AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 Les 150 ans du Sagittaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 24
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Les 150 ans du Sagittaire   Mar 26 Avr 2011 - 21:32

La file d'attente était immense. Swift soupira en imaginant le temps qu'ils allaient devoir attendre. Il jeta un oeil et repéra la file avec une pancarte notée "VIP". Il sourit et dirigea ses accompagnatrice sur leur trente et un vers cette file, gardée par deux colosses. Swift s'approchant d'eux, il sourit en donnant l'accolade à un des gardes, qui lui rendit avec un grand sourire.

Maaark ! Alors tu l'as enfin eu ta promotion !
Ouep, je te remercierai jamais assez.
Bah t'inquiète, t'aurais fais pareil ! Il suffit de savoir le prendre en main l'ami. D'ailleurs, j'ai pas des masses envie de poirotter trente ans dans la file. Tu peux me faire une fleur et me laisser passer?
Bien sur vas-y !


Swift s'avança alors que les deux videurs s'écartaient, mais se resseraient devant les quatres jumelles. Swift tourbna la tête et leva un sourcil interrogateur.

Il y a un soucis Mark?
Le patron a dit que les têtes blanches aux oreilles pointues étaient pas autorisée. Et les deux autres ont pas l'air majeures.
Mais elles sont avec moi.
Ben désolé alors, mais soit elles t'attendent dehors, soit tu ne peux pas rentrer.
Tu t'fous de ma gueule?
Désolé mais c'est les ordres.


Swift repassa du côté des filles et les enserra contre lui, deux filles dans chaque bras, et les mains sur les hanches de Yang d'un côté et de Diao de l'autre. Il n'avait pas prévu ça et cela commençait à l'énerver. son regard violet se tinta d'une lueur malveillante, alors que son sourire disparaissait.

Et ben tu vas faire une entorse au règlement. Faut vraiment que je révèle comment t'as eu ta promotion à tout le monde et comment l'arrière salle du bar fonctionne?

Swift eut un sourire carnassier, avisant le monde derrière lui, qui devait faire partie de la petite bourgeoisie de Danhgrest. Swift avait fourni le patron considérablement, se gagnant en même temps des parts sur les recettes du Sagittaire et quelques privilèges. C'était pour ça que Mark avait gagné sa petite place de vigile. Avec un sourire carnassier, il s'adressa à l'homme, pas plus impressioné que ça par la carure de l'homme.

Ce serait con que tu retournes faire la plonge et nettoyer la merde dans les toilettes après le service pour tes 100 galds par soir... Enfin après, je peux en parler à ton patron, c'est comme tu le sens.

Le visage du dénommé Mark se décomposa aux côté de son partenaire de garde, qui lui était un vigile habitué. Alors, Mark s'écarta pour laisser passer le groupe.

Bonne soirée Swift. Et vous aussi mesdames.


[Musique In da club !]


Swift repris son sourire alors qu'ils pénétraient dans le bar, souriant, alors que la musique envahoissait leurs oreilles, et que les conversations multiples s'étalaient. L'endroit était bondé, et se faufiller était un travail d'artiste. Swift se glissa parmi la foule, saluant des connaissances et tenant toujours par la taille ses accompagnatrice. Il s'installèrent à une table aux divans confortable, notées "VIP uniquement", alors qu'un serveur venait pour prendre leurs commandes.

Champagne mon p'tit pote ! Ton meilleur et appelle moi le patron, je voudrais le saluer.
Monsieur Ernerald est très occupé ce soir.
Annonce Swift, il se libèrera.
Bien monsieur.

A peine cinq minutes plus tard le saut de champagne arrivait avec cinq coupes, ramené par le patron du bar en personne. Swift se leva pour lui serrer la main et ils échangèrent quelques mondanités, Swift justifiant entre autre la présence des Windwaker et assurant la majorité de Yin et Yang. Il repartit bien vite, appelé par d'autres clients. Swift fit sauter le bouchon dans la foule, alors qu'il versait le liquide doré dans les flûtes et servait ses accompagnatrice.

Allez on se nettoie un peu la bouche et on va foutre le feu mes chéries !!

Il leva sa coupe au milieu de la table basse, portant un toast

A notre retour !



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Mar 26 Avr 2011 - 21:52

Spoiler:
 

PNJ Yin, Yang, Diao, Zhen

Les Windwakers ne s'étaient pas laissées impressionner par le vigile qui voulait les recaler parce qu'elles étaient des têtes blanches, d'ailleurs, elles s'étaient toujours dit qu'elles devraient se teindre les cheveux pour ne plus être cataloguées comme tel. Après tout maintenant, elles s'en fichaient totalement de leur clan, et elles n'avaient jamais vraiment eu l'impression de leur appartenir. Yin et Yang ne se laissèrent pas démonter non plus, elles avaient 19 ans après tout, alors elles n'avaient rien à se reprocher. Ce qui fait que lorsqu'ils réussirent à passer le mur de l'abruti, les krityennes tirèrent carrément la langue au colosse tout en roulant des hanches afin de dévoiler leur corps de rêve.

Une fois à l'intérieur, elles faisaient déjà un certain repérage, non pas à la recherche d'une victime pour la nuit, elles avaient eu leur dose pour la journée, mais simplement afin de s'amuser un peu sans avoir à rester avec les filles toute la soirée. Yin et Yang avaient carrément pris, chacune, une main de Swift, mine de rien, elles n'étaient pas trop à l'aise. Et lorsqu'enfin ils purent s'assoir et pleinement profiter de la fête avec une belle coupe de champagne, tout le monde trinqua


«À notre retour crièrent les filles en même temps! Elles éclatèrent de rire et commencèrent à boire, jusqu'à ce que les krityennes ayant, évidemment la bougeotte, se lèvent pour aller danser. Elles n'allèrent pas trop loin quand même pour garder Swift dans leur ligne de mire, non pas dans le but de le provoquer encore, mais pour le cas où il ait besoin d'elles pour la guilde, car mine de rien maintenant, elles avaient une bonne raison de rester là!

Elles n'hésitèrent pas à se déhancher sur le rythme de la musique et rapidement des hommes se rapprochèrent d'elles, mettant leurs mains sur leurs hanches et évidemment, elles se laissaient faire, se frottant à eux sur le rythme fou et éclatant de rire en s'amusant comme des folles! Cette soirée commençait drôlement bien pour elles...

Du côté de Yin et Yang, elles semblaient assez dignes et se tenaient près de Swift comme si elles étaient ses gardes du corps, mais évidemment, elles risquaient de l'empêcher de draguer aussi les filles alors Yang se déplaça pour se mettre à côté de sa sœur et ne plus encadrer le leader ainsi. Mais elles semblaient désormais sur leurs gardes, comme si elles cherchaient à le protéger désormais... probablement la preuve qu'elles l'avaient parfaitement assimilé comme chef. Mais elles en oubliaient de s'amuser... encore.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 24
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Mar 26 Avr 2011 - 22:10

Swift écrata les bras, longeant les bord du divan en arc de cercle. Il aimait bien ce bar pour sa musique et son ambiance; et aussi les strip-teaseuse qui arrivaient plus tard dans la nuit. Bien qu'il y avait peu de chances, que Swift en embarque une ou deux après la journée qu'il avait eu avec les krytiennes, il couva du regard les guildiennes, qui semblaient pas des masses à l'aise. Quelques groupes de femmes aux tenues exotiques passaient devant sa table, et Swift ne se dérangeait pas de leur rendre leurs regards. Les jumelles guildiennes ne semblaient pas s'amuser; pour ce qui étaient des jumelles elles se débrouillaient bien toutes seules. Il irait surement les rejoindre plus tard, mais pour l'heure, il voulait décoincer les jeunes guildiennes. Finissant sa coupe d'un trait, il se leva et prit les mains des guildiennes avec un sourire.

Allez mes chéries, donnez-vous! Me forcez pas à faire passer ça pour un ordre.

Il partit alors laissant glisser ses pieds au sol dans un moonwalk qui lui ouvrit un couloir jusqu'au centre de la piste. mine de rien, l'animal Swift était assez connu du Sagittaire et ses talents de danseur était bien connus. Il leva ses yeux violets vers l'assemblée et sa voix perça au milieu de la musique.

Wow ! Faîtes péter la vraie musique !

Ernebald fit un signe aux musiciens qui semblèrent comme comprendre immédiatement l'ordre. Ils tournèrent un instant leur partition avant de commencer à jouer, alors qu'un chauteur s'approchait sur le devant de leur petite scène

Comment lancer une fête sans ça !

Swift laissa la musique l'envoûter. Il jeta unregard vers les guildiennes, qui semblaient encore hésiter à s'avancer sur la piste de danse, alors que lui commençait à suivre la musique dans une danse assez... suggestrice, mais qui semblait plaire au public, qui recommençait à onduler, tout en laissant une place pour l'homme. Swift avait toujours été un agitateur de foule, et il comptait bien continuer dans la lignée de la réputation qu'il s'était fait. Faisant un signe de son index, il dut finalement aller chercher les guildiennes lui même, les trainant par la main et les laissant près de lui, alors qu'il reprenait un mouvmeent plus calme, sans fioritures, histoire de pouvoir entraîner les guildiennes. Il se retrouva de dos à une homme et il aperçut une tenue noire ouverte sur un décoleté plongeant. Il écarta un peu l'homme qui semblait vouloir posséder Zhen, et s'adressa à elle avec un sourire.

J'ai bien peur que vous deviez donner du votre. ce serait con qu'on soit que trois à s'éclater. C'ets mon premier ordre. Dévergondez moi ces deux là les filles ! On a tout notre temps poru mettre le feu. On va leur montrer que la Griffe est capable de mettre le feu, même sans armes.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Mar 26 Avr 2011 - 22:36

PNJ Diao, Zhen, Yin et Yang

Les krityennes s'amusaient comme des folles, on pouvait déjà voir la sueur couler le long de leur nuque et de leur front, se trémoussant sur le rythme, elles mirent l'ambiance également lorsque Swift fit changer la musique et elles se déhanchèrent encore plus. Il attira alors Yin et Yang sur la piste, et si elles essayaient un peu de s'y mettre, on voyait clairement qu'elles avaient du mal à y mettre du leur, et c'est là que le leader les appela à la rescousse

«Ok, tu t'occupes de Yang, je m'occupe de Yin»
- «Ça marche»


Zhen se dirigea donc vers la brune, et sans réellement la prévenir, elle se plaqua à elle, glissant une cuisse entre ses jambes et appuyant sa hanche contre la sienne pour qu'elle suive le rythme, une main enlaçant sa taille, elle avait mis son visage tout près du sien

«Allez chérie, suis moi... tu vas voir, c'est facile»
- «Enlève tes mains de là»
- «Non... si c'est pas moi qui le fait, c'est l'un des mecs autour.... tu préfères quoi? Au moins, s'ils pensent que tu aimes les femmes, tu les exciteras de loin mais ils ne te toucheront pas... alors?»


