le jeune homme se redressa encore un peu histoire de pouvoir vraiment voir Cixi pendant qu'elle parlait, il la regarda donc approcher et se placer près de lui, cela avait occasionné une légèrement accélération de son rythme cardiaque, mais rien de sa personne ne trahit cette réaction physique.

Il se contenta de l'écouter silencieusement cherchant intérieurement tout ce que pouvait caché les paroles de la chef du clan krityen, parce que il faut dire les choses comme elle sont, les choses ne sont jamais aussi simple qu'on aimerai le penser et si les paroles de la femme à ses côté pouvait laisser comprendre quelque chose de plus profond que ce qu'elle dis, il pourrait peut être y voir plus clair.

Elle s'y repris à plusieurs fois mais finalement elle s'ouvrit peu à peu pour finalement expliquer elle même toutes les raisons de ses doutes, le jeune homme qui la regardait fixement et avec un air un peu compatissant, puis finalement il se redressa complètement afin de s’asseoir sur le bord du lit à côté d'elle en prenant l'air de réfléchir.
Puis finalement il pris son sourire le plus rassurant tout en se tournant vers elle.


- On savait tout deux que ce ne serai pas facile et franchement n'ai aucune inquiétude pour moi, l'un comme l'autre nous n'aurons pas d’ennuis pour une histoire qui n'existe pas, car c'est exactement ce que nous somme.
Un couple qui ne doit pas exister pour quelqu'un d'autre que nous deux.


Sur ces mots il l'enlaça tendrement afin de la rassurer et surtout parce qu'il fallait avouer qu'après une journée passer près d'elle mais sans devoir la voir autrement que comme son supérieur, sa patience commençait un peu à s'éroder.
Il n'utilisait que son bras droit, étant à la gauche de la krityenne, afin de la caler contre son épaules et de lui caresser doucement les cheveux.


- De toute façon, je réduirais au silence tous ceux qui l'apprendraient par mégarde je suis désolé mais je peux pas garantir la vie d'une seule personne face au trouble que créerait une telle nouvelle si elle venait à se répandre.

Les choses étaient dîtes du moins en partie, ce n'est pas qu'il à oublié de parler d'Eva ou de sa famille, mais plutôt que la situation ne lui fait pas du tout courir les même risques et puis lui vivait plutôt bien leurs relation ce qui ne semblait pas vraiment être le cas de la krityenne qui voyait aussi bien les risques encourut que le plaisir que cela pouvait lui apporter.
À cet instant, le jeune homme n'avais aucuns doutes quand au fait qu'ils pourraient être heureux ensemble, même si jamais personne ne devrais le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Mer 5 Oct 2011 - 18:43

Si la krityenne avait voulu qu'il prenne sa main, elle fut d'avantage rassurée de le voir se relever et passer un bras autour de ses épaules pour la rapprocher de lui. Il parvenait à rester parfaitement neutre, ne pas montrer clairement ce qu'il ressentait, malgré tout, elle pouvait sentir la chaleur qu'il dégageait, celle-ci s'étant un peu intensifiée lorsqu'il l'avait rapprochée de lui, et ce simple geste suffisait à la rassurer.

Elle ne put s'empêcher de sourire lorsqu'il parla de réduire au silence toute personne qui serait au courant de leur liaison, d'un autre côté, elle comprenait où il voulait en venir, même si la personne pouvait être proche, personne n'était à l'abri d'une erreur, elle espérait seulement que personne ne saurait ce qu'il se passe entre eux. Il n'existait pas vraiment des gens en qui l'ont pouvait avoir une confiance aveugle.

Elle tendit un peu son cou pour déposer un baiser sous sa mâchoire en soupirant doucement avant de reprendre la position d'avant, sa main s'était naturellement posée sur sa cuisse avant de finalement aller enlacer ses doigts dans les siens tout en soupirant doucement[/i]

«Oui, je suppose que tu as raison. Mais qu'en est-il de nos familles? Autant je ne suis pas vraiment souvent avec la mienne, puisque nous avons chacun notre demeure, mais toi? Tu vis en permanence avec bon nombre de personnes... et ton.. euh... maître d'armes? » elle s'était un peu redressée pour pouvoir plonger son regard dans le sien, cet homme qu'elle avait vu lorsqu'il s'était évanoui dans le parc près du château, il avait semblé particulièrement puissant, et elle avait du mal à imaginer que ce genre d'homme ne pourrait pas comprendre rapidement ce qu'il se tramait. «Il a l'air d'être du genre perspicace, non?»

Et franchement, elle ne voyait pas Taimu affronter cet homme pour chercher à le tuer, quoi qu'il semblait être devenu beaucoup plus fort avec le temps, probablement qu'il s'était entraîné durement ces derniers temps. En tout cas, à être ainsi face à lui, elle avait senti son rythme cardiaque s'emballer... c'était vraiment étrange à quel point elle pouvait se sentir bien dès lors qu'ils n'étaient que tous les deux ainsi, et pourtant cette légère angoisse d'être découverts était toujours présente et refusait de la quitter...

Une relation rien que pour eux? Oui... malheureusement, ils étaient loin d'être le genre à passer inaperçus, aussi bien l'un que l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 26
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Mer 5 Oct 2011 - 20:14

Regardant alors devant lui quand il venait de finir de parler, le jeune homme fut légèrement surpris de sentir les lèvres de la krityenne se poser sur son visage, il tourna alors la tête vers elle afin de l'observer, pas trop parce que dans leurs position la robe faisant décolleté plongeant lorsque l'on regardait de dessus, il la sentit aussi prendre sa main et lui même raffermie sa prise comme si il cherchait à lui transmettre de sa chaleur.
C'est lorsqu'elle se remit à parler que l'espion releva légèrement les yeux afin de la regarder à nouveau, ignorant si il avait été pris la main dans le sac ou non, d'un côté il ne faisait qu'admirer ce qui était plus ou moins à lui, mais quand même cela manquait un peu de classe.

Elle souleva alors la question de la famille et toute les personnes auprès desquel ils pourraient être proche, Taimu hocha alors doucement la tête et pausa sa main libre derrière lui le faisant donc légèrement reculé, ce qui lui donnait un air légèrement pensif alors qu'il relevait légèrement la tête, comme si il regardait le plafond.


