AccueilS'enregistrerConnexion

      Partagez | 
 

 L'examen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: L'examen.   Mar 22 Mar 2011 - 22:32

Le soleil était levé depuis quelques heures quand une silhouette quitta la caserne et traversa Eloher. Estrello Alhuïn, vêtu d'une tenue d'entraînement noire calligraphiée par les emblèmes de la Légion noire en blanc argenté, sur un pantalon d'entraînement en cuir noir, souriait, alors que le soleil matinal chauffait ses avants bras nus, et léchait sa peau hâlée par le sheures d'entraînement au soleil. Ceangal émergeait de son épaule droite, et deux fourreaux étaient comme fusionnés dans son pantalon. Il avait toujours ses armes sur lui, le contexte obligeant. Cependant, elles avaient aussi pris un rôle de vêtement à part entière pour l'assassin, si bien qu'il sentait comme un manque quand il ne sentait pas le poid de l'acier sur son corps.

Il arriva à l'école, et déjà, l'effervescence était palpable. En effet, le jour-J était arrivé pour les élèves. Aujourd'hui était un jour très spécial ; le jour de l'examen. Pas un examen difinitif, qui prendrait encore une ou deux années d'entraînement. Aujourd'hui, les élèves passaient pour définir des groupes spécifiques d'entraînement, en fonction de leur niveau. En effet, le don avait remarqué que les groupes devenaient hétérogène, et cela était anti-pédagogique. D'excellents combattants ne pouvaient se perfectionner avec des élèves de niveaux inférieur. Par ailleurs, cet examen permettrait aux jurys de voir si la filière choisie par les élèves leur correspondait vraiment.

Estrello étant un entraîneur assassin, il passerait avait l'intention de focalser son attention sur les demandeurs des voies de l'agilité et de la rapidité. Et c'était la Dame milloir et lui-même qui s'occupait du plus haut niveau d'entraînement; pas qu'ils soient les meilleurs combattants de tout Terca Lumireis, mais les meilleurs en poste dans l'école sans aucun doute, et de grande expérience. Ils avaient tous les deux vus des guerres, affronté la douleur, réagi à différentes situations de combat; en clair, c'était un peu comme des vétéran dans la force de l'âge -si la trentaine en moyenne pouvait être considéré comme tel- .
Il entra dans l'école et alla de salles en salles. Chaque juré commençait à installer les lieux d'examen, qui auraient lieu en début d'après-midi. Le concept était simple. Chaque élève prenait un numéro, et en fonction des numéros, des couples étaient formés. L'hétérogénéité des couples n'importait pas à ce moment, l'examen étant justement fait pour séparer les meilleurs des moins bons, et n'étaient absolument pas définitif; la montée ou la descente d'un groupe était envisageable et serait très appréciée le cas échéant.

Il alla donc dans la salle qui lui était réservée et sourit en voyant qu'une table et deux chaises avaient déjà été disposées. Il alla donc vérifier les râtelier, et sélectionna deux armes de chaque type, afin que les élèves aient le choix. pris un râtelier vide et le traîna en face de la table des jurés, sur le mur opposé à la table. Il y disposa armes d'hast, armes lourdes, lames en tout genre. Aujourd'hui, en plus d'un examen, le combat aurait lieu à armes réelles, un soigneur étant présent aussi pendant l'examen; il serait bête qu'il y ait un accident.

une fois qu'il eut tout mis en place, il soupira et sourit. D'un regard par la fenêtre, il admira le paysage se réveillant. Ce soir, il connaîtrait ses nouveaux élèves. Mais pour l'instant... Il souriait seul dans sa salle. Glissant sa main dans sa poche, ses doigts se serrèrent sur un ruban noir. Il le sortit et le regarda avec un sourire. Le ruban de Pétunia... Il le gardait tout le temps sur lui, si bien qu'il sourit encore plus, se murmurant pour lui-même

Et voila que je deviens trop sentimental... Ce sera une bonne journée...

Oui, un excellente journée.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: L'examen.   Mer 23 Mar 2011 - 11:10

PNJ Lurius Ronanin, Pétunia Milloir

La journée s'annonçait bonne. Lurius s'était paré d'une chemise crème et d'un pantalon simple en toile brune. Ses cheveux blonds coiffés en arrière, il s'était installé à une table, il jugerait principalement les mages et établirait leur niveau, s'occupant surtout des petits et des débutants.

Pétunia avait préféré rester un peu dehors pour accueillir les élèves, elle n'avait pas vu Estrello passer, à ce moment là elle se trouvait accroupie à parler à une petite fille pour qu'elle lui montre si son sort de glace était bon, alors que les étudiants s'étaient regroupés autour d'elle pour lui poser des questions sur l'examen, la dissimulant ainsi aux yeux de l'assassin...


«Je ne vous dirai rien. Vous verrez en temps voulu, si vous avez bien suivi tout ce que nous vous avons enseigné jusque là, tout se passera bien»

Un sourire qui se voulait réconfortant se dessina sur ses lèvres alors qu'elle hochait la tête envers la petite fille pour lui dire que son sort était correct et que c'était bien ce qu'on attendait d'elle. Elle se releva souplement et précisant aux élèves que les examens commenceraient bientôt. Pour l'occasion, elle portait une robe de type asiatique sans manche à col haut, fendue de part et d'autre de ses cuisses, dévoilant un simple short moulant assez court lui soulignant les fesses, et des bottes sans talon en cuir souple. Au moins, elle serait à l'aise pour les démonstrations s'il y avait besoin. Ses cheveux étaient attachés en une queue de cheval laissant des mèches de part et d'autre de son visage... le foulard qu'elle ne quittait plus était encore et toujours à sa place dans sa coiffure.

Elle se dirigea donc vers les salles, saluant Lurius en passant d'un hochement de tête avant d'entrer dans la salle où elle allait juger les niveaux les plus élevés avec Estrello, d'ailleurs, le guildien était déjà présent


«Salutation, Don Alhuin»

Son sourire se voulait simplement poli, mais pour un œil expert comme celui de l'assassin, il était évident qu'il y avait ce petit quelque chose dans le regard qui trahissait légèrement sa joie de le voir. Cependant, dans la mesure où personne ne savait ce qu'il y avait entre eux, personne d'autre que lui ne l'aurait remarqué. Ils étaient pourtant seuls, mais la jeune femme refusait de prendre le moindre risque et de se laisser aller à montrer le moindre sentiment.

Toujours de glace, elle avait simplement hoché la tête en mettant la main sur son cœur pour s'incliner et le saluer avant de se diriger vers la table qui leur était désignée. Elle tenait sous le bras les dossiers qu'elle avait constitués elle-même sur les compétences de chaque élève et les progrès qu'elle avait constaté tout au long de leur entraînement, histoire de ne pas les juger que sur un seul et unique examen. Elle alla s'installer sur la chaise et croisa les jambes avant de poser ses dossiers sur la table, dévoilant légèrement ses cuisses mises à nu par la tenue qu'elle portait... petite tentative d'intimidation des élèves de sexe masculin, il fallait pouvoir se concentrer en toutes circonstances... ou peut être était-ce pour le Don, allez savoir...
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: L'examen.   Mer 23 Mar 2011 - 15:01

Lorsqu'il eut fini de poser les râteliers et de les ordonner, Pétunia arriva. Il lui sourit, avec un regard pour ses yeux. Ils se trahissaient mutuellement, et un oeil expert aurait put aussi discerner la joie qui se voyait dans leur regard. Il inclina la tête, répondant au salut de la krytienne comme on saluerait un collègue ou une connaissance.

Dame Milloir.

Il la trouvait très en beauté aujourd'hui. Cela pouvait s'avérer aussi bien être un piège qu'une simple envie. Cependant, connaissant Pétunia, le Don aurait plus volontier opté pour un piège en faveur du sexe masculin. Il y tomba d'ailleurs lui-même l'espace d'un regard, parcourant une des jambes de la krytienne de ses yeux émeraude. Il sourit. En effet, cela pourrait être un piège très efficace. Surtout pour les plus vieux des élèves qui allaient être examinés. Il remarqua la pile de dossier qu'elle avait amené. Il n'aurait pas pensé à cela, pensant qu'avec un entraînement régulier et suffisant, l'examen serait un petit muret sur le chemin des élèves. Même si c'était un examen, le stress ne pouvait paralyser personne au point d'être incapable de bouger; d'autant plus que le stress était un facteur déterminant dans un combat. Mais il ne dit rien de l'initiative; cela permettrait malgré tout de vérifier, afin de minimiser les erreurs possibles.

