AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 Sur la place

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wrath PeeblesGuérisseur
Messages : 561
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 36
Localisation : Myorzo ou Eloher
avatar

Personnage
Elément: Lumière
Arme: Balder (bâton)
Classe: Mage Guérisseur
MessageSujet: Sur la place   Ven 5 Aoû 2011 - 21:39

HRP : je fais super court, désolée... je sais pas trop comment débuter. J'espère ne pas avoir écrit d'ânerie Embarassed

La matinée avait été particulièrement agitée pour Wrath aujourd'hui. À cumuler ainsi les postes, il y avait parfois des jours où il lui semblait ne pas avoir de vie. Les journées s'écoulaient alors à une vitesse ahurissante sans qu'il puisse espérer en ralentir le cours, ni même le rythme. C'était le cas ce matin où plusieurs patients s'étaient succédés à Eloher. Le pire étant peut-être que l'après-midi s'annonçait toute aussi remplie.

Boudant la cafétéria de l'hôpital, le Krytien était allé s'acheter de quoi manger avant de venir se réfugier sur la place. Il venait de décider qu'il profiterait du soleil pendant son repas, jugeant qu'il n'avait été que trop enfermé ces dernières heures. Et ainsi se détendait-il, seul sur un banc, loin de l'agitation de l'hôpital qu'il rejoindrait bien assez tôt. Non pas qu'il rechignait à travailler, non. Wrath aimait son travail plus que tout, mais il avait – comme tout un chacun – besoin de décompresser par moment. Ce qu'il faisait, jetant les miettes de sa viennoiserie à un oiseau téméraire venu demander l'aumône. Les yeux dans le vague, il repensait à ce jeune enfant qu'une troupe d'impériaux lui avaient emmené. Muet, méfiant, presque aussi sauvage qu'un chien errant. Il essaierait de parler encore avec lui dans l'après-midi, si son emploi du temps le lui permettait.


Revenir en haut Aller en bas
http://nideyleforum.free.fr/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Sur la place   Sam 6 Aoû 2011 - 0:41

L'école était désormais le quotidien de la petite Lucy. Comme elle vivait à Heliord, chaque matin elle devait partir assez tôt, généralement accompagnée de son père, mais cela ne la dérangeait pas dans la mesure où elle avait passée le plus clair de son temps enfermée à cause de sa santé fragile. Plus jeune, elle ne pouvait tout simplement pas supporter la maladie, aussi il lui était seulement impossible de vivre comme une enfant normale, obligée de rester au lit en permanence. Mais en grandissant son corps était devenu un peu plus robuste, aussi elle parvenait désormais à se tenir debout, à avoir une existence plus proche de celle d'un être humain normal. Bien entendu elle ratait régulièrement certains cours à cause des rechutes, mais elle s'efforçait constamment de faire bonne figure pour deux raisons : la première était qu'elle ne voulait pas inquiéter son père qui avait lui même beaucoup à faire, d'une part car il était le maître d'armes de la onzième brigade, et d'autre part car lui même souffrait des même symptômes, et que malgré cela il mettait tout en oeuvre pour rendre l'existence de sa fille la plus agréable possible. L'autre raison était qu'elle aimait cette liberté qui lui était désormais accordée, et même si elle ne parlait pas vraiment aux autres enfants, elle appréciait l'idée d'être en cours, trouvant l'apprentissage amusant, et ce même si elle possédait énormément de lacunes.

En cette journée relativement calme et laissant percevoir un léger éclaircit, chose assez rare dans la région pluvieuse de l'ancienne Caer Bocram, elle était libérée pour l'après-midi, comme tous les autres élèves de sa section. Elle avait donc attendue son père devant l'école, mais sans surprise il était absent, aussi elle avait donc attendue un autre membre de la brigade de Schwann, et elle n'était plus surprise de voir les chevaliers venir la chercher son requête de son père. À force, elle les connaissait presque tous, aussi trouvait-elle cela amusant, et elle espérait pouvoir un jour devenir une grande mage comme sa défunte mère. Les professeurs lui disaient souvent qu'elle possédait un potentiel surprenant pour son jeune âge, si bien que cela en était presque effrayant, aussi elle était probablement la première de la classe dans ce domaine, là où elle était dernière dans tous les autres… Et pourtant, elle continuait de s'exercer dans la maitrise du mana alors que pourtant elle avait quelques années d'avance par rapport à ses camarades.