- Toutes les personnes qui sont chez moi n'auront pas vraiment de chance de s'en rendre compte, en fait ma maison est probablement le dernier endroit où l'on pourrait se retrouver.
Et si jamais Sol s'en rend compte ben il faudra au moins que je fasse en sorte qu'il ne soit pas capable de communiquer avec le monde extérieur pendant les trois prochaines générations.


Bon le jeune homme n'a pas précisé que c'était plus pour sa survie que pour le fait que le secret risque de s'ébruiter, mais bon les problèmes de familles ne devrais jamais en sortir, après tout si il avait choisit d'être avec elle c'était probablement pour le côté interdit de la chose en plus du fait qu'il s'agit aussi de la femme qu'il a embrassé en premier, en y repensant il avait éviter la pendaison de peu à cette époque.
Un grand sourire lui barra alors le visage tendis qu'il fit un clin d’œil à la krityenne.


- Ne t'inquiète pas, si je n'avais jamais crut que notre histoire était possible je ne l'aurai probablement jamais commencé, laisse moi faire, je te promet pas la grande romance et les « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants » mais je peux te promettre que rien de troublera la paix que tu as mis tant de temps à construire entre les Krityens et les humains.

Sur ces derniers mots il retira la main qui la tenait contre lui et il l'utilisa pour lui caresser doucement le visage dans un geste presque paternel et qui se voulait probablement plus rassurant qu’aguicheur.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Mer 5 Oct 2011 - 21:01

D'une certaine manière, cette confiance qu'il avait toujours eu en lui la rassurait, malgré tout, elle ne pouvait s'empêcher de penser à Calëtaura qui éprouvait le même type de confiance et qui pourtant est mort des plus bêtement, un peu comme une sorte de malédiction qui planait sur elle à l'idée qu'elle puisse être heureuse, comme si elle n'en avait simplement pas le droit.

Il venait de placer sa main sur sa joue et elle sourit, appréciant qu'ils étaient tout de même capables d'avoir ce genre de contact chaste sans avoir systématiquement envie de se sauter dessus. Il fallait reconnaître que les débuts de relation étaient souvent explosifs, et ils n'échappaient pas vraiment à la règle, malgré tout, elle appréciait de voir qu'il y avait réellement autre chose qu'un simple désir entre eux. Elle se pencha pour l'embrasser puis le fit basculer en arrière afin qu'il s'allonge avant de se placer juste sur le côté, contre son flanc, la tête calée dans le creux de son épaule pour rester simplement près de lui et entendre les battements de son cœur.


«J'aimerais être aussi confiante que toi... je suppose qu'il vaut mieux douter dans ces cas là, ça permet de rester sur ses gardes.»

Du bout des doigts, elle se mit à jouer sur son torse, suivant les muscles qui se dessinaient sous son t-shirt et parfois s'entortillant dans une mèche qui passait par là. Elle se demandait s'il souhaitait rester là jusqu'à la fin de l'après-midi, peut-être voulait-il faire un tour, après tout, si Aska l'avait choisi, c'est aussi parce que Taimu est un esprit libre. Sans savoir pourquoi, son esprit vagabonda jusqu'à Nordopolica, et elle se souvint de la fois où il avait affronté Calëtaura juste après avoir affronté une centaine d'ennemis... mine de rien, Cixi ne pouvait nier que cela l'inquiétait, car ce côté tête brûlée offrait le risque que l'espion lui soit aussi arraché un jour. Soupirant doucement, elle essayait de chasser cette pensée de son esprit avant de se redresser, prenant un peu appui sur son torse d'une main, l'autre soutenait sa propre tête après qu'elle ait enfoncé son coude dans le matelas

«Bien... la journée est encore loin d'être terminée... est-ce que tu souhaites faire quelque chose de particulier?»

Ils n'avaient que peu de possibilités, à part peut être rejoindre Nordopolica pour y passer la soirée, mais le fait qu'ils se baladent partout ensembles serait quand même un peu étrange. Plongeant son regard dans le sien, elle savait au fond d'elle qu'ils n'avaient pas trop le choix que de rester là, mais est-ce que le fait qu'ils restent dans la même chambre aussi longtemps ne serait pas suspect aussi? Il devait, certes, la protéger, mais de là à... oui, elle se laissait un peu envahir par la paranoïa en fait...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 26
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Jeu 6 Oct 2011 - 21:41

Un sourire rassurant aux lèvres, le jeune homme regardait la krityenne comme on observerai un tableau de maître, on voyait qu'il était à la fois impressionné par la beauté de ce qu'il avait sous les yeux et pourtant il gardait son petit côté critique qui lui permet de voir les choses de façon objectives, du moins le plus possible.
Lorsqu'il la sentit bouger pour s'approcher de lui, il baissa légèrement la tête afin de lui permettre de l'embrasser plus facilement, il la laissa donc venir à lui sans résister, apparemment elle voulait se placer d'une certaine manière et il n'avait aucune raison de l'en empêcher, aussi il se lassa pousser contre le lit alors qu'elle vint se placer à ses côtés.

Une fois placer le jeune homme ferma les yeux, remettant sa main libre derrière sa tête afin de se caler confortablement tout en l'écoutant parler, il est vrai que Taimu à une légère tendance à la témérité, mais seulement en matière de combat pour le reste il savait être prudent, mais d'un côté peu de gens l'on vu à l’œuvre dans ses mission d'espionnage ou d'infiltration et pour cause, pourvoir devenir invisible et savoir attendre le moment propice est une qualité qui lui a été très souvent utile.

Ensuite il est vrai qu'en combat il à une légère tendance bestiale qu'il n'a pas le reste du temps, mais certains pourrait voir la dedans le côté violent et destructeur du feu, alors qu'il permet aussi de se réchauffer et de créer beaucoup de chose.
Enfin d'après la guerrière, ils disposaient d'encore pas mal de temps, à cela l'espion jeta un coup d’œil par la fenêtre, en relevant légèrement la tête, il est vrai que le soleil, bien que bas resterai encore un bon moment avant de vraiment se coucher.


- Et bien, dans une autre ville je t'aurai probablement dis oui, mais là je me voit mal traîner alors qu'il y a des soldat impériaux partout et je préfère qu'ils continuent de ne pas savoir qui tu es.