Il remarqua également le foulard de la Légion dans les cheveux de la krytienne. Ainsi, il n'était pas le seul à garder un simple morceau de tissu en souvenir de l'autre. Il en sourit, et sortit lui aussi le ruban de Pétunia, attachant juste les mèches lui tombant devant les yeux, derrière sa tête. Il s'assit sur la table. Ils avaient encore un peu de temps avant le début de l'examen. Un homme entra dans la salle du Don et de Pétunia, avec dans le smains, un gros seau de boules, recouvert par un voile noir opaque.


Voici les numéros, le tableau arrive tout de suite.

Merci.

En effet, un tableau avec des trous qui devaient se compléter avec les-dites boules, arriva et fut placé sur le côté du bureau des examinateurs. L'homme qui amena le tableau resta à l'entrée de la salle, près de la porte.

Je suis Allen, le guérisseur. J'espère que les blessures seront minimes.


Comme nous tous Allen, comme nous tous. Le don se leva et passa la tête par l'encadrure de la porte. Amenez nos élèves, le tirage au sort va commencer.

Quelques dizaines de minutes plus tard, les élèves étaient massés en face du bureau, alors que le dson leur faisait face, les bras croisés dans le dos.

Mesdemoiselles et messieurs, bienvenue. Je pense qu'il est inutile de vous briefer sur ce que vous faîtes ici aujourd'hui. Le concept est simple. Vous tirez une boule et vous la mettez à côté de votre nom. Les couples seront formés par nombres supérieurs. C'ets à dire que si je prend le numéro 5 et que Dame Milloir prend le numéro 6, ce sera ma partenaire. Est-ce clair?

Un oui collectif où exhaltait l'anxiété répondit au Don qui sourit.

Bien. Alors, que quelqu'un avance et prenne son numéro. D'avance, bonne cha,nce à tous, et donnez le meilleur de vous-mêmes.




by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: L'examen.   Mer 23 Mar 2011 - 18:57

PNJ Pétunia Milloir

La krityenne avait parfaitement réussi à dissimuler son sourire lorsqu'elle remarqua les yeux du Don sur ses jambes, d'un autre côté, cela ne voulait pas dire grand chose vu qu'il était probable que tous ceux de la gente masculine s'y attardent à un moment ou un autre. Elle s'était levée lorsqu'il avait présenté le tableau, elle repéra la jeune Gwen parmi les élèves, elle semblait déterminée même si ce regard triste ne la quittait plus désormais.

De ce qu'elle savait, la jeune fille était apte à devenir une gardienne, ses aptitudes de guerrières étaient aussi redoutables que ses magies. Elle s'était avancée pour saluer les élèves et attendit que chacun prenne une boule, même si elle avait du lutter pour ne pas sourire lorsque le Don l'avait mentionnée comme sa partenaire.

Les groupes commencèrent à se former, deux par deux avant de sortir à nouveau pour laisser uniquement les élèves ayant les boules 1 et 2 qui se placèrent au centre de la salle. La krityenne retourna s'assoir et sortit les dossiers des deux élèves en question et commença à les lire doucement


«Alors... Veith Michal, 17 ans de l'élément du feu, plutôt orienté pour être guerrier actuellement et Mail Lougt, 13 ans, élément vent, plutôt orienté sur l'espion ou le traqueur... bien, ne vous inquiétez pas, votre différence d'âge ou de niveau n'influencera en rien nos décisions...»

Elle avait dit ça plutôt pour Mail, le jeune homme semblait particulièrement nerveux d'être tombé face à un élève bien plus grand et fort que lui. Elle jeta un œil à Estrello afin qu'il lance leur annonce l'examen

=========

HRP: désolée mais j'ai toujours pas compris ce que tu veux faire comme examen donc je te laisse lancer le tout
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: L'examen.   Mer 23 Mar 2011 - 19:22

Le Don examina rapidement les deux élèves. Leur gabarit et leur âge était aux antipodes l'un de l'autre. Le plus âgé plutôt massif et le plus jeune plutôt fin. Il ne fut pas surpris quant à l'annonce de leurs voeux. Estrello se mit alors à sa place et s'assit, croisant les mains sous son menton. Il regarda une dernière fois les deux jeunes hommes.

Messieurs, choisissez vos armes. Elles sont limitée à une par combattant, hormis les lames courtes, à savoir de la dague au katana léger.

Les deux élèves choisirent leurs armes : le plus vieux, choisit une épée longue qu'il empoigna fermement à deux mains, alors que le plus jeune se saisit de deux coutelas d'une cinquantaine de centimètre de la garde à la pointe de la lame. Ils firent tous les deux tourner leurs armes respectives dans leurs mains, afin d'apprécier le contact, le poids et l'équilibre de chacune. Ils se firent alors à nouveau face, en position de garde.

Bien qu'Estrello semblait calme et détendu, il était prêt à bondir au cas où cela dégénèrerait, d'autant plus que le rapport de force et de taille était assez grand. Il serait très dommage qu'un accident arrive au premier combat.


Bien. Quand vous voulez. Nous vous arrêterons quand nous jugerons en avoir assez vu. Bonne chance à tous les deux.

Les deux élèves commencèrent par se tourner l'un autour de l'autre, jaugeant les réflexes de l'adversaire. Sans étonnement, se fut le guerrier qui ouvrit le bal, empoignant sa lame longue et frappant un périmètre important. Alors que la lame filait vers le petit assassin, il sembla comme fondre sur place. La lame passa au dessus de son corps plaqué au sol, et il repartit presque aussitôt, alors que le guerrier, au lieu de prolonger son élan, avait stoppé sa lame. Une première erreur qui ne manqua pas de sauter aux yeux du Don. En revanche, le petit se débrouillait très bien. Il virevoltait, manquant parfois de s'écraser le nez par terre en s'emmellant un peu les pinceaux dans ses nombreuses esquives.

Néanmoins, en dépit de ce que l'on aurait pu croire à première vue, avant le début du combat, l'assassin n'était pas en si grande difficulté, bien que le Don trouvait qu'il ne prenait pas assez de risques, alors que la voie des voleurs/traqueurs/assassin était basée sur la prise de risque pour pouvoir surprendre l'adversaire. Cependant, le petit réussi un tour incroyable. Alors que la lame allait s'écraser sur lui, il se décalla d'un pas, la longue épée heurtant violemment le sol, et envoyant un courant de douleur dans les bras du grand guerrier à cause de l'onde de choc.

Alors le petit démon sauta sur le grand corps du guerrier, après avoir fais rapidement le tour du guerrier, se plaçant dans son dos. Malgré sa force, il semblait un peu atteint par le choc de la lame sur le sol, et il ne put pas retenir sa chute, déséquilibré de plus par un mauvais placement de ses jambes lors du coup. Il se retrouva à plat ventre, et le petit diable mit ses deux coutelas croisés sur le cou du jeune guerrier. Il n'y avait alors pas photo. Estrello en resta un peu surpris et sourit.


Belle combinaison Mail. Veith, tu as été déséquilibré par un mauvais placement de jambes lors de ton dernier coup. Ne jamais se retrouver les pieds trop rapprochés l'un de l'autre. En toute logique, il faut être en fente lors de ce type de coup. Mais tu as fais un combat honorable tout de même, bien que Mail, ai réussi, grâce à son esquive à remporter le combat. Vous pouvez y aller le sgarçons. Les résultats seront annoncés à la tombée du jour. Dame Milloir?

Les deux intégrerait sans doute au moins le groupe intermédiaire, mais le petit Mail méritait largement le plus haut niveau. Quant à Veith, peut-être aussi... Cela dépendrait de l'avis de Pétunia.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: L'examen.   Mer 23 Mar 2011 - 19:58

PNJ Pétunia Milloir

La krityenne avait analysé chaque mouvement, notant les maladresses de chacun et comparant par rapport à ses notes et à ce qu'elle savait déjà des deux jeunes gens. La seule chose qui la chagrinait au final, c'était que les remarques d'Estrello avaient déjà été dites au cours des entrainements précédents, et aucun des deux ne les avaient réellement mis en pratique jusque là. Elle croisa ses doigts devant elle et fixa le guerrier avec son regard toujours aussi froid

«Ce n'est pas la première fois que je te reprends sur le placement de tes jambes, Veith. J'espère que maintenant que c'est le Don qui te le dit lui-même, tu te décideras à suivre ces conseils. Mail, je n'ai rien à ajouter, il y a du progrès, mais tu dois encore travailler l'équilibre»

Elle avait noté ses constatations dans son dossier, pour elle, le guerrier n'était pas encore prêt à intégrer le meilleur groupe, elle regrettait que Mail n'ait pas testé d'avantage sa force, pour voir s'il relevait plus du traqueur ou de l'espion... il faudrait voir cela plus tard.