Mais n'ayant vu personne venir la chercher, elle avait alors décidée de se rendre sur la grande place de la ville, ayant au préalable prévenue son professeur que c'était là bas que l'on lui avait dit de se rendre si personne n'arrivait, aussi, après que l'on lui est tout de même dit d'être prudente, elle c'était rendue sur les lieux à son rythme, traversant lentement les rues pour ne pas se fatiguer. Et une fois sur les lieux, elle regarda si aucun des chevaliers ne se trouvait là, mais pour le moment l'endroit était surtout peuplé de passants, aussi elle les dévisagea, comme intriguée, et ce malgré qu'aucun d'entre eux ne semblaient la remarquer. Tant de questions traversaient son esprit : où est-ce qu'ils allaient ? Pourquoi étaient-ils si occupés ? Pour quelle raison marchaient-ils aussi vite ? Mais ne trouvant aucune réponse, son regard s'attarda sur une personne assise sur un banc. Qu'il lui paraissait calme en comparaison de tous les autres, et surtout il était l'un des rares à ne rien faire, restant simplement là à dévisager un volatile. Prenant son courage à deux mains, elle s'approcha alors, croisant ses mains devant elle, aussi la petite devait paraitre bien intimidée. Mais à son approche, l'oiseau sautilla un peu plus loin en battant des ailes, et c'est alors qu'elle remarqua qu'il essayait de manger quelque chose. Levant doucement le regard vers l'homme qui se trouvait là, il pût constater qu'il avait en main la plus grosse quantité de nourriture, aussi elle s'approcha encore un peu, se penchant ensuite pour tendre la main vers le morceau qu'il avait visiblement perdu. Et une fois récupérée, elle se redressa pour tendre l'objet vers l'homme un peu étrange.

« Tenez monsieur, vous avez perdu ça… » Sa petite voix tremblante parvenait à percer le bruit de la foule qui passait sur la grande place. « Si vous le ramassez pas, l'oiseau va venir vous le voler. »
Elle disait cela comme si elle voulait essayer d'expliquer quelque chose, là où les rôles étaient généralement inversés à l'école. Et en ayant le bras ainsi tendu vers lui, l'on pouvait apercevoir de légères plaques noires au niveau de son poignet désormais découvert, si bien que l'on pouvait imaginer que ces marques remontaient jusqu'à son bras.

Mais peut-être que la chose la plus flagrante était l'embarras de l'enfant, intimidée à l'idée d'avoir dérangée une personne alors qu'elle espérait simplement rendre service, alors qu'habituellement elle ne faisait que causer des ennuis. Ou bien peut-être que son ignorance était-elle encore plus surprenante, ne se doutant pas un seul instant que si ce morceau de nourriture se trouvait par terre, c'était pour une bonne raison. Lucy restait donc simplement là, le bras tendue, son regard naturellement larmoyant plongé dans celui de l'homme si différent de ceux qu'elle connaissait, mais qui ressemblait pourtant un peu à l'un de ses professeurs avec ses oreilles et les longues antennes qui passaient derrière. De temps à autre elle regardait ce qu'elle tenait, s'assurant qu'elle n'avait pas perdue l'objet de sa quête, puis elle plongeait de nouveau ses yeux dans les siens, ne parvenant pas à décrire son regard dans la mesure où elle ne connaissait que celui triste de son père…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Wrath PeeblesGuérisseur
Messages : 561
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 36
Localisation : Myorzo ou Eloher
avatar

Personnage
Elément: Lumière
Arme: Balder (bâton)
Classe: Mage Guérisseur
MessageSujet: Re: Sur la place   Jeu 18 Aoû 2011 - 20:50

L'air un peu absent, Wrath avait décidé de passer ces quelques heures de pause ainsi, à regarder un moineau courir après les miettes de viennoiserie qu'il lui lançait. L'oiseau avait l'œil et ne ratait aucun de ses gestes, plus habile qu'un chien pour cet exercice. Malgré tout, il s'envola à quelques pas de distance, sortant le mage de ses rêveries. Lorsqu'il leva les yeux, ce fut pour croiser le regard d'une fillette qui lui rendait ses miettes comme s'il se les était faites subtilisées par le moineau, ce qui lui arracha un sourire amusé.