Et puis il faut dire ce qui est, après avoir passer une bonne partie de la journée à rester près d'elle en évitant le plus de contact possible, il comptait bien profiter un peu de sa proximité durant le peu de temps où il aurai le droit d'en profiter, mais ce genre de sentiment il vaut parfois mieux les garder pour soit, surtout dans ce genre de relation où la dépendance, qu'elle soit moral ou physique, peut rapidement amener à la catastrophe.

- Ensuite si tu as envi de faire quelque chose en ville on peut y aller, ce n'est pas comme si tu criais ton identité en marchant.

D'un côté c'est lui qui devait lui obéir et pas l'inverse, mais bizarrement elle lui demandait souvent son avis, il faudra d'ailleurs adapter les rapport la dessus car ce n'est pas censé être le cas, enfin bon pour le moment l'espion regardait de nouveau la guerrière, profitant du calme de la chambre et du lit qui était plutôt confortable.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Ven 7 Oct 2011 - 7:10

Malheureusement, il avait raison. C'était bien dommage, elle se disait qu'elle se serait bien baignée dans l'oasis, mais après tout, ils pourraient peut être sortir plus tard pour aller voir s'il n'y aurait pas un feu d'artifice? Avec les Creux de Cados, les habitants ne peuvent pas voir ceux de Nordopolica, et elle savait que certains krityens fortunés avaient décidé d'investir dans une entreprise de pyrotechnie pour que Mantaic puisse proposer régulièrement ce genre de spectacle, visible depuis les hauteurs de la ville krityenne. D'un autre côté, la fenêtre de leur chambre donnait sur l'oasis, donc ils pourraient tout aussi bien le voir d'ici.

Mais Taimu mentionna alors qu'elle n'avait pas besoin de crier sur tous les toits qui elle était, et d'une certaine manière il n'avait pas tort. Bon nombre de nobles aimait se faire escorter un peu partout sur la carte du monde, qu'ils soient humains ou krityens, alors pourquoi ne serait-elle pas simplement ce genre de dame pour ce soir? Il aurait surement fallu qu'elle râle un peu concernant sa tenue dans ce cas, bien qu'une noble ne se serait pas pointée en armure, quoi que maintenant qu'elle y pensait, certains hauts gradés de son armée faisaient partie de la noblesse krityenne.

Elle soupira doucement, une sorte de général ou de colonel des armées peut être, ce qui expliquerait qu'elle ne soit pas aussi «précieuse» que ces cruches en froufrous et qu'elle n'ait rien dit sur la robe. Elle se redressa à nouveau en calant son coude dans le matelas pour soutenir sa tête alors qu'elle regardait le jeune homme avec un léger sourire


«Restons encore un peu, mais j'aimerais aller courir un peu lorsqu'il fera plus frais, nous pourrions aller nous entrainer près de l'oasis? On m'a vue porter une armure, il ne sera pas étonnant de nous voir nous battre de toute manière...»

Mais plus tard, là il faisait vraiment trop chaud. Elle savait que Taimu n'en serait pas vraiment gêné, le feu étant son élément. Elle devrait emprunter une autre tenue plus adéquate en revanche, ou remettre simplement sa combinaison. De toute manière, l'apparence n'avait pas vraiment d'importance. Son autre main était posée sur son torse, elle pouvait sentir qu'Aska et Luna étaient au moins aussi bien qu'eux à cet instant, mais elle avait aussi le sentiment qu'ils se tenaient prêts à décamper si les deux amants venaient à devenir un peu trop intimes, ce qui élargit un peu plus son sourire alors qu'elle se penchait pour l'embrasser furtivement. Puis elle se coucha sur le côté encore, se calant un peu plus contre lui, son bras s'était totalement enroulé autour de la taille du jeune homme comme si elle cherchait à fusionner avec lui.

Oui, un petit tour d'ici une heure ou deux, ce serait bien...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 26
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Mer 2 Nov 2011 - 11:31

Il fallait avouer que la tranquillité de la chambre et la situation était plus que tentante, mais pour le moment le jeune homme ne voulait pas lui sauté littéralement dessus même si il fallait avouer que sa patience s'émoussait sérieusement après avoir passé toute la journée à se retenir alors qu'elle le tentait en l'embrassant de temps à autres.
Mais leurs relations, si on pouvait réellement appeler cela ainsi, n'était pas basé la dessus il préférait rester platonique pour le moment, enfin si la krityenne lui en laissait la possibilité.

Mais finalement elle se plaça sur les coudes et proposa qu'ils aillent s’entraîner dehors un peu plus tard, effectivement cela pourrait dissiper une bonne partie des doutes qui pourraient peser sur eux, dans le sens ou pour la plupart des gens les membres d'un couple ne s'affronte pas, même pour s'entraîner, enfin bon dans l'état actuel des choses l'espion tourna la tête sur le côté afin de faire face à Cixi.


- Cela peut se faire et j'avoue ne pas être contre un peu d’entraînement, cela ne permettra de mieux travailler ensemble en combats. L'espion avait dis ça innocemment et pourtant la guerrière s'abaissa pour l'embrasser, d'un côté l'ambiance y était et l'intimité aussi, mais tant qu'il était en mission elle était sa supérieur et d'un point de vue militaire il serai en infraction plutôt grave.

Et le plus drôle c'est qu'il serai plus gêné d'avoir ce genre de problème plutôt que d'avoir tout le peuple Krityen à dos, enfin dans tous les cas si elle se montrait un peu plus insistante il ne résisterai probablement pas, après tout, elle est la raison pour laquelle il est près à mettre en danger la paix entre l'empire et les krityens.
Il se tourne donc vers elle, de façon à lui faire face puisqu'elle est de côté et lui aussi maintenant, approchant alors doucement son visage du sien il déposa lui même ses lèvres sur celles de la guerrières tout en posant doucement sa main libre sur la hanche de l'être embrassé.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Ven 11 Nov 2011 - 20:42

Ce qui devait arriver s'était finalement produit, et les amants avaient déménagé du lit au sol sur le tapis, en sueur et réclamant tous deux une douche bien méritée. Quoi que Taimu essayait simplement de se rhabiller, aussi s'y dirigea t'elle seule, ses genoux plutôt endoloris par l'exercice qu'elle leur avait fait endurer. Oui, il serait intéressant de s'entraîner un peu, ça lui permettrait d'éviter les courbatures le lendemain.

