AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 Nouvelle journée de cours...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Mar 19 Juil 2011 - 15:30

Le Don s'était laissé entraîné. Il avait juste reposé ses armes à côté du lit, serrant Pétunia contre lui. C'était ce dont il avait besoin pour le moment. Il avait sourit au trait d'humour, rarissime chez quelqu'un comme Pétunia. Il appréciait de la voir devenir de plus en plus douce quand il était là, tout en restant professionnelle jusqu'au bout; ses moindres gestes étaient parfaitement utiles et efficaces, ses paroles touchaient juste...

Quand elle évoqua leur éducation il sourit. C'était clair et net; les élèves qu'ils avaient, aussi prometteurs soient ils n'avait rien de la génération précédente; plus rebelles, plus feignants, plus assistés... Cela avait le don d'exaspérer Estrello; à croire qu'il devenait vieux jeu. Il comprenait à présent quand Jilano disait "A ces jeunes..."


Même avec les loups... Il ne frappaient pas pour tuer. On sentait le dégout qu'ils avaient à se défendre. D'accord l'opposition était inégale mais quand même. En plus, incapables de respecter une consigne de sécurité... Tout ça pour faire les beaux alors qu'ils n'ont jamais trancher autre chose que du vent... A leur âge je gagnais déjà ma vie à tuer parce que j'avais plus papa/maman pour veiller sur moi... A croire que vivre avec ses parents ramolli... Non ils m'ont vraiment déçu par leur attitude désinvolte.


Cette histoire taraudait l'esprit du Don, sans cesse, le harcelant. Etait-ce ce qu'avait subi son ancien maître quand il l'avait "viré" une première fois? Il comprenait enfin ce qu'il avait ressenti et en sourit.

Même dix ans après tu continues à me faire la leçon...


Il abandonna ses réflexions, et caressa le visage de Pétunia. Elle était magnifique comme toujours, si bien que le regard du Don restait dans celui de la krytienne, trop obnubilé pour parcourir les formes de la krytienne, qui faisait beaucoup jaser en ville aussi. Il s'estimait chanceux de l'avoir, ayant réussi là ou personne pensait pouvoir; briser l'iceberg qu'était le coeur de la krytienne. Il embrassa la krytienne, s'élevant au dessus d'elle à présent, en appui sur un bras. S'écartant légèrement, il sourit à son tour et renvoya la pique lancée plus tôt.

En l’occurrence Dame Milloir, j'aurais besoin d'un massage. J'ai l'impression d'avoir le dos noué c'est assez désagréable...

Cependant, il resta sur la krytienne, préférant la voir forcer si jamais elle lui faisait un massage. C'était bien plus drôle, et elle n'aurait pas de mal. En attendant cela, il se pencha à nouveau, saisissant ses lèvres dans les siennes et profitant du contact doux et frais, alors que de son autre main, il caressait le flanc de la krytienne. Si les armes étaient ses meilleurs amies, elles pouvaient remplacer ce simple contact, chaud et fris à la fois, cette simple osmose qui semblait s'établir quand ils étaient ensemble. Absolument rien.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Mar 19 Juil 2011 - 16:01

PNJ Pétunia Milloir

Oui, elle comprenait ce qu'il voulait dire. La nouvelle génération était née avec de vraies maisons, des villes plus sures, des parents ayant un vrai travail et assurant leur besoin, pas comme eux qui avaient vécu leur enfance alors que Rita Mordio venait à peine de découvrir les propriétés du mana et qu'elles commençaient à être exploitées, aussi leurs parents et maîtres les avaient formés dans l'optique de devoir survivre, et non simplement vivre... contrairement à la nouvelle génération.

Elle se demandait comment elle réagirait elle-même si elle devait avoir des enfants, et elle rougit alors à cette pensée, c'était stupide. Il avait retourné la situation, elle se disait qu'au moins, il penserait que son trouble viendrait du changement de position et non pas de la pensée étrange qu'elle venait d'avoir. Aussi loin qu'elle se souvienne, elle n'avait jamais envisagé en avoir, estimant qu'elle n'en avait pas le temps dans ses obligations... mais elle supposait surtout que c'était la tournure de la conversation qui lui avait donné ce genre de pensée, elle n'avait toujours pas le souhait d'être mère.. et elle espérait que c'était le cas d'Estrello aussi.

Revenant un peu à la situation actuelle, la jeune femme ramena ses mains sur le visage de l'homme qui l'embrassait à cet instant, avant de remonter ses jambes de manière à avoir ses genoux de part et d'autres des hanches du guildien, de là, elle donna un solide coup de rein en posant ses mains sur son torse pour le faire rouler sur le côté et se retrouver au-dessus. Ses cheveux humides venaient se coller un peu à ses joues et son cou, et son peignoir s'était légèrement ouvert, malgré tout elle recula pour libérer les jambes de son amant et d'un simple geste de la main, lui indiqua de se déshabiller et de se retourner.

Elle l'aida à retirer le haut, puis alors qu'il se mettait sur le ventre, elle se pencha vers sa table de nuit pour récupérer une baguette et s'en servir pour attacher ses cheveux. De là, elle se plaça de nouveau au-dessus de lui, prenant légèrement appui sur les fesses de son amant sans s'y assoir complètement et regarda ses mains en murmurant quelques paroles krityennes. Ainsi, sa peau devint plus chaude et elle put alors se mettre à masser avec une certaine vigueur dans un premier temps les muscles endoloris. N'ayant pas vraiment l'habitude de faire ce genre de massage en d'autres circonstances que ce à quoi c'était destiné - à savoir décontracter les muscles - elle agissait alors en parfait soldat, faisant des gestes précis pour bien décontracter le muscle, le visage tendu par la concentration, ce qui enlevait certainement le côté romantique de la chose.

Évidemment, cela devait faire du bien au guildien, malgré tout peut être s'était-il attendu à d'avantages de caresses, mais au moins ses gestes étaient efficaces et elle parvenait à dénouer chaque nœud, détendre les muscles et probablement qu'il se sentait déjà un peu plus détendu... Elle descendit un peu pour masser maintenant ses reins, restant toujours dans la même optique, sauf s'il devait lui faire remarquer qu'il s'attendait à un autre genre de massage...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Mar 19 Juil 2011 - 20:26

Le Don soupirait d'aise. Il laissait les mains de la krytienne aller et venir le long de son corps. Chaque geste lui faisait un bien fou, même si le côté "sensuel" était absent. Il n'avait pas spécialement besoin de sensualité. Juste de se détendre. Il aimait sentir ces mains contre son corps, crochetant ses muscles et tendons. Cela dura assez longtemps, vant que le Don ne se retourne, attirant le buste de la krytienne à lui, t l'embrassant. Il gardait toujours les mains à sa taille, pour ne pas brusquer les choses.

Pour l'heure, il avait droit à son parfum, à sa douceur, ses cheveux bleus s'unissant avec le noir de jais de ceux d'Estrello. Il s'écartèrent un moment, leurs visage tout de même à quelques millimètres l'un de l'autre.


Merci bien Dame Milloir, vos talents sont indéniables; il est plaisant d'avoir une collègue si attentionnée à mes côtés : belle, douée, séduisante, absolument irrésistible.

La main droite d'Estrello passait le long du visage de la krytienne, puis descendait le long de son dos pour rejoindre ses reins avant de remonter. Il faisait attention à ne pas trop relever le peignoir de la krytienne, pour ne pas qu'elle pense qu'il voulait foncer dans le tas. Cela arriverait ou non. Là, il évacuait son énervemet de la journée dans les bras de celle qu'il aimait. Et rien alors en comptait plus



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Mar 19 Juil 2011 - 22:32

PNJ Pétunia Milloir

Au moins était-elle parvenue à le détendre. Lorsqu'il se retourna, elle n'avait eu qu'à soulever légèrement le bassin pour lui permettre de se mouvoir sans souci, mais c'est alors qu'il lui lança toute une flopée de compliments et elle se retrouva un peu prise au dépourvu et resta donc quelque peu figée, sentant ses mains frictionner doucement son corps, cherchant surement un peu de douceur...

«C'est... je... merci...»

En réalité, elle ne savait pas que répondre à ce genre de choses... aussi vint-elle se pencher en avant pour l'embrasser, laissant ses bras glisser de chaque côté du visage d'Estrello alors qu'elle soudait ses lèvres aux siennes, son dos se cambrant en une posture souple et sensuelle sans pour autant chercher la provocation. Son peignoir avait un peu remonté, mais ne dévoilait au final que ses jambes. Elle recula un peu, plongeant son regard dans le sien

«Est-ce qu'il y a autre chose que je peux faire pour toi?»