La guildienne avala sa salive avec difficulté et tourna la tête pour voir que Yang se laissait beaucoup plus faire par Diao, pas étonnant que Zhen l'avait choisie elle, elle savait se montrer beaucoup plus convaincante. La krityenne se mit à bouger doucement des hanches, puis de plus en plus vite pour qu'elles rejoignent le rythme de la musique, parfois elle se penchait en avant, obligeant Yin à basculer en arrière, puis inversement en faisant pression dans son dos pour l'obliger à venir vers elle. On entendait des hommes siffler tout autour, Yang se laissait de plus en plus aller, mais c'était Yin contre Zhen qui était le plus intriguant, lorsque la krityenne se mit à descendre doucement, invitant sa cavalière à faire de même, la guildienne se mit à rouler beaucoup plus des hanches, et lorsqu'elle remonta, la jeune femme semblait... troublée.

Zhen augmenta le rythme, ramenant une mèche de cheveux derrière l'oreille de Yin avant de continuer à onduler de plus en plus, la danse se faisant bien sensuelle alors que du côté de l'autre couple, c'était simplement de la folie pure et Diao put même laisser Yang se débrouiller toute seule, elle commençait à sauter partout, c'était gagné. Mais Zhen... décidément elle avait vraiment un charme particulier et elle plongea son regard dans celui de la guildienne qui semblait un peu perdue


«Laisse toi aller chérie... tu danses déjà bien mieux!»

Elle augmenta un peu plus le rythme, la faisant tourner tout en la gardant plaquée contre elle et lorsque la musique se calma quelques secondes, Zhen lui sourit et embrassa Yin avec une grande délicatesse, pressant simplement ses lèvres contre les siennes, et si la guildienne posa d'abord ses mains sur ses épaules pour la repousser, elle arrêta rapidement son geste, jusqu'à ce que la krityenne recule et lui fasse un clin d'œil

«Tu vois? C'est pas si difficile! Allez... bouge maintenant! suis la musique!»

La jeune femme essaya alors de suivre un peu mieux, mais elle était visiblement troublée, décidément, quel numéro celle là!
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 24
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Mar 26 Avr 2011 - 23:08

Swift admirait la qualité du travail des deux krytiennes. il n'aurait pas fait mieux. Si Diao se débrouillait plutôt pas mal avec Yang, bien moins guindées que sa soeur, Yin avait eu plus de mal. Mais c'était sans compter sur la sensualité de Zhen, qui semblait littéralement submerger la petite guildienne. Au fur et à mesure que Zhen se déhanchait, Yin semblait suivre de plus en plus. Son visage avait changé et Swift mis ça sur le coup de l'envoûtement de la krytienne, qui savait y faire, comme si elle avait en face d'elle une amante. Il sourit alors quand elle embrassa Yin. S'approchant alors Des deux Windwaker, sous les regards un peu jaloux des autres hommes qui les reluquaient sans vergogne, Swift Claqua sur leurs fesses moulées dans leur tenues, serrant un peu, avec un sourire pervers pour ceux qui avaient la bouche ouverte devant si peu de civilité.


Parfait mes chéries. Encore du bon boulot. Je crois que vous avez une myriade de prétendants qui voudraient ma place actuellement.

Swift relacha la pression de ses mains, avec un sourire cette fois pour Yin, qui semblait comme envoûtée.D'un geste, une rose noire apparut dans ses doigts, alors qu'il s'approchait, un sourire aux lèvres et un regard sensuel pour Yin. Il la saisit alors par la taille, la collant contre lui, plongeant ses yeux violets dans les siens.

Suis juste le mouvement de la musique, je m'occupe de te rendre juste magnifique ma chérie. Ta soeur semble dans un état second depuis que Diao s'en est occupée.

Swift jeta un regard en coin vers Yang, qui semblait déjà commencer à se faire des amis de la gente masculine. Faisant signe aux Windwaker de quand même garder un oeil sur la jeune fille au cas où, et il fit un signe de tête au Maestro. Le registre changea alors radicalement, alors que la piste de danse laissait place au couple improvisé, comme par magie. sa voix s'éleva alors que la musique finissait.


Maestro? Tango venga !


Olé !



Alors que les premières notes vibraient Swift bougea, la rose noire ayant rejoint ses dents, alors qu'il regardait toujours la guildienne, son regard se faisant charmeur. Il ne cherchait pas à la séduire. il voulait juste la mettre dans l'ambiance, la faire quitter son statut de petite fille réservée. ils étaient là pour s'amuser et Zhen avait déjà donner son cours pour les chansons rythmées. Swift allait donc s'occuper maintenant des duos plus... sensuels et classiques. Donc, les premières notes s'élevaient dans le bar. Swift fit glisser la krytienne d'un bras à l'autre. Puis, la musique s'accélérant un peu, il entama ses pas de danses, guidant la guildienne, lui imposant juste d'être gracieuse et de se laisser emporter dpar la musique. L'état dans laquelle Zhen l'avait laissé permettrait sans doute plus de liberté dans les mouvements de Yin. Quoi qu'il ensoit, il faisait à présent virevolter la guildienne, sa robe se soulevant parfois dans les tourbillons qu'elle effectuait, alors que le tango devenait endiablé. Swift se laissa aller avec elle aussi, la rose toujours dans sa bouche.

Il continua ainsi, faisant aller et venir Yin dans ses bras, puis, dans une dernière fente -lui offrant une vue plongeant sur son décoleté furtif-, il termina sa danse, un de ses genoux entre les jambes de Yin, et tenant sa cuisse contre son flanc, ses pupilles mauves charmeuses plongées dans celle de la guildienne, alors que les applaudissements autour retentissaient. Pour une novice elle s'était pas mal débrouillée, et il l'applaudit lui même, glissant la rose dans ses cheveux, et elle se fondait presque dans la masse, tout en donnant un petit charme.


Magnifico amore mio ! Tu pourrais largement rivaliser avec les têtes blanches.

Il profitait bien sûr au passage pour provoquer un peu Diao et Zhen, le jeu qu'ils avaient commencé depuis leur première rencontre toujours d'actualité, excitant leurs côtés chambreurs et séducteurs. Il se dirigea à nouveau vers la table, laissant Yin profiter si elle le voulait de la nouvelle musique qui démarrait, tout en gardant un oeil sur les deux plus jeunes pour éviter un dérapements. Pour les Windwakers, il savait qu'elles sauraient se débrouiller en cas de problèmes, mais Yin et Yang avalaient un peu trop de changements pour que le nouveau chef les laisse se débrouiller trop seules dans une telle masse de foule, bien que les plus excités par ses deux petites jeunes avaient vite compris que c'était chasse contrôlée en voyant que c'était le célèbre Swift qui les avait sous son aile.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Mer 27 Avr 2011 - 6:50

PNJ Yin, Yang, Diao, Zhen

Diao et Zhen étaient reparties sur la piste de danse, bien que Diao gardait un œil sur Yang tout de même qui commençait de plus en plus à se lâcher, mais préférait malgré tout danser toute seule. De temps en temps, un homme s'approchait, un peu timide et elle le repoussait poliment, les krityennes supposaient simplement qu'il ne lui plaisait pas, après tout elle n'était pas obligée de se jeter sur tout ce qui bougeait... elle.

Elles admirèrent alors le magnifique tango de Swift avec une Yin qui cherchait surtout à bien suivre ses pas, elle avait d'ailleurs les yeux régulièrement baissés pour voir ce qu'elle faisait et on sentait qu'elle commençait, petit à petit à se lâcher, d'ailleurs, Zhen pouvait le remarquer sur la manière dont elle bougeait les hanches maintenant, et sur la dernière position elle dévoilait bien sa jambe à l'avoir ainsi relevée contre le flanc du guildien. Yin avait légèrement rougi et lorsque Swift lui avait mis la fleur dans les cheveux, elle avait simplement hoché la tête en remerciement et chercha sa sœur du regard alors que déjà, certains séducteurs s'approchaient pour proposer la danse suivante. Elle accepta à contre cœur dans un premier temps, mais elle eut de la chance, le premier à l'inviter ne chercha pas à la peloter et il se contenta bel et bien de seulement danser avec elle. Peut être avait-il compris qu'elle était chasse gardée?

Toujours est-il que la guildienne commençait, petit à petit à s'amuser, mais si le chef la surveillait du coin de l'œil, les Windwaker aussi, surtout Zhen. Non pas qu'elle avait eu un coup de cœur ou quoi que ce soit, mais mine de rien, elle l'aimait bien la petite Yin et elle faisait très bien son boulot à la guilde! Si elles n'avaient rien de plus à faire que suivre les ordres là bas, c'est parce qu'elle gérait bien l'organisation, qu'elle les connaissait et leur filait toujours le boulot qui leur convenait le mieux! Alors si la petite venait à être déstabilisée par un chagrin d'amour ou toute autre expérience traumatisante, ça allait probablement changer sa façon de faire son boulot!

Voulant amuser un peu la galerie, les jumelles se lancèrent dans une danse des plus sensuelles, elles avaient jeté leur veste sur le divan près de Swift et se mirent à bouger ensemble, leur statut de jumelles leur permettant d'être parfaitement synchrone et il était probable qu'elle soit encore plus douées que bon nombre de stripteaseuses, sans avoir à enlever leurs vêtements. Elles se lancèrent plus ou moins dans leur propre tango, se faisant tourner mutuellement, se cambrant, montant et descendant en roulant des hanches, et lorsqu'elles se lâchèrent, les prétendants à une danse furent assez nombreux... Swift n'était pas le seul à savoir mettre de l'ambiance.

Finalement, Yin revint s'assoir à son tour sur le divan, gardant une certaine distance avec le leader pour ne pas qu'il perde une opportunité féminine, mais elle fixait surtout les jumelles en réalité, difficile de savoir laquelle elle regardait, est-ce qu'elle prenait des notes pour apprendre à danser et se lâcher comme elle? Peut être... ou pas. Si elles paraissaient particulièrement libérées, elles semblaient garder un contrôle sur chaque chose, elles ne laissaient pas les hommes qui ne leur convenaient pas leur mettre la main aux fesses, n'embrassaient personne non plus se contentant d'effleurement ou de clin d'œil.

Elles étaient vraiment douées.

Yang de son côté sautait simplement partout, elle n'était pas aussi sensuelle, mais elle semblait vraiment bien s'amuser, ce qui la fit beaucoup rire
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 24
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Mer 27 Avr 2011 - 12:07

Swift avait souri quand Yin s'était faite invitée, alors qu'il retournait s'asseoir. Il avait gardé un oeil sur le petit couple, surveillant d'un oeil méfiant que l'homme ait pas trop les mains baladeuses. Pas qu'il voulait se réserver la brune pour lui-même mais le côté sensible de Yin qu'il avait vu dans le bureau l'avait touché. Elle lui avait fait très vite confiance, et par orgueil ou par sens du devoir, il voulait en quelque sorte honnorer cette confiance et la protégeant des hommes trop avides qu'on pouvait voir en soirée. Il s'avéra que son premier partenaire était très respectueux et Swift les regarda juste danser, voyant que Yin prenait un peu plus confiance. Elle vint se placer à nouveau à leur table, mais gardant ses distances. Swift avait bien une petite idée du pourquoi du comment, mais il garda ses remarques pour lui. Il tendit un bras vers la petite brune.

Et ben alors sweetie ! J'vais pas te manger. T'es belle comme un coeur avec ta petite fleur dans les cheveux.