Elle récupéra sa robe et son sous-vêtement avant de s'enfermer dans la salle de bain, se regardant dans le miroir quelques secondes en écarquillant les yeux... flute! Elle essaya de calculer quelque chose, une certaine angoisse la prit, mais après tout... les chances étaient minces. Finalement, elle entra rapidement dans la douche se disant qu'elle espérait que son armure serait bientôt prête, car elle en aurait besoin pour s'entraîner. Peut être n'allait-elle pas mettre l'équipement entier, mais au moins les jambières et le plastron. Elle s'enroula dans la serviette avant de se sécher rapidement, frottant énergiquement sa peau comme si elle espérait faire éventuellement disparaître des marques de baisers un peu trop prononcées sous les marques de frottement de la serviette.

Puis la krityenne remit ses vêtements et retourna dans la chambre au moment où on frappa à la porte. Elle laissa Taimu aller ouvrir alors qu'elle attachait ses cheveux en une queue de cheval, c'était l'un des hommes de l'auberge qui ramenait son armure


«Voici l'armure que vous nous aviez laissée... euh... par contre euh, les pièces n'étaient déjà pas assorties entre elles, je ne veux pas que vous croyiez que nous avons subtilisé des parties.»

La krityenne se retourna alors et sourit, effectivement, dans la mesure où elle n'avait pas encore récupéré tous les éléments des Gigantos, Minos n'avait pas pu compléter son armure, aussi le plastron et les gantelets étaient d'une manufacture bien différente du torse et des jambières, sans parler des bottes.

«Ne vous inquiétez pas, c'est normal. Merci.» précisa t'elle d'un ton neutre. Le jeune homme déposa le tout sur le côté et s'éclipsa rapidement. La jeune femme récupéra seulement ses bottes et son plastron pour l'entraînement, se dirigeant à nouveau vers la salle de bain pour remettre sa combinaison d'abord. Une fois de retour dans la chambre, il fallait reconnaître que la combinaison moulante soulignait sa silhouette, et dans la mesure où seule sa poitrine était protégée, le reste de son corps était plutôt bien mis en valeur.

Elle récupéra son fouet et l'enroula autour de sa taille avant de s'approcher de Taimu. Elle savait qu'il n'allait pas chercher à mettre un équipement particulier, il n'en avait pas besoin. Elle-même se disait qu'elle n'utiliserait probablement pas son fouet, elle avait envie de perfectionner son style de combat à mains nues... après tout, on ne savait jamais quand on pouvait perdre son arme, et si son fouet pouvait être le genre à revenir vers elle si elle venait à le perdre, cela ne coutait rien d'apprendre quelques bottes particulières?


«Allons donc poursuivre notre entraînement?»

Elle lui fit un léger clin d'œil avant de sortir, direction l'oasis, ils auraient toute la place nécessaire là bas.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 26
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Dim 13 Nov 2011 - 18:35

Et le feu s'était éteint aussi rapidement qu'il s'était allumé et toutes les tensions et les sensations avaient laissée place au devoir et pour le jeune homme ; le but avait été atteint, aussi il ne se sentait plus l'envie de lui sauté dessus à tout bout de champs et cela rendrait les choses plus simple pour le reste de la mission.
D'ailleurs Cixi étant partir directement se doucher tandis que l'espion repassait négligemment son pantalon de sa main avant de l'enfiler puis il remit son tee-shirt, et ouvrit la fenêtre afin de faire évacuer l'odeur de passion qui devait clairement être présente dans la pièce, il ouvrit d'ailleurs deux fenêtres l'une face de l'autre afin de créer un courant d'air.

Puis il entreprit de refaire le lit sur lequel ils avaient commencé leurs ébats, car ce dernier ressemblait juste à un champs de bataille et non à un endroit pour dormir, faire disparaître les traces, voilà ce qu'il était en train de faire et quelque part il ressentait au fond de lui la même sensation qu'il pourrait ressentir si il avait accomplit un crime.
La vérité n'en était pas loin à vrai dire et aussi c'est pour cela qu'il fallait faire disparaître toutes les traces susceptibles de se retourner contre eux à l'avenir.

Mais l'espion savait bien que le seul moyen de faire cela serai de faire brûler l'auberge, et ce ne serai pas raisonnable, bien que dans d'autre circonstances cet option aurai put être considérée comme envisageable.
Finalement la guerrière avait terminé de s'habiller, alors que l'on frappait à la porte, curieux le jeune homme se dirigea vers la porte se concentrant presque instinctivement pour faire sauter toute menace, mais finalement il ne s'agissait que de l'employé qui avait pris l'armure un peu plus tôt et qui justement la ramenait en expliquant que certaine pièce ne semblait pas appartenir au même set d'armure.

L'espion sourit à cette remarque, alors que la chef de clan répondit que tout était normal, Taimu récupéra donc l'armure et la déposa à côté du lit désigné pour être celui de la krityenne puis le jeune homme alla se mettre à la fenêtre une nouvelle fois levant le visage vers le ciel, il semblerai que les esprit eux n'avaient pas terminé de s'amuser et si le jeune homme était tenté de les appeler il décida de les laisser tranquille alors que la guerrière sortie avec quelques partie de son armure proposant d'aller s'entraîner.

L'impérial haussa les épaules puis la suivit jusqu'à l'oasis, l'espion avait les mains dans les poches et soupira tranquillement alors qu'il se mit à faire quelques étirement surtout pour voir si ses hanches tiendraient le coup après ce qu'ils venaient de faire, mais il se jugea apte à faire un ou deux combat sans aucuns soucis.

Gardant alors les mains dans les poches Taimu afficha alors un grand sourire provocateur.


- C'est quand tu veux Sur de lui ? Absolument car si il sait qu'il ne rivalisera jamais en force pure avec Cixi, il sait aussi exactement quel son ses points fort par rapport à elle c'est d'ailleurs pour cela qu'il la laisser commencer, voyons voir si elle va utiliser son fouet en tant que tel ou en épée.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Dim 13 Nov 2011 - 20:50

Suivant l'espion jusqu'à l'oasis, elle marcha tranquillement, le pas assuré sans même un regard face aux gens qui les regardaient parfois d'un air étonné. Certes, ils étaient habitués à voir des gens passer par leur ville, en particulier des aventuriers chasseurs de monstres, malgré tout, il était probablement rare de voir un homme et une femme, et encore pire, une krityenne et un humain.