« Merci. » lui répondit-il simplement pour ne pas la contredire.

Se redressant légèrement, il tapota le banc juste à côté de lui afin d'inviter l'enfant à s'asseoir. Après un coup d'œil circulaire, il en vint à la conclusion qu'elle était seule. Ensuite, était-elle perdue, attendait-elle quelqu'un ? À en juger par son calme, la seconde hypothèse semblait la bonne. Un autre détail attira son attention cependant, puisqu'il remarqua son teint pâle et quelques tâches sombres qui lui rappelèrent un homme qu'il avait vu quelques semaines plus tôt. Il n'avait par ailleurs pas su le soigner alors qu'il était dans le coma, mais se rappelait nettement de ces marques, et les observer sur une si jeune fille lui fit un pincement au cœur. Pourquoi ne l'avait-il jamais vue ? Était-elle seulement à l'hôpital d'Eloher ?

« En fait, il ne me vole rien du tout. C'est moi qui lui donne à manger, tu vois. Tu veux essayer ? »

Il lui tendit gentiment un morceau de viennoiserie, lui offrant un sourire par la même occasion.

« Tu es toute seule ? »




Dernière édition par Wrath Peebles le Sam 22 Oct 2011 - 9:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nideyleforum.free.fr/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Sur la place   Lun 22 Aoû 2011 - 13:53

Quand l'individu vînt récupérer son bien, la fillette avait agit avec précaution, si bien qu'elle n'était même pas entrée en contact avec lui, comme si elle craignait qu'il ne puisse la blesser. Ou bien peut-être était-ce l'inverse : peut-être qu'elle croyait qu'elle allait lui faire mal si il en venait à la toucher, alors elle faisait bien attention à déposer doucement les miettes dans sa main sans même effleurer sa peau. Toutefois cette personne ne semblait pas être mauvaise au vue du sourire qu'il lui avait adressé. De plus, il était quelqu'un de poli dans la mesure où il l'avait remerciée pour lui avoir rendu sa nourriture, alors c'était probablement quelqu'un de bien. Le problème était plutôt qu'elle n'avait pas encore vraiment compris la nuance entre le bien et le mal, aussi il lui était assez difficile de savoir comment elle devait le considérer.

Il lui fît alors signe de s'asseoir, et au début elle regarda longuement la main du Krytien en ayant l'air hésitante. Si il était quelqu'un de mauvais, elle ne devrait même pas s'approcher de lui, mais c'était assez difficile d'imaginer qu'il puisse l'être dans la mesure où il lui avait sourit. Les méchants ne souriaient pas, eux, ils se contentaient uniquement de rire à grand éclat, et ce afin de se moquer des autres. Lucy regarda alors autour d'elle, comme pour s'assurer que personne n'arriver pour venir la chercher, puis elle s'approcha alors timidement, laissant ses mains passer sur sa robe avant qu'elle ne vienne finalement s'asseoir à un mètre de lui sur le banc. A dire vrai, même si elle maintenait une certaine distance, elle était intriguée par lui. Il était comme l'amoureuse de Schwann du moins c'est ce qu'elle pensait qu'elle était pour lui qui possédait des oreilles pointues et de longues antennes. La jeune fille avait toujours été fascinée par les Krytiens, mais elle n'avait jamais vraiment eu l'occasion d'en voir beaucoup, bien qu'un peu plus depuis qu'elle venait à l'école, aussi bien parmis les adultes que les autres élèves. Mais à force de le regarder ainsi, elle avait bien remarquée qu'il était aussi en train de l'observer, sauf que lui n'avait pas son regard plongé dans ses yeux mais sur ses poignets. Est-ce qu'il avait remarqué ? Elle ramena son autre main par dessus son poignet, tirant un peu plus sur sa manche pour qu'il ne puisse plus la regarder. Mais pourtant, il lui avait semblée déceler quelque chose d'étrange dans son regard au moment où il l'avait observée, mais elle ne savait tout simplement pas quoi. C'est alors qu'il lui adressa de nouveau la parole, et elle le regardait alors sans vraiment comprendre de quoi il parlait.

