AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 Nouvelle journée de cours...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Mar 23 Aoû 2011 - 12:03

PNJ Pétunia Milloir

Confortablement blottie contre lui, la krityenne continuait de réfléchir à cette étrange sensation qui l'avait envahie... Estrello tentait de lui expliquer que ce n'était qu'un moment difficile à passer, qu'il fallait s'y habituer, cependant, s'il avait réussi à pactiser avec Zéphyra c'est peut être qu'ils étaient plus ou moins faits pour être liés, ce qui ne devait pas être le cas de Pétunia et Polaris...

«Oui, je veux bien...» répondit-elle lorsqu'il lui précisa qu'il allait demander à Zéphyra de garder un œil sur lui. Elle remonta sa main à la base du cou de son amant, l'autre lui servait d'appui derrière elle, mais elle se mit doucement à jouer du bout des doigts dans l'encolure de la chemise du guildien, appréciant le contact de sa peau avant qu'il ne vienne l'embrasser pour la rassurer de sa présence... oui, même si elle n'aimait pas le reconnaître, elle était bien ainsi. La peur que ces sentiments puissent affecter son jugement était plus que jamais présente en revanche, et la présence de Polaris n'allait pas vraiment aider puisque le lien entre Ysyhtéha et Merius était connu de tous, ne verrait-on pas une drôle de coïncidence que Polaris ait choisi une autre femme qui côtoie le Don tous les jours? Peut être penserait-on que cela n'a rien à voir avec l'hôte en lui-même et que l'esprit souhaitait seulement être près de sa sœur, il était considéré comme le plus jeune des trois et donc probablement le plus à même de ce genre de caprice.

Elle ignorait, pour le moment si elle regrettait d'avoir accepté, mais elle se disait surtout que c'était quelque chose qu'elle devait réussir seule, et probablement qu'elle serait plus à même de s'entraîner à la présence de Polaris en elle lorsqu'Estrello repartirait. En attendant, elle profitait encore de quelques instants de liberté, profitant qu'ils ne soient que tous les deux pur lever la tête et l'embrasser à son tour, se calmant progressivement, laissant son rythme cardiaque reprendre un tempo plus posé bien que légèrement emballé par une autre sensation qui grimpait en elle... comme quoi, elle allait avoir du mal à être parfaitement calme désormais, que ce soit la présence de Polaris ou celle d'Estrello, il y en avait toujours un pour la mettre dans un état second, même si l'état en lui-même était bien différent... entre la panique et le désir, elle savait tout de même ce qu'elle préférait.

Il lui expliqua alors qu'il allait se faire construire une maison à Eloher, elle ne put s'empêcher d'esquisser un léger sourire


«Il était temps! Dans la mesure où tu passes presque plus de temps à Eloher qu'à Dahngrest, je suppose que personne ne trouvera ça étrange...» au contraire, on dira probablement, tout comme elle, que ce n'était pas trop tôt. Elle se redressa alors, passant une jambe de chaque côté du bassin de son amant pour pouvoir se retrouver face à lui, laissant ses doigts glisser sur sa nuque et jouant dans ses cheveux alors qu'elle plongeait son regard dans le sien en souriant simplement...

«Je... merci...» de quoi? C'était un peu compliqué en réalité, et elle ne savait pas ce qu'elle pourrait répondre s'il venait à le lui demander... elle aurait tellement aimé ne pas se tromper, se dire que les sentiments n'étaient qu'une source d'ennuis qui ne faisaient que vous pousser à l'erreur, mais depuis qu'elle avait débuté sa liaison avec Estrello, elle avait comme le sentiment d'avoir un nouveau but dans la vie, au-delà de protéger son peuple parce que c'était son devoir, elle avait découvert qu'elle voulait le protéger parce qu'elle l'aimait... ce peuple auquel elle appartenait et qui se battait aussi pour que la paix règne sur Terca Lumireis, de la même manière que les guildiens et l'Empire se battent également. Et cela l'avait grandement motivée pour rédiger ses différents rapports et même Jhérer Elmundïr lui avait envoyé un message comme quoi ses stratégies militaires et autres démarches défensives étaient bien plus élaborées avec le temps, il en avait déduit que c'était le fait de côtoyer des humains et donc d'en apprendre plus sur leurs propres stratégies qui avait ainsi développé ses compétences - déjà qu'elle avait toujours été douée dans ce domaine - alors qu'en réalité, c'était simplement la différence entre «devoir» et «vouloir» qui avait tout changé. De la même manière, elle voulait le protéger lui, tout comme son peuple, et elle en était venue à penser à ce qu'elle ferait si sa vie était menacée au point qu'elle doive elle-même se sacrifier... elle ne savait pas encore si elle serait capable de le faire dans la mesure où elle s'était toujours basée sur le fait que pour protéger quelqu'un il fallait rester en vie et que la notion de sacrifice était totalement stupide.

Elle ne sut pas réellement combien de temps elle était restée perdue dans ses pensées, les yeux clos et le front posé contre le sien, mais elle se redressa enfin en battant des cils et vint l'embrasser un peu plus intensément, agrippant ses cheveux pour le serrer contre elle alors qu'elle retenait son souffle sous les émotions qui l'envahissaient... il y en avait un peu trop et elle ne savait pas encore y faire le tri, mais ça viendrait...


«Merci d'être là...» dit-elle dans un souffle... c'était déjà un début de réponse... elle caressa encore son cou du bout des doigts après avoir relâché son étreinte, puis elle leva à nouveau les yeux vers lui, rougissant légèrement comme si elle ne savait plus vraiment quoi dire, ni quoi faire... quoi que...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Mer 12 Oct 2011 - 17:33

[Au lendemain d'une nuit agitée et riche en émotions]

Le Don ne s'était pas réveillé. Ou du moins il ne s'était pas levé plutôt. Le manque d'envie... de quitter le corps chaud et doux qui respirait doucement contre son flanc. Un rayon de soleil venait lécher le torse un peu sur élevé du Don par une habile construction avec un oreiller. Il regardait la krytienne, silencieux, émerveillé, et encore un peu sous le choc de la nuit et les aveux qui en avait découlés... "Je t'aime". Pur extase, relâchement de toute les pressions qui hantaient fourbement son coeur de voir ses sentiments non partagés. Trois mots qui les avaient libérés, tous les deux. Il se sentait en paix.