Cependant, au moment où ils approchèrent de l'oasis, il y avait un attroupement, et la jeune femme fronça les sourcils. Visiblement, quelque chose se préparait aussi ils n'allaient probablement pas pouvoir s'entraîner finalement. Un soupir s'échappa des lèvres de la jeune femme, alors qu'elle s'approchait


«Que se passe t'il?»
- Un accident! Y'a eu des sables mouvants et un gosse est tombé dedans! Pour l'instant il s'accroche à une racine mais on ne sait pas comment l'en sortir...


La jeune femme s'avança alors et s'approcha de la barrière, c'était le même endroit où un autre impérial avait disparu il y a plus d'un siècle de cela, mais ça, personne ne le savait vraiment. Elle s'approcha alors et se tourna vers Taimu, elle avait toujours son fouet autour de la taille, mais il serait tout de même difficile d'aller le chercher... elle espérait qu'il aurait une idée
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 26
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Mar 29 Nov 2011 - 15:15

Le vent soufflait doucement, soulevant les cheveux des de la guerrière et de l'espion qui allaient s'affronter, mais le bruit de la foule et de l'attroupement attira fatalement leurs attentions, il suffisant d'entendre les cris de désespoirs de quelques personnes ainsi que des pleurs, ça indique généralement une situation plutôt critique.
Le couple se dirigea donc vers la source de perturbation et de bruits pour finalement apprendre la situation de la part d'un des paysans.

Un soupire quitta les lèvres du jeune homme alors qu'il se rapprochait du bord du pont passant au dessus du banc de sable mouvant, la grande question restait de savoir pourquoi personne n'avais eu la présence d'esprit d'aller chercher une corde, mais soit, il se tourne vers la guerrière car de toute façon la gamine ne risque pas de tenir très longtemps.


- Bon rattrape moi. Et sur ces mots l'espion plonge littéralement par dessus le bord, alors que le fouet de la krityenne s'enroule autours de sa jambe afin de freiner sa chute.
L'impérial se retrouve donc juste au dessus du petit qui s'accrochait grâce à l'énergie du désespoir, il tendis la main afin de saisir ses vêtements puis se stabilise, le fouet exerçant une force constante vers le haut, l'espion soupire une dernière fois avant de lever la tête vers le gamin.


- Je te tiens, lâche cette racine et accroche toi à mes cheveux, ça devrais pas être trop dure.

Le petit hésita un instant, mais finalement il lâcha la racine et vu la cascade de cheveux qui lui tombait dessus, les saisir ne fut pas difficile, L'espion tendis alors sa main libre vers le sol mais à bonne distance du gamin et commença à concentrer de la mana dans cette dernière.
Donnant un petit coup sur le fouet de sa jambe libre afin d'indiquer à la guerrière qu'elle pouvait tirer, il commença de son côté à relâcher peu à peu l'énergie tout en tirant le gosse ver le haut.
Il relâcherai l'energie quand elle commencerait à tirer un peu plus fort, ainsi ils pourront sortir de gamin de ses sables mouvants.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Mar 29 Nov 2011 - 16:55

Avant même qu'elle n'ait réellement eu le temps de réagir, le fouet de la krityenne était parti saisir la cheville de l'impérial qui se jetait dans le vide. Elle avait alors porté la main à sa taille pour en saisir rapidement l'autre extrémité, même si elle ne doutait pas que le fouet aurait très bien pu se débrouiller tout seul pour s'accrocher ailleurs.

Elle vint alors s'approcher dangereusement du bord, essayant de ne pas trop prendre appui sur la barrière qui devait bien être en piteux état puisqu'un gamin avait réussi à la briser en jouant, puis elle sentit un bras l'enlacer et baissa les yeux pour voir une armure... tournant la tête, elle vit l'un des soldats qui la maintenait en usant de son poids pour ne pas qu'elle bascule en avant... forcément, il la prenait pour une faible femme incapable de supporter le poids du gamin et d'un autre gosse. Fronçant les sourcils, elle avait une envie furieuse de lui lancer une décharge électrique, mais le courant risquait d'arriver jusqu'à l'espion et à l'enfant.


«Pour qui me prenez-vous? Lâchez-moi! Vous me gênez!»
- «Mais...»
la voix du soldat était étouffée par son casque «Vous n'allez pas pouvoir les remonter à vous toute seule!»
- «Et à votre avis, pourquoi vous pensez que c'est à moi qu'il a demandé de le rattraper? Lâchez-moi ou je vous jure que vous allez le regretter!»


En bas, le petit garçon avait agrippé les cheveux de Taimu, et l'espion lui signalait de le remonter. Le soldat l'avait enfin lâchée et elle put commencer à reculer, enfonçant ses pieds dans le sable alors qu'enfin deux autres soldats arrivaient avec une corde. Ben bravo! Bonjour l'efficacité! L'un d'entre eux voulut de nouveau l'aider à les remonter mais le premier mit son bras devant lui pour l'en empêcher, il valait mieux car elle n'était pas d'humeur à envoyer encore quelqu'un paître! Au moins, cela permettrait probablement de dissiper les doutes sur leur liaison, car honnêtement, qu'un homme permette à sa compagne de le porter ainsi, ce n'était pas vraiment courant!

Finalement, elle les hissa jusqu'au bord, enroulant son fouet à sa taille d'un côté pour libérer l'une de ses mains et la tendre à l'impérial pour qu'il s'accroche, l'enfant agrippé encore à ses cheveux. Lorsque Taimu fut de nouveau debout au final, on aurait pu croire que le petit garçon était juste sur son dos depuis le début. On entendit un tonnerre d'applaudissement alors que la jeune femme levait les yeux au ciel, décidément, ils n'avaient jamais la moindre minute de répit tous les deux. Le petit garçon remercia chaleureusement Taimu, se blottissant contre lui avec une profonde reconnaissance avant de faire de même à Cixi qui en fut plutôt surprise, n'étant pas vraiment habituée à ce genre de contact


«Quand je serai grand, je veux être aussi fort que vous» dit-il à Cixi avant de se tourner vers Taimu «et aussi courageux que vous!»