« Mon père m'a toujours appris à ne pas gaspiller la nourriture. » Dit-elle en secouant la tête de droite à gauche quand à sa question sur le fait d'essayer. Pour cette raison, elle avait toujours fait attention à bien manger tout ce qu'on lui donnait, et ce même si c'était parfois mauvais. « Vous avez dû travailler dur pour vous acheter à manger, alors vous feriez mieux de le garder pour vous. »
Comme il lui avait dit cela de manière poli et souriante, elle lui répondait de la même manière. Elle ne comprenait toutefois pas pour quelle raison il la tutoyait alors qu'elle ne se le permettait pas. Mais il lui semblait avoir appris qu'il s'agissait là de politesse à l'égard d'une personne plus âgée. Lucy avait un peu de mal à comprendre les nuances entre les personnes, et elle trouvait cela particulièrement compliqué, si bien qu'elle préférait vouvoyer tout le monde, c'était bien plus simple et il y avait peu de chance que l'on vienne l'ennuyer car elle ne respectait pas les codes.

On lui demanda ensuite si elle était toute seule. Cette question la ramena à la réalité et elle regarda une nouvelle fois autour d'elle, ne voyant que des passants qui ne s'arrêtaient jamais, un peu comme une fourmilière. Il y avait quelques membres de l'Empire qui trainait par là, aussi son regard se fît un peu plus insistant à leur sujet au cas où ce soit quelqu'un qu'elle connaisse, mais leur armure était intégrale aussi elle n'avait pas la possibilité de voir leur visage. Elle se retourna alors pour observer le Krytien.

« Oui. Papa est très occupé par son travail, alors j'ai l'habitude d'attendre ici le temps qu'il arrive. » Elle affichait un léger sourire, tirant un peu plus sur ses manches pour ne pas qu'il puisse voir les marques sur sa peau. « Et vous ? Vous attendez quelqu'un ? Votre amoureuse ? »
Pourquoi insistait-elle autant sur ce genre de chose ? Sans doute car des histoires que l'on lui lisait lorsqu'elle était convalescante, c'était celles qu'elle préférait. Elle se demandait donc souvent si elle aurait un jour l'occasion de rencontrer le prince charmant, et surtout si celui-ci aurait le courage de l'aider à guérir sa maladie, et ce même si il fallait affronter un dragon pour cela…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Wrath PeeblesGuérisseur
Messages : 561
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 36
Localisation : Myorzo ou Eloher
avatar

Personnage
Elément: Lumière
Arme: Balder (bâton)
Classe: Mage Guérisseur
MessageSujet: Re: Sur la place   Sam 27 Aoû 2011 - 21:06

Lorsque la jeune fille recouvrit ses marques sous ses manches, Wrath s'en voulu de son observation trop insistante. Il reporta alors son regard sur le visage de la fillette et lui sourit gentiment en guise d'excuse. Se sentir dévisagé n'était jamais très agréable, et ce quel que soit son âge... Son sourire s'élargit à la réflexion de la petite sur la nourriture, puis sur les autres venant juste après. Manifestement, elle avait été éduquée à respecter toute chose et s'appliquait beaucoup à mettre en pratique ce respect. Et puis sa curiosité était amusante. Prenant une miette de viennoiserie entre son pouce et son index, il usa de gestes lents pour tendre le morceau vers le moineau qui sautilla vers lui avec prudence.

« C'est vrai, ce n'est pas bien de gâcher la nourriture. Mais tu vois, je ne gaspille pas. Je lui donne à manger à lui. »

L'oiseau lui chipa les miettes et s'envola un peu plus loin tandis que Wrath se redressait.

« C'est vrai que j'ai beaucoup travaillé aujourd'hui. Admit-il avec un soupir las mais souriant. Mais j'ai appris à partager, et à ne pas tout garder pour moi. »

Il la regarda plus franchement cette fois-ci, faisant abstraction de ses marques qui l'inquiétait.