Au fil de ses pensées, il en vint à penser à la journée qui l'attendait. Elle serait particulièrement rude pour les élèves. Ils avaient cours en début d'après-midi, et ils auraient besoin de plus que de simples forces physiques pour réussir là où ils avaient échouer la veille. Estrello avait réaliser qu'il avait bien (ou du moins pas trop mal) entraîné le corps de es élèves. Mais il avait négligé l'essentiel; entraîner leur esprit, les rendre tranchant comme le métal en cas de force majeur, presque insensible. Bien que le Don doutait que l'envie de tuer soit innée (dans la majorité des cas), il était quasi sur que l'envie de survivre l'était; cette envie qui peut transformer un homme en le plus redoutable des prédateurs. L'envie de survivre. C'était ce qui leur manquait.

Ainsi l'entraînement du jour serait une épreuve mentale pour les apprentis; bien que le côté physique serait de la partie lui aussi.

Il reposa ses yeux sur la krytienne. Son entraînement était prêt dans son esprit. Cependant, face au plaisir de e tenir prêt de la krytienne, il faisait bien pâle figure



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
PétuniaMembre du Conseil de Guerre
Messages : 103
Date d'inscription : 18/09/2011
avatar

Personnage
Elément: Glace
Arme: Saïs
Classe: Mystique
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Mer 12 Oct 2011 - 20:33

Le drap avait été repoussé, car pour la première fois depuis bien longtemps, la krityenne avait eu chaud, et avait encore chaud... la raison était tellement simple, elle n'était pas seule dans le lit. Instinctivement, elle avait posé sa main sur le torse d'Estrello, sa tête reposant sur l'oreiller alors qu'elle se réveillait peu à peu. Battant des cils, elle regarda sa main posé ainsi sur la peau brune, ayant du mal à comprendre ce qu'il faisait encore là. Secouant un peu la tête, elle retira sa main pour s'en servir afin de se frotter un peu les yeux, puis elle se mit sur le dos, tournant le regard vers lui pour s'assurer qu'elle ne rêvait pas, les souvenirs doux et agréables de la nuit passée remontant à la surface

«Tu es... resté?»

Elle avait du mal à y croire, n'allait-on pas se poser de questions? Non, pas forcément, le Don était réputé pour être un vrai courant d'air, qu'il ne rentre pas de la nuit n'était pas si surprenant, elle supposait qu'il avait du dormir bien souvent quelque part à la belle étoile, expérience qu'il faudrait qu'ils essaient un jour. Elle se redressa sur un coude et se rapprocha pour l'embrasser, doucement, délicatement, son cœur battant un peu plus fort à le savoir si proche... elle ressentait cette chaleur intense de le voir ainsi dès le réveil, comme si c'était la plus belle image au monde, puis elle se colla contre lui pour savourer encore sa chaleur avant de soupirer d'aise

«Je crois que je ne m'étais pas rendu compte à quel point j'avais envie de me réveiller à tes côtés»

Elle sourit, caressant son flanc du bout des doigts avant de finalement regarder par la fenêtre et se rendre compte que le soleil se levait, et qu'elle devait faire de même pour aller s'entraîner. Elle se redressa donc et plongea son regard de glace dans le sien, souriant d'un air des plus sereins

«Il faut que j'aille courir jusqu'au lac et nager, comme tous les matins...»

Elle se redressa complètement pour passer ses jambes de part et d'autre des hanches de son amant, prenant son visage dans ses mains pour l'embrasser à nouveau, puis elle prit une profonde inspiration avant de poser son front contre le sien

«Dommage qu'on ne puisse pas arrêter le temps...»

Elle le regarda à nouveau, et il devait savoir qu'elle aurait mille fois préféré rester avec lui toute la matinée, mais il ne fallait pas changer les habitudes s'ils ne voulaient pas se faire prendre, peut-être qu'il souhaitait afficher leur liaison maintenant, elle ne le savait pas, et elle ne savait pas non plus si cette conversation finirait par être mise sur le tapis un jour ou l'autre. Elle alla à la salle de bain pour enfiler son maillot de bain et sa tenue d'entraînement, un short et une tunique à bretelles. Elle laça ses chaussures souples, noua ses cheveux en une queue de cheval et ressortit pour l'observer à nouveau, d'un air un peu moqueur

«Vas-tu rester dans mon lit toute la journée?»

Elle lui fit un léger clin d'œil et s'approcha pour l'embrasser, elle ne doutait pas qu'il serait prêt en quelques secondes - s'il arrivait à retrouver ses vêtements. Mais elle devait vraiment y aller, elle devait normalement être prête depuis avant que le soleil ne se lève... encore un dernier baiser, plutôt douloureux à l'idée de le laisser et elle se dépêcha de sortir, sautillant sur place pour commencer à s'échauffer, elle ne doutait pas qu'Estrello serait capable de quitter sa demeure sans que personne ne le voit, en tout cas, elle partait déjà pour le lac, passant devant quelques soldats krityens qui s'étonnèrent un peu de son retard, mais après tout, personne n'était infaillible et même elle avait le droit de faire un semblant de grasse matinée de temps en temps. Direction le lac.
Revenir en haut Aller en bas
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Jeu 13 Oct 2011 - 20:22

Oui je suis resté. Car au final j'avais besoin de rester. J'en avais assez de fuir comme un voleur. C'est bien plus plaisant de parfois profiter.

Estrello avait laissé Pétunia partir avec un peu d'avance pour brouiller les pistes. Il avait ensuite chercher ses affaires... En vain. Il n'avait retrouvé que ses armes, et son pantalon. Etant déjà en retard, il laissa la recherche du reste pour un autre moment, et verrouilla son épée entre ses omoplates et ses dagues, têtes en bas le long de son flanc, grâce à une sorte de harnais, petit bijou taillé sur mesure par un tanneur de Danhgrest. Comme quoi, les Guildes ne faisaient pas le meilleur travail. Et cet homme avait fait un travail exemplaire, aidé seulement d'un apprenti. Repensant à cela, il sortit, telle une ombre au milieu du soleil levant, et parti un trottinant le long de la montagne, s'aventurant de temps en temps le long d'une falaise, escaladant sur quelques mètres, faisant une traversée, puis redescendant pour reprendre sa course.

Mine de rien, il finit par être recouvert d'une fine pellicule de sueur et arriva à la caserne. Les gardes tiltèrent à peine à la nudité de son torse, et il sourit en leur adressant un signe de tête; son exhibitionnisme semblait avoir fait le tour de la ville... Ces guildiens, tous des impudiques.