Des paroles de gosse, mais c'était toujours mignon à entendre. Elle lui avait souri et passé simplement sa main dans ses cheveux

«Essaie déjà d'éviter les ennuis!» dit-elle d'un ton amusé.

Le petit garçon hocha la tête et alla rejoindre sa mère qui n'arrêtait pas de les remercier depuis au moins cinq minutes, puis la foule commença à se disperser et ils purent alors reprendre où ils en étaient. Elle se tourna vers l'espion, comme si cet incident n'était jamais arrivé


«Viens, éloignons nous pour nous entraîner un peu.»

Une fois de l'autre côté de l'oasis, pas tout à fait à l'abri des regards indiscrets puisqu'on pouvait tout de même les voir de loin, elle sentit que le sable était un peu plus compact ici, probablement l'humidité provoqué par l'oasis, toujours est-il qu'elle serait plus à l'aise pour combattre. Retirant son fouet, elle retira également ses gantelets et ses bottes, se retrouvant alors avec juste sa combinaison et son plastron avant de se tourner vers lui, l'air sérieux

«J'ai surtout besoin d'améliorer ma vitesse. J'espère que tu sauras m'y aider.» précisa t'elle d'un air sérieux, en position de combat.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 26
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Mar 31 Jan 2012 - 12:09

Si la phrase les enfant sont le trésor de l'humanité, Taimu en comprends pas grand chose il sait néanmoins qu'il ne faudrait pas que ces derniers soit en danger, étant plus fragile que des adultes ils ont besoin de gens pour veiller sur eux et les aider à grandir.
Et quelques part l'espion avait la sensation d'avoir accomplit une bonne action même si finalement c'est la chef krityenne qui avait fait tout le boulot d'ailleurs cette dernière ne perdait pas le nord car finalement elle rappela l'espion à l'ordre pour qu'ils aillent s'entraîner.
Ainsi donc elle voulait plus de vitesse, le jeune homme croisa les bras derrière la tête et réfléchit quelques instants.


- En fait, tout dépend du type de vitesse que tu veux, si tu veux juste te déplacer plus rapidement, ben tu as naturellement comprit qu'il fallait peu de poids mais une grande force et si tu veux améliorer ta vitesse au moment de mettre un coup ou se genre de chose je dirais qu'il te faudrait travailler le mouvement afin de pouvoir en prendre les raccourcis....

Taimu s'arrêta, se rendant compte qu'il était probablement en train de perdre son aimé dans des explication qui peuvent s'avérer abstraite pour quelqu'un qui n'en à probablement jamais entendu parlé, baissant alors la tête pour réfléchir de nouveau il finit par la regarder directement et lui afficher son plus beau sourire.

- Bon on va combattre et je vais te montrer ça ira plus vite. Malheureusement même si il pouvait lui expliquer cela et qu'elle pouvait le comprendre, les chance qu'elle parvienne à le faire aujourd'hui sont juste ridicule, normalement on apprend ça au enfant car ils ne perçoivent pas le monde de la même façon et l'art du mouvement s’apprend dès l'enfance sinon on peut le comprendre mais sans l'embrassé.

Bien pour l'explication l'espion va donc se mettre sur le rythme de la guerrière et donc il n'ira pas plus vite qu'elle mais le résultat risque d'être étonnant, enfin bon l'espion se met donc dans une garde assez semblable à celle de la guerrière puis s'avance doucement.
Clairement sur ses gardes, un premier jam en envoyé par la guerrière, malheureusement l'épaules donnant le coup s'en pris un semblable avant qu'il n'arrive à destination.


- Tu as vu ? C'est avec ça que les meilleurs combattant arrive à continuer à se battre malgré la vieillesse, mais bon je suis encore mauvais à ça mais bon avec ça tu serai sûrement imbattable en tout cas pour un humain.
Bien on peut y aller maintenant.


Cela étant dis le combat pouvait donc commencer et il ne fut pas vraiment long puisque l'un des premier réflexe de la krityenne fut de saisir les cheveux de l'espion qui se contenta de pousser un vieux soupir alors que le coup de poing et le genoux lui arrivait déjà dans le ventre.

Le faisant donc reculer sur trois bon mètre et tomber à genoux sous la puissance de la guerrière, il finit par levé le bras droit alors que le gauche brillait d'une légère lumière qu'il gardait presser un peu en dessous de son sternum.


- Laisse moi... 5 minutes.... pour récupérer. Ah ben ça, quand on esquive pas un coup de guerrier qu'il soit à main nue ou armé on s'en sort jamais très bien quand on est d'un gabarit semblable à celui du protégé d'Aska, d'ailleurs ce dernier était juste en train de se tordre de rire de voir son hôte s'être fait avoir aussi aisément.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Mer 1 Fév 2012 - 15:11

En réalité, Cixi avait besoin de travailler les deux types de vitesse, aussi bien pour les coups portés que pour sa propre esquive. Elle avait besoin de pouvoir s'approcher rapidement d'un adversaire, sa force résidant justement dans la proximité pour faire le plus mal possible. Comme il l'avait souligné, elle avait donc réduit le poids qu'elle portait en retirant une grande partie de son équipement, et nul doute qu'elle aurait bien mal aux jambes d'ici la fin de la journée car un entraînement dans le sable avait de quoi bien renforcer.

En position, elle avait suivi le plus attentivement possible ce que Taimu essayait de lui montrer, mais elle n'avait guère eu le temps de comprendre ce qu'il avait fait lorsqu'elle se prit un premier coup à l'épaule. Fronçant les sourcils, elle avait renouvelé l'opération, mais chaque fois, elle n'avait pas le temps de porter un coup que l'espion la frappait avant. Certes, sa force était dérisoire comparée à la sienne, mais à répétition, elle sentait qu'elle s'engourdissait et comme il le soulignait si bien, c'était là la force de sa classe: frapper plusieurs fois un même point jusqu'à ce que ça fasse mal. Elle n'avait besoin que d'un coup pour arriver au même résultat, mais encore fallait-il qu'elle arrive à le porter.