« Je m'appelle Wrath Peebles, je suis médecin à l'hôpital de Eloher. Je peux attendre un peu avec toi si tu veux ? Je n'attends personne, je suis seulement venu manger tout seul, pour profiter du soleil. »




Dernière édition par Wrath Peebles le Sam 22 Oct 2011 - 9:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nideyleforum.free.fr/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Sur la place   Dim 28 Aoû 2011 - 20:23

Ce Krytien était vraiment chaleureux, mais Lucy savait bien qu'elle devait se méfier des inconnus, qu'ils savaient parfois amadouer les gens pour mieux les prendre dans leur filet. Du moins, c'est ce que l'on lui avait expliqué, aussi même si il paraissait être quelqu'un de gentil, elle préférait rester sur ses gardes malgré tout. Sauf que le voir être aussi amical avec cet oiseau rendait probablement impossible qu'il puisse avoir de mauvaises intentions, surtout que c'était elle qui c'était approchée de lui, et non l'inverse. Elle le regardait donc donner de nouveau à manger à l'animal, mais elle trouvait cela vraiment étrange. Les oiseaux étaient capables de se nourrir eux-même, alors pourquoi partageait-il son repas avec lui ? Peut-être que cet homme aussi été capable d'aller chasser lui même sa nourriture, ou bien peut-être qu'il connaissait cet animal et qu'il avait décidé de s'occuper de lui. La fillette se posait pas mal de questions, mais au final elle ne savait tout simplement pas quoi répondre à aucune d'entre elles, se contentant donc uniquement de regarder l'homme faire à sa guise. De toute façon, on lui avait toujours dit de ne pas manquer de respect à l'égard des grandes personnes, alors elle allait simpelment se taire et continuer d'observer…

Il parla alors de la notion de partage. C'était quelque chose qu'elle ne parvenait pas vraiment à comprendre. Si l'on passait du temps à obtenir quelque chose, pourquoi devrions-nous le partager avec autrui ? Les autres ne pouvaient-ils pas simplement en faire autant pour acquérir ce que nous possédions ? De ce point de vue, ils profitaient simplement de nous, mais est-ce que eux nous offrait quelque chose en échange ? Encore une chose qu'elle ne comprenait pas… Au final elle était uniquement douée pour la magie, et il suffisait de voir ses présentations à l'école pour voir que c'était vraiment le cas. Tout le reste, elle ne le comprenait pas, ce qui était le résultat d'une vie d'enfermement loin du monde extérieur. Elle tendit alors sa main droite devant elle, ne prêtant plus vraiment attention à ce que faisait le Krytien. Le flux magique commençait à se former autour d'elle, et une aura noire apparaissait peu à peu au bout de ses doigts, si bien que de minuscule sphère s'échappaient alors pour se rejoindre au-dessus de sa paume. Puis soudainement elle se mise à tousser, comme souvent lorsqu'elle utilisait la magie. Elle était douée, mais cela semblait avoir un effet assez néfaste sur son organisme. Sa mère avait d'ailleurs le même problème, aussi l'on pouvait penser que c'était simple héréditaire… La sphère noire tomba alors à ses pieds, faisant éclater le sol en plusieurs gravillons. Elle regarda alors un bref instant l'individu, ses yeux étant presque implorant.

« Médecin… ? Est-ce que c'est comme un Docteur… ? » Elle n'avait pas l'air d'être très sûre de ce qu'elle disait, mais surtout elle paraissait aller un peu mal, et probablement qu'elle mettait tout en œuvre pour dissimuler la douleur. « Papa dit souvent qu'ils ne peuvent rien faire pour moi, qu'il trouvera une solution pour me soigner… Est-ce que vous aussi vous ne pouvez que me regarder souffrir sans rien faire… ? »
C'était ça le problème des enfants… Ils étaient cruels sans même s'en rendre compte, ne pesant jamais leurs mots, aussi entendre cette petite dire la dure réalité sans même le savoir était peut-être quelque chose d'assez horrible en soit… Mais malgré tout elle essayait de faire bonne figure, souriant timidement à celui qui c'était désigné comme Wrath. Elle savait très bien qu'elle n'arriverait pas à prononcer son nom, aussi pour le moment préférait-elle simplement continuer de le regarder en toussant…

Puis au bout de quelques instants elle se calma. Au final, la seule chose pour laquelle elle était douée et qui la passionnait lui était partiellement interdite. Elle aurait pût se mettre à pleurer, mais elle avait tellement l'habitude que cela arrive qu'elle préférait simplement attendre que son père trouve une solution. N'importe qui irait lui dire que c'était utopiste, mais vu son jeune âge elle préfétait y croire dur comme fer. Et puis, après tout, c'était son père, il était normal qu'il cherche à la guérir quoi qu'il en coûte.