Il ne s'arrêta que pour laisser ses armes dans son quartier, ne gardant que la dague de Dein Nomos avec lui, par simple habitude. Il se sentait nu et vulnérable sans une arme... Les syndrome de ceux qui ont passé leur vie à se battre. Pour une fois, lorsqu'il arriva aux douches, il croisa Xiahou qui était déjà sous l'eau alors que c'était plutôt le contraire habituellement. Le grand et puissant Xiahou Dun, n'avait pas que des muscles. Il était aussi un fin stratège et un fin observateur. De plus il connaissait le Don mieux que quiconque.

Ca te ressemble pas de sortir de tes habitudes matinales.... Nuit agitée? ou nuit embaumée?

Estrello ignora tout simplement la question et le sourire de Xiahou. Cependant, cela sembla éclairer le grand guildien, qui jugea plus utile pour nle moment de ne pas creuser plus.

J'ai besoin de toi aujourd'hui pour les jeunes. En uniforme avec un grand U.

En quel honneur? Encore un plan machiavélique?

Dans les grandes lignes oui.

Il baissa ensuite la voix et expliqua son plan au guildien, qui fronça un peu les sourcils sous les paroles du Don. Après plusieures minutes, il releva la tête.

T'es un grand malade. Je te suis. A cet après-midi.

Estrello sourit et laissa couler l'eau sur son visage.

Plus tard, il enfila une tenue d'entraînement -plastron de cuir et pantalon en toile large-, et fila vers une salle d'entraînement. Estrello eut à peine le temps de s'échauffer qu'une voix timide l'interpella. C'était un petit garçon d'à peine 5 ans qui se tenait dans l'encadrure de la porte.


Je peux jouer avec toi?

Jouer? Tu trouves que je joue là?

Ben oui tu joues au chevalier! Comme les chevalier impériaux!


Le Don sourit. Un petit impérial. Il avait toujours du mal, ayant été éduqué avec cette méfiance ancestrale envers l'Empire, qu'il avait du mal à chasser; il savait bien que son statut de Don le protégeait de ses anciennes pérégrination dans Zaphias qui s'étaient souvent soldées par du sang et un sac de galds. Cependant, le petit l'amusait et il l'invita à venir avec lui. Il se surprit à s'amuser à surjouer le rôle d'un bandit, affrontant un chevalier vaillant et courageux -de 5 ans...- . Si bien que plusieures fois, le petit parvint à placer quelques petits coups habiles pour son âge qui éveilla la curiosité du Don. Une bonne recrue pour l'armée impériale. Il continua à surjouer avec le petit, délaissant totalement son entraînement... Comme un enfant. Après tout, les cours étaient pour l'après-midi !



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
PétuniaMembre du Conseil de Guerre
Messages : 103
Date d'inscription : 18/09/2011
avatar

Personnage
Elément: Glace
Arme: Saïs
Classe: Mystique
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Ven 14 Oct 2011 - 14:52

Indifférente aux regards qu'on lui portait, la krityenne se replongeait peu à peu dans sa personnalité propre, solitaire, glaciale, le regard porté droit devant, se concentrant sur sa respiration, sur ses foulées, sur les obstacles qui pourraient se dresser sur sa route, son environnement. Son habituel lot de petites étoiles ninja à la ceinture que l'on pouvait prendre pour une décoration, ainsi que la baguette affutée qui avait servi à attacher ses cheveux, elle restait également alerte au cas où un monstre lui tomberait dessus.

Elle accéléra progressivement maintenant qu'elle était échauffée, slalomant entre les arbres pour tester ses réflexes jusqu'au lac, grimpant parfois aux arbres aussi pour travailler sa détente avant de se déshabiller. Se retrouvant en maillot de bain, elle avait gardé la ceinture en question malgré tout, cela lui donnerait un peu de poids ce qui ne serait que bénéfique pour l'entraînement. Plongeant souplement sans faire la moindre éclaboussure, la krityenne commença à enchainer les longueurs, jusqu'à ce que le soleil soit suffisamment haut pour percer au travers des branches d'arbre et qu'elle sente les rayons réchauffer sa peau. Sortant telle une naïade, seule ses épaules étaient sorties de l'eau lorsqu'elle remarqua un homme qui tenait ses vêtements d'une seule main. Le regard qui lui portait signifiait clairement que ses intentions étaient tout, sauf bonnes, aussi haussa t'elle un sourcil intrigué


«Est-ce que c'est une plaisanterie?»
- «Oh non, ma belle... reste où tu es, je vais te rejoindre bien vite!»


Il ne prit même pas la peine de retirer ses vêtements qu'il courut jusqu'à elle, la krityenne le regardant d'un air blasé jusqu'au moment où il parvenait jusqu'à elle avec son misérable couteau qu'il lui pressait contre la gorge de son sourire à l'haleine putride

«C'est bien, je vois que t'es docile...»
«Vous croyez?»
dit-elle avec une grande lassitude. C'est alors qu'il écarquilla les yeux avant de les baisser pour voir que l'eau était en train de geler tout autour de lui, de quoi bien refroidir ses ardeurs

«Qu'est-ce que c'est que ça? Espèce de...»

Elle avait reculé d'un pas, s'éloignant de la lame du couteau avant de le contourner pour regagner la berge et récupérer ses vêtements. À chacun de ses pas, l'eau gelait un peu plus, maintenant le pauvre homme prisonnier. Enfin le pauvre, c'était vite dit. Elle se rhabilla et se retourna vers lui

«Un conseil, ne revenez plus dans le coin. Vous avez de la chance, j'étais de bonne humeur aujourd'hui» évidemment, comme elle arborait son air glacial, il n'était pas évident de savoir si c'était ironique ou non, mais elle le laissa ainsi avnt de partir, d'ici une petite heure, avec le soleil et l'eau tout autour, la glace fondrait et il serait de nouveau libre de ses mouvements, mais la partie inférieure de son corps risquait d'être engourdie pendant un bon bout de temps.

Elle reprit doucement la route jusqu'à Eloher, une fois de retour chez elle, la krityenne entreprit une petite séance d'étirements dans son salon, puis elle alla prendre une douche, trouvant le haut d'Estrello dans un coin, ce qui la fit sourire. Elle mangea un morceau puis s'attela à reprendre les rédactions de ses rapports pour le reste de la matinée.

Puis l'après-midi arriva, aussi prit-elle la route jusqu'à l'école, ignorant totalement le programme qu'avait prévu le guildien. Après tout, elle n'était là que pour l'assister, c'était surtout lui le professeur.
Revenir en haut Aller en bas
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Dim 16 Oct 2011 - 11:21

Les parents du petit était venu aux environs de la mi-journée, le cherchant désespérément. C'est son père qui alla jusqu'à la caserne et trouva son petit en train de discuter avec le Don.

Et c'est toi le chef des Guildes?