Jetant un oeil vers la piste il aperçut Yang qui se demmenait comme une diablesse, dans une sorte de danse qu'on aurait dit invocatrice. C'était pas tout à fait ce qu'on appelait sexy, mais bon; tant qu'elle s'musait, c'était le principal. En revanche les jumelles aux têtes blanches commençaient déjà à monopoliser l'attention des plus voraces des hommes du bar, les faisant languir par des clins d'oeil et des frôlements de lèvres. Swift devait avouer qu'elle savait prendre les hommes et les manier comme bon leur semblait, la matinée et l'après midi qu'ils avaint passé ne lui ayant laissé aucun doute.

Les deux vestes des krytiennes vinrent s'aplatir à ses côtés, alors qu'elles continuaient à chauffer la salle à blanc, et Swift prit plaisir à compter le nombre de mâles qui les dévoraient des yeux. Il eut du mal, le monde dans le bar étant bien trop conséquent et les serveurs ne faisaient que s'agiter devant lui. En parlant de serveur, Switch en alpagua un au passage.


Mojito per favor !

L'homme acquiesca et partit après être resté un instant pour prendre la commande de Yin. Il revint avec le tout sur un plateau et Swift commença à savourer le grand verre frais, qui distillait une aura de chaleur dans sa gorge, et un frisson acide sur ses papilles. Il posa son mollet sur son genou, toujours étendu sur le divant comme si il était chez lui. Les mêmes jeunes femmes que précédemment passèrent devant lui, et lui lancèrent un nouveau regard suggestif. Switch s'attarda un peu plus sur les formes des jeunes femmes, les trouvant bien proportionnées. Il sourit et se leva avec un dernier regard qui se voulait bienveillant sur Yin, avant de rejoindre le groupe de jeunes femmes, qui s'était établi sur la piste de danse, non loin des jumelles. Arrivant avec un sourire charmeur, Swift passa ses mains aux tailles de deux jeunes femmes qui l'accueillirent avec des gloussements et sourires.

M'autoriserez-vous à vous rejoindre pour une danse mesdames

Elles rièrent, acceptant de bon coeur et lorgnant sur l'ouverture plongeante du torse du guildien, alors que celui-ci suivait la musique, près des femmes. Ils terminèrent le morceau bien entamé, avant que le tout passe sur un rythme plus sensuel, mais rythmé. Les saxophones commençait à répandre leurs notes métalliques, alors que Swift souriait de plus belle. Un homme à la voix grave aux nuances de blues commença alors à chanter, son intonation invitant clairement à des danses sensuelles, languissantes.

Ow... Ca va devenir intéressant.

[Sex Bomb !]

Swift se saisit alors de la taille d'une blonde pulpeuse près de lui, son genou se casant entre les jambes de la jeune, alors que celui de la jeune femme trouvait une place similaire. Ils commencèrent alors un mouvement de hanche langoureux, appuyé, leur bas ventres se frottant l'un contre l'autre, et leurs yeux plongés les uns dans les autres.Swift commençait à s'amuser, et la machine séductrice de l'homme commençait à se mettre en place tranquillement. Et encore, les strip teaseuse n'était pas encore là, et il n'avait pas trop d'alcool dans le sang. La suite promettait d'être... torride !



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Jeu 28 Avr 2011 - 8:21

Spoiler:
 
PNJ Yin, Yang, Diao, Zhen

Les krityennes n'accordaient pas plus d'attention que cela à leur leader qui semblait se déchaîner de son côté, elles étaient trop occupées à danser, après tout elles étaient là pour ça, ce soir. Aguichant les hommes à leur portée, s'amusant de savoir qu'aucun d'entre eux ne pourrait les mettre dans leur lit ce soir, elles semblaient vraiment s'éclater. Se faisant tantôt provocantes, tantôt sensuelles et parfois simplement, se prenant au jeu de Yang en venant près d'elle, elles sautaient simplement partout. Tout dépendait de la musique en réalité et lorsque l'homme à la voix soul se mit à chanter, elles se mirent à danser ensemble, se tournant autour, parfois Zhen se plaçait le dos appuyé contre la poitrine de sa sœur et ondulait pour descendre le long de son corps et remontait alors qu'elle ne se gênait pas pour la peloter, laissant parfois la bave aux lèvres à certains qui espéraient franchement un plan à trois.

Désolé les gars, elles ont déjà donné pour aujourd'hui - et bien pris aussi.

Yang alla voir Yin pour s'assoir un peu et reprendre son souffle, à sauter ainsi partout, elle était luisante de sueur au niveau de son cou et de ses tempes


«C'est vraiment sympa! Dommage que Denver n'aimait pas ce genre de soirées!»

Au moment où elle se pencha pour reprendre sa coupe de champagne, elle intercepta le regard triste de sa sœur à l'évocation de l'ancien leader, la guildienne aux cheveux blancs se pinça les lèvres et s'approcha de la brune pour lui prendre la main. Celle-ci eut alors un semblant de sourire

«Ma chérie... je sais qu'il te manque! Mais il faut que tu arrives à surmonter ça! Ça fait plusieurs mois maintenant et puis... Swift a l'air quand même gentil non? Bon il est totalement barge, mais il faut bien ça pour diriger une guilde comme la notre, et surtout pour pouvoir tenir les jumelles comme il le fait! Regarde ça! Elles lui ont sauté dessus, et contrairement aux précédents, elles le respectent maintenant, je suis sure qu'elles lui obéiront au doigt et à l'œil!»

Yin dut se retenir de rire, il était vrai que la raison pour laquelle, elle était contre que les Windwaker couchent avec le patron, c'était que pour les précédents prétendants, elles avaient été tellement déçues qu'elles avaient été encore plus infernales par la suite... peut être que c'était vraiment un test à passer aussi pour diriger la guilde désormais? Au moins, on pouvait dire que c'était un test assez plaisant, quoi que les précédents s'en étaient sortis avec de sacrées courbatures si ses souvenirs étaient bons. Et la façon dont elles s'étaient mises à ses côtés, jouant parfaitement le rôle des escortes sexy pour attiser la convoitise des autres, il était évident qu'il avait passé l'épreuve avec brio.

Un homme s'approcha avec un regard assez séducteur et voulut inviter les deux jumelles à danser, elles déclinèrent l'invitation, contrairement aux krityennes, elles ne partageaient pas, c'était soit l'une, soit l'autre. Yang but une nouvelle coupe de champagne avant d'entrainer sa sœur sur la piste...

Elles avaient la nuit devant elles pour s'amuser et s'améliorer sur la danse, elles regardaient un peu autour d'elles pour copier la manière de faire des autres filles, enfin pas vraiment des Windwaker non plus, fallait pas abuser!
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 24
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Jeu 28 Avr 2011 - 11:05

Spoiler:
 

Swift resta un moment avec le groupe de jeune femmes, allant de l'une à l'autre au fil des titres au grand damne de celles qu'il délaissaient. Il aimait jouer aussi de ses manières de monopoliser l'attention, cherchant pas à créer de relation, mais plutôt une sorte d'envie, des pulsions, car c'était peut-être le plus fugace, mais aussi le plus irrésistible. Alors qu'une relation, une fois consommée,, la lassitude commençait à s'installer plus ou moins vite. En l'occurence il réussit pas trop mal son jeu, et s'il avait creuser un peu la chose, il se serait décroché sans doute une nuit de folies. Cependant, son corps le rappela à l'ordre; mine de rien, les jumelles Windwaker l'avait complètement vidé -surtout Zhen en fin de compte-, et il se doutait qu'il n'aurait pas la force de rivaliser face aux quatre jeunes femmes, qui elles semblaient en pleine forme. Il arracha un baiser volé à chacune, leur assurant qu'ils se reverraient sans doute, puis il retourna à la table, continuer son verre, qu'il avait déjà bien attaqué.

Lorsqu'il arriva, il sembla presque comme interrompre une conversation. Il leva un sourcil interrogateur, et s'intalla à sa place, attrapant son verre et prenant une gorgée du liquide frais, dans lequel on avait rajouté des glaçons pendant son absence. Les serveurs du Sagittaire étaient très consciencieux, et depuis que Swift avait "dépanné" l'arrière boutique du patron, il avait le droit à un traitement de faveur assez enviable. Il lui suffisait presque de claquer des doigts pour obtenir ce qu'il voulait. Mais après tout, si la fête avait lieu c'était en partie grâce à lui.

Quoi qu'il en soit, il avait bien envie de passer la vitesse supérieure, la soirée avançant à grand pas. Attendant un peu à sa place au cas où les guildiennes eurent quelque chose à lui dire, il partit ensuite vers le bar et se faufilla à la suite du gérant dans une pièce cachée derrière un grand rideau rouge. Là, des tables de poker et autres roulettes étaient installées, des hommes endimanchés jouant des quantités astronomiques de jetons. Ernebald sourit devant son petit bazar frauduleux. Le jeu n'était pas illégal en soit, mais prohibé. Ainsi, le patron ne s'exposait qu'à une reprise à l'ordre dérisoire face à la quantité d'argent qui rentrait dans ses caisses. Swift sourit et plongea la main dans ses poches. D'une il sortit son paquet de cigarettes et de l'autre un sachet d'herbes fortes. Pas vraiment de la drogue mais plutôt... De quoi ennivrer un novice pour plusieurs heures. Habitué du milieu, cela ferait tourner un peu la tête de Swift au début, avant de ne faire comme s'il avait bu un verre de plus. Il n'avait pas envie de finir ivre mort cette soirée, le lendemain s'annonçant plutôt... spécial.

Il fit son petit bricolage avec sa cigarette et son paquet, et se retrouva, après coupé le tabac et les herbes séchées, avec un cône gris entre les lèvres, qu'il alluma, dégageant une odeur forte et entêtante. Il continua ainsi, profitant de chaque bouffées, bien qu'il dut s'avouer que ce qu'il avait mis était moins fort que d'habitude. Si maintenant même les professionnels se mettait à couper leurs herbes, où allaient le monde.... Au final, ça ne lui fit que l'effet de plusieurs cigarettes, sans pour autant le rendre fou furieux. Il coupla donc tout ça avec une tequila sunrise, et se sentit un peu mieux. Pas ivre mort, mais il n'avait non plus l'intention de rentrer sobre.

Il finissait sa cigarette remaniée quand des saxophones bruyant retentirent et que le visage d'Ernebald et Swift s'illuminaient alors qu'on entendait des talons aiguilles claquer sur le comptoir.


Voila qui devient mieux !!

[Owwwww !]

Une trentaines de femmes aux formes presque insultantes tellement elles étaient dévoilée venaient de prendre place en hauteur dans le bar, sur des promontoirs avec poutres, sur les comptoirs, sur les tables des officiels; bref, tout ce qui était un tant soit peu visible pour tout le monde. Swift sortit alors, ses yeux s'illuminant devant les lumières devenues tamisées, avec des éclats rose et bleux sur les danseuses, qui commençaient leurs balancements langoureux et pour le moins suggestifs. Le bar avait fait fort, puisque au lieu d'arriver à peu près habilées, elle ne portait qu'uns tring et un haut de maillot de bain si léger que même s'il n'avait pas été là, la différence ne se serait pas vu. Swift se fraya un chemin à sa table, s'y installa et profita du spectacle avec un sourire malsain et son mojito. Alors, une jeune femme monta sur sa propre table, sans s'occuper vraiment des guildiennes, regardant Swift avec un regard provocateur et suggestif.

Celui-ci écarta les bras, et sourit, rendant son regard à la strip-teaseuse en faisant un mouvement de baiser avec ses lèvres. Décidément, Ernebald le connaissait bien; trop bien. Il jeta un coup d'oeil amusé vers le sguildiennes -qui n'allait surement pas apprécier l'arrivée impromptue de la jeune femme-.