Elle finit par se dégager un peu, ramenant l'une de ses jambes entre celles du Don pour pouvoir s'allonger à nouveau contre son flanc, comme avant qu'il ne cherche à quémander un massage. Maintenant, il n'y avait plus le haut pour la déranger, aussi se mit-elle à laisser ses doigts glisser doucement sur le torse du jeune homme.. elle pensait justement à leur différence d'âge, elle était à peine plus âgée que lui... cependant, dans la mesure où les krityens avaient une plus grande longévité, cela ne paraissait pas si étrange que cela. Elle suivait les sillons creusés par les muscles bien dessinés, sentant parfois la douceur d'une cicatrice ou au contraire la texture rugueuse selon son origine... elle leva les yeux pour chercher son regard...

«Tu ne crains pas qu'à venir trop souvent, nous puissions être découverts?»

Elle se posait la question sur ce qu'il pourrait lui arriver si l'on venait à découvrir cette liaison. De son côté, elle ne risquait plus grand chose, entre Lurius Ronanin et Wrath Peebles qui avaient eu des liaisons avec des humaines ou demi-krityennes, les règles concernant la vie privée n'étaient plus vraiment en vigueur, encore plus depuis que Myorzo était accessible aux humains. Aussi supposait-elle qu'il n'y aurait pas de répercutions sur son poste au sein du Conseil si ça venait à se savoir... c'était surtout pour lui qu'elle craignait les conséquences... Ysyhtéha D'halure avait été la cible de nombreux ennemis du Don, et si elle n'était qu'une mage et donc totalement vulnérable si on la privait de sa faculté à lancer des sorts, la krityenne était nettement plus apte à se défendre et ne craignait guère qu'on s'en prenne à elle. Elle ne voulait cependant pas courir le risque de lui causer des problèmes, et elle savait très bien que si leur liaison venait à être découverte et qu'ils devaient se séparer, elle n'opposerait aucune résistance et retournerait surement vivre à Temza... rester près de lui serait trop difficile.. du moins elle le supposait
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Mar 19 Juil 2011 - 22:50

Il la serrait contre lui alors qu'elle posait la question fatidique. Il y avait souvent pensé. Si ils venaient à être découvert, le soucis des médias viendrait à chaque fois les hanter. Cependant, l'avantage était que, les deux amants étant de parfaits manipulateurs, ils arriveraient à éventer la rumeur au fur et à mesure du temps, quitte à ne plus se voir quelques jours. tE tant qu'ils ne s'affichaient pas en public, il y vit peu de chances qu'ils soient découverts.


Législativement, j'ai le droit de choisir mes relations professionnelles et privée comme bon me semble. Evidemment, les comères risqueraient de se repaître d'une information si croustillantes; le flambeur avec la femme de glace, c'est vrai que ça fait gros titre quand même. Mais nous sommes maîtres dans l'art de mentir; je ne me fais pas beaucoup de soucis quand à l'éventuelle possibilité que nous nous fassions découvrir. Mon erreur avec Ysy a été de nous afficher partout ensemble à peine que nous nous étions rencontrés. Je n'ai pas l'intention de commettre la même erreur. Et je doute que les banquets guildiens t'intéresse des masses...


Un sourire étira les lèvres d'Estrello alors qu'il regardait la réaction de Pétunia.


J'ai donné pour les cinq prochaines années pour le mariage. C'est pas demain la veille qu'on m'y reprendra.J'ai envie de vivre pénard pour le moment avec la femme que j'aime, et les autres qu'ils aillent se faire... cuire un oeuf.

Le sourire du Don ne partait pas. Même s'il avait pris le ton de la rigolade il pensait chacun de es mots. Il était le seul à profiter de sa relation avec Pétunia, sans personne pour lui demander si ça allait bien ou mal, si ils avaient prévus de faire des enfants, si Pétunia préférait avoir une fille ou un garçon, et caetera. Oui, cette vie de secret lui plaisait même si il y avait la contrainte du dit secret. Mais après tout le Don vivait dans le secret; Shain, les SHeitzekas, sa liaison avec Péutnia... Autant dire qu'il avait l'habitude de vivre avec le secret. En conséquence cela ne l'handicapait pas. Au contraire, cela l'apanouissait.

Il continua de laisse sa main glisser de l'épaules aux reins de la krytienne, savourant le contact satiné du peignoir fin; savourant ce moment intimes et doux... ce moment de tendresse.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Mer 20 Juil 2011 - 10:36

PNJ Pétunia Milloir

Finalement, elle ne savait pas trop ce qu'elle devait penser. Elle n'avait jamais voulu officialiser leur liaison, ça non. Il n'avait pas eu besoin de le dire à voix haute pour qu'elle soit d'accord sur le fait que le côté secret aidait grandement à rendre leur histoire plus intéressante encore... il manifesta alors qu'il l'aimait, son regard s'assombrit alors un peu, mais il ne pouvait le voir puisqu'elle avait posa sa tête dans le creux de son cou, et qu'elle fixait un point au loin dans la pièce... elle n'avait encore jamais pu exprimer ni même savoir exactement ce qu'elle pouvait ressentir pour lui. Il était évident qu'elle y était attachée, elle aimait sa présence et ressentait une sorte de vide lorsqu'il était éloigné.

Pourtant, il y avait des choses qu'on lui avait dites sur l'amour qui ne semblaient pas coller avec ce qu'elle pouvait ressentir, comme le besoin d'appartenance. Lorsqu'elle entendait les femmes parler de lui, à aucun moment elle n'avait senti de gêne ou de colère, elle ne semblait pas connaître la jalousie, même lorsqu'elle entendait des rumeurs comme quoi il avait une maîtresse dans chaque ville et pour chaque nuit... étrangement cela ne la dérangeait pas. Non pas parce qu'elle se doutait que c'était faux - bien qu'elle savait qu'il se faufilait hors de son lit chaque nuit, aussi il pouvait très bien se rendre ailleurs - mais... elle avait le sentiment qu'il était libre de ses choix et que s'il estimait avoir besoin d'aller voir ailleurs, c'était son droit.

Pour sa part, gérer déjà une relation secrète n'était pas évident alors elle n'allait certainement pas s'encombrer d'un autre amant qui lui ferait perdre du temps sans pour autant qu'il soit aussi convaincant qu'Estrello... il serait donc stupide d'aller voir ailleurs. Mais les hommes ne fonctionnaient pas de la même manière, aussi elle ne lui imposait rien. Elle se rendit compte qu'elle ne le lui avait jamais dit cependant, mais dans la mesure où il disait l'aimer, peut être jugeait-il implicite qu'il lui était fidèle. Cependant, puisqu'elle ne semblait pas souffrir des affres de la jalousie, est-ce qu'elle pouvait tout de même l'aimer? Était-il possible d'aimer quelqu'un sans vouloir qu'il lui appartienne totalement? Elle aimait la liberté qui le guidait, elle savait que sa manière de se mouvoir, de vivre, de respirer, tenait au fait qu'il était un indépendant, et comme il le disait si bien, elle n'arrivait pas à l'imaginer marié et enchainé à quelqu'un.

Voilà... au final elle ne savait toujours pas où elle en était. Aussi préférait-elle ne rien dire, ses connaissances de l'amour étaient bien trop limitées pour qu'elle puisse mettre un nom sur ce qu'elle ressentait. Elle était bien avec lui, c'était déjà bien non? Elle se remit à caresser doucement son torse, mine de rien, elle s'en voulait un peu de ne pouvoir dire à voix haute ce qu'elle ressentait, et peut être en viendrait-il à douter d'elle... croyant que son amour n'est qu'à sens unique... comment réagirait-elle s'il venait vraiment à lui poser la question? Elle ne savait pas... elle aviserait sur le moment probablement.

Elle se redressa un peu, de manière à se retrouver bien au-dessus de lui


«Est-ce que tu as faim?»

Après tout, ce n'est pas vraiment avec ce qu'ils avaient mangé dans la journée qu'ils avaient pu combler leur appétit...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Mer 20 Juil 2011 - 11:46

Le Don ne fut pas étonné du silence de Pétunia après sa diatribe. Ils avaient longtemps discuté de ce qu'étaient ls sentiments pour Pétunia, et la krytienne semblait avoir un peu de mal à comprendre où elle en était. Pour Estrello, c'était un signe qui trahissait qu'il y avait peut-être autre chose qu'un simple désir physique entre eux. Cependant, il aurait aimé qu'un jour elle lui confirme cela. Pas que cela le dérangeait de ne pas savoir, mais il y avait toujours ce petit doute qui taraude l'esprit. Il n'était pas spécialement jaloux, et ne voulait pas s'attacher à cette femme avec un mariage et toutes ces autres cérémonies inutiles et fâdes, juste bonnes à nourrir une armée de courtisans qui venaient plus pour cracher sur les mariés que pour assister à leurs bonheur et le partager. Non, il aimait leur relation actuelle. Mais peut-être un jour... Ou non, l'avenir le dirait.

Lorsqu'elle lui proposa à manger, il s'apprêtait à refuser quand son estomac se tordit, lui rappelant qu'il était humain avant tout, et qu'il avait une faim de loup.


Si tu as quelque chose de prêt je ne dis pas non; si il faut que tu fasses la popotte, ça ira, je ne veux pas t'embêter à me nourrir en plus de devoir me supporter. Je ne te vois pas en femme au foyer qui fait la cuisine pour son amant avant que son mari ne rentre.