Oui.

Mais les Guildes ils aiment pas l'Empire... Il y a plein de guildiens qui me regardent pas gentil... Moi je suis gentil avec tout le monde...


Le Don sourit à la candeur de l'enfant. Il prenait une leçon de morale alors que ça aurait dût être le contraire. L'animosité ancestrale des Guildes pour l'Empire n'était-elle pas surjouée au final? Les nouvelles générations de l'Empire, qui naissaient à présent devaient-lles payer pour les guerres des siècles précédents? Des questions auxquelles le Don n'arrivaient pas à trouver de questions... Oui c'était vraiment un petit à l'esprit vif et intelligent.

C'est parce que tu es encore petit. Quand tu seras plus grand et devenu un chevalier courageux, tu pouras leur montrer que tu es gentil et que tu les aimes bien.


OUI ! Je veux devenir le super commandant, comme ça je pourrais parler à l'Empereur et être gentil !

C'est à peu près ça. Mais ne laisse personne te dire ce que tu dois faire ou non. Même si les gens te regardent méchamment.

D'accord !


L'instinct du Don se manifesta par une sensation étrange; l'impression que quelqu'un arrivait. Il aperçu alors du coin de l'oeil une silhouette débouler dans la salle d'arme et jeter un regard surpris sur la compagnie du petit.

Ottavio! Je t'ai déjà dit cent fois de ne pas venir ici ! C'est un lieu pour les adultes ! Pardonnez nous Don Alhuïn, j'espère qu'il ne vous a pas embêté...

Pas le moins du monde. C'est un petit futé et déterminé que vous avez là. Et qui a un aplomb fulgurant !

Peut-être un peu trop même. Il est décidé à devenir chevalier impérial... Moi qui n'ait jamais touché autre chose qu'une fourche, je ne sais aps trop comment lui expliquer ce que c'est...

Estrello il m'a dit que si j'étais déterminé et courageux et ben j'y arriverais !

Oui ben pour le moment Maman a fait à manger alors tu rentres à la maison. Et un peu de respect pour le Don ! C'est pas ton copain !

Si c'est mon copain ! Hein Estrello ?

Ouais. Mais file avec ton papa sinon tu vas te faire gronder.


La scène se clôtura sur une promesse de rejouer à nouveau ensemble. Le DOn sourit devant sa propre candeur. Il n'avait pas eu la chance de vivre dans le même milieu que le petit. C'était peut-être pour cela qu'il s'était prêté volontiers au jeu. Il n'avait pas vraiment eu d'enfance et quelque part cela avait forgé ce qu'il était désormais. En bien comme en mal.

Il arrêta de remuer ses pensées et mangea rapidement un morceau à la cantine avant de retourner dans la salle d'entraînement, où les élèves commençaient à arriver progressivement. Ils discutaient de manière morose et on sentait que l'échec de la veille planait encore au dessus de leur tête, ce qui eut djà le don d'agacer Estrello. Repasser sa défaite... le plus grand ennemis du combattant. Le Don s'adossa au mur, comme à son habitude, avec un regard vague, mais qui ne ratait rien de ce qui se passait près de lui.

Pas même l'homme en noir et masqué, qui observait, adossé à un mur dans le couloir... Discrète, invisible dans le décor malgré sa stature imposante et son aura presque ténébreuse qui semblait énmmaner de son corps tout en restant invisible. Il était là sans l'être... Sheitzeka.





by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
PétuniaMembre du Conseil de Guerre
Messages : 103
Date d'inscription : 18/09/2011
avatar

Personnage
Elément: Glace
Arme: Saïs
Classe: Mystique
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Dim 16 Oct 2011 - 16:28

Pour l'occasion, Pétunia s'était changé, arborant un pantalon taille basse assez léger mais robuste près du corps, et une tunique qui descendait jusqu'à mi-cuisses devant et derrière, mais laissant les hanches libres, dévoilant donc un peu de sa peau sur les côtés... mais au final, on prêtait d'avantage attention à sa ceinture aux nombreuses armes de lancer qu'à sa chair, deux épées fines pendaient également de chaque côté, les fourreaux étant accrochés au tissu du pantalon pour les empêcher de la gêner dans ses mouvements.

De la même manière, elle portait des bracelets où étaient accrochés des aiguilles aux multiples effets, ne sachant pas trop ce qu'Estrello leur réservait, elle avait préféré se montrer prudente, et de la même manière, ses cheveux étaient attachés avec une baguette à la pointe aiguisée pouvant servir d'arme au besoin.

En arrivant, elle remarqua que les élèves étaient encore nerveux à cause de l'épreuve de la veille, et certains n'étaient pas présents d'ailleurs, comme Gwen. Ses frères étaient là cependant, ils allaient surement se rendre au cours d'Histoire de l'Empire qui aurait lieu en même temps pour les 10-12 ans, elle se dirigea donc vers l'aîné et posa une main sur son épaule


«Bonjour. Paul il me semble?»

Son ton était plutôt froid, et elle était soulagée de voir qu'elle était toujours la même au quotidien, contrairement à ce qu'elle craignait, sa relation avec le Don ne changeait pas son comportement

«O... oui Madame.»
«Où est ta sœur?»


Il rougit alors, se tournant vers son frère d'un air honteux avant de lever les yeux vers Pétunia

«N... notre père refuse qu'elle poursuive votre entraînement... à cause de ce qui s'est passé hier... Elle n'ira plus à l'école désormais et devra rester étudier à la maison.»

La krityenne fronça les sourcils mais se contenta de hocher la tête et de laisser partir le jeune homme pour qu'il aille en cours. C'était tout de même ennuyeux, mais la famille de Gwen appartenait aux guildes, il faudrait qu'elle en parle à Estrello. En attendant, les autres élèves se dirigeaient vers la salle d'entraînement où ils allaient surement procéder à l'échauffement habituel, la krityenne s'approcha du Don pour se placer à ses côtés, étrangement, elle était calme et aussi froide qu'à son habitude, ce qui pourrait presque laisser croire à Estrello qu'elle était contrariée alors que ce n'était pas le cas. Fronçant les sourcils en voyant l'ombre dans le couloir plus loin, elle ne dit pas un mot, si elle l'avait vu, Estrello l'avait forcément vu et il avait forcément senti qu'il ne dégageait absolument rien, et la seule fois où elle avait constaté cette absence d'aura, c'était en présence des sheitzekas lors de la dernière bataille d'Eloher.