Plusieurs élèves défilèrent, et la jeune femme continuait de prendre résolument des notes, car elle estimait que les progrès et l'assimilation de leurs conseils pendant les entrainements précédents étaient tout aussi important que l'examen en lui-même. Elle ne savait pas si Estrello partagerait sa façon de faire, mais elle avait toujours agi ainsi.

Ce fut au tour de Gwen qui tomba face à un autre mage... ils devaient donc se battre un peu plus loin des deux jurés et la krityenne se tenait prête à lancer n'importe quel sort pour parer à n'importe quelle magie qui dévierait de sa trajectoire.

La jeune fille avait prit une lance, son adversaire un bâton et le combat commença, rapidement, Gwen montra son habileté à manier aussi bien les attaques physiques que magiques, entourant sa lance d'un halo blanc et frappant violemment l'épaule du mage qui se recouvra de glace avant qu'il ne recule rapidement pour utiliser une magie de feu pour la faire fondre puis lui jeter trois autres boules de feu au visage, parfaitement esquivées par la jeune fille qui en avait dévié une à l'aide de son arme et simplement esquivé les autres.

Elle n'était pas très rapide, mais elle analysait parfaitement la situation et elle avait posé une main au sol pour esquiver la troisième boule de feu, incantant rapidement le sort suivant qui fut une
~Stalagmite et qui souleva le mage dans les airs, il contra par une attaque de vent qui le maintint légèrement en l'air avant que la lame de mana aille frapper la future gardienne qui se protégea juste de son arme en la ramenant devant elle.

Le combat dura un moment, et ce fut Gwen qui y mit fin alors qu'ils n'avaient presque plus de mana ni l'un ni l'autre et qu'elle avait réussi à s'approcher assez de son adversaire pour user de sa lance afin de le faire tomber et de pointer son arme sur son cou, elle était en sueur et l'autre aussi, la krityenne esquissa un sourire en se levant


«Félicitations Gwen, tu as su utiliser aussi bien tes attaques physiques que magiques. Brent, la seule raison pour laquelle tu as perdu, c'est parce que tu n'avais pas de gelées sur toi, élément indispensable de l'équipement d'un mage, donc tu n'as rien à te reprocher. Il faudra juste que tu te concentres d'avantage pour incanter tes sorts plus vite, en temps que mage, tu devrais être plus rapide que Gwen et ce n'était pas toujours le cas»

Les élèves étaient tout simplement épuisés. mais visiblement satisfaits d'eux-mêmes. Pétunia se tourna vers le Don pour attendre son verdict avant de passer au groupe suivant
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: L'examen.   Jeu 24 Mar 2011 - 17:57

Le DOn examina avec précision le combat des deux jeunes filles. N'y connaissant pas grand chose en magie, il ne put pas vraiment juger de manière optimale, mais dans l'ensemble, il était d'accord avec Pétunia. De plus, sur la performance de combat, il n'avait rien à redire non plus, aucune faute grave n'avait été vu par l'assassin. Il inclina donc la tête et se contenta de sourir. Ces dexu jeunes filles avaient fait du très bon travail ; aussi bien eb cours que à cet examen.

Rien à redire de plus. Vous connaîtrez les résultats ce soir, comme tout le monde. Vous pouvez y aller.

Les groupes défilèrent l'un après l'autre. Certains bien meilleurs que d'autres. Au fur et à mesure, Estrello et Pétunia s'accordait discrètement sur les rangs des élèves, et consignaient le tout sur une liste à part. Le Don sourit lorsque le jeune homme qui l'avait défié plusieurs mois auparavant arriva. Il n'émanait plus cette aura de défi et d'ipertinence qui avait amusé le Don dans les premiers cours. Maintenant, c'était plutôt une sorte de calme et de sérénité qui flottait autour de l'adolescent. Estrello sourit discrètement en constatant l'effet qu'avait eu l'humiliation qu'il lui avait faîte. C'était exactement ce qu'il avait cherché, et le jeune homme semblait l'avoir bien compris. Ainsi, selon Estrello, c'était lui qui avait fait le plus de progrès depuis le début, car il n'avait pas seulement changé physiquement : il avait aussi grandi.

Sans aucune surprise, il fit un excellent combat contre un autre prétendant assassin. Le tout fut comme une sorte de ballet de lame, rythmé par les choc rapides et réguliers des poignards. Ce fut le Don qui dut mettre fin au combat, les élèves étant au bord de l'évanouissement tant ils haletaient.


C'est assez messieurs. Ce fut un excellent combat. Quelques erreurs d'ouvertures à retravailler, mais dans l'ensemble, vous avez tous deux assimilés ce que vous deviez savoir.

Estrello plongea ses yeux émeraude dans ceux du jeune homme qu'il affectionnait, comme pour lui passer un message personnel. L'adolescent sembla le saisir car il sourit et inclina légèrement la t^te. Oui, il avait grandi.



Une fois les vingt-cinq groupe passé, Estrello et Pétunia avait une liste de 15 noms pour le groupe leur étant attribué. Les autres avaient été envoyés dans le groupe des intermédiaires. Estrello et Pétunia se placèrent devant l'entrée de l'école, faisant face à la cours. Le Don s'éclarcit la voix.


Voici la liste des personnes que nous avons examiné, et qui seront dans le groupe dirigé par Dame Milloir et moi-même. Ceux qui sont passés devant nous et dont le nom ne sera pas cité ci-après rejoindront le groupe intermédiaire. Sont donc pris pour le niveau intensif : Mail Lougt, Gwenaelle Adams, Sierra Rosti, Edwin Tahla...

Le Don lut toute la liste qu'i avait, provoquant sourit et désillusion chez certains des élèves. Une fois qu'il eut fini, il roula le parchemin et regarda à nouveau l'assemblée, constatant la joie et la tristesse des élèves.

Ces groupes sont ouverts. Toute promotion ets possible, de même que toute retrogradation l'est aussi. Les cartes sont dans vos mains. Pour ceux que j'ai cité, rendez-vous demain après midi, sans faute. Il est temps pour vous de passer aux choses sérieuses.

En effet, ces quinze élèves allaient entrer dans un entra^nement très dur et rigoureux. Mais après tout, pour devenir un chef de guerre, il fallait d'abord souffrir pour pouvoir commander, savoir exécuter des ordres pour pouvoir en donner. Pour les assassins, il fallaient connaître la mort pour mieux la donner, pour les mages, il fallait apprendre à recevoir la magie pour mieux la renvoyer. Ces quinze élèves allaient entrer dans la dernière ligne droite avant leur métier futur.

Le Don rentra à l'intérieur de l'école et retourna dans lassale d'examen. Il était temps de ranger le bazar qu'ils y avaient mis.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: L'examen.   Jeu 24 Mar 2011 - 19:00

PNJ Pétunia Milloir, Lurius Ronanin

Du côté de Lurius, il avait également établi de nouvelles classes avec l'aide du professeur impérial, il était intéressant de voir que l'on trouvait des élèves de tout âge dans chaque niveau, comme quoi, ça n'avait rien à voir. Thiry et Amandine étaient tous deux dans une classe intermédiaire, et ils en étaient ravis! Leur jeune âge aurait du les mettre dans la classe des débutants, mais ils avaient bien étudiés leurs cours, ce qui leur avait valu de passer au niveau supérieur.

Lurius s'était approché de Thiry pour le féliciter


Te concernant, et par souci d'impartialité, c'est le professeur impérial qui a choisi dans quelle classe tu devais aller. Comme tu es plus ou moins mon neveu...

Le petit garçon avait affiché un large sourire, et était content de savoir que c'était bien son niveau qui lui avait valu cette place. Le krityen resta un moment avec les enfants, attendant que les parents viennent les chercher, les petits n'avaient pas fait beaucoup de dégâts et ils avaient d'ores et déjà rangé la salle. Il salua les autres professeurs avant de rentrer chez lui.

Pétunia avait discuté un peu avec Gwen, la félicitant de s'être ainsi améliorée malgré sa peine de la perte de Sarah. La jeune fille avait visiblement décidé de tout faire pour la revoir un jour, même si à cause des attaques de Zaphias, la nouvelle recrue de l'Empire n'était jamais revenue à Eloher. Elle resta le temps que les élèves partent, se faisant légèrement assaillir par les questions des rejetés avant de finalement clore le sujet et se diriger à son tour vers la salle pour aider Estrello à ranger.

Un léger sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'elle fixait le sol éventré par les attaques magiques, mais la plaque avait été conçue pour cela, elle s'approcha donc et posa simplement une main sur le sol et un cercle de runes se dessina jusqu'à ce que la dalle se reconstitue. Le Don avait déjà rangé le reste des armes, la salle était donc comme neuve


«Ce fut intéressant comme examen. J'avoue qu'il y a eu de bonnes surprises»

Son ton était neutre, comme toujours lorsqu'elle refusait de prendre le moindre risque d'être pris en pleines familiarités. Le guérisseur avait à peine eu besoin d'intervenir, et au final, c'était seulement lorsque les guerriers se battaient entre eux qu'il avait fallu panser les blessures... comme quoi, les plus bourrins sont souvent les plus touchés.