Le visage du Don s'étira d'un sourire et ses yeux pétillèrent de malice à la provocation gentillette. Il était vrai qu'il voyait plus Pétunia découper un grizzli mauve pour un bon barbecue, plutôt qu'en train de préparer du caviar avec une petite sauce au vin blanc. Il la voyait plutôt la combattante, n'ayant jamais eut l'honneur de voir ses talents de cuisinière. Il doutait qu'elle fasse beaucoup de cuisine mais après tout, il ne la connaissait pas entièrement, peut-être devait-il s'attendre à une surprise; après tout, avec les assassins n devait s'attendre à tout. ET un mage crois avec un assassin devait réserver bien des surprises.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Mer 20 Juil 2011 - 12:28

PNJ Pétunia Milloir

Un léger sourire étira la commissure des lèvres de la krityenne avant qu'elle n'embrasse doucement son amant, elle se redressa alors, ses deux bras tendus de part et d'autres du visage du guildien afin qu'elle puisse le regarder droit dans les yeux

«Je dois avoir de quoi nous faire une bonne salade... et puis, que je fasse la cuisine pour un ou pour deux ne change pas grand chose, mais il faut reconnaître que je n'ai pas grand chose dans mes placards...»

Signe qu'elle mangeait assez peu. Elle souleva une mèche de cheveux brunes qui passait sur le front du jeune homme avant qu'elle y dépose un baiser et se lève totalement. Elle retira alors son peignoir, se retrouvant nue tout en lui tournant le dos, elle ouvrit son armoire pour prendre une robe simple lui arrivant au-dessus des genoux, puis elle se tourna et le laissa pour se rendre dans la cuisine.

Il y avait des tomates, un reste de riz froid, du thon, du maïs et des radis... elle supposait qu'un homme comme Estrello mangeait de tout, lorsqu'on avait vécu à la dure on n'était généralement pas difficile. Elle prit donc un saladier, prépara rapidement une vinaigrette et mélangea le tout en une bonne salade de riz. Ce n'était pas un grand repas, mais cela serait surement suffisant, et au pire elle sortit un peu de pain du matin et du beurre.

Déposant le tout sur la table, elle mit le couvert avant d'aller remplir une carafe d'eau... elle avait des alcools forts dans son bar, mais pas de vin pour accompagner les repas, dans la mesure où elle mangeait généralement seule, elle ne voyait pas l'intérêt de boire seule, et elle préférait l'eau de toute manière. Elle attendit qu'il s'installe à la place de son choix, appuyée sur le plan de travail en le regardant d'un air presque amusé... oui, au final, elle n'avait pas fait grand chose de plus que si elle avait du manger seule, les quantités auraient seulement été différentes.


«Ça ira?»
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Mer 20 Juil 2011 - 19:29

Le Don sourit en arrivant à table. C'était la simplicité même comme repas, et pourtant, il préférait presque cela à un dîner avec un choix incommensurable de mets différents. Le Don s'assit et pris l'assiette qu'on lui tendait. Cette salade toute simple était un régal. Il appréciait la nourriture fraîche alors que les beaux jours arrivaient sur Tolbyccia.

Alors qu'ils mangeaient tranquilement, ils discutaient de tout et de rien, de l'école, du programme d'entraînement pour pallier au fiasco de la journée, des comérages... Le Don eut un sourire en apprenant qu'il était la convoitise des femmes d'Eloher. D'un certain côté, il était réputé pour être un flambeur, qui savait se faire valoir pour attirer la gente féminine. Mais il fallait avouer qu'à avoir trop de succès, on finissait par en perdre le goût. Sa relation avec Pétunia n'était pas le fruit d'une longue période de drague; c'était arrivé... comme ça, subitement. Et c'en était plus délectable.


Elles veulent juste profiter des avantages à être la partenaire du Don. C'est vrai que ça attire beaucoup le pouvoir; de toute manière, j'ai toujours dit que la plupart des humains, tout sexe confondu étit vénale. Ca ne fait que confirmer mon opinion.

Alors qu'il finissait son assiette, il l'écarta un peu de lui, pour remettre ses mèches derrière ses oreilles. Il avait très bien mangé.

C'était délicieux Dame Milloir; vous cherchez vraiment à me tenir en forme.

Il fit craquer son cou et ses doigts avant de se lever et de se diriger près d'une lucarne. Alors qu'il sortait sa pipe, il se tourna vers la krytiene

Ca te gêne la fumée? Sinon je peux sortir discrètement et revenir. C'est à croire que je deviens accro à ce truc là... Heureusement que c'est pas des trucs louches comme on en trouve à Danhgrest... J'ose même pas imaginer comment je serais...



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Mer 20 Juil 2011 - 21:59

PNJ Pétunia Milloir

Le repas fut assez sympathique et la krityenne fut amusée d'entendre que les femmes pensaient avoir le pouvoir en s'attirant les faveurs du Don lorsqu'on savait comment ça s'était passé pour Ysyhtéha D'halure. Au contraire, la jeune femme pensait sincèrement qu'une telle relation attirait bien plus de problèmes que de solutions, malgré tout... ils étaient tous deux capables de se dissimuler au mieux du regard des autres et la krityenne tenait absolument à cet anonymat. Contrairement à toutes ces femmes, elle ne voulait pas de la renommée ou du pouvoir, elle ne le voulait que lui.

Lorsqu'il manifesta son envie de fumer, elle s'approcha doucement, passa sa main sur sa nuque, glissant ses doigts dans ses cheveux avant de se saisir de ses lèvres un instant avant de reculer


«Si nous avions une relation normale, je t'aurais dit que tu pouvais, sans problème. Malheureusement je ne veux pas prendre le risque qu'il y ait l'odeur de ton tabac chez moi. Je n'ai pas souvent de visiteurs, mais il suffit d'une seule fois.»

Elle se dégagea donc pour le laisser sortir...

«Un petit tour au sommet de ta fameuse tour serait pas mal pour qu'on te voit loin d'ici...»

Elle lui sourit doucement et commença à débarrasser la table

«Je t'attends... ne t'inquiète pas.»

Elle se mit à laver doucement les assiettes, usant de mana pour aller plus vite... un dernier regard alors qu'il partait, oui c'étaient ça aussi les aléas du secret
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Dim 24 Juil 2011 - 19:16

Le Don avait parcouru les quelques mètres qui le séparait de son perchoir habituel en peu de temps, escaalde comprise. Il passait une partie de sa vie aussi, en hauteur, ayant juste le son du vent comme bruit. Il se sentait rempli d'une sérénité presque sans pareil; presque, car il avait trouvé aussi la sérénité avec Pétunia. A force d'entraînement, il arrivait désormais à invoquer une flamme, et économisait son briquet, qui restait la plupart du temps à son bureau de Danhgrest. En effet, il ne contrôlait pas encore très bien la puissance de la flamme et il n'avait pas envie de mettre le feu à l'Union. De longs volutes blancs s'élevaient à chaque fois qu'il expirait, comme des petits nuages au dessus de son ciel à lui. Ses pensées se refixèrent sur l'expédition du jour. Pétunia avait beau dire, cela avait été désastreux. Hormis pour Gwen et Gabriel, qui avait gardé une présence d'esprit remarquable. Le Don ne leur avait rien dit, car il voulait préserver l'esprit de groupe; on gagnait et on perdait ensemble. Alors qu'il réfléchissait à un nouveau plan d'entraînement, il finit sa pipe et décida de remettre sa réflexion à plus tard.

Il se glissa jusque chez Pétunia, aussi attentif que s'il était en mission, passant à côté de passants sans qu'ils ne le voyent complètement. Il était ombre parmi les ombres, courant d'air parmi le souffle tropical nocturne. Il se glissa chez Pétunia et la vit assise dans le canapé à sa lecture. Lentement, il remis son pardessus sur le porte manteau, révélant sa présence, et doucement, il laissa glisser ses bras le long des bras nus et clairs de la krytienne, son visage allant embrasser le cou de la jeune femme, tout en restant dans la limite du simple contact, sans rentrer dans la recherche du corps de la krytienne. C'était juste ce qu'on pourrait qualifier d'un câlin, une simple envie de faire plaisir à la krytienne, si tant est qu'elle en éprouvait. Mais pour l'heure, il ne pensait pas à cette possibilité. Il remontait sur la nuque de la krytienne, à la base de ses cheveux, et se redressit, gardant le contact de ses mains sur les épaules de la jeune femme.


C'est tellement excitant de s'introduire chez toi. Ca en devient presque addictif.

Spoiler:
 



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Lun 25 Juil 2011 - 9:21

PNJ Pétunia Milloir

Le guildien s'était donc sauvé rapidement. La jeune femme le suivit un instant et alla fermer la fenêtre derrière lui, sans remettre la protection cependant... Elle prit un rapport et se dirigea dans le salon, s'installant dans son fauteuil afin de commencer à le feuilleter. Il s'agissait du dernier rapport de Tarqaron.