Malgré tout, elle restait sur ses gardes. Sans regarder Estrello, elle aborda rapidement le sujet de la jeune fille


«Gwen Adams ne viendra plus. Apparement ses parents ont décidé de lui interdire l'école pour l'éduquer eux-mêmes.» toujours sans se tourner vers lui alors que les élèves commençaient à s'échauffer tous seuls en courant autour de la salle d'entraînement, elle poursuivit «je pense que ce serait du gâchis, cette enfant a du potentiel. Il serait bon que... vous en parliez à ses parents.»

Elle avait légèrement froncé le nez, se rendant compte qu'elle avait failli le tutoyer. Même si elle parlait à voix basse, la conversation était officielle et professionnelle, elle se devait d'être prudente. Sans d'autre mot, elle avança dans la salle pour suivre leur propre échauffement. Ceux qui avaient fini de courir commençaient les séances d'abdominaux, pomes et flexions habituelles, sachant très bien qu'ils devraient peut être recommencer si l'envie prenait à Estrello, malgré tout, elle préférait attendre qu'il lance les hostilités, il ne lui avait pas encore parlé du programme de l'après-midi, mais quelque chose lui disait que l'homme en noir ne serait pas inutile dans l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Jeu 27 Oct 2011 - 18:53

Estrello accueillit la nouvelle sans sourciller. C'était ennuyeux en effet. D'abord parce ue c'était une perte pour les Guildes, mais aussi pour le développement personnel de la jeune fille. Cependant, il n'avait pas l'intention d'aller rechercher ceux qui abandonnaient, de gré ou de force.

Si elle veut toujours devenir ce qu'elle voulait être, elle saura venir d'une manière ou d'une autre. Ils ont besoin d'apprendre à être autonome et à ne pas se laisser dicter leur conduite si cela leur semble injuste. Je suis persuadée qu'elle reviendra.

Estrello ne s'échauffa que très peu, se contentant de tester quelques armes avec quelques moulinets. Ce n'était pas lui qui allait travailler aujourd'hui... Loin de là. Lorsqu'il reposa l'arme et se mit au centre de la salle, bras croisés, un cercle se forma autour de lui, sans qu'il ait besoin de s'imposer. Il leva un sourcil interrogateur devant tant de rapidité de réaction. Il finit par esquisser un sourire, restant mystérieux.

Il parcourut le groupe du regard. La nuit n'avait pas dû être excellente vu les mines que les élèves tiraient. Il se mit à marcher lentement, inspectant chaque élève en silence. Par fois, il tatâit une boucle de ceinture mal faite et jetait un regard contrarié sur le fautif, qui s'empressait de resserrer sa tenue. Il resta silencieux pendant son inspection et se campa finalement à nouveau au milieu de tout le monde, croisant les bras sur sa poitrine.


Tout le monde au fond. Veilh tu restes là près de moi.

Lorsque tous furent à leur position respectives -ceux du fond observés anxieusement par le jeune guerrier, Estrello posa sa main sur l'épaule du jeune homme.

Tu es donc le premier à passer.

Passer à quoi?

Contre lui.


D'une mouvement du menton, Estrello désigna un point derrière Veilh. Lorsque le jeune homme se retourna, il eut presque un mouvement de recul en apercevant le colosse noir derrière lui. Il s'était glissé dans la salle pendant que les jeunes étaient en cercle autour du Don.


C'est qui?

Encore des questions... Estrello soupira bruyamment et s'éloigna, laissant eul le jeune guerrier face à ce qui allait être son adversaire. L'homme masqué ne bougeait pas les bras croisés sur sa poitrine. Il ne portait aucune arme, et semblait être une statue, avec son masque qui dissimulait son visage. Il ressemblait de très loin au Don hier, déguisé en bandit. Sauf que rien n'émanait de l'homme, hormis une présence ténébreuse, à glacer le sang. Le masque était caligraphié de fines lignes oranges et noires, dessinant la silhouette d'un tigre, qui traversait le visage de l'homme.

[HRP : Attention, V pour Vendetta Spotted =p]

Qui est la fonction résultant de la question "qu'est-ce que?", et ce qu'il est, c'est un homme masqué.

Oui j'ai vu ça mais ça me répond pas.


Une voix grave, monocorde, et glaciale résonna alors en provenance de l'Homme masqué.

Ce que le Don essaye de te dire ce n'est pas que ton sens de l'observation est à revoir. Il essaye plutôt de te faire comprendre le paradoxe qu'il y a à demander à un homme masqué qui il est.

Estrello sourit sous la réponse de Xiahou. Malgré sa stature, le colosse maniait aussi bien les mots que les armes, aussi Estrello se contenta d'ajouter de manière nonchalente, les consignes de l'exercice, en soit basiques.

Choisit une arme.

Veilh, après un temps d'hésitation, se dirigea vers les armes d'entraînement en bois, ùmais fut arrêté à mi-chemin.

J'ai dit une ARME

Un regard surpris de tous les élèves suivit la déclaration du Don. Veilh avança d'un pas peu rassuré vers les râteliers, et choisit une hache à deux mains, avant de retourner au centre de la salle. Estrello vint se placer à côté de Pétunia et s'adossa au mur où ils étaient tout le temps, un sourire malsain aux lèvres.

Je vais te donner un indice par rapport à ta question. Nullement un nom à mettre sur cet homme mais plutôt ton devoir. Cet homme est un Sheitzeka. Tue le.

L'ordre et le regard du Don étaient sans appel.



by Cixi as everytime <3


Don's theme


Dernière édition par Estrello le Mar 20 Déc 2011 - 6:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PétuniaMembre du Conseil de Guerre
Messages : 103
Date d'inscription : 18/09/2011
avatar

Personnage
Elément: Glace
Arme: Saïs
Classe: Mystique
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Jeu 27 Oct 2011 - 22:40

Ainsi donc, Estrello ne ferait rien concernant les parents de Gwen. En soit, cela ne la concernait pas vraiment, même si elle estimait qu'il oubliait un point crucial dans son jugement: le sens de la famille. Tout le monde n'a pas le même état d'esprit que lui, ou même que la krityenne d'ailleurs, ceux-ci ayant été élevés relativement seuls sans réel sentiment familial, mais de ce que la jeune femme savait, ce n'était pas le cas de Gwen. La jeune fille avait perdu son plus jeune frère au cours de la précédente attaque, et désormais, les parents vivaient constamment dans la crainte de perdre un autre enfant, et il était plus que probable que le besoin de Gwen de rester auprès de sa famille soit plus fort que sa volonté de compléter son éducation.