« Au fait, je m'appelle Lucy ! » Elle disait cela d'un air fière, comme si le simple fait de pouvoir donner son nom à quelqu'un la rendait joyeuse. C'était un peu logique quand on avait vécue dans la solitude… « Vous voudriez bien être mon ami ? A l'école, j'ai toujours l'impression de passer pour une idiote… »
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Wrath PeeblesGuérisseur
Messages : 561
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 36
Localisation : Myorzo ou Eloher
avatar

Personnage
Elément: Lumière
Arme: Balder (bâton)
Classe: Mage Guérisseur
MessageSujet: Re: Sur la place   Lun 29 Aoû 2011 - 12:13

Alors qu'il tendait encore quelques miettes au moineau décidément insatiable, Wrath interrompit son geste pour observer la fillette. Plus précisément, il regardait cette main qui diffusait des volutes de magie sombre et il fronça légèrement les sourcils. Les Ténèbres... autrement dit son exact opposé. Mais ses interrogations se changèrent en inquiétude de voir l'enfant se mettre à tousser assez vivement. Sauf s'il se trompait, l'usage de sa magie semblait directement responsable de cette quinte de toux. Était-il possible que sa propre magie la rende malade ? Il n'avait encore jamais observé un tel cas, et sans-doute fut-ce la raison qui le fit s'intéresser davantage à la dénommée Lucy. Bien entendu, la franchise percutante dont elle faisait preuve devait y être pour quelque chose également. Il savait d'expérience que les enfants se révélaient bien plus forts face à la maladie que les adultes. Était-ce parce qu'ils n'avaient pas la même notion de la vie et de la mort ? Peut-être. Toujours était-il qu'ils acceptaient plus volontiers leur propre sort que leurs proches, plus adultes.

Prenant une grande inspiration, Wrath s'arma de courage pour donner un ton enjoué à sa voix. Sans indifférence ni moquerie, refusant de se laisser abattre là où l'enfant faisait preuve de dix fois plus de courage que lui. Chez les malades, le moral avait une importance à ne pas négliger. S'apitoyer sur le sort de ses patients ne les avaient jamais aidés à se remettre plus vite, bien au contraire. L'espoir était le placébo le plus puissant jamais inventé.

« C'est ça, je suis comme un docteur. »

Son regard se fit plus attendri alors qu'il se levait enfin. Il y avait longtemps qu'il n'était pas revenu à l'hôpital d'Eloher et l''après-midi s'annonçait chargée. Il devrait s'y remettre au plus tôt s'il ne voulait pas y passer le mois. Sans-doute d'ailleurs aurait-il fini par rencontrer Lucy lors de ses visites. Le destin était juste un peu pressé aujourd'hui.

« Si tu veux bien de moi comme ami alors oui, je veux bien. Lui répondit-il avec un clin d'œil. Je ne t'avais encore jamais vue avant, dans l'hôpital, alors je ne peux pas te dire si je peux te soigner. Mais je peux essayer. On va bien trouver comment faire tous les deux, et peut-être que ton papa nous aidera. Tu veux bien me parler un peu de tout ça ? »

Il aurait tout aussi bien pu aller chercher toutes les informations qu'il convoitait au fond de l'esprit de la fillette, mais il préférait n'utiliser ce don qu'en dernier recours. La confiance mutuelle, ça fonctionnait tout aussi bien.




Dernière édition par Wrath Peebles le Sam 22 Oct 2011 - 9:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nideyleforum.free.fr/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Sur la place   Sam 3 Sep 2011 - 20:59

Ainsi donc il était docteur. Il y avait donc des chances pour qu'il ne puisse rien faire pour elle, comme tous les autres. Elle aurait pût lui en vouloir, mais ce n'était pas de sa faute, aussi elle ne se contentait que de garder le silence. C'était ainsi, elle était malade, tant pis, elle devait simplement profiter au maximum de sa vie, aussi courte soit-elle. Son père avait souvent un regard triste à son sujet, justement à cause de cette maladie, aussi elle préférait sourire pour qu'il ne la voit pas souffrir. Ce n'était pas toujours facile, mais elle était certaine qu'en souriant, elle pourrait aller mieux.