Vous voulez qu'on vous demande un beau bond bien musclé? Ou alors vous préférez les bruns?

Swift fit donc ce pourquoi la femme qui se déhanchait devant lui était là. Il admira le mouvement langoureux de ses hanches n'ayant qu'une envie; la rejoindre. Mais après tout, il fallait toucher avec les yeux. Et après la journée qu'il avait passé, il n'était plus du genre à se satisfaire d'une seule. Ou alors une sauvage, ce qui, dans la mesure où seule Zhen l'avait comblé seule, risquait d'être assez dure à trouver sans moyenner finances.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Ven 29 Avr 2011 - 7:42

Spoiler:
 

PNJ Yin, Yang, Diao, Zhen

Lorsque les strip-teaseuses commencèrent à faire leur entrée, les jumelles Windwaker se sentirent quelque peu mises en concurrence, cependant, dans la mesure où on n'avait pas le droit de toucher les danseuses alors qu'elles-mêmes se laissaient faire, il y avait encore pas mal d'hommes qui leur tournaient autour. Cependant, si les hommes avaient de quoi régaler leurs yeux devant les formes peu vêtues des danseuses, les femmes avaient également leur compte. Seulement, Diao et Zhen n'étaient pas spécialement intéressées puisque justement, ben elles n'avaient pas le droit de toucher.

Elles se trouvèrent donc plutôt de très bons danseurs qui semblaient vraiment être là pour danser et non pour s'envoyer en l'air, un humain et un krityen, chacun avait pris l'une des jumelles en la saisissant par la taille et la faisait danser, tourner, la soulevait même sans pour autant chercher à les embrasser ou les séduire outre mesure, et mine de rien... ça leur plaisait pour une fois.

Yin et Yang de leur côté pouvaient danser plus librement maintenant que les hommes étaient concentrés sur les strip-teaseuses, vu qu'elles ne se laissaient pas approcher aussi facilement que les Windwaker, elles se retrouvaient donc avec une majorité de femmes sur la piste de danse et pouvaient donc les observer pour essayer de copier quelques pas de danses, l'une d'entre elle s'approcha de Yin, probablement qu'elle avait vu le baiser échangé avec Zhen puisqu'elle la saisit par la taille et commença à la faire danser également tout en plongeant son regard dans le sien. Si la guildienne était un peu tendue au départ, elle finit par se laisser faire et apprécia la danse, surtout que sa partenaire en profitait pour lui apprendre deux trois trucs, comment bien placer ses hanches, son buste et ses mains. D'ailleurs, elle n'hésita pas à mettre l'une des mains de Yin sur sa fesse, disant qu'ainsi elle sentirait mieux ses mouvements... Yang dut se retenir de rire, mais elle fut surtout étonnée de voir que sa sœur ne semblait pas vraiment gênée... Zhen aurait-elle déclenché quelque chose chez la brune?

Au final, le groupe était séparé, mais tout le monde s'amusait bien sans pour autant que ça ne sombre dans l'orgie. Les gens dansaient, sifflaient, chantaient, pas mal de salons privés commençaient déjà à avoir une certaine utilisation, d'ailleurs en général, les jumelles krityennes auraient été les premières à s'y rendre, mais là non... elles monopolisaient totalement la piste de danse avec leurs cavaliers particulièrement doués... elles s'éclataient!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 24
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Ven 29 Avr 2011 - 12:48

Swift avait décidé d'élire domicile à sa table. Ayant commandé un nouveau cocktail, aux reflets orangés cette fois, il continuait de regarder d'un oeil distrait le déhanchement de la danseuse. Il se lassait très vite de ce genre de danses en fanfreluches, trouvant cela répétitifs au bout d'un moment. Il savait qu'en allant dans un salon privé il aurait eut un petit supplément presque sans forcer, mais il n'avait pas plus envie que cela. D'autant que tout était déjà bondé, par de riches et grasses personnes pensant pouvoir s'envoyer en l'air avec une minette le temps d'une soirée. Deux jours plus tôt encore, Swift avait occupé une de ces "cabines" et avait passé un agréable moment. Mais pour la journée, il avait assez donné de sa personne, à tous les sens du terme. Du coin de l'oeil il aperçut les jumelles, et la surprise passée de les voir encore sobre et relativement sérieuses, il estima qu'il n'était pas le seul finalement à avoir opter pour une soirée de détente et non d'orgie.

Les deux petites guildiennes s'amusaient de leur côté, sous l'oeil attentif de Swift, qui souriait à chaque fois qu'elle repoussait une proposition de danse. Mine de rien, elle gardait la petite réserve qui faisait tout leur charme. Il avait deux paires de jumelles aux antipodes l'une de l'autre; autant Yin et Yang était sérieuses, appliquées et un brin coincées, autant Diao et Zhen était des furies. Le contraste entre les deux plaisait beaucoup à Swift, et il se prévoyait des journées de bonne et franche rigolade, autant avec une paire que l'autre -bien que la rigolade serait sans doute différentes d'une paire à une autre.

La soirée avançait tranquillement, et l'on arrivait au milieu de la nuit, que déjà, ceux qui avaient un travail le lendemain commençait à plier bagage. Le bar se vidait de son lot de guindés et de commerçants, laissant alors place aux danseurs et à ceux qui -même si ils travaillaient le lendemain-, allait encore rester un bon moment. Swift avait glissé une bourse, comme le voulait la coutume dans le string de la danseuse lorsqu'elle était partie. Lui restait, les bras écartés, un verre dans une main et une cigarette dans l'autre. Affichant alors un sourire lorsque Ernebald annonça la fameuse "levée". Tout bon fétard connaissait cela. Mais ils n'eurent pas besoin d'attendre longtemps, que à peine l'annonce finie, les strip-teaseuses et strip-teaseurs commençaient à enlever le peu d'habits qu'il leur restaient.

Cela commença à ré intéresser Swift, qui suivit tout cela de loin. A croire que l'ordre était connu ou avait été entendu de dehors, puisque de nouveaux arrivants -pour la plupart masculins- arrivaient. Swift reconnu deux ou trois anciens qui étaient partis, sans doute pour coucher leur femme et revenir se rincer l'oeil. Il sourit de cela, pas plus excité que cela par les danseuses. Pas que cela ne lui faisait rien, mais il trouvait cela idiot de ne pas pouvoir toucher, en dehors des salons privés. C'était d'ailleurs bien dommage, car cela aurait... pimenté la soirée.


Spoiler:
 



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Ven 29 Avr 2011 - 21:01

La taverne du Sagittaire. Il était dit qu'ici se tramait une fête en l'anniversaire de l'établissement, aussi il était venu pour voir si cela était vrai. Cela faisait quelques années qu'il n'était plus repassé par Dahngrest et la cité lui avait manquée. Bien entendu, l'endroit où il se trouvait était tout aussi somptueux que la ville des Guildes et tout autant rempli de femmes, mais il avait envie de revoir des visages différents, raison pour laquelle il se trouvait ici, devant la taverne à la regarder calmement. Elle lui paraissait d'ailleurs un peu différente, comme plus animée qu'autrefois, et il avait la sensation que la fête n'y était pas forcément pour quelque chose. Il s'avança alors d'un pas, poussant la porte du batîment pour être immédiatement accablé d'une attaque auditive qui lui arracha une grimace, mais cela ne l'empêchait pas de continuer à avancer à l'intérieur, ouvrant alors totalement la porte d'une allure fière, s'avançant alors de quelques pas tandis que le bois grinçait derrière lui en se refermant.

Puis soudain, sa démarche fût perturbée sans raison apparente, ses pas le faisant s'approcher d'un tonneau heureusement vide alors qu'il semblait s'être emmêlé les pieds, son corps tomba alors sur le caisson cylindrique pour finalement rebondir dessus, glissant alors contre celui-ci pour retomber lourdement par terre. Un détail important était donc maintenant décelable : il puait l'alcool à trois mètres de rayons, et il était fort probable qu'il avait déjà fait les autres Tavernes de la ville avant de venir à celle-ci. Peut-être qu'il avait même bu avant de venir, et si il comparait simplement celles qui pouvait être la plus animée, il était donc normal qu'il est pût venir ici.

Il posa alors ses deux mains sur le sol, essayant de se relever alors que le chapeau qu'il avait sur la tête tombait sur le sol en même temps que sa rapière et quelques Galds, mais il ne semblait pas y faire attention et il continua d'essayer de se redresser, son visage virant alors au blanc comme si il allait rendre toute l'eau de vie qu'il avait pût ingurgiter, mais fort heureusement il semblait aussi parvenir à se contenir, et il se maintînt donc de nouveau fièrement devant l'entrée de l'établissement, jusqu'à ce qu'il remarque enfin qu'il avait perdu quelque chose, son regard l'amenant donc à se baisser de nouveau pour se rétamer une fois de plus, son nez venant frapper contre le sol sans pour autant saigner, comme si il était surentrainé à ce genre de traitement. L'homme récupéra alors son argent et son arme, ne parvenant pas à saisir son chapeau d'un beau cuir noir, mais il décida donc de le laisser ici dans l'idée de réessayer plus tard. De là, il regarda de nouveau la salle en cherchant un serveur.

« Excusez-moi… J-j-je pourrais avoir un café… ? Il tourna de l'œil, semblant un instant partir dans un monde que lui seul pouvait sans doute voir. Avec un peu de Whisky dedans… et de la crême par dessus… Ça s'appelle… Euh… Il remarqua enfin que la salle était remplie de jolies filles, et son regard resta quelques instants scotchés sur l'une d'entre elles. Ça s'appelle… Oh c'est pas important. La même chose mais sans la café et la crême donc… »
Et de là, il s'avança alors d'un pas, son pied buttant contre son chapeau ce qui le fît de nouveau se vautrer lamentablement sur le sol…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Sam 30 Avr 2011 - 11:12

PNJ Yin, Yang, Diao, Zhen

Les jumelles Windwaker s'étaient vraiment trouvé de supers partenaires de danse, d'autant qu'ils ne regardaient pratiquement pas les strip-teaseuses dans leur plus simple appareil, comme s'ils étaient totalement hypnotisés par les krityennes. Si l'on pouvait qualifier ce genre d'hommes de «mec bien» c'était dommage pour eux puisqu'elles n'étaient pas du tout le genre à rechercher une histoire sérieuse et elles se contentaient donc de profiter d'avoir enfin de bons partenaires de danse, de la même manière qu'elles avaient bien profité de leur «partenaire» de la journée.

Elles n'avaient pas non plus porté le moindre regard aux hommes qui avaient également enlevés leurs vêtements pour satisfaire ces dames, en réalité, même s'ils étaient de constitution quasi parfaite, elles s'en fichaient totalement, ce n'était pas vraiment regarder qui leur plaisait il fallait le reconnaître. D'ailleurs, leur chef avait bien du constater qu'elles n'avaient jamais pris le temps de l'observer en long en large et en travers. La musique avait changé pour devenir encore plus entraînante, il n'était donc plus nécessaire de danser à deux et elles lâchèrent leur cavalier pour revenir un peu l'une vers l'autre et reprendre leur danse sensuelle, remarquant qu'il y avait quand même quelques hommes qui préféraient les regarder se trémousser ainsi que de fixer les strip-teaseuses, s'approchant avec envie pour essayer probablement de se les faire puisque les autres ils ne pouvaient pas les toucher sans mettre le prix.