Petit à petit, elle cerna le truc et pivota son buste au moment où il s'apprêtait encore à la contrer et elle pu alors se saisir de ses cheveux pour le tirer vers elle et lui administrer un violent coup dans l'estomac. Pur réflexe d'ailleurs, contrairement à lui, elle n'avait pas l'habitude de visualiser chaque demi-seconde de combat. Chose aussi à améliorer selon elle. Reculant un peu, elle remarqua qu'il avait plutôt souffert du coup qu'elle venait de lui même, fronçant les sourcils, elle se remit en position de combat, mais attendit


«Tu ne vas pas me faire croire que tu combats avec les cheveux détachés sans avoir une parade pour le cas où l'on viendrait à s'en saisir? Inutile de prendre des gants avec moi!»

Le souvenir de leur «combat» précédent était encore frais dans sa mémoire, aussi elle-même pouvait se dire avoir du mal à vouloir le frapper, mais ils étaient là aussi pour donner le change en plus de son entraînement. Non seulement elle devait continuer à voir des aer krene, mais elle devait également trouver des Gigantos pour pour compléter son armure, et ils allaient donc devoir se rendre aux sables de Kogorh pour trouver la méduse papillon.

Ses jambes solidement campées dans le sable commençaient déjà à tirer un peu mais elle ne s'en souciait pas. Une fois qu'il fut prêt, elle repassa à l'attaque mais se refusa cette fois-ci à essayer d'attraper les cheveux de l'espion, d'une part, elle doutait que cela fonctionne deux fois, et d'autre part, son but à elle était seulement d'être assez rapide pour le toucher, rien de plus.

Après avoir soulevé une bonne quantité de sable, collé à sa peau à cause de la sueur, la krityenne se tenait courbée en deux, les mains sur les genoux et la respiration haletante. Taimu ne semblait pas aussi fatigué qu'elle, probablement plus habitué à s'entraîner aussi intensément. Ses séances à elle consistaient généralement à affronter Pterobronc ou Jhérer, aussi étaient-elles peut être plus intenses, mais rarement aussi longues. Essuyant la sueur sur son front en rajoutant un peu de sable au passage, elle s'approcha pour récupérer ses bottes


«Je vais m'arrêter là pour le moment. Demain matin, nous irons aux Sables de Kogorh pour trouver le Giganto qui me donnera un ingrédient supplémentaire pour mon armure, qu'il faudra remettre à Mithos... puis nous pourrons nous rendre à l'aer krene au Sud de Nordopolica» qui devait normalement être calme, bien que le dernier entelexeia à y avoir vécu avait été tué depuis peu suite à la folie qui l'avait prise après avoir emmagasiné trop d'aer. En tout cas, elle le laissait poursuivre son entraînement s'il le souhaitait, pour sa part, elle allait regagner l'auberge, prendre une douche - ou peut être un bain - et se reposer un peu avant le dîner.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 26
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Mer 1 Fév 2012 - 17:12

Les artes de soin sont probablement les plus utiles de tous, sinon l'espion serai probablement encore en train de digérer son estomac plutôt qu'être en train de combattre de nouveau, cette fois-ci pas le droit à l'erreur car on à beau dire ce que l'on veut, vu la force que possède la guerrière, l'espion ne tiendrait sûrement pas un second coup et cela même si elle se retient.
De cela Taimu était très conscient, aussi plutôt que de miser sur le contre-attaque il se concentra sur la défense pure et surtout l'esquive et fort heureusement pour lui d'ailleurs car plus d'une fois elle n'était qu'à quelques millimètres de l'avoir.
Finalement elle termina sur une bonne note car Taimu s'était retrouver en difficulté et à cause du sable il n'avait pas put esquiver entièrement le coup et du le parer et franchement même paré son bras était tout engourdit et lorsque la guerrière déclara s'arrêter là, un énorme soulagement s'empara du jeune homme qui n'allait pas tarder à être sérieusement acculé bien qu'il soit toujours plus ou moins frais dirons-nous.
Il est vrai que ne pas souffrir de la chaleur peut être utile , surtout dans une ville désertique.

L'espion souffla donc à son tour puis finalement se tourna vers la krityenne et lui sourit.


- Il va aussi falloir travailler ton endurance, tu aurai l'air mal si au bout de deux minute de bataille tu fatigue déjà. Ce qui était vrai, là l'espion ne parlait pas seulement des combats en petit comité mais aussi de ceux à grande échelle ou l'endurance prime sur l'efficacité lorsque le combat commence à s'étendre sur la longueur.

Bref il prit le temps de l'aider à ramasser ses affaires puis finalement la laissa partir devant car elle semblait assez impatiente d'utiliser à nouveau la salle de bain de la chambre il y a d'ailleurs de grande chances pour que l'espion fasse de même, car il à beau avoir l'air encore capable de tenir en fait il aurai bien besoin d'une douche et d'aller se coucher lui aussi.
S'étirant alors tout en levant les bras vers le ciel, le jeune homme se retourne puis finalement se dirige aussi vers l'auberge pour retourner à son tours dans la chambre, au moins comme ça il pourra aller se doucher juste après la guerrière.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Mer 1 Fév 2012 - 22:01

Lorsque Taimu avait parlé d'endurance, la krityenne lui avait simplement souri. L'endurance n'est qu'une question de rythme, et son rythme à elle, elle le maîtrisait à la perfection. Aussi en combat réel, elle savait tenir la distance. Cependant, cet entrainement avait été totalement différent de ce à quoi elle était habituée et c'est pourquoi elle s'était fatiguée bien plus vite. Mais il avait raison, si elle voulait pouvoir travailler sa vitesse, elle devrait tout autant s'entrainer à maintenir cette cadence pendant un long moment.

Elle savait de source sure que Pétunia Milloir courait tous les matins dans la forêt d'Eloher de manière à s'entrainer à dévier régulièrement de trajectoire et ainsi éviter les arbres, et qu'elle nageait beaucoup. Cela devait partie des entrainements de base pour ce type de combat discret et rapide. Elle y songerait surement, courir tous les matins, ce ne serait surement pas facile, mais ce serait probablement une bonne chose.

De retour dans la chambre, elle se débarrassa rapidement de sa combinaison et du reste de son équipement en le laissant sur le côté, la tunique alla dans la panière à linge, on la lui laverait au cours de la soirée. Entièrement nue, elle se rendit dans la salle de bain et se glissa sous la douche. N'ayant pas envie d'y passer trois heures non plus, surtout que Taimu souhaiterait surement se doucher à son tour, et vu son élément, il ne devait pas être le genre à apprécier les douches à deux. Elle se frotta énergiquement les cheveux pour retirer tout le sable et se rinça rapidement par la suite avant de sortir et s'enrouler une serviette autour de la poitrine. Combien de douches avait-elle pris aujourd'hui? Elle ne se souvenait plus... trois non? Enfin peu importe.