Elle se pencha pour prendre un saï et se mit à jongler avec avant de tendre le bras vers le guildien d'un air provoquant.


«Voyons voir si vous avez vous-même progressé depuis la dernière fois...»
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: L'examen.   Ven 25 Mar 2011 - 14:18

Estrello n'avait pas fait face à la krytienne. Lorsqu'il se retourna enfin, il remarqua un saï tendu vers lui. La dernière injonction de la krytienne laissa penser à un combat, et sa posture enleva tout doute, si doute il y avait eu. Le Don sourit alors et détacha le fourreau qui était dans son dos, le lançant plus loin. Jetant un oeil aux râteliers, il se saisit de deux coutelas légers et les fit tourner dans ses mains. Des armes fabriquée en série, avec un équilibre assez moyen et un poids trop important pour l'arme en question. Cependant, ce serait un handicap intéressant.

Estrello darda son regard émeraude sur la krytienne avec un sourire. Et prononça, en étant presque solennel.


Pétunia Milloir, trente ans, élément glace vocation mystique. Estrello Alhuïn, 28 ans, élément vent vocation assassin.

Le Don fit tournoyer ses coutelas, les passant dans une position de garde inversées, les lames remontant le long de ses avant bras. Il se mit alors de profil et commença à sautiller d'un pied sur l'autre, avant de se mettre en garde, après plusieurs petits pas accélérés. Il inclina légèrement la tête vers Pétunia, son sourire éclairant toujours son visage.

J'aurais volontiers chargé moi-même mais la galanterie m'oblige à laisser les femmes ouvrir la danse.

Le bras d'Estrello se tendit devant lui et de ses doigts, il provoqua la krytienne, l'invectivant pour attaquer, en lui faisant signe de venir à lui. Cela lui rappela quelques jours auparavant... Ca n'avait pas si mal fini ce jour-là d'ailleurs. Il se campa alors, et se prépara à l'assaut.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: L'examen.   Ven 25 Mar 2011 - 15:29

PNJ Pétunia Milloir

La krityenne ne pouvait se permettre de répondre à la provocation. Le Don avait la réputation d'être joueur et provoquant, notamment au combat, elle non. Si l'on venait à les surprendre et qu'elle se prête au jeu, elle risquait des interrogations. Son regard était donc plus sérieux et plus froid, même si la provocation était également présente, mais sous une autre forme, plus sérieuse. Une aura rouge se dessina sous ses pieds l'espace d'une seconde sans que le Don ne puisse savoir quel sort elle venait de se lancer.

Elle fit légèrement craquer sa nuque et tendit ses muscles avant de partir à l'assaut, d'un geste vif et rapide, elle n'utilisait qu'une seule arme et pouvait à tout moment se retrouver en difficulté face au Don qui en utilisait deux. Mais l'avantage du Saï était ses trois branches qui permettaient de bloquer plus aisément les autres armes et elle gardait volontairement sa main dans son dos tout en jouant de sa vitesse qu'elle avait augmentée un peu plus tôt grace à son sort de
~Hâte . Le Don savait désormais quel sort de soutien elle s'était lancé.

Sa concentration était parfaite, elle ne se battait pas seulement pour voir ce dont il était capable, elle se battait pour s'assurer qu'elle était capable de l'affronter pour le cas où un jour, il deviendrait son ennemi. Être capable de vaincre l'être aimé s'il vient à se retourner contre vous, c'est quelque chose qu'on lui a appris, mais qu'elle n'a jamais pu mettre en application, n'ayant jamais aimé. Elle ne laissait rien passer, refusant de se laisser déstabiliser, et alors qu'il s'apprêtait à l'atteindre à la taille, elle pivota enfin pour libérer le bras qu'elle maintenait dans son dos et lui geler l'épaule au moment où la pointe effleurait son flanc. Elle bondit en arrière et posa rapidement sa main sur la légère coupure qui saignait à peine pour se soigner à l'aide d'un
~Premier soin. Son regard sérieux se plongea alors dans celui du Don avant qu'elle ne reprenne une position défensive et qu'un nouveau halo rouge se dessine sous ses pieds. Parfaitement concentrée, une fois de plus, rien ne laissait paraître sur le sort qu'elle venait de lancer. Cette fois-ci, elle attendait son assaut.
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: L'examen.   Ven 25 Mar 2011 - 20:23

Le Don fut un temps surpris par l'aggressivité de la krytienne. Aucune expression ne filtrait dans son regard. Il ne savait pas pourquoi elle était ainsi. Mais quoi qu'il en était, elle semblait vouloir un vrai combat. Le sourire disparut du visage du Don, et son regard se durcit. Il se concentrait vraiment sur ce coup. La krytienne semblait se booster au fur et à mesure. D'abord la vitesse, mais quoi encore... Il jeta un oeil à son épaule, prise dans la glace. Il y passa sa main, et un courant brûlant fit fondre la fine couche de glace, mouillant une partie de sa tenue.

Il ramena ses mains le long de son torse, et ses lèvres remuèrent imperceptiblement, alors que les cheveux du Don frémissait d'un petit courant d'air provoqué par le mana qui faisait effet sur son corps. Il se remit en garde, et cette fois, ce fut lui qui lança l'assaut. Sauf qu'il était cette fois, boosté, et plus rapide et fort que d'habitude : ~Course du Félin~ ~Griffe du Tigre~

Il était temps de passer au niveau supérieur. En l'espace d'un clignement d'yeux, il était sur le krytienne, et les coutelas pleuvaient, parés par la krytienne. Cependant, l'avantage des deux armes lui permettaient d'enchaîner plus vite. Mais les coups normaux ne pouvait atteindre la krytienne, trop habituée au combat pour se laisser avoir par de simple frappes. Il usa donc d'une de ses bottes... aux deux sens du terme. Laissant volontairement une ouverture très discrète dans sa garde, le coup d'estoc ne le surprit point du tout; il l'espérait même. Il leva sa jambe et frappa du talon, repoussant la pointe de l'arme sur le côté, et s'engouffrant alors dans l'ouverture. En temps normal, il effectué un coupe-jarret dans une vrille; cependant, le but n'était pas de rendre Pétunia cul-de-jatte. Il se contenta donc de laisser sa jambe droite tendue, dans une vrille et faucha la krytienne, poursuivant sa rotation pour lever la jambe et la faire retomber vers les abdos de Pétunia.

Encore en temps normal, le talon se serait écraser sur la krytienne... En temps normal. Là, il stoppa juste son mouvement à quelques millimètres du ventre de la jeune femme, et rompit le combat, se remettant un peu plus loin. Il ne savait toujours pas ce qu'était ce fameux soutien qu'elle s'était mis, et cela piquait sa curiosité. Il devait donc s'attendre à tout.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: L'examen.   Ven 25 Mar 2011 - 20:42

PNJ Pétunia Milloir

«NON!»

La colère se dessina sur le visage de la jeune femme lorsque le Don arrêta son coup de pied et de son saï, elle lui tailla le tibia avant qu'il ne recule de quelques pas pour la regarder et qu'elle ne se relève souplement en se cambrant et se mettre face à lui et lui empoigner le col, plongeant un regard noir dans le sien

«Frappez moi!»

Elle le repoussa avant de faire craquer de nouveau sa nuque et fermer les yeux quelques secondes avant de reprendre son calme. Elle avait perdu son sang froid, signe de faiblesse qui ne l'avait jamais gagné en combat, preuve que cette liaison affectait réellement son comportement et c'était justement ce qu'elle craignait. Ses yeux semblèrent de nouveau de glace avant qu'elle ne se remette en garde, sa main portant déjà un léger hématome du coup de talon du guildien un peu plus tôt. Encore un autre sceau apparut sous ses pieds, elle se renforçait encore, se demandant si Estrello allait comprendre ce qu'elle cherchait à faire ou non.

Elle fendit l'air rapidement, ils étaient désormais aussi vifs l'un que l'autre maintenant qu'il s'était renforcé à son tour, et lorsqu'elle se baissa pour esquiver un nouveau coup, elle posa une main sur le sol et lança volontairement une
~Stalagmite renforcée par le sort de soutien qu'elle s'était lancé un peu plus tôt. Elle réussit alors à coincer son saï dans l'une des dagues d'Estrello et l'envoya plus loin, ils se retrouvaient donc à une arme chacun, mais le temps d'incanter son sort l'avait désavantagée et la déchirure en son flanc lui rappela cette erreur, ou plutôt les risques du métier. Mystique ou assassin, les règles étaient les mêmes, se mettre en danger pour atteindre son but.