Elle l'observa alors se relever. Il était grand ! Bien moins que son père ou même que Schwann, mais elle espérait qu'un jour elle pourrait être aussi grande, qu'elle ne serait pas obligée de toute le temps lever la tête pour regarder les adultes. Mais une fois, elle avait entendue Bolga dire qu'à trop regarder le ciel, ça ne faisait qu'augmenter nos chances de marcher dans la merde. Elle n'avait pas très bien compris ce que cela voulait dire, et en réalité elle ne savait même pas vraiment ce qu'était le dernier mot qu'il avait employé, malgré qu'elle l'est entendue plus d'une fois dans sa vie. A chaque fois qu'elle posait la question à quelqu'un, on lui répondait qu'elle n'avait pas à savoir, sauf Schwann justement qui lui acceptait de lui expliquer, sauf qu'en général c'était Lina qui intervenait pour l'en empêcher et lui dire que ce n'était pas correct pour une fille. Pourtant elle voulait savoir. Peut-être pourrait-elle demander à ce Wrath ?

En tout cas, il semblait accepter d'être son ami, et le visage de la petite s'éclaira doucement, laissant apparaître un large sourire et des yeux pétillants. Le seul problème restait qu'il était plus âgé qu'elle, aussi elle imaginait difficilement un adulte jouer aux même jeux qu'elle… Mais si c'était un adulte, il devait s'y connaître en magie, et au moins elle pourrait peut-être s'exercer avec lui, et aussi montrer à quelqu'un d'autre que son père de quoi elle était capable. Mais il lui parlait déjà de sa maladie, et en soit cela l'ennuyait un peu. Elle préférait éviter d'y penser : non pas que cela la préoccupait réellement, mais cela lui rappelait qu'elle était différente, qu'elle n'avait pas le droit de vivre comme tous les autres enfants. Travian se détestait justement pour ça, car sans le faire exprès, il avait privé sa fille d'un avenir normal, mais elle ne lui en voulait pas. Tant qu'elle pouvait le voir rentrer à la maison, elle était contente. Et puis maintenant elle était assez grande et forte pour aller à l'école, aussi elle n'en était qu'un peu plus heureuse. Schwann lui disait qu'elle était insouciante, et Lina lui disait qu'elle faisait bien de garder courage. Minos qui était aveugle lui disait que l'on pouvait très bien vivre normalement, même en étant différent, et Juri qui avait perdue la mémoire le soutenait dans cette idée. Bolga disait quand à lui qu'elle devait grandir pour devenir une belle jeune femme… Au final, ceux de la brigade avaient toujours été gentils avec elle, aussi elle devait vraiment sourire, et ne pas repenser à la maladie.

« Je ne suis jamais allée à l'hôpital d'Eloher. Papa dit que si ils n'ont rien pût faire pour moi à celui de Zaphias, il y est peu de chance que l'on puisse faire grand chose ailleurs. » Et à dire vrai, elle avait visitée plus d'un hôpital. Même celui d'Halure, dans l'espérance que la médecine naturelle puisse l'aider, mais rien. C'était une maladie totalement inconnue que personne ne savait vraiment comment guérir… sauf peut-être les Esprits. « J'ai souvent du mal à respirer, et je tousse beaucoup. Parfois, ça me brûle un peu, en particulier quand je suis à l'école. Papa dit que c'est parce que ça me fatigue, mais Juri dit que c'est parce que j'utilise la magie. Pourtant, quand Papa fait de la magie, il n'a pas mal, lui ! »
Elle ne savait pas trop comment tout lui expliquer. Elle manquait parfois un peu de vocabulaire, aussi ce n'était pas toujours simple pour elle de communiquer. Mais c'était pour cette raison qu'elle était allée à l'école, pour apprendre.

Mais Wrath ne devait pas savoir qui était Juri, aussi elle leva les yeux vers lui pour lui en parler.

« Juri est une fille qui travaille avec Papa ! Elle est super jolie et toujours gentille avec moi. J'espère que je pourrais être comme elle plus tard… » Enfin, elle disait cela mais elle avait aussi envie d'être comme Lina, ou même les autres filles de la brigade, car elles étaient toutes jolies. Bolga disait que Schwann était simplement un pervers et qu'il les choisissaient pour ça, mais elle ne savait pas ce que cela voulait dire. « Papa m'a dit que si il ne pouvait pas venir me chercher, ce serait elle ou Schwann qui viendrait à sa place. » Elle disait cela en souriant, regardant toujours le Krytien en levant les yeux. Elle se redressa toutefois un peu, avant de finalement se mettre debout sur le banc. Ainsi, c'était beaucoup plus facile pour elle de le regarder, bien qu'il était toujours trop haut.