Sans même un regard pour le guildien, gardant son air neutre voire glacial, Pétunia entra à sa suite dans la salle alors que les élèves s'étaient bien échauffés. Pour sa part, elle n'avait pas vraiment l'intention de s'y mettre pour le moment, ses propres entrainements de la veille et de la matinée - sans oublier celui de la nuit - avaient largement contribué à échauffer ses muscles. Les bras croisés, elle observait l'homme présent du coin de l'œil pendant que les jeunes se pressaient autour d'Estrello en attente de la nouvelle leçon. Mais il était évident qu'ils ne s'étaient pas attendus à ce type d'entraînement, et lorsque Veilh se retrouva seul face au sheitzeka avec pour ordre de le tuer, elle en venait presque à se demander si la nuit passée ensembles ne lui avait pas embrouillé l'esprit.

Cependant, ce n'était pas à elle de juger de ses méthodes d'enseignement, et si Veilh était destiné à devenir un guerrier, il était évident qu'il serait amené à tuer ses ennemis tôt ou tard, et il avait déjà 17 ans. À son âge,Pétunia, tout comme Estrello avaient déjà eu quelques têtes accrochées à leur tableau. Elle soupira et recula avant de jeter un regard vers Veilh, tendre le bras et lui lancer un arte de soutien pour renforcer sa résistance, certes, l'on pourrait penser que c'était de la triche, mais c'était principalement pour tranquilliser l'esprit de Veilh afin qu'il se concentre au mieux sur le combat. La krityenne savait bien qu'Estrello était ami avec Shain, le chef de Sheitzekas, aussi il était peu probable qu'il s'attende à ce que Veilh réussisse de toute manière.


«Cela ne te rendra pas invincible, juste un peu plus résistant aux chocs. Malgré tout, n'oublie pas qu'il peut te tuer quand même. Il te faudra le tuer avant de te faire tuer.» son regard était froid et dur, et Veilh avala sa salive avec difficulté en se rendant compte que peut être, les professeurs ne plaisantaient pas. Probablement que l'échec de la veille avait été bien plus grave que ce qu'il pensait et que maintenant il s'agissait de l'épreuve de non retour. Fermant les yeux une seconde, il prit une profonde inspiration et serra sa hache avec conviction avant de se redresser et de se mettre en position de combat. Xiahou s'avança d'un pas alors que Veilh reculait, mais visiblement, pas par peur, mais pour jauger de la distance qui les séparait tout en analysant les mouvements de son adversaire, refusant visiblement de foncer dans le tas comme la veille.

Il cherchait visiblement un point faible, mais évidemment, il n'était pas facile de se concentrer avec cette espèce de brouillard magique et invisible qui enveloppait l'individu, il ne pouvait même pas savoir son élément... aussi, il se disait qu'au cas où, il n'utiliserait pas d'arte de feu, dommage, il en avait développé un récemment. La krityenne s'était reculée, ne regardant pas Estrello afin de ne pas trahir la légère inquiétude qu'elle pouvait avoir à l'égard de l'enfant, elle se doutait qu'il n'irait pas jusqu'à le faire tuer, mais elle craignait malgré tout qu'il subisse des dommages trop importants pour son mental. Ces jeunes gens n'étaient pas comme eux, leur enfance n'avait pas été forgée dans l'acier et le sang, et elle avait le sentiment qu'Estrello avait un peu tendance à l'oublier.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Ven 28 Oct 2011 - 8:57

Spoiler:
 

Veilh n'était vraiment pas à l'aise. Xiahou percevait bien cel lui aussi sous son masque. Cependant, il n'avait pas décoché un autre mot depuis sa petite déclaration. Il était là pour Estrello. Il était juste là pour apporter sa pierre à l'ouvrage qu'Estrello et la krytienne essayaient de construire. Concernant le jeune guerrier, il avança alors vers lui, serrant ses doigts et tirant dessus, faisant crisser le cuir de ses gants et craquer ses phalanges. Il resta cependant de face, ne semblant pas du tout craindre une éventuelle attaque de Veilh. Cependant, son être dégageait une parfaite maîtrise de ses mouvements. Même s'il faisait nonchalant et inattentif, il était sûr de lui. Ce que Veilh n'était pas. Il décida alors de provoquer un peu l'élève en lui faisant signe de venir.

Veilh ne semblait pas décidé cependant. Il avança timidement sous les regards de ses profs et camarades. Il se retrouva donc de front avec Xiahou, qui ne semblait pas décidé à bouger. Xiahou commençait légèrement à devenir impatient.

Don, je pensais que vous leur auriez au moins appris à se servir d'une arme...

La pique fit mouche, et Veilh se décida enfin. Le coup, sembla partir seul, suivi d'une sorte de cri de guerre. Xiahou sourit sous son masque. Un coup brouillon, hésitant. Xiahou ne bougea pas. Pas tout de suite. Il laissa le coup arriver sur lui. Veilh fut le premier à craquer. Un mouvement imperceptible de ses poignets, qui changea toute la direction du coup. Xiahou fit juste un pas, et la hache faucha le vent. Veilh ne s'arrêta pas là et sourit. Il pivota et envoya la suite de sa botte. La lame fila vers le visage du SHeitzeka, qui hocha la tête. Il tendit le bras et vint en opposition avec le manche, qu'il saisit. Une onde de douleur parcouru les bras de Veilh, comme si son arme avait rencontré un mur. D'un bref mouvement de bras, l'arme fut arrachée des mains de Veilh, et s'envola au milieu de la salle, sous le regard des élèves. Le Sheitzeka n'avait bougé que d'un pas.

Estrello soupira. Il s'attendait à l'échec du jeune guerrier face au maître d'arme qu'était Xiahou Dun. Ils n'avaient toujours pas la motivation d'agir.


Reprend ton arme et recommence.

Aucun sentiment de compassion dans la voix d'Estrello. Il avait demandé à Xiahou de ne faire qu'esquiver. Il n'était pas là pour faire souffrir les élèves, mais plutôt pour les pousser à donner le meilleur d'eux-mêmes, à acquérir la volonté. A combattre désormais pour eux. Pas pour leurs professeurs.

Veilh repris son arme et recommença de nombreuses fois. Et à chaque fois, le Sheitzeka esquiva et désarma le guerrier. Seul le dernier assaut fut plus intense. Veilh réussit, poussé par la frustration de tout le temps perdre, à faire bouger Xiahou plus que de quelques pas. Dans cette dernière botte, Xiahou entra plus en action ce coup là. Il intercepta l'arme dans un coup de taille, et joua de ses jambes pour faucher le guerrier. Dans le même mouvement, il l'immobilisa au sol, la lame contre le torse.


Bel assaut Veilh.