Elle ne sourit pas, fixant le Don d'un air froid avant de se jeter de nouveau à l'assaut, l'entrainement semblant se transformer de plus en plus en véritable combat. Mais il était le Don, et malgré l'avantage qu'elle avait de pouvoir user de la magie opposée à son adversaire, il restait beaucoup plus fort qu'elle et cela l'agaçait. Car au final, elle se rendait compte qu'il était probablement l'un des seuls hommes de ce monde qu'elle ne pourrait tuer si jamais il venait à se tourner vers Segonar, ou tout autre être maléfique.

C'est ainsi qu'elle se retrouva allongée sur le dos à nouveau et qu'il pointait sa dague vers elle. Elle lâcha son saï et l'obligea à s'approcher en plongeant son regard dans le sien, ramenant son visage tout près du sien comme si elle cherchait à l'embrasser, mais son regard définissait clairement qu'il ne s'agissait pas d'un jeu


«Si je dois un jour me fourvoyer et me tourner vers Segonar ou toute autre créature maléfique... promettez moi de me tuer!»

Elle savait qu'elle ne serait pas capable de le tuer, même si elle le voulait... il était évident qu'il était plus fort qu'elle... peut être abuserait-elle de ses charmes si la situation devait vraiment se présenter, peut être userait-elle de traîtrise, mais à l'heure actuelle, elle n'était pas assez forte et c'était probablement ça le pire. Sa main tenait toujours le poignet d'Estrello contre sa gorge, et son regard toujours fixé sur le sien... s'il ne pouvait la tuer, s'il estimait ne pas en être capable, ce serait terminé... elle refusait de prendre le risque de devenir plus faible encore
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: L'examen.   Ven 25 Mar 2011 - 23:09

Estrello comprenait assez mal les réactions de la krytienne. Voilà qu'elle lui parlait de forces obscures, de Segonar, et autre chose de plus fou : la tuer si elle rejoignait Segonar. Était-elle devenue folle? Cependant, les paroles de la krytienne resonnerent en lui. La tuererait-elle vraiment s'il fallait ? Si elle menaçait son peuple, Caletaura-il vraiment? Peut être bien... Ou peut être pas. Il n'avait pas spécialement envie de penser à si qui ou quoi se joindrait aux forces du mal.

Mais elle semblait vouloir une réponse. Dans un premier temps, il ne bougea pas, ses yeux dans ceux de la krytienne. Il sentait à nouveau comme un conflit en elle. Lorsqu'on répondit, ses yeux et sa voix étaient déterminés.


Tout d'abord, je doute que vous ayez l'intention de vous joindre à ce genre de parti. De par votre rôle dans votre société et votre tempérament. Mais... Si il s'avérait que vous choisissez ce genre de voie...

Le Don laissa alors un silence... Aussi bien pour le suspense que pour lui même. Il prit alors sa décision. Jamais il ne s'était laissé aller à ses sentiments, si ceux ci mettaient en danger la communauté. Alors, il dégagea son bras d'un mouvement, et le coutelas virvolta dans un simple tour, avant de se planter le long de la joue de la krytienne, la lame entaillant la joue de la krytienne. Il resta toujours mysterieux.

Alors, je viserais mieux.

Il se releva alors, et dans un même mouvement arracha le coutelas et la lanca vers une cible, l'arme s'enfonca jusqu'à la garde. Cette discussion n'avait un peu agacé. Même s'il était prêt à tout pour préserver un semblant de paix il n'aimerait guère avoir à tuer un de ses proches.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: L'examen.   Sam 26 Mar 2011 - 13:50

PNJ Pétunia Milloir

La jeune femme resta ainsi, étendue sur le dos, sentant le sang couler le long de sa joue avant qu'elle ne se relève. Et récupère le saï pour aller le ranger sur le râtelier, sans un regard pour Estrello. Elle se demandait s'il était sérieux ou non, son regard montrait clairement qu'il ferait plutôt son possible pour la ramener à la raison, au lieu de la tuer, et au fond d'elle, le doute était plus que jamais présent Son regard de glace ne se tourna pas vers Estrello alors qu'elle sortait de la salle pour rentrer chez elle.

Certains la regardaient de manière étrange lorsqu'ils la croisaient, il était relativement rare qu'elle soit blessée, et encore plus qu'elle ne se soigne pas. Une fois chez elle, elle claqua la porte derrière elle et s'y appuya avant que les larmes ne se mettent à couler le long de ses joues.. des.. larmes?

Elle ne souvenait pas de la dernière fois qu'elle avait pleuré, elle devait n'être qu'une enfant la dernière fois que c'était arrivé. Elle retira ses vêtements là, dans le couloir et se précipita vers la salle de bain pour se glisser sous l'eau chaude, prenant appui sur le mur alors qu'elle sentait le liquide apaisant se déverser sur sa tête et glisser le long de son corps, se mêlant aux larmes qui ne voulaient plus s'arrêter. Elle le savait, c'était une erreur, avoir des sentiments était une erreur. Malheureusement, le mal était fait désormais, elle y était entrée et elle ne pouvait plus en sortir. Malgré tout ce qu'Estrello avait pu lui dire, pour l'instant, cette terreur ne la quittait pas, elle n'arrivait pas à s'en défaire. et pourtant elle ne voulait pas renoncer non plus. Le sang s'était mêlé à l'eau quelques secondes le temps que sa plaie soit propre, et elle finit par s'assoir, ramenant ses jambes contre elle et posant la tête sur ses genoux tout en laissant l'eau couler le long de son dos... qu'avait-elle fait?

Elle devait se battre, elle n'avait plus le choix maintenant. Elle n'était pas le genre de femme à renoncer et il était hors de question qu'elle ne surmonte pas cette nouvelle épreuve qui se présentait à elle. Mais elle devait reconnaître qu'elle ne s'y attendait pas et elle ne savait pas comment le gérer. Surtout que la situation n'aidait pas vraiment à ce qu'elle comprenne, se résumant finalement à une banale relation physique occasionnelle là où il y avait pourtant plus.

Elle ne sut pas combien de temps elle était restée sous la douche, mais lorsqu'elle sortit pour se sécher, les larmes avaient cessé de couler. Son regard froid était revenu sur son visage et alors qu'elle passait la main sur le miroir pour voir son reflet, elle resta figée quelques secondes. Elle fixa surtout la plaie sur sa joue, elle laisserait la cicatrice. Souvenir de la volonté d'Estrello de se battre, afin qu'elle ne renonce pas non plus. Elle agrippa le lavabo et un sourire apparut enfin sur son visage. Elle traversait tous les mauvais côtés d'une relation avec un homme, ainsi que tout ce qui apparaissait comme négatif dans le fait d'éprouver des sentiments pour quelqu'un. Peut être que maintenant, il ne lui restait plus qu'à découvrir les bons côté?

Une fois de plus, elle n'enfila que son peignoir par-dessus son corps nu et se dirigea vers son lit et s'y allongea sur le dos, un bras posé sur son front à fixer le plafond... elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'elle allait faire du reste de sa journée
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: L'examen.   Sam 26 Mar 2011 - 16:46

Estrello resta figé dans la salle. Le comportement de la krytienne était étonnant. Elle semblait presque avoir perdu son sang froid pour une raison qui échappait au Don. Des émotions contradictoires s'opposaient en lui, et cela l'énervait au plus haut point. Alors qu'il faisait les cent pas dans la salle, essayant de mettre de l'ordre dans ses idées, il passa près d'un mannequin d'en entraînement et ne put plus se retenir. Son poing se serra, et le pauvre saut qui servait de tête au mannequin fut tout simplement réduit en miette par l'impact, alors que le corps de bois était agité de tremblements dus à la répartition des attaches.

Le choc avait tiré une grimace au Don, quand sa main avait rencontré le morceau de ferraille qui servait de tête sous le "casque". Mais la douleur laissa vite place à l'incompréhension. Il était presque sûr que la krytienne avait quelques sentiments pour lui. Et cet accès précédent la trahissait bien plus que des paroles. Cependant, ce même accès montrait la détresse de la krytienne. Il se rappelait qu'elle lui avait dit être apeurée par les sentiments. Etait-ce ce qu'il s'était passé ? Il ne pouvait deviner la réponse...

Il finit par sortir de l'école, et inspira à plein poumon l'air frais. L'après midi était très bien avancée, et les quelques marchands d'Eloher commençaient déjà à compter leurs bénéfices. Estrello remonta la ville, sortant sa pipe de sa tunique et l'alluma en invoquant une faible flamme sur son pouce. Il regarda cette petite flamme, par plus grosse que celle d'une allumette. Il aurait aimé pouvoir mettre cette flamme sur le coeur de la krytienne.