De ce que l'on savait, les montagnes étaient plus que jamais inaccessibles, les barrières installées étaient incroyablement puissantes et même les meilleurs mages et espions ne parvenaient à les franchir. La libération d'Ondine avait retiré le caractère d'urgence de la situation, aussi pour le moment, les ordres étaient de continuer à garder la tour à l'œil, mais sans tenter quoi que ce soit. Cela laissait alors le temps aux troupes krityennes, guildiennes et impériales de renforcer leurs effectifs le temps de savoir ce que pouvait bien mijoter Segonar.

Elle nota deux-trois détails qu'elle jugeait intéressants sur le côté, des remarques sur les effets des barrières, des suppositions sur leur composition... malgré tout, elle était persuadée que ces «dissidents» n'étaient pas étrangers à la fabrication de cette barrière, probablement en détournant l'énergie même de la tour de Tarqaron ou en ayant trouvé un moyen de voler une partie du mana d'Ondine. De nombreuses suppositions pouvaient être faites, mais le silence de Segonar restait inquiétant. Plus longtemps il resterait seul dans sa tour à échafauder ses plans, et plus ils pourraient être dangereux... mais plus ils avaient de temps pour s'y préparer.

Les mains d'Estrello vinrent se poser sur ses bras et elle se mit doucement à sourire avant de poser elle-même sa main sur l'une des siennes dans un geste assez... affectueux? Elle haussa un sourcil amusé suite à sa réflexion qui pouvait avoir bien des sens différents, aussi leva t'elle la tête pour laisser sa main remonter vers la nuque du guildien pour l'attirer vers elle en un baiser inversé. Sa nuque totalement basculée en arrière, elle le regardait ainsi avec douceur


«Attention tout de même de ne pas te laisser emporter... nous devons rester prudents...»

Ils en avaient parlé un peu avant, mais la vérité était qu'elle aussi appréciait ses intrusions furtives. D'une part, cela lui avait permis de renforcer les défenses de sa propre maison, elle cherchait toujours un moyen de le détecter lorsqu'il devait entrer chez elle, une sorte de jeu qui lui permettait ainsi d'assurer sa propre sécurité, car si le Don ne pouvait entrer, aucun intrus ne le pourrait. Déjà, le sortilège qu'elle avait lancé était efficace, elle l'avait senti arriver ce soir, il fallait voir maintenant s'il serait cpable de le sentir à son tour, puis de le contourner. Elle se leva après avoir posé le rapport sur la table et s'approcha de lui pour l'enlacer délicatement, un bras autour de son cou, une main le long de sa mâchoire

«Mais j'avoue que... j'aime aussi te savoir ici...»

Elle baissa alors légèrement les yeux, comme une gêne qui l'envahissait à dire cela. Puis la main qui caressait du bout du pouce le visage du guildien vint descendre pour passer dans son dos afin qu'elle le rapproche d'elle, son visage se collant sur son torse comme si elle cherchait à se cacher un peu après ce qu'elle venait de dire, comme une déclaration... il pouvait alors sentir les battements de son cœur s'accélérer un peu à être ainsi proche de lui. Elle ferma les yeux quelques secondes, elle avait un peu de mal avec cette idée de ressentir des émotions de ce genre, mais jusqu'à présent, elle était toujours parvenue à en fire abstraction à l'extérieur de ces murs... c'était probablement la seule véritable crainte qui l'empêchait de se laisser totalement aller. Malgré tout, elle préférait rester prudente.

Il portait maintenant sur lui cette odeur de tabac, la prochaine fois qu'elle irait au marché de Capua Torim, elle s'achèterait un peu d'encens, cela permettrait de camoufler un peu les résidus de parfum qu'il laisserait derrière lui désormais lorsqu'il viendrait chez elle. Elle resta ainsi parfaitement immobile, une main jouant dans sa nuque à enrouler ses doigts autour de ses cheveux, l'autre dans son dos à le presser un peu contre elle... elle se rendit compte qu'il était un peu tendu, d'un autre côté, après une telle journée, c'était surement normal


«Hum... tu veux que je te fasse un massage? Tu me sembles un peu tendu...»

Elle n'avait pas bougé pour lui poser la question, toujours appuyée sur son torse, les yeux fermés... plutôt serein en fait...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Mar 26 Juil 2011 - 10:51

Le Don sourit.. Ce contact entre leur deux corps, simplement séparés par quelques millimètres de tissus était magique. Il sentait le coeur de la krytienne s'accélérer, elle qui refusait tout sentiments; si son esprit le refusait, son corps lui semblait l'admettr. Il attrapa les mains de la krytiene et l'attira à lui sur le divant. Elle était sur ses genoux, et il pouvait ainsi la serrer plus efficacement dans ses bras. Mais ce qui lui fit des plus plaisir, c'est la phrase qu'elle prononça : "J'aime à te savoir ici". C'était une des premières "déclaration" qu'elle lui faisait, et pour lui, c'était la plus importante. Il plongea alors son vert, adoucit par le moment, dans le bleu profond de la krytienne; c'était la première chose qui l'avait conquise lors de ce fameux jour

J'aime à t'avoir près de moi. C'est peut-être pour ça que je me sens obligé par mon esprit à m'infiltrer chez toi. Peut-être un risque d'être découvert, mais quel est l'importance de ce risque comparé au moment où je peux te serrer contre moi comme maintenant?

Il repoussa une des mèches de la krytienne derrière son oreille, et profita de cette nouvelle prise pour l'embrasser, goûtant ses lèvres fraîches, tendrement. Sa main c'était à nouveau plantée sur les reins de la krytienne, et de l'autre, il parcourait l'extérieur de sa cuisse; une caresse simple et douce, simplement pour sentir la peau lisse sous ses doigts.

Cette relation qu'ils avaient semblait parfaitement leur coller; la krytienne, prudente et encore novice dans ce domaine, pouvzait tout de même profiter de sa solitude, et le Don, icône de tous les râgots et autres potins de bonnes femmes -comme tout chef de clan, pouvait ainsi tenir les avides à distances, et aussi ses détracteurs et ennemis. C'était exactement ce qu'il lui fallait. Il se souvenait de sa discusion avec la chef krytienne, à propos de la vie de secret des Anciens de Myorzo. Il était en passe de s'accorder à ce schéma, trouvant qu'au final, c'était peut-être le meilleur moyen de concillier vie familliale -si tant est qu'il avait une famille un jour, et vie publique. Il s'immaginait mal chef de famille pour le moment, et il doutait franchement que Pétunia s'imagine mère, encore moins mère d'un demi-krytien.

Lorsque la krytienne proposa un nouveau massage, cela balaya les réflexions d'Estrello, et il sourit, offrant à nouveau son dos à la krytienne. Le précédent lui avait fait un bien fou, et il ne doutait pas que ce deuxième serait salvateur pour ses nerfs, qui avaient souffert pendant cette longue journée.


Avec plaisir très chère.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Mar 26 Juil 2011 - 17:33

PNJ Pétunia Milloir

Confortablement installé sur les genoux du guildien, la jeune femme s'amusait doucement à laisser ses doigts glisser dans les cheveux d'ébène, elle écoutant d'une oreille distraite ce qu'il disait sur le fait qu'il soit bien en sa présence, en soit, elle devait reconnaître avoir du mal à comprendre comment c'était possible, peut être qu'elle avait une mauvaise vision d'elle-même, car il lui semblait qu'elle était toujours aussi froide, même lorsqu'elle était avec lui. Le fait qu'elle ne soit pas capable de comprendre et d'exprimer ses sentiments mettait une sorte de barrière entre eux, du moins c'était ainsi qu'elle le voyait et pourtant, les paroles de son amant la rassuraient.

Elle l'embrassa à son tour, fermant les yeux et savourant ce simple contact, jusqu'à ce qu'elle lui propose un massage qu'il accepta. Il se laissa alors glisser sur le divan alors qu'elle se levait pour pouvoir se mettre à l'aise aussi, à genoux au-dessus de lui. Elle fit glisser doucement la tunique d'Estrello vers le haut pour avoir accès à son dos nu, puis elle fit dans un premier temps une douce caresse, elle porta alors sa main à ses lèvres d'un geste amusé et usa d'un léger sort de glace pour les rafraichir, puis elle se pencha en avant pour déposer un baiser glacé sur sa nuque, appréciant alors le frisson provoqué...

Puis elle frotta ses mains l'une contre l'autre pour les réchauffer et se mit à l'ouvrage, usant de la chaleur de son propre mana pour apaiser les muscles endoloris et détendre les nerfs mis à rude épreuve au cours de la journée. De temps en temps, elle laissait sa main glisser de manière probablement un peu plus sensuelle et elle devait le reconnaître, à être ainsi avait légèrement augmenté son rythme cardiaque. Elle avait beau y parvenir lorsqu'ils étaient en extérieur, il lui devenait de plus en plus difficile de se contrôler lorsqu'elle était avec lui... sa respiration se faisait toujours un peu plus poussée, et son cœur répandait ses battements dans chaque partie de son corps avec d'avantage de forces.