Premier compliment, qui laissa un Veilh épuisé se relever doucement, et retourner au râtelier déposer son arme. Même s'il était épuisé, il était heureux d'avoir arraché un compliment au Don.

De son côté, Estrello sourit intérieurement. Il arriverait peut-être à en tirer quelque chose.


Spoiler:
 



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
PétuniaMembre du Conseil de Guerre
Messages : 103
Date d'inscription : 18/09/2011
avatar

Personnage
Elément: Glace
Arme: Saïs
Classe: Mystique
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Ven 28 Oct 2011 - 17:31

La pression d'affronter un tel colosse avait été trop forte et Veilh avait fini par s'élancer sans trop réfléchir sur son adversaire, se faisant désarmer à plusieurs reprises jusqu'à finalement lancer un dernier assaut qui fut un peu plus révélateur. La krityenne avait assisté à l'entraînement, mais en réalité, elle analysait surtout les mouvements de cet inconnu. Oui, il s'agissait d'un Sheitzeka, mais elle était tout de même impressionnée qu'un homme d'une telle masse se déplace avec une telle rapidité. En soit, il était l'opposé d'Estrello qui avait une carrure et une silhouette d'assassin tout en ayant la force d'un guerrier. C'était assez intriguant, mais la jeune femme en venait à se demander si le costume n'y était pas pour quelque chose, cependant, en voyant le dernier assaut de Veilh, elle se disait aussi qu'elle prenait l'individu pour un guerrier rapide, simplement parce que l'élève était bien plus lent qu'elle ne l'aurait cru.

Veilh était clairement destiné à être ce genre de guerrier qui devrait se camper sur ses appuis pour frappper fort en une seule et unique frappe, il allait falloir lui apprendre d'avantage de technique de balayage afin de faucher ses adversaires sans leur laisser le temps d'agir ou de s'approcher, sinon il serait constamment la proie des plus rapides. Notant cela dans sa tête, elle hocha la tête également son attention pour l'encourager alors que Mail s'avançait courageusement. Il était le plus jeune du groupe des avancés, mais la krityenne trouvait qu'il avait quelque chose de prometteur. Il avait toujours bien suivi les instructions de ses professeurs - excepté la veille évidemment - et avait développé une bonne vitesse qui pourrait être efficace face au Sheitzeka. Rassuré sur le fait que quoi qu'il arrive, il ne pourrait pas tuer son adversaire, Mail se mit directement à l'œuvre en récupérant deux petites dagues fines et légères. Sachant que l'adversaire serait du genre à esquiver et parer, il allait tout miser sur la vitesse pour au moins réussir à le toucher en des points précis.

Il jaugea dans un premier temps les réflexes, fonçant tête baissée au niveau d'un bras dans le but de sectionner les tendons du poignet, sachant très bien qu'il n'y parviendrait pas, il y alla malgré tout de toute sa vitesse et fut rapidement contré d'un simple revers de la main. Malgré tout, sa lame avait eu le temps de toucher la tunique, et ce fut là que Pétunia se rendit compte que Xiahou n'était pas aussi rapide qu'elle le croyait, tout est une question de proportion après tout.

Le jeune homme se lança alors dans plusieurs enchaînement et la krityenne fut rassurée de voir qu'il gardait toujours un bras au niveau de sa propre gorge pour se défendre, usant de l'autre pour attaquer. Même s'il ne s'agissait pas d'un vrai combat à mort, il semblait prendre la chose très au sérieux et à plusieurs reprises, à force d'alterner au bas, gauche et droite, il avait réussi à taillader la tunique du sheitzeka à plusieurs endroits précis, notamment derrière les genoux et au niveau de l'aisselle, là où les armures sont généralement défaillantes. Selon elle, il fut clairement le plus doué du groupe, et même si un seul coup du guerrier l'aurait fatalement tué à cause de sa piètre résistance, il avait fait preuve de beaucoup d'intelligence et de ruse pour parvenir à toucher le colosse. Cependant, elle ne doutait pas qu'il aurait quelques bleus le soir même.

En tout cas, ce fut au tour de Brent, en tant que mage, c'était plus difficile pour lui de rivaliser avec le colosse, malgré tout, il savait qu'il ne devait pas compter que sur ses sorts pour le cas où il serait privé de mana ou encore simplement privé de la parole en cours de combat. Il ne réussit même pas à porter le moindre coup, mais Pétunia appréciait simplement qu'il ait essayé. Allez voir le reste du groupe maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Mar 8 Nov 2011 - 21:33

Estrello sourit de l'initiative de Mail. Même en étant presque mortellement blessé la veille, il tenait bon et engageait Xiahou, presque comme s'ils se battaient pour de vrai. Xiahou, sous son masque, sentit aussi cette engagement et prit presque plaisir à affronter le jeune homme, qui lui rappelait un peu Estrello. Le Sheitzeka ne fut cependant pas très menacé et esquiva assez facilement les coups trop faibles de Mail. Xiahou n'y fit pas vraiment attention au début. Puis lorsque l'affrontement prit fin, il se rendit compte des multiples taillades de sa tenue; poignet, genou, aisselle. La faiblesse des guerriers; le poignet car il fallait une certaine libert pour manier une arme à deux mains, les genoux car la posture était la base du combat et les aisselles car les artères et veines vitales y serpentaient. Il tourna la tête vers le Don et Estrello capta son regard, unn sourire aux lèvres. Il avait vu les déchirures dans la tunique lui aussi, mais restait stoïque, hormis un faible retroussement de l'extrêmité des lèvres dans un petit sourire.

Belle initiative Mail. Il manque la puissance et la réussite certes, mais c'est ce qui s'acquiert le plus facilement. Bon travail

Le regard vert était devenu plus doux en tombant dans celui de Mail, et le jeune homme semblait avoir capté ce changement si subtil, car il répodnit en inclinant subreptcilement la tête vers le Don. Estrello lui répondit encore plus dicrètement, et Brent s'avança.

Mage contre Guerrier. Les combats les plus controversés. La puissance contre l'intelligence. Le muscle contre le cerveau. Un débat sempiternel et irrésolvable. Mais dans le cas présent, Brent fit le mauvais choix de ne pas utiliser de sorts du tout. Cependant, le courage fut là à aller défier au corps à corps le colosse. Xiahou ne put retenir la pique.

Don, vous avez appris à vos mages à se battre au corps à corps?

Il a fait le choix de combattre plutôt que d'incanter. C'est une idée particulière. Sachant Brent que tu seras rarement au front comme ici. Cette épreuve n'est pas faite pour toi je le conçois. Je salue cependant ton courage d'y avoir prétendu.