Il prit un peu de hauteur en escaladant une façade, et profita de la vue. En tournant la tête, ses yeux tombèrent sur la maison de la krytienne. Devait-il aller la voir? Il hésitait franchement. D'un côté, cela pourrait la consoler, comme la fois où il s'était introduit par effraction, ou alors cela pourrait la faire se refermer sur elle-même encore plus. Il réfléchit plusieurs minutes à cela, les gerbes de fumée sortant de ses narines lorsqu'il tirait sur sa pipe étant la seule indication comme quoi il n'était pas une statue. Il prit enfin sa décision. Il descendit et partit en direction de chez Pétunia. Et tant pis pour laquelle des possibilités fonctionneraient ; dans les deux cas il serait fixé très vite.

Il arriva alors sur le seuil de la krytienne sans vraiment sans rendre compte. Il leva la main, mais ses doigts s'arrêtèrent à quelques millimètres de la porte... Etait-ce vraiment une bonne idée? Il n'eut pas le temps de répondre à cette question; car sa main frappa, comme animée d'une conscience propre, à la porte de la krytienne. Il regarda aux alentours pour s'assurer qu'il était seul. Apparemment, il l'était.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: L'examen.   Sam 26 Mar 2011 - 17:12

PNJ Pétunia Milloir

Pétunia continuait de fixer le miroir lorsqu'elle entendit frapper. Se glissant souplement au pied de son lit, elle vérifia que son peignoir était bien fermé lorsqu'elle se dirigea vers la porte et que son cœur sembla cesser de battre. Qu'est-ce qu'il faisait là? Elle pouvait reconnaître son aura facilement désormais et elle craignait intérieurement que son comportement l'ait contrarié. Elle prit une légère inspiration avant de se redresser et de se faire à nouveau aussi froide qu'elle n'en avait l'habitude avant d'ouvrir la porte

«Don Alhuin? Je vous prie de m'excuser, je ne suis pas très présentable»

Elle l'invita malgré tout à entrer et referma la porte derrière elle, posa sa main sur le bois avant de s'éloigner un peu et de lancer le sortilège de silence et ainsi s'assurer que personne ne les entende. Elle le guida jusqu'au salon, serrant son peignoir contre elle et reprenant une expression normale elle croisa un peu les bras avant de lever les yeux vers lui

«Je suis désolée. Si tu es venu mettre les choses au point pour qu'on cesse tout ça, je comprendrai»

Oui, elle était directe. Même si ses yeux trahissaient clairement la crainte que tout se termine désormais. Ce n'était pas la fierté qui parlait, mais bel et bien l'expérience. Lorsque l'on commet des erreurs, on doit en subir les conséquences, et elle savait qu'elle était allée trop loin. Sa main se posa instinctivement sur sa plaie à la joue alors qu'elle attendait le verdict, ou peut être la dispute, elle ne savait pas ce qui l'attendait dans la mesure où elle n'avait jamais vécu ça auparavant. Tout se bousculait dans sa tête, et sa main continua son chemin depuis sa plaie jusqu'à son front qu'elle massa doucement du bout des doigts avant de soupirer longuement et de lever les yeux vers le guildien

«Nous... nous avons appris que plusieurs membres importants du clans avaient en réalité rallié la cause de Segonar, et.. j'avoue que ça m'a fait réfléchir sur le fait que visiblement, il est capable de convaincre même les meilleurs d'entre nous. Et... je me suis mise à avoir peur, à l'idée que peut être je pourrais me laisser séduire aussi parce les promesses qu'il pourrait me faire... et je me demandais si tu serais capable de m'arrêter pour le bien de Terca Lumireis..»

Elle ramena finalement sa main à sa gorge et se dirigea vers le petit meuble où elle rangeait ses alcools pour en sortir un vieil hydromel et s'en servir un verre avant de mettre les autres alcools sur la table avec un verre afin de laisser le loisir à Estrello de se servir s'il en avait envie. Mine de rien, ils ne vivaient pas vraiment une bonne période de l'histoire de ce monde, ce n'était probablement pas le meilleur moment pour que la krityenne se découvre ainsi des sentiments pour le Don, alors qu'elle avait cherché tout de même à les refouler. Malheureusement, ces trois jours avaient été plus intenses qu'elle ne l'aurait souhaité, même s'ils ne s'étaient pas spécialement vu, mais elle le regardait différemment désormais, et elle savait que ce qu'elle ressentait n'avait plus rien à voir avec le simple respect qu'elle éprouvait à son égard auparavant. Il y avait plus, bien plus... trop peut être...

Elle trempa juste ses lèvres dans le verre, laissant la douce chaleur envahir sa gorge en attendant de voir ce qu'il comptait faire ou dire
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: L'examen.   Sam 26 Mar 2011 - 17:38

Estrello écouta attentivement les paroles de la krytienne. Elle avait raison dans le fond. Même dasn les guildes, certains avaient été accusés de traîtrise, mais l'efficacité des Sheitzekas avaient permis de réduire les quelques traîtres à l'état de tas de chair sanguinolent.

Le krytienne ne semblait pas dans son assiette. Et lorsqu'elle parla d'en finir, il crut presque entendre une pointe de tristesse dans sa voix. Cependant, il n'avait pas le moins du monde envie de s'arrêter. Il était heureux avec Pétunia, même si c'était comme si il devait lui apprendre ce qu'était qu'aimer. Il se tourna vers elle, et sa voix était redevenu douce, alors qu'un sourire éclairait le visage du Don.


Je n'ai rien à mettre au point. De même que je n'ai rien envie de cesser.

Il s'approcha de la krytienne, jusqu'à être presque collée à elle. La main gantée de cuir noir du Don descendit de la tempe de la krytienne, passant par sa joue blessée, et descendant le long de son menton. Il écarta une petite mèche rebelle et sourit. Les yeux bleux nuit de la krytienne étaient presque triste. Avait-il réussi à se frayer un chemin vers son coeur? Peut-être bien.

Cependant, il savait que la krytienne était mal à l'aise. Il avait ressenti ça quand il était plus jeune, lorsqu'il avait décidé de ne plus refouler ses sentiments. L'assaut interminable de pensées contradictoire, de sensation de vide, de trop plein, tant de choses dont un solitaire n'a pas l'habitude. Mais il était loin de se douter de tout les doutes qui portaient Pétunia. Ses doigts descendirent le long de la poitrine de la krytienne et s'arrêtèrent sur son coeur, qui battait la chamade.


Tu t'enfermes parce que tu n'acceptes pas les sentiments. Ouvre ton coeur à ces sensations, sens les te réchauffer et te rendre plus forte. Si tu les refuses, il te rongeront, et comme tout à l'heure, te feront perdre ton contrôle...

Le Don passa une main à la taille de la krytienne et l'attira vers lui, ses lèvres frolant ses oreilles pointues qui frémissaient.

Car contrairement à ce que tu penses, il y a au moins une personne qui t'aime.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: L'examen.   Sam 26 Mar 2011 - 19:42

PNJ Pétunia Milloir

Comment se sentir plus forte? Elle avait volontairement provoqué ce duel un peu plus tôt pour voir si les sentiments qu'elle éprouvait à son égard l'influençaient ou non et elle avait été incapable d'avoir une réponse au final. Ses oreilles frémirent doucement lorsqu'il mentionna que quelqu'un l'aimait et elle recula pour plonger son regard dans le sien d'un air à la fois timide et inquiet. Ces mots là ne pouvaient pas encore sortir de ses lèvres, pas maintenant.

Elle était encore légèrement recroquevillée sur elle-même, mais elle décida de suivre un peu son conseil et d'accepter ce qu'elle ressentait, même si elle préférait ne pas y mettre un nom précis pour le moment, et elle se cala dans son cou en glissant ses bras sous les aisselles du guildien pour se plaquer contre lui et soupirer doucement


«Les accepter... oui... je peux au moins les accepter... »

Elle soupira dans son cou, ce n'était pas évident pour elle, dans la mesure où elle n'était pas encore vraiment capable de cerner ce qu'elle ressentait, mais elle pouvait au moins admettre qu'elle ressentait quelque chose pour lui. Elle se blottit un peu plus contre lui, cherchant avant tout le réconfort de ses bras

«Mais j'ai l'impression au contraire d'être plus faible depuis que j'ai ces sentiments en moi. Le sentiment d'avoir désormais quelque chose à perdre...»