Elle recula légèrement pour masser les reins bien contractés, usant d'un peu plus de force pour le détendre au mieux, heureusement qu'elle s'était attaché les cheveux en chignon avec une baguette, sinon elle aurait probablement eu chaud, mais après tout, est-ce que cela avait vraiment de l'importance? Elle s'était toujours dit qu'elle ne ferait jamais un mariage arrangé, refusant d'être une épouse soumise et pourtant, ce soir elle lui avait fait à manger et maintenant elle le massait... mais ces choses là, elle ne parvenait pas à les voir comme de la soumission, elle les avait faites avec plaisir...


«Tu en avais bien besoin...» lui dit-elle dans un murmure, après s'être penchée en avant pour s'approcher délicatement de son oreille
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Jeu 28 Juil 2011 - 12:02

Le Don se laissait doucement aller au massage. Il sentait ses muscles rouler sous les doigts de la krytienne, qui appliquait ses pressions avec expertise, touchant tout le temps juste. Le Don devait se retenir de soupirer d'aise, mais il en mourrait d'envie. Il sentait sa tension diminuer au fur et à mesure Et lorsqu'elle se pencha à son oreille, il était presque calme. Il se retourna tranquillement, Pétunia lui ayant laissé un peu de place, et se redressa., se retrouvant assis, la tête au niveau de son cou, alors qu'elle le surplombait un petit peu, du fait de sa position. Il leva les yeux vers son visage et fut à nouveau saisit par la beauté de la jeune femme. Cette beauté froide, qu'on croit innaccessible la plupart du temps, mais qui ne demande qu'à être aimée, même si elle n'en savait rien.

Il se laissa aller contre le dossier du divan et attira la krytienne à lui. Alors que leurs poitrine se touchaient, leur tête furent à nouveau l'une en face de l'autre, et le Don put à nouveau saisir les lèvres de la krytienne dans les siennes, frissonnant encore du sort qui les rendait froides. Ses mains avaient glissées jusqu'aux hanches de la krytienne. Il se sentait désormais serein. Il avait envie de rester comme cela le plus longtemps possible, simplement dans une étreinte avec la krytienne, sans fioritures, sans autre chose que les sentiments qui unissaient les deux personnes. Le Don sentait le coeur de la krytienne qui tambourinait au travers de sa poitrine et de sa robe.

Il sourit alors. Même si elle ne le disait pas, trop troublée par ce nouveau concept, il était persuadé qu'elle ressentait quelque chose. Ou alors c'était une excellente comédienne. Leur tête s'écartèrent à nouveau, et le regard vert vint heurter le bleu profond de la krytienne. Un sourire étira à nouveau les lèvres du Don, alors qu'il amenait une main au visage de Pétunia. Restant ainsi, on aurait presque dit deux adolescents qui trouve enfin un coin tranquille. Cependant, le DOn appréciait plus que n'importe quelle autre, cette simple position où seul la tendresse était de mise; rien d'autre.

Dehors le soleil tombait. Il semblait parti pour passer une nouvelle nuit avec la krytienne; même s'il ne voulait pas se l'admettre, la soirée qu'ils venaient d'avoir ressemblit typiquement à une relation domestique : détente, manger, détente puis sommeil. Et pourtant, même sil ne voulait plus s'attacher à un pseudo mariage ou une autre bêtise du genre, il devait admettre que cette vie ne lui déplaisait pas.


Oui j'en avais bien besoin. Mais il semble aussi que je n'avais besoin que d'une chose au final; être près de toi.

Le Don sourit. Il trouvait ses paroles enfantines, indignes de quelqu'un de la trempe qu'on lui prêtait dans les relations amoureuses. Et pourtant il ne trouvait pas de mots plus justes pour qualifier le moment présent; un moment de simple partage. Oui il n'y avait que ces mots qui décrivait combien il était serein et appréciait le moment.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Jeu 28 Juil 2011 - 19:32

PNJ Pétunia Milloir

Soulevant souplement le bassin lorsqu'il chercha à se retourna, la jeune femme baissait le regard, d'un air assez tendre en retirant le haut de sa tunique complètement pour ne pas qu'il soit entravé dans ses mouvements. Elle put admirer chaque muscle comme elle aimait le faire uniquement lorsqu'ils étaient seuls uniquement, sans trop savoir de quelle manière elle s'y prenait, elle pouvait le voir dévêtu à l'entraînement sans avoir cette légère accélération de son rythme cardiaque.

Il se remit en position assise, la gardant tout de même contre lui avant de chercher encore ses lèvres rafraichies. Sa main glissa doucement sur le torse sans pour autant qu'elle ne se sépare de lui, refusant de dessouder ses lèvres des siennes, et lorsqu'enfin il se détacha d'elle, ce fut pour lui dire des paroles assez... cliché? Elle se contenta juste de cligner des yeux avant de l'embrasser à nouveau, laissant ses mains remonter doucement pour glisser ses doigts dans ses cheveux avant de poser son front contre le sien, fermant les yeux en réfléchissant ces paroles si douces et pourtant si simples


«C'est bien la première fois que... non rien..» qu'on a besoin d'elle de cette manière? Oui c'était bien ça, mais il serait un peu stupide qu'elle le dise à voix haute... d'un autre côté, la tirade qu'il venait de faire n'avait rien de très glorieux, il avait juste laisser parler ses pulsions, son cœur, peu importe ce que c'était, aussi finalement «disons qu'en général quand on passe son temps à établir des stratégies de guerre ou torturer des élèves en leur infligeant une centaine de pompes supplémentaires pour une erreur de placement... on... je n'ai pas vraiment l'habitude de voir qu'on puisse avoir besoin de moi...»

Elle ramena une mèche de ses cheveux derrière sa longue oreille d'un air un peu gêné, puis elle leva les yeux vers lui, souriant simplement «disons que...» les mots ne voulaient pas venir. Ses yeux prirent un léger voile triste alors qu'elle changea de position, laissant passer ses deux jambes d'un côté, elle était ainsi un peu plus basse que lui, se tenant un peu comme une princesse en enalaçant son cou et enfouissant son visage dans le cou du guildien. Ainsi, il ne pouvait pas vraiment voir son embarras même s'il pouvait aisément le deviner, non... les mots de ce genre n'étaient pas son fort et elle avait parfois l'impression d'être une adolescente qui vivait sa première expérience amoureuse... et d'un autre côté, c'était le cas non? Si on retirait l'adolescente en tout cas. Elle avait toujours eu des expériences sans lendemain, son métier ne lui permettant pas de vivre pleinement une liaison et il est probable que si elle n'avait pas été affectée à Eloher, elle n'aurait jamais pu. Le rythme de vie à Temza n'avait absolument rien à voir avec ce qu'elle vivait ici, il était vrai que depuis qu'elle était installée dans cette ville interclan, elle avait beaucoup plus de temps libre. Elle n'avait plus à aller au bureau de la caserne pour travailler, les rapports venaient à elle et elle gérait son temps comme elle le souhaitait. Et étrangement, maintenant qu'elle vivait cette histoire, elle avait tendance à faire ce qu'elle pouvait pour clôturer son travail rapidement pour avoir du temps libre pour lui. Et s'il ne venait pas, elle en profitait alors pour s'avancer.

Au final, il avait totalement chamboulé sa manière de vivre, et le pire de tout, c'est qu'elle adorait ça. Elle aimait cette espèce d'angoisse mêlée à l'excitation à l'idée de se demander s'il pourrait venir ou non. Elle ignorait encore qu'il faisait des plans pour avoir sa propre demeure ici, et alors là, ce serait probablement encore plus amusant car ils ne pourraient jamais savoir lequel irait chez l'autre et une sorte de jeu du chat et de la souris se mettrait surement en place, où chacun se glisserait chez l'autre sans même savoir s'il est là ou non...

Elle ferma les yeux laissant ses doigts glisser dans ses cheveux noirs, levant juste la tête pour déposer un baiser dans son cou, pressant ses lèvres contre la peau brune en soupirant doucement. Elle se recroquevilla sur elle-même, comme si le fait de penser à tous ces chamboulements lui faisait un peu peur tout de même... elle n'avait jamais vraiment vécu comme ça après tout.


«J'ai peut être un peu changé...» murmura t'elle doucement...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Ven 29 Juil 2011 - 22:58

Le Don sourit. Changée ? Il était clair et net que la krytienne avait changé depuis le début de leur relation. Au début méfiante, elle avait fini par devenir tendre, et il ne doutait pas que cela continuerait. Pas qu'il se considérait comme suffisamment influent sur la krytienne pour changer 30 ans de vie d'un claquement de doigts, mais il était intimement convaincu que vivre une histoire sérieuse pouvait changer même le plus enraciné des célibataires. Il en était la preuve vivante.