Le soleil était en train de se coucher, offrant des couleurs dorées aux sables de Kogorh depuis la fenêtre. Elle se sentait vidée de ses forces par la journée passée, et au final, elle se rendit compte qu'elle n'avait même pas faim. Peut être pouvait-elle se reposer quelques minutes, le temps que Taimu revienne et se douche à son tour? Juste quelques minutes.

Elle s'allongea donc sur le lit, sur le côté et toujours vêtue uniquement de la serviette avant de fermer les yeux et s'endormir... finalement, il était probable qu'elle dorme jusqu'au lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
TaimuMessages : 965
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 26
avatar

Personnage
Elément: Feu
Arme:
Classe: Espion
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Jeu 2 Fév 2012 - 10:42

Un vent légèrement sablé se mit à soufflé alors que le jeune homme entrait enfin dans l'établissement, forcement quand le temps commence à devenir ainsi pas mal de gens entre aussi soit pour prendre une chambre ou tout simplement profiter des boissons après une dur journée de labeur, tien en parlant de boisson, le jeune homme s'approche du comptoir et fini par demander un jus de pomme aux barman.

Personne ne dit rien et le verre est rapidement apporté, disons que les gens se sont douter qu'il ne s'agissait pas forcement de n'importe qui et si seulement ils savaient qu'il ne s'agit que d'un petit lieutenant de l'armée impérial.
D'ailleurs celui-ci termine assez rapidement son verre puis retourne à la chambre où il découvrit la chef kirityenne allongé sur son lit et en train de dormir paisiblement.

Mettant alors ses deux mains dans ses poches, un sourire bienveillant s'ancra dans ses lèvres avant qu'il ne se détourne pour aller à la salle de bain où il prendra le temps de se laver entièrement et surtout les cheveux car le sable ça peut être très embêtant pour cela.
Une fois fait, il sorti de la salle de bain en ayant juste remis son pantalon, même si les nuit sont froide dans le désert les murs de ce genre de bâtiment conserve assez bien la chaleur de la journée aussi entre ça et le lit je suis certain de pas avoir froid, en revanche pour la krityenne cela n'est pas sur.

S'approchant alors discrètement d'elle, il saisit la couverture et la mis correctement en place tout en retirant la serviette qui ne sécherai sûrement jamais si elle restait là.
En revanche c'est l'espion qui à du mal à respirer là, il faut dire que la chef krityenne qui dors en tenue d’Ève à de quoi faire s'évanouir les âmes sensible, prenant donc correctement son souffle, le jeune homme rapporte la serviette dans la salle de bain pour la laisser sécher puis va s'installer sur l'autre lit.

Il sera bien plus sage de la laisser dormir jusqu'à demain et c'est sur cette pensé que le jeune homme pris son courage à deux mains afin de ne pas céder à la tentation, c'était probablement l'une des choses les plus dur pour lui, n'ayant jamais vraiment été exposé à un tel degré d'attirance envers une personne, mais il faut croire que le fait de vivre avec une majorité de femme lui à appris à se contrôler un minimum.

Aussi il s’allongea sans prendre vraiment la peine de se recouvrir d'une couverture et ferma les yeux afin de méditer, ce qui l’amènera sûrement au sommeil d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   Jeu 2 Fév 2012 - 17:52

C'est au beau milieu de la nuit que la krityenne finit par se réveiller, s'étant couchée horriblement tôt, ce fut la faim qui la réveilla, et elle fut surprise de voir qu'elle ne portait plus rien sur elle. Regardant autour d'elle, elle dut attendre quelques secondes que ses yeux s'habituent à l'obscurité pour voir que Taimu dormait sur le lit d'à côté. Elle eut un léger sourire et se leva, non pas qu'elle irait se chercher à manger à une heure pareille, son estomac attendrait, mais elle se dirigea vers la salle de bain pour enfiler une chemise de nuit.

Ses cheveux étaient désormais secs, mais en bataille, aussi elle en profita pour les lisser un peu avant de revenir dans la chambre, regardant son lit dont le coussin était encore humide à cause, justement, de sa chevelure qui avait séché dessus, et l'autre où l'espion dormait paisiblement - ou pas, peut être faisait-il semblant, cela ne l'étonnerait guère, même si elle avait fait attention à ne pas faire de bruit, il était surement entrainé à ne dormir que d'un œil. Finalement, elle vint se glisser sous les draps à ses côtés, ignorant quand elle aurait vraiment l'occasion de le refaire finalement, et posa sa tête dans le creux de son épaule avant de soupirer doucement et s'endormir à nouveau.

Cependant, pour s'être couchés aussi tôt, aussi bien l'un que l'autre, ils furent tous deux réveillés un peu avant que le soleil ne se lève, et la krityenne avait alors eu envie de profiter encore un peu de cette proximité qu'ils pouvaient partager avant de repartir à l'aventure, prenant soin de lancer le sort d'isolation phonique pour éviter que les voisins ne sachent ce qu'il se passait dans cette chambre, et finalement, elle fut de nouveau quitte pour une nouvelle douche. Heureusement que son élément n'entrait pas trop en considération lorsqu'il s'agissait d'eau naturelle, sinon elle serait surement malade à force!

En tout cas, elle se dirigea - de nouveau en serviette - vers la porte de la chambre pendant que Taimu prenait sa douche pour voir qu'on avait laissé ses affaires propres devant l'entrée, elle les récupéra et enfila donc sa combinaison... pas la peine de mettre l'armure pour le moment, maintenant que le soleil était levé - ils avaient trouvé un moyen agréable de passer le temps - ils allaient enfin pouvoir prendre le petit déjeuner.

S'appuyant sur la porte, elle attendit patiemment que l'impérial soit prêt... elle mourrait de faim!
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une petite pause dans une quête   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une petite pause dans une quête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une petite pause d'une semaine.
» Petite pause =x
» [RESOLU - Script] Création d''une petite fenetre de menu.
» Petite pause de BFH et Minecraft
» [RESOLU]mettre pause dans une quete
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Mantaic-