Brent croisa Gabriel qui s'avançait. Le jeune assassin alla chercher deux coutelas d'une quarantaine de centimètres et s'avança vers Xiahou en effectuant de brefs moulinets. Xiahou croisa les bras sur sa poitrine volumineuse et inclina la tête. Cette enfant lui disait quelque chose mais il ne savait pas quoi. Gabriel se lança à l'attaque et imposa un rythme rapide avec ses coutelas, parés par Xiahou, comme à son habitude. Le jeune assassin arriva à monopoliser l'attention du Guerrier, et dans un demi tour, envoya la plante de son pied s'écrases à l'intersection des muscles de la cuisse de Xiahou. Il eut l'impression d'heurter un mur de muscle, mais rerit appui et envoya son talon dans l'abdomen du Sheitzeka, tout aussi dur. Estrello sourit d'une botte qu'il avait travaillé un nombre d'heure incalculable, reproduite sous ses yeux, l'efficacité en moins, faute d'un mauvais placement de jambe, de coup, et surtout, faute d'un adversaire qui pouvait s'apparenter un rocher sur jambes.

Xiahou, qui connaissait bien cette botte à force d'avoir servi de cobaye à Estrello, ne laisa pas à Gabriel le temps de rompre le combat et saisit la cheville de ses deux mains, avant de la lancer vers le plafond. Gabriel, dans un petit cri, fit un salto arrière qui se termina sur le ventre, vidant l'air de ses poumons, et ayant éjecté ses coutelas dans deux directions opposées. Xiahou croisa à nouveau les bras et constata de nouvelle déchirures dans sa tunique, cette fois au niveau du coude et des avants bras; là où les terminaisons nerveuses se trouvaient. Au final, Xiahou trouvaient les élèves pas si mauvais que le Don lui avait dit.

La suite du groupe modifia un peu cette impression, bien que certains arrivèrent à quelques choses de notables, sans pour autant parvenir à percer la défense d'acier du guerrier des Guildes. Lorsque tous furent passés, Estrello regroupa ses élèves autour de Pétunia, Xiahou et lui et les regarda l'un après l'autre.


Certains se demandent surement pourquoi nous venons de nous adonner pendant presque trois heures à cet exercice. L'homme que vous avez affronté est un archétype de ceux que vous affronterez peut-être d'ici un an, deux ans, ou plus ou moins. Eficacité. Vous devez acquérir l'efficacité. Que chaque geste soit coordonné avec son précédent et son prochain, afin de limiter les temps morts. Que vous soyez guerrier, assassin ou mage. Le guerrier est en constant mouvement dans chacune de ses postures, l'assassin est un feu follet, insaisissable, le mage... Bon lui il est derrière en règle générale donc ça compte pas. Mais il y a une chose qui vaut pour vous tous. Un combat est un seul geste. Qu'il dure une seconde ou une heure. Qu'il vous oppose à un ennemi ou a dix. Un seul geste, un seul souffle.

Estrello laissa son discours faire effet, puis se tourna vers Pétunia.

Dame Milloir, si vous avez quelque chose à ajouter.



Spoiler:
 



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
PétuniaMembre du Conseil de Guerre
Messages : 103
Date d'inscription : 18/09/2011
avatar

Personnage
Elément: Glace
Arme: Saïs
Classe: Mystique
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Mer 9 Nov 2011 - 18:56

Spoiler:
 
Les bras croisés, la krityenne analysait aussi bien les mouvements du sheitzeka que de chaque élève. La plupart d'entre eux avaient compris qu'ils devaient miser sur leur vitesse et viser les points faibles pour pouvoir mettre leur adversaire au tapis, et pourtant, aucun d'entre eux n'avait réussi à causer le moindre dommage au colosse. En soit, c'était probablement normal, malgré tout, il ne s'était presque pas défendu et elle trouvait vraiment étrange que même un coups chanceux ne soit pas passé.

Elle soupira donc, certes, ils avaient un peu déchiré sa tunique, mais s'ils n'avaient pas sérieusement planté leur arme dans le but de blesser véritablement leur adversaire, c'était qu'ils n'avaient pas encore compris le message, mais cela viendrait bien assez tôt. C'est alors que, sans qu'elle ne s'y attende, Polaris entra dans son corps, s'installant confortablement tout en provoquant chez elle une sorte de décharge électrique due au surplus de mana dans son organisme, manquant presque de lui déclencher une nausée... Mais finalement, elle avait réussi à se contenir et ne rien montrer de son malaise alors que l'entrainement se terminer. Sans un mot, elle décroisa les bras et se rapprocha des élèves pour voir dans quel état ils étaient... crevés.

Estrello demanda alors si elle avait quelque chose à ajouter, d'un hochement de tête, elle signala que non


«Non, rien de plus.» puis elle se tourna vers les élèves, le regard toujours aussi froid, d'autant que la présence de Polaris ne l'aidait clairement pas à sourire «Votre prochain cours aura lieu la semaine prochaine, profitez en pour vous reposer un peu, mais n'oubliez pas d'entretenir votre forme malgré tout, vous aurez droit à un nouvel entraînement, petit à petit, vous entrez vraiment dans un apprentissage de vrais combattants.»

D'ailleurs, peut être serait-il judicieux de les faire s'entraîner directement à la caserne désormais, sinon, il n'était pas dit que les murs de l'école tiennent encore longtemps. En tout cas, les élèves semblaient épuisés mais ravis et quittèrent la salle après avoir salué les professeurs et l'inconnu, de son côté, elle se doutait qu'Estrello voudrait rester seul avec son acolyte.

«Bien. Je vais me retirer. Don Alhuin, je vous revois donc la semaine prochaine. Seigneur Sheitzeka...» elle s'inclina après avoir mis une main sur son cœur devant chacun des individus, puis tourna le dos, sans même un regard complice à l'attention de son compagnon. Visiblement, elle était bien capable de demeurer impassible devant lui malgré les déclarations faites au cours de la nuit.

Polaris lui-même en fut surpris, d'ailleurs, il se demandait bien s'ils allaient vraiment passer le reste de la semaine sans se voir où s'ils se retrouveraient en douce? Seul l'avenir le leur dirait...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouvelle journée de cours...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Journée à Thème] organisation des tables de JdR
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest, la nouvelle série en ligne
» Campagne D&D 3.5 Nouvelle Année
» Demande d'autorisation de suivre les cours
» [S41-E8] Résultats pour la 6ème journée - Nord-Pas de Calais - 03 Mars 2010
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Eloher Winderebeth :: Archives-