Pétunia était maintenant recroquevillée contre lui, un peu comme une enfant, et Estrello caressait ses épaules et son flanc. Elle avait désormais sa tête au niveau de son épaule et il pouvait appuyer sa joue brune contre le front clair de la krytienne. Le contact de sa peau le ravissait et il sentait légèrement son rythme cardiaque s'accélérer au fur et à mesure du temps qu'il passait avec la krytienne; comme à chaque fois. Fantasme de tout humain, les krytiennes étaient souvent l'objet des rêves les plus fous des hommes. Cependant le Don avait maintenant ajouté en plsu de son désir simplement physique cette attirance mentale. Hormis son ignorance en matière de sentiments, il n'arrivait pas à trouver de défauts majeurs à la krytienne. Il ne cherchait pas beaucoup no plus, mais pour le moment, rien ne le dérangeait chez elle.

Il se pencha à nouveau pour embrasser la krytienne, mais cette fois leurs lèvres se firent plus pressantes, et le baiser plus intense. Lorsqu'il reprirent leur respiration, ils furent à nouveau dans les yeux l'un de l'autre, dans un de leur éternel regard, intense, où s'affronter l'émeraude et le saphir, le souffle et la glace, l'un doux et l'autre froid, mais où une tendresse indéniable se dégageait. Le Don embrassa le cou de la krytienne, frôlant de son nez la base des antennes de la krytienne en se penchant à son oreille.


Et comment trouves-tu le changement ?



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Sam 30 Juil 2011 - 13:40

PNJ Pétunia Milloir

Son rythme cardiaque augmentait faiblement alors que ses lèvres se faisaient plus pressantes et plus intéressées, elle agrippait un peu plus ses cheveux, laissant son souffle s'intensifier au moment où ils se séparèrent et alors qu'il la regardait droit dans les yeux, il lui demanda de quelle manière elle voyait ces changements...

«Et bien... je ne sais pas trop. Pour le moment, il ne nous est rien arrivé, mais... disons que mes craintes restent présentes.» autrement dit, l'idée qu'ils soient pris et qu'elle puisse lui causer des ennuis. La réalité était que depuis quelques temps, elle s'était renseignées sur la manière dont le peuple krityen évoluait, Wrath Peebles qui avait finalement affiché sa liaison avec une humaine, même si cela n'avait pas duré, il était désormais Directeur de l'Hôpital de Myorzo, preuve que cette histoire n'avait en rien affecté sa carrière, Lurius Ronanin était marié à une demi-krityenne et bientôt père de famille, les Andùrin revenaient au Conseil même si leur fille était enceinte d'un humain sans être mariée... au final, les mœurs avaient bien évolué, en particulier avec la chute des Windwaker. Ainsi, elle savait que si ça venait à se savoir, les problèmes «politiques» risquaient d'avantage d'être du côté guildien que krityen. Elle avait totalement les épaules pour supporter les problèmes que cela pourrait engendrer, elle était parfaitement capable de supporter les différentes pressions qui s'exerceraient sur elle, que ce soient les regards des femmes jalouses qu'elle ait pu lui mettre le grappin dessus, comme se défendre d'éventuels ennemis qui chercheraient à atteindre le Don à travers elle.

Malgré tout, si elle savait qu'elle pourrait l'assumer - son rôle était tout de même de parer à toutes éventualités et de toujours se prévoir une sortie de secours. Elle rapprocha son visage du sien pour l'embrasser à nouveau, laissant sa langue glisser dans sa bouche dans un baiser peut être un peu trop intense au vu de la situation, aussi ferma t'elle les yeux pour poser son front contre le sien


«Disons que j'ai l'habitude de pouvoir tout contrôler... et là, j'ai constamment l'impression qu'il y aura toujours des choses qui m'échapperont, que je ne pourrai pas contrôler... et... ça m'inquiète un peu.»

Les sentiments qu'elle éprouvait à son égard... elle ne les contrôlait pas, c'était une évidence. Aussi elle craignait tout de même de se laisser déstabiliser un jour et de commettre une erreur. Elle se pelotonna à nouveau dans son cou, comme une enfant un peu craintive alors que sa main redescendait contre son torse, elle joua doucement du bout des doigts, gardant les yeux fermés... il fallait reconnaître qu'elle avait un peu tendance à s'attendre au pire et à cet instant elle se sentait assez inquiète. Elle aurait pu simplement savourer l'instant présent, mais ils s'étaient embarqués dans une conversation qui lui échappait un peu aussi... peut être avait-elle simplement besoin d'être rassurée à cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Lun 1 Aoû 2011 - 9:26

Le Don comprenait la krytienne car il était pareil. Sauf que la politique lui avait enseigné des choses qu'ils n'auraient put apprendre autrement. Même si Pétunia avait une position importante dans la société krytienne, le Don jouait sur la scène mondiale, dans la société interclan. Et il avait bien vite appris et compris qu'il ne pourrait pas tout contrôler et superviser sur Terca Lumireis. Dé"jà qu'il avait u mal avec sa propre faction à se tenir au courant de tout ou presque, alors s'il devait s'occuper de chaque habitant de Terca Lumireis, il lui faudrait des journée de 48h.

Il serra la krytienne contre lui.


Comme tout le monde. Cependant, je pense que notre nature nous définit comme incapable de tout contrôler, et ce à tous les niveaux; le paysan ne peut contrôler toute sa récolte à cause des conditions météorologique, le guerrier ne peut anticiper tout les mouvements de son ennemi, le conseiller ne peut anticiper la réaction de son voisin, le chef ne peut anticiper la réaction de ceux qu'il dirige et caetera. Je pense que c'est l'inconnu qui nous attire. Nous en sommes l'image toi et moi. Au premier plan, nous sommes différents par nos races, nos qualifications, nos aptitudes, notre statut social... ET pourtanbt, nous sommes tous les deux dans la même pièce, l'un contre l'autre.

Son raisonnement tenait la route, mais il ne pouvait -et ne voulait- pas l'imposer de force à la krytienne. Ainsi, il avait juste exposé sa pensée, sans la généraliser. Il voulait se faire rassurant pour la krytienne, afin de la libérer de ses craintes. Ce côté secret rendait leur relation intense, car partagé par eux seuls et personne d'autre; pas de potions, pas de ragots, pas de demandes... Rien. Juste eux deux. Il embrassa le front de la krytienne et glissa jusqu'à son oreille.

Et nous sommes deux maintenant; si il y a des choses qui t'échappent, je serais derrière pour les rattraper. Tant que nous ne le voudrons personne ne pourra nous atteindre; pour ma part j'ai exécuté des centaines de contrats sans jamais me faire dévoilé. Ce n'est alors pas deux mégères et trois petites commères de bas étage qui vont réussir à me déchiffrer aussi facilement.

Il n'avait plus les mêmes craintes avec Pétunia qu'avec Ysy. Déjà le fait de ne pas s'afficher en public avec la krytienne aidait beaucoup à la tranquilité. Mais même si ils venaient à officialiser leur relation -ce qui pour le moment était très peu probable, Pétunia savait se défendre bien mieux que l'ex-fiancée du Don. Si lui même avait du mal à dominer la krytienne au combat, il doutait que beaucoup de voyous et groupuscules arrivent à l'avoir. Mais l'inconnu était présent, comme il l'avait dit plus tôt.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Lun 1 Aoû 2011 - 12:40

PNJ Pétunia Milloir

Blottie contre lui, la jeune femme comprenait un peu ce qu'il cherchait à dire, malgré tout, si elle était plus ou moins d'accord avec ses exemples, elle estimait que justement, son rôle était d'essayer d'anticiper au mieux les évènements à venir: le paysan devait scruter le ciel et protéger ses cultures des intempéries du mieux qu'il pouvait, le conseiller devait essayer de penser à la place de ses voisins pour anticiper leurs actions... mais pour ce qui était des sentiments... c'était une autre histoire, car elle ne savait pas si elle pourrait vraiment contrôler ses actions.

Elle s'était rendue compte qu'elle avait suffisamment de contrôle d'elle-même pour être aussi froide qu'à l'ordinaire lorsqu'ils étaient en présence d'autres personnes, et lorsqu'ils s'étaient affrontés dans la forêt, elle n'avait pas perdu son sang froid non plus, jugeant parfaitement la situation au point de jouer le jeu et se laisser blesser volontairement afin de donner plus de crédit à son numéro. Non, pour le moment, il était peu probable qu'ils viennent à être découverts et qu'elle ne commette une erreur.

Il continua alors, parlant de sa capacité à se dissimuler, elle ne put s'empêcher de sourire alors qu'il parlait des commérages et autres ragots, c'est sur que ce n'était pas vraiment ce genre de choses qui pourraient les dénoncer, en fait, sa seule crainte était que lui soit découvert, car pour sa part, elle n'avait rien changé de ses habitudes depuis le début de leur liaison, du moins d'un point de vue extérieur. Elle avait toujours pris le chemin de sa demeure après les cours ou l'entraînement à la caserne, et s'y enfermait sans jamais sortir de chez elle pour travailler... aussi les gens ne pouvaient pas savoir qu'elle ne passait plus vraiment son temps qu'à travailler.