Elle jeta un bref coup d'œil autour d'eux, mais personne n'était encore arrivé. Cela ne la dérangeait pas puisqu'elle pouvait parler avec quelqu'un, et non pas attendre toute seule comme d'habitude. Et puis c'était surtout qu'il avait accepté de devenir son ami, et en soit elle en était plus que contente, alors elle pouvait bien rester là à parler des heures avec lui, ça ne la dérangeait pas du tout ! Elle commença alors à parcourir le peu de distance que faisait le banc, pour ensuite faire demi-tour et répéter l'opération à plusieurs reprises. Dans le même temps, elle reprenait la parole.

« Parfois, je crache du sang quand je tousse un peu trop. » Elle passait vraiment du coq à l'âne, sans doute car elle avait du mal à se concentrer. « Au début, il était aussi rouge que mes cheveux, mais maintenant il est devenu noir. Papa dit que c'est normal, que le sien et celui de Schwann le sont aussi, mais pourquoi celui des gens est rouge ? Le votre il est de quel couleur ? Ce serait amusant si il pouvait être bleu ! »
Elle ne pouvait pas vraiment prendre cette maladie au sérieux à cause de son jeune âge, aussi son visage était éclairé d'un magnifique sourire de jeune fille. Elle s'arrêta alors de faire les cent pas sur son perchoir avant de se rasseoir sur le banc, préférant ne pas trop se fatiguer inutilement comme le lui avait dit son père. Et puis, c'était aussi qu'elle ne voulait pas prendre le risque de tomber, car elle avait bien retenue la leçon comme quoi son sang ne devait pas entrer en contact avec quelqu'un d'autre…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Sur la place   Dim 16 Oct 2011 - 21:28

La jeune femme attendait une réponse de la part du Krytien lorsqu'elle reconnue une silhouette au loin, celle-ci lui semblant être familière. Elle se redressa alors subittement, s'avançant d'un pas pour que l'on puisse la remarquer, avant de finalement lever le bras en l'air car elle était de toute évidence trop petite, agitant doucement celui-ci en prenant bien la peine de se faire remarquer.

La personne qui était venue la chercher était une jeune femme suffisamment belle pour attirer certains regards sur elle. Au début, elle jetait des regard à droite à gauche sur la grande place, observant l'endroit dans le but de retrouver la petite. On pouvait lire un air inquiet sur son visage, preuve que ne pas l'avoir retrouvée tout de suite ne la rassurait pas vraiment, mais finalement elle ramena une main sur sa poitrine en voyant la jeune fille s'agiter au loin, près d'un banc. Quelqu'un était à côté d'elle, un Krytien à n'en pas douter, et si Lucy était aussi proche de lui c'était probablement qu'il n'était pas mauvais. Elle s'approcha alors doucement, le bruit de ses talons martelant les pavés qui jonchait la place centrale de la ville, et une fois devant les deux protagonistes, elle souria à l'attention de la petite, venant lui caresser le dessus du crâne avec sympathie. La fillette expliqua alors que c'était elle, Juri, et que c'était amusant que ce soit elle qui soit arrivée alors qu'elle en avait parlée. La mage impériale se présenta alors au Krytien, lui tendant sa main droite tout en le remerciant de s'être occupé de la fille de Travian. Elle s'excusa ensuite en s'inclinant, lui confiant qu'elles avaient un peu de marche à faire pour rejoindre la prochaine ville et qu'elles devaient donc partir tout de suite. Elle espérait tout de même qu'ils auraient un jour l'occasion de faire plus ample connaissance.

A la suite de ça les deux jeunes femmes partirent vers la sortie de la ville, Lucy venant prendre la main de Juri car la route risquait d'être relativement longue. En marchant, elle jeta d'ailleurs un dernier coup d'œil en direction de Wrath, levant son autre main à son attention afin de lui dire de nouveau au revoir. Elle avait bien plus de chance de le rencontrer que la mage dans la mesure où elle venait souvent à l'école, et qu'il semblait visiblement être médecin ici. Elle lui souria alors une dernière fois avant de finalement disparaître à l'angle d'une rue…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sur la place   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sur la place

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Eloher Winderebeth-