Du côté de Yin et Yang, si la brune était aux prises avec une charmante danseuse tout en gardant ses distances, celle aux cheveux blancs faillit se faire renverser par un homme étrange aux cheveux rouges qui venait de s'étaler de tout son long, visiblement saoul plus que de raison. Elle s'approcha pour l'aider à se relever


«Hey! Vous allez bien? Attendez...»

Elle essaya de l'aider à se relever, mettant le bras du pauvre homme sur ses épaules pour l'amener au moins jusqu'à un des divans encore libres... en réalité, plusieurs places s'étaient vidées lorsque les strip-teaseuses étaient arrivées. Il s'étala presque de tout son long alors qu'un serveur lui apportait une boisson à base de café et d'alcool et de crème

«Vous ne trouvez pas que vous avez assez bu?»

Elle le regardait d'un air intrigué, il n'y avait pas vraiment de pitié dans ses yeux, elle était juste curieuse de savoir pourquoi certains hommes s'acharnaient ainsi à boire alors qu'ils étaient déjà cuits. Du côté de Yin, elle dut calmer un peu sa partenaire qui devenait un peu trop collante et retourna près de Swift, il était évident qu'elle avait du mal à s'amuser vraiment, mais elle semblait passer quand même une bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Sam 30 Avr 2011 - 20:52

L'homme avait pût voir une jeune créature s'approcher de lui, mais il n'arrivait pas à déterminer si elle l'aidait par politesse ou par inquiétude. Peut-être y avait-il des deux, mais de toute évidence il n'était pas vraiment en état de pouvoir se soucier réellement de ce genre de chose, et il se saisit alors du verre que le serveur venait de lui apporter. Son regard resta quelques instants scotchés sur le contenu du récipiant, comme si il était en train de se demander pourquoi il avait ça entre les doigts, ayant visiblement oublié qu'il venait de passer commande, comme il semblait se demander ce qu'il y avait à l'intérieur, comme si il avait aussi oublié ce qu'il avait pût commander. Néanmoins, il trempa ses lèvres dans le mélange, celui-ci faisant un peu plus briller ses pupilles, comme si il se sentait revivre, alors qu'il releva la tête en se léchant les lèvres.
« Ce n'est pas du Whisky… » Murmura t-il avant de boire d'une traite le contenu, déposant maladroitement la tasse sur la table, sauf que son doigt resta quelques instants accrochés à la poignet de la tasse, et lorsqu'il retira sa main elle fût attirée vers lui, la gravité n'étant toutefois pas capable de maintenir le récipiant sur une si petite surface, l'objet tendait à chuter en direction du sol, ce qui ne paraissait sûrement pas inaperçu malgré le vacarme qu'il pouvait y avoir dans la pièce.

Mais aussi surprenant soit-il, l'homme tandis rapidement sa main pour récupérer l'objet avant même qu'il n'est pût toucher le sol, jetant celui-ci au-dessus de sa tête pour ensuite le rattraper habilement et le poser sur la table près de lui… pour l'éclater littéralement contre le bois car il n'était visiblement plus capable de doser sa force, les morceaux de porcelaine venant alors écorcher l'intérieur de sa main, bien qu'il ne semblait pas s'en soucier.

« Oh… C'est cassé… » Dit-il avec étonnement, plongeant alors sa main couverte de sang dans sa tunique pour en sortir plusieurs pièces, signe qu'il était néanmoins prêt à payer les dégâts qu'il causait, comme si il semblait réussir à garder un semblant de raison malgré son état. « Je sais pas combien je devrais payer… Cent… Non… Deux cent Galds ? Peut-être plus… »
Vraisemblablement, il était totalement déconnecté de la réalité, et alors qu'il voulait se relever pour payer sa dette, bien qu'il n'était pas impossible qu'il oublie le temps d'arriver au comptoir, il remarqua enfin le jeune fille à côté de lui qui l'avait aidée à se relever à et s'asseoir là où il se trouvait. Étrangement, il la regardait comme si il l'a connaissait, ne bougeant plus d'un pouce, comme si sa vision l'avait fait redevenir sobre, du moins l'espace d'un instant, car déjà il commençait à se pencher sans le vouloir sur le côté, ce qui l'obligeait à redresser sa tête de l'autre côté, pour au final recréer le même spectacle. Après plusieurs essaie, il réussit à se calmer, regardant de nouveau la demoiselle avec attention.
« Bonjo-… Euh, non… Bonsoir. Attends, je sais plus. Qu'elle heure il est… ? Je recommence. » Il regarda autour de lui l'espace d'un instant, comme si il cherchait une horloge à l'intérieur de l'établissement. « Bonj-… -soi-… Euh… Salut ! »
Il leva alors sa main devant lui pour lui faire un signe, malgré qu'elle était à moins d'un mètre de lui, et c'est là qu'il remarqua enfin qu'il c'était coupé. Son regard se fît alors surpris, bien qu'il laissait la blessure ouverte, sans vraiment sembler s'en soucier, jusqu'à ce que le sang s'écoule sur son pantalon, son regard suivant la trajectoire de la goutte d'hémoglobine comme si toute son attention ne pouvait plus être focalisé que sur cette infime chose. Et lorsqu'elle s'écrasa, il semblait presque prendre un regard triste, mais non pas parce qu'il avait tâché son pantalon d'un noir profond, mais plutôt parce que le sort de cette goutelette était finalement de s'être écrasée lamentablement sur une surface dure, ce qui marquait donc la fin de sa vie, car désormais elle ne pouvait plus couler.

Il releva alors la tête, prenant un air bien plus sérieux pour finalement commencer à incanter un sort.

« ~Seal salutis cura vulnus~… » Le sort partit alors en direction de la demoiselle, mais heureusement pour elle ce n'était qu'un sort de soin, aussi cela était parfaitement inoffencif. « Mon chapeau ! » S'écria t-il alors sans raison, regardant autour de lui comme si il était totalement désespéré…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Sam 30 Avr 2011 - 21:08

PNJ Yin, Yang, Diao, Zhen

Les jumelles commençaient un peu à s'ennuyer, ou peut être étaient-elles fatiguées? D'un autre côté, la journée avait été particulièrement longue pour elles. Elles avaient commencé par l'échauffement avec le boss, puis une mission où il fallait escorter un fils de riche jusqu'à Yumanju et le distraire un peu puis le retour au manoir qui avait été plus que sportif. Au final, elles en avaient assez de danser et se dirigèrent donc simplement vers le bar, se calant sur un tabouret et se préparant à défier n'importe quel homme à boire autant qu'elles en étaient capables

«Allez les gars, celui qui arrivera à me battre aura droit à une... très belle récompense...» dit Zhen d'un air provocant. Étrangement, beaucoup d'hommes délaissèrent alors les strip-teaseuses afin de tenter leur chance, puisque là au moins, ils auraient surement le droit de toucher! Diao commença donc à parcourir l'assemblée et choisit donc deux énergumènes pour le duel... ça promettait d'être follement amusant!

Yin de son côté avait fini par se lever et se pencha à l'oreille de son leader


«Je vais rentrer. Il vaut mieux qu'il y ait au moins l'un de nous cinq qui soit en état de marche demain matin...»

Elle déposa juste un baiser sur la joue du guildien et se retourna pour partir, faisant un signe à sa sœur qu'elle partait, mais qu'elle n'avait pas besoin de venir avec elle. Yang hocha juste la tête et regarda l'homme saoul d'un air intrigué... quel curieux personnage. Elle eut alors une idée et s'empara d'un seau à glace sur la table d'à côté et le posa devant l'inconnu

«Ça ne va pas vous plaire!» dit-elle avec amusement. Elle se doutait que l'homme cachait bien son jeu et se trouvait être d'une excellente adresse, du moins lorsqu'il était sobre. Elle pointa alors son doigt vers son estomac et déclencha alors une furieuse nausée afin de le forcer à vomir dans le seau devant lui. Elle se pinça le nez en se retenant de rire, et lorsqu'il sembla avoir terminé, elle prit les fraises fournies avec le champagne - toujours en provenance de la table d'à côté et lui en fourra une dans la bouche pour calmer la nausée. Puis elle posa sa main sur son dos en souriant d'un air amusé

«Enchantée! Moi c'est Yang! Ça va mieux?»
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 24
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Sam 30 Avr 2011 - 21:53

Swift rendit son baiser à la guildienne avant qu'elle parte. Du coin de l'oeil il vit Yang assise avec un homme qui avait la tête dans un seau. Swift n'eut pas besoin d'appronfondir pour savoir que l'homme ne cherchait pas à retrouver une pièce perdue dans un seau d'eau. Il était plutôt tout bonnement en train de le remplir de ce qu'il avait dans son estomac -ce qui ne devait pas être des rillettes de campagnes vu les hauts le coeur qu'il avait. Il eut un énorme sourire.

Alors, il vit le sjumelles s'installer au bar -du moins Zhen, Diao jouant plutôt les recruteuses. Un bras de fer? Il jaugea du regard le shommes que Diao rammenait et vit qu'il n'était pas des plus costauds. Cela resemblait plutôt à un jeu à boire. Il avait vu la krytienne remuer les lèvres, mais le vacarme qui régnait dans le bar l'emp^écha d'entendre ce qu'elle disait. Il se leva et s'approcha d'une démarche assurée. Dès qu'il s'agissait de picoller outre mesure, le guildien était le premier à bondir. Alors que les hommes prenaient place de par et d'autre de la krytienne -inutile de se demander pourquoi, sans aucun doute pour pas qu'elle ait froid-, Swift s'installa de l'autre côté du bar, côté serveur. Il avait fait quelques heures comme barman dans sa jeunesse et allait prendre un malin plaisir à les voir se saouler.

Mais plutôt que de se préparer à enchaîner les services, il saisit un tabouret à proximité et s'assit, son regard mauve parcourant les trois personnes qu'il avait en face de lui. Son sourire dément s'afficha à nouveau. Il attrapa quatre verres sous le comptoir, et les disposa devant lui, chacun devant un participant. Il se mit au courant de ce que la krytienne avait dit, en interrogeant les deux énergumènes.


C''est quoi le cadeau pour le vainqueur?

Un très beau cadeau de la krytienne

Swift sourit alors. Il n'avait donc rien à gagner, pouvant profiter de ce cadeau sans se rendre ivre mort. Il rangea le verre qu'il avait devant lui et saisit une bouteille avec un liquide transparent de sous le bar, attaquée aux trois quarts. Une étiquette écrite à la main indiquait un bref "Teq'", marquer sans doute par une personne dans un état second tant il était difficile de lire l'inscription. Swift sourit et tourna la tête vers Ernebald. Avant que le smots n'aient à sortir, l'homme sortit des citrons verts et du gros sel, qu'il posa devant tout le monde. Swift s'adressa alors aux trois participant.

Bien bien bien. Si je puis me permettre d'être le médiateur de ce concours. Il est prévu en une chute -ça m'étonnerait que vous puissiez vous relevez si vous chutez-. Toute éjection, quelle qu'elle soit est comptée comme défaite. Vous avez 5 secondes entre chaque T-paf. Passé ce délai votre verre ne compte que moitié. Permettez-moi de vous rappeler les règles de notre jeu.