«Oui, je suppose que nous ne risquons pas grand chose, mais que c'est justement notre peur de l'inconnu qui nous permet de rester prudent...»

Elle caressait toujours son torse du bout des doigts, s'amusant à frôler la peau au point de lui donner parfois quelques frissons, évidemment, elle jouait avec son mana de glace pour augmenter l'effet de ses caresses, puis elle plongea son regard dans le sien et l'embrassa encore... jusqu'à ce qu'elle fronce les sourcils et se tourne brusquement

«Zéphyra?»

Elle savait que l'esprit était avec le Don, mais il s'agissait surtout d'une question pour savoir si elle avait aussi senti cette présence, d'ailleurs, Estrello semblait l'avoir ressenti sensiblement en même temps qu'elle, si ce n'était qu'elle avait peut être eu l'avantage vis à vis de l'élément de celui qui se trouvait dans la pièce.

«Grillé! Promis je vous espionnais pas!»

La krityenne avait dégainé une petite dague de lancé qui se trouvait cachée dans le canapé derrière un coussin et le tenait face à elle, tout en étant toujours assise, son autre bras était passé instinctivement devant le Don, comme pour le protéger...

«Polaris?»

Le dragon de glace se matérialisa dans un nuage de flocons, la mine à la fois joueuse et honteuse en réalité... son regard se porta sur le couple alors qu'il lévitait tranquillement, mais il était évident qu'il n'était pas là pour rien

«Oui... désolé de vous déranger...»

Déranger n'était pas vraiment le mot, pas comme s'ils étaient vraiment dans une situation embarrassante, mais la krityenne se méfiait, depuis qu'il avait laissé entendre qu'il irait tout raconter à Ysyhtéha...

«Je suis pas là pour vous embêter, promis...»

Évidemment, la krityenne avait rangé l'arme et baissé son bras, mais regardait toujours le dragon blanc d'un air suspicieux

«Que pouvons nous faire pour vous?» lui demanda t'elle tout en prenant un ton tout de même respectueux... même si elle ne le trouvait pas particulièrement sage ou honorable pour un esprit, il restait un esprit

«Et bien... en fait... je m'ennuie. Zéphyra et Merius ont tous les deux un hôte... moi j'ai perdu le mien... je sais qu'il est peu probable que nous soyons compatibles, Pétunia, en général, nous ne pouvons avoir qu'un seul hôte par génération, mais je me dis que je... je pourrais peut être rester avec vous? Même sans que nous pactisions?»

La jeune femme écarquilla un peu les yeux, de surprise... était-ce une blague? Lui qui voulait la dénoncer, il voulait maintenant être son allié? Elle se tourna alors vers Estrello, elle se disait que peut être, Zéphyra pourrait tirer les choses au clair, après tout, elle était l'aînée...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Ven 5 Aoû 2011 - 9:48

Le Don n'était pas étonné et comprenait la réaction de l'esprit de glace. Zephyra faisant désormais partie intégrante de lui, il ressentait chacune de ses humeur, ses pensées, ses envies, sa force... Il la ressentait comme s'il était elle. Et en ce moment il sentait que sa fratrie lui manquait aussi. Le fait d'être liée à quelqu'un comme le DOn permettait à l'esprit de ne pas s'ennuyer, mais le manque était tout de même là. Le pire de tout avait été les trois mpois qui suivirent la rupture etre Ysy et le Don. Ce moment avait été une passe assez dure, mais il s'en était sortis tous les deux. Le DOn chercha à atteindre la dragonne dans son esprit mais n'eut pas à chercher loin. Il ne l'avait même pas contactée qu'elle apparaissait. Son long corps de serpent enroulé, et son buste dressé ù se croisait ses petits bras. Elle semblait autoritaire, si ce n'est son regard qui trahissait une profonde tendresse pour son frère.

Se lier, de quelques manière que ce soit, avait qui que ce soit, qu'il soit esprit ou personne, ou m^me être vivant, est un acte irréversible et qui doit être d'un commun accord. C'est un choix à assumer coûte que coûte, jusqu'à ce que mort s'en suive. Du moins quand on est quelqu'un d'honnête, et particulièrement en ce qui concerne les pactes. Cependant, que vous vous liiez par un pacte ou par une simple "camaraderie", vous devez le faire en connaissance de causes, et par choix. Cependant, Polaris, tu n'as pas été lié très longtemps avec Protos. Ainsi, il n'est pas impossible que tu puisses à nouveau pactiser. Mais il est vrai que Pétunia et toi avaient des caractères assez... opposés. Mais ça ne vous ferait pas de mal de vous cotoyer si je puis me permettre. Et comme dirait mon bien cher hôte : Laa shay'a waqi'un moutlaq bale kouloun moumkine. Si vous pensez pouvoir vous unir et que vous y croyiez alors rien n'est impossible.

Le DOn sourit quand l'esprit énonça son credo. Rien n'est vrai tout est permis. Il était vrai que l'union entre Pétunia et Polaris pouvait éventuellement être possible, mais les caractères des deux étaient bien trop différents, de telle sorte que le Don n'y croyait pas vraiment non plus Et il doutait que la krytienne accepte d'être filée par un esprit à longueur de journée. Lui-même avait eu du mal, mais le charisme et la sagesse de Zephyra avait vite fit tourner la balance; elle savait respecter sa solitude, ses méditations nombreuses et supporter la joute verbale. AInsiç, autant ils pouvaient passer des heures à s'envoyer des piques, autant il povait ne pas se parler des jours entiers, respectant l'intimité et la liberté de l'autre. Au final, l'union avec son esprit était une des plus belles choses qui étaient arrivée au Don.

Cependant, il estimait que cette conversation ne le concernait pas directement. Alors, il restait à obsrver, passif. C'était ça aussi le respect.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Ven 5 Aoû 2011 - 10:32

PNJ Pétunia Milloir

Zéphyra se matérialisait alors, prenant un air à la fois sérieux et attendri. Le regard de la krityenne passait de l'un à l'autre, cherchant à comprendre alors que Polaris ne semblait pas vraiment sur de ce que sa sœur avançait concernant les pactes. Il était vrai qu'eux-mêmes n'étaient pas encore trop au fait des pactes, c'était quelque chose d'assez récent au sein de Terca Lumireis, d'ailleurs, Luna fut l'une des premières à pactiser avec un humain, enfin une krityenne en l'occurence, mais même les esprits élémentaires ne s'étaient pas liés de la sorte avec Rita Mordio.

Certains ont pensé que l'esprit d'Elucifur avait pactisé avec Duke, mais cela n'a jamais vraiment été prouvé... aussi, eux-mêmes ne savaient pas encore tout ce qu'il était possible de savoir, et ce que Polaris savait pour le moment, c'est qu'il était au moins compatible du point de vue de l'élément avec Pétunia. Cependant, la krityenne ne se sentait pas vraiment à l'idée d'avoir un être avec elle en permanence, et surtout... dans les quelques moments qu'elle passait avec Estrello... l'idée que Polaris puisse ressentir ce qu'elle ressent dans ses cas là la mettait très mal à l'aise... mais ce fut comme si l'Esprit avait lu ses pensées, car il tourna ses petits yeux bleus malicieux vers elle


«Je promets de respecter votre intimité... j'irai faire un tour chaque fois que vous aurez besoin d'être seule! Je vous jure!»

Le visage de la jeune femme ne manifestait pourtant aucune surprise, elle s'était enfermée dans cette bulle protectrice qui lui permet de garder son calme en tout circonstance... le lien entre les esprits pouvait permettre à Estrello et Pétunia de se retrouver avec d'autant plus de sécurité, car ils n'auraient alors jamais besoin de se transmettre de message s'ils souhaitaient se voir... mais est-ce que les esprits accepteraient de jouer les messagers ainsi? Après tout, si Zéphyra refusait, elle pouvait très bien le demander à Polaris en échange du service qu'il lui demandait...

Elle s'était redressée, debout les bras croisés face à l'Esprit


«Si j'accepte, est-ce que, de votre côté, vous acceptez de m'aider à communiquer avec Estrello en toute sécurité par le biais de votre sœur?»

Car au final, si elle pouvait gagner en force en obtenant l'aide de l'Esprit en combat, ce n'était pas cet avantage qui l'intéressait, elle avait toujours préféré ne se fier qu'à sa propre force... d'autant qu'il aurait plutôt intérêt à se faire discret, car l'idée qu'elle ait un Esprit en elle ne passerait pas inaperçu, cependant, sa force et sa réputation pouvaient très bien jouer sur le fait qu'une de ces entités ait choisi de la rejoindre, et il n'était pas vraiment possible de déterminer l'Esprit présent dans un hôte, seul un autre Esprit pouvait s'en rendre compte... et elle doutait que Lady Elmundïr fasse un rapproche entre le fait que Polaris l'ait choisie et une éventuelle liaison avec Estrello, elle supposera juste qu'ainsi il reste assez proche de sa sœur sans qu'il n'y ait de lien entre les hôtes. Polaris était réputé joueur et pour être le plus jeune de la fratrie dragonnienne, et le désert de Mantaic ne devait pas être un endroit qu'il appréciait, ce qui justifiait qu'il préfère Eloher ou Dahngrest pour être proche de Zéphyra au lieu de Merius.