Elle leva alors les yeux vers lui, se faisant légèrement triste et rougissant même, chose qui était assez rare il fallait le reconnaître

«J'avoue que désormais... j'ai peur de te perdre...» et la jeune femme n'avait jamais voulu s'encombrer de ce genre de crainte, et maintenant qu'elle la ressentait, les choses devenaient un peu plus difficiles à gérer. Elle se blottit à nouveau contre lui et soupira doucement, autant profiter pour l'instant qu'il était là, c'était toujours ça de pris et elle ne savait pas quand ils seraient de nouveau seuls
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: L'examen.   Sam 26 Mar 2011 - 20:02

Alors qu'elle était blottie contre lui, une de ses mains était à sa taille, alors que l'autre était au milieu du dos de la krytienne. Elle avait avouer avoir peur de le perdre. C'est là que le Don vit qu'il s'était tout de même frayé un chemin dans cette "couche de glace" qui ornait le coeur de la demoiselle. Il continua d'une voix douce, un sourire aux lèvres.

Et c'est cela qui nous fait nous dépasser; la peur de perdre ce à quoi l'on tient. Pourquoi nous battons-nous Pétunia? Pour nos nations parce que nous avons peur de les perdre, pour la paix parce que nous avons peur de la perdre, pour nous parce que nous avons peur de nous perdre. La peur de perdre ce à quoi l'on tient nous rend plus fort...

Il plongea ses yeux dans les siens, une de ses mains caressant à nouveau sa joue. Elle était magnifique, même quand elle était en détresse. Il se perdit un instant dans ce regard bleu nuit avant de reprendre.

Cet après-midi... Tu as ressenti ce qu'est l'opposition des émotions; comme un enfant qui entre pour la première fois dans l'eau où il n'a pas pied. Tes sentiments ne doivent pas te noyer, mais plutôt te porter. Si tu le veux, tu seras le bateau et je serais le vent qui te porte. Car nos sentimetns nous portent.

Il garda la krytienne blottie contre lui. Il voulait ainsi lui apporter tout le réconfort dont il était capable. Cependant, il se doutait qu'il ne pourrait qu'apporter son aide dans le conflit interne de Pétunia. Ce serait à elle de remporter cette victoire. A elle seule. Il considérerait cela réussi quand elle pourrais prononcer trois simples mots. Mais... ce serait un combat très dur. Et il serait son bras armé pour le remporter.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: L'examen.   Sam 26 Mar 2011 - 20:57

PNJ Pétunia Milloir

La krityenne était en proie à un nouveau dilemme... elle ne se battait pas vraiment pour son peuple, ni pour la paix ou toute autre action noble de ce genre, elle se battait parce que c'était son devoir et qu'elle avait été ainsi conditionnée toute sa vie. Elle n'était pas le genre à intervenir sous prétexte qu'une mère battait son enfant, ou intervenir si elle voyait des voyous agresser quelqu'un dans la rue, elle estimait que ce n'était pas son travail et ne s'en mêlait pas.

Et désormais, elle avait donc une raison de plus de se battre? Pas seulement parce qu'elle le devait mais... parce qu'elle le voulait? Une fois de plus, une notion nouvelle venait de s'implanter dans son esprit, une notion qu'elle s'était toujours refusée car elle estimait que c'était une preuve de faiblesse. Elle se souvenait de la bataille d'Eloher, lorsque Cixi Elmundïr avait été gravement blessée lorsque les Windwaker étaient arrivés au cours de la bataille, elle avait alors eu une seconde d'inattention qui lui avait couté cette grave blessure et manqué de la tuer...

Mais d'un autre côté, elle se souvenait de la fureur qui avait gagné alors son frère, qui avait absolument éliminé tous les ennemis sur son passage pour l'amener à l'hôpital, serait-elle gagnée par la même rage si le Don venait à être blessé au cours d'une bataille? Elle garda ses yeux dans les siens et recula doucement, l'air perplexe de celle qui vient de comprendre quelque chose


«Tu... tu penses donc que le fait d'aimer quelqu'un ne donne qu'une raison de plus de se battre?»

Elle eut alors un léger sourire... enfin un point positif à aimer quelqu'un? Elle baissa les yeux sur ses lèvres avant de regarder de nouveau son regard d'émeraude et soupira à nouveau... oui... pourquoi pas après tout. Elle les rouvrit et eut un léger sourire un peu gêné

«Je pense que tu aurais pu trouver quelqu'un de mieux pour éprouver ce genre de sentiment, qu'une débutant comme moi... je suis désolée de t'infliger ça»

Et elle le pensait. A voir son comportement un peu plus tôt, elle se disait qu'elle ne devait pas lui rendre la tâche facile. Déjà qu'ils ne pouvaient pas vraiment se voir souvent, si c'était pour qu'au final, ce soir plus la guerre que l'amour, est-ce que ça valait vraiment le coup?
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: L'examen.   Sam 26 Mar 2011 - 21:28

Le Don sourit. Elle se considérait comme une débutante. Mais une débutante à quoi? Il n'y avait pas de débutant dans ce domaine. Tout comme il n'y avait pas d'expert en la matière. Du moins, c'est ce dont estrello était convaincu. Autant il y avait des maîtres d'armes, des maîtres mage, des maître chanteur, autant le mythe du Don Juan ou du Prince charmant restait un mythe, pour les histoires de bonnes femmes. Il baissa les yeux sur Pétunia alors.

Il n'y a rien dont tu aies à t'excuser. Car il n'y a pas de débutant dans les sentiments. C'est comme cela, ça vient. Et l'on ne peut rien y faire.

Alors, il n'y tint plus, il resserra sa prise sur le creux du dos de la krytienne et l'attira à lui, pressant leurs deux corps l'un contre l'autre, alors que leurs lèvres se rencontraient. Les discours n'étaient rien face à l'acte en matière d'amour. Comme dans bien d'autres domaines. Il restèrent ainsi quelques secondes avant de s'écarter. Le Don souriait toujours.

Il sentait la krytienne se détendre, et il espérait arriver à la faire rester ainsi. Il ne voulait plus de ce genre de combat pour se prouver ceci ou cela. Ses yeux tombèrent à nouveau sur la joue de la krytienne. Il inclina un peu la tête et regarda la blessure. Il était étonnant que Pétunia la laisse, alors qu'un simple soin de base suffirait à la refermer tant elle était minime. Il replongea son regard dans celui de Pétunia.


Et bien.... Je t'ai pas ratée... Pourquoi ne la soignes-tu pas? Même moi qui suis -et c'est peu de le dire- un débutant en magie, j'y arriverais...

Une fine croûte était apparue sur la peau de la krytienne, et cela jurait avec la pâleur du reste de son visage. Peut-être faisait-elle exprès de garder cette trace de leur combat... Mais pourquoi? Il passa son doigt sur la plaie et révisa son jugement.

Même un simple baume à la filifollia suffirait. J'en ai dans mes quartiers si tu veux... Enfin c'est pas ce que demande un sort de soin mais bon...

Le don sourit alors. Finalement, il avait bien fait de venir.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: L'examen.   Sam 26 Mar 2011 - 22:38

PNJ Pétunia Milloir

«Parce qu'il vaut toujours mieux garder une trace de ses erreurs»

Sa main avait fini par quitter le dos du guildien pour passer sur son visage et lui lancer un regard doux en penchant légèrement la tête

«Ce n'est pas très grave, la cicatrice sera fine et ne se verra presque pas»

Mais elle, la verrait. Et il était probable que lui aussi. Elle sourit alors et déposa un autre baiser sur ses lèvres, soupirant et savourant ce contact comme si elle craignait qu'il ne soit rompu et qu'il s'en aille. Mais il fallait bien reprendre son souffle et elle recula pour le fixer à nouveau, laissant sa main dans son cou pour sentir les pulsations de son cœur

«Mais si tu tiens à ce que je l'enlève, il suffit de demander...»

Elle n'avait pas besoin de baume ou autre pour la faire disparaître, en temps que mystique, elle avait accès aux sorts de soins, même si elle n'était pas aussi douée que Wrath en la matière. Ses yeux se perdirent quelques secondes dans les siens alors qu'elle souriait plus sincèrement maintenant qu'elle avait reconnu ressentir quelque chose pour lui, comme il l'avait dit, un certain sentiment de liberté l'avait envahie alors et elle se demandait si elle se sentirait de mieux en mieux au fur et à mesure qu'ils grandiraient en elle. Elle se rendait compte que les choses étaient à la fois simples et compliquées.

Simples parce qu'elle était heureuse par sa simple présence. Compliquées pour tout le reste. Mais finalement, il y avait bien une part de bonheur quelque part, une part qui grandissait de plus en plus au fur et à mesure que ses sentiments pour lui évoluaient. L'idée d'avoir à se battre pour lui désormais, et peut être aussi pour le peuple des guildes par la même occasion lui donnait une étrange sensation, celle d'avoir finalement un rôle plus important à jouer que celui seul d'obéir aux ordres. Elle pencha la tête sur le côté d'un air intrigué


«Mais dis moi... tu essaies de me dire que tu ne t'es toujours battu que par amour? Que ce soit pour ton peuple, la paix ou autre? Jamais... jamais juste parce que c'était ton devoir?»