Sans commodités, Swift se saisit d'une pincée de sel qu'il installa dans le creux de sa main. Il déboucha la bouteille et prépara un quartier de citron près de lui. Alors, Il goba net le sel, descendit le petit quart de tequila restant d'une traite et mordit enfin à pleine dent le citron. Là, il sentit enfin sa tête tourner. Après avoir brèvement secouer son visage poru se remettre les idées claires, il jeta un nouveau regard machiavélique aux concurrents.

Plus simple, tu meurs. Mademoiselle, messieurs. Bonne bourre !

Les verres furent collés, les tas de sel mis à disposition, et les tranches de citron découpées d'avance par un autre barman. Swift rempli les verres à ras bord et plaça sa main dessus. Lorsque tout le monde fut près, il fit un décompte avec les quelques spectateurs, puis retira sa main, laissant place à la beuverie générale, lui-même se préparant à envoyer les seaux et à remplir verres, réserves de citrons et tas de sel.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Mer 4 Mai 2011 - 9:03

L'individu avait fait son affaire, bien qu'il ne c'était pas vraiment attendu à devoir tout rendre aussi subitement. Enfin de toute évidence, il y avait peu de chose dont il était réellement conscient, et sans qu'il ne sache comment il se retrouvait alors avec une fraise dans la bouche. De là, il regarda la jeune fille d'un air intrigué, se demandant bien pourquoi elle avait pût agir ainsi, mais son regard fût rapidement mit en déroute par deux Krytiennes qui étaient installées au bar, et bien qu'elles étaient de dos, elle lui apparaissait comme assez étranges. Il soupira alors, l'odeur de l'alcool étant toujours autant perceptible alors qu'il reportait son attention sur la demoiselle qui semblait réellement enclin à lui venir en aide.
« Yang… » Il semblait essayer de réfléchir à quelque chose, son regard restant concentré sur les prunelles de la jeune fille alors qu'il ne bougeait désormais presque plus. « C'est un prénom intéressant… » Déclara t-il alors qu'il regarda quelques instants la sortie du bâtiment, toujours aussi pensif. « Alors j'imagine que celle qui vient de sortir est Yin… »
Puis à cet instant il se saisit de la bouteille de champagne sur la table à côté, regardant quelques instants celle-ci comme si il hésitait à la boire, l'odeur qui s'échappait du contenu venant alors lui lécher les narines, et il paraissait réellement lutter pour ne pas succomber à la tentation. Mensonge ou non, cet homme semblait malgré tout garder une part de raison malgré son état pourtant plus que second.

Il regarda alors la jeune guidienne comme pour savoir si il avait son approbations ou non, puis il semblait déjà avoir oublié pourquoi il la regardait, et il prit alors une gorgée d'alcool, jusqu'à ce qu'un mot traverse entièrement le brouhaha de la salle pour parvenir jusqu'à son oreille, l'homme se relevant alors d'un bond en regardant d'où cela pouvait provenir, son attention ayant visiblement était titillée, il remarqua enfin la source de son excitation si soudaine, et il prit alors la demoiselle par la main, sa bouteille toujours dans l'autre, il s'apprêtait à rejoindre le bar lorsque son attention se reporta quelques instants sur son chapeau toujours par terre. Il fit alors une moue un peu triste et prit un détour pour aller le récupérer, sauf qu'une fois devant il se rendit compte que ses deux mains étaient prises. Il aurait très bien pût poser sa bouteille, lâcher la main de Yang ou bien même encore lui demander de l'aide, mais il donna alors un coup de pied au-dessus du chapeau de manière à le soulever grâce au vent qu'il venait de déplacer, et il passa alors son pied à l'intérieur afin de l'avoir accroché à lui. De là, il la fit valser devant lui et le récupéra à l'aide du goulot de la bouteille, pour ensuite se retourner et chercher l'espace d'un instant le bar. Et une fois trouvé, il s'y avança en guidant la jeune fille avec lui, même si la logique aurait plutôt voulu que ce soit elle qui agisse ainsi.

Une fois près du bar, il regarda l'homme qui s'y trouvait derrière, plongeant son regard dans ses yeux violets.

« De la Tequila ! De la d'où je viens, c'est la boisson la plus courante ! » Il s'approcha alors un peu plus, déposant sa bouteille de champagne avant de prendre la Guildienne par la taille et de la déposer sur le comptoir, saisissant ensuite son chapeau pour le lui mettre sur la tête. Il reprit ensuite sa bouteille pour en boire une gorgée et s'installa à son tour sur une chaise haute. « Est-il possible de jouer aussi ? »
Les probabilités pour qu'il ne soit pas au courant du lot à gagner étaient de cent pour-cent, bien que personne ne pouvait vraiment le deviner. Son regard semblait presque pétiller à la vue de l'alcool et il paraissait impossible de lui retirer cette idée de la tête désormais.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Mer 4 Mai 2011 - 12:06

PNJ Yang, Diao et Zhen
Yang fut surprise de voir à quel point cet homme avait envie de boire, et pourtant, même s'il semblait encore en état d'ébriété, il restait habile et agile, ce qui l'étonna encore plus au final. Se dirigeant vers les jumelles Windwaker dont le défi s'apprêtait à débuter, l'inconnu manifesta son envie de jouer et une chaise fut donc ajoutée pour qu'il puisse s'installer. Diao se pencha à l'oreille de sa sœur

«Pas mal celui là, mais je crois qu'on pourra laisser Yang lui donner la récompense si il gagne!»

Zhen dut se retenir de ne pas exploser de rire, elle avait déjà mis le sel sur sa main et attendait le lancement du défi, tout le monde était bien installé, et le coup de sifflet retentit - en gros Swift avait tapé du poing sur le bar. Plusieurs personnes s'étaient approchées, mais plus pour regarder et compter les verres car il était évident qu'elles avaient déjà un bon rythme et enfilaient les verres plus vite que la moyenne, comme si c'était le geste le plus naturel qui soit.

Le premier en face de Zhen renonça au bout de quatre verres et commençait déjà à vomir dans le seau tendu par le chef de la guilde, les jumelles semblaient toujours aussi fraiches que la rosée du matin. Le jeu continuait et la table se vidait. Comme pour tout ce qui concernait les jeux et la dépravation, ce fut Diao qui commença à montrer les premiers signes de faiblesses, et préférant qu'au moins une des deux sœurs reste à peu près sobre


«Je jette l'éponge! C'est entre vous deux!» dit-elle à Zhen qui semblait encore maîtresse d'elle-même. On voyait cependant que ses yeux cillaient un peu plus vite et que sa main tremblait légèrement. Elle plongeait son regard dans celui de l'inconnu dans un air de défi, signifiant clairement qu'elle ne renonçait pas. Cependant, elle en avait bu plus dans la mesure où elle les avait bus plus vite, donc désormais elle prenait son temps, elle avait un peu d'avance sur lui et attendait qu'il la rattrape pour que le jeu devienne plus intéressant, inutile de boire plus que de raison, il était son dernier adversaire.

Yang le regardait d'un air inquiet, après tout, il avait déjà pas mal bu, et si elle lui avait permis de vider un peu son estomac, il n'avait désormais plus aucune nourriture pour l'aider à tenir au mieux, contrairement à la krityenne qui avait les tripes bien en place.

Elle jeta un œil vers Swift, se demandant si le jeu n'était pas un peu trop dangereux pour leur santé... l'inquiétude pouvait se lire sur son visage, pas forcément à l'égard de l'inconnu, pour Zhen aussi. Est-ce que ce jeu ne risquait pas également de ternir la réputation de la guilde? Et que se passerait-il si la Windwaker s'évanouissait?
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Dim 22 Mai 2011 - 15:10

Le plus calmement du monde, l'individu venait se saisir des verres qui étaient à sa disposition en faisant visiblement abstraction de tout ce qui pouvait se trouver autour de lui, seul l'alcool qu'il ingurgitait semblant avoir de l'importance à ses yeux. Il avait au préalable retiré ses gants afin de pouvoir disposer le sel sur sa main, et à partir de cet instant il était entré comme dans une sorte de transe où seul ce défi qu'il relevait sans même savoir pourquoi avait pour but de motiver son existence. Bien entendu, l'odeur qui se dégageait de lui était celle de plusieurs alcools différents, à tel point que l'on pouvait presque considérer qu'il était comme un cercueil sur pieds, mais pourtant en le voyant ainsi concentré à avaler calmement l'eau de vie il paraissait être parfaitement sobre, jusqu'à ce qu'il finisse par remarquer que son adversaire commençait à faiblir, l'une d'entre elles ayant déjà jetée l'éponge. Il regarda alors sa concurante en tournant juste les yeux dans sa direction, constatant qu'elle avait préférée prendre une vitesse plus calme afin que son organisme accepte mieux la boisson, et cela permettait donc au jeune homme de continuer d'ingurgiter la frappe jusqu'à finalement rattraper la demoiselle en ce qui concerne la quantité de verre. Mais il restait parfaitement droit, comme concentré sur un poids, bien qu'un d'un certain point de vue il paraissait surtout être totalement déconnecté de la réalité, et s'en était à se demander si il n'allait pas tomber d'une seconde à l'autre.

A un moment, il semblait simplement perdre son équilibre, le haut de son corps commençant à reculer lentement alors que son verre qui venait juste d'être remplit se décollait du comptoir. On aurait alors pût croire qu'il allait se ramasser en arrière, sa chaise ne reposant plus que sur deux pieds, mais il amena rapidement le verre à sa bouche avant de finalement se pencher vers l'avant, un bruit sourd résonnant au travers du brouahah alors que le meuble sur lequel il était assis se retrouver désormais sur tout ses pieds. A cet instant il s'empara alors du morceau de citron qui lui était nécessaire pour tenir les règles du jeu, et il mordit dedans à pleine dent, et il semblait visiblement avoir l'habitude de tenir une telle cadence en ce qui concerne de ce divertissement. De toute évidence et il n'y avait pas que son odeur qui dévoilant une telle chose cet homme avait l'habitude de boire, même si il restait assez difficile d'imaginer que son corps puisse emmagasiner autant d'alcool, en particulier des mélanges aussi fort. Néanmoins, il ne faisait aucun doute que lui même pouvait très clairement ressentir les effets de l'alcool au travers de son sang, mais il devait tout simplement être habitué à ressentir une telle chose, à tel point qu'il était peut-être plus souvent ivre que sobre.

Il regarda brièvement son adversaire en tournant légèrement la tête dans sa direction, un léger sourire lui étant alors adressé avant qu'il ne prenne la parole.

« Est-ce que nous pourrions augmenter la dose ? » Il disait ça d'une manière parfaitement naturelle, mais aussi particulièrement sérieuse. « Je n'ai pas l'habitude de jouer avec si peu d'alcool dans mon verre. »
Bien entendu, on aurait pût croire qu'il était particulièrement vantard, mais pourtant il n'y avait rien dans sa voix qui laissait penser une telle chose, et maintenant en plus de la certitude que cet individu était un véritable alcoolique, on pouvait aussi être certain qu'il était complétement fou, même si ce n'était pas quelque chose que l'on pouvait voir au premier abord, contrairement à son état. Et en attendait d'entendre la réponse de la part de la Krytienne il reprit alors une pincée de sel qu'il disposa sur sa main, recommençant encore une fois le processus sans aucun mal.