«Bien sur! Causer avec ma frangine c'est toujours cool!»

La jeune femme sursauta un peu en entendant la manière de parler de l'Esprit... ça promettait et il était probable qu'il mette sa patience à rude épreuve. Elle hocha donc la tête

«Très bien... j'accepte...»
«Youhouuuu! Merci!»

Et il disparut pour se fondre dans le corps de la krityenne qui écarquilla les yeux, décroisant les bras en sentant sa présence... une aura blanche l'avait momentanément entourée et elle resta figée quelques secondes avant de se retourner vers Estrello, son expression était encore bien froide, il allait lui falloir quelques secondes pour reprendre l'attitude qu'elle arborait généralement lorsqu'elle était seule avec lui... problème, elle réalisait maintenant qu'ils n'étaient plus seuls

«Je... c'est étrange comme sensation... l'impression d'être deux dans un seul corps...»
*T'inquiètes! Tu vas t'habituer!* elle avait ramené sa main à sa tête, surprise par la voix de l'Esprit... elle battit un peu des cils, restant comme ça, debout... visiblement bien perturbée... qu'est-ce que ça devait être au cours d'un pacte...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Ven 5 Aoû 2011 - 12:10

Le Don eut un rire alors que Zephyra claquait sa main griffue sur son crâne.

Polaris et la finesse... Ca fait deux... Dans quelques minutes vous devriez pourvoir retrouver vos esprits. en toute logique vous n'auriez rien dû subir, mais Polaris ne connait pas dame patience et il a tendance à être un peu... rude. Mais il finira vite par vous plaire. il a un très bon fond.

Lorsque la krytienne porta la main à sa tête, le Don sourit. I avait l'impession de e revoir au début de sa relation avec Zephyra. Les discours mentaux, l'impression d'être deux dans un seul être, le transferts des pensées... Il avait perdu presque tous ses moyens pendant trois jours, fatigué par l'union et un peu déboussolé par se déchaînement de puissance qu'offrait le pacte. Les esprits étaient des êtres de mana pur, et un tel déferlement de puissance dans un corps était un rude choc qu'il fallait encaisser. Mais les esprits avaient le don pour trouver ceux qui en étaient capable. Dans ce qui parut être un geste, le Don, attrapa Pétunia qui sembait vaciller par la fusion soudaine.

Respire à fond. Il faut juste que ton corps assimile Polaris. Vos mana ne devraient pas trop se mélanger vu que vous n'avez pas pactisé. Mais essaye de ne pas trop forcer pendant quelques jours. Le premier contact est le plus dur. Dès demain ça devrait aller mieux. Si tu veux communiquer sule à seule avec Polaris, pense ce que tu veux lui dire.

La dragonne fixait la krytienne et semblait presque lire en elle. Elle se déroula des épaules du Don et s'éleva à hauteur de leurs visages.

Bon ben si on a plus beoin de moi, j'vais aller jouer dans les nuages. C'est bien plus rigolo que les histoire d'amour.

Le Don tourna vers l'esprit un regard amusé. Elle était jeune pour un esprit, et avait encore parfois des mots d'enfant humains, ce qui faisait beucoup rire Estrello. Cependant il ne résista pas à titiller Zephyra

C'est moi où t'es jalouse?

Avec une fausse moue vexée, l'esprit fit comme si elle boudait, tournnt 'un coup sec sa tête

Tu te fais des idées petit homme

Et elle fila dans un souffle sous le sourire du Don



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Ven 5 Aoû 2011 - 12:35

PNJ Pétunia Milloir

Un peu perdue dans ce qu'elle sentait, l'afflux de mana en elle assez difficile à gérer, elle se laissa rattraper par Estrello, respirant profondément en gardant les yeux fermés alors que Polaris semblait s'amuser comme un petit fou à découvrir le corps et l'esprit de son hôte temporaire. Elle serra un peu la main du Don dans la sienne, une goutte de sueur perlait sur son front alors qu'elle se sentait un peu fiévreuse. Elle leva enfin les yeux vers lui avant de ramener une main sur sa bouche pour contenir une nausée... Polaris semblait avoir ressenti ce qu'elle avait ressenti lorsqu'elle avait plongé son regard dans le sien et avait apprécié

*Aaaah l'amour! C'est chouette ça!!*

Zéphyra avait disparu, aussi... elle ferma de nouveau les yeux, elle se sentait étrangement faible, et forte à la fois

*Polaris... s'il te plait... pourrais-tu rejoindre Zéphyra? J'ai...*

*Pas de problème! Je reviendrai lorsqu'il sera parti!*

*Merci...*

Et l'onde blanche quitta le corps de la krityenne qui sentit ses jambes se dérober sous elle, Estrello la rattrapant alors pendant qu'elle s'accrochait sur son épaule


«Il... il va falloir que je m'y habitue...»

Mais ce qui la perturbait surement le plus, c'était ce que Polaris avait dit en ressentant les sentiments éprouvés en levant les yeux vers le guildien... l'amour? Elle se surprit à rougir maintenant qu'elle savait qu'ils n'étaient plus que tous les deux. Elle se laissa assoir à côté de lui, passant à nouveau ses jambes au-dessus des siennes comme pour qu'il la tienne telle une princesse, même si cette image ne lui disait rien. Elle enlaça son cou de ses bras et se blottit contre lui, son front chaud et humide se plaçant contre le menton un peu piquant du Don. Elle ferma un instant les yeux pour reprendre sa respiration, ralentir son rythme cardiaque, et calmer simplement son esprit.

«Pour un esprit de glace, il a le sang chaud...» dit-elle dans un souffle. Elle leva alors les yeux vers lui, se calmant un peu, progressivement, son regard reprenant cette expression plus douce de lorsqu'ils étaient ensembles «Je n'aurais peut être pas du accepter... je sens qu'il va m'en faire baver...» même si l'on aurait pu croire à une plaisanterie, nul sourire sur son visage, elle angoissait un peu en réalité et il était probable qu'elle avait besoin d'un peu de réconfort à cet instant...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   Lun 22 Aoû 2011 - 20:48

Le Don serra la krytienne contre lui. Il la sentait brulante au travers de ses vêtement, à la suite du premier contact avec l'esprit. Il se souvenait très bien de sa fusion avec Zephyra. Cependant, il ne se rappelait pas avoir ressenti les même symptômes que Pétunia. Peut-être était ce dû à la fusion où tout simplement au fait que Zephyra et le Don étaient bien plus ressemblant que Polaris et la krytienne.

Le premier contact est toujours un peu difficile. Mais tu vas vite t'habituer. Ce sont surtout les fluctuations de manas qui sont dures au début. Ton corps s'habituera vite à tant de "puissance pure". Et de toute manière, je tâcherais de demander à Zephyra de garder un oeil sur Polaris si tu le souhaites.

Du dos de la main, il caressa la joue de la krytienne, tout en remettant une mèche bleutée derrière son oreille pointue. Il plongea son regard dans celui de la krytienne, admirant le bleu profond qui s'étendait à quelques centimètres de lui. Comme toujours, il était saisi par leur profondeur et leur intensité. Plus le temps passait et plus il avait l'impression d'être le plus heureux des hommes avec Pétunia. Ne résistant plus, il pencha sa tête et prit ses lèvres entre les siennes, savourant la douceur et l'étrange fraîcheur de celle-ci.

Ils étaient à nouveau seuls, et Estrello devait avouer qu'il préférait cela. Cependant, il ne doutait pas que les esprits fassent leur petite conversation sur le pourquoi du comment d'Estrello et Pétunia. Mais dans l'instant présent, il n'en avait que faire. Il était bien installé, Pétunia blottie contre lui, et cela lui suffisait amplement. Serrant un peu plus fort la krytienne, il posa son menton sur le haut de sa tête, comme s'il réconfortait un enfant après un cauchemar. Et peut-être un eu aussi pour la sentir plus proche de lui, toujours plus proche.


Au fait, j'ai prévu de me faire construire une maison un peu plus loin. Ca devient indescent que je squatte ton nid douillet tous les soirs. J'en viendrais presque à avoir honte de moi...

Essayant de détendre l'atmosphère par un peu d'humour, il laissa glisser sa main le long de flanc de la krytienne, et s'arrêta sur l'extérieur de sa cuisse, sentant ses formes sous ses fins habits. Cependant, il n'insista pas, considérant que le moment était et mal choisi et qu'il viendrait si il devait venir. Ou pas.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nouvelle journée de cours...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouvelle journée de cours...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Journée à Thème] organisation des tables de JdR
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest, la nouvelle série en ligne
» Campagne D&D 3.5 Nouvelle Année
» Demande d'autorisation de suivre les cours
» [S41-E8] Résultats pour la 6ème journée - Nord-Pas de Calais - 03 Mars 2010
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Eloher Winderebeth :: Archives-