Les sentiments étant encore trop confus en elle, elle avait du mal à croire qu'on ne puisse se battre que pour ces sensations... après tout, comment se battre pour quelque chose qu'on ne peut contrôler?
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: L'examen.   Sam 26 Mar 2011 - 23:07

La question de Pétunia ne le surprit pas vraiment. Car pour lui, du moins, en sa qualité de Don, devoir et sentiments ne faisaient qu'un. Telle était la tâche d'un Leader. Mais il était vrai que par le passé, il n'avait fait que son devoir. Notamment en étant un simple assassin. La krytienne avait donc et raison et tort; tout dépendait de quel point de vue on prenait les choses.

Oui et non... Oui parce que lorsque j'étais un simple assassin, je me battait parce que c'était mon travail. Non parce que maintenant, en tant que Don mon devoir est étroitement lié à mes sentiments. Car mon peuple est comme mes enfants, et j'aime chacune des personnes qui se revendiquent des Guildes. Ainsi, je me bat pour ne pas les perdre. Mais c'est aussi là qu'est mon devoir; faire en sorte de protéger mon peuple.

Estrello hésita un instant... Au plus profond de lui, une petite voix se faisait entendre, susurant à sa conscience une troisième raison...

Et peut-être aussi... Parce que je ne suis bon qu'à ça... Me battre... Depuis que j'ai quatre ans je me bat, de diverses manière, c'est un peu comme dans mes veines... Peut-être que j'aime ça après tout... Mais je n'ai jamais rien su faire d'autre qu'ôter la vie, attendant juste de trouver quelqu'un d'assez fort pour me la prendre, où que ce soit la Faucheuse qui me la prenne...

Il voulait se convaincre du contraire, mais il ne pouvait pas. Cela pulsait en lui. Il ne se souvenait plus précisément de sa tendre enfance, mais il se rappelait qu'il avait dû vite apprendre à se battre contre la vie pour survivre. Du moins, avant que Jilano ne le prenne sous son aile. Mais au final, il avait surement passé plus de temps à se battre qu'à faire autre chose... Hormis peut-être des nuits torrides... et encore.

Il tourna à nouveau son regard sur la krytienne.


Je pense que devoir et sentiments sont souvent étroitement liés... Ainsi, si on t'ordonnes de te battre à telle ou telle bataille, indirectement et même si tu n'y penses pas, tu te bats pour préserver quelque chose. Donc au final, c'est presque la même chose...

Il avait presque l'impression d'être un monstre à présent. Tout juste bon à trancher la chair. Mais son sourire revint vite. Car il avait certes fait couler beaucoup de sang, mais jamais pour des causes injustes. Parfois pour des causes personnelles, mais il y avait toujours eu des répercussions sur la vie des autres, même dans ces cas plus... égoïstes?

Certains me considèrent comme un héros... d'autres comme un sans-coeur... Ils ont peut-être tous raison. Mais le plus important, c'est que au fond de moi, je considère mon devoir accompli, et que je n'aille pas contre mes sentiments. Car un devoir contre sa bonne volonté est toujours un devoir mal fait.


Ses mains glissèrent le long des reins de la krytienne. Quoi que les autres pensent de lui, tout ce qu'il voulait, c'était faire durer cet instant. Il semblait qu'il ait réussi à faire fondre quelques millimètres de la glace entourant le coeur de la krytienne. Il sourit. Il semblait que quelque chose, par ce combat un peu... étrange de l'après midi, avait ouvert une brêche dans la glace, où le vent turbulent s'était infiltré.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
CixiChef Krytienne
Messages : 6802
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 36
Localisation : Myorzo
avatar

Personnage
Elément: Foudre
Arme: Alberich (Fouet/Epée)
Classe: Guerrière
MessageSujet: Re: L'examen.   Dim 27 Mar 2011 - 0:02

PNJ Pétunia Milloir

Le regard de la jeune femme semblait perdu dans le vide alors qu'elle avait posé son front contre le menton d'Estrello, réfléchissant à chacune de ses paroles. Le fait de se battre aussi bien parce qu'il le faut que parce qu'on le veut, se battre encore et toujours pour protéger quelque chose ou quelqu'un, que ce soient ses simples convictions ou ceux que l'on aime. Effectivement, tout était lié. Seulement voilà, elle n'avait jamais eu à faire autre chose que suivre les ordres.

Travailler dur pour faire honneur à son père, devenir maître voleur tout en développant ses magies pour être la plus efficace en combat de soutien, et une fois engagée dans l'armée, suivre chaque ordre qu'on lui donnait sans se poser de questions. Puis lorsqu'elle avait intégré le Conseil de guerre, suivre les ordres de Vladrik en apportant ses connaissances seulement lorsqu'on le lui demandait. Au final, le facteur "sentiment" n'avait jamais vraiment fait partie des ordres, n'ayant jamais eu de petit frère ou de petite sœur à protéger, ni même d'ami au final. Elle était directement passée du solitaire à l'amante, sans passer par toutes les autres cases relationnelles et c'est probablement pour cela qu'elle était déboussolée.

Oui, il était vraiment un homme d'exception pour avoir ainsi pu briser une grande partie de ses convictions. Elle soupira et se blottit un peu plus contre lui, son souffle allant se réfugier dans le cou du guildien comme pour le réchauffer, chose assez étrange de la part d'une femme de glace. Sa main alla jouer dans les cheveux noirs alors qu'elle le pressait un peu plus contre elle, avant de finalement poser sa tête contre son torse et fermer les yeux


«Je crois.. que je commence à comprendre... »

Après un soupire, elle murmura un simple «Merci» avant de déposer un baiser dans son cou, puis se blottir un peu plus contre lui. Fermant les yeux pour simplement ressentir les battements de son cœur, espérant peut être l'entendre s'emballer vis à vis de ces sentiments qu'il dit éprouver pour elle

«As-tu des obligations aujourd'hui?»

Oui, la phrase était lourde de sens, mais surtout lourde d'espoir
Revenir en haut Aller en bas
http://talesofvesperiafr.over-blog.com/
EstrelloLeader de l'Union
Messages : 1822
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 25
Localisation : Balcon de l'Union, Dahngrest
avatar

Personnage
Elément: Vent
Arme: Ceangal/Estrandar, Kunaïs et Shurikens
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: L'examen.   Dim 27 Mar 2011 - 0:36

Il appréciait le souffle chaud contre son cou. Il sentait cette écharpe de plénitude qu'on appelle aussi la sérénité, l'envelopper, en même temps que les bras de la krytienne. Il se sentait simplement bien. Les paroles de la krytienne résonnant en lui. Ce simple mot, ce simple "Merci", qui voulait tout dire. Cela lui suffisait. Il ne demandait rien de plus pour le moment. Et rien de moins.

Il apprécia encore un instant le contact avec la krytienne. Il sourit alors à sa question.


Rien de bien particulier... J'ai ma fin de journée libre.


Ses yeux croisèrent ceux de la krytienne. La lueur de tristesse et de doute avait en partie disparut du regard de la mystique, et cela fit plaisir au Don. Il n'aimait pas voir la krytienne triste. Et en règle général, il n'aimait pas voir les gens tristes. Il n'avait pas vraiment fait attention à al tenue de Pétunia jusque là et remarqua enfin qu'elle était en peignoir. Et vu comme l'habit semblait fin, et léger, elle ne devait pas porter grand chose en dessous. Il sourit; ce devait une manie chez les krytiens de se promener ainsi chez eux. Cependant, ce n'était pas pour lui déplaire.

Il serra à nouveau la krytienne contre lui, et il déposa un baiser sur ses lèvres, profitant de ce contact frais, et sentant son souffle contre sa joue. Il avisa alors un fauteuil derrière lui, et se retrouva avec la krytienne sur ses genoux, sa tête comme encastrés entre l'épaule et le cou de l'assassin.


Oui, aucune obligation. Je suis tout à toi ma chère.

Tout comme la question de la krytienne était lourd de sens, la réponse du Don l'était aussi. Il ne cherchait pas qu'une relation physique. Le simple fait de la tenir ainsi contre lui le comblait. Le simple fait d'être près d'elle le comblait. Même si elle était emmitoufflée, le simple fait de la voir le ravirait. Il serait près à rester des heures ainsi. Ils étaient juste biens.



by Cixi as everytime <3


Don's theme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'examen.   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'examen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Examen poison
» Décret du diocese
» ORIGINE DES MOTS OU EXPRESSIONS
» pastorale
» Acte de procèdure du Tribunal Héraldique
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brave Vesperia :: Eloher Winderebeth :: Archives-