Déposant ensuite son verre sur le comptoir, il tourna le regard en direction de Yang, et à cet instant il cru aperçevoir une lueur d'inquiétude dans les yeux de la demoiselle. Dans sa tête, et c'était à se demander comment il pouvait réussir à penser à une telle chose, il se disait que si elle était véritablement inquiète, il lui suffisait de mettre un terme à ce jeu stupide, et il y avait plusieurs moyens d'y arriver : briser la bouteille de Tequila en espérant qu'il n'y en avait pas d'autres en réserve ; leur faire entendre raison ; demander au barman de terminer le jeu en arrêtant de les servir, même si le jeune homme avait maintenant deux verres de plus que la demoiselle aux cheveux blanc. En bref, les moyens ne manquaient pas, mais lui ne comptait pas s'arrêter avant d'avoir gagné. Pourquoi un tel entêtement ? Car ce serait un affront pour la ville dont il venait qu'il ne s'arrête maintenant, et jamais il n'irait déshonorer l'endroit qui l'avait vu grandir !
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 24
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Dim 5 Juin 2011 - 16:52

Swift leva un sourcil interrogateur à la question du guildien qui avait, il fallait le reconnaître, une descente assez remarquable. Il avait également repéré du coin de l'oeil le regard inquiet de Yang. Swift devait reconnaître qu'il ne pensait pas que cela s'éterniserait, la plupart du temps, les candidats arrivant à encaisser au maximum une bouteille et demi avant soit de tomber de leur chaise comateux, soit de repeindre le comptoir à défaut du seau qui leur était fourni.

Même si les premiers candidats ,n'avaient pas tenu longtemps, il avait déjà épurer presque trois bouteille avec Zhen et l'inconnu du dernière minute. Il avait encore une caisse presque entière à disposition, mais il voyait le patron du Sagittaire s'agiter derrière lui. La salle commençait à se vider progressivement, alors que l'aube timide envoyait de premiers tout petits rayons dans le ciel. Swift était alors agité d'un dilemme. Soit continuer et jouir de l'ivresse des deux candidats, qui serait, à coup sûr, tordante, soit interrompre le tout avant que cela ne dégénère. La Griffe de Léviathan ne devait pas passer pour une guilde de mous du genoux, mais pas non plus pour une guilde de pochards sans vergogne et exhibitionnistes.

Alors qu'il vidait la troisième bouteille, il plaça sa main sur les deux verres, et les rammena un peu vers lui, attirant et le silence et l'attention des deux derniers concurrents.


Bien. Votre faculté à emmagasiné ce divin liquide est remarquable. Cependant, et étant moi-même un fervant adepte des Lois, le Sagittaire refuse catégoriquement les personnes trop éméchée. Aussi, à mon grand regret, je propose de vous départager de la manière suivante. Celui qui arrivera à faire deux tours de la salle avec ce plateau dans une et une seule main, et à se mettre debout sur un pied au sommet du comptoir sera déclaré vainqueur.

Deux plateaux furent ammenés et trois verres à pieds furent posés dessus, plein de vin.

Bien sûr, ce sera celui qui en aura cassé le moins qui gagnera. Toutes les règles précédentes sont applicables bien sûr; Toute réjection qu'elle soit liquide ou solide le temps de la course seront considérées comme éliminatoires. Bonne chance.

Swift sourit alors et se mit à son tour debout sur le comptoir.

Que le premier candidat s'élance s'il s'en sent le coeur... et l'estomac!



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Mer 8 Juin 2011 - 12:19

PNJ Diao, Zhen, Yang

Un sourire sur les lèvres de la krityenne Windwaker s'afficha alors qu'un nouveau défi était lancé. Il ne restait plus qu'elle et l'inconnu. Elle haussa un sourcil amusé, se disant que de toute manière, elle était gagnante sur tous les tableaux car même si elle perdait le défi, Yang se ferait un plaisir de s'occuper de l'heureux gagnant, et il fallait croire que la guildienne avait compris le regard appuyé de Zhen vu le fard qu'elle piqua juste après son clin d’œil.

Elle prit donc le plateau avec les trois verres et le posa délicatement sur son bras avec la main bien calée en dessous et commença à traverser la salle, slalomant entre les clients qui semblaient vouloir en profiter pour lui mettre la main aux fesses, et alors qu'elle filait une baffe magistrale à l'un des hommes un peu trop entreprenant - et surtout très moche - elle fit trembler son plateau et un peu de vin gicla sans que le verre ne se renverse


"Du con, si je perds le défi par ta faute, je te fais bouffer ton bras jusqu'au coude!" dit la krityenne d'un ton si menaçant que le gars écarquilla les yeux de terreur et s'éloigna. Elle prit une profonde inspiration et repartit dans son tour, titubant légèrement tout de même sous les effets de l'alcool, mais surtout elle sentait que son bras était fatigué, aussi bien par l'ivresse que par l'après-midi assez musclée il fallait le reconnaître. Aussi elle finit par renverser l'un des verres en voulant soulever le plateau au-dessus de sa tête pour passer quelques clients, puis elle finit par finir son premier tour, et repartit pour un deuxième.

Elle n'avait pas renversé les autres verres lorsqu'elle arriva au niveau du comptoir, mais l'un d'eux s'était vu légèrement vidé de son contenu tout de même, mais pas grand chose, aussi grimpa t'elle souplement sur le bar pour se redresser, lever une jambe avec un peu de difficulté quand même avec son pantalon en cuir, et elle leva bien le bras au-dessus de sa tête, tenant quelques secondes avant de reposer le pied et tendre le plateau à Swift pour qu'il juge de son résultat. Un verre renversé, un autre à moitié vide et l'autre parfaitement en place. Il restait à voir ce que l'autre avait fait...

Diao aida sa sœur à descendre et les deux jumelles s'appuyèrent sur le comptoir en lançant un regard amusé à Yang qui semblait hésiter sur qui encourager dans ce défi, c'était assez amusant à voir!
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Ven 24 Juin 2011 - 16:59

Nouveau jeu ? L'idée n'était pas déplaisante, aussi l'individu se leva à son tour afin de tenter sa chance, même si il était certain qu'il allait remporter la victoire. Pourquoi autant d'assurance ? Sans doute car ses techniques reposaient justement sur le fait d'être ivre, et donc que son habilité venait justement de ce qui aurait normalement du être un handicap. Bien sûr, ce ne serait pas ce qui garantirait sa victoire, mais si il y avait bien une chose pour laquelle il était confiant c'était sa capacité à profiter des effets de l'alcool. Cela lui permettait donc d'accroître sa force et ses réflexes, alors il attrapa habilement le plateau qui lui était destiné et le souleva sans aucun mal, le contenu des verres tremblant à peine alors qu'il commençait déjà à s'avancer en direction de la pièce afin d'en faire le tour. Naturellement les hommes qui se trouvaient là devaient le jalouser car en tenant ainsi l'alcool il allait pouvoir remporter la victoire ! Bien qu'il ne savait pas ce qu'il y avait à gagner en réalité : il était un joueur, tout simplement, et il n'avait pas cette passion car il pouvait gagner mais uniquement car il aimait ça.

Malgré tout, certains mauvais perdants cherchèrent à lui faire perdre la partie, et il rencontra un premier lieu une jambe qui tentait de le faire chuter : si au début il entra simplement en contact avec, ce qui ne manqua pas de le faire tomber, là où tout le monde aurait pût croire qu'il allait lamentablement s'écraser au sol, il leva rapidement son autre jambe de façon à passer au-delà de l'obstacle et à se rattraper en faisant à peine osciller le vin sur le plateau. L'origine de ce coup crapuleux se leva alors, visiblement énervé et directement, l'homme au chapeau se recula pour lui donner un coup de dos, le repoussant ainsi sur sa chaise comme si la chance n'était que de son côté. La technique de l'homme saoul, il avait parfaitement appris à l'utiliser, et peut-être son assaillant était-il un peu trop éméché car il ne se releva pas, ou bien il avait utilisé une méthode efficace pour le rendre vulnérable. Pour l'instant, il continuait son chemin jusqu'à finalement terminer son premier tour de piste, et il continua alors de s'avancer alors qu'il semblait à peine tenir debout. À un moment, il passa près d'une table où il se saisit d'une chope de bière qu'il vida de moitié, la tenant toujours en main alors que celui qui avait voulu le voir perdre faisait désormais obstacle sur sa route ; et cette fois-ci avec deux compagnons à lui.

« Oh oh… » Déclara t-il le plus naturellement du monde, pour finalement continuer d'avancer et, alors que l'on pouvait penser qu'il perdait l'équilibre en chutant en arrière, il leva son pied pour finalement frapper le premier d'entre eux et meneur au niveau de l'estomac, le faisant alors rendre ce qu'il avait ingurgité sur son compagnon de droite lorsqu'il se rattrapa sur lui. Le dernier s'avança alors pour lui donner un coup de poing, mais l'ivrogne tangua légèrement sur le côté pour lui éclater la chope au visage. « Bon donc un coup ! Tu m'as l'air tendu ! »
Le laissant mêler son sang à l'alcool, l'individu continua sa route pour finalement revenir au comptoir sur lequel il s'appuya brièvement, mais au vue de sa prestation son état d'ivresse semblait presque être une mise en scène de sa part, et il escalada maladroitement le meuble pour finalement se cogner contre le plafond, faisant légèrement osciller le contenu de ses verres auquel une seule et unique goutte s'approcha du bord… pour finalement venir de nouveau glisser à l'intérieur avec le reste du vin…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 24
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Mar 28 Juin 2011 - 10:15

Swift écarquilla le syeux en voyant l'homme se promener aussi agilement avec ce qu'il avait ingurgité. Même le leader, habitué à tenir l'alcool devait s'incliner devant l'homme qu'il avait devant lui. Alors qu'il finissait son deuxième tour, en profitant pour démolir un ou deux clients au passage, Swift leva les yeux vers Zhen. Elle allait, sans aucune contestation possible, perdre le défi au profit de l'homme. Swift ne pourrait même pas tourner les choses à son avantage en chippottant, tant la victoire de l'homme était évidente. Lorsqu'il monta sur le bureau, scellant ainsi sa victoire, Swift soupira. Il avait pas une mauvaise tête au final, et il était complètement addict à l'alcool. Pas méchant le bougre...

Swift monta aux côté des "concurrents", et leva le bras de l'alcolique bien haut, restant hors de portée d'un éventuel jaillissement buccal.


Sans conteste, le vainqueur est.... euh... L'homme qui boit plus vite que son ombre!

Swift descendit en vitesse du comptoir, ne supportant pas que la Griffe de Léviathan s'incline déjà. Il s'approcha de Diao, passant une main à sa taille comme si elle était son amante -ce qui n'étais pas non plus faux d'un certain point de vue, et il se pencha à son oreille.

Je rentre. Je te laisse ta soeur. Essaye juste qu'elle nous rammène pas un nabot ivrogne au manoir. Ce serait con quand même...

Il leva ensuite les yeux et croisa le regard de Yang. Il lui fit signe de la tête comme quoi il s'en allait. La soirée avait été plaisante quand même au final. Il avait un peu des étoiles dans les yeux quand même, même si il se sentait largement en possession de ses moyens. Il sortit une cigarette et l'alluma avec son briquet rectangulaire gravée d'une femme aux formes généreuses, et la flamme s'éteignit dans le claquement du clapet en acier. Une bande d'éméché sortit à ce moment aussi. Pour le coup, eux n'étaient plus en possession de grand chose. C'était à peine si ils tenaient encore debout. Quand à leurs voix, elles souffraient des tremblements de l'alcool.

Heeeeeyyyy, to, kes ke taaaa à mi rougarder?

Je sais pas, je trouve que tu ressembles pas beaucoup à ta mère... Pourtant je la connais bien.

Heeeeyyyy... jvo t'cassé l'pif moio !

A peine l'homme avait-il fait un pas, qu'il s'étala de tout son long. Swift l'ignora, et commença à entamer le chemin vers la sortie de la ville. Il coupa dans l'avenue centrale de Danhgrest avant que l'homme ne ce soit relevé. Alors qu'il arrivait au niveau de la place Whitehorse (en hommage au sacrifice du Don légendaire), il sentit une présence qui ne lui était pas inconnue. Une présence animale, qui réosnnait dans son coeur comme l'un des seuls à le surpasser et à pouvoir marcher sur son égo.

Salut vieux. Ou tu préfères peut-être mon seigneur votre sainteté Estrello?

"Vieux" me suffit amplement venant de toi. Ca colle plus avec ton opinion de moi. Le jour où tu m'appelleras Seigneur, je pense qu'on pourra se faire une crapette.


Le Don était derrière lui, les mains dans les poches et les mèchesqui tombaient habituellement devant ses yeux attachées derrière sa tête. Estrello, sans adorer Swift, ne le détestait pas. Il l'appréciait presque, sachant que c'était un allié puissant, mais aussi un redoutable ennemi.

Je t'ai pas vu au Sagittaire ce soir. Bizarre, je pensais que c'était ton genre. Tu es plus banquet impérial et petite bourgeoise endimanchée maintenant?

Et toujours aussi sarcastique. Pour te répondre : oui j'en sort, mais je n'étais là que pour "les 24h des ivrognes". Que veux-tu, on a tous des impératifs; tu devrais le savoir en tant que nouveau grand manitou de la Griffe du Léviathan.

Cela surprit à peine Swift. Il s'étonnait même que les Sheitzekas n'ait pas encore débarqués au manoir. Swift se retourna alors vers le Don, crachant le mégots de la cigarette qu'il venait de finir. D'un mouvement de la main, Estrello utilisa son mana pour creer un courant d'air, qui envoya le mégot dans une poubelle non loin.

La guilde des nettoyeurs coûte une fortune à l'Union. C'ets pas contre toi.

Tu peux au moins me dire quand tes larbins vont débarquer au manoir histoire qu'on soit pas surpris?

Jamais. Tant que la Griffe n'est en infraction avec les Lois, je ne vois aucun problème. En plus, tu es l'homme parfait pour les mener; un peu taré sur les bords, mais réactif et opportuniste. Je t'enverrais les papelards officiels demain, ça te prendra dix minutes.

Swift acquiesça, flatté du compliment.

Tu sais bien que je suis parfait dans tout.

Ca doit être ça va.


Le Don s'approcha alors de Swift, et lui tendit la main. Swift leva un sourcil interrogateur.

Ca fait bien dix ans nan?

Comme quoi tout est possible.


Swift sourit alors, et saisit l'avant bras du Don, lui offrant aussi le sien. Le regard vert vint affronter le regard gris de Swift. Le leader de la Griffe sourit alors, accompagné par Estrello. Pour Swift, les affaires commençaient vraiment, et cela ravissait Estrello.

Et le spetites bourgeoises et les festins, c'ets toujours pas mon truc. Tu sais bien que je préfère le naturel.

Ca doit être ça.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 35
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Jeu 7 Juil 2011 - 17:55

PNJ Diao, Zhen, Yang

C'est avec une expression amusée que Zhen regardait l'homme déambuler dans tout le bar sans renverser la moindre goutte de son plateau... sans conteste, ce type était incroyablement doué et tenait remarquablement bien l'alcool, et jamais elle n'avait pu assister à une telle chose. Aussi, lorsque Swift le déclara vainqueur, elle ne put que mettre une main sur son cœur et s'incliner.

Elle s'approcha alors de l'heureux vainqueur, mettant une main sur sa hanche en le regardant de toute sa petite taille


«Félicitations! Je reconnais totalement ma défaite! Alors? Qu'est-ce que tu veux comme récompense? Sachant qu'évidemment, n'importe qui de la Griffe de Leviathan peut t'offrir quelque chose, pas obligé que ce soit moi... hein Yang?»

La guildienne qui les regardait d'en bas, puisqu'ils étaient encore tous les deux perchés sur le bar, se mit à rougir et détourna le regard alors que Diao pouffait de rire. La krityenne tendit la main pour permettre à sa sœur de descendre de son perchoir alors que la musique reprenait... elles se tournèrent alors toutes deux vers l'homme inconnu

«On te laisse avec elle...» «Demande lui tout ce que tu veux!» «On se débrouillera!»

Au pire, s'il voulait de l'argent, elle pourrait le ramener au manoir. Un pari était un pari et ils avaient bien l'intention de l'honorer, sauf s'il voulait jouer les malins en demandant vraiment une somme exorbitante, et dans ce cas, peu probable qu'il sorte vivant du manoir.

Les krityennes se remirent à danser l'une avec l'autre de manière provocante alors que Yang tendait timidement la main aussi pour aider l'homme à descendre. Elle se doutait qu'il pourrait y parvenir tout seul sans problème lorsque l'on voyait la facilité avec laquelle il s'était déplacé un peu plus tôt, malgré tout... elle voulait essayer de l'aider quand même... même si elle espérait qu'il n'irait pas demander... ce que demanderait un homme en général. Contrairement aux jumelles, elle n'avait aucune expérience dans ce domaine et n'aurait pas la moindre idée sur comment s'en dépêtrer...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Schwann OltorainCapitaine
Messages : 2124
Date d'inscription : 16/08/2009
Localisation : L'endroit où je me trouve importe peu, tant que je ne suis pas seul.
avatar

Personnage
Elément: Ténèbres.
Arme: Épée d'Orichalque noir dite Sombrelame. Épée en argent nommée Balmung.
Classe: Guerrier.
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   Dim 17 Juil 2011 - 21:10

Ainsi donc, il avait remporté la victoire. Il fallait avouer que son adresse dans ce genre de jeu était sans conteste : il avait tellement eu l'habitude par le passé de jouer à ce genre de chose, et puis quand on était serveur en plus de tueur, c'était nettement plus simple de savoir tenir convenablement un plateau. Après, il est vrai qu'il se surprenait lui même de ne pas avoir renversé la moindre goutte d'eau, mais peut-être fallait-il croire qu'il avait été « chanceux », si bien sûr la chance était une chose qui existait vraiment, car lui était plus souvent du genre à la faire tourner en sa faveur grâce à des tours de passe-passe, comme au poker par exemple… Mais la question n'était pas vraiment de savoir si il était doué pour tricher ou non, car de toute évidence il avait gagné. Et quand bien même, on ne lui avait pas dit d'être loyal, même si cela était du bon sens, alors il aurait parfaitement pût se permettre d'user de ce genre de procédé. De toute façon, il avait gagné, alors qu'est-ce que cela pouvait bien faire maintenant ? Mais… Gagné ?! Gagné impliquait le fait de remporter quelque chose, et il devait admettre avoir participé sans même savoir ce qu'il y avait à la clé. En réalité, il aurait même du avouer qu'il avait participé uniquement car l'on pouvait boire rapidement, sans se soucier de rien, et que c'était nettement plus convivial que de prendre un verre tout seul, même si maintenant il était dans un état un peu trop spécial pour que l'on puisse qualifier cela de « normal ».

Il était donc actuellement en train de regarder les jeunes filles de là où il se trouvait. Ce n'était pas si facile avec tout l'alcool qu'il avait dans le sang, mais il avait vécu bien pire que ça, alors il pouvait bien rester ainsi debout encore un peu. Dans le pire des cas, il tomberait simplement, et ce ferait mal, mais ce n'était pas si important. Il sauta alors de manière à se retrouver assis sur le comptoir, le choc lui faisant étouffer un léger soupir, mais on lui tendait alors les mains pour l'aider à descendre. Qui pouvait bien être aussi amical avec lui ? Il avait un peu de mal à voir son visage et à se souvenir de qui il s'agissait mais c'était la jeune femme répondant au prénom de Yang. Pourquoi était-elle si sympathique avec lui alors qu'il n'était qu'un alcoolique notoire ? Il n'en savait rien, et il devait admettre être déboussolé par le fait que l'on puisse s'occuper de lui. En général, les gens étaient plutôt du genre à vouloir le fuir car il sentait un peu trop fort l'eau de vie, à l'insulter car il n'était pas dans son état normal, ou voir même à l'escroquer car il serait logique qu'il soit facile à berner. Dans les deux derniers cas, et aussi surprenant soit-il, c'était plutôt les gens qui avaient des problèmes, et non lui. Mais pour le moment, il venant simplement saisir les mains de la jeune fille, descendant doucement alors qu'il aurait normalement eu du mal, et il la regardait sans vraiment comprendre pour quelle raison elle lui était venue en aide, il n'avait rien fait qui méritait un tel geste de sympathie.

« Mer-… » Il se retrouva totalement sur le sol, la tête lui vrillant un peu. « Merci, Yang, si je ne me trompe pas. » Il essaya tant bien que mal de sourire, mais il fallait avouer qu'il était assez perdu dans ses pensées… ou ailleurs, peut-être. « Il paraît que je peux te demander ce que je veux. Personnellement… je voudrais simplement une bouteille d'alcool, et un toit pour dormir cette nuit, ça me changera… »
Bien que son ton était devenu moins joyeux à la fin de sa phrase, il ne semblait pas être particulièrement triste. Le fait qu'il soit à la rue depuis des jours et des jours ne l'avait jamais vraiment dérangé, puisque de toute manière il était parfaitement capable de vivre seul tant qu'il avait le minimum d'alcool nécessaire pour survivre.

Il soupira alors quelques instants, ne sachant pas vraiment quoi faire ni quoi dire. En réalité, il était persuadé que l'on irait refuser sa demande, et cela ne l'étonnerait même pas dans la mesure où il n'était rien, et que personne ne le connaissait. Il avait beau avoir passé une bonne partie de sa vie dans Dahngrest, personne ne pourrait jamais se souvenir de lui, car lui même n'était même pas sûr de savoir vraiment qui il était. L'individu regarda alors Yang et lui prit doucement la main, essayant de se faire le plus délicat possible.

« J'ai appris pour Denver. » Cette fois, il semblait réellement être un peu plus triste. « Je suis désolé, même si les excuses ne changeront rien. »
Comment pouvait-il être aussi clair dans ses mots vu tout ce qu'il avait ingurgité ? Difficile à dire. Peut-être avait-il simplement créait un sort lui permettait de dissiper partiellement les effets de l'alcool, car physiquement, il était toujours aussi plein. Après tout, cela pouvait très bien être assimilé à une altération d'état…
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les 150 ans du Sagittaire   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les 150 ans du Sagittaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 09 - La maison du sagittaire
» Présentation d'Azuria
» "L'éroscope d'Emmy" --> La fin d'une aventure :
» [Collection membre] La mini collec à Suv.
» "The Saint Seiya Chronicles Chapter 8: Temple of Scorpius" par Light-Gemini
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Danhgrest-